Partagez | 
 

 Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tanaë Kayan
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 19/06/2011
Localisation : à l'institut
Clan : neutre
Age du personnage : 23 Ans
Pouvoirs : Hybride Lionne
Points de rp : 19

MessageSujet: Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]   Sam 5 Nov - 17:05

Dès qu'elle fut descendu du bus, se mêlant à un groupe de touristes, Tanaë paya sa place pour aller visiter le zoo. Les étrangers étaient un peu surpris de la voir rejoindre leur troupe mais après tout peu leur importait, elle avait payée sa place et s’éclipsa rapidement d'ailleurs; dès les premières explications données par la guide japonaise en réalité. Le billet lui avait coûté cher mais pour allonger sa liberté provisoire ce n'était pas un prix bien élevé. Poursuivie sans savoir par qui, ni comment et encore moins pourquoi, Tanaë avait dû faire une fois plus preuve de volonté et de ruse. C'était une habitude dans toutes les jungles que d'être attaqué par les plus gros et de s'en prendre soi même aux plus petits bien que la féline ne respecte pas cette partie de l'adage car elle avait conservé son côté humain, son éducation si intéressante avec des parents aussi bons que les siens.

La jeune femme essuya rapidement une larme qui était venue border le coin de ses yeux en leur souvenir puis secoua la tête. Elle se reprit et se mit à marcher dans les allées diverses. Passant devant la cage des lions, l'africaine ne put réprimer un sentiment de mécontentement, elle n'aimait pas l'idée que ces bêtes majestueuses soient enfermées dans une cage, à attendre simplement qu'on leur jette un gros bout de viande traité... Pareillement pour les zèbres qui ne pouvaient plus courir en troupeau parmi les plaines. Toutefois les zoos étaient aussi nécessaires pour la conservation de certaines espèces. Son père lui avait enseigné l'art difficile de faire la part des choses. Tout avait ses avantages et ses inconvénients. Sa mutation par exemple pouvait lui causer beaucoup d'ennuis, alors qu'en revanche elle avait gagné le droit d'être plus proche de sa chère nature, de mieux la saisir. Il y a toujours pire que soit disait sa maman. Il vaut mieux être mutant que malade, il vaut mieux être malade que mort-quoique parfois cela se discutait.-

Bref, Tanaë en marchant vivement dans les allées, enveloppée dans sa robe et sa cape qui la faisaient paraître plus ou moins normale quoiqu'un peu trop couverte pour être tout à fait cleen. Mais souvent on la pensait handicapée physiquement tout simplement, ou on préférait ne pas le savoir, ce qui arrangeait la féline qui marchait donc librement dans le zoo, récupérant son souffle avec avidité après cette course poursuite que sa ruse et ses capacités améliorées lui avaient permis de remporter. Elle avait maigri depuis qu'elle traînait dans l'immense jungle qu'était New York, beaucoup moins providentielle que la véritable brousse mais son mental restait bon en général. Après avoir pleuré de ne pas trouver l'institut dont on lui avait parler, elle avait fait un trait dessus et cherchait d'autres perspectives d'avenir. Bien entendu un coin de sa tête gardait l'école pour mutants comme meilleure solution mais il n'était plus question d'en parler autour de soi. Elle savait ce que cela pourrait lui en coûter!

Son regard se porta sur les serres. Là, Tanaë respira l'odeur des plantes, celles-ci étaient magnifiques, plus belles parfois que dans la savane car bien protégées. Son odorat affiné ne souffrait plus des senteurs exacerbé comme dans la rue, au contraire, elle se régalait totalement! Marchant en regardant le ciel pour distinguer la cime des plantes elle se cogna malencontreusement contre quelqu'un. Se retournant, Tanaë vit vaguement la silhouette d'une femme.

-Désolée

Lança-t-elle poliment en se rappelant d'avoir vécu celle situation en tombant sur la canne d'un infirme. Infirme qui avait été rejoint par une femme qu'il connaissait. Ces deux là avaient discuté un peu avec elle avant de l'éloigner gentiment et sans doute inconsciemment de leur bavardage. Tanaë ne s'était pas sentie vexée, pensant que ces deux là avaient besoin de se retrouver, et somme toute à part l'intervention des policiers, tout s'était bien passé. Espérons que l'inconnue soit aussi gentille et accepte bien sa petite erreur de redirection.

-Pour tout vous avouer je regardais en l'air, c'est si joli

Tenta-t-elle de se justifier timidement avec un petit sourire, lequel était cependant caché par son foulard; ses yeux bordés de fourrure si l'inconnu faisait bien attention cependant eux riaient. Elle était si heureuse dans la nature! Tellement bien!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ororo Munroe
Mutante de niveau 3

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Institut Xavier
Clan : Xmen
Age du personnage : 34 ans
Pouvoirs : Contrôle des éléments. Voler.
Profession : Professeur d'histoire à l'intitut Xavier.
Points de rp : 165

MessageSujet: Re: Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]   Dim 13 Nov - 16:30

J'avais eu besoin de sortir se changer les idées. Entre le fait d'avoir eu l'impression de ne plus contrôler sa vie et sa façon d'être, et de ne plus se sentir à l'abris du tout, j'avais eu besoin de partir de l'Institut. Au départ, je ne savais pas exactement ou j'allais, je voulais juste sortir. Mais même dehors, je n'étais pas à l'aise, La dernière fois, je n'avais rien pu faire contre ceux qui m'avait enlevé et cela me mettait les nerfs à fleur de peau.

De toute façon, il était trop tard pour reculer. J'aurais aimer aller dans un parc, mais j'avais déjà fait quelques tentatives avec mes pouvoirs dans le parc de l'Institut et j'avais faillit mettre un bronx pas possible. Alors il fallait se résigner à abandonner cette idée. Je me dirigeais donc vers autre chose et mes pas me menèrent au zoo. Je détestais cela, je détestais l'idée de parquer des animaux comme des riens du tout alors qu'ils seraient mieux chez eux. Je comprenais bien sur l'utilité d'une telle chose pour apprendre aux enfants qu'il faut respecter la nature, pour préserver certaines espèces, mais je n'aimais pas.

Enfin, j'aimais encore moins les braconniers, et tous ceux qui tuaient pour du fric ou se faisait payer pour capturer certains animaux et les faire abattre dans une cage totalement drogué par des riches milliardaires, qui n'avaient que ça à faire. Enfin, je voulais sortir de mes idées noires et j'entrais dans d'autres, punaise de cercle infernal. Enfin, je déambulais entre les différentes zones, jusqu'à ce que je n'en puisse plus de voir cela et me dirigeais vers les serres.

J'adorais cet endroit, plein de parfums et de belles plantes. J'avais l'impression d'avoir atterri dans un autre monde. Étrangement, cela me rappelait mon Afrique natale, le même dépaysement, la même sensation de bien être. Je m'arrêtais en plein milieu de l'allée fermant les yeux pour me ressentir ce bien être. Sauf que je n'avais pas pensé qu'avec toutes les belles choses à voir, les gens ne se concentreraient pas sur devant eux. C'est donc ainsi que quelqu'un me rentra dedans.

J'entendis juste après une excuse venant de la... personne qui m'avait heurtée. Impossible de voir quoique ce soit vu comme elle était emmitouflée. Cela m'étonna, surtout qu'ici n'était pas l'endroit le plus froid du zoo. Enfin, c'était son problème si elle avait chaud pas le mien.

- Ce n'est rien, c'est moi qui m'était arrêtée en plein milieu.

Elle continua en expliquant qu'elle regardait en l'air quand elle m'avait heurtée. Un nouveau coup d'oeil vers le haut me permis de constater que que l'on regarde en haut ou sur les côté, la vision était différente et la beauté toujours exaltante. Je ne pouvais donc pas lui en vouloir surtout que moi non plus je ne regardais pas devant moi.

- Les torts sont partagés, moi j'avais fermé les yeux pour mieux sentir le parfum de toutes ces fleurs.

Je la regardais à nouveau avec un léger sourire, histoire de bien lui montrer que je ne lui en voulais pas. J'étais de meilleur humeur depuis que j'étais dans cette serre. Il était malgré tout assez difficile de discuter en ne voyant que ses yeux... Attends, c'est quoi qu'elle a autour ? C'est ses cheveux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tanaë Kayan
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 19/06/2011
Localisation : à l'institut
Clan : neutre
Age du personnage : 23 Ans
Pouvoirs : Hybride Lionne
Points de rp : 19

MessageSujet: Re: Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]   Ven 27 Jan - 23:36

[HJ: j'avais complètement oublié ce sujet... Je n'ai aucune excuse. Mais désolé quand même :( ]

Tanaë fixait l'étrangère, elle lui rappelait étrangement quelqu'un. Peut-être était-ce une artiste connue ici? Une chanteuse? La jeune femme n'en avait aucune idée et l'impression était trop fugace pour s'y attacher vraiment. Et ce qu'elle remarqua fut la peau noire de l'individu. Bon ça ne signifiait pas que l'inconnue soie africaine, il y avait énormément de pays où les gens avaient la peau bronzée mais aussi beaucoup qui étaient nés ici, tout simplement issus de famille d'émigrés présent sur le continent depuis des générations. Quoiqu'il en soit, cette personne était aimable, elle ne rabroua pas Tanaë qui commençait malheureusement à en avoir l'habitude dans ce drôle de pays, elle s'accusa également ce qui la rendit sympathique à la jeune femme qui lui aurait bien sourit mais préféra éviter de dévoiler sa bouche, et pour cause.

-Bon et bien alors nous voilà à égalité. Vous venez souvent ici? Moi c'est la première fois que je découvre, un peu malgré moi d'ailleurs mais tant mieux, c'est une belle surprise ainsi.

L'hybride se mit à sentir une des fleurs que son interlocutrice avait accusé pour son manque d'attention et respira fort le parfum, même à travers le tissu, l'effluve chatouilla doucement le museau le Tanaë et elle aussi ferma les yeux. Oh son Afrique lui manquait tant! La brousse, la forêt, la savane, la liberté en d'autres mots! Beaucoup de paysages différents mais de grands espaces à chaque fois, loin du béton armé.

-En fait je n'y connais rien en fleurs, enfin si, celles d'Afrique car je viens de là-bas mais certaines d'ici me sont totalement inconnues. Vous vous y connaissez vous?

Le père de Tanaë était un chercheur, il avait surtout étudié la faune mais devait bien connaître la flore aussi pour savoir où trouver les animaux qu'il recherchait et prendre le "pouls du pays" comme il le disait souvent. Se souvenant de cette remarque, la semi-lionne sourit pour elle même, commençant à marcher doucement parmi les plantes en faisant bien attention à ce que ses pattes nues restent cacher sous la cape, c'était ça qui l'avait trahi la dernière fois avec cette femme et cette homme ayant une canne. Après les gens avaient hurlé au scandale et la police était accourue. Tanaë ne voulait point revivre ça et encore moins heurter la tranquillité apaisante de cette scène.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ororo Munroe
Mutante de niveau 3

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Institut Xavier
Clan : Xmen
Age du personnage : 34 ans
Pouvoirs : Contrôle des éléments. Voler.
Profession : Professeur d'histoire à l'intitut Xavier.
Points de rp : 165

MessageSujet: Re: Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]   Dim 4 Mar - 23:16

[HJ : Vraiment désolée pour le retard. J'ai eu pas mal d'empêchements...]

Faire passer ma mauvaise humeur sur une personne qui n'avait rien demandé n'était pas dans mon genre, surtout que ce n'était pas de sa faute si elle lui était rentrée dedans. C'était notre faute à toutes les deux, donc il n'y avait pas de quoi fouetter un chat -le pauvre. C'était pour cette raison que je ne l'avais pas laissée dire que c'était sa faute. Le début de discussion avait eu comme action de me sortir de mes pensées sordides et rien que cela fit en sorte de me remettre d'une humeur meilleure. Apparemment, la discussion semblait plaire aussi à cette personne et j'eus un léger sourire.

- Je suis déjà venue quelque fois, même si ça date un peu. Il n'y avait pas autant de variétés avant... J'avoue que j'aime aussi beaucoup l'endroit.

C'est vrai que j'étais déjà venue, mais pas depuis des années. A l'époque, je découvrais New York et cette nouvelle vie et cet endroit avait été une bouffée d'air dans cette ville où je me perdais. C'était avec nostalgie que je repensais à cette époque, que de chemin parcouru depuis. J'avais accusé ces pauvres plantes d'être à l'origine de mon inattention et mon interlocutrice se mit à les sentir. Elle ne devait d'ailleurs pas sentir grand chose, mais apparemment, elle sentait malgré tout.

- Tiens, vous aussi vous venez d'Afrique ? De quelle région ?

C'était tout de même une sacré coïncidence, mais je ne pouvais pas penser qu'elle en venait vu que je ne voyais rien de son visage ou de ses mains, ce qui aurait pu m'indiquer qu'elle était Africaine. Enfin, je me penchais sur le reste de ses questions. Pour ce qui était de mes connaissances sur les plantes, que ce soient celles d'Afrique ou les autres, je n'en avais aucune, à part quelques très connues, mais pour le reste je n'y connaissais rien. N'ayant pas vraiment eu une éducation, je n'avais pas toutes les connaissances que peuvent avoir ceux qui en ont eu une, et puis l'herboristerie n'était pas une matière très enseignée et je n'avais pas eu une grande curiosité à par pour les plantes du parc.

- Je n'y connais pas grand chose non, et surement moins que vous. Mais j'aime la nature et me plonger dedans...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Es-tu un Homme ou une bête? Tu le sais toi? [PV Ororo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo :: Zoo & Serres-