Partagez | 
 

 Hasard cyclique [PV Ir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Emma Frost
Mutante de niveau 4

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : du côté des damnés. NY.
Age du personnage : dans les environ de 400 ans. En paraît 25
Pouvoirs : Grande télépathe, peau de diamant
Profession : PDG de la Frost International et Patronne du Coyote Ugly
Points de rp : 127

MessageSujet: Hasard cyclique [PV Ir]   Sam 2 Juil - 2:51

    C’était une journée qu’Emma estimait calme : elle n’avait pas eu besoin de rester jusqu’à pas d’heure dans son entreprise pour régler un problème tombé sans prévenir et le Coyote ne nécessitait pas sa présence avant une certaine heure avancée de la soirée. Elle avait eu le temps de se poser un peu chez elle ce qui était plutôt rare en vue de ses nombreuses activités. Ce qui lui laissait également le temps de trouver une solution au nouveau problème qui venait de se poser dans sa vie personnelle. Elle resta à un long moment devant la grande baie vitrée de son loft qui donnait sur les hauts de New York (l’avantage de vivre au dernier étage d’un grand immeuble), ses bras autour d’elle, le regard dans le vide tandis que sa tête était légèrement appuyé contre la vitre. William, Allan, tout ça avait des côtés compliqués à gérer. Mais elle restait elle-même, une solution finirait bien par se présenter d’elle-même en temps voulu. Ou, du moins, une façon de parvenir à la seule solution qui existait, à savoir, rayer Allan de cette petite terre. Après tout, cela devait bien être possible à faire.

    22h, elle sortit de ses pensées pour aller prendre une douche et se changer afin de se rendre au Coyote Ugly. Ce soir, pour changer, ça sera robe noire. Courte, et avec un décolleté impressionnant, sans oublié les petits chaussures à talons qui lui permettait de se grandir un peu. Rien de vulgaire dans sa tenue, pas le genre de Frost mais il fallait quand même faire en sorte de « fidéliser le client » dans un établissement ou les serveuses étaient en tenue courte et où des filles perdaient volontairement leurs vêtements sur une scène. Se pointer en pantalon et col roulé, ça faisait tâche. Elle finit de placer correctement ses cheveux blonds, ondulant légèrement sur les pointes, en les laissant détacher et quitta son appartement pour prendre sa voiture et se rendre dans le hell’s Kitchen. Prendre une voiture aussi tape à l’œil dans ce quartier pouvait être apparenté à du suicide cependant, étrangement, il semblerait qu’elle n’ait jamais eu de problème. Ce qui restait la version officielle étant donné que les personnes ayant cherché à l’ennuyer à un moment où à un autre ne pouvaient plus témoigner de ce fait.

    23h30 elle était devant l’entrée publique du Coyote passant devant les gens qui attendait elle passa le videur en le saluant pour rentrer dans cet établissement qu’elle gérait. La soirée avait déjà commencé mais pas complètement. Sur scène, il n’y avait pour le moment qu’un groupe de musique tout ce qu’on peut faire de plus basique pour une musique de fond. Il fallait attendre minuit pour avoir le droit au premier spectacle mettant en scène des filles. Emma salua quelques personnes sur son passage, surtout des habituer avec qui elle échangeait quelques mots, en sortant son plus beau sourire. Sourire tout à fait faux mais elle avait eu tellement d’année pour s’entrainer que cela ne se voyait même pas. Le chemin jusqu’au bar, côté client, fut donc un peu mouvementé. Il lui fallut un bon quart d’heure pour atteindre ce fameux bar, nouvellement refait depuis que des types avaient tenté de braquer l’endroit à sa fermeture. Le bar ayant été cassé dans la bataille, il avait fallu le remplacer. Ce qui avait été fait tellement rapidement que personne ne sut ce qui s’était passé hormis Neve qui avait participé à cet évènement.

    Emma avait pour but d’aller derrière le bar mais elle n’avait même pas entamé sa manœuvre que son regard tomba sur un homme qui se trouvait accoudé là. Un visage qui lui était familier. En fait elle n’eut pas besoin de réfléchir bien longtemps à qui il était, disons que quand un homme tente de voler dans votre propre chambre d’hôtel, on a tendance à s’en souvenir. Étonnée de le voir là, elle oublia son idée qui consistait à aller derrière le bar et se fraya un chemin jusqu’à se trouver à côté de lui et, dans son champs de vision. Magnifique sourire sur les lèvres elle ne tarda pas à s’exprimer.

    « J’ai un doute. La première fois que je vous ai rencontré c’était sous le prénom de Kurt. La deuxième, sous celui de Julien. Alors là, étant donné que vous avez tendance à vous mettre au local, j’hésite entre James et John… »

    Ce qui ne semblait pas la perturber plus que ça, il y avait même un certain amusant dans le timbre de sa voix. Leur première rencontre datait de 2000, la seconde de 2005 et elle n’avait pas pris une ride. Elle miserait sur les joies de la chirurgie si une réflexion venait à être faite à ce niveau-là. Mais pour le moment elle fit une moue faussement déçue – ce qui ne pouvait pas être prit sérieusement – pour s’adresser à nouveau à lui, faussement boudeuse.

    « Vous aviez promis tous les cinq ans… Et selon mes calculs très scientifiques que j’ai longuement effectués, cela aurait dû être l’année dernière. Je ne vous attendez plus. »

    Franchement elle ne l’avait pas attendu en réalité. Elle estimait déjà que c’était une drôle de coïncidence de se croiser deux fois, par hasard, dans des pays différents alors elle ne s’attendait pas à ce que cette coïncidence puisse se reproduire encore une fois. Et, quitte à choisir, elle aurait préféré que cette rencontre se passe un an plus tôt… Quelques mois plus tôt même étant donné les changements actuels sur un point de vue personnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Irikultimatroy Bellatchao
Humain

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : LA ! ... ah non ?
Clan : neutre
Age du personnage : 34 ans
Profession : Petits boulots et vols.
Points de rp : 82

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Dim 3 Juil - 12:30

La soirée commençait mal pour Ir. Tout d'abord il s'était fait attrapé lorsqu'il tenta de délester un passant de son porte-feuilles, ensuite la fuite ne fut pas aussi aisée qu'il l'aurait espéré puisque le passant en question était un coureur émérite qui l'avait poursuivi pendant quelques kilomètres, après quoi Ir avait dû fuir une bande de chiens errants qui le pensaient coupable d'on ne sait quel délit canidé et enfin lors de son arrivée au Coyote Ugly, totalement essoufflé, on lui avait informé que les stripteaseuse n'étaient pas encore en place.

*Journée de merde ...*

Et tout cela ne s'était déroulé que dans l'heure précédente ; la journée avait été pire.
Ir espérait enfin un peu de paix devant le bar, avant le show des filles et la soirée qui allait suivre. Faute de chance il dut faire avec ce qui lui arrivait dans le dos.

-J’ai un doute. La première fois que je vous ai rencontré c’était sous le prénom de Kurt. La deuxième, sous celui de Julien. Alors là, étant donné que vous avez tendance à vous mettre au local, j’hésite entre James et John…

Crachant autant par le nez que par la bouche la gorgée d'alcool qu'il venait de voler à son voisin de gauche Ir écarquilla les yeux de manière exagérée ... Il hésita une seconde à feindre un malaise pour sortir d'ici en toute légalité, mais il reconnu la voix. Du moins, il ne savait pas plus qui c'était, mais il avait au moins la certitude que c'était une femme derrière lui ; et qui dit femme, dit ...
Se retournant il tenta un effort de mémoire surhumain pour comprendre à qui il avait affaire.

*Joseline ? Non ... Hélène ? Non ... Mais c'est qui ? Alors, Kurt et Julien ... Ce devait être en Allemagne et en France ... Mais quand ?*

L'intéressée prit alors un air contrit et continua

-Vous aviez promis tous les cinq ans… Et selon mes
calculs très scientifiques que j’ai longuement effectués, cela aurait dû
être l’année dernière. Je ne vous attendez plus
.

*Tous les 5 ans ?! Merde encore une de ces fichues promesses. Alors ... 2010 ... 2005 ... 2005 ? La France ! Avant ? 2000 ? L'Allemagne ? Avant ? ... Ok, je ne me rappelle franchement plus d'elle.*

Et dans ce genre de situation on a souvent l'air bête. Soit on avoue sa perte de mémoire, soit ... soit on innove.

-Bell, Ir Bell. C'est mon nom, du moins ... Pour ici en tout cas.

L'air joueur et l'aspect sûr de lui Ir n'hésita pas une seconde à donner ces informations véridiques. Il avait tourné le regard sur le visage de son interlocutrice et d'un coup d'un seul il avait vu en elle un potentiel énorme en terme de couchage ... Il fallait dire que le vêtement porté par la gente dame laissait penser à certains actes que l'on ne fait que dans des couchages.
Ir ne se rappelait rien de tout ce qu'il avait put faire avec cette même dame, mais il espérait pouvoir en faire plus. Et puis si elle lui parlait ainsi sans même lui mettre de baffes ou tout autre ustensile dans la tête c'est que forcément cette histoire avait dut bien se terminer. Enfin si elle l'avait connu par le passé elle avait sûrement dut le connaitre en un criminel sournois et fourbe, alors autant orienter les mensonges dans cette direction.

-Et bien figurez vous que cette même précédente année ne fut que trop fructueuse pour moi. Lorsque vous m'avez vu, il y de cela 5-6 ans, j'entamais un savant plan pour dérober à l'insu des autorités anglaises les joyaux de la couronne. Bien évidemment cette opération fut couronnée de succès et j'en sortit plus riche que jamais, mais dans une galanterie sans fin je ne put que rendre à cette bonne vieille reine d'Angleterre ses diamants. Elle a fini par étouffée l'affaire et m'a remercié en me gratifiant du titre de chevalier ou je ne sais quoi. Et donc, l'année dernière je me suis confronté à Interpole et ses fichues lois. Ce pourquoi je viens ici-bas en cette belle ville de New York, dans la gueule du loup, là où il ne me chercheront jamais.

Il bu alors une belle gorgée de vodka, encore appartenant à son voisin, puis regarda la femme dans le blanc des yeux avec toute l'assurance possible et imaginable d'un homme qui ment sur sa propre vie.
S'intéressant un peu à la robe et au décolleté cinglant *Lève les yeux !!!* et aussi à la femme qui la portait Ir commença une conversation comme il le put :

-Et sinon ... Sans avoir une demande explicite quant à votre probable travail ici-bas, je me demandais si vous veniez souvent ici ?

Ir avait évité la question fatidique du "vous travaillez ici ?",mais il le sous-entendait évidemment dans sa question.
Revenir en haut Aller en bas
http://h-sacrer.deviantart.com/
avatar

Emma Frost
Mutante de niveau 4

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : du côté des damnés. NY.
Age du personnage : dans les environ de 400 ans. En paraît 25
Pouvoirs : Grande télépathe, peau de diamant
Profession : PDG de la Frost International et Patronne du Coyote Ugly
Points de rp : 127

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Mar 5 Juil - 6:28

    Il semblerait que son intervention est surprit l’homme si on en jugeait par la manière dont il recracha ce qu’il venait d’avaler. Et, à cet instant précis, Emma ne savait pas que le verre qu’il avait était à son voisin, elle était arrivée trop tard pour le voir le prendre. L’inconvénient d’être face à une télépathe c’est que rechercher le prénom de cette dernière avait tendance à vite ce voir. Sans le laisser paraitre, parce qu’elle était douée à ce jeu-là, Emma fut tout de même un poil vexée. C’était l’attaquée dans son orgueil de manière phénoménale. L’avantage, cependant, c’est que cela allait assez vite régler les choses et éviter tout problème de conscience qui aurait pu se poser quand à un évènement qui s’était produit de manière cyclique avec lui. Parce qu’il était évident pour elle qu’elle ne s’offrirait pas un type qui n’était même pas foutu de s’en souvenir par la suite. Un potentiel problème de conscience réglé avant même que la question se pose. Finalement, les choses n’étaient pas si mal foutues que ça.

    « Bell, Ir Bell. C'est mon nom, du moins ... Pour ici en tout cas. »

    Elle fit une légère moue, presque déçue de ce patronyme. Elle aurait sûrement préféré quelque chose de plus classe, quitte à choisir un nom à donner. D’une elle se rappelait de lui parce qu’il avait quand même tenté de voler dans une chambre d’hôtel qu’elle avait réservé en Allemagne. De deux, elle se souvenait aussi de lui parce qu’il avait cette tendance à de longue explication expliquant tout et n’importe quoi de cette manière. Ce qui semblait être quelque chose qu’il avait gardé pour lui au cours de ces dernières années. Bref elle eut le droit à son envie de vol, puis au fait qu’il avait rendu les biens à sa majesté d’Angleterre ce qui lui avait valu en titre et ainsi de suite pour en venir au fait qu’il se planquait dans ce pays. Et là ? Comment voulez-vous qu’Emma réagisse à un tel tissu de mensonge ? Et bien elle décida de réagir comme si elle croyait à tout ce qu’il disait, les yeux écarquiller de respect face à ce qu’il avait fait, avec presque qu’un « waouh » qui avait envie de sortir de ses lèvres. Une réaction crédible étant donné sa faculté à savoir réagir comme bon lui semblait et qui avait tendance à montrer une admiration qui, en général, flattait les hommes.

    « Et sinon ... Sans avoir une demande explicite quant à votre probable travail ici-bas, je me demandais si vous veniez souvent ici ? »

    Emma allait répondre un truc mais c’est à ce moment-là qu’une des serveuses, de l’autre côté du bar, arriva avec un téléphone dans les mains et se pencha légèrement en direction d’Emma.

    « Emma on a un problème avec un fournisseur. Il n’a pas livré cet après-midi, et il a décidé de ne rien vouloir entendre quand je lui demande de se bouger un peu. A cette demande implicite, Emma tendit la main pour avoir le téléphone et le porter à son oreille. »
    « Bonsoir. Emma Frost. C’était pour vous informer que si dans 30 minutes je n’ai toujours pas ma livraison, d’une votre entreprise perd un client, de deux, demain matin vous pointerez au chômage. »

    Sur quoi elle raccrocha le téléphone sans attendre de réponse de la part de son interlocuteur. Après il faisait comme il voulait mais si il ne venait pas dans le temps impartit il n’y avait de doute sur le fait qu’elle mettrait ses menaces à exécution. Elle passa le téléphone à la serveuse et ajouta avant qu’elle ne parte.

    « Crystal, est ce que tu peux servir une nouvelle Vodka à cet homme. Sauf qu’elle ne désignait pas Ir mais l’inconnu qui se faisait tirer son verre à chaque fois. Une demande sui fut faite dans les secondes qui suivirent. Emma eut le verre entre les mains et interpella l’homme qui était à côté d’elle. Tenez, cadeau de la maison mais je vous conseille de faire attention à votre verre on ne sait jamais qui peut se trouver à côté de nous. »

    Bon deux problèmes de réglés. Elle se tourna à nouveau pour faire face à Ir et à son verre qui lui appartenait, bien que bien entamé, du coup. Ils en étaient où ? Ah oui, sa fréquence de présence en ces lieux. Elle eut un léger sourire sur les lèvres.

    « A priori, je dirais que je passe assez régulièrement ici. En fait c’est ma sœur jumelle qui tient c’est endroit, je la remplace pendant ses vacances. Mais vous devez aussi vous souvenir d’elle. Elisha. Faut dire que vous nous avez fait passer une nuit inoubliable à toutes les deux. »

    Faux. Archi faux. Mais comment en douter avec cette tête pleine d’admiration face à un souvenir fictif dont elle semblait se souvenir. Cela dit tout ça avait un but bien précis qu’elle gardait soigneusement pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Irikultimatroy Bellatchao
Humain

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : LA ! ... ah non ?
Clan : neutre
Age du personnage : 34 ans
Profession : Petits boulots et vols.
Points de rp : 82

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Mar 5 Juil - 15:30

Lorsque le son de la douce voix de la serveuse dénommé Crystal atteint l'oreille d'Ir celui-ci tendit cette dernière pour bien saisir toutes les paroles. Ce n'était en aucun cas pour la mener droit dans son lit où elle connaitrait les doux plaisirs d'une rencontre fortuite avec Ir, mais Juste pour bien comprendre le premier mot prononcé.

*Emma ? Emma ... Emma ... Mais à ... Et moi ? Non ... EMMA !!! Oui ! Allemagne, chambre d'hôtel, vol et ... Belle nuit ... Très belle nuit.*

Ir eut l'illumination qui lui manquait à l'entente du doux nom de son interlocutrice. Il se souvenait enfin de où, quand et comment il l'avait rencontré. De où, quand et comment il s'était fait chopé pendant un vol. Et de où, quand et comment ils avaient passé cette nuit fort sympathique par la suite. Puis surtout de cette même promesse qu'il lui avait fait comme quoi il ne lui volerait plus jamais rien.
Par contre la seconde rencontre qu'elle semblait avoir gardé en souvenir ne lui revenait pas le moins du monde. Ce devait donc être cette fois là qu'il avait promis pour le cycle de 5 ans. Ir ne s'étonna pas du tout de ne pas se souvenir d'elle, puisqu'en France il avait effectué un record pour le moins énorme concernant ses conquêtes. Il aurait dut prendre des notes

*Mais attend ... Elle était aisée à l'époque. Elle était dans la loge présidentielle. Elle avait surtout beaucoup de champagne pendant cette nuit là ... héhé !
Mais attend !! Si elle est riche, je viens de l'apparenter à une stripteaseuse là ! Bordel de M...*


Ir sortit de sa réflexion au moment où Emma commandait un verre pour le voisin de bar d'Ir. Ce dernier cacha le sien, du moins celui qu'il avait en main, en prenant l'air le plus innocent qu'il le pouvait.
S'en suivit alors un aveu quant à sa jumelle et son affiliation à la direction du lieu, et non en tant que stripteaseuse ...

*Bon, au moins elle l'a pas pris mal.*

Une autre illumination vint faire effet dans la petite tête de l'Israëlien.

*Une jumelle ?!? Pas possible ça ... je m'en serait souvenu, surtout si ... enfin si belle.*

Un doute s'imposa dans sa tête. Il ne se rappelait pas de la dernière fois qu'il l'avait rencontré, mais il savait qu'il n'avait pas profité de jumelles blondes et aussi charmantes ; les dernières étaient asiatiques et avaient un fort accent australien. Mais l'air tellement admiratrice de la femme face aux exploits dont Ir n'avait plus souvenirs le persuada qu'il avait bien fait quelque chose un jour ou un autre avec sa possible jumelle et elle.
Voyant que son intellect - quasi inexistant - tendait vers son bout Ir posa le verre de vodka qu'il avait entre le main pensant que celui-ci ne l'aiderait sûrement pas à sortir de cette situation, avec la demoiselle dans les bras.

-Oui ... Elisha ... Quelle belle nuit que nous avons passé là. C'était mémorable, je m'en souviens bien.

Passant alors d'un air rêveur d'une soirée dont il n'avait aucun souvenir à un ton sérieux et direct, il changea de sujet au plus vite de façon à ne surtout pas tergiverser sur son manque évident de mémoire.

-Vous êtes la patronne ? Ça alors ... Et bien je dois vous dire que vous avez un magnifique ... Bar. Non pas que je sois un client fréquent, mais j'ai franchement beaucoup entendu parler d'ici. Que en bien, bien sûr. Et il est vrai que la place est charmante, surtout pour les beautés qu'on y rencontre ... je parle de vous là.
Revenir en haut Aller en bas
http://h-sacrer.deviantart.com/
avatar

Emma Frost
Mutante de niveau 4

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : du côté des damnés. NY.
Age du personnage : dans les environ de 400 ans. En paraît 25
Pouvoirs : Grande télépathe, peau de diamant
Profession : PDG de la Frost International et Patronne du Coyote Ugly
Points de rp : 127

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Dim 10 Juil - 22:40

    Que les choses soient claires, être prises pour une stripteaseuse ne faisait pas partie des choses qu’elle appréciait. Question de principe, sans pour autant dénigrer les filles qui pouvaient l’être. Mais, cela lui semblait tellement dérisoire comparer au fait qu’on puisse ne pas se souvenir d’elle que… Argh. Rien que pour le plaisir elle lui effacerait bien de la mémoire toutes les conquêtes qu’il avait pu avoir, pour qu’il pense que, à son âge, il n’avait encore jamais franchie le cap de l’amour physique. Quitte à ne pas se souvenir d’elle, autant qu’il ne se rappel de personne. C’est qu’elle pouvait être parfaitement susceptible sur ce sujet bien que le tout soit légèrement amoindri par le fait que, techniquement, ça l’arrangeait. Vexée veut dire pas tenté. Pas tentée étant égale à… Une vie de fidélité, non mais franchement, elle y croyait vraiment ? Bon, une chose était certaine, ce soir, elle se tiendrait à cette décision. Vraiment susceptible sur ce point.

    Le pire c’est qu’Ir semblait vraiment crédible quand il disait ce souvenir de cette nuit avec cette pseudo jumelle. Pas étonnant qu’il puisse embobiner autant de fille si il peut être aussi persuasif dans des mensonges. Parce qu’il était clair qu’Elisha n’avait jamais existé, ou alors, dans un autre monde… Une autre vie. Mais de son côté à elle, elle ne laissa rien paraitre, gardant cet air enchanté et ravie comme si cette nuit avait réellement existée. Un air qui passa bien vite à l’interrogateur quand Ir prit un air, soudainement sérieux.

    « Vous êtes la patronne ? Ça alors ... Et bien je dois vous dire que vous avez un magnifique ... Bar. Non pas que je sois un client fréquent, mais j'ai franchement beaucoup entendu parler d'ici. Que en bien, bien sûr. Et il est vrai que la place est charmante, surtout pour les beautés qu'on y rencontre ... je parle de vous là »

    Quand il avait posé la première question, elle avait juste glissé un « temporairement » comme pour rappeler ce qu’elle avait dit un peu plus tôt, à savoir qu’elle ne faisait que remplacer sa sœur jumelle. C’est là où l’on voyait le plus son côté beau parleur. Ce bar était situé dans le quartier le plus pourri de la ville et sa réputation pouvait avoir de très nombreux qualificatif mais sûrement pas « magnifique » et « charmante » comme le fait qu’on puisse parler en bien de cet endroit. Elle devait probablement tenir le bar le plus mal famé de cette ville.

    « Je ne voudrais pas remettre l’intégrité des personnes qui vous on dit du bien de ce bar mais, si ils l’ont pensés c’est que ça devait être des personnes qui n’ont pas décollé leur yeux d’une danseuse. »

    En gros, ceux qui trouvait l’endroit bien, devait être uniquement des sortes de gros pervers qui avaient apprécié l’endroit juste parce qu’une ou plusieurs filles, agitaient leurs attributs de manières à se faire un peu plus d’argent à la fin de la soirée. Et, de manière encore beaucoup plus implicite, si il pensait vraiment que l’endroit était magnifique ou charmant, c’est qu’il se positionnait dans ce genre de personne… Ou que c’était juste des paroles en l’air. Peut-être les deux, en fait !

    « Mais, merci pour le compliment. Regardant le verre qu’il avait volé à son voisin, elle finit par reprendre avec un ravissant sourire accroché aux lèvres. J’espère juste que ce n’est pas une tentative de corruption parce que, vous savez, la maison ne fait pas crédit et je ne voudrais pas avoir à dire à toutes les personnes autour de vous de faire attentions à leurs verres. »

    Surtout que les choses « sérieuses » allaient commencer et que les gens n’allaient pas garder leurs yeux dans le fond de leurs verres. Ou alors, c’est qu’ils se seraient complètement plantés d’endroit. Et il était hors de question qu’elle se paye, de sa poche, tous les verres qu’il comptait voler à droite et à gauche. Un, c’était déjà bien suffisant ! D’accord elle n’était pas vraiment à un verre près. En fait elle pourrait même faire une soirée complètement gratuite que cela n’entacherait pas son budget mais, je vous ai déjà dit qu’elle était particulièrement susceptible quand il s’agissait de ne pas la reconnaitre tout de suite ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Irikultimatroy Bellatchao
Humain

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : LA ! ... ah non ?
Clan : neutre
Age du personnage : 34 ans
Profession : Petits boulots et vols.
Points de rp : 82

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Sam 30 Juil - 16:14

Ir'Bell était outré face à tant d'accusations envers sa noble et honnête personne qui ne désirait que l'aide à autrui et la paix dans le monde.

-Je suis outré face à tant d'accusations envers ma noble et honnête personne que ne désire que l'aide à autrui et la paix dans le monde. Voyez-vous ce pauvre hère perdu, à qui j'ai subtilement emprunté une gorgée d'alcool, n'est rien d'autre qu'une vieille connaissance à mon humble personne qui se dépérit fatalement face aux relents alcoolisées de la vie morne et morose qu'il mène dans ce monde économique et social.
Ir s'approcha alors de sa consœur pour lui chuchoter discrètement la prochaine phrase. Ce pauvre homme est alcoolique. Prit dans la spirale infernale de la boisson il ne cesse de tomber dans le gouffre sans fond qui le mènera interminablement vers sa fin et, peut-être ...

Ir refréna alors des fausses larmes qui faisait monter dans un léger silence.

- ... La mort.


Prononçant ce dernier mot avec toute l'intensité que l'on pouvait donner à une annonce de décès dans une chronique journalière Ir posa sur l'inconnu un regard saisissant en émotions.
Il alla même jusqu'à le prendre par les épaules tel un confrère.

-Je suis avec toi mon pote.
-Hein ? Mais que ...
-Voyez,
Ir s'adressait une fois de plus à Emma, il ne se souvient même plus de son meilleur ami.

Il repoussa alors l'homme pour le faire sortir du champs de vision de la femme puis il s'appuya au bar où il continua son numéro théâtral, les yeux embués de fausses larmes.
Dans son plan machiavéliquement monté Ir espérait un minimum de compassion de la part d'Emma où il lui faudrait s'engouffrer tel un chasseur qui traque sa proie.

Mais avant même que ledit plan soit mis à exécution un imprévu rentra dans l'équation. Un homme de couleur s'approcha d'Ir, les yeux écarquillés de haines. Il était grand, pour le moins baraqué, présentait une bonne dizaine de tatouage parsemés sur son corps prônant la mort et la vengeance ... et Ir'Bell le connaissait.

-C'est toi ?
-Qui ? Moi ? Ir porta son regard autours de lui pour s'assurer que c'était effectivement lui.
-Oui, c'est toi ! T'as voulu m'arnaquer la dernière fois. Tu voulais me revendre ma propre dope.
-Sensiblement vous vous trompez de personne. Je n'ai rien à voir avec ...
-Et puis t'as essayé de baiser ma sœur.
-Ah ? Peut-et...
Voyant que Emma pouvait tout entendre de la conversation Ir rectifia. NON ! Moi ?? Non non ...
-Arrête de te foutre de moi ! Je vais te tuer ...
-Euh ... Non s'il-vous-plait.


L'homme saisit Ir à la gorge assez rapidement pour que ce dernier ne puisse même pas sourciller, puis il saisit un verre sur le bar et arma son poing pour l’exposer sur la tête du pauvre Ir'Bell sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
http://h-sacrer.deviantart.com/
avatar

Emma Frost
Mutante de niveau 4

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : du côté des damnés. NY.
Age du personnage : dans les environ de 400 ans. En paraît 25
Pouvoirs : Grande télépathe, peau de diamant
Profession : PDG de la Frost International et Patronne du Coyote Ugly
Points de rp : 127

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Mer 2 Nov - 21:41

    Il avait oublié qui elle était mais, elle, de son côté, avait oublié à quel point il pouvait parler pour tout embobiner. Il y avait un tel débit de parole, de tels histoires, une telle émotion dans ce qu’il disait que toutes les filles devaient finir par y croire… Ou céder pour qu’il se taise enfin. Si elle savait qu’elle avait céder à la tentation parce qu’elle avait trouvé culotté qu’un type essaye de la voler dans sa propre chambre d’hôtel, tout en débitant un tas d’histoire qui l’avait mené jusqu’à cet endroit, maintenant, elle trouvait ça moins charmant. Fallait pas ne pas la reconnaitre.

    Bref il était partit dans une de ses histoires et si elle ne croyait pas un seul de ses mots, elle continuait de jouer la blonde parfaite, s’émouvant avec lui dès qu’il le fallait, comme si elle croyait chaque mot de son histoire et qu’elle comprenait l’action qu’il menait pour son pseudo meilleur ami. Qui, lui, ne comprit rien quand Ir s’adressa à lui. Alors Emma prit un air vraiment désolé pour Ir quand il fit remarquer que son « meilleur ami » ne le reconnaissait pas. Elle allait même jouer le jeu jusqu’au bout en disant qu’il était courageux de vouloir continuer à aider quelqu’un qui ne se souvenait pas de lui mais elle n’eut pas le temps d’aller jusque-là.

    Un homme attrapa Ir et semblait vraiment lui en vouloir, il donna même des raisons qu’Emma trouvait particulièrement intéressante à connaitre. Elle aurait bien voulu en savoir plus mais l’homme qui avait attrapé Ir venait de prendre un verre ce qui signifiait que Ir serait mis à mal. Pas que ça la dérangeait vraiment mais si une bagarre commençait dans le bar, ça ne mettrait pas longtemps à se répandre à tout le monde. Ce qui risquait d’être problématique. Alors que l’homme s’attrapait à frapper Ir, Emma décida de retenir le bras de l’homme en entrant dans son champ de vision, autant qu’elle le pouvait vu que c’était Ir qui était en face.

    « Je vous conseille de ne pas faire ça ici. Au pire, dehors mais dans à l’intérieur. »

    La première phrase était faite avec la persuasion dont elle était capable, usant de ses pouvoirs sans que cela puisse se voir. L’homme secoua la tête avant de relâcher Ir et de baisser son bras. Il avait l’air de ne pas trop savoir ce qu’il faisait mais y était obliger face au pouvoir d’Emma. Ce que cette dernière n’avait pas calculer c’est le « meilleur ami » de Ir qui venait de rentrer dans son champ de vision, le bras déjà partit pour mettre un crochet du droit à Ir en comprenant, en retard, que celui-ci avait tapé dans son verre. Un coup qui venait de partir sans prévenir et qui avait été suivit par plusieurs personnes. Assez de personne pour que les esprits s’échauffent et que plusieurs personnes se décident à entrer dans cet échange de coups. Certains venus pour frapper celui qui avait frappé Ir, d’autre pour frapper ses derniers. En fait, très rapidement, tout le monde se mettait à taper sur tout le monde.

    Emma soupira, lasse, en regardant les choses dégénérées. Elle avait plusieurs solutions, en réalité, soit elle laisser les choses se calmer par elle-même, soit elle utilisait ses pouvoirs. Avant qu’elle ne se décide un type, complètement ivre, arriva vers elle. Avant qu’il ne puisse la toucher, elle avait déjà fait un pas sur le côté, le laissant la louper et une fois passé, elle attrapa une bouteille qu’elle écrasa sur la tête du type qui s’effondra sur le sol. Puis la dernière idée qui lui vint à l’esprit fut de siffler très fort, avec deux doigts dans la bouche. Un sifflement qui avait pour but de dire aux filles de se mettre en scène, ce qui arriva dans la seconde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Irikultimatroy Bellatchao
Humain

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : LA ! ... ah non ?
Clan : neutre
Age du personnage : 34 ans
Profession : Petits boulots et vols.
Points de rp : 82

MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   Mer 30 Nov - 19:58

L'intervention divine, voir angélique d'Emma mit le gros bonhomme prêt à tuer Ir en plein doute. Ir sentit alors l'étreinte sur sa gorge se desserrer pour enfin lâcher. L'homme en question prit alors la route d'un autre chemin, loin de toute violence ...
Ir, loin d'être intelligent fut alors prit d'un doute ; jusqu’alors personne n'avait lâché aussi facilement la vie d'Ir. Au meilleur cela prenait quelques minutes avec un mensonge bien placé, au pire plusieurs mois, mais jamais une demi-seconde, sans paroles, sans contrepartie ...

*Etrange ...*


Et alors qu'Ir partait déjà dans la théorie d'un complot fumeux envers sa personne mettant en scène Emma, le président des États-Unis d'Amérique et une stripteaseuse juive un événement inattendu vint clore l'imagination fertile de l'homme : un poing réel atterrit en plein milieu du visage du palestinien.
Ir'Bell tomba à terre sous le choc. Un petite minute lui suffit à se relever, mais cette même minute avait suffit à voir le jour à une bataille dantesque mêlant alcool, muscles et anarchie. Voyant ses chances de survie s'amenuiser à chaque seconde Ir tenta une esquive discrète.

Mais alors qu'il se voyait déjà dehors, sain et sauf un doute vint à lui. Se doute se matérialisait sous la forme d'un homme, complétement ivre d'alcool et de rage, qui se jetait corps et âme dans la bataille. Bataille qui faisait actuellement rage autours de la fille qu'Ir voulait.
Et avant que le choix ne lui soit trop dur à faire Ir'Bell saisit donc son courage (ou plus communément appelé "son envie de tirer un coup") à deux mains pour intercepter l'homme ivre, qui maintenant semblait vouloir s'en prendre à Emma.
Son plan était simple : arrêter l'homme, se montrer en héros auprès de la demoiselle, sortir de la bataille avec celle-ci dans les bras et finir dans un lit. Mais avant même que la première partie du plan soit mise à éxécution Emma stoppa l'homme d'une simple esquive suivie d'un sale coups de verre. Ir se présentait donc le poing levé, l'air béa et le regard vide non loin d'Emma.

"Bah ... J'allais le faire."

Et Emma siffla.
La scène qui suivie fut assez étonnante à voir puisque les précédents lutteurs étaient maintenant tous rassemblés autours des filles et semblaient avoir oublié que la minute précédente était consacrée à la mort de son prochain. Les filles demi-dénudées (ou demi-vêtues) avaient donc un pouvoir assez étrange sur l'esprit masculin.
Pouvoir qui commença à opérer sur Ir. Prit alors d'un soubresaut il se rappela la précédente demoiselle.

*Je suis revenu pour elle, je vais pas l'abandonner maintenant ...*

"Ou en étions-nous déjà ?"
Toujours d'un air faussement tranquille et sûr de lui Ir s'adressa à Emma.
Revenir en haut Aller en bas
http://h-sacrer.deviantart.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hasard cyclique [PV Ir]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hasard cyclique [PV Ir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Hell's Kitchen :: Coyote Ugly-