Partagez | 
 

 Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lyra Webster
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/09/2011
Localisation : Upper East Side, Manhattan
Clan : neutre
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hydrokinésie : manipulation de l'eau et de ses changements d'état, extraction de l'eau des corps et objets autour d'elle. Condensation de l'eau présente dans l'air (brume) et contrôle des courants marins, par conséquent des vagues, à partir du niveau 3.
Profession : Artiste, enseignante de dessin et d'arts plastiques à l'université.
Points de rp : 50

MessageSujet: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Dim 26 Fév - 23:39

Lyra venait de vivre une drôle d'expérience, ce soir-là. Elle sortait du complexe sportif, où elle avait avancé plus que jamais dans la compréhension de son pouvoir. En y arrivant l'après-midi même pour un cours de self-défense qu'elle avait loupé à cause d'une inondation dans sa salle de classe qui avait été à deux doigts de détruire certains travaux de ses élèves, elle avait pu rester pour un cours en particulier, grâce à la gentillesse du coach, Saé. Ce qui aurait dû être du self-défense était passé à un cours pratique pour une mutante inexpérimentée, dans la piscine même du centre sportif, une fois le soir tombé et les usagers partis. Cela avait été assez éprouvant, dans le sens qu'elle avait découvert l'ampleur de son don - même s'il était pour l'instant à un niveau encore trop bas pour se révéler réellement dangereux - et qu'elle avait failli noyer Saé. Un coach qui s'était révélé être un mutant, capable de se métamorphoser en fumée noire dont le seul point faible était précisément l'élément liquide, ce qui avait fait qu'il s'était montré plus sensible à l'extraction d'eau que Lyra avait involontairement projeté sur lui. Sans doute qu'un autre mutant n'aurait pratiquement rien senti, en tout cas l'eau de son corps manipulée ne l'aurait pas poussé à l'évanouissement.
Quoiqu'il en soit, Lyra et Saé étaient à présent dehors, devant l'entrée du centre. Le coach lui avait proposé d'aller manger un morceau dans un petit resto pas loin qu'il connaissait, car tout deux en avaient bien besoin pour se remettre de leurs émotions. Refusant la cigarette qui lui tendait d'un "non, merci", Lyra prit la route qui menait à la 8ème avenue. Il était 20 heures passées et malgré tout, il y avait encore une circulation régulière, soutenue. Il ne faisait pas spécialement froid mais une petite brise traîtresse la fit cependant frissonner dans son blouson. Maintenant que leur "entraînement" était terminé, elle dut s'avouer que Saé l'impressionnait un peu. C'était le genre de type qui en imposait, qui dégageait une certaine force. Du moins c'était la manière dont elle le ressentait, elle avait bien vu qu'il n'était pas méchant pour un sou, il n'avait montré aucune impatience lorsqu'elle loupait les exercices qu'il lui avait donnés, jusqu'à ce qu'elle les réussisse et qu'il l'encourage d'autant plus. Mais une fois hors de l'eau, elle eut à nouveau l'impression d'être toute petite.

En quinze minutes tout au plus, ils parvinrent à la petite échoppe dont lui avait parlé Saé et l'une des serveuses leur trouva une table, au milieu des autres. Le cadre était sympa, chaleureux, sans chichi aucun. En observant le menu, Lyra se demandait quel métier réellement faisait Saé, vu qu'il était en remplacement au centre sportif. Il était clair qu'ils n'avaient pas vraiment eu le temps d'échanger d'autres choses que les politesses habituelles, le contexte ne s'y était pas prêté. Mais maintenant qu'il y avait une table de restaurant entre eux, ils auraient le temps d'aborder des sujets autres que les pouvoirs - par simple prudence surtout - et les cours de self-défense. Lyra ne sut pas trop comment lancer la conversation, elle se sentait un peu intimidée pour une raison qu'elle ne trouvait pas en son for intérieur. Peut-être était-ce parce qu'il était un peu plus âgé qu'elle ou qu'il dégageait ce mystérieux charisme...? Ou alors, il ne fallait pas l'oublier, elle se sentait mal à l'aise parce que c'était la première fois depuis trois ans qu'elle se retrouvait seule face à face avec un homme qui ne soit pas un collègue ou un ami, presque un inconnu, en fait. Et durant les trente premières minutes qu'ils avaient passées ensemble, il l'avait remise dans une situation dans laquelle elle espérait ne plus jamais avoir à se retrouver, même si dans le cas présent, il ne s'était agi que d'un exercice.
La serveuse revint une dizaine de minutes plus tard, un sourire chaleureux aux lèvres. Lyra le lui rendit en commandant un hamburger et une salade avant de lui rendre la carte. Une fois qu'elle fut partie, la jeune femme reporta son regard sur Saé, décidée à briser un peu la glace et à ne plus être aussi mal à l'aise.

- Donc, euh... tu es seulement remplaçant, au centre ? Tu as une formation dans le domaine ?

Sirotant son Coca, Lyra sourit doucement au coach. Il n'y aurait pu avoir question plus innocente, c'était généralement le genre de choses que l'on demandait à une personne rencontrée depuis peu...


Dernière édition par Lyra Webster le Dim 29 Avr - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Saemundur Örnson
Mutant de niveau 3

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Roosvelt Building
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 37 ans.
Pouvoirs : Transformation en fumée noire
Profession : Officiellement : Agent de liaison Arme X-Gourvernement.
Officieusement : Joker de Suzy Colcord.
Points de rp : 44

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Lun 5 Mar - 15:23

Les quelques minutes qui les avaient séparé du petit restaurant au Saé emmenait la jeune femme avaient été... silencieuse. Il faut dire que L'Islandais et Lyra ne se connaissaient pas du tout et donc il était peut être un peu incongru que Saé commence à parler comme une pipelette, surtout qu'il était lui même du genre silencieux. Saé avait profité de se petit laps de temps pour réfléchir un peu à la journée de demain. Pas une grosse journée loin de là, mais il se demandait qu'elle surprise il aurait cette fois. Et oui n'étant pas un agent d'intervention ''officiel'' Saé travaillé la majeur partie du temps pour Suzy Colcord sur des missions discrète et secrète, de ce fait Saemundur ne savait pas vraiment ce qu'une journée pouvait lui réserver. Parfois il ne faisait rien d'autre que son travail officiel, mais certains temps il partait chasser le mutant et même des humains parfois. Enfin bon, il valait mieux qu'il arrête de penser à cela, d'autant plus que les lumières et l'odeur du restaurant étaient juste devant eux à présent.

L'endroit n'était pas très chic, ni très crade, il y avait quelques décorations de si de là, pas très causant mais assez sympa pour être jolie et pas assez extravagante pour donner une ''âme'' au restaurant. En gros c'était un petit restaurant traditionnel que l'on pourrait qualifier de ''Pas dégeu' et pas cher''. La serveuse était souriante et elle leur trouva une table au milieu de la salle. Cette dernière n'était pas bondé, il y avait un jeune couple d'une vingtaine d'année, deux quarantenaire et leur enfant, une vieil homme d'au moins soixante ans avec une jeune femme qui devait avoir dix huit ou vingt ans à tout casser, et il y avaient aussi deux hommes et une femme chacun mangeant seuls. Donc sept tables de prise avec celle de Saé et Lyra. La soirée s'annonçait donc assez calme en tout cas. La serveuse revint vite pour leur donner les cartes.

Même si Saé savait cacher ses émotions, il fallait avouer qu'il était quand même assez stressé par ce repas. Pourquoi ? Tout simplement car cela faisait une dizaine d'années que Saé ne s'était pas retrouver au restaurant avec quelqu'un. En fait cela fait même bien longtemps que Saé n'avait pas eu un semblant de vie social ou d'échange autre que par la violence, avec une autre personne. Après la mort de sa femme Saé c'était forgé une carapace anti-sentiment et il c'était jeté à corps perdu dans le travail et uniquement la dedans, alors depuis tout ce temps il ne pensait certainement pas reprendre le contact avec d'autres personne que les agents de l'Arme X. Donc se retrouver avec une jeune femme à une table de restaurant était certainement la chose la plus compliqué et dur que Saé avait fait depuis ces derniers temps. Enfin bon il valait mieux se concentrer sur autre chose.

La jeune femme avait porter son choix sur un burger apparemment et sur un soda comme boisson. Saé rendit également la carte, sans réel sourire par contre, en commandant un steak frite saignant et un café. La boisson arriva en même temps que celle de Lyra et Saé but directement deux gorgés. Il adorait le café, n'importe quand, n'importe ou, c'était certainement sa boisson préféré. C'est Lyra qui débuta la conversation, et tant mieux car Saé n'était pas décider à demander quoi que se soit pour le moment.


En fait celle qui s'occuper du centre et une vieille amie à moi, et elle m'a demander un service car elle n'avait personne d'autre sous la main. Non en fait je suis un agent fédérale, mais c'était mon jour de congé.

Inutile de lui dire qu'il était de l'Arme X ceux qui pourchassaient les mutants, sinon elle serait partit en criant, inutile de préciser qu'il avait effectivement la formation pour enseigner car chaque agent du gouvernement avait une formation sur les mouvements défensifs. Mais Saé décida de retourner la question à celle qui l'avait posé en premier.

Et toi ? Que fait tu dans la vie ? Je dois avouer que je te vois bien en étudiante.

Bien sur ce n'était qu'une supposition, d'autant plus que Saémundur était sur qu'elle n'avait que vingt ans, alors qu'elle était un peu plus vieille.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyra Webster
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/09/2011
Localisation : Upper East Side, Manhattan
Clan : neutre
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hydrokinésie : manipulation de l'eau et de ses changements d'état, extraction de l'eau des corps et objets autour d'elle. Condensation de l'eau présente dans l'air (brume) et contrôle des courants marins, par conséquent des vagues, à partir du niveau 3.
Profession : Artiste, enseignante de dessin et d'arts plastiques à l'université.
Points de rp : 50

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Ven 16 Mar - 22:50

La situation était tout de même un peu étrange et une légère gêne demeurait entre eux. Ils ne se connaissaient pas suffisamment pour avoir une conversation légère, naturelle et Lyra ne savait pas trop où commencer. Ils n'allaient quand même pas manger sans discuter, échanger au moins quelques mots... Elle avait beau avoir une certaine facilité à aller vers les autres, il n'empêchait qu'en ce moment même, elle se sentait un peu mal à l'aise. Elle n'était quelqu'un qui s'imposait naturellement, comme sa sœur et il fallait parfois venir la secouer un peu, faire le premier pas vers elle... Et en face d'elle, Saé semblait avoir la même caractéristique qu'elle, ce n'était pas non plus le genre à parler s'il n'avait rien à dire.
Après ce qui lui était arrivé il y a trois ans, Lyra s'était beaucoup renfermée sur elle-même et il lui était bien plus difficile de faire confiance à quelqu'un, d'autant plus à un homme. C'était sans doute la première fois depuis trois ans qu'elle se retrouvait seule face à face avec un homme et elle était certaine que sa gêne était flagrante sur son visage au teint clair. Heureusement pour elle, sa boisson, ensuite son burger, arrivèrent, ce qui lui laissa un instant de répit. Mais lorsque Saé finit par lui avouer, en réponse à sa timide question, qu'il était en réalité agent fédéral et qu'il n'avait remplacé le prof du cours de self-défense que pour rendre service à une amie qui bossait, Lyra finit par se détendre un peu.

- Agent fédéral ? Balèze, répondit-elle, impressionnée.Tu es dans le métier depuis longtemps ?

Ce n'était pas elle qui aurait été capable de faire ce genre de métier. Trop émotive, pas assez de sang-froid. On imaginait difficilement ce que les policiers voyaient comme horreurs quotidiennes et Lyra savait qu'elle n'aurait supporté ni le stress intense du métier, ni toute la cruauté et la violence humaines qu'on pouvait voir dans tous ces crimes atroces... Si cela avait été sa vocation, sans doute aurait-elle appris à se blinder mais là, elle savait qu'elle finirait par sombrer dans la dépression. Ce qui arrivait à pas mal de flics, on était tous des êtres humains, après tout, et pas toujours aussi mauvais qu'on pouvait le croire.
La gêne semblait s'évaporer un peu, Saé lui retourna même sa question. Même si elle ne s'en vexa pas, Lyra fut néanmoins surprise qu'il pense qu'elle était encore étudiante. Elle allait sur ses vingt-sept ans, est-ce qu'elle en faisait sept de moins ? On ne lui avait jamais dit qu'elle faisait plus jeune que son âge... Cela tenait sans doute à la tenue vestimentaire, elle était à peine sortie de l'université qu'elle y était retournée, de l'autre côté du bureau professoral cette fois-ci. À force de côtoyer des étudiants depuis ses dix-huit ans, elle avait gardé leur état d'esprit, leur manière nonchalante de parler, leurs petites habitudes...

- Oh, je travaille bien à l'université, répondit-elle d'un ton joyeux, mais en tant qu'enseignante. C'est ma troisième année en tant que prof.

Elle avala une bouchée de son burger et observa un instant les gens autour d'eux. Des couples ou des familles, chacun discutant tranquillement des petites choses de la vie ou de leurs problèmes. Ils ne s'occupaient pas d'eux, ne les dévisageaient pas comme s'ils étaient des montres de foire. Tous ces gens devaient simplement les prendre pour deux amis mangeant un morceau ensemble.


Dernière édition par Lyra Webster le Dim 29 Avr - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Saemundur Örnson
Mutant de niveau 3

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Roosvelt Building
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 37 ans.
Pouvoirs : Transformation en fumée noire
Profession : Officiellement : Agent de liaison Arme X-Gourvernement.
Officieusement : Joker de Suzy Colcord.
Points de rp : 44

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Dim 22 Avr - 13:05

Pour Saé ce simple repas était un défi très important. Était il devenu totalement renfermé et solitaire à la limite de la misanthropie ? Ou pouvait il toujours avoir des discutions normal avec des personne normal. (Notez que pour Saé les personnes normales sont ceux en dehors du cercle de l'Arme X). Même si cela ne pouvait se voir sur son visage, il avait apprit à être quelqu'un d'autre, à paraître serein quand il est stressé à avoir l'air stoïque quand il est surpris. C'est un long entrainement qu'il avait subi aux côté de Malcolm Colcord qui lui permettait maintenant d'être un très bon menteur. En fait Saé se voyait plus comme quelqu'un capable de changer le mensonge en réalité tellement ses baratins son convaincant. En réalité le secret n'est pas difficile. Il suffit de croire soi même en ses mensonges pour que les autres y croient.

Mais bon laissons ses pensées là ou elle était elle n'ont pas lieu d'être à cet endroit à ce moment. Saé s'autorisait se repas et à discuter avec cette jeune femme car il était certain que leurs routes ne se croiseraient plus. Il pouvait donc faire cela sans avoir peur d'une quelconque conséquence. Bien entendu si la jeune femme n'était pas assez discrète et si elle se montrait trop puissante ces prochains temps il est fort probable que lui ou une équipe du gouvernement soit envoyé pour la capturer, mais au final très peu de mutants ont cette malchance, même si cela risque d'évoluer au fil du temps. Toujours est il que Saé eu un petit sourire quand la jeune femme avoua qu'il était balèze de travaillé pour le gouvernement, enfin d'être un agent de ce dernier. Il souriait car ce n'était pas la chance mais plutôt de destin de son père qui l'avait conduit jusqu'ici. C'est vrai qu'il n'avait jamais fait le lien jusqu'à aujourd'hui, mais toute sa vie avait été décidé par son père en quelque sorte. Cette vérité lui revenait violemment dans la tête comme un coup de pied dans les burnes. C'était tellement surprenant que des tics sur son visage montrait cette incertitude. Non pas sur la révélation, mais sur sa vie en globalité. Sa vie était elle aussi vide de sens que cela. Il se reprit rapidement reprenant son visage neutre habituelle, il prit une bouché de la nourriture présente dans son assiette avant de reprendre :

Ho ce n'est pas vraiment une histoire d'être balèze, je dirais que c'est le cour des évènements qui ma conduit jusqu'ici aujourd'hui. Cela doit faire vingt ans maintenant que je suis dans ce métier.

Une réponse assez évasive, comme le personnage me direz vous. De toute façon la vie de Saé était son travail il ne pouvait donc pas parler de lui sans mentir sinon il devrait tuer la jeune Lyra. Bien qu'il y à quelques années cela n'aurais pas été un problème c'était aujourd'hui totalement inconcevable. Il éprouvait une sorte...d'amitié (?) envers la jeune femme, et ce sentiments l'empêchait de lui faire du mal. C'était étrange mais ce n'est pas la première fois que cela lui arrivait. Même si les autres fois était différente d'aujourd'hui. Alors la question était essentiel était : Est ce de la faiblesse ? Ou une force ? Il n'avait aucune réponse pour le moment. La jeune femme répondit à la question de Saé. Apparemment elle était plus vieille qu'il ne le pensait, il pensait qu'elle avait vingt ans à tout casser mais il ne pensait pas avoir a faire à une prof. Elle devait donc avoir au moins 25 ou 28 ans, dans ses eaux là. Une petite gène s'installa sur le visage de Saé pour disparaître rapidement.

Désoler je te voyait plus jeune en fait. Tu enseigne quoi exactement comme matière ?

Tout au long de la journée passé avec elle Saé n'avait pas put s'empêcher de remarquer un léger accent dans la voix de la jeune femme. Elle parlait un Anglais plus basique, plus compliqué, une Anglaise ou dans ses eaux la pour Saé. Lui aussi avait eu un accent autrefois, venant d'Islande, mais il à perdu cet accent, en même temps il est arrivé en Amérique à 12 ans, donc 25 ans plus tard il est normal d'avoir perdu cet accent.

Excuse ma curiosité mais ne serait tu pas Anglaise, ou d'un pays proche de celui-ci ? J'ai remarqué un accent dans ta voix.


(hj: Désoler pour cette absence.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyra Webster
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/09/2011
Localisation : Upper East Side, Manhattan
Clan : neutre
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hydrokinésie : manipulation de l'eau et de ses changements d'état, extraction de l'eau des corps et objets autour d'elle. Condensation de l'eau présente dans l'air (brume) et contrôle des courants marins, par conséquent des vagues, à partir du niveau 3.
Profession : Artiste, enseignante de dessin et d'arts plastiques à l'université.
Points de rp : 50

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Dim 29 Avr - 17:05

En fin de compte, il n'était pas si désagréable que cela, de se retrouver au restaurant avec quelqu'un. Si à Londres, James l'emmenait régulièrement au restaurant, les fois où c'était arrivé depuis qu'ils avaient emménagé à New York se comptaient sur les doigts d'une seule main. Quelques rares fois où ils finissaient par ressortir en s'enguirlandant comme des poissons pourris ou Lyra en larmes, humiliée par l'attitude infecte de son ex petit ami. Ce soir, c'était bien différent. Personne ne partirait en hurlant du restaurant et en claquant la porte. Personne ne poserait de scandale ni ne la ferait passer pour une pauvre nulle. Personne ne la regarderait partir avec un regard affligé tout en murmurant dans son dos. Mais tout cela était désormais terminé, n'est-ce pas ? Il avait bien longtemps qu'elle n'avait plus mangé en compagnie de quelqu'un dans un endroit publique ! Il y avait bien eu des repas avec ses collègues, mais ce n'était pas pareil, là ils étaient généralement une dizaine à une même table. Et ce soir, elle avait bien l'intention d'en profite,r même si Saé et elle restaient encore des inconnus. Ou presque. Saé lui apprit que cela faisait vingt ans qu'il était chez les fédéraux, que c'était le cours des choses qu'il l'avait amené à en faire son métier.

- Serait-ce une histoire de famille ? s'intéressa innocemment Lyra. Il arrive qu'il y a des familles où l'on est policier ou médecin, par exemple, de père en fils...

La jeune femme ne pouvait pas deviner qu'elles étaient ses activités réelles, ce pourquoi elle lui posait des questions tout à fait innocentes à son point de vue, sans se soucier de ce qu'elles pourraient révéler. Parce qu'elle n'était pas d'une nature méfiante quand il n'y avait pas de raison pour elle d'avoir à se méfier. À cet instant, elle ne voyait aucune raison de se méfier du coach, surtout qu'il lui avait assuré qu'il ne la dénoncerait pas avant de l'aider à comprendre et à utiliser son pouvoir, même si elle avait encore du pain sur la planche. Une personne qui avait de mauvaises intentions aurait couru chez les flics et ne lui aurait jamais proposé une séance d'entraînement.
Il lui avait ensuite avoué qu'il la voyait plus jeune, encore en âge d'être étudiante. Lyra ne s'en formalisa pas, peut-être qu'elle faisait effectivement vingt, qui ne rêverait pas de faire plus jeune ? Elle sourit et avala une bouchée avant de relever les yeux sur le visage grave de Saé, qui ne semblait pas être un homme très expansif. Elle était aussi introvertie, mais seulement en compagnie d'une personne qu'elle ne connaissait pas encore vraiment. Il fallait la voir avec Jessalyn, elle n'était plus du tout la même. Elle avait besoin d'un peu de temps pour accorder sa confiance, mais après ce que Saé avait fait pour elle ce soir, elle savait qu'elle pouvait sans nul doute lui faire confiance.

- Ce n'est pas bien grave, assura-t-elle. J'ai vingt-six ans, en réalité. Et j'enseigne le dessin et les arts plastiques.

Elle se détendait au fur et à mesure que prenait la conversation. Dès qu'on commençait à connaître un peu l'autre, les choses allaient plus facilement d'elles-mêmes. Elle nouait plus facilement le contact, avant James, surtout quand il s'agissait des hommes. Maintenant, à ce niveau-là, il était vrai qu'elle était tout de même plus méfiante. Il y avait, pour elle, plusieurs niveaux de confiance. Si le premier était assez facile à accorder à l'autre, elle n'était souvent pas prête pour les deux suivants, qui le laisseraient entrer de pus en plus dans sa vie - et dans son intimité. Le coach l'interrogea ensuite sur son accent, car malgré le fait qu'elle ait passé déjà six ans en Amérique, elle n'avait pas perdu pour autant son accent qui certifiait ses origines londoniennes. Peut-être s'était-il atténué mais n'avait pas disparu pour autant.

- Bien vu ! s'exclama-t-elle alors, surprise et contente qu'il l'ait relevé. En effet, je suis Anglaise. Je n'ai quitté Londres il y a six ans seulement. J'ai commencé les Beaux-Arts là-bas, avant de venir m'installer à New York et de terminer mes études ici. Et ma sœur jumelle est venue me rejoindre il y a peu.

Lyra eut un sourire paisible à l'évocation de sa jumelle, comme toujours. Elle avait passé dans l'ombre la raison véritable de son installation à New York, James lui-même. Saé devait peut-être se douter qu'il lui était arrivé quelque chose de ce genre, vu qu'elle était venue à la base pour des cours de self-défense, mais c'était encore trop douloureux d'en parler d'elle-même. Il y avait encore trop de honte dans son cœur pour pouvoir en parler librement, sans culpabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Saemundur Örnson
Mutant de niveau 3

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Roosvelt Building
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 37 ans.
Pouvoirs : Transformation en fumée noire
Profession : Officiellement : Agent de liaison Arme X-Gourvernement.
Officieusement : Joker de Suzy Colcord.
Points de rp : 44

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Lun 21 Mai - 12:16

La jeune femme était bien curieuse mais c'est assez normal en réalité, elle s'intéressait à Saé donc il était logique qu'elle lui pose des question.... s'intéresser à lui ? Etrange c'était logique pour deux personne partageant un repas mais cela étonnait toujours notre Islandais préféré, l'habitude de vivre dans l'ombre certainement. Saé continua d'avaler quelques bouché de nourriture tout en continuant d'écouter la petite blondinette. Elle lui demanda si son travail n'était pas une histoire de famille comme certaines familles de docteur ou de flics, hum... c'était sa tout à fait l'être non plus, c'était assez dur à expliquer sans mettre dans l'explication des mots comme ''génocide'', ''anti-mutant'' ou ''haine mutante''. Enfin bon il chercha ses mots juste quelques seconde avant de dire finalement :

C'est un peu cela. En fait mon père à travailler pour le gouvernement alors que je n'était qu'un enfant, mais j'étais toujours dans ses pattes. C'est donc devenu ma famille. Enfin c'est assez compliqué à expliqué sans dévoiler certaines informations.

Il eu un petit sourire amusé, c'est vrai qu'il ne pouvait pas tout dévoiler non plus, c'était le prix à payer pour travailler pour le gouvernement, surtout dans la section Arme X. Il bu une gorgée de café, puis les petits yeux noirs de Saé scrutèrent rapidement et discrètement la salle, déformation professionnel, l'islandais vérifiait qu'il n'y avait rien d'étrange, c'était certainement sa paranoïa qui parlait mais il ne pouvait s'empêcher de le faire, c'était sa façon de faire pour ne pas être surpris par quoi que se soit. Le regard de Saé se reporta sur la jeune femme qui lui apprit qu'elle enseignait l'art et les dessins et qu'elle avait 26 ans. Il c'était donc tromper sur l'âge de la jeune femme elle était un peu plus vieille que ce qu'elle paraissait. Peut être était ce sa façon de parler ou ses habits et ou l'analyse de Saemundur qui était plus aussi bonne qu'avant. Saé eu un visage désoler pour l'erreur sur l'âge mais il ne dit rien de plus, bien sûr il aurait put dire quelque chose comme ''Qu'es qui ta donner envie de faire cela'', mais pour tout dire cela ne le regardait et ne l'intéressait pas, en même temps il ne voulait pas la connaître sur le bout des doigts mais juste la connaître un peu plus.

Apparemment il ne c'était pas trompé sur l'origine de la jeune femme, elle était bien Anglaise alors, sa façon de parler sans trop mâcher les mots prouvait bien son appartenance à la couronne d'Angleterre. Elle était venu ici pour finir ses études ? Étrange c'était assez rare qu'une personne change de pays en cour d'étude, généralement si il y avait des problème la personne changeait d'établissement et pas de pays carrément. Elle avait évoqué une sœur jumelle également et bien et bien cette jeune fille semblait avoir une vie bien rempli. Une sœur jumelles …. Saé se souvenait de ces deux jumeaux qu'il avait combattu. L'un contrôlait le vent l'autre la terre, complémentaire par les pouvoirs et mentalement également. Bien entendu Saé les avait vaincu quand même mais cette histoire de jumelles lui rappelait ce passage de sa vie.


Et bien tu est courageuse pour changer de pays en cour d'études, peu d'étudiants le font, enfin.... je pense.


C'est vrai quand y repensant il ne savait pas vraiment. Il n'avait jamais été étudiant et d'un point de vu global il n'a jamais été à l'école tout court. Donc il pouvait juste estimer qu'un étudiant ne se ferait pas chier à changer de pays. Soudain, le son d'un portable qui vibre se fit entendre, Saé sortit son portable en s'excusant et le regarda environs cinq secondes avant de le ranger. Un appel du ''boulot'', mais pas très important pour le moment.

Excuse moi c'est le boulot il faut que je reste branché 24 heures sur 24. Ou en étions nous ?... Ha oui, dit moi sans indiscrétion ta sœur sait elle que tu est.... ''plus évolué'' ?

Oui on va dire que le mot mutant à la fâcheuse habitude de mettre tout le monde dans la panique.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyra Webster
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/09/2011
Localisation : Upper East Side, Manhattan
Clan : neutre
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hydrokinésie : manipulation de l'eau et de ses changements d'état, extraction de l'eau des corps et objets autour d'elle. Condensation de l'eau présente dans l'air (brume) et contrôle des courants marins, par conséquent des vagues, à partir du niveau 3.
Profession : Artiste, enseignante de dessin et d'arts plastiques à l'université.
Points de rp : 50

MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   Mer 30 Mai - 22:31

Pour Lyra, il n'y avait absolument rien d'anormal dans ce "tête-à-tête". Il était normal que deux personnes mangent ensemble après une journée de travail et elle ne se sentait plus du tout mal à l'aise. C'était ce que tout le monde faisait, c'était normal, entre amis ou entre collègues. Et la jeune femme ne voyait pas pourquoi Saé aurait dû se sentir mal à l'aise face à elle. Bien entendu, elle ne pouvait deviner ses réelles activités, ainsi que son passé et c'était pourquoi elle l'interrogeait insouciamment. Socialement parlant, elle n'avait jamais trop de mal à briser la glace lorsqu'elle rencontrait une nouvelle personne. Désormais, elle devait apprendre à la faire au sens propre du terme avec son pouvoir, et elle savait que ce n'était pas gagné d'avance. Intérieurement, elle espérait que Saé remplacerait le cours de self-défense encore une ou deux semaines ou qu'il serait suffisamment gentil pour accepter de lui "louer" la piscine un soir de plus... Monnayant un paiement cette fois-ci, cela allait de soi qu'elle n'allait pas lui faire perdre son temps sans quelques-uns de ces billets verts bien connus...

En tout cas, c'était sans doute une bête impression - et certainement une mauvaise, le passé lui avait bien appris qu'elle n'avait pas toujours de bonnes intuitions concernant les gens - mais elle sentait que Saé pesait ses mots, comme s'il voulait à tout pris éviter de lui donner de trop grosses informations... Tais-toi donc un peu, Lyra. Avec le boulot qu'il avait, il était bien sûr évidemment qu'il y avait des choses à ne pas divulguer et souvent, un simple détail, un bête de mot de travers et il suffisait que la personne en face soit un tantinet trop curieuse pour que les choses se gâtent. D'après les dires de Saé, son père était déjà dans le métier, et, étant très souvent avec lui, il avait rejoint les Fédéraux de manière presque logique, naturelle. Et il l'avoua lui-même, il ne pouvait raconter toute l'histoire sans donner tous les détails. Lyra sourit à ces mots et hocha de la tête, signe que le message était passé. Elle n'était pas du genre à insister si on lui faisait comprendre - que ce soit clair ou de façon plus subtile, plus dissimulée - qu'elle n'avait pas à fouiner ou à poser de questions à propos d'une chose ou d'une autre.

- Je comprends tout à fait. Si tu te plais dans le métier, c'est tout ce qui compte.

Il était clair qu'elle n'était pas aussi curieuse et tenace que sa soeur. Si c'était Jessalyn qu'il avait eu en face d'elle, il était clair qu'elle n'aurait pas lâché l'os aussi facilement. Elle avait souvent répété à Lyra qu'elle pouvait se retrouver face au pire des arnaqueurs ou la personne la plus louche qui soit, elle ne verrait rien. Ça, c'était tout Lyra et sa tendance à voir le bien partout, même chez les gens les plus bizarres. Et il fallait voir où ça l'avait menée. Quoiqu'il en soit, et Lyra n'aurait su explicitement dire pourquoi et comment, mais elle sentait toujours cette réserve chez Saé. D'un côté, c'était bien normal que son travail aie forgé une certaine méfiance chez lui, mais en cet instant précis, il se trouvait dans un petit resto tranquille avec une jeune femme paisible et qui maîtrisait mal son pouvoir, on ne pouvait pas dire qu'il y avait de quoi se méfier. Lyra était tout sauf une personne qu'on pouvait considérer comme dangereuse. D'accord, un pouvoir mal contrôlé pouvait s'avérer dangereux, mais la quantité d'eau qu'elle pouvait mobiliser était tellement petite que c'en était risible. Le pouvoir du coach était à un niveau plus puissant qu'elle et Saé maîtrisait parfaitement les techniques de défense qu'il lui avait montrées dans l'après-midi, alors qu'elle lui avait prouvé qu'elle était une parfaite patate en la matière. Et de plus, elle n'était qu'un petit bout de femme alors qu'il était grand et costaud. Non, quant à l'ennemi public numéro un, Lyra n'avait absolument pas la tête de l'emploi. Après, elle comprenait qu'il mette une réserve quant à lui-même, il était clair qu'ils n'allaient pas se déballer leurs vies réciproques dans les moindres détails, mais elle avait comme la sensation qu'il lui répondait le strict minimum...

Laisse tomber, ma fille. Tu te fais des idées. Elle n'en voulait absolument pas au coach d'avoir cru qu'elle n'avait que la vingtaine. Il y avait des gens qui faisaient plus vieux que leur âge, ceux qui faisaient plus jeunes et ceux à qui on ne pouvait pas en donner du tout. Donc, si elle appartenait à la deuxième catégorie, après tout ce ne serait pas plus mal lorsqu'elle aurait la quarantaine, et plus. Beaucoup de femmes dépérissent quand elles voient apparaître les premières rides et qu'elles comprennent qu'elle font plus vieilles, alors si elle pouvait éviter de tourner à l'hystérie et à dépenser des fortunes en crèmes et autres bidules dégoûtants remplis de produits chimiques afin de tenter de se rajeunir un peu, c'était plutôt rassurant. Par contre, il avait bien deviné son origine, il devait avoir l'oreille fine, elle ne devait pas avoir un accent à couper au couteau, ou tout du moins, elle ne s'en rendait pas compte. Cela se tenait sans doute à sa manière générale de parler, à sa façon de prononcer les mots, d'articuler... Et il y avait aussi la langue en elle-même, les Britanniques n'ont pas toujours les mêmes expressions que les Américains ou que les Australiens. Dans un exemple un peu plus flagrant, un Suisse-Allemand ne parle pas du tout le même allemand qu'un Allemand, la prononciation était bien différente. Ou les Québécois et leur français bien à eux... Saé avoua alors qu'il trouvait courageux qu'elle ait changé de pays en cours d'études, son visage exprimait même un léger étonnement. Aïe. Forcément, on se rapprochait DU sujet sensible et Lyra se demandait comment est-ce qu'elle allait éluder la question. Se mordant un instant la lèvre inférieure, elle s'obligea à répondre sans tarder, histoire de jouer à son tour les grandes indifférentes.

- Oh, eh bien... Disons que j'ai rencontré quelqu'un à cette époque, et je... Il avait trouvé un job ici, alors je l'ai suivi et j'ai terminé mes études ici, expliqua-t-elle d'un ton aussi calme et dégagé que possible.

En espérant que ça ait l'air aussi naturel que possible, comme s'ils venaient de se remémorer un souvenir, du genre bien embarrassant sur le moment mais dont en rit des années plus tard. Par miracle, le téléphone portable de Saé vibra dans sa poche. Ouf. Le coach observa quelques secondes l'appareil avant de le remettre dans sa poche. Cela ne devait pas être trop urgent, et il eut donc la délicatesse de ne pas répondre afin de ne pas être impoli. Ce n'était pas grand chose, mais Lyra apprécia quand même, cela montrait que la personne n'en avait au final pas tant rien à fiche de vous. Après cela, il lui demanda si sa sœur était au courant de son... évolution. Lyra acquiesça et eut un grand sourire en revoyant Jessalyn, à dix-huit ans, s'énerver sur la guirlande du sapin de Noël avant d'y mettre accidentellement le feu...

- Pas de souci, répondit-elle, avec un signe de main pour signifier que le portable ne l'avait aucunement dérangée, et baissa ensuite légèrement le ton. Oui, elle est au courant. Elle a découvert son don de pyrokinésie à Noël, alors que j'ai découvert le mien quatre mois plus tard. Et il faut dire qu'elle a meilleur temps de s'installer pas trop loin d'une caserne de pompiers.

Petit sourire mutin aux lèvres, qui voulaient tout dire quant aux galères qu'elles avaient rencontrées avec leurs dons respectifs.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après l'effort... une petite bouffe ! [PV Saé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Central Park-