Partagez | 
 

 Explorer le quartier [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 15:10

Isis était sortit de la maison de sa "tutrice" pour aller un peu explorer le quartier. L'adolescente était habituer au grand espace, à l'air libre. Elle n'aimait pas vraiment rester à l'intérieur à rien faire, et de plus, il faisait beau dehors. Elle avait besoin de marcher, de sentir le vent sur sa peau, même si elle n'était plus habituer au froid des pays nordique.

L'Afrique et l'Égypte lui manquait déjà, mais elle devait s'accommoder à cette nouvelle vie qui s'offrait à elle. Alors autant explorer et apprendre à aimer cet endroit où elle allait vivre encore quelque semaine.

Au moins le paysage semblait bien, pas trop pollué ou lugubre. De petit café intéressant au coins des rues, des arbres par-ci par-là, c'était somme toutes pas trop mal.

La jeune fille laissa ainsi son regard se promener et ses pas la diriger sans but précis dans les rues. Elle n'avait jamais vraiment eu de problème d'orientation, elle saurait bien retrouver son chemin pour revenir.

Les rues se succédèrent lentement, les paysages resta semblable, la jeune fille n'y faisait presque plus attention. Elle était centré sur la caresse du vent et du soleil sur sa peau, sur le rythme de ses pas et la sensation d'avancer, dans un état presque de transe, laissant son esprit trouvé une sorte de repos, de torpeur.

Il y avait tant à assimiler, à guérir. Elle était seule désormais. Ses amis, elle n'en avait jamais vrai eu, elle le réalisait maintenant. Si elle socialisait facilement, elle avait partager sa vie avec des adultes, sur les sites de fouille de son père et son grand-père. Il avait tant voyagé, non qu'elle n'aimait pas la vie nomade, bien au contraire. Seulement maintenant qu'elle se sentait seule, qu'elle aurait eu besoin de parler, de rire, elle n'avait personne. Son père avait besoin de temps pour se retrouver, ne pas avoir à se soucier d'elle. Elle le comprenait, mais elle, qui pourrait vraiment la comprendre ?

Incapable de se confier à un humain, elle choisis de se tourner vers l'invisible. Elle offrit ses peine, ses douleurs, ses blessures au vent, au dieux, à la force infini de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 15:38

[HJ: je me permets si ça pose un souci, je supprimerai :) ]

Le jeune homme avait été à la rencontre de Roberto, il avait décidé de ne pas accepter son chantage! Malheureusement Calisto devait pour cela, accepter d'être reconnu par les autorités comme un mutant, sa vie n'allait plus être facile du tout... Mais tant pis! Tout plutôt que de passer de la drogue par la frontière! En plus cela risquait de se transformer en une spirale infernale! Il allait accepter ça, puis toujours sous la menace d'être révélé aux autorités ou poursuivi par des mafieux on exigerait qu'il aille plus loin! L'Espagnol avait vu pas mal de films (sur une vieille télé en noir et blanc qui grisait souvent) et bien que cela puisse sembler stupide, il avait décidé de ne pas copier sur le cliché en agissant dans le dos de ses amis pour essayer de s'en sortir seul... ça finissait toujours mal! Autant demander de l'aide à l'Institut, enfin, il ne savait pas trop encore mais tout sauf ça! Son éthique en prendrait alors un sérieux coup. La magouille avec des pièces d'ordinateur ok, pour survivre, mais la drogue... Jamais!

Malheureusement pour le mutant ailé, son frère était entouré de ses "amis", lesquels avaient essayé de lui faire changer d'avis en le tabassant. Son physique androgyne avait certes toute la classe du monde mais... Si sa "mécanique" passait haut la main les tests de l'esthétisme, pour la résistance on repasserait! Submergé, Calisto avait fini à terre, dépouillé de son manteau lui servant à cacher ses ailes, quant à ses vêtements ils étaient en haillons désormais, son corps lui ne valait guère mieux! Si son visage angélique avait été plus ou moins épargné et que seules des griffures fines le parcouraient, profondes mais heureusement bien nettes et non boursoufflées y avaient élu domicile, en général ses joues avaient été épargné. De même pour ses ailes trop solides pour que l'on puisse les briser à la main. Roberto était une petite frappe, pas un mafieux international ainsi il disposait d'armes blanches mais pas de pistolet comme dans ces grands films Hollywoodiens encore une fois. En revanche il maniait bien la batte et le pauvre Calisto avait le cou complètement griffé, un bras en charpie et le corps parsemé de lourdes ecchymoses. Son frère frappait avec tant de haine qu'il aurait pu le tuer...

Par chance l'Espagnol avait vu un trou se dessiner dans ce filet humain, plongeant à 4 pattes entre les membres de son frère et de l'un des colosses qui lui servait d'ami. Une fois à l'air libre, l'ange s'envola rapidement, prenant une direction au hasard, se retrouvant à Soho. Le jeune homme malhabile car blessé et encore inexpérimenté volait bas, passant devant des passants qui hésitaient entre des exclamations de colère ou d'admiration. Si mutant soit Calisto il avait l'avantage de créer le doute dans les esprits grâce à son apparence angélique, même si malheureusement, la balance ne penchait pas souvent en sa faveur. Le garçon passa au ras des voitures, manquant de s'écraser avant de redresser un peu. Se dirigeant là où il le pouvait, le jeune homme avisa une ruelle.

Calisto s'y engouffra, battant douloureusement des ailes, chaque mouvement se répercutait dans son épaule droite puis dans son bras qui avait été le plus touché. Tendant les mains en avant, l'ange sut que c'était sa dernière minute de vol, se préparant à l'atterrissage il ferma les yeux puis roula en boule sur un ou deux mètres, échouant dans un mélange de sang et de plumes aux pieds d'une silhouette. Il lui avait semblé entendre une complainte venant de la ruelle, et donc probablement d'elle juste avant mais il avait du se tromper bien sûr. Ses sens étaient complètement déroutés. A moitié allongé contre un muret, le jeune homme leva faiblement son bras au-dessus de son visage..
.

-Ne... Non... S'il vous plaît.

Puis se laissant glisser contre le muret, l'ange se tu, contemplant de ses yeux d'azur la silhouette qui ne lui apparaissait pas clairement. Il était quasiment immobile, ses ailes glissant de part et d'autres de sa personne. Sa respiration régulière quoique faible indiquait qu'il n'était pas en danger de mort mais qu'il était quand même bien abimé et qu'on avait dû s'acharner sur lui. Son regard semblait clairement effrayé et il tremblait des pieds à la tête et des doigts au bout des ailes... Le choc bien sûr mais aussi la crainte que cette ombre inconnue ne vienne l'achever ou lui faire du mal. Calisto avait souffert dans sa vie, il avait déjà été dans cet état suite aux énervements de son père, mais il l'aimait cette cruelle Femme... La vie... Tout une histoire, un poème ultime qu'il tentait de sauvegarder en essayant de reculer, en vain puisqu'il était déjà adossé contre le muret.


Dernière édition par Calisto Del Alba le Dim 22 Mai - 13:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 16:15

Isis ne savait pas trop combien de temps elle avait errer dans le quartier. Elle avait confier toutes ses peines, ses peurs, ses doutes, sa solitudes au vents et au Dieux égyptiens. Elle avait prié aussi pour que quelque chose arrive, pour donner un sens à sa vie.

Elle ne pensait pas vraiment être exaucé, pas aussi vite en tout cas. Et cependant, quelque chose l'avait tirer de sa rêverie. Au loin, un mouvement erratique avait attiré son attention vers le ciel. Une tâche blanche aperçu du coin de l'œil semblait grandir considérablement.

Lorsqu'elle leva les yeux vers le ciel, elle ne put retenir un hoquet de surprise. Un homme, non un ange semblait se diriger vers elle. Au premier regard, on pouvait voir qu'il était mal en point. Il semblait sur le bord de s'effondrer.

Son cri de surprise semblait l'avoir attirer, parce qu'il vira légèrement et ce mis à se diriger vers elle. Ses mouvements d'ailes semblaient de plus en plus espacer et il perdait rapidement de l'altitude. Isis n'était pas une experte dans ce genre de chose, mais à vu de nez, elle pensa réellement qu'il allait s'écraser à ses pieds... Et elle n'eus pas tord.

En voyant qu'il se roulait en boule et allait s'écraser à ses pieds, l'adolescente avait rapidement ouvert son sac. Elle ne partait jamais nulle part sans trainé la trousse de médecine que lui avait offert sa mère. Elle y tenait plus qu'à sa propre vie. Dernier liens physique qui lui restait avec la disparue. Le sac était fait de nœud, à la mode africaines.

Au moment où ce qui semblait être un adolescent d'à peu près son âge s'écroula à ses pieds, elle se laissa tombé à ses côtés. Il leva un bras semblant vouloir se protégé et tenta d'émettre une plainte. La jeune femme sourit avec tendresse et compassion. Sans aucun égard pour le sang ou la saleté qui tacherais ses vêtement, elle s'approcha lentement du blessé.


"Doucement, je ne vous veux aucun mal. Je peux vous aidé, je sais guérir."

Elle ne pouvait cependant le soignée s'il le refusait. Elle espérait cependant de tous son cœur ne pas avoir à attendre qu'il perde conscience pour le soignée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 17:14

Calisto laissa sa vue s'ajuster petit à petit, tant qu'il le pouvait. Ce qu'il vit l'atterra littéralement! Sans parler de son état qu'il oublia un moment, l'Espagnol eut la surprise de se trouver face avec Mesmer! Enfin la copie de cette dernière en tout cas. Bien sûr Calisto ignorait que celle-ci avait une jumelle mais tout de même... Mesmer, gentille avec lui?! Il y avait anguille sous roche, sans compter que la jeune fille le vouvoyait. Loin de penser à l'évidence, le jeune homme se contenta de songer que celle-ci se moquait de lui, lui signifiant implicitement que c'était elle et sa théorie fataliste qui avaient raison, la vie était horrible... Injuste etc. Miss Parano s'était donc penchée sur lui, se méfiant à juste titre de la fille qui lui avait déjà fait subir quelque chose d'étrange avec les yeux, il s'exprima, avec difficulté mais suffisamment de lucidité cependant... Ce qui signifiait qu'il ne se trompait pas impunément, ayant clairement reconnu Mesmer. Tout du moins son enveloppe charnelle.

-Mesmer? Qu'est-ce que... Tu fous là? Toujours là... Da...dans mes pattes.

L'ange entretenait une relation bizarre avec l'adolescente, il arrivait à être gentil avec elle mais se méfiait constamment et ne la ménageait pas plus qu'elle ne le faisait avec lui. Ses paroles précédemment prononcées avaient été un peu agressives mais sans plus; c'était surtout le fait d'être sur la défense qui l'avait poussé à parler ainsi. Se retrouver dans une position de faiblesse face à Mesmer n'était vraiment pas son désir le plus poussé, bien au contraire! L'ange détestait être à terre, mais en plus sous ses yeux à elle? Laquelle se fichait royalement de sa personne en lui disant poliment " je peux vous aider", ouais c'est ça... Calisto allait dire oui et elle allait le sermonner encore pour lui faire entendre raison sur son point de vue. Charmante gamine, vraiment.

-Mierda...

Lâcha le Mallorquin dans sa langue natale en grimaçant de douleur, souhaitant éloigner un peu celle qu'il croyait être Mesmer, l'ange tâcha de "l'effrayer" en battant une fois ou deux des ailes. Pathétique, il était tout simplement pathétique! Sa vue commençait à se flouter et il n'avait probablement réussi qu'à se faire mal comme un grand en essayant de repousser la jeune fille qu'il appréciait dans le fond mais avec laquelle semblait s'être installée une compétition constante. Mais qu'est-ce que la fille fichait justement dans cette ruelle où il avait eut l'idée d'échouer?

-Je... aaah... Tu sais guérir toi?

Demanda-t-il d'un ton sceptique et méfiant-son don à elle, ce serait plutôt de mordre jusqu'au sang...-avant de se laisser glisser à terre, ses plumes retombant complètement sur le béton froid, comme si ses ailes étaient trop lourdes pour lui maintenant ou qu'elles ne lui appartenaient plus, exactement comme l'un de ces stupides costumes encombrants que l'on met lors des fêtes pour ressembler à un ange en carton.

-C'est pas le moment Mesmer... Fous le camp...

L'apparence d'un ange, la délicatesse d'un pachyderme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 17:52

[Youpi !! Angela retrouve la trace de sa jumelle... tu sais que je t'adore maintenant Wink Et petite précision, Angela à les cheveux blond alors que Mesmer les as noir]

Dans les yeux du garçon, Isis lut de la douleur, mais aussi beaucoup de méfiance et d'appréhension. L'adolescente ne comprenait pas trop ce que cela voulait dire. Bien sur K venait juste de lui dire que la situation mutante était assez précaire ici au État-Unis, mais la jeune femme ne réalisait pas vraiment. Elle avait vécu dans un cadre protégé toute sa vie.

Au moment où le garçon se mit à parler, la mutante se demanda s'il ne délirait pas. Il semblait effectivement un peu dans son monde et très hagard. Il semblait avoir reçu une de ses correction. Cela fit remonter de mauvais souvenir dans sa mémoire, mais elle les chassa. Elle avait eu de la chance d'être adopter par des gens aimant, mais il existait encore tant de mal en ce monde. Tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment, c'était d'aider ce garçon.

Lui, il continua de délirer sur cette Mesmer. Il tenta de fuir son contact et lui dit même de partir. Isis sourit avec indulgence.


"Je ne sais pas de qui vous parlé, mais vous devez me confondre. On m'appelle Isis et je viens d'arriver en ville."

Elle parlait avec une voix douce et tendre, elle tenta de se rapprocher doucement. Elle ne voulait pas lui faire peur et qu'il se fasse plus mal encore. Il était réellement salement amocher.

"Vous êtes vraiment en mauvais état. Je peux vous aidé, j'ai quelque dons et ma mère m'a enseigner quelque trucs de secourisme et de médecine. Laissez-moi vous aidé, Par Isis et par Horus, je vous promet que je ne vous ferai aucun mal."

Elle sortit alors lentement des bandages, un tube de désinfectant et d'autre outils de secourisme de sa sacoche africaines. Elle ne le quittait pas des yeux et tous ses geste était prudent et doux. Elle semblait le regarder comme s'il était un animal sauvage près à prendre peur au premier geste brusque. Tout en elle n'était que douceur, compassion et tendresse. Seule une petite lueur de tristesse et de sagesse dans son regard semblait attesté qu'elle avait beaucoup vécu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 18:32

[HJ: c'était étudié pour Merci pour la précision sinon. Sinan^^ Sayan a 16 ans XD je suppose que ton perso aussi normalement, et non 15 comme dans ton profil xD.]

-T'as juste changé de couleur de cheveux...

Un flash lui avait rappelé que Mesmer avait des mèches noires, stupide mémoire sélective! Pourquoi avait-il tant retenu du physique de cette fille? Sans doute pour mieux l'éviter! Oui et bien ça ne marchait pas vraiment. L'inconnue continua de jouer son petit cinéma et le jeune homme commença à douter. Pourtant sa vue avait beau être floue il était certain de reconnaître les traits de l'adolescente. Ses yeux bleus se fermèrent un moment alors qu'il écoutait la fille parler. Bon sang, elle était vraiment le contraire de ce qu'elle était normalement! Celle là c'était l'ange... A l'image de ses cheveux clairs, celle là avec sa trousse à la mode africaine qui semblait se moquer de la saleté, se mettant à ses côtés quand Mesmer -qu'il ne connaissait que par ce pseudonyme- refusait de ramasser un Zippo trainant dans l'herbe. Tandis que la véritable Mesmer, celle de l'institut était un vrai petit démon, pas méchant dans le fond mais dont il fallait toujours se méfier; tant pour ses mots que ses gestes éventuels. Allons bon, l'inconnue le suppliait de se laisser soigner, on aurait dit qu'elle avait affaire à un ami mourant tant elle semblait préoccupée! Pourtant Calisto ne la connaissait pas! L'ange lui-même avait l'habitude de s'inquiéter pour les autres, mais ce n'était pas à ce point. Cette fille avait du sang de bon samaritain dans les veines, ce n'était sûrement pas Mesmer...

-Manquait plus que ça... Des... Des sosies! Comme si y'avait pas ass...assez d'une Mesmer... Elle a juste les cheveux noirs et ... Et un caractère de cochon mais c'est ton portrait. T'es qui toi? SOS cas désespérés?

Le mallorquin ferma les yeux quelques secondes encore avant de les rouvrir, suivant chacun des gestes de celle qui semblait à tout prix vouloir l'approcher. A l'image d'une biche effarouchée qui se sait sur le point de rencontrer les crocs du chien lui promettant une triste fin, Calisto jeta sa main en avant pour repousser celle de la fille, mais son geste échoua et le garçon glissa lamentablement sur le sol après s'être légèrement surélevé, l'élan minime prit lui égratigna encore un peu plus les coudes et la paume des mains mais il n'abandonnerait pas! S'il se sentait à son aise dans l'institut, l'ange n'était pas du genre à se fier à tout le monde dehors, surtout pas après avoir subi ces tortures.

*Je suis pire que Mesmer... Et puis mince quoi! J'en ai marre de penser à elle! Mais c'est l'autre aussi, elle a sa tête...*

Divaguant à moitié, Calisto regarda la fille d'un peu plus près. Elle avait quoi à jurer sur ces déesses mythologiques? On n'était pas chez les pharaons ici n'est-ce pas? Le Mallorquin n'avait pas tout de suite compris qui était Isis, après tout son éducation bien que correcte n'était pas excellente... Mais Horus qui avait aussi des plumes, ça, on lui en avait souvent parlé, et donc pas déduction... Enfin bref, inutile de gaspiller son énergie à analyser cette supplique. Mais plutôt s'intéresser à l'adolescente qui voulait à tout prix l'aider! Calisto avait bien du mal en fait à croire que ce genre de cadeau gratuit existe encore... Il y avait cru pendant trois ans à l'institut mais là tout s'était effondré, pour le moment en tout cas... Plongé 3 ans auparavant, l'ange peinait vraiment à croire qu'une inconnue voulait aider un type comme lui, un gosse de la rue -même si ça ne se voyait pas forcément au premier coup d'oeil.- et qui plus est un mutant, et là en revanche, ça se remarquait de suite

Pourtant la voix de l'inconnue était très douce, Calisto rêvait de la laisser faire, mais une once de méfiance l'obligeait à tester la volonté de la jeune femme. Il ne voulait pas céder si facilement! Il n'était pas un petit chat de gouttière que l'on souhaitait à tout prix aider pour en faire ensuite son animal de compagnie! Gai luron en temps normal, l'ange savait pourtant aussi démontrer sa grande volonté et son caractère, il fallait l'admettre... De chien! Pourtant, quand il s'écroula, fermant une troisième fois les yeux sans réussir à les ouvrir pendant au moins 1 minute, reprenant son souffle et les rouvrant il finit par rester immobile... N'acceptant pas vraiment l'aide mais n'ayant plus le choix, considérablement affaibli tout à coup, perdant ses dernières forces. Si il n'était pas encore en danger de mort, son état s'aggravait toutefois faute de soins.

Au moins l'inconnue pouvait officier maintenant, il ne risquait plus trop de se débattre. Cependant son regard était clairement méfiant, ne quittant pas cette dernière du regard. Tomber dans une ruelle déserte après avoir été tabassé et rencontrer la seule bonne samaritaine du coin par hasard, c'était un peu trop beau pour Calisto, et ce quelque soit son talent à bien parler et rassurer... En plus c'était la copie de Mesmer en blonde, inconcevable!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Ven 1 Oct - 21:25

[Pauvre petit chou lol... Et oui effectivement, les jumelles viennent de passé les 16 ans, faudra que j'édite ^^]

Isis regarda en silence, avec une grande patience passé les états d'âme dans les yeux et le comportement du mutant devant elle. Elle s'efforçait de ne penser qu'à ce qu'elle allait devoir faire pour le guérir, les soins à lui prodiguer plutôt que sur l'espoir qui venait gonfler son cœur.

Se pourrait-il qu'il... non c'était impossible, elle ne devait pas y pensée. Elle avait chercher sa sœur, sa jumelle pendant trop longtemps. Elle ne pouvait pas la retrouver aussi facilement, c'était trop... impossible. Elle ne pouvait pas ce permettre d'espéré à nouveau. Elle avait eu trop mal à chaque déception. Sa sœur avait disparue, la planète était trop grande pour qu'elle se retrouve. Elle était sans doute morte. Ce ne pouvait être que du délire de la part de l'ange devant elle.

Elle devait se concentrer sur le garçon devant elle, mais son esprit semblait vouloir revenir sans cesse à cette mesmer, l'espoir que cela semait dans son coeur, mais aussi au garçon. Il semblait si méfiant, comme une animal sauvage. Elle se souvenait ce que c'était que de se sentir ainsi. Si elle n'avait pas croisé la route de Sylvain Jacq, elle aurait sans doute fini dans la rue passé de famille en famille jusqu'à sa majorité. Elle se sentait presque redevable à ce garçon pour la chance qu'elle avait eu. C'était son devoir d'aider ceux qui en avait moins qu'elle.

Elle sentait qu'elle devait le faire, c'était plus fort qu'elle. De plus, elle avait enfin l'impression d'avoir retrouver une sorte de but à sa journée. L'adrénaline qui coulait à nouveau dans ses veines, le sentiments d'être utiles. Depuis la mort de sa mère, la vie lui avait sembler comme un rêves. Son départ l'avait déchirer intérieurement et replonger dans une espèce de torpeur qu'elle n'aimait pas. Elle était une fille du soleil et de bonheur. Elle avait besoin d'aidé les autres, de ses sentir utile. Elle avait besoin de faire quelque chose.

Elle reporta alors ses pensées vers le jeune homme devant elle. Finalement le garçon sembla abandonner son air revêche et sa rébellion, acceptant dans son regard, toujours méfiant cependant, les soins qu'elle voulait lui prodiguer. Isis lui fit un sourire qui se voulait engageant et rassurant.


"Ça va piquer un peu, il faut que je désinfecte tes plaies."

Elle prit un tampon imbibé de désinfectant et commença a tamponner avec des geste sur et doux, les blessures visible du garçon.


"Mes dons ne désinfectent pas les plaies, et je ne serai pas en mesure de refermer toute les plaies, mais je vais essayer de résorber les plus graves."


Sa voix était ferme et douce, pleine de l'assurance de celle qui sait ce qu'elle fait.

"Est-ce que tu as un endroit où tu veux que je te conduise après ? Je doute que malgré mes soins tu soi en mesure de rentré chez toi tout seul."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 9:21

Ses... Dons?. Se redressant doucement, n'ayant pas le choix malgré ses blessures qui le faisait souffrir encore, l'ange remit un peu d'ordre dans son plumage tout ébouriffé. Il avait bien entendu les paroles de la fille. Gagné! Elle avait dû l'aider dans le but de le suivre ensuite, comme si il allait révéler à n'importe qui où se trouvait l'institut! Il n'était pas débile à ce point non mais! Parce que même pensant que la fille était une bonne samaritaine, le jeune homme n'était sûr de rien! Peut-être qu'elle lui avait administré un puissant calmant qui effaçait la douleur pour un temps histoire de faire son petit tour de passe passe avec son désinfectant... Et puis son esprit était tout embrouillé aussi! Bien que ce soit peu probable, peut-être n'avait-il pas été blessé si gravement et que l'inconnue avait juste nettoyé quelques plaies superficielles?

Toujours est-il que même si c'était une gentille fille Calisto ne pouvait pas encore lui faire confiance! Malgré son aide, on ne pouvait pas dire non plus que l'adolescente lui avait sauvé la vie et tout ceci pouvait être aussi bien une mise en scène. Ça c'était déjà vu ce genre de traficotage afin de donner l'impression à l'individu que l'on était un héros... Qu'on lui devait la vie. Puis définitivement, cette histoire de pâle reflet de Mesmer, non! L'idée que que ce soit sa soeur jumelle effleura enfin l'Espagnol mais ce n'est pas pour autant que la situation n'était pas louche... Pourquoi n'étaient-elles pas arrivées ensemble à l'institut? Institut que l'inconnue qui ne lui avait toujours pas dévoilé son nom ne connaissait sûrement pas pour lui demander ainsi de le raccompagner. Ok tous les mutants ne vivaient pas là-bas mais quand on y était -ou que l'on connaissait quelqu'un qui s'y trouvait, et donc là une jumelle! A moins qu'elles ne se connaissent pas... C'était encore plus louche du coup!-et que l'on rencontrait l'un de ses pairs, surtout au physique altéré, on supposait aussitôt que c'était son lieu de vie. Puis flûte quoi! Lui il ne voulait pas se mettre dans des histoires de famille! Lui-même avait un jumeau (faux en revanche, ils ne se ressemblaient absolument pas! Et ce dernier était humain) et leur rencontre n'avait pas vraiment été amicale. Pour donner un petit ordre de d'idée, le Mallorquin était dans cet état après lui avoir rendu visite donc...

-Je... Vais me débrouiller seul-répondit-il d'une voix plus claire montrant qu'il allait un tout petit peu mieux mais une certaine hésitation montrait qu'il n'était pas encore près d'être rétabli non plus.- Par hasard tu n'aurais pas un long manteau sur toi?

Pffft, comme si les gens portaient ça comme ça sur eux... Erf, il était mal barré pour rentrer lui! Bon pas de panique, il fallait trouver un truc! Déjà quelque chose pour cacher sa mutation et se servir des bus ou autre pour rentrer, puis à pied au final pour ne mener personne à l'institut. L'esprit un peu en vrac le jeune homme était incapable de savoir si tout le monde connaissait l'école pour surdoués tant elle était connue ou si la plupart ignorait l'adresse, même parmi ceux qui vivaient sur ce territoire depuis tout petit... Donc autant prendre des précautions.

-Euh... Et merci au fait, c'est sympa de ta part.

Ajouta-t-il, touché par le geste de l'inconnue, même si cela pouvait se révéler être un piège. Faisant quelques pas, l'ange se courba néanmoins, grimaçant à cause de sa jambe bien abîmée. Mince! A moins d'attendre là un bon moment, il ne risquait pas de repartir tout seul. Bon mieux valait se reposer alors. Fouillant dans le coin-Il s'était un peu remis grâce aux plaies désinfectées par la jeune fille qui avait fait tomber la fièvre quelque peu.- à la recherche presque fébrile d'un tissu ou quelque chose qui pourrait le couvrir-car cette ruelle était ouverte à tous, c'était déjà un miracle que personne y soit passé.- le jeune homme songea au fait que désormais, il serait reconnu par le gouvernement car Roberto allait certainement mettre sa menace à exécution parce que son frère avait refusé de coopérer. Ne restait plus qu'à espérer qu'étant un mutant peu dangereux, inexpérimenté et bien jeune, les anti-mutants du gouvernement classent son dossier loin des priorités. Son signalement avait-il déjà été donné? Probablement! Malgré son statut moindre parmi les trafiquants, son jumeau avait le bras assez long, était malin et était surtout très déterminé. S'asseyant finalement contre le mur, non loin de l'endroit où il s'était effondré, l'ange résigné à rester avec la fille posa ses yeux d'azur sur elle.

-Alors comme ça tu viens d'arriver niñeta? [HJ: petite fille]

fit-il d'un air se voulant décontracté, avec son accent espagnol si caractéristique. Il attendit ensuite de voir ce que l'inconnue lui révélerait. Ses yeux bleus, son physique d'ange invitaient à la confession et s'il était nul pour résister aux coups les plus forts, ce petit démon de Calisto savait parfaitement user de ses "charmes". Se faisant doux et innocent, il regardait sa sauveuse avec toute la gentillesse du monde-pas entièrement feinte, après tout, elle l'avait quand même aidée!- ses cheveux blonds encadrant son joli minois bien que griffé retombaient comme une cascade auréolé de douceur-malgré ses paroles assez "dures" auparavant, lui donnant un air de bon samaritain à lui aussi... Voyons voir si ça marchait avec elle, histoire qu'il puisse décider de sa dangerosité. Ça ça dépendait de son histoire et de ce qu'elle avait à cacher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 16:31

Isis soupira en secouant la tête d'un air découragé. Les gens était parfois vraiment décourageant.

"Bien sur, c'est clair que tu va réussir à te débrouiller tout seule."
dit-elle avec un certain sarcasme, mais ses yeux était encore plein de compassion

Elle semblait un peu fâcher aussi. Elle ne releva même pas la question, pourtant quand même gentil de l'espagnol. Elle se sentait un peu offusquer que sa gentillesse soit traiter par de la méfiance. Elle n'y était plus du tout habituer. Sur les champs de fouille de son père et dans les tribut africaine, le respect était une valeur primordial. Ici, il semblait que ce soit le contraire.

"Écoute moi bien ! Je peux comprendre que ta vie soit pourrie, que tu en veuille à la terre entière, je peux comprendre, crois-moi. Mais je ne te veux pas de mal. Je l'ai jurer sur ce que je connais de plus sacré ! Tu n'ira nulle part dans ton état, alors soi tu t'effondre dans quelque pas, tout seule au milieu de la rue, soi tu me laisse te soigné. Je peux aussi appeler une ambulance si tu veux, mais je doute que tu es envie de les voir, vu la réaction que tu m'a accorder."

S'il fallait le brasser un peu pour lui faire abandonné son orgueuille et sa peur, elle était bien prête à le faire.


"Je suis comme toi, une mutante. Je ne sais pas ce que l'Amérique vous fait subir, mais en Afrique, on traite tous le monde avec le plus grand respect et je compte faire de même avec toi !"


Elle s'approcha de lui avec un air déterminer, mais encore emplie de compassion et d'un soupçon de colère offusqué aussi.


"Je ne suis pas du genre à laissé quelqu'un dans le besoin pourrir dans une rue. Si tu veux tenter de renter chez toi, seul, après mes soins, c'est comme tu veux. Mais laisse moi au moins t'arranger un peu ! Ma mère se retournerait dans sa tombe"
sa voix se brisa un peu, mais elle se repris "si je te laissait repartir dans avoir tenter de te soignée."

Elle le fixai droit dans les yeux, fière et douce à la fois. Tout en elle clamait la sincérité. Si elle ressemblait physiquement à Mesmer, son attitude, son regard, son maintient, était complètement contradictoire à celui de la fille des rues. Elle avait aussi le teint basané de ceux qui ont passé presque toute leur vie au grand soleil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 18:18

Calisto soupira, ainsi la sauveuse du monde n'en démordrait pas, remarque d'un côté c'était tout à son honneur. Le jeune homme la contempla durant tout son petit discours, elle n'avait pas l'air de mentir, il y avait quelque chose de plus dans son maintien... Et en l'observant bien, elle ne semblait pas vraiment être la jumelle de Mesmer. Au contraire même, s'en était déroutant. L'ange se trouvait face à quelqu'un qui lui ressemblait, enfin en temps normal...Enjoué, optimiste, têtu, casse-pied mais attachant. Sur le coup, aussi bien quand elle parla de l'Afrique que de soin il resta bouche bée... Et ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'elle avoua être une mutante. Ça changeait un peu la donne. Bon sang elle avait un sacré courage la gamine pour se "dénoncer" comme ça. Pour elle ce statut semblait presque normal! Ici mieux valait se cacher... Calisto avait trop bon coeur pour décider de la laisser le soigner pour avoir la paix puis de s'en aller, il devait absolument lui dire ce qui se passait ici pour qu'elle ne se fasse pas tirer dessus à son premier pas dans la rue.

-Tu devrais faire attention à ça... Tu ne dois pas le chanter sous tous les toits, comme ça, en Amérique. Normalement si je me balade en ville, je le fais caché.Tu devrais profiter de ne pas avoir de ... Différence visible. Ne vas pas croire, j'aime ce que je suis même si c'est très dur à gérer parfois. Mais ici fait bien attention! Surtout que tu es mineur visiblement. Tu as de la famille ici?

C'était sa façon à lui de la remercier et de montrer qu'au fond il avait bon coeur... Il la prévenait, prenait le temps de lui expliquer au risque de s'exposer. Le mutant ailé percevait les failles du système de penser d'une fille qui venait d'un autre pays. Elle semblait si droite, si fière! Il paraissait qu'en Afrique on faisait très attention à la notion d'honneur, peut-être que cette attitude lui venait-elle de là? Calisto soupira, d'une elle avait raison, qu'il en est envie ou non... Se déplacer comme ça était inutile, il s'effondrerait trois mètres plus loin! De deux, il se donnait l'impression d'être Mesmer, ce qui l'énervait grandement... Et semblait se trouver face à lui même... C'était incroyable et vraiment agaçant. Enfin bref, la pseudo "Del Alba" tenait tout autant que son original à finir ce qu'elle avait décidé de faire. Imaginant que cette nouvelle "copie" était aussi têtue et optimiste que lui, il préféra la laisser faire; prenant un ton plus aimable. Il n'avait pas le choix de toutes façons, et après test, elle n'avait pas l'air méchante. Rien ne semblait être piégé. Il n'avait pas été empoisonné mais bien désinfecter, à voir la suite...Après tout elle ne lui avait pas conté son histoire... Ok lui-même ne l'aurait pas fait donc ce n'était pas un critère pour la juger... Disons que l'ange allait lui donner sa chance, son attitude faisait penser à une personne réellement bonne, et aussi très fière, pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ni à manipuler les gens... La preuve, elle n'insistait pas pour le ramener chez lui si il ne le souhaitait pas.

-Ma vie n'est pas plus pourrie qu'une autre. Je ne voulais ni jouer les martyres ni te manquer de respect; ici c'est comme ça, tu n'as pas le choix, surtout si tu es un mutant blessé en plein New York.

En guise de bonne foi et de trêve mais aussi d'abandon total, après une nouvelle grimace de douleur l'ange finit par lui donner son nom.

-Je m'appelle Calisto et toi? Et puis tu es mutante donc? En quoi consiste ton don?

Il voulait quand même attendre avant de lui parler du Professeur Xavier et de l'institut; ne sachant pas s'il pouvait l'y emmener comme ça une fleur à la bouche. Néanmoins une gosse perdue comme ça, dangereuse avec ses révélations-pour elle-même surtout.- ce serait criminel de la laisser là. Déjà si elle n'avait pas de famille elle pourrait être ramassée comme un petit chiot perdu par la police à cause de son âge... Puis c'était quand même une mutante selon ses dires! Le jeune homme familièrement surnommé Nuggets par certains (XD) ne pensait pas que cela soit un piège, on ne s'autoproclamait pas Mutant avec tant de spontanéité pour tende un piège. Puis tendre une embuscade à un mutant puissant ok! Pas à un moineau ébouriffé blessé... On l'attrapait dans un filet puis on le jetait dans le fond d'un fourgon point barre. En plus elle avait pas insisté pour le raccompagner, donc ne s'intéressait sûrement pas à son chez soi. Alors comme ça des personnes gentilles ça existait encore? Ouahhh

-N'empêche, en omettant le caractère et le bronzage, tu ressembles vraiment à Mesmer. Vous ne seriez pas jumelles des fois? Parce que même si tu n'as pas l'air de la connaître, ça parait vraiment... Enfin à moins que cette chipie ne m'ait pas donné son vrai nom! Ça ne m'étonnerais pas d'elle tiens.

Furieux d'avoir été doublé mais amusé aussi par cette possibilité, il pensa que ces deux là étaient de sacrés filles, et que même si jamais, par un mystérieux hasard, elles n'étaient pas soeurs... Alors la légende des sosies était vraiment vrai!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 19:28

Isis soupira au première parole du mutant. Sa nouvelle "tutrice" lui en avait parler, seulement, elle avait de la difficulter à comprendre.

"On me l'a dit, mais... je ne sais trop, tout ici est si différent. Chez moi, c'était vu comme un don du ciels, des dieux, une bénédiction quoi. Alors qu'ici, tout ce qu'on me dit, c'est tais-toi et fait profil bas... Je ne comprend pas toute cette peurs. On devrait se réjouir de pouvoir apporter du bien dans le monde, d'être ne mesure d'aidé les autres. Pas avoir peur."


Elle avait dit tout cela avec une grande confusion, mais aussi une certaine force morale. Elle le clamait presque avec une certaine passion. Pour elle, c'était véritablement un don, comme elle aurait dit qu'elle savait danser, ou qu'elle était un génie des sciences.

"Et je n'ai pas de famille ici."
Encore une grande tristesse dans son regard. "Mon père adoptif est resté en Afrique, il avait besoin d'être seule, et il voulait que j'apprenne à utiliser mes dons. Alors il m'a envoyer ici. Je viens juste de faire connaissance avec une dame qui va m'aider à m'installer en Amérique. Je n'en sais pas vraiment plus, je ne suis arrivé que ce matin à l'Aéroport."

Elle lui sourit, un peu mal à l'aise quand même. Ce n'était pas par désir de pitier ou pour étaler ses problème qu'elle lui en avait parler. Elle ressentait que le garçon tentait un rapprochement, qu'il voulait être plus coopératif. Et donc, elle avait décider de lui parler un peu d'elle pour prouver une fois encore sa bonne foi.

Elle hocha ensuite la tête pour montrer qu'elle comprenait ce que le mutant voulait dire, qu'elle acceptait ses excuses. Après tout, elle était nouvelle, elle n'avait pas à la juger sur des mœurs qu'elle ne connaissait pas. C'était à elle de s'adapter au autres, mais sans bien entendu abandonner ses valeurs.


"Je m'appelle Angela, mais je préfère que mes amis m'appelle Isis."
Elle lui sourit et espérait qu'il comprendrait qu'il pouvait faire de même. "Je peut guérir en imposant les mains. C'est plutôt pratique comme dons tu trouve pas" Cette fois, il y avait une pointe d'humour frais dans ses paroles. Rien de cynique ou de sombre. Non en fait, tout en Isis semblait aussi lumineux que Mesmer était ténébreuse.

Quand il revint à Mesmer des sentiment contradictoire envahir la jeune femme. Elle voulait tellement que ce soit vraiment sa soeur. Mais en même temps, elle ne pensait pas être en mesure de supporter une autre déception. Tous cela entrait en conflit dans sa tête et lui donnait presque la nausée. Que devait-elle faire ? Les Dieux avaient-ils réellement entendu ses prières après tant d'années ? Et si ce n'était pas vrai ? Et si....

Isis ferma les yeux, elle ne pouvait pas laissé son esprit la torturé ainsi. Si c'était vrai, tant mieux, et sinon tans pis. Plus d'attente. Elle verrait bien quand le moment se présenterait.


"Je ne saurait te dire. J'ai une soeur, mais je ne sais pas ce qu'elle est devenues. Je me souvient à peine d'elle. Disons qu'elle a disparut bien avant que je ne soit placer en famille d'acceuil. Je ne saurait même pas de dire quel âge nous avions quand elle a disparu pour ne jamais revenir. Il serait hautement improbable que cette Mesmer soit ma sœur. Nous étions Canadienne à cet époque."

Elle s'efforça de faire taire à la fois l'espoir et la douleur des révélations de l'autre mutant. Elle devait pensée à la vie ici et maintenant.

"Aller, viens par ici, je vais terminer tes soins et ensuite je t'emmènerai dans un café où tu pourra appeler des amis pour venir te chercher. Je ne tenterai pas de te suivre, ou quoi que ce soit. Mais si jamais tu désir ensuite rester mon ami, tu pourra toujours le faire et je serai enchanté de te considéré comme mon premier ami Américain."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 20:24

-Et comment que c'est pratique! Tu sais, moi je comprends la peur que certaines personnes éprouvent à notre égard... Certaines mutations sont vraiment effrayantes! Même moi avec mes ailes dans le dos, avoue que ce n'est pas commun. Il n'y en a qu'un autre comme ça, enfin je crois... Que je "connaisse" en tout cas. Non mais certains ont une apparence bestiale, même moi je me serais enfuis face à certains... Et puis je ne sais pas ce qu'il se passait en Afrique, mais ici quelques uns se servent de leur dons pour faire le mal. La mutation c'est comme un don...

Erf! Dur de faire de la philo quand on était blessé! Heureusement le repos lui donnait la possibilité de parler avec moins d'accrocs que tout à l'heure mais il devait quand même prendre le temps de se reposer de temps en temps...

-... Oui donc un don quelconque: un talent sportif, intellectuel, genre un génie scientifique. Bah certains créent des vaccins, d'autres veulent dominer le monde. Et ici, un groupe de mutants est dans cette optique... Attends...

Le jeune homme s'appuya sur le muret de façon plus confortable. Il voulait vraiment échanger, pour protéger l'inconnue mais aussi pour se remettre l'esprit à l'endroit, comme si cette situation pourtant peu banale pouvait effacer la violence connue... Que Calisto redevienne Calisto en communiquant.

-...Voilà, ça va. Donc la Confrérie comme on les appelle est un groupe de terroristes. Les X-Mens les combattent et tentent d'aider les gens mais l'amalgame est facile à faire. Je peux comprendre les peurs même infondées. Tu n'es pas de ce monde et tu vois un type avec des pouvoirs se balader, tu ne peux pas savoir si c'est un gentil ou un méchant, et s'il va te saluer ou te massacrer...Y'a beaucoup de racisme anti mutant et anti humain.

Le jeune homme écouta ensuite ce qu'avait à dire Angela puisque tel était son nom. ça lui allait bien tiens comme patronyme, peut-être encore plus qu'à lui qui avait pourtant les ailes d'un ange... Mais son don de guérison était vraiment magnifique! Il était tourné vers les autres comme elle. Était-elle gentille par nature ou à cause de son don? Du plus loin qu'il s'en souvienne, même gosse avant sa mutation, Calisto avait toujours adoré les cieux, mais ça c'était peut-être parce qu'il rêvait d'échapper à la tyrannie de son père et l'alcoolisme de sa mère. Impossible de savoir! Quoiqu'il en soit, le mutant s'égarait présentement! Il ferait mieux de réfléchir à quoi dire afin de ne pas créer de situation difficile en ce qui concernait sa soeur possible...Cette histoire avait l'air compliquée, autant y mettre les pieds avec parcimonie. Déjà ne lui parler de l'institut qu'en dernier recours! Au pire il verrait bien comment la situation tournerait, l'Espagnol catégorique au début se sentait déjà moins enclin à lui refuser une entée... Mais là encore prudence! Calisto téléphonerait avant... Mais d'abord le problème de la jumelle, autant ne pas lui mentir.

-Bah en même temps physiquement, tu lui ressembles comme deux gouttes d'eau, et je t'assure que je vois clair maintenant. Elle a juste les cheveux noirs, et l'air beaucoup plus fermé. C'est une p'tite teigne, sympa quand elle veut mais chiante vraiment des fois! Ah mais maintenant que j'y pense!! Elle m'a dit un peu son histoire... Enfin c'est minime, juste qu'elle ne se souvient plus de sa mère et qu'elle a vécu dans la rue. Apparemment celle-ci serait morte.

Et si l'inconnue n'était pas au courant? Ah bravo la délicatesse! Repentant, l'ange décida de partir sur autre chose, puis de faire vite surtout car son souffle devenait court, faire de jolis discours pour la prévenir ou engager une discussion pour éclairer Angela sur ses conditions et origines ne serait plus possible. Maintenant revenir à l'essentiel, ne pas se laisser déborder.

-Désolé, souffle court. Je ne vais pas continuer à expliquer tout ça. J'ai pas de téléphone, on l'a cassé, puis dans un café? Avec... ça dans le dos? Et cette allure... Non... Et je suis déjà fiché peut-être. Il... Il faut que je puisse voler de nouveau, mes ailes ne sont pas abimées je crois. Tu peux faire ça tu penses? Pour les épaules, c'est le plus urgent je crois.

Ils étaient à égalité, n'avait-il pas prit son temps pour tout lui expliquer? La prévenir et même l'aider à retrouver le chemin de sa soeur? Calisto ne savait pas s'il devait encore une dette à Isis mais ne pas lui demander d'aide était désormais impossible! Le pire serait qu'il ne pourrait pas l'emmener et la déposer, il était trop inexpérimenté pour porter quelqu'un. Son corps frêle et androgyne montrait toute la difficulté qu'il aurait à le faire. L'esprit à nouveau embrouillé, l'effet du désinfectant s'estompant et la fièvre revenant, l'ange se laissa glisser contre son muret, soupirant et tentant de ne pas laisser échapper de plainte de ses lèvres... Mais c'était difficile vraiment.

-Je ne suis pas vraiment Américain mais... Va pour la bonne entente.

Amitié? Etait-ce possible en si peu de temps? Calisto préférait prendre son temps pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Sam 2 Oct - 22:13

Pendant que l'ange parlait, Isis repris sa place à ses côté et continua de désinfecter ses plaies. Elle écoutait, mais d'une oreille distraite. C'était un vieux truc de médecin, faire parler son patient pendant qu'on travail pour qu'il ne pense plus à la douleur. Cela semblait très bien marché.

Elle écoutait néanmoins ce qu'il disait aussi. Intéressé malgré elle par ses paroles. Elle était sensée et logique, mais aussi empreinte de gravité. Elle se sentait malgré elle interpelé par se qui ce passait. Des mutants qui utilisait mal leur pouvoir ? C'était bien mal, très mal. Pas étonnant qu'un tel climat de peur règnes pour les mutants avec tout ce que le garçon lui répétait.

Une sorte de combat intérieur s'engagea en la jeune fille. Une part d'elle avait l'impression que ce n'était pas vraiment son combat. Elle était française désormais et avait vécu presque toute en Égypte à faire des fouille. Et cependant, elle était
aussi une jeune femme de passion, pleine de principe et tous ce qu'on lui décrivait heurtait son sens de la justice. Elle avait lut tous les livres de son grand-père, elle avait participer à ses fouille, à ses histoires aussi en quelque sortes. Les dieux auquel elle croyait désormais ne pouvait pas accepter ce genre de comportement. Devait-elle se lever elle aussi ? Mais que pouvait une jeune adolescente seule contre tous ses gens ? Elle n'avait pas de super force. Tout ce qu'elle aurait à offrir c'était sa compassion, son sens de la justice et ses soins.

Puis, elle se rendit compte qu'il parlait un peu trop. La jeune femme était maintenant rendu à panser les blessures qu'elle ne guérirait pas. Elle ne pouvait pas le soignée entièrement, il y en avait trop.


"Prenez votre temps, vous ne repartirai pas tout de suite. Je dois d'abord panser les blessures qui le nécessites et que je ne serai pas ne mesure de vous guérir. Et je veux bien m'occuper de vos épaules, mais je n'aime pas vraiment savoir que vous repartirez dans les airs, dans un tel état. Vous avez de grande chance d'aggraver vos blessures. Je ne suis pas une magicienne, je ne fait pas de miracle."


Elle sourit avec amusement et douceur. Cependant dans ses prunelle, on pouvait lire que ce que lui avait raconter le jeune homme l'avait toucher profondément. Elle ne pourrait rester longtemps dans une petite vie tranquille à savoir que des gens souffrait. Elle avait une âme trop charitable et des principes trop grands pour se désintéressé du sort des siens et des innocents.

Elle venait maintenant de terminer de panser les blessures les plus graves. Elle prit une grande inspiration, se préparant à la fatigue qui allait la frapper quand elle aurait terminer. Elle lui sourit doucement, de façon engageante.

"Cela ne vous fera pas mal, mais j'ai besoin de me concentrer. Ne vous surprenez pas, mes yeux se mettent à briller quand j'utilise mes dons."


Elle mit les mains sur la plus grave des blessures et ses yeux se firent lointain. Elle semblait se concentré intensément, voyant au delà de la chair, comme dans un autre monde. Ses yeux se mirent à luire d'une belle lueur doré. Lentement, très lentement, la blessures à l'épaules se résorbait. La blessure était assez grande, profonde aussi à l'intérieur. Il n'y avait heureusement pas d'hémorragie. La guérison dura néanmoins 3 longue minutes durant lesquels la jeune fille ne cligna même pas du regard. Complètement dans un autre monde, insensible à tous ce qui l'entourait.

Puis au bout de trois minutes, elle prit une grande inspiration, la lueur dans ses beaux yeux bruns disparue et elle cligna des yeux. Son regard était un peu fatiguer, mais elle souriait. Toute douleur avait disparue à l'endroit de la blessure guérit.


"Je vais maintenant passer à la suivante."

Elle changea un peu de position et mis ses mains sur la deuxième épaules. Elle sourit gentiment et ses yeux se firent lointain à nouveau. La lueur reparue, elle c'était remise à la guérison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Dim 3 Oct - 11:11

Il dût attendre que la jeune fille lui guérisse les principales blessures avant de pouvoir reparler. Mais Calisto ne le fit pas de suite, même en se sentant légèrement plus en forme il était trop ébahi par ce qu'il venait de voir pour recommencer à déblatérer. Les yeux de la jeune fille avaient brillé à la manière d'une déesse, pas étonnant qu'on la prenne pour tel en Afrique; son don n'était que salutaire. Lui par exemple pouvait blesser en projetant des plumes tranchantes comme des poignards; donc malgré son apparence angélique, il pouvait se servir de ses pouvoirs d'une manière peu amicale, alors qu'Isis portait en elle toute la bonté du monde. C'était incroyable, même pour un mutant de voir ça.

-Sympa les effets spéciaux avec les yeux.- Tâcha-t-il de dire d'un air décontracté, détaché mais n'en pensant pas moins.- Bon pour ta probable soeur, après je ne t'en parle plus mais... Voilà ce que je te propose.

L'Espagnol n'était pas stupide, il sentait bien qu'Angela avait beau ne pas en parler, son regard lui criait d'en dire plus... Ou tout du moins semblait touché par ses propos. Pas vraiment blessée, plutôt intéressée, enfin Calisto espérait bien ne pas se tromper de sentiment, sinon il mettait joliment les pieds dans le plat là... Mais bon, proposons toujours et si la mutante continuait de se taire à ce propos, il saurait que ce n'était pas ses affaires et n'en parlerait plus! Néanmoins, contrairement à sa promesse intérieure initiale de laisser là cette histoire de famille qui ne le regardait pas, le Mallorquin souhaitait aider Isis; après tout ce ne serait qu'un juste retour des choses; puis admettons que de voir la suite des aventures des probables jumelles l'intéressait au plus haut point... Le sortant de ses propres problèmes, et lui donnant au final, l'espoir de croire que deux frères ou soeurs pouvaient s'entendre au contraire de lui et de Roberto qui se haïssaient plus que tout au monde.

-Y'a sûrement une papeterie dans le coin, fais une photocopie en couleur de ta carte d'identité. Je côtoie Mesmer tous les jours ou presque, donne moi aussi ton numéro de téléphone, je lui transmettrait cette carte, comme ça, si elle voit que c'est la même date de naissance et le même physique, et bien elle te téléphonera peut-être pour renouer des liens? J'avoue que je ne peux pas t'emmener à elle, c'est trop... Compliqué, mais avec le téléphone, pas de soucis pour se donner rendez-vous. Tu te rappelles de ton passé? Histoire que je puisse le lui dire et qu'elle voit si ça correspond au sien? Je sais juste qu'elle ne se souvient pas de sa famille, que sa mère est morte dans sa jeunesse puis qu'elle a vécu dans la rue.

Il jouait les entremetteurs et cela lui semblait simple; oui bien plus facile avec un médiateur que si les soeurs avaient eu à se débrouiller seuls! Épater Mesmer avec cette nouvelle allait grandement l'amuser surtout! Enfin il pensait quand même au bonheur des deux filles avant d'en rire... Et puis comme ça Mesmer ne pourrait plus se plaindre à tour de bras qu'elle n'avait plus de famille. En tout cas l'ange était intimement convaincu qu'elles étaient jumelles, encore fallait-il qu'Angela lui fasse confiance et lui donne cette photocopie de passeport ou de carte d'identité.

-Au fait, c'est une mutante aussi. Elle fait un truc bizarre avec les yeux, je n'ai pas trop saisi de quoi il s'agissait mais... Je ne sais pas, j'ai vraiment l'impression que ça vient de là, elle ne me l'a pas dis, je ne lui en ai pas parlé mais je me suis sentis bizarre une fois qu'elle m'a fixé puis elle a détourné le regard. Enfin bref, comme vous le dites vous les Américains: It's your choice Baby.

Se taisant parce que même si ses blessures commençaient à mieux se porter, ça faisait encore mal, le jeune homme lui sourit faiblement, il parlait sans accrocs maintenant mais cela ne signifiait pas qu'il était entièrement guéri, l'une de ses épaules le tiraillait encore et il savait que s'il arrivait à s'envoler, ce ne serait pas de tout repos. Ses ailes étaient très puissantes, elles influaient sur tout le corps lorsqu'il était en haut, ce qui était un avantage question travail des muscles mais un sérieux inconvénient si on était blessé. Enfin bref, il n'avait pas vraiment le choix.

-Bah je ne vois pas comment faire autrement.T'occupe, j'arriverai à me débrouiller, et je montrerai tout ça à ta soeur si c'est ok. Vale chiquita? [Ok petite fille?]

Lui n'avait pas raconté un seul pan de sa vie, mais parler de sa personne ne l'intéressait pas vraiment; surtout en ce moment. Cette histoire de jumelles perdues était bien plus intrigante et l'ange avait à coeur de tout faire pour leur permettre de se retrouver si elles le pouvaient. Après tout, lui, ça ne lui coûtait rien! Ok Mesmer allait peut-être essayer de le tuer pour ça et reprendre contact avec cette fille n'était pas un cadeau mais ô allez... Elle n'était pas si méchante que ça dans le fond la p'tite Mesmer, puis sa soeur était une véritable crème! Il pouvait bien faire ça pour les jolis yeux illuminées de la minie doctoresse nan?

[HJ: et voilà le boulot, j'ai trouvé une explication possible qui vous permettrait de vous retrouver. Je te laisse en parler à Sayan, si vous êtes tentées, c'est l'occasion ou jamais! ^^ Si c'est oui, soit je fais un rp avec Mesmer pour lui "présenter" la carte d'identité etc, lui dire de prendre contact avec toi -soit on s'en passe et elle dit juste dans votre topic qu'elle a parlé avec moi.- puis soit on fait un rp à trois dans un bar pour un rendez-vous etc... Ou vous rpgez ensemble toutes les deux seulement pour vos retrouvailles Razz C'est bien mieux que la rencontre par hasard non? C'est la classe je trouve moi Oui oui, je suis modeste je sais Razz Enfin bref, je lance un truc, à vous de voir, de profiter ou pas Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Lun 4 Oct - 2:05

[C'est la classe, sauf que Mesmer veut continuer a jouer encore un petit peu plus longtemps avant qu'on se rencontre, et pour Isis, ça fait beaucoup. Elle est arrivé le matin même, laisse lui du temps. Par contre, je serais bien pour qu'on se redonne un rendez-vous toi et moi. Du genre que tu me parle d'elle, que j'apprennent à la connaitre par toi. Et qu'on attende qu'Isis soit installé pour aller plus loin et faire la rencontre à 3]

Isis sourit du compliment, sincère, bien que maladroit du jeune homme. Elle écouta ensuite la proposition, assez mitigé. L'idée était bonne, mais malheureusement impossible. Encore un cul-de-sac pour ses recherches.


"Je n'ai pas de numéro de téléphone. Je viens d'arrivé à New-York, j'habite chez une dame que mon père à contacter par le biais d'une agence d'immigration. Je ne sais combien de temps cela me prendra pour m'avoir un logement à moi, ou même avoir le téléphone. Je ne connais rien à cette ville. Je suis vraiment touché par ton désir de m'aider, mais je ne suis pas certaine non plus que j'ai envie de travailler par interposition. Si vraiment c'est ma sœur, je... je crois que je serais plus à l'aise de la rencontrer. Une photo se truc, et tout le reste aussi. J'ai été déçu trop de fois dans ma quête pour la retrouver que je ne veux plus me faire d'espoir sur cela."

Elle baissa la tête. Tant de cul-de-sac dans sa vie, tant de mort et de deuil. Sa mère morte d'un overdose quand elle était petite, chaque famille d'acceuil qui la prenait pour seulement quelque mois, le rejet de ses familles, ensuite les faux espoir pour retrouver sa soeur, les vaines recherche, la mort accidentel de sa mère adoptive, son départ d'Afrique. Elle se sentit très seule tout à coup.

"Peut-être plus tard, mais pour le moment trop de chose sont arrivé dans ma vie. Je ne me sens pas prête du tout pour une autre déception, ou même pour espéré. Je te remercie, vraiment, c'est très gentil d'essayer de m'aider et je t'en suis reconnaissante, mais il vaudrait mieux ne pas donner de faux espoir à cette Mesmer non plus. Si nous ne sommes pas parente, nous seront blessé toute les deux. Il vaux mieux attendre."


Elle était triste, triste de refuser, triste de ressentir encore un relent d'espoir en son coeur, triste de ne pas se sentir assez forte pour suivre cette nouvelle piste. Et fatiguer aussi. Comme chaque fois qu'elle utilisait ses pouvoirs. Tout cela formait comme une boule sur son cœur et son âme. Pensée à sa mère décédée et à la tristesse de son père, à la sienne lui avait fait mal aussi. Ce n'était en rien la faute de Calisto, aussi s'efforçait-elle de conserver un visage souriant, mais ses yeux eux avait cesser d'être souriant.


"Et sinon, comment te sens-tu ? Y a-t-il une autre blessure que tu souhaiterais que je guérisse, il me reste encore assez d'énergie pour une autre pas trop profonde." Il fallait qu'elle change de conversation, qu'elle se concentre sur quelque chose de rassurant pour elle. "Si tu veux, j'ai un peu de monaie sur moi, je pourrait t'aidé à te rendre à une cabine et tu pourrais appeler quelqu'un pour venir te chercher. Je n'ai pas vraiment de grand manteau, mais ma veste pourrait aidé à te camoufler plus qu'en ce moment." Elle le regardait avec une sorte d'espoir et ses yeux reflétait beaucoup de douleur, de la fatigue aussi. Elle souhaitait sincèrement qu'il laisse tomber le sujet pour le moment. Il y avait aussi de la tristesse. Sitôt elle faisait une rencontre intéressante, sitôt il semblait qu'il doivent partir sans qu'elle n'ai une chance de le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mer 6 Oct - 18:50

[HJ: ok! Pas de problèmes. héhé ! J'avais pensé à tout sauf à la logique du temps. ]

-Euh ouais... Désolé, je suis un peu boulet parfois, j'insiste sans voir que ça gêne les autres en croyant leur faire plaisir ou les aider.

Comme quoi même après avoir été tabassé, Calisto arrivait jouer les casses-pieds de service! Prenant son temps pour réfléchir à ses paroles cette fois, le jeune homme repoussa gentiment la main d'Angela, ça irait pour ses blessures, il n'avait pas envie que la mutante s'épuise plus, et il se sentait déjà beaucoup mieux! Pas certain que l'Espagnol puisse s'envoler de nouveau mais il improviserait... Marcher lui avait paru jusque là trop risqué mais visiblement, aucun autre choix ne s'offrait au mutant ailé. Avant tout, trouver quelque chose pour cacher ses ailes, et la veste d'Angela ne ferait pas l'affaire! Elle était bien trop petite car ses plumes descendaient jusqu'à ses genoux pratiquement. Sa silhouette fine lui permettrait d'y rentrer sans problème mais pour la longueur ce n'était pas ça encore. Dommage. Décidément cette fille était une véritable âme pure. Se retournant vers la bonne samaritaine, ne sachant que dire, ayant encore peur de faire une ânerie, il se contenta de poser sa tête contre le mur, se reposant deux secondes avant de se lever et de chercher un truc qui trainait par là et pourrait lui servir mais là rien ne lui venait vraiment. Sans compter que parler et bouger en même temps lui demandait beaucoup vu son état.

-Le coup de la cabine c'est une bonne idée. Mais la prochaine est en plein centre ville, autant que je rentre direct en fait... Et par les petites rues, ce sera plus long mais je ne serai pas au milieu de tout. Pfft, faudrait vraiment que je décolle, ça améliorerait bien des choses! Je vais me reposer un peu et voir ce que ça donne. Mais ne te fatigue pas plus, ça ira. Tu peux partir si tu le souhaites, rien ne te force à me supporter plus longtemps après tout.

Il eut un sourire, mouais pas génial pour relancer la conversation avec une demoiselle... Sauf que lui ne savait pas y faire avec ce genre de "bestiole", les filles c'était difficile, ça faisait peur une fille... Même aussi douce qu'Angela ou garçon manqué que Mesmer. Calisto admirait leur beauté mais c'était uniquement une question d'esthétisme, rien ne les attirait chez elle... Alors comment aurait-il pu apprendre à être galant? Bon ok, ce n'était pas vraiment le moment de l'être mais ça aurait été chouette vis à vis de cette gentille fille de sortir un truc plus intelligent ou moins terre à terre. Genre une belle phrase pour la remercier, lui signifier combien elle était merveilleuse etc... Douce comme Isis était, elle devait être sensible aussi et aimer les garçons tout plein de poésie! Pas que Calisto veuille la draguer loin de là, mais il aimerait lui montrer qu'il savait avoir un peu de classe pour se mettre à son niveau... Mais comment faire? Lui ne savait pas si Angela désirait rester avec lui ou au contraire partir le plus vite possible, bien loin de ce "fou furieux", alors il lui laissait le choix mais ce n'était pas forcément très bien de jouer les indécis et de laisser mademoiselle décider... Et surtout ne rien avoir d'autre à lui proposer qu'un peu de compagnie dans une ruelle déserte-heureusement d'un côté vu sa mutation visible et les pouvoirs dont Isis avait fait usage.-

-Euh sinan, je n'ai rien à te proposer là mais j'y tiens... Pas la peine de discuter, je te revaudrai ça. -L'optique de ressortir en ville l'effrayait, il resterait bien à vie enfermé dans l'institut après son traumatisme mais c'est après la chute qu'il fallait se remettre en selle et puis... Calisto lui devait bien ça quand même!- donc bah tu demandes, dans la mesure du possible pour moi, j'exhausse ton voeu.

Ahahah le beau génie de la lampe qu'il faisait tiens... Minable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mer 6 Oct - 21:12

Isis n'en voulait pas du tout au jeune homme. Il avait voulu l'aidé et elle comprenait parfaitement. Seulement, elle avait peur, trop peur encore pour rencontrer cette fille. Elle avait toujours rêver de retrouver sa soeur, mais avec le temps, elle se l'était imaginé, avait eu des rêves et tout, et au fur et à mesure que les déception et les culs-de-sacs s'accumulait, la peur avait grandit d'être déçu, de ne jamais la retrouver. Le monde était vaste, si vaste. Alors avoir une chance aussi extraordinaire, elle ne voulait pas y croire. Pas encore, pas aussi vite.

Puis le garçon lui dit qu'elle pouvait partir. S'il croyait qu'elle allait le laissé tout seule.

"Comme si j'avais autre chose à faire !" répondit-elle à la blague. "Je sauve un beau gosse et je m'enfuirais ! N'y compte surtout pas !"

Il fallait bien mettre un peu d'humour. La jeune femme avait assez d'empathie pour voir que le garçon était mal à l'aise. Fallait pas de super pouvoirs pour cela.

Puis il lui dit qu'elle pouvait choisir n'importe quoi, si c'était en son pouvoir, il le ferait. Cela fit sourire légèrement la jeune fille après leur début de rencontre. Continuant sur sa lancé d'humour, elle commença par répondre, avec un grand sourire, l'air taquine.


"Mais où est passé le jeune homme méfiant ! Qu'en avez vous fait ?"

Elle ne rit pas, pas encore, mais on voyait que l'humour et la joie était naturelle chez elle. Il y avait cependant une certaine ombre de tristesse qui semblait planer sur la jeune mutante. Son père lui manquait, elle était encore un peu déboussolé dans cette ville, et de mauvais souvenir d'enfance avait refait surface. Mais le temps lui ramènerait sa vrai gaité, c'était à n'en pas douter.

"Sérieusement, je ne sais pas trop. Je ne connais rien à cette ville, mais tu semble t'y connaitre. J'aurais besoin d'un ami pour me faire visiter, me dire où me promener, quoi éviter de dire, de faire. Quelqu'un qui pourrait me présenter des gens, d'autres amis. Je ne sais trop."


Elle se senti soudain mal à l'aise, elle avait parler avant de réfléchir. Il avait refuser son amitié un peu plus tôt. De quel droit lui demandait-elle cela ? L'amitié ne s'achète pas, elle le savait, il se développe. Et pourtant, c'était un peu cela qu'elle lui demandait. Elle tenta alors de se rattraper.

"Mais c'est comme tu veux, je ne t'ai pas aidé pour recevoir quelque chose. Juste parce que tu en avais besoin et que j'étais ne mesure de te l'offrir. L'aide, c'est gratuit, sinon ce n'est pas de l'aide."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mer 6 Oct - 22:40

-Et moi je ne fais pas ça pour te rembourser... Quand je paye une dette je ne chante pas tout haut que je le fais, c'est d'une incorrection incroyable! ça c'est juste comme ça... Je plaisantais en disant que tu pouvais me demander n'importe quoi en "échange", je l'aurais quand même fait, enfin... Si j'avais eu un autre moyen de voir que tu n'étais pas quelqu'un de malveillant.

Quand au jeune homme méfiant où était-il passé c'est vrai ça? Le "beau gosse" y perdit aussi de son assurance quand Angela l'appela ainsi, il ne put s'empêcher de rougir comme un adolescent... Malgré tout ce qui s'était passé, oui Calisto arrivait encore à être soi même, le mutant un peu foufou, sympathique et casse pied, Isis l'avait remis sur pied, le poussant à parler, à ne pas se morfondre et cela le rassérénait. Pourquoi se méfier de quelqu'un qui ne vous force même pas à lui montrer votre logis et qui vous soigne? Aucune raison! Surtout que cette histoire de soeurs tenait la route et que Mesmer aussi casse bonbon soit-elle était du côté des gentils. Cependant, de là à sauter dans ses bras en hurlant "copinnneeee" il y avait encore une marge! Néanmoins le garçon ne pouvait pas renier le fait que beaucoup de choses s'étaient passées en peu de temps et que cela unifiait deux personnes comme eux deux présentement.

Un peu gênée qu'elle lui rappelle cette copie de lui-même désarmé et sauvage qu'il avait offert, le jeune homme eut simplement un petit sourire doux en guise de réponse. Calisto était encore un tout petit peu distant mais ça commençait à mieux aller, franchement! Au sein de l'institut le mutant se liait très vite, et n'importe comment parfois, vraiment ouvert mais à partir de ce soir ce serait sûrement différent quand il rentrerait-enfin si il y parvenait!- après ce qu'il venait de vivre, ou plutôt de revivre... On pouvait tout de même noter que toutes ses connaissances à l'école étaient simples, superficielles, jamais il n'allait dans les confidences! Aider les autres était son apanage mais leur parler de lui, non... Seulement pour Isis c'était un peu différent, elle avait vu le résultat même s'il ne lui avait pas raconter sa vie pour lui illustrer tout ça et qu'il savait plus de choses sur sa personne. Angela avait en tout cas, beaucoup de "chance" -ou plutôt de malchance avouons le^^- que Calisto soit aussi "familier" avec elle, car s'il se liait à l'institut, dehors c'était beaucoup moins probable!

-Je vais guérir un peu puis après si tu y tiens, je reviendrai te faire visiter et tout... Par contre pour les trucs à ne pas dire, ne te fie pas spécialement à moi. Je suis le champion des gaffes.

Alors quoi maintenant? La douleur passait mais très lentement et chaque mouvement la ranimait. Il n'y avait aucun tissu par ici, il n'avait pas le choix, voler était son unique moyen! Seulement attendre encore un peu avant de tenter avait l'air plus raisonnable... Puis son petit doigt lui disait qu'Angela avait envie et besoin de parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mer 6 Oct - 23:11

Isis lui sourit.

"Ça ira, j'imagine que je finirai bien par apprendre. Bien que je trouve étrange de devoir me cacher, c'est pas du tout mon style, et je suis pas sur d'avoir envie de le faire." Son air était devenue un peu buté. Si elle se mettait à faire comme tous le monde et à se cacher, jamais les gens n'apprendrait qu'il fallait être fière de sa différence. Elle se dit aussi que le racisme était vraiment une plaie en ce monde.

"Et sinon, je pourrais toujours retourner chez moi et voir si je ne te trouve pas un truc pour aidé à cacher tes ailes." Elle le regarda alors comme si elle était une critique de monde, avec cette petite différence que la lueur taquine était revenue dans son regard.

"Quoique je trouve dommage de cacher de si belle ailes. Elle te rajoute un petit cachet je trouve." Fini-t-elle, d'une voix exagérément snob, par répondre au moment où elle senti que son inspection le mettait mal-a-l'aise.

Puis une idée lui vint.

"Mais j'y pense, tu devrais pouvoir prendre un taxis non ? Tes ailes ne semble pas trop encombrante sur ce point et si je réussi à te dénicher quelque chose, sa devrait passer non ?" Elle tiqua sur les dernier mots. Elle n'aimais pas participer à cette folie que semblait avoir les américains à cacher et à rejeter toute différence. Enfin bon, on ne refait pas le monde en solo, elle allait devoir s'y faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mar 19 Oct - 18:13

-Des fois cela vaut mieux.

Répliqua l'ange avec un sourire plein de tristesse. Il se rappela de son erreur au zoo avec Robyn, Emily et cet imbécile de Maximilian qui allait sûrement se charger de lui faire une réputation horrible. En marchant dans les couloirs, le jeune homme se sentait très mal, il avait commis l'irréparable mais sans le vouloir, cela faisait-il de lui un criminel? Ce sentiment de culpabilité le dévorait encore; et la nui il lui arrivait d'en faire des cauchemars! De mauvais rêves encore plus affreux que ceux qui lui rappelaient sa triste vie passée, tout simplement parce que même en étant "moins" traumatisante, cette expérience était de sa faute, alors que son histoire elle, n'était pas le résultat de l'une de ses énormes étourderies mais de la fatalité et de l'absurdité du mot "amour" pour sa famille. Se rappelant tous les dégâts crées cette fois là, le jeune homme se pressa encore plus dans la ruelle, cherchant à tout prix quelque chose pour couvrir son dos. Si les fédéraux débarquaient là une fois de plus-et il semblait à Calisto qu'ils suivaient chacun de ses pas!- ils allaient s'en prendre à Angela comme ils l'avaient fait avec Robyn et la petite Emilie.

-Elles m'ont causé surtout pas mal d'ennuis, mais il y a plus horrible comme mutation c'est sûr. Je veux bien que tu ailles chercher ça s'il te plaît.

Comme ça, la jeune fille s'en irait, il la mettrait en sécurité en lui permettant de s'éloigner de sa personne! Quant à lui-même, l'ange avait envie de rester, d'attendre le manteau mais il devait se montrer courageux pour une fois et prendre des risques de se faire encore attraper pour éviter ça à Angela. Maintenant que cette histoire lui retombait dessus comme un cheveu dans la soupe, il n'avait plus aucune confiance en sa propre personne et se promit de ne plus sortir de l'institut.

-Écoute, je ne sais pas si c'est une bonne idée que je te revois ici, dans les rues... Je n'aurais pas dû sortir de chez moi, et je le sais pertinemment, je suis un danger public! Je ne dramatise pas crois-moi; faut que tu te tires d'ici avant que tu n'aies des ennuis.

Comment avait-il pu, l'espace d'un instant, oublier le zoo et tout ce qui s'était produit depuis? Après il y avait eut son frère qui lui était tombé dessus et avait exigé qu'il passe la frontière avec de la drogue en volant puis qui l'avait tabassé. Sa vie devenait infernale ces temps ci! Entre deux, le jeune homme avait néanmoins rencontré Albert, formidable source de fascination et d'apaisement qu'il voudrait tellement retrouver en ce moment! Mais pour l'instant seule Angela était devant lui, gentille, mais fragile, à préserver donc...

-Pas d'argent pour le taxi. Écoute, si tu veux bien, va me chercher quelque chose et on s'arrangera après ok? Je te file juste mon numéro de téléphone avant...

Et pour cause, même si disparaitre était l'intention de Calisto, non pas par lâcheté comme l'aurait dit Maximilian, mais pour préserver la gentille mutante, le jeune homme ne voulait pas l'abandonner pour autant, il lui laisserait son téléphone pour qu'elle sache vers qui se tourner et à qui demander si elle voulait voir sa soeur présumée. Pour visiter la ville en revanche, pour le moment, le mutant ne se sentait pas la force d'accepter totalement; ni de refuser car il avait plus ou moins laissé entendre que ce serait d'accord. Calisto n'était pas un menteur! Cependant, désormais, après être sorti de ses sombres pensées concernant son frère, le Mallorquin se souvenait de cette histoire plus ancienne, sans savoir comment elle avait atterri là, dans sa conscience, devant tout le reste, lui rappelant qu'il était encore à découvert et que les ennuis pourraient converger vers eux. Calisto se promis de tout expliquer à Angela une fois qu'il serait rentré... Oui mais... Ne serait-ce pas profiter de sa personne que de s'enfuir alors qu'elle allait lui chercher un manteau?! Même si ça partait d'une bonne intention, cela allait encore créer la souffrance comme au Zoo. Soupirant, le jeune homme comprit qu'il n'aurait pas le courage de faire un tel coup à Angela, il devait être franc avec celle-ci, on ne pouvait pas faire ça par derrière, même si c'était pour aider la personne.

-Je dois partir Angela. Je peux voler je pense, ça ira, c'est tout près par la voie du ciel, et personne ne me verra de là-haut. Je ne peux pas rester une minute de plus! J'ai fais une énorme bêtise un jour, j'ai parlé d'une chose qui faisait référence à ma nature et à celle d'un "collègue" dans un lieu public, autour de nous il y avait une fillette de 7 ans et sa tante, les fédéraux ont débarqué par ma faute, je ne peux pas rester tu vois, tu comprends? Je suis stupide et dangereux... Ce Ma... -il n'allait pas en plus balancer Maximilian une seconde fois quand même! Se retenant à temps le mutant fulminant toutefois à sa pensée serra ses poings, il se fit mal aux dorsales en le faisant et du se résoudre à se calmer, mais ses yeux brillaient toujours d'une lueur à la fois résignée et colérique, paradoxe choquant certes mais qui cohabitait parfaitement dans ses yeux bleus.- ce collègue avait raison. Je ne suis qu'une catastrophe ambulante et bien d'autres choses encore. Je te laisse mon numéro, tu pourras me contacter mais je ne dois plus sortir en ville avant un bon bout de temps si je veux éviter de faire d'autres dégâts.

Se relevant, plein de volonté, soigné par les bonnes mains de la jeune fille, enfin en partie toujours, il déploya ses ailes blanches, grimaçant légèrement mais heureux de constater que c'était supportable. Oh il atterrirait lamentablement à l'institut mais au moins, il éviterait le pire.

-Si quelqu'un t'as vu avec moi, dis lui que je venais te faire du mal, que tu ne voulais pas me parler, ok?!

Il fallait qu'elle accepte! Il ne supporterait pas qu'Angela ait des soucis à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mar 19 Oct - 19:20

Angela écouta toute la tirade, les points sur les hanches. Il la prenait pour qui ce garçon ! La pire des peureuse !

"Écoute moi bien Calisto ! Je ne suis pas une lâche et encore moins une menteuse. Je n'ai rien à cacher et si les fédéraux débarque, et bien il feront ce qu'ils ont à faire! Que tu parte maintenant ou plus tard ne changera rien pour moi. Je suis ce que je suis, et je suis fière de t'avoir aidé. Je sais que les autorité n'aime pas ce que nous sommes, mais fuir, c'est leur donné raison. Je n'ai rien d'une battante. Et je n'ai aucune envie de blesser qui que se soit, mais je ne me cacherai pas, pas ainsi en tout cas."

Son regard avait durcit.

"Le bonheur que j'ai vécu depuis mon adoption, je l'ai gagné, mais je sais ce que c'est que la misère et l'abandon. Tu me semble quelqu'un de bien et tu es le liens vers ma soeur aussi. Je ne te laisserais pas te débrouiller toute seule. Tu ne veux pas me montrer où tu reste soit, mais ne prend pas la décision de me planter là pour moi ! Je prend mes propres décisions toutes seule comme une grande. Je ne suis pas une enfant, ni quelqu'un qui à besoin qu'on la protège, pas en ce sens."


Angela avait presque l'impression de ne pas se reconnaitre. Il y avait si longtemps qu'elle avait cru avoir laissé la battante derrière elle, et elle se rendait compte qu'elle n'était qu'endormis. Et elle ne détestait pas cela. Elle avait été heureuse des années tranquilles de bonheur qu'elle avait vécu auprès de son père et de sa mère, mais elle aimait aussi sentir la force de son caractère, sentir qu'elle avait quelque chose à défendre.

Elle se força à sourire et à se radoucir.


"Écoute Calisto, j'apprécie sincèrement que tu tente de me protégé, mais sérieux, laisse moi décider de ce que je suis prête à affronté ou non. J'ai eu droit à de belle années de bonheur, mais on m'a apprit que lorsqu'on croyait en quelque chose qui en valait la peine, il fallait le vivre pleinement. Je crois en cela plus qu'en toute autre chose. Je suis une guérisseuse, et je ne sais pas me battre, mais je crois en l'équité de tout un chacun, je ne te fuirai pas simplement parce que je pourrait être étiqueter. Je n'en ai sincèrement rien à faire, crois-moi."

Elle ne savait trop quoi dire. Elle n'avait pas envie d'avoir l'air d'une fanatique, elle ne se sentait pas comme une fanatique, mais elle avait envie aussi de prendre sa vie en main. D'avoir une cause à défendre, quelque chose pour occupé son esprit plutôt que la mort de sa mère et la dépression de son père. Elle voulait se sentir vivante à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mar 19 Oct - 20:30

-Si seulement tout le monde était comme toi...

C'était inattendu! L'adolescente ne le jugea pas, ne le traitant pas de monstre pour cette bévue; mais peut-être était-ce parce qu'elle n'était pas sur place aussi? Calisto était fatigué, cette histoire l'assaillant soudainement l'avait épuisé, mais il était content au moins d'avoir pensé à Angela, d'avoir eu le courage de lui parler, de lui avouer son heure de départ prématurée au lieu de le faire dans son dos. Au début le mutant avait pensé que ce serait une meilleure chose avant de se souvenir que prendre des décisions à la place des autres n'apportait rien de bon en général, qu'on lui en voulait par la suite et qu'il n'était pas assez fin psychologue pour le faire à bon escient, blessant au lieu d'aider. Maintenant Calisto devait rester mais au moins il n'avait pas fait de mal à Angela, il risquait de lui en faire en prenant le risque d'être ainsi à découvert mais pour le moment, c'était mieux ainsi! La jeune fille avait l'air d'une véritable battante avec ses poings sur les hanches. Pas de doutes, elle était la soeur de Mesmer! Le même caractère s'exprimait chez elle quoique plus ponctuel et moins casse-bonbon, attachant même!

Le jeune homme écouta la partie de sa vie qui parlait de bonheur mais aussi d'abandon, forcément, si Sayan l'avait connu, elle aussi de son côté! Néanmoins leurs vies paraissaient différentes si c'était bien des jumelles. La blonde avait reçu une éducation certaine alors que Mesmer n'en avait pas, tout comme lui Calisto avait réussi à apprendre à lire et à écrire en s'accrochant comme un damné en cours mais quittant ceux-ci assez jeunes, ayant l'avantage de reprendre ses études à l'institut! Il avait envie de lui faire confiance, de la laisser le raccompagner jusqu'à l'école mais ne le pouvait pas, encore une bévue du genre "le zoo" et il serait sûrement viré! C'était là sa peur constante depuis cette histoire avec les fédéraux... Et si Maximilian cherchait à se venger? Qu'il lui taillait une affreuse réputation? Le Mallorquin ne craignait pas les coups, mais les rumeurs oui car il n'y avait rien de pire dans la rue pour détruire ou protéger quelqu'un, enfin il verrait bien! Présentement la jeune fille à ses côtés était amicale, autant ne pas penser aux ennemis comme Roberto ou Maximilian.

-Ok ok... T'as gagné, pour faire plus vite, est-ce que je peux venir aussi? Je comprendrais que tu ne veuilles pas, après tout je ne peux pas me risquer à t'emmener chez moi, ce peut être pareil pour toi. Cependant ça serait moins risquer que de rester ici... Est-ce que c'est loin?

Semblant avoir reprit un peu de courage grâce aux paroles d'Angela qu'il admirait franchement désormais, le jeune homme attendit sa réponse, se sentant heureux de ne pas être abandonné mais aussi nauséeux en voyant la leçon de morale et de courage que lui donnait la guérisseuse. Lui qui voulait devenir X-Men était encore bien loin du compte et vu son âge certainement plus avancé qu'Isis, il avait de quoi se sentir honteux. Il ne faisait décidément rien de bon ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Jeu 21 Oct - 15:45

Isis se senti alors un peu mal. Elle n'avait pas vraiment réfléchi, contrairement à son habitude, et la situation avait tourné d'une manière qu'elle n'avait pas vraiment prévu. A proprement parler, elle n'avait pas de chez elle en ce moment. Avait-elle le droit d'emmener Calisto chez K, elle en doutait, la jeune femme avait clairement spécifier qu'elle ne voulait pas être étiqueter comme mutante. Que faire en ce cas ?

"Je... je n'habite pas dans un endroit à moi malheureusement. Je viens d'arrivé en Amérique et c'est une jeune femme sympa qui m'héberge, mais je n'ai aucune idée de si je peux inviter des gens ou non."

Elle s'en voulait tout à coup énormément de s'être mise dans une tel situation. Si ce n'était que d'elle, elle n'aurait eu aucune scrupule à faire monter le mutant chez elle, mais il n'y avait pas qu'elle en cause.


"C'est une jeune femme sans histoire et je m'en voudrait de l'impliquer dans mes choix et dans des problème. Ce n'est pas vraiment loin d'ici cependant, alors si cela ne vous dérange pas d'attendre, je pourrait faire une course rapide et revenir avec quelque chose pour vous couvrir. S'il n'en tenait qu'à moi, je vous aurait fait venir sans problème, mais je ne suis pas certaine de ce que dirais celle qui m'héberge, alors... je suis vraiment désolé."


Elle fit un sourire et un regard d'excuse. Elle ne voulait pas qu'il croit qu'elle rétractait ce qu'elle avait dit ou qu'elle avait mentit. Elle n'était tout simplement pas chez elle, et cela la frustra soudain. Elle faisait le jouet des choix des autres, son père, K, et la société. Elle fit taire cette petite rébellion intérieur. Elle n'y pouvait rien et K et son père faisait simplement de leur mieux avec le monde qu'il avait. Il n'y avait pas grand chose qu'elle pouvait faire sur la société non plus, alors se fâcher ne mènerais nulle part, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir courroucer de ne pouvoir venir en aide autant qu'elle l'aurait souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Dim 24 Oct - 13:02

[HJ: fais attention, tu le re-vouvoies là, alors qu'ils se tutoyaient Wink]

-Ne t'excuse pas. Tu as déjà fait beaucoup de choses. Je n'aurais même pas dû penser à t'accompagner chez toi, c'est trop dangereux, j'ai été égoïste.

Peut-être pas, mais maladroit, ça c'était certain! Les deux jeunes gens tournaient autour du pot depuis tout à l'heure, changeant d'avis comme de chemises! Surtout Calisto, qui, épuisé oscillait entre rentrer sans rien lui dire et l'attendre. La réaction précédente de l'adolescente le força cependant à prendre le risque de demeurer, visiblement; elle préférait ça plutôt qu'il ne la délaisse, c'était curieux, parce qu'il ne devrait rien valoir à ses yeux normalement, elle ne le connaissait pas et puis le garçon ne lui avait apporté que des ennuis jusqu'à maintenant.

-Ok ok, fais comme ça t'arrange, je... Je pense que partir serait plus facile, mais tu as l'air de tenir à ce que ce ne soit pas le cas... Alors on fait comme tu veux, c'est toi la chef, après tout ce que tu as fait pour moi c'est normal! Mais ne te sens pas forcé de m'aider... Ni coupable, tu as déjà donné énormément, plus que n'importe qui dans ma vie je crois... Enfin! Sauf le lieu qui m'a recueilli et où je vis maintenant mais, t'es vraiment une chouette fille. Alors t'embarrasse pas avec moi, j'ai rien d'un ange à sauver tu sais, c'est juste de l'apparence, je n'ai rien de précieux.

Parfois, il était arrivé que des gens restent bouché bée devant lui, le prenant pour une apparition divine pour peu qu'ils soient croyants. C'était débile selon Calisto qui lui, ayant un autre point de vue, ne remarquait pas combien son gêne X portait à confusion, dommage parce qu'il aurait pu s'en servir de façon bien plus prononcée que ses pseudos regards d'ange battu et aligner les foules! Enfin... S'il avait eu le don oratoire et l'expérience! Mais il avait déjà l'apparence, visiblement, ça avait charmé la jeune fille qui semblait aimer ses ailes au point de s'attrister sur la nécessité de les cacher. Il n'y avait pas que ça bien sûr! Dans cet acte résidait toute une sordide symbolique impliquant que Calisto donnait raison au gouvernement, qu'il était un monstre! Mais comment faire autrement? On ne pouvait pas se battre contre le régime comme ça, ce serait stupide de provoquer en se baladant dans la rue à découvert, il avait déjà donné au zoo, merci pour lui, ça suffisait!

Adossé sur un mur, dans un coin sombre, le Mallorquin était tellement accolé à la paroi, pour essayer d'être discret que la brique s'enfonçait dans son dos ou ses plumes, mais il était vraiment stressé à l'idée que quelqu'un débarque... Aussi faisait-il tout ce qui était en oeuvre pour avoir l'air discret cette fois, il faudrait vraiment rentrer dans la ruelle, marcher jusqu'à lui et le regarder sous tous les angles pour voir son anormalité! Enfin, le mutant l'espérait en tout cas.

-Décide toi vite en tout cas, j'aurais aimé t'offrir du temps après toutes ces aventures, tu dois avoir besoin de te reposer et de réfléchir mais... ça peut devenir dangereux!

Il était pour partir, mais la jeune fille devait lui donner son accord; ce qui ne risquait pas vraiment de se produire puisqu'elle semblait l'avoir pris sous son aile (HJ: le jeu de mots de la mort qui tueeee). Bah il verrait bien; mais tout se resserrait, donc improviser ok, mais pas rester comme ça, planté comme un abruti dans cette ruelle, si discret soit-il-pour une fois que Calisto était peu voyant et ne se faisait pas remarquer, ça tenait du miracle à inscrire dans les anales là!-

-Marcher jusque la-bas sera plus long je pense, plus risqué et plus fatiguant, vaut mieux que je vole... Mais je voudrais avoir ton accord, histoire que tu ne penses pas que je m'enfuis en traitre. C'est bête mais ton avis m'importe... Je ne veux pas te donner l'impression de t'abandonner Angela, mais tu ne peux pas sauver tous les petits chiots perdus dans les ruelles; tu m'as déjà grandement aidé, laisse-moi partir, fais-moi confiance, je te jure tout ce que tu veux que je ne te délaisse pas vraiment, je vais te donner mon numéro même, il est sur liste rouge, ne le confie à personne... Mais je te promets de garder contact ok?!

Il comprenait petit à petit le noeud du problème, ou tout du moins le croyait. Angela avait peur d'être seule, abandonnée ici, elle avait aussi dans l'idée de sauver le monde, sans penser que l'oiseau blessé, une fois soigné pouvait s'envoler de nouveau; elle ne lui faisait pas confiance pour se débrouiller mais également pour garder contact. L'idée de revenir avec un manteau devenait de plus en plus ridicule si l'idée était de marcher à travers la ville, il était encore blessé et ses jambes ne supporteraient pas ça! Le vol était plus intense mais plus court et il n'évoluerait pas au milieu des gens. Au pire, si Calisto prenait cette fameuse veste, il pourrait la garder sous le bras au cas où s'il faisait moitié moitié; mais l'idée en réfléchissant, semblait plus dangereuse et inutile qu'autre chose en réalité. Il lui en avait fallu du temps avant d'arriver à cette conclusion évidente... Quel imbécile songea-t-il amère!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Angela Jacq
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : Soho, New-York
Age du personnage : 16 ans
Pouvoirs : Guérison
Profession : Étudiante
Points de rp : 40

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Lun 1 Nov - 16:19

Angela se laissa finalement convaincre. Il était vrai qu'elle n'avait plus grand chose à offrir à l'ange devant elle. Après tout ce qu'il lui était arrivé, il était normale qu'il est envie de rentrer chez lui au plus vite. Elle ne voulait pas non plus lui imposer son aide. Elle en avait fait déjà beaucoup, elle en était consciente, et trop en faire, cela peut parfois être comme pas assez. Elle se laissa donc convaincre et lui sourit.

"Je suis heureuse d'avoir put t'aider Calisto, sincèrement. Et en fait, tu sais, si je pouvait, je receuillerais et aiderait réellement tous les "petit chiots perdu" tu sais."


Il y avait à la fois du rire et de la tristesse dans sa voix. Sa mère lui manquait encore, et son père aussi maintenant. Elle espérait pouvoir retourner le voir bientôt, mais elle en doutait. Il lui faudrait encore beaucoup de temps pour se remettre tous les deux de la perte de Kelly.

"Mes parents ont fait de même pour moi. Je n'avais pas de famille, j'étais envoyer d'un côté et de l'autre et eux m'ont accueillis chez eux, il ont fait de moi leur fille. Pour moi, c'est une façon d'honorer leur gentillesse et la vie, que de rendre l'appareil à ceux qui sont dans le besoin. Tous ce que je te demande, c'est de rendre service à quelqu'un qui en aura besoin autour de toi. De "donnez au suivant" quoi."

Elle avait de la nostalgie et de la fierté dans le regard.

"J'ai eu de la chance de connaitre une bonne famille, ce n'est que justice d'aidé en retour."


Elle sortit ensuite un papier et un crayon de son fourre-tout.

"Je suis vraiment honorer par ta confiance Calisto, et je serai enchanté de conserver le contact avec toi."


Une part d'elle pensa alors à cette soeur probable qui était à l'institut, mais la jeune mutante repoussa cette idée. Plus tard, quand tout serait plus clair et qu'elle serait plus forte, elle pourrait peut-être se laissé aller à espérer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calisto Del Alba
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2010
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une planète sans Univers.
Clan : Xmen
Age du personnage : 20 Ans
Pouvoirs : Voler (avec deux grandes ailes dans le dos) / Projection de plumes tranchantes comme des couteaux.
Profession : -Étudiant
Points de rp : 221

MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   Mer 3 Nov - 14:15

Il hocha la tête en signe d'assentiment, de toutes manières devenir X-Men c'était aider les autres, et ça c'était son rêve alors qu'il n'avait pas attendu d'avoir une dette envers Angela pour se faire. Souriant néanmoins, l'ange compris que leur discussion touchait à la fin. Isis avait dû comprendre que le garder auprès de soi n'était pas possible et de même, que ce plan avec le manteau et le taxi ne l'était pas non plus. Ses yeux d'azur se firent rieurs pour elle malgré la douleur qui pétrissait encore son corps meurtri et son âme abîmée par les bons soins de sa saleté de frère. Faisant bien attention que personne ne vienne fourrer son nez dans la ruelle toujours aussi déserte qu'au début, Calisto testa son dos en étendant prudemment une aile puis l'autre... Bon ça tiendrait! Puis quoi, il était un élève de l'institut Xavier, ce n'était pas une mauviette non plus! Avec tout ce que son père lui avait fait subir aussi dans sa jeunesse, ça tiendrait forcément! L'ange eut un dernier sourire mystérieux pour la jeune fille, il fouilla ses poches, retrouvant par miracle un petit papier sur lequel il griffonna son numéro puis le donna à Angela.

Tout ce qu'elle avait dit restait ancré dans sa mémoire; mais il ne voulait pas répondre sous peine de s'attarder encore en ces lieux et de la mettre en danger. Lui offrant un sourire en guise d'ultime merci, de "prends soin de toi" et d'au revoir; prenant son élan avec quelques pas de course l'ange finit terminer dans les poubelles à cause d'un envol rendu un peu maladroit par ses blessures. Il parvint néanmoins à se rétablir, évitant la catastrophe et commença à monter dans les airs, n'allant pas aussi haut que les nuages certes, mais assez pour ne devenir qu'un petit point à l'horizon... Une tâche peu inquiétante pour les humains qui rôdaient en ville, toujours inquiets, cruels envers la différence.

Dans le ciel, là où il se sentait bien... Même blessé...

[HJ: fini pour moi! C'était un rp bien sympa Wink]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Explorer le quartier [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Explorer le quartier [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo-