Partagez | 
 

 Les comportements les plus humains ... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jean M.
Invité


MessageSujet: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Lun 14 Juin - 9:23

Appartement de Jean Millet – 7h29 AM

Ses grand yeux marrons-verts s'ouvrirent d'un seul coup. Un sourire pointa sur ses lèvres. Il appuya sur un bouton de son réveil.

« Je t'ai eu ... » lança t-il d'un air triomphal à la machine.
Qui bien sûr ne pouvait pas lui répondre. Combien d'homme sur Terre parlait de cette manière à leur réveil? Jean, cet original de la vie, ne faisait pas vraiment exprès de l'être. Il avait prit l'habitude de se réveiller tôt et de ce fait son réveil ne lui servait que de dernier recours. Il se levait toujours avant qu'il ne sonne. Poussant sa couverture, il prit le temps de s'étirer, les quelques rayons de soleil qui filtraient par son store soulignaient sa musculature apparente. Jean bailla puis se leva complètement.
Il se dirigea vers sa douche et lorsqu'il en sorti, serviette autour de la taille et cheveux encore mouillé, une agréable odeur flottait dans l'air. Il ouvrit les fenêtres tant pour aérer que pour prendre la température. C'était correct. Il s'habille d'un jean foncé, d'un t-shirt jaune canari avec une étoile verte au centre. Au pieds, il passa des chaussures jaunes également. Puis il prit son petit déjeuner. L'air du matin rentrait dans l'appartement. Cela le fit sourire, car il aimait beaucoup ses moments là.

Quand cela fut il se releva et alla de nouveau dans la salle de bain. Jean se mit devant son miroir et ferma les yeux. Une minute. 5 minutes. 10 minutes. Il leva alors le bras droit et ouvrit les yeux. Son poignet pendait du mauvais côté comme si son articulation avait été cassée. Mais ce n'était juste que la manifestation de son don. Chaque jour, il essayait comme ça divers phénomènes, afin de voir s'il ne rêvait pas. C'était toujours extraordinaire d'assister à cela.
Content de lui, Jean passa un blouson foncé, rassembla ses affaires, prit son sac, ses clés et son casque et claqua la porte de son appartement, le sourire aux lèvres. Une journée d'étude sur le terrain l'attendait. Le groupe d'interne avait pour travail d'étudier la morphologie des bébés animaux, ainsi que les liens avec les adultes. Bref, un gros programme. La première partie du boulot commençait au Zoo de Soho. Descendant sur le parking il croisa la concierge qui lui sourit. Cette vieille rombière avait toujours eu le béguin pour lui. Jean en souriait souvent. Il rejoignit sa moto. Petit cadeau de ses parents. Un modèle hybride qui ne polluait pas. Un vrai bijou que Jean appréciait. Démarrant, il prit la direction du Zoo.


Zoo de Soho – 8h56 AM

Avant d'arriver au Zoo Jean était passé chez Janelle. Comme chaque jour depuis qu'elle avait disparue. Il ne cessait d'y penser. Son amie avait cessé d'être là du jour au lendemain, ce qui n'avait pas manqué de l'inquiéter. Jean tenait beaucoup à elle et il espérait de toute son âme qu'il ne lui était rien arrivé. Mais encore une fois, personne ne répondit à son appel et personne ne lui ouvrit la porte de son appartement.

Il arriva donc ensuite au zoo, et cela allait lui permettre de se changer les idées. Il s'arrêta pour prendre une brochure sur la faune présente là, puis commença à flâner, faire un tour de repérage. D'autres collègues étaient déjà présents et jean ne manqua pas de les saluer. Puis il sortit un bloc-note et un stylo, ainsi qu'on crayon à papier. Il s'arrêta plusieurs fois, devant plusieurs mammifères afin de noter, de dessiner tout ce qui pourrait lui être utile dans ses travaux. Parfois il échangeait ses idées avec d'autres amis. Jean se posa devant les singes et les observa un moment avant de commencer à noter ses remarques. Son regard se brouilla, signe qu'il avait déjà la tête ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ksenia Heng
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Université / Bureau de l'Organisme A.I.E. / ici et là...
Clan : neutre
Age du personnage : 25 selon ses papiers officiels.
Pouvoirs : Emission/Réception Ondulatoire & Régénération Ondulatoire
Profession : Etudiante en musique / Interprête à temps partiel (en Chinois,Russe, Anglais)
Points de rp : 87

MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Dim 20 Juin - 12:26

L’aurore était à peine levé que déjà la jeune femme était réveillée, elle s’étira paresseusement repu de sommeil et resta un moment sous sa couhette. Elle se demandait qu’elle heure il pouvait bien être, elle étira le bras pour rejoindre sa table de chevet et chercha à tâton son cadran sans le trouver.

Elle soupira d’exaspération.
* Il va décidément falloir que je l’attache… bon, voyon où tu te caches*

Elle se glissa hors de son lit, à quatre pattes sur le sol elle se mit à chercher le cadran en forme de cochon. Après quelques minutes de fouilles à l’aveuglette, elle le trouva enfin sous son lit.

<< Ah je te tiens! >> s’écria-t-elle victorieuse, avant de saisir fermement l’objet. Elle appuya sur le nez du cochon pour ensuite le reposer à sa place sur sa table de chevet. << Groin Groin 06h00 Am Groin Groin >> l’informa-t-il.

Une fois renseignée, elle se dirigea à sa salle de bain. Elle prit un moment à faire semblant de se contempler dans le miroir, passant une main distraite dans ses longs cheveux couettés du matin.

*Tu fais peur à voir ma vieille* s’étira un sourire moqueur sur ses lèvres *si seulement tu pouvais te voir évidemment*

D’humeur excellente ce matin, elle commença son petit train train. Elle fit couler l’eau pour prendre sa douche, le temps que l’eau arrive à la bonne température elle alla faire son lit et y déposa les vêtements qu’elle décida de porter . Après quelques minutes à siffloter sous l’eau décidé à rester froide, elle ressortit en peignoir les cheveux encore humide, se dirigea par la suite à la cuisine, prépara le petit déjeuner de Mr.Jack qui devait encore dormir à cette heure sur son cousin à carreaux puis se prépara un thé et le temps que l’eau arrive à ébulition alla se vêtir.

Aujourd’hui n’ayant rien d’exceptionnel à son agenda, Ksenia avait prévue d’aller se ballader un peu en nature et tiens pourquoi ne pas aller au Zoo? Elle fini d’enfiler ses jeans ¾ délavé, une camisole d’un rouge écarlate et sa veste préféré pour revenir à la cuisine y prendre son thé et son déjeuner. Sirotant son breuvage, elle pianotait sur le comptoir un air qu’elle adorait. Jack depuis peu réveillée par l’agitation de sa maitresse se montra le bout du nez s’étira longuement dans la cadrage de la porte et échappa un baillement sonor, ses griffes cliquetaient sur la céramique alors qu’il avancait vers son bol… s’arrêtant avant tout dire bonjour et quémender des caresses à Kesnia.


<< Bonjour Jack… aujourd’hui ça te tente le zoo? >> elle jeta un coup d’œil à la tête appuyé sur sa cuisse, elle devinait bien le regard de son compagnon se poser sur elle alors qu’elle attendait le petit sshh sshh ssshh du balancement de sa queue. << J ’imagine que c’est oui alors. >>
Après 1 bonne heures à écouter le programme de reconnaissance de son ordinateur lui lire le textes sur la page du Zoo, Ksenia s’attaqua à son entraînement musical jusque vers 8h30, après quoi elle s’en allant prendre le bus et direction le Zoo. Elle aimait bien profiter de la fraicheur du matin aussi y aller le plus tôt serait idéal pour son compagnon à fourrure qui supportait un peu plus mal les grosses canicules. Après un petit bout de chemin à pied, le bus qui la déposa près de l’entrée de sa destination.

Comme toujours Ksenia sentait le regard des autres sur sa personne, elle avait apprit à vivre avec le poids de ce type de regard mélange de dégout et d’admiration cela lui avait été difficile au début mais à force on s’habitue et on fini par les ignorer. Arrivée au gichet d’entrée première étape à passé, elle demanda son ticket avec un radieux sourire fixant comme à son habitude son interlocuteur qui ne se rendit pas compte de sa condition. La jeune fille qui la servait remarqua Jack sagement assit au pied de sa maitresse.


<< Excusez moi madame, mais il va falloir que vous laissez votre animal au service animalier le temps de votre visite question…>>

Ksenia s’empressa de couper la jeune fille : << Selon la politique que vous affichez sur votre site web, il est clairement identifié que les chiens d’assistance son autorisé. >> << Oui c’est exactement… mais… >> l’employée observa longuement Ksenia confuse avant que son regard ne se repose sur le chien et qu’elle aperçoit le harnet et le foulard d’assistance qu’il portait. Un long moment de silence se passant avant qu’elle termine mal à l’aise. << euh… oui…. Voici votre billet madame, cependant la zone des lions vous est interdite pour des raisons de sécurités à vous et votre animal. >>

Ksenia en prit note et la remercia et entra à la suite d’un group. L’employée fit communiquer rapidement la présence du chien d’asistance dans le zoo, et tout le long de son chemin les guides ici et là venait la voir pour l’aider à se diriger et lui donner quelques informations sur les animaux présent. Sous les conseils enthousiasmes d’un des guides elle se rendit grâce à ses indications à l’endroit des primates. Jack l’y amena sans problème, il s’arrêta non loin de petits groupes permettant à Ksenia d’entendre tantôt une petite famille s’émerveillée sous les prouesses des petits singes orangées comme le disait si adorablement deux petites filles à leur mère. Ksenia se tenu là un bon moment, restant à observer devant elle le parc de ses curieux petits acrobates. Jack pour sa part après avoir renifler un peu l’odeur lui provenant, se désintéressa rapidement du spectacle et se coucha docilement une fois encore au pied de Ksena. Même si elle ne les voyait pas du tout, elle tendait l’oreille analysant les cris des animaux et s’imaginant leur actions. Elle s’imaginait 2 d’entres eux tout roux, se tirailler et se pourchasser dans les branches ce qui lui était inspirer par les craquements et le bruits du feuillages ainsi que grandement aidé par le papa qui commentaire tout ce que les animaux faisait pour le plaisir de son petit garçon et du siens par conséquent. Elle sourirait doucement perdue dans son imaginaire… Jack regardait au alentours haletant doucement la langue sortie pour se refroidir, puis il s’intéressant à un inconnu non loin d’eux sur le même côté du parc à singe, agitant la queue en le fixant du regard comme pour attirer son attention.

Jack se redressa subitement et clapti faiblemement à l’approche d’un groupe d’enfants pour prévenir sa maitresse, mais Ksenia eut comme réaction de se déplacer sur le côté manquant de peu d’écraser une patte de son chien qui se faufilla entre ses jambes la faisant bousculer involontairement la personne qui se trouvait à sa proximité.


<< Veuillez m’excusez… Jack arrête un peu de te tortiller… Jack assit…>>
Ksenia prit dans la laisse de son chien tentait comme l’animal de se défaire du nœud créer. Le chien s’assit au commandement de sa maitresse et se calma.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Mer 23 Juin - 15:58

Les gens allaient et venaient dans le parc, s'arrêtant bizarrement très souvent devant les singes. Le jeune homme souriait à chaque fois. Venaient-ils voir leur plus propres cousins sur cette Terre? Il y avait une fascination toute particulière pour les primates. Il se demandait si c'était ça. Les gens voulaient-ils apprécier ou se moquer de leur cousin de l'évolution? Bien souvent la deuxième option était la bonne. Les enfants faisaient des grimaces, certains adultes en faisaient de même et lançaient des petits remarques comme quoi ils niaient complètement cette parenté. Jean avait souvent envie de souligner devant ses gens comment les primates avaient parfois un système plus évolué que le notre. Mais il se ravisait, d'une part pour se concentrer sur son rapport et d'autre part afin de ne pas faire éclater un scandale de si bon matin. Et pourtant il en avait fait des scandales. Était-ce de sa faute s'il avait un fort caractère?

Il secouait souvent la tête pour justement se mettre à prendre des notes sérieuses autres que « nems aux crevettes et poulet au curry » . Les mots étaient griffonnés sur un coin de son calepin. Il fallait dire qu'une des passions du jeune homme était la cuisine. Mais aujourd'hui cela lui posait plus préjudice qu'autre chose. Dès qu'il avait un moment de pensée libre, cela l'amenait direct à la bouffe. Un vrai ventre sur patte! Il ratura les mots et recommença à noter des remarques constructives sur les primates, du genre de celles qui pourraient éventuellement l'aider pour rédiger son rapport.

Jean s'était assit par terre. Enfin pas totalement car le parcours de la visite avait était ponctué de rochers, d'arbres, de coins d'herbes afin de créer une ambiance safari, plus ou moins réussie. Bah cela faisait toujours un coin où s'asseoir et Jean avait opté pour un coin d'herbe. Un groupe de jeune passa devant lui, un petit sourire se dessina sur son visage. C'était cette génération qu'il soignait à l'hôpital. Le futur de l'homme. Soudain son regard fut attiré sur le côté. Un chien semblait le regardait. Jean fronça les sourcils. C'était possible ça? Qu'un chien l'observe de cette façon? Il retourna la tête vers l'animal qui se mit à passer entre les jambes de celle qui devrait être sa maîtresse. Il alla se relever lorsque le chien lui fonça dessus. Se rattrapant in-extremis, Jean se mit debout encore un peu surpris de cette réaction. Voyant la maîtresse du chien visiblement aussi bancale, il se baissa.


« Attendez je vais vous aider. » dit-il d'un air guilleret. Il attrapa la laisse et la démêla des jambes de l'inconnue.
Il se redressa et fit face à la jeune femme.


« Il n'y a pas de mal. J'ai toujours eu un feeling particulier avec les chiens. » lança t-il en riant.
Il ferma les yeux et se frotta l'arrière du crâne. En fait, c'était souvent le contraire. Jean se faisait souvent courser par les bêtes à poils. D'où cela venait-il? Il ne le savait pas mais aurait bien voulut y remédier. Mais ce chien là n'avait visiblement pas eu envie de le mordre, juste... de jouer sans doute. Le jeune homme reprit un air serein et posa son calepin dans la main gauche. Et tendit la droite à la jeune femme.


« Je m'appelle Jean.! » Voilà, l'extraverti qui était en lui se remit en marche. Il était comme ça. Certaines personnes l'avaient déjà trouvé collant à force d'être aussi extraverti. Mais Jean se disait que connaître du monde ne pouvait pas faire de mal. Du moins, ne pouvait pas lui faire du mal. Cette jeune femme avait l'air plutôt gentille, avec un chien certes, mais gentille. Il sentait ces choses là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ksenia Heng
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Université / Bureau de l'Organisme A.I.E. / ici et là...
Clan : neutre
Age du personnage : 25 selon ses papiers officiels.
Pouvoirs : Emission/Réception Ondulatoire & Régénération Ondulatoire
Profession : Etudiante en musique / Interprête à temps partiel (en Chinois,Russe, Anglais)
Points de rp : 87

MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Mer 23 Juin - 16:43

Alors qu’elle peinait avec la laisse entremêler par son fidèle compagnon, l’inconnu près d’elle vient à son aide. C’était malgré elle, mais ce petit chose du quotidien qu’elle arrivait difficilement à faire la mettait mal à l’aise surtout si l’aide venait de l’extérieur d’un inconnu par exemple… et un homme en plus! C’était plus fort qu’elle et ses joues prirent une jolie teinte rose très pâle, elle ne savait que trop faire dans une telle situation. Malgré elle, elle ne pouvait s'empêcher de se trouver ridicule.

<< Merci… >> dit-elle un embarrassée alors qu'il s'affèrait accroupi à ses jambes. Elle pinça ses lèvres pour éviter de rires lors qu'elle se rendit compte du ridicule de sa réaction, elle réagissait comme une gamine. Heureusement son inconfort s’envola rapidement par l’énergie décontractée qui émanait de cet homme. Même si tout ce qu’elle voyait de lui était une grande forme bleuté et grésillante, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il était imposant, il devait probablement être sportif où du moins faisait-il attention à son physique.

Elle l’écoutait attentivement, son timbre de voix était enjoué et grave. Il avait un rire contagieux aisni en l’entendant elle ne puis que craquer le trouvant immédiatement très sympathique. Un grand sourire étirait ses lèvres carmins, ses prunelles bleues polairse fixaiet avec intensités ceux de son interlocuteur. C’était involontaire mais elle regardait toujours le monde droit dans les yeux, certain trouvait cela déstabilisant… et plus encore lorsqu’elle leur avouait être aveugle… ce qu'il ne se remarquait pas en général avant qu’elle le souligne.


« Je m'appelle Jean.! » Elle penchant légèrement la tête sur le côté en le voyant bouger, lui avait-il tendu la main? Si c’était le cas elle avait du mal à évaluer où elle se trouvait car elle se mêlait dans les ondes de son corps… elle n’avait pas été assez rapide sur le coup car d’ordinaire c’était elle qui tendait la main pour éviter cette situation.

Elle tendit sa main pour rejoindre là où elle pensait qu’il avait mit la sienne, par chance elle avait tendu la gauche car elle tenait la laisse de l’autre. C’est un peu hésitante qu’elle s’avança à l’aveuglette avant d’effleurer les doigts de Jean; ce qui lui donnait sans aucune un air timide, incertaine voir totalement sans assurance ce qu’elle n’était pas réellement, elle lui prit la main amicalement malgré tout un fois celle-ci saisi.


<< Je suis Ksenia, mais vous pouvez m’appelez K… afin d’éviter de bredouiller, il est pas évident à prononcer. >> lui répondit-elle avec un air mutin. Jack laissa échapper un petit sifflement comme pour ce faire remarquer. Elle éclata de rires et ajouta, après avoir retiré sa main de la main de Jean.Jack vient mettre son museau humide dans sa paume pour lui indiquer où il était et quémender des caresses ce que sa maîtresse ne pouvait pas lui refuser.

<< Lui c’est Jack. C’est ça première sortie au Zoo et il se débrouillait plutôt bien jusqu’ici. >> lui avoua-t-elle d’une air moqueuse mais pas méchante. Le chien leva la tête ainsi que ses oreilles lorsqu'elle dit son nom attendant de voir s'il y avait un ordre qui suivrait. Rien... il bailla longuement laissa échapper un faible couinement avant de se coucher sur les pieds de Ksenia.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Jeu 24 Juin - 13:58

Jean sentit une sorte d'hésitation lorsqu'il tendit la main. Mais il aurait pu anticiper. Tête en l'air comme il était, le jeune homme qui avait comprit que la jeune inconnue était malvoyante, avait complètement occulté qu'en théorie elle ne savait pas qu'il avait fait ce geste. Jean bien qu'il voyait les différences des gens pensait que cela ne faisait pas leur vraie nature, donc il s'employait à discuter et faire comme si les gens ayant une incapacité ne se sentissent pas trop bafoués. La cécité de la jeune femme fut confirmée par l'approche qu'elle fit pour lui serrer la main. Il serra amicalement les doigts qu'elle tendit et ne pu s'empêcher d'être étonné. Jean n'avait pas fait de bruits en lui tendant la main et pourtant elle avait su qu'il l'avait fait. Bah, il savait que les malvoyants développaient tous les autres sens. C'était sans doute dû à son ouïe.

Ksenia. C'était un prénom original. Pas comme Jean qui était un prénom très courant, du moins en France dans son pays natal. Les gens d'ailleurs ici prononçaient ça « Djin » et cela après toutes ses années cela le faisait encore sourire. Ksenia... Mais pourquoi préférait-elle K? Jean ne se tromperait pas à la prononciation, promis. Il répéta un peu le prénom dans sa tête pendant que le chien étant revenu, remuait à côté de sa maîtresse. Lui s'appelait Jack, ce qui pour un animal était quelque peu original aussi. Enfin, il avait eu une gerbille autrefois qu'il avait appelé comme ça, donc tout était relatif. Le chien sembla à l'écoute de ce début de conversation. Cela renforça cette étrange impression qu'avait eu Jean lorsqu'il avait senti que le chien le regardait.
Jean releva le petit pic que lui tendit Ksenia, ce qui eu pour effet de lui tirer un sourire. C'était plutôt gentil.


« Bah … Je vous ai dis que j'avais un feeling particulier avec les animaux! » lança t-il en riant à nouveau. C'était naturel chez Jean, il ne se prenait pas très au sérieux, enfin du moins pas tant que la situation ne le demandait pas.

« Non, à vrai dire jusqu'à présent je n'avais jamais eu de bons contacts avec les chiens. A chaque que j'en croise un je me fais courser. » dit-il un peu plus calme.
Cela faisait beaucoup rire ses amis d'ailleurs. Il s'en amusait mais il lui était arrivé de se faire mordre et il disait merci à M. Pasteur d'avoir inventé le vaccin destiné aux hommes et contre la rage. Sinon il ne serait déjà plus de ce monde. Mais trêve de plaisanterie. Jean reprit pied dans la situation présente et observa encore une fois Ksenia et son chien. C'était une belle jeune femme qui avait un je ne sais quoi de mystérieux. Etait-ce le contraste entre la blancheur de sa peau et ses cheveux d'ébène ou l'impénétrabilité de ses yeux bleus? Il n'aurait su le dire et cela l'intriguait. Comme le fait qu'elle ai trouvé sa main, ou le fait qu'il avait l'impression qu'elle voyait à force de la regarder « normalement » dans les yeux. Il n'en était pas gêné mais bien intrigué. Il sourit.


« En tout cas vous avez un bel animal. J'avais deux chats quand j'étais encore gamin. Mais pour le moment je suis sans animal fixe. » dit-il pour faire un trait d'humour en espérant ne pas passer pour un gros lourdaud. Jean, tourna la têt à droite, puis à gauche, d'une part pour voir ce qui se passait autour, notamment les plus jeunes qui regardaient le chien avec émotion et d'autre part voir s'il y avait encore des collègues présents. Mais le zoo était grand et il ne vit personne à proximité. Puis il reporta son attention sur Ksenia.

« Dites-moi Ksenia K, voulez-vous un peu de compagnie? Oh je ne dis pas ça par pitié ou autre sentiment de ce genre, mais comme vous l'avez dit vous même ceci est la première sortie de M. Jack au zoo. Peut-être que je pourrais vous accompagner, voire vous guider. Je connais assez bien le zoo. » Il fait une pause.

« Enfin c'est comme vous voulez. » finit-il par dire avec un clin d'oeil, qu'elle ne pouvait pas voir se rapella t-il trop tard.


[hrp: désolé pour le "sentissent" je ne suis plus sûr de la conjugaison lool]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ksenia Heng
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Université / Bureau de l'Organisme A.I.E. / ici et là...
Clan : neutre
Age du personnage : 25 selon ses papiers officiels.
Pouvoirs : Emission/Réception Ondulatoire & Régénération Ondulatoire
Profession : Etudiante en musique / Interprête à temps partiel (en Chinois,Russe, Anglais)
Points de rp : 87

MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Jeu 24 Juin - 15:20

Jean était très surprenant comme indivudi, elle le trouvait particulèrement charmant, amusant lorsqu’il parlait des ces expériences avec les chiens en général. Elle avait bien cru qu’au départ percevoir quelques choses de contradictoire dans l’emploi du terme feeling et elle n’avait pas eu tout à fait tord avec ce qui lui dit pas la suite. Elle ne pu s’empêcher d’imaginer le jeune homme qu’il était en train de fuir un petit chien de maison qui lui courait après. Cette image la fit sourire spontanément, non elle devait arrête d’imaginer ces choses sinon elle finirait pas éclater de rires.

« En tout cas vous avez un bel animal. J'avais deux chats quand j'étais encore gamin. Mais pour le moment je suis sans animal fixe. » Ce concentrer pour occulter ses pensers saugrenues afin de ce ne prêt attention qu’aux paroles de Jean, fut un peu plus difficile qu’elle ne l’avait pensé l’image d’un petit Shih Tzu à ses trousses était trop amusante. Elle secoua légèrement la tête pour arrêter ses délires mentaux.

Elle souria de plus belle à Jean, avant de baisser les yeux et de fixer son Jack adoré.
<< C’est un chien merveilleux pour moi. Et il ne vous coura après que si je lui demande. >> lui avoua-t-elle avec une pointe d’amusement. Son regard revint sur Jean, elle remarquait qu’il bougeait elle voyait un changement dans la torsion des ondes du haut de son corps, cherchait-il quelques choses? Ou quelqu’un?... Pourquoi n’y avait-elle pas penser plus tôt, il n’y avait qu’elle pour venir seule dans un zoo.Malgré elle, elle ne pu réprimé ce sentiment désagréable de déception exprimé par un soupir presque experceptible. Elle devait se reprendre et garda un léger sourire sur ses lèvres continuant d'observer Jean. Elle haussa légèrement un sourcil attendant qu’il enchaine, elle s’attendait à tout sauf à ce qu’il lui proposa. Ce qui ne manqua pas de lui faire retrouver le sourire aussitôt, avoir un guide privé pourquoi pas? Après tout c’était mieux d’avoir un inconnu sympathique à un employé du zoo qui vous lance 100 informations seconde à un débit fou apprit par cœur et sans spontanéité.

<< Vous êtes très surprenant Jean, mais vous n’avez pas à m’appeler des 2 manières à la fois. >> fit-elle amusé par l’initiative du jeune homme et de sa réussite évidemment à prononcer son prénom. Elle était plus détendue, il fallait avoué qu’elle n’était point mal à l’aise maintenant. Il était facile de rester en présence de cet inconnu, il n’était pas grossier, il était très poli avec elle et en plus Jack ne faisait aucun cas particulier aussi elle pouvait surement lui permettre un peu de repos et se faire guider par Jean. Comme il se proposait si gentillement pourquoi refuser?

<< C’est très gentil de votre part, en effet un peu de compagnie ne me déplairait pas. Et je ne perçois pas votre proposition comme si vous avez pitié de moi. Vous avez du courage je dirais de me proposer une viste personnalisé à la Jean. >> lui répondit-elle avec un clin d’œil, c’était par pur coincidence qu’elle avait répété la même gestuelle. Elle mit une faible tension dans la laisse donnant signe à Jack de ce tenir prêt à suivre. L’animal se remit debout sur ses quatre pattes bien en place à côté de Ksenia.

Curieuse elle enchaîna :
<< Jean c’est français n’est-pas? >> Elle se demandait comment un Américain avait bien pu en venir à donner ce prénom à son enfant.. à moins qu’il ne l’était pas et était originaire d’ailleurs comme elle. Pour sa part, ce devait être évidement avec son nom et confirmer en plus par le léger accent qu’elle avait toujours lorsqu’elle s’exprimait.



[hrp: t'inquiètes pas pour la conjugaison. Je fais de la dyslexie et de la dysgraphie c'est mon combat quotidien ^^ s'il t'arrive de pas comprendre un de mes réponses faut me le dire ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Jeu 24 Juin - 19:16

Jean se fixa quelques secondes lorsque Ksenia parla de son chien. Serait-elle assez culottée pour ordonner son animal de le courser. La perspective de se prendre un sprint dans le zoo ne le dérangeait pas vraiment, mais s'il pouvait l'éviter, cela ne lui en serait que plus agréable. Il sourit donc en espérant qu'elle plaisantait entièrement. Le garçon était tranquille, il se disait qu'il se montait des films pour rien et se contenta de rire doucement à la blague de la jeune femme. Ce Jack devait de toute façon être très bien dressé pour être un chien d'aveugle. De ce fait, le risque qu'il lui court après était minime. Il le sentait bien ce chien.

Elle enchaîna bien vite cependant et le jeune homme hochait la tête en l'écoutant. Elle avait notée qu'il l'avait appelé des deux manières. C'était une blague bien entendu. Et elle en était amusée ce qui acheva de créer une ambiance sympathique autour d'eux. Une rencontre était toujours agréable et lorsque l'ambiance était bonne cela était encore meilleur. De plus, Ksenia avait acceptée sa proposition et cela lui tira un énième sourire. Surprenant lui? On lui disait souvent qu'il était bizarre, fou, dérangé, mais pas surprenant. Jean prit sa pour un compliment, car il lui semblait qu'elle n'avait pas dit cela avec une arrière pensée négative.


« Alors je vous appellerais Ksenia. C'est joli et j'arrive à le prononcer. » dit-il en la regardant.
Jean s'arrêta pour laisser un groupe assez nombreux puis rattrapa la jeune femme et le chien. Ils étaient quasiment sortis de la zone des primates et allaient entrer dans celle des herbivores. Il y avait des girafes, divers sortes de capridés et d'équidés. En autre autre. Il faudrait qu'il le dise à Ksenia qu'ils allaient passer d'une zone à l'autre dans un court instant.
Mais il sortit de cette mini réflexion quand il entendit la question de la jeune femme. Levant un sourcil, Jean sourit.


« Oui en effet, c'est français. Les gens qui me le demandent sont rares. Et je dois dire que ça me fait plaisir. Pour vous renseigner, je suis d'origine française. D'où ce prénom. » lança t-il de vive voix pour répondre à la question qu'on lui avait posé. Etait-ce une coïncidence? Comment avait-elle pu voir juste? Il était vrai qu'après toutes ces années en Amérique, le jeune homme n'avait toujours pas ou presque pas d'accent. C'était peut-être cela qui le trahissait. Mais c'était une agréable trahison. Seules quelques personnes lui avaient déjà demandés s'il était français. Et cela l'amena à se poser la même réflexion à propos de Ksenia. D'où venait ce prénom? Il n'en avait pas la moindre idée à vrai dire. Passerait-il pour un débile s'il le demandait? Bah de toute les manières on le disait cinglé la plupart du temps sa ne le changerait que de peu.

« Et Ksenia sa vient d'où? J'aurais tendance à dire, et ça n'engage que moi bien entendu, que c'est africain ou alors du nord de l'Europe, ou plus fou encore d'une contrée encore inexplorée jusqu'à ce jour! » lança Jean en riant.
Non il était vrai que ce n'étaient là que des hypothèses et il était peu probable qu'il trouvât l'origine de son prénom.


« Oups désolé ... » dit-il en sursautant. Il venait de rentrer dans un homme, perdu dans ses pensées sur le prénom Ksenia et ne regardant pas où il mettait les pieds. L'homme lui lança un regard noir mais s'éloigna sans en dire davantage. Jean haussa les épaules et inspira un bon coup. Il faisait beau, l'air pratiquement pur (sauf quand le vent changeait de direction et donnait à sentir les odeurs animales), et il se rappela qu'il avait un rapport à rendre. Mais il n'allait pas abandonner cette nouvelle connaissance comme ça. Il commençait à passer un moment sympathique et quelque part cela lui faisait une présence qui paliait cella de sa chère amie Janelle.
Jean reporta son attention sur Ksenai.


« Oh au fait, on est passé dans la zone des herbivores et là c'est l'enclos à Girafes. Sur la droite. » dit-il plus pour l'information que pour faire voir à la jeune femme les animaux. Elle ne pouvait les voir malheuresement. Du moins le pensait-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ksenia Heng
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Université / Bureau de l'Organisme A.I.E. / ici et là...
Clan : neutre
Age du personnage : 25 selon ses papiers officiels.
Pouvoirs : Emission/Réception Ondulatoire & Régénération Ondulatoire
Profession : Etudiante en musique / Interprête à temps partiel (en Chinois,Russe, Anglais)
Points de rp : 87

MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Jeu 24 Juin - 20:34

Ksenia avancait doucement en suivant Jean, elle ne perdait pas un seul mot de ce qu’il lui racontait sur ses origines. Comme elle l’avait pensé, Jean était bien français, mais là s’arrêta l’histoire des ses origines. Elle se surprit à désirer en savoir un peu plus à son sujet, mais chaque chose en son temps. Son tour arriva bien vite alors qu’il lui demanda l’origine du sien, lança quelques hypothèses parfois cocasses à son humble avis.

<< Africain? He (non en russe)… Ksenia est russe, mais j’avoue que c’est bien pensé. En russie il signifie étrangère. >> répondit-elle en tournant légèrement son regard vers lui.

Elle s’arrêta entendant les pas de Jean changer de rythme, elle l’entendit par la suite s’excuser elle devina qu’il devait avoir bousculeé quelqu’un. Après cela on se demandait qui était l’aveugle des deux. Elle n’avait pas de mérite avec Jack tout le monde se rangeait pour ne pas être dans son chemin, quel chance? Ksenia s’expliquait plutôt le phénomène comme si elle était une bête de foire, encore aujourd’hui les gens trouvait curieux les aveugles et s’en dégageait comme si leur mal était contagieux. D’accord ce n’était pas le cas de tout les gens, mais suffisamment pour lui rappeler qu’elle devait être le plus autonome possible car si elle n’était pas une bête à regarder, c’était pour la prendre en pitié. Jean était rafraichissant, croiser une personne comme lui dans un lieu comme celui-ci était bien heureux.
Le silence s’était installé l’espace d’un instant après quoi il lui fit remarqué qu’ils étaient passé dans la zone des herbivores et qu’ils étaient juste à l’enclos des Girafes.


<< Sont-elles loin des barreaux? >> lui demanda-t-elle en regardant le vide à sa droite. Elle aurait bien aimer que l’une d’elle soit suffisamment proche pour pouvoir apercevoir son flux ondulatoire… elle se souvenait de sa première expérience au zoo alors qu’elle voyait encore. cet animal l’avait laissé sans voix tellement il était grand et elle toute petite. Elle se souvenait de sa fourrure tacheté, des petits cornes sur le dessus de leur crâne et des longs cils qu’elles avaient.

<< Ça vous dérange si l’on s’approche? >> elle le demanda pas simple politesse, alors qu’elle c’était diriger tranquillement à la rencontre du muret qui formait leur enclos. Là elle tendit l’oreille, elle entendait le vent dans le feuillages des arbres, des enfants qui criaient excités ici et là tout autour. Lorsque Jean la rejoind, elle se retourna vers lui souriant.

<< Ce sont des bêtes magnifiques n’est-ce pas?>> Elle se retourna vers ses ondes rigides et froides qu’elle percevait… que des barreaux constata-t-elle en saisissant l'un deux d'un main. Enfin, elle se contenta d’écouter, l’une des girafes, si plusieurs elle était, s’était mis à bouger, Ksenia entendait ses pas comme si elle était sur du gravié puis le silence… tantôt c’était un bruit de branche cassé qui tétilla son ouïe. Ne pouvant contempler que de l’oreille elle se risqua une demande peut être un peu folle à son nouveau compagnon.

<< J’aimerais que vous me parler un peu de ce que vous voyez, si ça ne vous ennui pas.>> lui demanda-t-elle presque gêner. << Quoi que je comprendrai si vous n’en aviez pas envie., il ne faut pas vous sentir obligé vu mes limitations >> s’empressa Ksenia de rajouter Ksenia.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Lun 5 Juil - 10:54

Oh c'était un prénom nordique. Le jeune homme n'avait pas été très bon sur cette pseudo devinette. Cela ne changeait rien cela dit, au fait que Ksenia était un joli prénom. Il sourit don allègrement à la jeune femme qui bien sûr ne pouvait pas le voir. Enfin, ce n'était pas parce que quelqu'un ne pouvait pas le voir qu'on ne devait pas exprimer ses vrais sentiments et sensations. La voix transmettait de toute façon les émotions que les gens ressentaient. Il aurait donc beau ne pas sourire, cela s'entendrait dans sa voix.

La voix de Ksenia le ramena bientôt dans la réalité. Elle lui avait demandé s'ils pouvaient se rapprocher, mais elle n'avait pas attendu le jeune homme pour le faire. Encore une fois, il fut quelque peu étonné car elle s'était avancée sûre d'elle, vers le mur qui ceignait le grand enclos. Comme si elle pouvait voir quand même. Etait-ce possible? Depuis qu'il était à l'hôpital, Jean n'avait jamais vu de cas de rémission de la cécité. Bien sûr, il avait entendu parler et lu sur ce genre de miracles. Auquel il croyait bien entendu. Cependant, le cas de Ksenia pouvait ne pas être extraordinaire. Elle avait bien développé ses autres sens voilà tout. Du moins c'était tout ce dont il pouvait être sûr.


« Oui des animaux magnifiques. Le monde animal réserve tellement de surprises. On peut voir des bêtes avec un cou tellement long qu'on dirait des échelles dressées vers le ciel, ou d'autres tellement petit qu'il faut un microscope pour les observer. En effet, je trouve ça fascinant. Les girafes portent un lourd fardeau avec ce long cou malheureusement, comme si la nature nous avait tous dotés d'un talon d'Achille. D'un poids dont on ne pouvait se défaire. » lança t-il, les yeux fixés sur une des girafes.
Son regard était absent même s'il était conscient de tout ce qui se passait autour de lui. Ksenia aussi avait l'air captivée par les animaux au long cou. Et il y avait de quoi. On ne pouvait pas se targuer de pouvoir en croiser tous les jours et surtout en pleine ville.


La dernière phrase de la jeune femme le laissa pantois quelques instants. Pourquoi disait-elle ça? C'était tout de même lui qui lui avait proposé de le faire la visite. Mais Jean ne s'en formalisait pas. Lui-même qui n'aimait pas vraiment dérangeait les gens, s'excusait parfois dans ce genre de situation. Il ferma les yeux et sourit. En les rouvrant il se mit à parler.

« Eh bien, il y a quatre girafes dans cet enclos. Il est assez vaste avec une forme circulaire. Il s'étend sur un bon bout de terrain. Il me semble qu'il y a un couple et deux girafons. Papa broute la cime d'un arbre, la mère parade et les deux enfants s'approchent de l'eau. Et je vous assure que je ne me sens pas obligé de vous raconter tout ça. Je le fais avec plaisir. Puisque c'est la seule chose que Jack ne puisse pas faire je peux vous décrire ce que je vois. » Oh la mère se rapproche de nous. Elle est de profil. Les gens disent que les girafes ont un côté hautain. Mais bon, nous aussi parfois nous avons des côtés hautains. Je n'ai jamais compris pourquoi certaines personnes, et parfois même des spécialistes, s'entêtaient à vouloir attribuer toute sorte de comportements fabriqués par la l'homme à des animaux qui n'ont rien demandés. Vous ne trouvez pas? » dit-il en soufflant après cette diatribe. Jean s'emportait facilement lorsqu'il donnait son avis sur un sujet.
Il n'était pas sûr que Ksenia ait compris tout ce qu'il ait voulut dire, d'ailleurs lui-même n'était pas sûr d'avoir été bien clair.

Soudain son regard fut attiré près d'eux. Une fillet s'était approchée avec ses parents. S'accrochant aux barreaux une bourrasque de vent souffla et arracha son chapeau qui s'envola. Instinctivement Jean tendit sa main gauche pour rattraper le chapeau et son pouvoir s'activa. Son bras s'agrandit d'une dizaine de centimètres et il prit le chapeau au vol. Puis son bras revint à la normal. Le jeune homme ouvrit grands les yeux, horrifié par ce qu'il venait de se produire. La petite fille s'approcha de lui, réclamant son chapeau que Jean lui rendit, bouché encore bée. Il se tourna vers les gens autour, puis Ksenia. Personne n'était bien sûr d'avoir bien vu. Il prit le bras de la jeune femme.


« Hum heu … Ksenia, si vous voulez bien nous allons continuer la visite. Allons voir les éléphants, d'accord? » demanda t-il poliment, la voix légèrement tremblante. Il donna un mouvement pour enjoindre son accompagnatrice loin de cette scène, priant pour que personne ne l'arrête, ni ne dise rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ksenia Heng
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Université / Bureau de l'Organisme A.I.E. / ici et là...
Clan : neutre
Age du personnage : 25 selon ses papiers officiels.
Pouvoirs : Emission/Réception Ondulatoire & Régénération Ondulatoire
Profession : Etudiante en musique / Interprête à temps partiel (en Chinois,Russe, Anglais)
Points de rp : 87

MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   Mer 7 Juil - 16:41

Les paumes appuyé sur les pierres rugueuse du muret entourant le domaine des girafes, elle jouait distraitement des doigts sur la surface poreuse tout en écoutant attentivement Jean. Sa voix avait quelques choses d’apaisant lorsqu’il parlait d’un sujet. Elle aimait bien l’écoute, elle ne pu réprimé un sourire alors que son débit s’accéléra un peu, la fourgue qu’il mettait dans son discours lui permettait de penser qu’il était le genre d’individu très passionné quand l’occasion se présentait. Alors qu’il parlait elle avait laisser courir son regard sur lui, elle observait les ondes de son visages particulièrement, l’intensité de son regard pouvait devenir gênant comme lui faisait remarquer ses amis proches quand il lui arrivait de les détaillés de la sorte.
Ils lui disaient gênés et riant qu’ils se sentaient dévêtue quand elle les regardait de la sorte. Soit Jean était habitué à se faire détaillé de la sorte, soit il n’avait pas remarqué qu’elle le regardait depuis un moment déjà.

Elle avait vue arrivée 3 masses près d’eux, près de la limite de son champs de vision, l’une en particulier était petite, et la manière dont alle se tenait et s’accrochait aux barreaux ne pouvait pas laisser de doutes c’était un enfant. Son regard ne resta que brièvement à la regarder attirer par un le corps de Jean.

Ksenia muet, fronça très légèrement les sourcils.
*… mais qu’est-ce… c’est pas possible… *
Est-ce qu’elle venait de rêvé où bient les ondes courants d’un côté du corps du jeune homme venait de se moduler d’une manière différentes aux autres? Il n’avait été question que d’une fraction de seconde, juste le temps qu’il attrappe se qu’elle pense être une chapeau quelconque appartenant à l’enfant. Le silence soudain autour d’eux lui fit la net impression que quelques choses clochait. La tension soudain dans les ondes de Jean lui laissa présager qu’il ne se sentait pas du tout à son aise, elle elle n’était pas apeurée mais sa curiosité avait vivement été touchée. Milles questions se bousculait, comment était-ce possible? Avait-elle bien vu si elle avait vu quelques choses? Le temps n’était pas à réfléchir, le silence pesait sur eux ... non sur lui. Elle devait faire quelques choses pour noyer le poisson.

D’instint pour désamorcer la réaction et la tension qu’elle ressent tout autour d’elle, elle avait fait un pas vers Jean alors qu’il venait de remettre la chapeau à l’enfant. La petite masse était figé devant lui, elle l’imaginait bien le regarder avec des grands yeux remplit d’incompréhension, mi-curieux, mi-apeuré. L’enfant si elle se fiait à ses ondes n’était pas tendu, peut être juste curieux… Elle s’accroupit à sa hauteur, son regard fixant les prunelles de l’enfant. Ksenia lui décrocha un magnifique sourire et lui chuchotant d’une douce voix accompagné d’un clin d’œil.

<< Il est gentil mon ami d’avoir sauver ton chapeau? Il est très rapide tu trouves pas. >> Elle eut comme réponse un petit gloussement gênée et à la manière dont se la petite chose se dandinet elle devinat à sa silhouette qu’elle avait une petite robe, c’était une petite fille et pas très âgée aussi elle se permis de rajouter. << et il est mignon en plus, j’ai pas raison? >> Ksenia imagina la petite fillette rougir à sa question puis une petite voix aigue et enjouée lui répondit << oui oui… très mignon >>. La petite fille se dandinant d’une pied à l’autre lui répondant timidement. La jeune femme lui répondit d’une grande sourire. Elle entendit la petite fille gloussée fièrement que ses goûts soit partagé et Ksenia se releva voyant la petite silhouette gambader jusqu’à ses parents. Elle cru entendre les petits pas sautiller sur le sol, une voix maternelle répondant à la petite voix aigue de son enfant. Ksenia était trop loin et distraite pour entendre se qu’elles se disaient, son attention reporter sur Jean.

À peine 2 minutes écoulées, après se silence étouffant le monde les observaient toujours, mais leur regard était bien moins lourd. Du moins selon ce que Ksenia ressentait, les gens devait hésiter. Ah le doute arme à double tranchant mais si utile parfois, veut mieux douter dans le silence que de crier bêtement tout haut ce qui pourrait bêtement s’avérer être faux. La peur du ridicule bref la peur tout court est en chacun de nous. De plus c’est que par de chaudes journées comme celle qui s’installait doucement depuis le matin, il était facile d’imaginer des choses.

Sans s’y attendre, elle sentit la main de Jean lui empoigner le bras. Il l’invita fortement à allez voir les éléphants. Elle laissa une bonne longueur à la laisse de Jack qui la suivait au pied, pour poser une main rassurant sur l’avant bras de Jean. Naturellement, elle lui suivit comme si elle l’avait toujours fait, ses pas en cadence sur les siens.
Elle lui murmura doucement en remuant à peine les lèvres. << Détendez-vous, Jean… il n’y a rien de mal à avoir de bons réflexes. >> Elle lui jeta un coup d’œil à la dérober comme si elle analysait ses traits, mais elle ne les voyait pas biensûr c’était juste par habitude.

Sur un ton plus joyeux, comme si rien ne clochait et que rien de spécial n’était arrivée elle se donna comme mission pour les prochains pas de le détendre un peu. Elle attendit un moment pour leur permettre de s’éloigner, l’oreille très attentive au moins bruit lorsque tout lui semblant en ordre et sans problème elle le questionna ouvertement.

<< Juste entre vous et moi… est-ce que vous faites autant d’effet à toutes les femmes? Parce que celle-ci était assez jeune pour succomber à votre charme. >> rit-elle doucement, se controlant pour ne pas trop pousser loin la plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les comportements les plus humains ... [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les comportements les plus humains ... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo :: Zoo & Serres-