Partagez | 
 

 Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Jean-Paul Beaubier
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/03/2011
Localisation : Québec city à la base maintenant New-York
Clan : Xmen
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hyper-vitesse
Profession : Skieur et snowboardeur professionnel.
Points de rp : 12

MessageSujet: Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]   Mer 16 Mar - 10:37

Jean-Paul était confortablement installé à l'arrière d'un taxi qu'il avait prit à l'aéroport John F. Kennedy. Le trajet entre JFK et l'institut allait lui couter une fortune et était surtout incroyablement long. Bien sûr il aurait pu faire le parcours en quelques secondes à pied voir peut être même en vol. Mais Ororo Munroe lui avait conseillé de faire profil bas. L'institut était visiblement sous surveillance et il valait mieux ne pas attirer plus l'attention des autorités. C'était incroyable que les X-Men en était réduit à "devoir faire attention". Pour Jean-Paul c'était comme si l'on disait à un oiseau de faire attention à pas voler en public ou à poison de ne surtout pas se faire remarquer en respirant dans l'eau. Jean-Paul se disait que les américains et leur gouvernement étaient des crétins paranoïaques. D'ailleurs ils avaient bien voté pour l'autre idiot de texan et pour le Homeland Security ! Enfin "voté" si l'on veut. Puisque le pays qui "défend le monde libre" n'était pas capable de mettre un place un scrutin universelle direct pour élire son plus haut dirigeant.

Mais tout n'était pas à jeter avec les USA. Le fait qu'un lieu comme l'institut Xavier puisse exister en était la preuve. Un havre de paix pour les mutants dans le besoin et un lieu de cohabitation entre humains et mutants. Voilà des objectifs intéressants et ambitieux. Jean-Paul espérait pouvoir apporter son aide et sa petite notoriété à tout cela. Et qu'en retour l'institut pourrait l'aider à retrouver sa sœur.

Alors qu'il était en train de pensait à Jeanne-Marie, le portable de Jean-Paul se mis à sonner. Il décrocha en vitesse car c'était son peut-être-encore-petit-ami Corbin.

"Oui, Allo."

"Oui, le voyage c'est bien passé. Un peu long."

"Tu me connais, j'aime quand cela va plus vite."

"Je ne sais pas encore, je suis en route pour aller chez eux."

"Ok. Et toi alors ? comment cela va ?"


Les relations entre Jean-Paul et Corbin étaient en train de se détendre après une semi-séparation (prise de recul comme on dit dans les magazine de psychologie à deux balles). Mais ce dernier n'avait pas accepté de suivre Jean-Paul aux Etats-Unis. En tout cas pas encore. Car Jean-Paul avait bon espoir que les choses s'arrangent entre eux.

"Ok. Bon je t'appelle ce soir pour te dire comme cela s'est passé. Cela me fait plaisir que tu ais pensé à appeler."

"Bisous."


Le chauffeur regardait dans son rétroviseur Jean-Paul de manière un peu suspecte. Mais cela n'avait rien avoir avec sa conversation téléphonique qui était totalement anodine. De plus ce n'était pas la première fois du trajet que le chauffeur l'avait regardé de travers. Sans parler du fait, qu'il était incroyablement silencieux pour un chauffeur de taxi.

Peut être qu'il avait reconnu Jean-Paul. Il faut dire qu'au moment de son coming out, sa photo avait un peu fait le tour de la presse. Un champion olympique qui doit rendre ses médailles car il est mutant et qui en plus annonce qu'il est homosexuel ! Du coup Jean-Paul décida de ne pas laisser le "malaise" s'installer :

"On est bientôt arrivé ?"


Autant pour la diplomatie mais il en avait marre de cette voiture et de son chauffeur. Le chauffeur le regardait toujours avec un air étrange et répondit :

"Oui monsieur. Je vous laisse au coin de la rue."

Jean-Paul jeta un coup d'œil aux environs. Le taxi longeait la grille d'un grand parc bien entretenu et s'immobilisa à plus d'une centaine de mètres du portail principal. Ce qui était des plus étonnant.

"Pourquoi vous vous arrêtez ici ? Allez jusqu'au portail !"


le chauffeur prit une mine sombre et contrariée :
"Non je ne vais pas jusque là-bas. Je connais cette adresse ! Il y a pleins de mutos ! c'est dangereux !"

Jean-Paul n'en croyait pas ses oreilles :

"Bien sur qu'il y a plein de MUTANTS. C'est institut Xavier, tu voudrais qu'il y ai quoi là-bas des élans ?!"

"Et c'est quoi cet manière de parler ?!"

"ON est des MUTANTS. Pas des mutos ! Et ce que je dis que je prend un taxi d'un "pakis" sous prétexte que tu t'appelles Zulfikar Pendjab Jinnah."


Le chauffeur devint rouge écarlate et se retourna complétement. Furieux, il cria :

"Descendez tout de suite de mon taxi. Les gens comme vous n'attirent que des problèmes."

"ALLEZ DESCENDEZ !"


Jean-Paul était furieux lui aussi :

"Comment cela, je descends... Hors de question ! Vous allez m'emmener à ma destination... devant ce put*$% de portail. Et sinon j'utilise mon pouvoir pour que des cloques vertes apparaissent PARTOUT sur ta peau."


Le chauffeur se redressa droit comme un piquet, il se retourna et redémarra. Le coup du "grand-méchant-mutant" marche parfois. "C'est incroyable ! Dans quel monde vit-on ?" se demanda Jean-Paul.

Le chauffeur arrêta le taxi à une 10aine de mètres du portail uniquement par défiance. Mais Jean-Paul comprit que cela ne servirait à rien d'insister plus. Il descendit et avant même qu'il ne sorte son portefeuille le chauffeur redémarra comme s'il avait vu le diable et lança quelques mots dans une langue que Jean-Paul ne comprenait pas.

"Incroyable" se dit encore une fois Jean-Paul. Cette arrivée aux "vraies Amériques" commençait bien ! Et un premier point de marqué pour la cohabitation entre humains et mutants ! Mais bon !

Il se retourna vers le portail et alla d'un pas décidé jusqu'à l'interphone.

"Bonjour. Je suis Jean-Paul Beaubier et je viens voir Ororo Munroe."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ororo Munroe
Mutante de niveau 3

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Institut Xavier
Clan : Xmen
Age du personnage : 34 ans
Pouvoirs : Contrôle des éléments. Voler.
Profession : Professeur d'histoire à l'intitut Xavier.
Points de rp : 165

MessageSujet: Re: Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]   Jeu 17 Mar - 23:45

Il y a quelques jours, j'avais eu un coup de fil d'un mutant canadien qui cherchait à venir aux USA. Il avait donc pris contact avec l'Institut et j'avais eu pour rôle de l'accueillir à son arrivée. Au téléphone, nous avions parlé de la manière dont il viendrait. Il arriverait donc par avion jusqu'à l'aéroport JFK, puis il avait voulu venir grâce à ses pouvoirs. J'avais réussi à l'en dissuader, car dans les circonstances présentes il aurait été dangereux pour lui de montrer à tout le monde qu'il était mutant en ville. Même si j'avais entendu parlé de lui à propos du fait qu'il avait dit à tout le monde qu'il était un mutant, et homosexuel. Courageux je trouve, aujourd'hui, c'était devenu la pire des tares pour les humains. Comme en plus maintenant tout le monde sait que l'Institut est un refuge pour mutants, alors autant ne pas se faire remarquer.

Je détestais cette situation. Ne pas savoir quand et si on allait être attaqué. Ce à quoi on aurait à faire... Avant c'était plus simple, personne ne savait pour l'Institut, nous étions tranquille. Mais les temps changent malheureusement et l'on n'y peut rien changer. Enfin, une journée comme une autre, seule différence était l'arrivée de Jean-Paul Beaubier. Il venait aux USA entre autre pour retrouver sa soeur... qui apparemment y était aussi. La famille s'était important, je l'aiderais si possible. Etre sans famille était assez dur à vivre, même si maintenant ça allait, mais la vie à l'époque n'avait pas été simple. Alors je comprenais sa volonté à chercher sa soeur.

J'étais allée dans la salle des professeurs en attendant son arrivée. J'étais assez occupée par ce que je faisais, quand un autre professeur vint me voir.

Ororo, il y a quelqu'un au portail qui dit venir te voir.
- Oui j'attends bien quelqu'un. Merci d'être venu me le dire.
De rien.

Je sortis donc en direction du hall. C'était calme car la plupart des élèves étaient dehors ou dans leur chambre. Je sortis donc dans le parc en direction du portail. Là un homme se tenait de l'autre côté. Il était assez jeune, brun assez musclé. Pour un skieur, cela n'avait rien d'étonnant. Je remarquais ensuite qu'il n'y avait pas de voiture à côté de lui. J'imaginais très bien qu'il avait du prendre un taxi et que le chauffeur n'avait pas voulu rester très longtemps ici, rien d'étonnant à cela, malheureusement.

Je m'approchais donc en souriant, ouvris le portail et lui tendant la main, me présentais.

- Ororo Munroe ! Contente de vous rencontrer. Nous nous sommes eu au téléphone. Vous avez fait bon voyage ?

Puis le laissant entrer, je refermais le portillon derrière lui. Je me dirigeais alors vers l'Institut en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jean-Paul Beaubier
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/03/2011
Localisation : Québec city à la base maintenant New-York
Clan : Xmen
Age du personnage : 26 ans
Pouvoirs : Hyper-vitesse
Profession : Skieur et snowboardeur professionnel.
Points de rp : 12

MessageSujet: Re: Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]   Mer 23 Mar - 11:05

A l'interphone une voix que Jean-Paul n'arrivait pas à identifier lui répondit que "Madame Munroe" allait arriver. Il semblait y avoir beaucoup de monde dans l'institut, ce qui rassura Jean-Paul sur l'activité de ses nouveaux alliés. Plus il y aurait de monde pour l'aider à retrouver Jeanne-Marie, plus vite les deux jumeaux seraient réunis.

Peu de gens pouvaient vraiment comprendre la douleur insidieuse qu'éprouver Jean-Paul depuis que lui et sa sœur étaient séparés. C'était comme un picotement au font de l'âme qui pouvait passer inaperçue par moment mais qui se transformait rapidement en douleur insupportable dès qu'il n'avait plus rien sur quoi reporter son attention ou lorsqu'il était seul le soir. Par moment il avait envie de hurler comme un damné tant sa peine était vive.

Et justement pour ne pas céder à sa peine il vérifia sa tenue. Il portait aujourd'hui un jean Diesel acheté une fortune dans une boutique à la mode du "Village" à Montréal, un tee-shirt gris assez simple et son "éternel" blouson en cuir noir. Il se tourna vers la plaque de cuivre lustré posée prés de l'interphone et indiquant en lettres gravées "Institut Charles Xavier". Examinant son reflet dedans, il vérifia que ses cheveux bruns, un peu plus long "qu'il ne le faudrait", ne faisaient pas d'épis. Jean-Paul était un grand et athlétique jeune homme, à la musculature sec qui traduisait plus un bon métabolisme et une activité sportive (intense certes) régulière que de longues heures passées dans une salle de musculation.

Ces quelques instants dédiés à narcisse passés, il s'accouda à la grille et se mit à tapoter avec impatience sur une des barres en fer forgé. Que le temps passait lentement pour un homme qui peut maintenant se déplacer à près de 500 Km/h. La patience n'avait jamais été le point fort de Jean-Paul mais c'était de pire depuis qu'il maitrisait mieux son pouvoir sur la vitesse.

Heureusement pour Jean-Paul, une jeune et ravissante femme était en train de s'approcher. Une belle black à l'air dynamique et distinguée. Ce qui était étonnant et caractéristique chez cette femme c'est ses cheveux blancs-gris.

Elle lui ouvrit la porte et le fit rentrer avec son petit sac de voyage qu'il portait en bandoulière. Une fois dans l'enceinte du parc, elle lui tendit la main et se présenta :

"- Ororo Munroe ! Contente de vous rencontrer. Nous nous sommes eu au téléphone. Vous avez fait bon voyage ?"


Jean-Paul serra vigoureusement la main de son interlocutrice qu'il rencontrait enfin.

"- Enchanté moi aussi."

"- Oui le voyage a été plutôt bien, merci. Si ce n'est la réaction du chauffeur de taxi qui semblait très gêné de venir ici. Il a eut une réaction un peu curieuse. Visiblement il ne voulait pas tarder devant l'institut."


Jean-Paul jeta un œil à ce qu'il pouvait voir de l'immense parc et de la maison victorienne qui servait de locaux aux X-Men et à leurs élèves.

"Vous avez une jolie petite demeure." Dit-il en souriant, avec un petit air enfantin qu'il savait être charmant.

"En tout cas merci de me recevoir, je serais vraiment ravi de travailler avec vous et d'aider autant que je le pourrais l'institut. Votre travail auprès des jeunes mutants et de la population me parait vraiment essentielle. Surtout quand la situation, pour les mutants, est aussi difficile qu'en ce moment."


Jean-Paul avait une réelle admiration pour le travail de l'institut qui tenait le cap malgré les nombreuses difficultés. Il est facile de soutenir une cause une fois que la poussière est retombée ou lorsqu'elle est populaire. Mais les X-Men faisaient leur travail contre vent et marée. Cela était d'autant plus courageux. Mais toujours aussi impatient, il se lança dans une série de questions :

"- Il faudra me dire ce que je peux faire pour vous aider concrètement. Et d'ailleurs comment vont se passer les choses ? vais-je rencontrer le directeur ? Les autres X-Men ? Quand pourrons-nous commencer les recherches, pour ma sœur ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ororo Munroe
Mutante de niveau 3

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 28/01/2011
Localisation : Institut Xavier
Clan : Xmen
Age du personnage : 34 ans
Pouvoirs : Contrôle des éléments. Voler.
Profession : Professeur d'histoire à l'intitut Xavier.
Points de rp : 165

MessageSujet: Re: Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]   Mer 30 Mar - 8:12

Ainsi, notre invité canadien était arrivé. Ne m'étant pas postée au niveau du portail, ce fut un autre professeur qui vint m'annoncer son arrivée. Je ne savais pas exactement à quoi il ressemblait, mais j'avais entendu parlé de lui, surtout en ce qui concerne son dévoilement aux yeux du monde comme mutant. Je trouvais cela courageux et me surprenais souvent à le comparer à Angel. Mais je me doutais qu'ils étaient différents, de toute façon personne n'est pareil.

Je souhaitais qu'il n'ait pas eu de problèmes en venant, car lui ayant conseillé de ne pas utiliser ses pouvoirs, il avait bien dû trouver un autre moyen de transport. Pourvu qu'il n'ait pas expérimenté la vision de humains pour ce qui est de la mutation, sinon il avait surement enfin compris ce que je voulais dire par discrétion. Enfin dans tous les cas, je l'avais prévenu, j'espérais juste qu'il n'ait pas eu de gros problèmes en venant.

J'étais habillée simplement, jean et tee-shirt, assez sombres. Je ne faisais pas attention à ce que je portais, cela n'avait aucune importance pour moi. Il n'y avait que lorsque je sortais que je faisais attention. On ne peut pas dire que je sortais beaucoup alors... Me dirigeant vers le portail, je vis un jeune homme qui attendais patiemment. A première vue, il ne semblait pas être vêtu très chic, mais je n'y connaissais pas grand chose. Il était musclé, on voyait bien que c'était un sportif. Il avait les cheveux un peu long, mais pas trop et contrairement aux miens, ils ne partaient pas dans tous les sens. Enfin, c'était ma coiffure.

Arrivée au portail, je lui ouvris et le fis entrer, lui souhaitant la bienvenue. Apparemment, il était tombé sur un chauffeur qui avait peur des mutants, pas de chance. Enfin, il aurait eu beaucoup de chance de tomber sur un qui les appréciait.

- Oui c'est habituel. Les gens savent qu'ici vivent des mutants et ils évitent le plus possible de venir par ici. Si c'est le cas, ils ne s'y attardent pas. Malheureusement, en ce moment, nous sommes vus, les mutants, comme des terroristes et des dangers publics. Malgré tout nous sommes un minimum à l'abris ici.

Il parla ensuite de l'endroit où nous vivions et ce que nous faisions pour les mutants. C'était important pour nous tous d'aider les plus jeunes à contrôler nos pouvoirs. Quel que soit la situation alentour, justement parce qu'elle était difficile, on avait besoin de nous.

- Oui nous avons de la chance d'être ici, c'est grand et les élèves peuvent se détendre dehors, c'est une bonne chose d'avoir un endroit comme celui là pour les accueillir. A ce moment là, il avait pris un air... enfantin, charmant malgré tout. Il serait surement plein de surprises.

- Nous faisons de notre mieux, même si parfois les temps sont durs, mais c'est important de les aider à contrôler leurs pouvoirs. Encore plus avec le fait que les humains détestent les mutants. Plus nos élèves les contrôleront, plus ils auront de chance de vivre une vie à peu près normale. Même si ce qu'il faudrait, c'est changer les mentalités.

Je lui souris malgré tout. Il devait être au courant de se que nous essayions de faire puisqu'il nous rejoignait. Mais il était teinté d'un peu de tristesse. Les choses avaient tellement changées et malheureusement en mauvais. Il me demanda ensuite ce qu'il pourrait faire pour nous aider, s'il allait rencontrer des personnes et comment on aller l'aider. Tout un programme. Mais j'étais contente qu'il s'investisse.

- Ici ce n'est pas qu'une école pour apprendre à contrôler ses pouvoirs, on leur apprend aussi tout ce qu'un humain pourrait apprendre en allant à l'école normalement. C'est notre rôle aussi, chacun de nous à une spécialité, je suis professeure d'histoire. Si vous vous y connaissez dans une matière quelconque, vous pourrez peut être l'enseigner. Pour ce qui est de rencontrer le directeur, je pense que vous n'y couperez pas, surtout en voulant nous aider. Il sera le plus à même de vous diriger. Les autres X-men, vous les rencontrerez certainement dans les couloirs ou dans le parc, sans même chercher à les rencontrer volontairement. De toute façon vous ferez rapidement la connaissance de tout le monde, n'ayez crainte. Méfiez vous un peu des élèves, il y en a certains qui s'amusent à faire tourner en bourrique les profs, j'espère que vous êtes patient !

La dessus je ne mentais pas, certains que je ne citerais pas, faisaient volontairement de notre vie un enfer. Enfin le tout était de ne pas s'énerver et de répondre fermement.

- Pour votre soeur, nous vous aiderons du mieux que nous pouvons. Mais elle ne fait pas beaucoup parler d'elle dehors. Je n'ai pas entendu parlé d'elle, alors ça risque d'être un peu long. Mais ça ne veut rien dire. Aujourd'hui tout le monde fait en sorte de cacher le fait qu'il est mutant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée d'un nouveau mutant [Jean-Paul & Ororo + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: QUARTIERS GENERAUX :: Manoir des Xmen :: le parc :: Portail & enceinte-