Partagez | 
 

 No small talk (feat. Ian Marshall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Meggan Braddock
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 01/06/2013
Localisation : New York
Clan : Damnés
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Empathie
Points de rp : 33

MessageSujet: No small talk (feat. Ian Marshall)   Jeu 8 Aoû - 15:29

Previously...


Plusieurs semaines s'étaient écoulées depuis sa rencontre avec Ian. Elle avait remâché l’après midi dans sa tête un grand nombre de fois, et cherché une éventuelle autre explication plausible à ce qu'il s'était passé que la vérité nue. Mais d'une part, elle n'avait rien trouvé comme bobard à sortir, et d'autre part, elle n'avait pas forcément envie de mentir à un homme qui avait passé plusieurs heures à la veiller alors qu'elle était inconsciente et seule dans un hôpital. Ca ne rentrait pas dans son fonctionnement. Ca heurtait ses principes. Même s'il n'était peut être qu'un de ces Sapiens intolérants, elle ne se sentait pas capable de mentir à quelqu'un qui avait réagit de la sorte.
Et puis ne nous cachons rien, elle avait passablement envie de le revoir. Il était drôle, il était simple, et elle avait passé un bon moment. Sans parler de son charme... Bien sur, elle pariait gros sur le fait qu'il ne voudrait plus jamais la revoir après qu'elle lui eut tout expliqué... mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle avait envie de le revoir, lui avait promis de lui expliquer. Ca serait la fin d'une courte relation...

Mais après, la gageure était de sauter le pas effectivement. Ils s'étaient rencontrés par hasard, la probabilité que cela se reproduise était minime, voire même infinitésimale. Elle n'avait qu'un seul repère, le cinéma où il lui avait dit se rendre tous les samedis. Le premier samedi, elle avait tourné en rond dans son appartement en posant sa main 20 fois sur la poignée avant de se raviser et de s'échouer sur son canapé en rallumant la télé, zappant 30 sec sans rien regarder et en se relevant pour recommencer son manège. Le samedi suivant, elle avait été jusqu'au cinéma, et s'était postée à distance, se demandant si elle le verrait. Mais rien. La 3eme fois, elle l'avait vu sortir sans oser le rattraper.

c'était la 4eme fois qu'elle tentait d'aborder Ian, et ne savait toujours pas comment s'y prendre. Elle était sur le trottoir opposé du cinéma, à bonne distance pour ne pas trop se faire remarquer, mais assez prêt pour distinguer les visages, et elle piétinait, un peu anxieuse, en se demandant à quoi elle jouait et pourquoi elle perdait son temps avec cette histoire...

Parce que tu as promis un truc...

Avoir une conscience, c'est pas la joie tous les jours. Elle avait les yeux braqués sur l'entrée du cinéma, incapable de tenir en place, indécise sur ce qu'elle allait bien pouvoir faire d'elle-même... et nerveuse à l'idée de le voir, simplement, de ce qu'elle pourrait bien dire. Elle appréhendait le face à face plus qu'elle n'aurait du, et ne savait pas vraiment pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Marshall


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/06/2013
Localisation : Central Park
Clan : neutre
Age du personnage : 32
Profession : Agent de sécurité
Points de rp : 137

MessageSujet: Re: No small talk (feat. Ian Marshall)   Mar 13 Aoû - 9:45

En réalité, Ian avait presque oublié cette rencontre. Elle n'avait pas pu passer inaperçue, bien sûr mais le WE suivant, elle n'était pas là. Ni celui d'après alors il avait, simplement, finalement zappé. C'était sûrement mieux ainsi. En tout cas, c'était ce qu'il se disait. De plus, il avait déjà tellement de choses à faire dans sa vie entre sa nièce, son travail et la régularisation de ses papiers en rapport avec l'armée. Bref, Ian essayait de se convaincre depuis un moment qu'il n'avait pas le temps pour une femme dans sa vie. Qu'elle soit typée asiatique ou non, d'ailleurs. Et puis de toute façon, Meggan n'était pas son genre. Non, et puis ils ne se connaissaient pas et elle semblait cacher quelque chose. Etait-il capable de gérer des secrets ? Il portait déjà les siens, ce n'était pas rien. Alors quoi ? Pourquoi il continuait d'aller au cinéma, précisément à cette heure ci quand ce n'était pas vraiment ce dont il avait envie ? Il en avait même refusé une partie de foot avec les collègues pour aller voir un film... qu'il avait déjà vu. Mais il devait lui reconnaître de jolis yeux. Et de belles mèches blondes. Ce jour-là, il sortit du cinéma et regarda autour de lui la vie dans New York. Normalement, à ce moment, là, il était censé s'allumer une cigarette, c'était un peu comme la conclusion d'une activité avant de passer à une nouvelle. Une bonne transition, en somme. Mais pas de Meggan. Il soupira et finalement, il s'engagea dans la rue pour prendre le chemin du petit terrain de basket de quartier pour y retrouver ses collègues, ils auraient sûrement le temps pour une petite partie de foot avant de rentrer. Il était encore tôt, finalement. Bien trop tôt pour rentrer chez lui, de toute façon.

Cependant, il lui fallait quelque chose pour le trajet. Lassé du pop corn du cinéma, il traversa la rue pour rejoindre un kioske sur le trottoir d'en face. En faisant la queue, il jeta un oeil aux magasines, remarquant ceux que Hayley adorait lire le soir en faisant la cuisine ou après avoir pris une douche, pendant qu'il prenait la sienne. Il en sursauta presque, perdu dans ses pensées, quand le vendeur le rappela à la réalité. Il sourit en demandant un paquet de chips et résista à l'envie d'un magasine qu'il ne lirait même pas, juste pour avoir l'illusion d'une présence. Peut-être qu'elle lui manquait plus qu'il ne voulait le croire mais en tout cas, il s'ennuyait depuis qu'elle n'était plus là. Alors qu'il tendait la main avec un billet au vendeur, un éclat blond lui fit de l'oeil et il tourna la tête. A nouveau, il se perdit dans ses pensées en attendant que la jeune femme tourne la tête. Il le prendrait mal s'il se trompait de fille ! Et en prime, il passerait pour un pervers assez débile. Repris à nouveau par le vendeur, Ian s'excusa et récupéra ses chips avant de se décaler pour laisser la place aux gens derrière lui.

Meggan tourna la tête, lui confirmant son identité et Ian sourit. Elle était vraiment jolie. Il s'approcha alors qu'elle semblait cherchait quelqu'un ou quelque chose. Piquant une chips dans son paquet, il arriva derrière elle et regarda dans la même direction qu'elle.

_ Le ciel va nous tomber sur la tête ?

Il regarda vers le ciel, puis plus loin dans les nuages. Que cherchait-elle ? Le fait même qu'elle puisse le chercher lui ne lui effleura pas même l'esprit. Mais il baissa la tête pour la regarder avec un sourire et picora à nouveau ses chips, l'air aussi malin que malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Meggan Braddock
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 01/06/2013
Localisation : New York
Clan : Damnés
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Empathie
Points de rp : 33

MessageSujet: Re: No small talk (feat. Ian Marshall)   Mar 13 Aoû - 16:49

Meggan en était encore à réfléchir à ce qu'elle voulait faire, à ce qu'elle devait faire. Elle n'avait pas vu Ian sortir du cinéma, elle commençait donc à se résoudre à rentrer encore bredouille. A y bien réfléchir, elle aura mieux fait de l'aborder la semaine passée. Il était là, elle aurait eu juste à aller lui dire bonjour, et c'aurait été fait. Débarrassée du problème une fois qu'elle aurait eu encore la preuve que le Sapiens n'est qu'un abruti intolérant et l'aurait confortée dans son choix de les combattre. Une chose de moins sur sa conscience. Un regret de plus…

Elle commençait à se mordiller les cheveux – signe qu’elle était plus perturbée qu’elle ne voulait bien l’admettre. Mais elle n’avait rien vu. Elle s’apprêtait à rentrer quand elle entendit une voix vaguement familière près d’elle. Surprise, elle se tourna pour faire face au propriétaire de ladite voix.

Il était là. Et pas seulement là, il la regardait en souriant, visiblement bien content de sa blague. Elle lâcha aussitôt la mèche qu’elle avait entre les lèvres et repoussa ses cheveux derrière son oreille, en espérant qu’il n’avait pas remarqué qu’elle commettait ce tic assez puéril. Elle esquissa un sourire un peu coincé. Elle se sentait ridicule d’être là, et ne savait pas vraiment comment elle allait pouvoir se débrouiller.

«  Je … » Elle finit par rire un peu de sa propre bêtise. Quelle importance après tout ? « … Non, heureusement ! Ou alors une pluie de météorites a été annoncée et on n’est pas au courant ! »

Elle leva les yeux pour le regarder dans les yeux.

« Bonjour, Ian. »

Il ne semblait pas contrarié, fâché, ni rien éprouver d’autre qu’un certain amusement, et au milieu de la foule ambiante, elle ne risquait pas d’en savoir plus par sa mutation, à moins de le sonder individuellement, mais ce serait se fatiguer pour pas grand chose. En fait, il avait l’air du type solide sur qui on pouvait s’appuyer – ce qu’il était surement. Le genre de personne qu’on aimait bien connaître, avec qui on pouvait parler facilement. Enfin quand on n’avait pas le genre de handicap dont été affublée Meggan. Elle ne connaissait qu’une seule personne avec qui elle se sentait à l’aise, finalement, c’était Jack. Toutes ses autres relations étaient forcément biaisées par ses perceptions.

Elle prit une inspiration, se demandant comment attaquer, sur quel terrain lancer la conversation, quand une inspiration évidente lui vint. Après tout, le cinéma n’était pas loin.

« Tu vas au cinéma ? Tu vas voir quoi ? » D’une banalité à pleurer, mais elle se voyait mal attaquer par « hé, vous savez l’explication que je t’ai promise ? Ben on s’y met ? » Elle avait hésité entre le vous et le tu, mais elle avait laissé tombé les politesses excessives à la sortie de l’hopital, autant continuer. Quoiqu’une plus grande familiarité risquerait de rendre les choses plus difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Marshall


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/06/2013
Localisation : Central Park
Clan : neutre
Age du personnage : 32
Profession : Agent de sécurité
Points de rp : 137

MessageSujet: Re: No small talk (feat. Ian Marshall)   Sam 17 Aoû - 8:43

Ian aurait pu être intrigué par son comportement ou bien un peu trop curieux. Il aurait pu s'offusquer. Pourquoi est-ce qu'elle le prenait autant avec humour, pourquoi sursautait-elle, finalement en le voyant ? Elle semblait surprise mais pas tant que ça, elle semblait amusée mais s'en servait pour cacher un autre sentiment. Meggan était de ces femmes difficiles à cerner, avec leurs secrets. Les sourcils hauts, Ian prit une nouvelle chips pour la croquer en l'écoutant. Et puis il ne fallait pas rire avec les météorites, c'était quelque chose qui pouvait arriver ! De nos jours... Tout pouvait arriver.

De quoi aurait-il pu se sentir contrarié ? Qu'aurait-il pu dire ? Il ne la connaissait pas, elle avait le droit de garder ses secrets, après tout. Il n'était pas son frère, ni son père. Il était curieux mais dans le monde de Ian, cela ne pouvait se voir, il était avant tout patient. Et puisqu'elle était là, il pourrait la connaître un peu plus. Cependant... De l'humour, il en avait aussi à revendre. Avec un léger sourire, les lèvres pincées, il haussa les sourcils, attendant qu'elle se décide à parler. Qu'allait-elle dire, qu'allait-il sortir de son chapeau ? Il tourna légèrement la tête. Si elle tentait de le sonder, Ian était de ces personnes... Qui ne pensent souvent à rien. Il avait une cave, fermée sous scellé, sous ses pieds. Mais dans le phare qui lui faisait office de tête, c'était assez vide. Il était trop calme, trop patient. L'âge, l'expérience, la vie tranquille lui avaient fait perdre la notion de la nervosité. Ce à quoi il pensait maintenant, c'était "Meggan va-t-elle réussir à finir sa phrase ?"

Son sourire s'élargit à sa question. Il en rit même face à une telle banalité. Elle ne l'avait pas vu ? Alors qui cherchait-elle ou que cherchait-elle à regarder partout autour d'elle de cette manière ? Un instant fugace, il s'imagina qu'elle l'attendait, comme il l'avait attendue en sortant du cinéma, pourquoi pas. Il acquiesça et lui tendit son paquet de chips pour qu'elle se serve.

_ Non, en vérité, je viens de sortir, je venais me chercher un quelque chose à grignoter avant de rejoindre des collègues pour une partie de basket. Ou de foot. Ou un verre. Bref, tout à la fois avant de rentrer chez moi.

Ah... Chez lui. C'était fou de se sentir si tranquille et de se refuser à se retrouver dans le silence complet chez soi. Il n'avait pourtant pas tant de difficultés à dormir, c'était juste... Qu'il n'aimait pas rester seul. Il aimait être entouré et ses collègues faisaient tellement bien le travail qu'il en avait pris une habitude. Pourtant, ils avaient une vie eux aussi. Cependant, un ou deux semblaient proches de Ian, comme si, eux non plus, ne voulaient pas rentrer chez eux et se retrouver seuls. Alors en général, avec ceux-là, Ian finissait dans un bar avec une bière à refaire le monde. Tendant son paquet de chips à Meggan, il la désigna du même geste.

_ Tu veux venir ? A moins que tu ailles au cinéma maintenant ? Très franchement, j'ai tout vu et... Ce mois-ci, rien de vraiment absolument urgent à voir.

Etait-il en train de la convaincre pour qu'elle l'accompagne ? Il la présenterait à ses collègues et après ? Dans la logique des choses, ils penseraient des choses, avec leur humour propre à eux, ils feraient des allusions, qui mettraient des idées dans sa tête et puis il proposerait à Meggan de la raccompagner ou bien ils iraient chez lui pour se rafraîchir ? Ce n'était peut-être pas tant une bonne idée que ça. En se grattant la tête, Ian reprit, les sourcils hauts, semblant se souvenir de quelque chose.

_ Au fait, ça va mieux, ta tête ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Meggan Braddock
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 01/06/2013
Localisation : New York
Clan : Damnés
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Empathie
Points de rp : 33

MessageSujet: Re: No small talk (feat. Ian Marshall)   Dim 1 Sep - 14:22

Une personne extérieure penserait sans doute qu’ils sont de vieux amis qui s’étaient retrouvés par hasard, sur le trottoir. Sauf que cette rencontre n’avait rien de fortuit, et qu’ils ne se connaissaient pas depuis assez longtemps pour être qualifiés d’amis. De connaissances, peut être. Encore que c’était mal payer quelqu’un qui vous avait veillé pendant quelques heures que de le qualifier de « connaissance ». Alors quoi ? Etait-ce seulement le moment de se poser ce genre de question ?

Décidant que non, elle s’efforça de se détendre. Il n’était pas question de rentrer directement dans le vif du sujet sur le bord de la route, avec autant d’oreilles qui pourraient trainer. Et puis, face à Ian, elle ne se sentait plus aussi tendue. Etait-ce le naturel passablement débonnaire de l’homme qui opérait, elle n’aurait su le dire, mais en tout cas, ses interrogations lui paraissaient pour l’instant bien éloignées.

Machinalement, elle piocha dans le paquet de chips et en tira deux pétales de pommes de terre.

« Super, comme programme ! Quand on aime le basket ! » Autant dire que pour ce qui la concernait, ce n’était pas vraiment son délire. Plus la partie verre entre amis. Et encore faudrait-il penser à chercher un peu de tranquillité à horaires réguliers. Elle regarda l’entrée du cinéma et revint à Ian en secouant la tête. « Je n’avais pas l’intention d’y aller… La programmation n’a rien de très passionnant. Alors… pourquoi pas. Enfin… Si je ne dérange pas ? » D’un autre côté, s’il proposait, c’est que ca ne dérangeait effectivement pas. Question idiote. « Enfin... Facon de parler… » poursuivit-elle avec un sourire de dérision. Elle s’attendait à ce qu’il prenne la direction qu’il comptait prendre, mais il la pris finalement de court. Elle ouvrit la bouche, les yeux ronds, avant de soupirer en riant tellement elle trouvait la question risible : les choses ne pouvaient pas vraiment s’arranger pour ce qui la concernait. Elle vivait en connexion permanente avec le flux émotionnel qui l’entourait, et la menace perpétuelle d’une surtension qui la ferait disjoncter et soulever des questions de la part des gens qui pouvaient l’entourer, comme Ian l’avait fait. Sa tête ne pourrait pas aller mieux…

« Oui, je te l’avais dit : du calme et du repos, et la machine repart ! » Répondit-elle avec désinvolture, balayant l’air devant elle de sa main, une chips entre les doigts.

« Donc… je te suis… » conclut-elle, les sourcils hauts.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: No small talk (feat. Ian Marshall)   

Revenir en haut Aller en bas
 

No small talk (feat. Ian Marshall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo-