Partagez | 
 

 *un vieil ami* [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: *un vieil ami* [fini]   Lun 22 Jan - 14:56

*Sélène ruminait depuis plusieurs semaines... la mort de Mahélys lui avait laissé un goût amer dans la bouche, ainsi qu'un horrible sentiment de culpabilité: la jeune fille qu'elle considérait comme son "amie", au sens si spécial qu'elle accordait à ce terme qu'elle n'employait que très rarement, était morte, sans qu'elle ne puisse rien y faire... Elle avait été affreusement inutile, et avait donc laissé cette jeune ado - qui avait pourtant la vie devant elle - rejoindre les morts, six pieds sous terre... Sélène fuyait tous les gens qu'elle connaissait depuis le jour où elle avait appris son décès, et menait une vie de débauche hallucinante qui aurait scandalisé la plupart des mères au foyer: Sélène souffrait de son inutilité, et essayait donc par tous les moyens de se sentir revivre de la même manière qu'elle avait employé il y a près de 60 ans... La mutante traînait de bar en bar, s'arrêtant parfois dans les night-clubs de la région, mais sans pour autant passer par celui qu'elle possédait, de peur d'être reconnue... Elle se terrait dans des hôtels chics, et payait les chambres dans lesquelles elle logeait avec les cartes de crédit des pauvres types qu'elle dévorait au détour d'une rue... plus aucune moralité ne semblait habiter son corps, et elle était tombée encore plus bas que 60 ans auparavant, finissant dans le lit d'un homme différent chaque soir... Plus rien n'avait d'importance à ses yeux, le monde pouvait bien s'écrouler et la mettre à mort par la même occasion...
Sa débauche profonde semblait lui avoir redonné une nouvelle jeunesse, la rendant plus belle qu'auparavant... plus rien ne l'inquiétait, plus rien ne la retenait...

Un soir où elle s'était particulièrement laissée aller dans une bouteille de vodka - en sachant pertinemment qu'elle ne tenait pas l'alcool - elle avait fini par venir traîner du côté des entrepôts, l'endroit le plus mal famé de la ville... le glauque par excellence... Sélène marchait, semblant parfaitement au courant de sa destination même s'il n'en était rien. Ses talons claquaient fortement sur le sol, de sorte qu'à peu près tous les clodos et les drogués du coin étaient au courant qu'une femme seule traînait dans le coin... Sélène finit par croiser un type encapuchonné, seul lui aussi... à sa grande surprise, il lui adressa la parole* Sélène?

*la mutante s'immobilisa, semblant essayer de mettre de l'ordre dans ses idées: elle connaissait cette voix, mais ne parvenait pas à mettre un nom dessus... pas Logan, la voix n'était pas assez caverneuse... et puis que pourrait-il bien foutre dans cet endroit? Après avoir fait le tour de plusieurs siècles de connaissances - toutes six pieds sous terre - Sélène finit par reprendre son chemin, l'air profondément agacée... Ce type souhaitait sans doute lui aussi passer un bon moment avec elle, mais pour le moment, elle n'en avait pas des masses envie... enfin... Sélène s'arrêta net, et fit volte-face, se retrouvant à nouveau face à l'inconnu qui s'était tourné pour la suivre du regard* tu veux quoi? une passe?

*le sourire du type s'effaça un peu, et il abaissa son capuchon, révélant une longue chevelure blonde comme les blés, des yeux sombres à faire se damner un saint... et cette immense balafre sur la joue droite... Lucius... Il s'était finalement décidé à monter sur un bateau pour venir de ce côté-ci de l'Atlantique... Un petit sourire étira les lèvres de Sélène lorsqu'elle réalisa ce qu'elle venait de demander, et elle fit quelques pas vers son vieil ami, l'air soudain heureuse de voir un visage familier* désolée, je suis pas dans mon assiette...

*Lucius se fendit d'un sourire immense, semblant pardonner dans la seconde la grossièreté de Sélène... elle avait changé, mais restait malgré tout la même dans le fond* ça fait plaisir de te revoir... même si tu es un peu... alcoolisée...

*Sélène laissa échapper un petit rir,e le trouvant toujours aussi habile dans le choix des mots, mais le cœur n'y était pas* tu n'as plus peur des bateaux? Je croyais que tu ne mettrais jamais le pied dessus de ton vivant...

*Lucius lui adressa un sourire malicieux, l’air amusé qu’elle se souvienne de ce détail* les humains ont inventé les avions, qui sont beaucoup plus sûrs que les coquilles de noix de notre époque…

*Sélène esquissa un sourire amusé, l’air heureuse de rencontrer un visage amical… ça faisait environ plus de 60 ans qu’elle n’avait pas vu Lucius, et il lui avait relativement manqué… Ce n’était pas un « ami » à proprement parler, mais plutôt une connaissance de longue date… Le grand blond la serra avec émotion dans ses bras, et la contempla en détail, la trouvant changée* plus le temps passe et plus tu es… jeune et magnifique !

*Sélène lui adressa un petit sourire de remerciement, jetant un regard insistant à l’homme qui était maintenant trois fois centenaire… Elle esquissa un sourire satisfait, l’air amusée par anticipation de sa propre réponse* encore un truc qu’on a en commun…

*Lucius sourit, l’air amusé à son tour, et puis passa un bras autour des épaules de la jeune femme, l’entraînant ailleurs… les entrepôts n’étaient pas un endroit fréquentable par une jeune femme de la classe de Sélène… même si cette dernière semblait en faire tout le temps abstraction… Sélène se laissa entraîner plus loin, et ils finirent par se poser à une table dans un bar sans qu’elle ne se rappelle de la durée qui leur avait fallu pour traverser la moitié de la ville… sans doute à cause de l’alcool en fait… ou peutètre grâce au pouvoir de Lucius, qui en plus de ses nombreux talents, avait le pouvoir de téléportation suite à une altercation avec un mutant voleur de pouvoirs… Lui-même ne savait pas vraiment comment il avait hérité de ce pouvoir, mais il s’en servait à présent aussi bien que s’il l’avait eu en même temps que son pouvoir originaire…
Lucius commanda deux cafés bien chauds, histoire de dégriser un peu son amie qui semblait nager en plein brouillard… Ils discutèrent d’un tas de choses pendant plusieurs heures, et Sélène sortit de sa torpeur après sa troisième tasse de café… Elle écarquilla les yeux, semblant surprise de voir Lucius en face d’elle, puis frappa avec son poing sur la table : elle était tellement stone qu’elle n’y avait pas pensé plus tôt… Lucius sursauta légèrement, n’étant guère habitué aux démonstrations de violence de sa vieille connaissance, et esquissa l’un de ses sourires à faire fondre un iceberg à l’attention de Sélène* qu’est-ce que tu as ma belle ? tu viens seulement de remarquer que j’étais plutôt mignon ?

*Sélène esquissa un sourire amusé, et lui fit signe que ce n’était pas ça du tout – même s’il était vrai qu’il n’était pas trop mal… Elle termina son café et en commanda un autre avant d’expliquer ce à quoi elle avait pensé* du tout… je voudrais te demander un service, Lucius…

*le mutant acquiesça, ajoutant un sucre dans la tasse de café pleine que venait d’apporter le serveur à Sélène : elle le remercia d’un hochement de tête et poursuivit* je voudrais que tu ramènes quelqu’un pour moi…

*Lucius perdit son sourire, fixant à présent Sélène avec gravité… elle savait ce que cela impliquait… elle savait que c’était dangereux, aussi bien pour la personne à ramener que pour celui qui souhaitait le faire… Il secoua la tête, l’air franchement désolé de ne pas pouvoir l’aider* je suis désolé, Sélène… tu sais ce que tu ferais risquer à cette âme en la ramenant…

*Sélène hocha la tête… elle le savait… mais Mahé n’avait pas mérité de mourir comme ça… elle n’avait pas mérité de crever d’une façon aussi horrible à peine 19 ans… elle avait encore la vie devant elle* au risque de paraître désagréable… la femme que tu as épousé n’aurait jamais accepté que tu l’approches à moins de 100 mètres si je n’étais pas intervenue à la source…

*elle désigna sa propre tempe de l’un de ses longs doigts fins, un sourire explicite aux lèvres… Elle n’était pas fière de ce qu’elle avait fait ce jour-là, mais le couple avait au moins tenu bon pendant 25 ans… c’était déjà ça de bon à prendre, compte-tenu de la haine sans nom que la jeune femme ne question lui vouait… Lucius sembla pâlir en entendant ce que Sélène venait de dire : il lui était redevable pour ce coup-là* je ne peux pas te garantir que cette âme sera « normale » à son retour…

*Sélène acquiesça à nouveau, et prit une grande inspiration avant de répondre* tu es le seul qui sache faire un truc de ce style… et puis la dernière âme que tu as ramenée était entière, en un seul morceau… ton frère est mort de sa belle mort, donc pourquoi pour mon amie à moi ça foirerait ?

*Lucius ne répondit rien… sans doute pour ne pas froisser Sélène qui à ce moment précis lui faisait horriblement peur… ce qu’elle voulait, elle l’obtenait, quels que soient les moyens à employer pour y parvenir… Lucius savait que s’il ne le faisait pas de son plein gré, elle lui « suggèrerait » plus ou moins violemment de le faire malgré tout… Il finit par acquiescer, avant de demander* je peux au moins savoir qui c’est ?

*un voile de tristesse passa sur le visage de Sélène, et elle baissa les yeux sur sa tasse de café* une ado qui j’aimais énormément…. Elle n’aurait jamais dû mourir… une connaissance commune le lui avait promis et elle est morte quand même… seule… sans personne pour l’aider…

*Lucius glissa quelques billets sur la table pour payer les consommations et entraîna Sélène au-dehors, sentant qu’elle avait besoin de prendre l’air… Il s’arrêta dans la petite ruelle, se retournant face à Sélène… elle qui était autrefois si sûre d’ell,e si invulnérable grâce à sa solitude était à présent complètement inoffensive parce qu’elle avait perdu une amie… Lucius passa un bras autour de ses épaules… c’était égoïste de dire ça, mais il la préférait comme ça ; au moins, il ne risquait pas de la voir péter un plomb sur lui et resterait à coup sûr en vie…
enfin, peutètre se trompait-il après tout…
Lucius vrilla ses yeux bleus dans ceux de Sélène, lui relevant le menton avec douceur* on se rejoint au cimetière ma belle… dans une heure…

*Lucius s’éloigna de quelques pas et se téléporta ailleurs, sans doute pour aller chercher quelques trucs nécessaires à ce qu’ils s’apprêtaient à faire… Sélène resta seule, fouettée par le vent, et essuya une larme qui roulait sur sa joue… Mahé allait revenir… Lucius allait s’occuper d’elle…*

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
 

*un vieil ami* [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo-