Partagez | 
 

 Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 4 Mai - 13:35

La semaine venait de débuter pour Stella. Et elle débutait mal. Très mal. Le matin, elle s'était levée avec du retard. Elle n'eut même pas le temps de prendre un petit déjeuner. Et elle avait faim. Lorsqu'elle était arrivée à l'université pour son premier cours, elle s'était trompée de salle et avait donc rater la moitié de son cours. Elle s'en excusa auprès de son professeur et ce dernier lui donna une carte. Comme c'est gentil. Vous ne trouvez pas ? L'ennui c'est que Stella, carte ou pas, même avec un GPS, elle ne retrouve pas son chemin. Lorsque le prof de lettres lui tendit la carte, elle l'accepta avec un grand sourire, mais à l'intérieur, elle hurlait. Son profésseur l'avait laissé partir en avance afin qu'elle puisse se balader dans le campus et d'essayer de trouver ses repères le plus rapidement possible. Autrement dit pour Stella, c'était un remix de mission impossible. Elle plongea le nez dans la carte et tenta de la décrypter. Des symboles étranges étaient sur le plan. La légende peut-être. Elle en était pas sûr. Peut-être que justement parce que c'était une vieille légende, c'était difficile à déchiffrer. Ok, Stella a un humour très particulier lorsqu'elle est dans des situations désagréables, mais c'est mieux que de pleurer toutes les larmes de son corps en implorant sa mère de venir la chercher. Pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait.
Elle commenca à avancer dans les diverses allées du campus. Les arbres pullulaient ça et là. On aurait dit qu'ils avaient fait exprès de mettre un coin "nature" ressemblant à une jungle miniature. C'était marrant. Elle essayait donc de suivre son chemin tout en suivant les indications de la carte.

*Ok alors à droite après les arbres, puis continuer tout droit après la fontaine puis enfin à gauche après le préau.*

Elle leva les yeux de la carte. Surprise elle s'immobilisa puis regarda de nouveau la carte. Une fontaine ? Mais ... Où ça ? Il n'y avait aucune fontaine. Et le préau. Effectivement il y en avait un, mais ça ressemblait pas beaucoup au gymnase qu'elle cherchait. Evidement, elle cherchait le gymnase en premier. Elle avait l'intention de s'inscrire à un club de gym et de s'entraîner à la GRS ici de temps en temps.
Stella commenca à désespérer. On aurait presque pu voir l'espèce de goutte d'eau qui tombe sur le front dans les mangas lorsqu'un personnage est blasé. Je vous jure que Stella l'avait bel et bien. Mais c'était plus une goutte, c'était carrement la cascade. Tiens ! En parlant de goutte, il y en avait bel et bien une qui lui coulait sur le front. Coincidence ? Ou rêvait-elle simplement ? Non elle ne rêvait pas. Une deuxième puis une troisième vinrent perler à son front. Puis tout un flot inonda son visage. Il pleuvait abondament. Génial.
Elle couru le plus rapidement possible vers le préau d'à coté, s'aidant de la carte pour s'abriter le temps de rejoindre l'abri. Lorsqu'elle fut à l'abri de la pluie, elle s'assit sur un banc. Le banc était froid, presque humide. La journée ne pouvait pas mieux se dérouler. Elle froissa la carte, la roula en boule et la jeta dans la poubelle tout en soupirant bruyament.

Marre, marre, marre ! C'est vraiment pas ma journée ! Je savais que j'aurais dû rester couchée ...


Dernière édition par Stella Celadon le Ven 4 Juin - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 4 Mai - 18:48

Une aprés-midi sombre que celle d'aujourd'hui. Les nuages gris foncés et épais recouvraient le ciel, et il était impossible de voir la moindre tache de bleu à travers. Alexander, comme presqu'un jour sur deux, devait aller à l'entrainement. Contrairement à son habitude la plus fidèle - au plus grand malheur de tous ceux et celles qui ont essayé un jour de lui donner rendez-vous - il était en avance. Peut-être que le fait que les étudiants qui occupaient les deux chambres voisines de la sienne avaient une tendance un peu trop forte à écouter, pour l'un, de la musique commerciale insupportable et, pour l'autre, du métal violent ayant pour seules paroles une sorte de vomi continuel, y était pour quelque chose. Bien evidemment, ils écoutaient leurs musiques deux fois plus forts que la normale, ce qui n'avait que poussé le quarter-back à s'habiller en vitesse et à aller dehors, sac de sport en main. Il pensait qu'il pourrait se balader tranquillement dans le campus, faire quelques détours, aller voir quelques personnes, et se rendre ensuite au terrain de football, qui était derrière le gymnase.

Mais, comme dit plus haut, il avait une tendance infreinable à arriver en retard quoi qu'il arrive. Pour dire à quel point cette tendance dépassait de l'ordinaire et inquietait les psychologues, il est nécessaire de citer sa règle la plus importante: même s'il avait une demi-heure d'avance, il trouverait obligatoirement - et presque contre ça volonté - quelque chose pour le ralentir. Ce quelque chose pouvait être n'importe quoi... Se regarder dans le miroir, se doucher longuement, faire des détours inutiles, s'arrêter pour parler avec des gens tout à fait inintéressant ou, plus rarement, réellement intéressant - comme ça allait être le cas, mais ça, il ne le savait pas encore.

L'aprés-midi commençait tout juste. Il était donc prés de 13h quand le sportif quitta sa chambre, pour être à l'entrainement pour 14h. Le régime universitaire en ce qui concerne le sport est quelque chose de trés particulier, ici. Le sport prévaut sur le reste, et il vaut presqu'autant que les études. Surtout le football américain. Et aussi les cheerleaders, mais c'était là encore toute autre chose. Bref. Alexander marchait depuis une vingtaine de minutes, c'était arrêté pour parler à un autre footballeur pendant une dizaine, et s'était dirigé d'arriver, pour une fois, à l'avance. Une demi-heure d'avance. Chose extraordinaire pour lui.

En se dirigeant vers le gymnase - il était de l'autre côté du campus -, il dut passer devant la grande statue au milieu d'un grand carré d'herbe rempli d'étudiant en temps normal, c'est-à-dire quand la température et le temps est plus favorable. En parlant de ce temps... La pluie arrivait. Et ça, ça annonçait un entrainement dangereux et méchant, dans le sens où les plaquages n'en seront que plus violents et les risques d'entorses plus importants. M'enfin, il avait l'habitude et pour dire la vérité, il adorait ça.

Ce sentiment d'invincibilité faussé par celui d'être soutenu par son équipe n'existait que dans ce sport. Comme des guerriers, ils se battaient, dans toutes les conditions, pour être les meilleurs. Il aimait la pluie, seulement dans ces moments. Il y aurait surement un blessé, cet aprés-midi, mais cela important peu tant qu'ils seraient tous allés jusqu'à leurs limites, et même au-delà. Cependant, le moment n'était pas arrivé, et il était déjà trempé. Il s'arrêta donc à mi-chemin, sous un grand préau qui le protègerait de l'eau, à défaut de le protéger du vent. M'enfin, le vent, pour lui... Ce n'était pas un problème.

Il arriva donc sous cet abri où s'étaient abrités plusieurs étudiants surpris par la météo. Plein de petits groupes s'étaient formés ça et là, les plus rapides avaient profité des bancs qui étaient protégés. Les autres restaient debouts. Uniquement une personne était seule. Une jeune fille blonde, belle, et apparemment perdue. Celle-ci était assise sur une des places qui n'avait pas été prises. Elle semblait totalement désespérée. Et il n'en fallait pas plus au quarter-back. Son envie de discuter avec cette jolie étudiante était surement motivée par celle de voir de plus prés cette beauté inconnue. En essayant, toutefois, de ne pas porter trop de jugements hatifs et de la classer dans une catégorie à laquelle elle n'appartenait pas. En trois enjambées, il était derrière elle.

Il put entendre la fin de la phrase qu'elle avait commencé en son absence.
- ... pas ma journée ! Je savais que j'aurais dû rester couchée ...
- Si seulement j'avais pu rester couché moi ! Tu dis ça seulement pour la pluie ? Ou 'y a quelque chose d'autre qui fait qu'aujourd'hui c'est pire qu'hier ? Euh, dis moi si ça te dérange que je te tutoie... Mais au fait, t'es étudiante ici ? J't'ai jamais vu. Bon en même temps 'y a pas mal de monde sur le campus et j'suis loin d'en connaitre un dixième... Sinon ça va ?

Il avait presque bien commencé. Malheureusement, une autre de ses habitudes était de paraitre lourd et/ou inintéressant. Et le problème, c'est qu'il s'en rendait compte, mais aprés avoir dit les mots de trop. Or, le "ça va?" étaient peut-être les mots de trop... Il attendit la réponse de la jeune femme, ésperant qu'elle ne le prenne pas pour un pauvre dragueur de footballeur américain sans cerveau. Ce qui allait être surement le cas, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mer 5 Mai - 18:17

A peine Stella avait fini de se plaindre que quelqu'un lui répondit.

Si seulement j'avais pu rester couché moi ! Tu dis ça seulement pour la pluie ? Ou 'y a quelque chose d'autre qui fait qu'aujourd'hui c'est pire qu'hier ? Euh, dis moi si ça te dérange que je te tutoie... Mais au fait, t'es étudiante ici ? J't'ai jamais vu. Bon en même temps 'y a pas mal de monde sur le campus et j'suis loin d'en connaitre un dixième... Sinon ça va ?

Waouh. Tant d'informations à enregistrer en même pas une minute. Trop fort le gars. Elle l'analysa rapidement. Un beau garçon, grand, bien bâti. En fait il était si impréssionant qu'il ne valait mieux pas se frotter à lui. Sans doute jouait t-il dans l'équipe de foot de l'université. C'était fort probable. En tout cas, il en avait des choses à dire. En fait, ça amusa Stella. Il avait l'air timide mais avait quand même fait l'approche. Elle se remémora rapidement toutes les questions qu'il venait de poser.
Ok, réponses prêtes.

Euh, salut ! Non je ne dis pas ça pour la pluie, c'est juste que je suis completement perdue. J'ai un sens de l'orientation proche du néant et ici c'ets très grand. Non tu peux me tutoyer ça me dérange pas du tout. On doit avoir le même âge donc c'est bon. Je suis effectivement étudiante ici, je suis nouvelle. A vrai dire c'est mon tout premier jour et mon prof m'a donné une carte, sauf que je n'arrive pas à la déchiffrer et avec la pluie, elle est foutue. Et enfin, oui je vais bien merci. Bon même si je suis perdue et qu'il pleut, c'est pas grave c'est pas ça qui me fera baisser les bras.

Ouf ! Elle avait fini ! Elle espérait n'avoir ommis aucun détail. Mais tout cela semblait bon. En tout cas, il avait était gentil de venir lui parler et lui tenir compagnie alors que tous les autres étudiants restaient là, entre eux et ne prêtaient même pas attention à elle alors qu'elle était en train de désespérer.

En passant, je m'appele Stella. Tu as une drole de manière d'aborder les filles ! C'est marrant ! Dit-elle en lui souriant amicalement.
Et toi tu es ... ?

Elle espérait que le jeune étudiant allait l'aider à s'y retrouver. Elle était prête à accepter l'aide de n'importe qui. De toute façon, elle n'allait pas laisser son instinct la guider, sous peine de se perdre et de ne jamais retrouver son chemin. Oui oui, elle en était tout à fait capable.
Elle fixait le jeune homme. En fait, malgré son physique, il n'avait pas l'air d'être le cliché du sportif. Celui qui n'a pas de cerveau et qui ne pense qu'à coucher avec les cheerleaders. Heureusement pour lui, mais aussi pour elle qui ne voulait pas se voir collée à un boulet. Remarque, elle aussi avait l'air du cliché de la cheerleader débile qui aime caqueter comme des poules avec ses copines et qui aime coucher avec tous les gars populaires du campus. Il ne faut pas juger un livre par sa couverture. L'habit ne fait pas le moine. Il y en avait des expréssions pour dire qu'il ne fallait pas se fier aux apparences.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Jeu 6 Mai - 23:54

La jeune femme qui était assise là, devant le quarter-back, avait l'apparence physique d'une pom-poms girl. Fine, blonde, belle. Mais étrangement à cette catégorie de la population universitaire populaire, elle paraissait moins abrutie que les autres. Et même intelligente. C'est fou comme on peut juger les gens, sans les connaitre le moins du monde. Et tout cela ne venait que d'impressions subjectives. Lesquelles venaient elles-mêmes de l'aura d'une personne. Par aura, il faut comprendre tout ce qu'elle dégage. Bref, tout ça pour dire... Pour dire quoi, d'ailleurs ? Rien, si ce n'est que tout rapport commence par des préjugés. Et Alexander, cette fois, ésperait que ces préjugés se révèleraient corrects.
La belle inconnue que le jeune homme venait d'aborder prit la parole à la suite des quelques mots et des questions de ce-dernier.

- Euh, salut ! Non je ne dis pas ça pour la pluie, c'est juste que je suis completement perdue. J'ai un sens de l'orientation proche du néant et ici c'ets très grand. Non tu peux me tutoyer ça me dérange pas du tout. On doit avoir le même âge donc c'est bon. Je suis effectivement étudiante ici, je suis nouvelle. A vrai dire c'est mon tout premier jour et mon prof m'a donné une carte, sauf que je n'arrive pas à la déchiffrer et avec la pluie, elle est foutue. Et enfin, oui je vais bien merci. Bon même si je suis perdue et qu'il pleut, c'est pas grave c'est pas ça qui me fera baisser les bras.
- Booon... Et bah au moins t'as l'air motivée ! "Tirons notre courage de notre désespoir même"... Non non, c'est pas de moi.

Il détourna le regard de la jeune femme, regardant alors les différents groupes qui les entourait tous les deux. Il connaissait plusieurs personnes parmi ces groupes. Lorsqu'elles croisèrent son regard, elles le saluèrent d'un geste de tête, qu'il rendit. Il y avait un des joueurs de l'équipe de foot, qui devait surement attendre la fin de la pluie pour se rendre à l'entrainement. Un préssentiment disait à Alexander qu'il n'allait pas encore être à l'heure, aujourd'hui. La fille blonde reprit la parole.

- En passant, je m'appele Stella. Tu as une drole de manière d'aborder les filles ! C'est marrant ! Et toi tu es ... ?
- Je suis l'homme le plus enchanté du monde, Stella. Moi ? Alexander Cash, étudiant en 5ème année de sciences économiques, et accessoirement quarter-back titulaire. 'Faut pas se laisser impressioner par le CV, ajouta t-il avec un sourire censé montrer son auto-dérision. Nan, plus sérieusement, content de te connaitre. Et ce n'est pas dans mes habitudes de faire le premier pas. On me l'a d'ailleurs déjà reproché... M'enfin. Et alors, Stella, tu es étudiante en quoi ? Tu es en première année ? Ah au fait, pour la carte, je t'avoue que je sais pas m'en servir non plus. Même aujourd'hui je suis capable de me perdre dans les couloirs ou dans les amphi. Mais bon, peut être que je pourrais t'aider, je connais bien le campus quand même. J'pourrais p't'être être ton guide ?

Il prononça cette dernière proposition avec un sourire qui aurait pu le faire passer pour un imbécile heureux venant de trouver LA solution à tous les problèmes. Seulement, il n'y avait pas de problème. Le reste pouvait coller, à la limite... A ce moment, Alexander remarqua le bleu saisissant des yeux de Stella. Il ne savait pas pourquoi, ni ce qui lui faisait penser ça, mais il était persuadé que cette rencontre allait beaucoup lui apporter et que cette jeune fille était bien plus intéressante que ce que l'on pourrait croire. Il attendait maintenant de voir sa réponse face aux questions du jeune quarter-back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Lun 10 Mai - 17:42

"Booon... Et bah au moins t'as l'air motivée ! "Tirons notre courage de notre désespoir même"... Non non, c'est pas de moi."

Effectivement, Stella n'était pas du genre à laisser tomber et encore moins à sombrer dans le désespoir pour si peu. D'ailleurs, le jeune homme venait de montré qu'il était cultivé en citant du Séneque. Elle était très impréssionée. Rares étaient les personnes qui citaient des écrivains, ou des philosophes dans leurs phrases. En tout cas, il l'avait très bien employé et s'en était souvenu au mot près.

Ah non, le verbe décourager ne se trouve pas dans mon dictionnaire ! Et c'est pas dans ma nature d'être défaitiste. Bien au contraire !

Elle avait juste eu le temps de finir, que le jeune étudiant recommenca son intérrogatoire. On aurait dit deux vieux amis ne s'étant pas vus depuis une dizaine d'années et qui lors des retrouvailles, voulaient tout savoir depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. C'était marrant en fait. Et puis, il valais mieux avoir un ami avec qui tu pouvais avoir une conversation, intelligente qui plus est, qu'un ami ne parlant peu ou pas du tout et de faire la conversation tout seule.

Je suis l'homme le plus enchanté du monde, Stella. Moi ? Alexander Cash, étudiant en 5ème année de sciences économiques, et accessoirement quarter-back titulaire. 'Faut pas se laisser impressioner par le CV. Nan, plus sérieusement, content de te connaitre. Et ce n'est pas dans mes habitudes de faire le premier pas. On me l'a d'ailleurs déjà reproché... M'enfin. Et alors, Stella, tu es étudiante en quoi ? Tu es en première année ? Ah au fait, pour la carte, je t'avoue que je sais pas m'en servir non plus. Même aujourd'hui je suis capable de me perdre dans les couloirs ou dans les amphi. Mais bon, peut être que je pourrais t'aider, je connais bien le campus quand même. J'pourrais p't'être être ton guide ?

Elle avait raison. Il jouait bien au football américain. En plus, il était le quarter-back de l'équipe. Impréssionant. Des muscles et une matière grise développée. Que demander de plus ? Stella aurait certainement dit que, vu les références qu'il avait fait sur Séneque, il aurait été en Littérature, mais non, elle avait tout faux. Sciences économiques. Rien que le nom, ça paraissait ennuyant. Déjà juste le mot sciences était de trop. Stella n'avait pas du tout l'esprit cartésien. Bien au contraire. Elle aimait croire que les choses se produisaient d'une manière un peu plus irrationelle. Bon pas trop, il faut que ça reste crédible, mais bon il fallait une part de magie et de mystère.

Alors, je suis étudiante en 3ème année de Littérature et j'aimerai bien que tu m'aides effectivement. Pas mal ton CV n'empêche. En plus tu fais des références à Séneque. Impréssionant ! En tout cas j'aimerai bien que tu sois mon guide. Je cherche le gymnase, et le stade. Vu que tu joues dans l'équipe de foot tu dois savoir où c'est. C'est pour repérer un peu le coin quand je viendrais m'entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Lun 10 Mai - 22:14

La pluie tombait encore, et ça allait en s'empirant. L'entrainement, qu'Alexander voyait comme une épreuve comme une autre lorsqu'il pleuvait, pourrait être vraiment dangereux avec les cordes qui tombaient à présent. M'enfin, peut-être qu'il serait annulé.
Aprés qu'il eut cité le philosophe, la jeune femme répondit, l'air sûre d'elle, avec un petit sourire qui lui conférait un certain charme.

- Ah non, le verbe décourager ne se trouve pas dans mon dictionnaire ! Et c'est pas dans ma nature d'être défaitiste. Bien au contraire !

Alexander acquiessa face à cette remarque. L'état d'esprit de Stella paraissait tout aussi intéressant que ce qu'il pouvait voir avec ses propres yeux. En plus de ne pas être défaitiste, comme elle venait de le dire, elle était énergique et spontanée. Et ces deux qualités faisaient partie des plus importantes pour l'étudiant. Avec quelques autres... Comme la légèreté, la simplicité. Bref.

Comme à son habitude, il enchaina ensuite questions et affirmations, ne laisant pas l'occasion à son interlocutrice de placer le moindre mot. Et, comme à son habitude, il ne s'en rendit compte que bien trop tard. Avant de pouvoir s'empecher de continuer, il avait déjà fini. Et apparemment, cela amusa la dénommée Stella, qui répondit aussitôt.

- Alors, je suis étudiante en 3ème année de Littérature et j'aimerai bien que tu m'aides effectivement. Pas mal ton CV n'empêche. En plus tu fais des références à Séneque. Impréssionant ! En tout cas j'aimerai bien que tu sois mon guide. Je cherche le gymnase, et le stade. Vu que tu joues dans l'équipe de foot tu dois savoir où c'est. C'est pour repérer un peu le coin quand je viendrais m'entraîner.
- Ah ouai ? Donc tu as... 21 ans ? Nan ? J'ai peur de dire une bêtise. Littérature, 'faut en avoir du courage pour faire ça. Il laissa un petit silence, et reprit la parole. Le CV, c'est plus pour impressionner, mais ça a rien de vraiment prestigieux. Et pour la citation... En fait on me l'a sorti une fois. Notre coach, avant un match, contre les tenant du titre. Un beau match, d'ailleurs. Les gars d'en face étaient des violents. Et pourtant, j'en ai vu, des bourrins. Mais ils battaient tous les records. M'enfin, j'vais pas m'attarder sur mes souvenirs footballistiques, ça risque d'être vite lourd. Aucun problème, ça sera un vraiment grand plaisir d'être ton guide. Oui oui, je sais où c'est. J'y vais aprés, si tu veux. J'vais attendre que la pluie se calme un peu... T'as le temps, j'éspere ! Tu vas faire quel sport ?

Il se demandait bien à quel sport elle pourrait s'inscrire. Peut-être qu'elle éssaierait d'entrer dans l'équipe des cheerleaders ? Pour cette possibilité, il restait mitigé. Elle avait surement bien plus que toutes les qualités requises pour être prise dans l'équipe. Ca aurait pu être simpa, mais en même temps, il est possible que ça la rabaisserait au rang de pompom girls - bien que convoitées par l'ensemble de la gente masculine - souvent vues commes des cruches vouées au physique. M'enfin, ce n'était qu'une possibilité parmi tant d'autres... Si ça se trouve, elle voulait s'inscrire à l'équipe de soccer, ou de basket. De toute façon, il le saurait bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 11 Mai - 19:01

La pluie ne céssait pas. On aurait dit qu'on était en automne et qu'il n'avait pas plus depuis plusieurs semaines, ce à quoi la pluie s'était ratrappée en une seule journée. Les clapotis réguliers de la pluie sonnaient comme une berceuse pour la belle étudiante. Elle avait l'habitude lors des jours de pluie à se mettre à sa fenêtre et se laisser envouter par le battement incéssant des gouttes d'eau contre la vitre. Dommage qu'elle était dehors. Si elle était à l'institut, elle aurait bien apprécié la pluie. Elle se serait mise à la fenêtre de sa chambre ou alors dehors sous un abri. Elle aurait alors écouté le chant mélodieux de la pluie. Cela avait quelque chose de relaxant. Ecouter la pluie, c'était comme lorsqu'elle observait les étoiles. Elle oubliait tous ses problèmes et vidait entièrement son esprit.
Elle fut extirpée de ses pensées lorsque le jeune quarter-back parla.

Ah ouai ? Donc tu as... 21 ans ? Nan ? J'ai peur de dire une bêtise. Littérature, 'faut en avoir du courage pour faire ça.
Le CV, c'est plus pour impressionner, mais ça a rien de vraiment prestigieux. Et pour la citation... En fait on me l'a sorti une fois. Notre coach, avant un match, contre les tenant du titre. Un beau match, d'ailleurs. Les gars d'en face étaient des violents. Et pourtant, j'en ai vu, des bourrins. Mais ils battaient tous les records. M'enfin, j'vais pas m'attarder sur mes souvenirs footballistiques, ça risque d'être vite lourd. Aucun problème, ça sera un vraiment grand plaisir d'être ton guide. Oui oui, je sais où c'est. J'y vais aprés, si tu veux. J'vais attendre que la pluie se calme un peu... T'as le temps, j'éspere ! Tu vas faire quel sport ?


Dommage. Elle aurait espéré qu'il connaisse beaucoup d'autres citations afin de pouvoir en parler avec lui pour voir ce qu'il en pensait. Il était en tout cas très modeste. Pour lui ce qu'il faisait était loin d'être prestigieux, mais c'était quand même impréssionant. Et être étudiante en Littérature ou en Sciences Economiques, c'était la même chose. Il y avait des difficultés dans les deux cursus et cela rendait les choses plus compliquées. De tout façon, si on aime lire, la Littérature devient quelque chose de passionant et idem pour les Science Economiques. Tout était une question de goûts. Il la rassura lorsqu'il lui confirma qu'il savait où se trouvaient le gymnase et le stade. Ou enfin une bonne nouvelle !

Presque ! J'ai 22 ans. Et tu sais, je dirais pareil pour toi, Sciences Econimiques, il faut en avoir du cran pour pouvoir faire ça cinq années d'affilées. Mais vu que ça t'interesse, c'est plus facile. Idem pour moi la Littérature, c'est pas si abominable que ça quand on aime.
En tout cas, je te remercie, on va attendre que la pluie cesse puis on ira tous les deux. J'ai tout mon temps !
Ajouta-t-elle en riant.
Je ne fais pas de cheerleading comme mon physique peut si bien le montrer. Je suis un cliché ambulant et je ne suis pas une pom pom girl un peu cruche et qui glousse comme une poule avec ses copines lorsqu'elle voient le quarter-back de l'équipe de foot si tu vois ce que je veux dire. Dit-elle en souriant et en lui faisant un clin d'oeil.
Non je suis gymnaste, je fais de la GRS, la Gymnastique Rythmique et Sportive. J'ai été championne de mon état, la Floride. Et j'aimerai bien l'être ici aussi. Finit-elle par dire en souriant, se voyant déjà gagner la compétition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Jeu 13 Mai - 15:36

Lorsqu'Alexander annonça à la jeune fille qu'il savait où était le gymnase puisqu'il devait s'y rendre une demi heure plus tard, celle-ci afficha un grand sourire. Apparemment, elle était vraiment perdue dans le Campus et personne n'avait cherché à l'aider. Triste monde !

D'une voix optimiste et agréable à entendre, elle répondit à l'étudiant. Décidément, cette jeune femme était exactement comme il l'imaginait: souriante, simple, et même marrante. La visite n'en serait que plus agréable.

- Presque ! J'ai 22 ans. Et tu sais, je dirais pareil pour toi, Sciences Econimiques, il faut en avoir du cran pour pouvoir faire ça cinq années d'affilées. Mais vu que ça t'interesse, c'est plus facile. Idem pour moi la Littérature, c'est pas si abominable que ça quand on aime.
En tout cas, je te remercie, on va attendre que la pluie cesse puis on ira tous les deux. J'ai tout mon temps !
Je ne fais pas de cheerleading comme mon physique peut si bien le montrer. Je suis un cliché ambulant et je ne suis pas une pom pom girl un peu cruche et qui glousse comme une poule avec ses copines lorsqu'elle voient le quarter-back de l'équipe de foot si tu vois ce que je veux dire. Non je suis gymnaste, je fais de la GRS, la Gymnastique Rythmique et Sportive. J'ai été championne de mon état, la Floride. Et j'aimerai bien l'être ici aussi.
- J'irai pas jusqu'à dire que ça m'intéresse... En fait, j'ai un peu fait ça pour faire plaisir à mes parents. Ils sont à la retraire, maintenant, mais ils étaient médecins, et ils me voyaient pas faire quelque chose qui... ne rapporte pas, en gros. Et comme j'ai toujours été une bille dans tout ce qui est matière scientifique, la médecine, c'était pas la peine. Donc du coup je me suis retrouvé en sciences éco. Le gymnase est pas loin d'ici, on en aura que pour une dizaine de minute. Pas mal ta description des pompom girls, c'est exactement ça. Un groupe trés fermé, et trés envié. M'enfin, pour ça, j'ai pas trop mon mot à dire, c'est la même chose pour les gars de l'équipe de foot, et pareil pour l'équipe de basket et celle de hockey. Je vois bien c'que tu veux dire. De la GRS ? C'est pas cette éspece de danse avec un ballon ? Ou une baguette, j'sais plus. Comment ça se fait que tu aies préféré New-York à la Floride ? Ca doit te faire un sacré changement, niveau ambiance... Peut-être que j'viendrai te voir, un d'ces jours. J'ai une amie qui fait aussi de la gym. Mais elle fait des barres parallèles, je crois. Ca doit pas être vraiment pareil.

Malgré le sourire de Stella, il avait le moral miné, à présent. La température baissait encore et la pluie était de plus en plus forte. C'étaient des rideaux d'eau qui tombaient à présent, et rien que le fait de sortir ne serait-ce qu'une seconde les aurait trempé de la tête au pied. C'était vraiment dommage... Alors que le temps commençait à s'améliorer, hop, une semaine pourrie. New-York, c'est vraiment un micro-climat...

Au regard de la jeune blonde, il comprit qu'il avait encore monopolisé la parole. Et encore une fois, trop tard pour s'empêcher d'allonger chaque phrase. Avec autant de questions en si peu de temps, il était fort possible qu'elle en oublie la moitié. M'enfin, peu importait, du moment qu'ils étaient à l'abri...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Lun 17 Mai - 16:40

J'irai pas jusqu'à dire que ça m'intéresse... En fait, j'ai un peu fait ça pour faire plaisir à mes parents. Ils sont à la retraire, maintenant, mais ils étaient médecins, et ils me voyaient pas faire quelque chose qui... ne rapporte pas, en gros. Et comme j'ai toujours été une bille dans tout ce qui est matière scientifique, la médecine, c'était pas la peine. Donc du coup je me suis retrouvé en sciences éco. Le gymnase est pas loin d'ici, on en aura que pour une dizaine de minute. Pas mal ta description des pompom girls, c'est exactement ça. Un groupe trés fermé, et trés envié. M'enfin, pour ça, j'ai pas trop mon mot à dire, c'est la même chose pour les gars de l'équipe de foot, et pareil pour l'équipe de basket et celle de hockey. Je vois bien c'que tu veux dire. De la GRS ? C'est pas cette éspece de danse avec un ballon ? Ou une baguette, j'sais plus. Comment ça se fait que tu aies préféré New-York à la Floride ? Ca doit te faire un sacré changement, niveau ambiance... Peut-être que j'viendrai te voir, un d'ces jours. J'ai une amie qui fait aussi de la gym. Mais elle fait des barres parallèles, je crois. Ca doit pas être vraiment pareil.

Très logorhéïque le footballer. Mais Stella commencait déjà à s'y habituer. Chez elle, elle était la plus bavarde. Donc elle pouvait ressentir ce que l'étudiant pouvait vivre lorsqu'il prenait la parole et la gardait pour lui des minutes durant. En fait, elle ne lui en voulait pas. Et elle ne lui en voudrait surement jamais. Elle n'aurait pas aimé que quelqu'un lui en veuille si elle parlait trop. Ce serait du genre "Moi j'ai le droit mais pas toi !". Et c'est une chose injuste que détestait Stella lorsqu'on lui disait ça.

Oui c'est avec le ballon, le ruban, le cerceau et le reste. Et c'est effectivement pas la même chose que les barres parallèles. Il faut tout de même une certaine souplesse, mais l'exercice demandé n'est pas le même.

A peine elle avait finit sa phrase que les deux jeunes étudiants tournèrent la tête lorsqu'ils entendirent que la pluie tombait de plus en plus fort. Zut ! Au train où allaient les choses, il allait pleuvoir toute la journée et elle n'aurait pas le temps d'aller au gymnase et au stade pour repérer les lieux. Elle n'avait certes qu'un dernier cours cet après midi, mais elle voulait avoir le temps de visiter le gymnase, le stade et de rentrer tranquillement en cours en évitant de se perdre de nouveau. En fait, elle avait prévu le maximum de temps possible au cas où elle se perdrait et avait donc laissé une marge d'erreur. Soit elle serait en avance si elle ne se perdait pas, soit elle serait pile à l'heure si elle se perdait en chemin. Elle avait pris cette habitude à force d'expérience des retards.
Soudain, une idée folle lui vint à l'esprit.

Dis moi ... As-tu peur de l'eau ? dit-elle en faisant un clin d'oeil suivi d'un signe de la tête, lui montrant ses intentions.

Ben oui, ils allaient courir sous la pluie jusqu'au gymnase. Bon dix minutes en marchant, ça réduisait à cinq grosse minutes à courir sous la pluie. Oui, cinq à tout casser. Pas plus. Tout dépendrait si le jeune quarter-back courait vite. Stella oui, elle avait l'habitude. Son corps menu lui permettait de fendre l'air et de courir vite. C'était une gymnaste accomplie. Rapide, souple et agile. Mais Alex l'était-il ? Il devait courir assez vite quand même pour être dans l'équipe de foot de l'université.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Sam 22 Mai - 21:29

- Oui c'est avec le ballon, le ruban, le cerceau et le reste. Et c'est effectivement pas la même chose que les barres parallèles. Il faut tout de même une certaine souplesse, mais l'exercice demandé n'est pas le même.
- Ah bah je te crois volontier là-dessus. C'est de la gym, de toute façon, ça demande généralement en souplesse et en équilibre. M'enfin, je m'y connais pas, et ça, au moins, j'en suis sûr.

Le temps passait aussi surement que la pluie tombait en seaux d'eau, et apparemment, Alexander n'était pas le seul à s'en rendre compte. Il repensait, l'espace d'un instant, à tout ce qu'il avait dit depuis sa rencontre avec la jeune femme. Il s'était embarqué dans de longues tirades barbantes et, heureusement, ce trait de personnalité ne l'avait pas effrayé. Il s'était souvent mis dans des situations embarassantes voire parfois proche de l'humiliation. La seule chose qui le sauvait dans ces cas là était son statut étudiant. Quarter-back, ça aide. Stella, qui était elle aussi dans ses pensées, en émergea soudainement. Elle avait une étincelle étrange au fond des yeux lorsqu'elle posa une question toute aussi étrange à l'étudiant.

- Dis moi ... As-tu peur de l'eau ?

Associant un clin d'oeil à un geste du menton vers l'extérieur, Alexander comprit ce qu'elle voulait faire. Cette rencontre allait être encore plus marrante que prévue, finalement. Enfin, marrante, si l'on considère le fait de courir sous la pluie drôle. Ce qui n'était pas le cas du sportif, au contraire. Il avait l'habitude des entrainements sous la flotte, au terrain.

- Allons-y, répondit-il avec un grand sourire. Je t'attends pas, hein !

Avec son épaule et son coude, il mit son sac sur son dos, puis le serra bien pour que ça ne le gêne pas pendant sa course, et se dirigea vers l'extérieur non-abrité. En l'espace de deux secondes, il était déjà trempé de la tête au pied.

- Bon, on va p't'être pas trop s'attarder non plus. Dis moi si tu veux que j'aille moins vite, 'faudrait pas qu'on se perde, ça serait dommage, dit-il d'une voix enjouée.

Sur ces mots, il s'élança en avant et courait à grandes enjambées. Un faux pas et il s'étalerait par terre. Il s'assurait donc que chacun de ses appui soit solide et sans risque de patiner. Il jeta un coup d'oeil derrière lui pour voir où en était l'étudiant en littérature. C'était l'erreur à ne pas commettre... Au moment de tourner la tête, son pied droit glissa sur un petit sac plastique qui trainait, l'eau le rendant dérapant. En moins d'une seconde, il était au sol, la joue contre l'herbe mouillée et la boue. Il n'avait pas eu le temps de se rattraper mais avait réussi à amortir la chute. Heureusement pour lui, plus de peur que de mal, il se releva avec quelques difficultés et constata les dégats. Ses vêtements étaient plein de terre humide, comme son visage, et ses cheveux étaient décorés de quelques brins d'herbe. Décidément, aujourd'hui, c'était bourde sur bourde... Il bredouilla quelques mots imprononçables à l'attention de la jeune femme, puis repartit en direction du gymnase en lui faisant le signe de continuer à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Lun 24 Mai - 15:23

Le sportif ne tenta même pas de raisonner Stella ou de déblatérer sur le sujet. Il n'était pas contre le fait d'aller courir jusqu'au gymnase sous la pluie battante. La pluie était très violente. On aurait dit que si on tendait la main, tout en poussant un peu sur un côté, on allait tirer le rideau d'eau qui tombait continuellement. Le temps allait en empirant.

Allons-y! Je t'attends pas, hein ! Répondit-il à la jeune gymnaste en souriant.

A son tour Stella souria tout en ajustant son sac à bandouillère afin qu'il ne le gêne pas lorsqu'elle devrait courir. Alex était déjà dehors depuis quelques seconde et il n'avait aucune partie de son corps sec. Génial. Bon, il y aurait certainement des serviettes propres au gymnase. Elle s'avanca et suivit Alexander qui partit en flèche. Waow ! Il courait vite effectivement. Stella passa au niveau supérieur. Elle courait vite elle aussi. Elle arriva à le suivre non pas sans efforts, mais correctement. Le jeune homme était à son niveau. Parfait, elle ne le perdrai pas. Elle laissa tout de même entre eux un bon mètre et demi afin qu'il la guide. Elle s'était imaginée se tromper de chemin parce que, prise dans sa course folle, elle n'aurait pas pu virer à droite ou a gauche vu qu'ils étaient aux coudes à coudes. En laissant un peu d'espace entre eux, elle saurait quand est-ce qu'elle devrait changer de direction.
Elle se concentra afin de ne pas s'étaler par terre. Déjà que sans courir, sous la pluie elle tombait fréquement, alors là en courant, elle finirai aux urgences ! Mais en fait, ce ne fut pas elle qui tomba, ce fut le quarter-back. Il dérapa sur un sachet plastique et s'étala sur le sol boueux. Stella le rejoignit pour l'aider à se relever, mais il se releva aussi vite qu'il était tombé, et elle n'eut pas le temps de l'aider qu'il était déjà reparti à grandes enjambées. Il avait les vêtements sales et quelques herbes étaient collées à son visage et à ses cheveux. Stella se mit à courir derrière lui sans se laisser distancer. En espérant qu'aucun d'eux ne tombe encore. Quoi que, Stella savait qu'elle allait tomber. C'était irréfutable. Mais quand ? Alors là, elle avait déjà peur.
Mais elle n'eut pas à appréhender longtemps, lorsque Alexander vira à gauche, Stella, le suivant de près, tourna elle aussi mais dérapa sur le côté et tomba sur les fesses, glissant sur le côté sur quelques mètres.
Aie !
Elle se releva elle aussi, aussi vite que le sportif quelques minutes avant et se remit en route.

Allez, on continue ! On verra l'étendue des dégats une fois qu'on sera au gymnase !

L'étendue des dégats ... En effet elle en avait. Le sportif avait peut-être rien grâce à sa carrure impréssionante, mais aussi parce qu'il avait l'habitude d'encaisser les coups au football américain. Pas Stella. Or, en tombant, pour éviter le plus de mal possible, elle s'était aidée de sa main. De ce fait, elle avait juste glisser sur le flanc de sa fesse droite, même si ça allait encore. Par contre, sa main avait tout pris. Sa paume de main avait raclé des pierres et était un peu ensanglantée. Pas non plus de quoi appeler le SAMU, mais il lui faudrait certainement un bandage. Les quelques bléssures sur sa main lui piquait, mais heureusement que la pluie soulageait la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 25 Mai - 19:46

Aprés s'être relevé et s'être relancé dans ce qui ressemblait à une course, l'étudiant en sciences économiques se retourna de nouveau pour voir si la jeune et belle femme qu'il avait rencontré dix minutes auparavant le suivait encore, en faisant bien attention cette fois de ne pas s'étaler de tout son long sur le sol boueux. Il fut étonné de voir avec quelle rapidité elle l'avait rattrapé. Il ralentit légèrement, de manière à ne pas épuiser l'étudiante en littérature. Il tourna sur la droite, dans l'herbe, et manqua de glisser encore une fois. Il se déplaça un peu sur le côté de manière à voir si Stella suivait et assista à sa magnifique chute. Alexander glissa sur deux mètres pour s'arrêter, puis tendit sa main à sa compagne de course sous la pluie. Sans en avoir besoin, elle se releva d'un saut, et dit d'une voix ne trahissant aucune douleur qui aurait pu survenir lors de sa culbute:

- Allez, on continue ! On verra l'étendue des dégats une fois qu'on sera au gymnase.
- Ca me va. C'est plus bien loin.

Alexander repartit donc en direction du gymnase en faisant des enjambées plus réduites. Trois minutes et quelques glissades plus tard, ils arrivèrent devant ce batiment qui avait un grand toit en taule arrondie. L'intérieur était allumé. Pas étonnant, finalement, c'était le seul endroit aménagé pour le sport pour un campus de plusieurs milliers d'étudiants. Et c'était surtout l'endroit où s'entrainaient l'équipe de baskets et celle de cheerleader, les deux équipes les plus populaires avec celle de football.

La double porte du gymnase s'ouvrit à la volée et Alexander, suivit de prés par Stella, entra à l'intérieur et trempa tout le hall d'entrée. Ce gymnase était immense. Il y avait les terrains en salle, les salles de gym, celle de musculation, une dizaine de vestiaires, et evidemment des tribunes dans chaque salle - exceptée celle de musculation. L'étudiant se retourna vers la littéraire, trempée de la tête au pied. Il sortit de son sac de sport une serviette blanche puis lui posa sur l'épaule.

- Elle est propre, t'en fais pas. Au moins tu seras pas trempée pendant ta visite du gymnase. Il s'arrêta un instant, referma son sac, le remit sur son dos, et continua. Ca va, ta hanche ? Ah mais tu saignes de la main ? Si tu veux 'y a des lavabos prés des vestiaires, là-bas.

Il accompagna les gestes aux paroles, et pointa donc son doigt vers un couloir d'une étrange couleur jaune pâle. Pas forcément bien choisie, d'ailleurs. Avant qu'elle n'ait le temps de bouger, il relança.

- Bon, béh voila. Mon entrainement est dans un quart d'heure. Je peux aller m'habiller rapidement, j'en aurais que pour dix minutes, et te faire visiter aprés ? Si tu veux pas m'attendre, j'comprends. A toi de voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 25 Mai - 21:53

La douleur se faisait plus grande. Heureusement, le footballeur la rassura en lui disant qu'ils étaient presque arrivés. Elle poussa un grand soupir de soulagement lorsqu'elle vit le dome du gymnase. En effet, il était grand ! Mais bon, celui de Miami était à peu près de la même taille. Les quelques derniers mètres se firent avec un sprint extraordinaire et les deux étudiants rentrèrent en trombe dans le gymnase. Les deux jeunes sportifs étaient trempés. De la tête aux pieds. Stella saignait et Alexander avait ses habits couverts de boue et d'herbes. C'était une scène assez comique en fait. Elle observa les alentours. Le gymnase était vraiment grand. Alex sortit une serviette de son sac et la posa sur l'épaule de Stella tout en lui affirmant qu'elle était propre. Il vit qu'elle s'était bléssée à la main et lui montra du doigt un couloir où il y avait des lavabos. Elle prit la serviette et se sécha les cheveux, s'essuya le visage, le cou, et tout le reste du corps. Elle s'était bien séchée, malgré que ses habits soient trempés. Elle rendit la serviette à Alexander, le visage désolé.

Merci beaucoup. Je suis désolée, j'ai mis du sang sur ta serviette.

Elle le regarda dans les yeux et se mit à sourire, amusée. Elle s'approcha de lui et posa la main délicatement dans ses cheveux et lui enleva les quelques herbes que la pluie n'avait pas fait tomber lors de leur course après qu'il soit tombé.
Elle lui montra les herbes en souriant.

C'est juste de l'herbe.

Elle jeta les brins d'herbes au sol. De toute façon, il était déjà sale et trempé maintenant.

Bon, béh voila. Mon entrainement est dans un quart d'heure. Je peux aller m'habiller rapidement, j'en aurais que pour dix minutes, et te faire visiter aprés ? Si tu veux pas m'attendre, j'comprends. A toi de voir.

Plan intéressant. Pendant qu'il s'habillerait elle trouverait quelque chose pour se soigner dans les vestiaires, et il lui ferait visiter le gymnase après. De plus, son cours était dans une heure alors elle avait le temps.

Ok pour moi ! Pendant que tu t'habilles je vais trouver de quoi me soigner la main.

Les deux étudiants se dirigèrent vers le couloir et se séparèrent. Stella entra dans le vestiaire des filles et trouva les lavabos du premier coup. Normal ils étaient juste devant on pouvait pas les rater. Elle fit le tour de la salle et trouva une boite sur une table isolée. Lorsqu'elle l'ouvrit, elle comprit que c'était un nécéssaire de secours. Elle en sortit quelques bandages, du désinfectant et de l'adhésif. Elle se dirigea vers les lavabos et se lava les mains. Elle appliqua le désinfectant sur la plaie. la bléssure se raviva et lui brula la main. Elle finit ensuite par enrouler sa main dans le bandage, qu'elle fit tenir grâce à l'adhésif. Voilà qui était fait !
Elle sortit du vestiaire et vit que Alexander l'attendait, en habit de footballeur. Elle lui sourit tout en lui montrant sa main bandée.

Maintenant, c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Ven 28 Mai - 0:14

La manière qu'avait Stella de se sécher avait quelque chose de spécial. Peut-être était-ce la simplicité dont elle faisait preuve, sans faire de manière et en acceptant simplement la serviette d'Alexander, ou le fait qu'elle ne se plaignait pas malgré ce qu'avait éprouvé sa main. N'importe quelle fille du même âge en aurait fait tout un plat. Ajoutez à cela l'air désolé qu'elle eut lorsqu'elle rendit la serviette à son propriétaire en lui disant qu'elle l'avait taché de son sang. Effectivement, il y avait un peu de sang, mais pas de quoi poser problème au quarter-back.

- Tu sais, dit-il, j'ai l'habitude. Aprés les entrainements, ça arrive que les coudes prennent des coups et raclent sur le sol. C'est pas un problème quoi, et puis j'ai une recette de grand-mère niquelle pour nettoyer les taches de sang.

Juste aprés sa réponse, elle sourit sans rien dire. Et, surtout, elle fit une chose à laquelle Alexander ne s'attendait pas le moins du monde. Elle s'approcha du grand garçon et posa sa main sur ses cheveux, pour retirer les quelques brins d'herbe qui trainaient encore là à cause de la chute arrivée quelques minutes plus tôt. La délicatesse dont elle avait fait preuve, comme si elle l'avait à peine effleuré, faisait naître une étrange sensation dans le ventre du sportif. Ca faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé, et il ne préferait pas s'avancer quant à son origine. Il devait légèrement rougir, à ce moment précis.

Cassant l'intensité du moment, il proposa donc qu'elle aille nettoyer sa blessure le temps qu'il se change, aprés quoi il lui ferait faire une petite visite du complexe. Elle répondit qu'elle était d'accord et qu'elle allait chercher quelque chose pour se soigner la main. Avant qu'Alexander n'eut le temps de lui indiquer un endroit, elle était déjà partie. Il se dirigea donc vers les vestiaires des footballeurs, assez spacieux et proches de la sortie menant au terrain. Il n'y avait personne. Soit personne n'était encore arrivé, soit tout le monde était déjà dehors et prêt. L'une comme l'autre lui paraissait étrange. L'équipe entière, attendre dehors par ce temps, alors qu'un entrainement de deux heures les attend ? Mouai, louche. M'enfin, il verrait bien. Et dans tous les cas, il n'aurait pas perdu son aprés-midi avec la rencontre qu'il venait de faire.

Il s'installa sur un des bancs collés aux murs, se dirigea vers son casier, en sortit ses protections, puis les mit aprés s'être habillés de ses habits de sports. Au dessus de ses protections, il mit le maillot de l'équipe. C'était un maillot d'entrainement, bleu, tout comme ceux des matchs, sauf qu'il n'y avait pas de numéro et un surnom sur le dos. Le sien, c'était "le peintre", et il espérait que personne ne reviendrait sur son origine. Ensuite, il mit ses chaussures et attrapa son casque, enfonça son sac dans son casier qu'il ferma, et repartit vers le hall du gymnase.

Là, l'étudiant attendit le retour de la jeune fille aux allures de pom-pom girls mais à l'esprit bien plus vif que ceux de cette partie de la population étudiante. Il s'était dépeché pour s'habiller, craignant de la faire attendre, mais c'était le contraire. Ah, les femmes ! Heureusement, il n'attendit pas plus de deux minutes. En vérité, il avait en horreur d'attendre seul à un endroit où du monde pouvait passer. Depuis qu'il était enfant, d'ailleurs. Lorsque Stella arriva, elle avait un gros bandage sur la main et affichait une sorte de sourire qu'il n'arriva pas à décrypter. Décidément, plus le temps passait et plus elle se revélait être une jeune femme pleine de surprise. Et c'était tout aussi bien !

- Maintenant, c'est mieux !
- J'en doute pas. Bon, on commence par quoi... Bon, déjà, les grandes salles à l'intérieur du gymnase. Le terrain de basket, qui fait aussi terrain de volley, et la salle de gym. Je sais pas à quoi t'es habituée mais elle est vraiment énorme, celle de gym ! Aprés j'te montrerai la salle du muscu, pas bien intéressant pour toi j'imagine, m'enfin autant qu'on fasse une visite complète !

Le jeune quarter-back se dirigea donc vers une double-porte bleue assez large, qu'il ouvrit. Tout deux débouchèrent sur le terrain de basket/volley - et autre sports de salle - via l'entrée des spectateurs. Alexander contourna donc les tribunes, qui allait bien jusqu'à une petite dizaine de mètres de haut et sur toute la longueur du terrain. Des basketteurs étaient en train de jouer tranquillement, sûrement des membres de l'équipe qui se sont rencontrés une petite partie ensemble. Ils étaient grands, sautaient hauts, et faisaient surtout des choses assez impressionantes avec la balle. L'étudiant, lui, était une véritable chèvre en basket. Il n'avait jamais eu le "truc" pour dribler. Bref.

Lorsqu'ils arrivèrent, quelques uns tournèrent la tête et, aprés un signe de tête voulant dire "bonjour" ou "what's up", ils restèrent légèrement bloqués sur Stella. Et étrangement, Alex en ressentit de la jalousie. Préferant se dire que cela était dû à la possible gène qu'aurait pu ressentir l'étudiante en littérature sous la pression des regards, il l'invita à se diriger vers l'autre côté du terrain, en passant par une porte, d'un geste du bras.

- Pour la salle de gym, c'est pas le passage habituel pour s'y rendre, mais c'est le plus court. Sinon, il faut se taper les couloirs. Mais tu découvriras bien tout ça assez tôt, je pourrais pas te faire visiter tous les couloirs, ajouta-t-il avec un mouvement des lèvres ressemblant à un sourire.

Une fois la porte passée, une autre couloir. Au bout du couloir, une nouvelle porte à double battants bleue, qu'ils passèrent donc. Là, la salle de gymnastique. Une groupe de quatre garçons d'approximativement le même âge que les deux visiteurs s'entrainaient aux anneaux, alors qu'un groupe de filles jeunes, bien plus grand, faisait de la poutre.

- Voila. Par contre, pour la GRS, je sais pas si c'est ici ou dans une autre salle. Je crois qu'il y a une salle qui sert à ce genre d'activité sportive, mais en fait j'ai jamais bien su à quoi elle servait... C'est la salle qui suit celle la, quand tu sors et a gauche. Elles sont collées, ça sert à rien que je te fasse visiter elle a pas grand intérêt. Ah, si je me rappele qu'il y a une autre salle réservée à la gym. Mais 'y a juste des trampolines et des matelas au sol, je crois. C'est peut-être là que tu le fais. M'enfin, là c'est pareil, même couloir.

Alexander attendit de voir si Stella avait quelque chose à dire, ou simplement si elle voulait rester un peu là. Ensuite, ce serait direction les vestiaires et les bureaux des professeurs de sport et des "gérants" du gymnase. Ca, c'était plutôt vite fait. Il y avait une douzaine de vestiaires, chacun d'entre eux étaient réservés à un groupe d'activité sportive en fonction des sexes des pratiquants. Ainsi, le football était couplé avec le soccer, mais les horaires d'entrainement n'étaient pas les mêmes. Il fallait ajouter les deux vestiaires qui étaient là pour accueillir les équipes de l'extérieur. Mais elle le verrait bien assez tôt.

- Dis moi surtout, si je vais trop vite ou si tu veux qu'on passe par une de ces salles là. J'ai le temps, t'façon !





[HRP] Désolé pour le roman ^^ Dis moi si tu veux que je modifie ou que je ralentisse un peu le rythme Wink [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Lun 31 Mai - 14:47

"J'en doute pas. Bon, on commence par quoi... Bon, déjà, les grandes salles à l'intérieur du gymnase. Le terrain de basket, qui fait aussi terrain de volley, et la salle de gym. Je sais pas à quoi t'es habituée mais elle est vraiment énorme, celle de gym ! Aprés j'te montrerai la salle de muscu, pas bien intéressant pour toi j'imagine, m'enfin autant qu'on fasse une visite complète !"

La visite commenca. Il était vrai que l'intérieur du gymnase était immense. En fait il était aussi grand que celui de Miami, sauf qu'il y avait bien plus de terrains différents ici. Alors qu'ils marchaient tranquillement, ils passèrent devant un terrain de basket où quelques joueurs s'entraînaient. Certains se retournèrent et Alexander et eux se saluèrent d'un signe de tête. Stella, pas le moins sauvage, les salua aussi de la main tout en souriant. Après tout, elle allait peut-être les voir souvent au gymnase lors de ses entraînements. Autant partir sur de bonnes bases eux.
Les deux étudiants continuèrent leur chemin et passèrent une porte pour se rendre à la salle de gym. Là, des garçons et des filles s'entraînaient eux aussi. Certains aux anneaux, d'autres aux poutres, d'autres aux barres parallèles, etc ... Alex lui explique que ce chemin était le plus court pour se rendre en salle de gym.

"Voila. Par contre, pour la GRS, je sais pas si c'est ici ou dans une autre salle. Je crois qu'il y a une salle qui sert à ce genre d'activité sportive, mais en fait j'ai jamais bien su à quoi elle servait... C'est la salle qui suit celle la, quand tu sors et a gauche. Elles sont collées, ça sert à rien que je te fasse visiter elle a pas grand intérêt. Ah, si je me rappele qu'il y a une autre salle réservée à la gym. Mais 'y a juste des trampolines et des matelas au sol, je crois. C'est peut-être là que tu le fais. M'enfin, là c'est pareil, même couloir."

La salle de gym était impréssionante. Elle était effectivement plus grande que celle de Miami. Il y avait beaucoup d'espace afin que les étudiants ne se marchent pas dessus pendant l'entraînement. Le rêve ! L'étudiant en sciences économiques évoqua une salle voisine à celle-ci avec des trampolines et des matelas au sol. Ce serait effectivement là qu'elle pratiquerait la GRS. Elle avait l'habitude de s'entraîner sur un sol dur. Sur de l'herbe ou du parquet. Mais lorsqu'elle avait la possibilité de s'entraîner sur un matelas ou le risque de bléssure était moindre, elle en profitait.
Stella écoutait attentivement toutes les indications du quarter-back. Elle ne disait rien et se contentait de hocher la tête en signe d'approbation. Elle était satisfaite de la visite et de ce que le gymnase proposait. Exactement tout ce qu'il lui fallait.

"Dis moi surtout, si je vais trop vite ou si tu veux qu'on passe par une de ces salles là. J'ai le temps, t'façon !"

Elle se tourna vers lui, désolée de ne rien avoir dit durant la visite. Le silence de la jeune fille aurait très bien pu faire croire que le jeune homme allait trop vite ou que la jeune fille ne comprenait rien.

Non, non, ça va, ne t'en fais pas. Je saurais retrouver le chemin dans ce dédale de salles d'entraînement. J'ai déjà mémorisé les salles qui m'interessent. On continue ?

Elle sentait déjà qu'elle allait en passer du temps dans ce gymnase. Déjà, parce qu'elle ne connaissait personne, donc lorsqu'elle aurait des trous dans son emloi du temps, elle irait ici pour tuer le temps. En plus, lorsqu'elle aurait des compétitions, elle viendrait s'entraîner ici entre les cours pour s'améliorer afin d'être la meilleure pour le jour J.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 1 Juin - 12:44

Les deux étudiants s'étaient arrêtés dans un couloir aprés avoir fait la première partie de la visite, la plus importante, autrement dit. Ils avaient vu les salles de sport qui étaient à l'intérieur du gymnase, et allaient donc maintenant s'attaquer aux vestiaires et, de l'intérieur, Alexander comptait montrer à Stella les terrains qui étaient sous la pluie. Sauf, bien sûr, si elle comptait une fois de plus courir sous les trombes d'eau qui tombaient du ciel. Le jeune adulte en tenue de footballeur demanda à sa compagne de visite si il n'allait pas trop vite. D'un air presque gené de n'avoir rien dit pendant toute cette première partie de la visite, elle répondit:

- Non, non, ça va, ne t'en fais pas. Je saurais retrouver le chemin dans ce dédale de salles d'entraînement. J'ai déjà mémorisé les salles qui m'interessent. On continue ?
- C'est parti. Il reste donc les vestiaires... Le reste, c'est les toilettes, les bureaux des coachs et des agents entretiens, donc je pense pas que ce soit nécessaire.

Alexander se dirigea donc vers l'autre côté du couloir, au bout duquel se trouvait une porte qui ramenait au hall d'entrée. Une fois là, ils le traversèrent et arrivèrent dans l'aile des vestiaires. Une douzaine de vestiaires se succédaient de chaque côté du large couloir. Devant chaque porte des vestiaires, il s'arrêtait en disant à qui il était généralement reservé. Une fois arrivé devant celui reservé aux gymastes féminines, il ouvrit la porte pour montrer à Stella là où elle reviendrait surement assez souvent. Bon, le problème, c'était que le vestiaire n'était pas vide à ce moment, et une jeune étudiante cria alors même qu'Alexander n'avait pas encore eu le temps de tourner la tête. Surpris par le bruit, il sursauta, et claqua la porte. Il regarda ensuite l'étudiante en littérature et, les joues légèrement rougies par ce qui venait de se passer, lui parla d'une petite voix.

- Ahem... Bon béh je te laisserai visiter ça par toi-même... J'sens que ça va encore me retomber dessus, ça ! Les footballeurs sont vus par tout le monde comme des fêtards sans borne et aussi comme des abrutis finis. Un peu comme les hockeyeurs, d'ailleurs.

Il continua à avancer et ne s'arrêta pas avant le dernier vestiaire du couloir: celui des footballeurs. Il l'ouvrit, et tomba nez à nez avec trois gars de la ligne défensive qui étaient en train de s'habiller.

- Eh Cash ! T'es djà habillé toi ? T'arrives tout l'temps à la bourre. Bon c'est tout.
- Eh les gars, la forme ? Ouai je sais, mais j'devais faire visiter le gymnase à une nouvelle. Elle veut commencer la gym, et elle vient de Miami. Elle s'appele Stella. Devant le regard et le sourire des trois footballeurs, il ajouta rapidement. Laissez tomber, sérieux. Bon on s'voit t't'al.

Sur quoi il ferma la porte, et ajouta à l'attention de Stella.

- Bon, faut pas faire attention. Dés que ça parle de nana, ils démarrent au quart de tour. Bref. Suis-moi, j'vais te montrer le terrain. De l'intérieur, t'inquietes, on aura pas à se tremper encore une fois. Enfin, pas toi en tout cas !

Sur ce, il fit ce qu'il avait prévu et se dirigea vers une trés large porte à double battants, qui donnait sur l'extérieur. Il l'ouvrit donc et montra de son index un terrain de football et de soccer. Il y avait déjà quelques joueurs habillé sur le terrain qui se couraient aprés.

- Bon, là les tribunes sont pas trés grandes. Quand on joue des matchs trés importants, on va sur un terrain au nord de Manhattan. Un beau stade, où jouent les équipes de la ville d'habitude. Mais c'est vraiment que pour les matchs les plus importants. Bref. Je crois qu'on a fait le tour. Bon j'éspere vraiment que tu pourras t'y retrouver. J'sais que tu m'as déjà assuré que ouai, m'enfin. Voila, si tu veux que j'revienne sur quelque chose, ou si t'as quelque chose à me demander, hésite pas. Pour les horaires d'ouverture et tout, j't'avoue que j'sais pas trop. Ca doit être marqué quelque part à l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Mar 1 Juin - 15:02

Les deux jeunes se dirigèrent ensuite vers les vestiaires. Et des vestiaires, il y en avait beaucoup ! Ils débouchèrent dans un couloir avec plein de portes. Un vestiaire différent pour chaque sport et un pour les garçons, et un autre pour les filles. Une douzaine de vestiaires avaient été emménagés. A Miami il y en avait la moitié. Ici c'était le must ! Le top du top. Décidement, les new-yorkais ne faisaient pas les choses à moitié. A Miami, les habitants étaient tous des fêtards, préoccupés par les apparences, préférant les vacances à la plage plutot que de travailler. Ici, le travail était fait avec minutie et perfection. C'était impréssionant. Rien à voir avec la Floride.

Ils arrivèrent vers une porte. Alex lui expliqua que c'était le vestiaire fille et gymnastes. Il ouvrit la porte, et un cri féminin se fit entendre. Oops ! Il referma brusquement la porte, regarda Stella et rougit.

"Ahem... Bon béh je te laisserai visiter ça par toi-même... J'sens que ça va encore me retomber dessus, ça ! Les footballeurs sont vus par tout le monde comme des fêtards sans borne et aussi comme des abrutis finis. Un peu comme les hockeyeurs, d'ailleurs."

Cela fit rire Stella. Décidement, elle n'allait pas s'ennuyer avec le quarter-back. Ils avancèrent encore un peu jusqu'au dernier vestiaire. Alexander l'ouvrit. C'était son vestiaire, celui des footballeurs. Ils tombèrent nez à nez avec trois footballeurs en train de s'habiller. Stella détourna son regard lorsqu'elle vit que l'un était presque nu.

- "Eh Cash ! T'es djà habillé toi ? T'arrives tout l'temps à la bourre. Bon c'est tout."
- "Eh les gars, la forme ? Ouai je sais, mais j'devais faire visiter le gymnase à une nouvelle. Elle veut commencer la gym, et elle vient de Miami. Elle s'appele Stella."

Stella se tourna vers eux et les salua de la main en souriant, légèrement gênée. Mais bon, elle avait l'habitude. Elle vit que les trois sportifs souriaient bizarrement. Aie. Allait-elle être la nouvelle proie ? Hors de question, ils s'en mordraient les doigts !

"Laissez tomber, sérieux. Bon on s'voit t't'al." Dit-il en fermant la porte.
Bon, faut pas faire attention. Dés que ça parle de nana, ils démarrent au quart de tour. Bref. Suis-moi, j'vais te montrer le terrain. De l'intérieur, t'inquietes, on aura pas à se tremper encore une fois. Enfin, pas toi en tout cas !

Tu m'étonnes ! Des clichés ambulants ! Heureusement certains en échappaient. Alexander et Stella en étaient des parfaits exemples. Ils achevèrent la visite par le terrain extérieur. Pour éviter de se mouiller, il ne fit qu'ouvrir la grande porte et lui montra de loin le terrain où il s'entraînait.

"Bon, là les tribunes sont pas trés grandes. Quand on joue des matchs trés importants, on va sur un terrain au nord de Manhattan. Un beau stade, où jouent les équipes de la ville d'habitude. Mais c'est vraiment que pour les matchs les plus importants. Bref. Je crois qu'on a fait le tour. Bon j'éspere vraiment que tu pourras t'y retrouver. J'sais que tu m'as déjà assuré que ouai, m'enfin. Voila, si tu veux que j'revienne sur quelque chose, ou si t'as quelque chose à me demander, hésite pas. Pour les horaires d'ouverture et tout, j't'avoue que j'sais pas trop. Ca doit être marqué quelque part à l'accueil."

La visite était terminée. Elle savait maintenant se repérer dans ce labyrinthe de pièces. Elle avait déjà repéré toutes les pièces qui l'interessait. Parfait !
Elle se tourna vers Alex en souriant.

Merci beaucoup ! Pour tout ! T'es mon héros aujourd'hui ! Dit-elle en riant.
Je saurai parfaitement m'y retrouver merci. Et puis il n'y a que quelques salles qui m'interessaient. Le vestiaire pour les gymnaste, la salle de gym, et la salle de muscu. Eh oui, contrairement à ce que tu penses, la musculation est aussi importante pour les gymnaste. Il faut avoir beaucoup de force dans les bras pour pouvoir faire se sport, et les jambes extrêmements résistantes.
Et encore merci beaucoup, tu m'as enlevé une belle épine du pied !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Cash
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : New-York City
Clan : neutre
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : Maitrise de l'air & métamorphose en gaz inodore et invisible - Niveau 1
Profession : Journaliste spécialisé en économie
Professeur d'économie et de communication à l'université
Points de rp : 90

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Ven 4 Juin - 12:01

Les pièces et les couloirs se succédaient et, au final, les deux étudiants s'arretèrent au seuil d'une porte donnant sur l'extérieur. Là, Alexander expliqua que c'était son terrain. D'ailleurs, il allait être l'heure d'y aller, quelques joueurs en tenue passèrent à côté d'eux en saluant leur quarter-back oralement ou d'un signe de tête, ne voulant pas le déranger alors qu'il était avec une magnifique créature dont la plupart était surement envieux. D'ailleurs, ils se retournaient presque tous aprés avoir croisé Stella, ce qui fit sourire le grand blond.

Lorsqu'il eut fini de parler, la jeune femme se tourna vers lui avec un grand sourire et enchaina, d'un air tout aussi satisfait et assez joyeux:

- Merci beaucoup ! Pour tout ! T'es mon héros aujourd'hui ! Je saurai parfaitement m'y retrouver merci. Et puis il n'y a que quelques salles qui m'interessaient. Le vestiaire pour les gymnaste, la salle de gym, et la salle de muscu. Eh oui, contrairement à ce que tu penses, la musculation est aussi importante pour les gymnaste. Il faut avoir beaucoup de force dans les bras pour pouvoir faire se sport, et les jambes extrêmements résistantes. Et encore merci beaucoup, tu m'as enlevé une belle épine du pied !
- Ton héros ? C'est beaucoup dire. M'enfin, content d'avoir pu t'aider ! Bon, bah peut-être qu'on se croisera dans la salle de muscu ! J'y vais pas trés souvent, mais il va falloir que je m'y mette... Bref, c'était vraiment un grand plaisir de courir sous la pluie avec toi, on se remet ça quand tu veux ! Et si tu perds encore ton chemin, n'hésite pas à m'appeler. Il rajouta avec un sourire plein de malice: Ou plus simplement, si tu veux qu'on aille boire un verre ou manger un bout... A toi de voir, quoi ! Pareil, si jamais tu veux passer voir un match... Enfin je serai content que tu passes ! Attends moi, j'reviens.

Il se dirigea vers son vestiaire, juste à côté, et revint moins d'une minute plus tard avec un petit papier dans la main, qu'il glissa dans une poche du sac de la future championne de gymnastique.

- Voila, tu as mon numéro. Alors vraiment, n'hésite pas ! Même si ce n'est que pour me demander d'aller te chercher un livre à la BU. Bon, ok, peut-être pas. Dans tous les cas, j'éspere qu'on se reverra bientôt. Appele-moi, hein ! Et rappelle toi: Alexander Cash, t'as pas intérêt à oublier !

Toujours avec le sourire, son casque en main, il sortit sous la pluie et se retourna au bout de trois mètres pour faire un signe de la main à Stella. Il espérait qu'elle avait saisi son humour, ce n'était pas toujours le cas avec certaines personnes. Et surtout, il espérait qu'ils se reverraient au moins une fois, histoire de.



[HRP: Je te laisse cloturer par un petit post ? Ou tu préferes que je le fasse ? C'est juste pour avoir ta réponse :) /HRP]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stella Celadon
Mutante de niveau 1

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2010
Localisation : Insitut Xavier
Clan : apprenti Xmen
Age du personnage : 22ans
Pouvoirs : Energie & Fusion Stellaire
Profession : Etudiante en Littérature
Points de rp : 60

MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   Ven 4 Juin - 19:33

Elle vit s'éloigner d'autres footballeurs vers le terrain tout en saluant Alexander. Eh bien, il était populaire et aimé. En même temps, rien de surprenant lorsqu'on est le quarter back de l'équipe de foot de l'université. On se fait beaucoup d'amis.

"Ton héros ? C'est beaucoup dire. M'enfin, content d'avoir pu t'aider ! Bon, bah peut-être qu'on se croisera dans la salle de muscu ! J'y vais pas trés souvent, mais il va falloir que je m'y mette... Bref, c'était vraiment un grand plaisir de courir sous la pluie avec toi, on se remet ça quand tu veux ! Et si tu perds encore ton chemin, n'hésite pas à m'appeler." Dit-il en souriant.
"Ou plus simplement, si tu veux qu'on aille boire un verre ou manger un bout... A toi de voir, quoi ! Pareil, si jamais tu veux passer voir un match... Enfin je serai content que tu passes ! Attends moi, j'reviens."

Il s'en alla à grandes enjambées vers son vestiaire et revint aussi vite qu'il était parti. Stella se vantait de courir vite, mais le jeune étudiant se débrouillait tout aussi bien. Encore une fois, ce n'était pas non plus surprenant pour un sportif. De plus, son statut de quarter back lui obligeait à s'entraîner plus que les autres. Il fallait montrer l'exemple aux autres.
Il tendit la main et glissa un petit papier dans le sac de la gymnaste.

Voila, tu as mon numéro. Alors vraiment, n'hésite pas ! Même si ce n'est que pour me demander d'aller te chercher un livre à la BU. Bon, ok, peut-être pas. Dans tous les cas, j'éspere qu'on se reverra bientôt. Appele-moi, hein ! Et rappelle toi: Alexander Cash, t'as pas intérêt à oublier !

Stella prit le bout de papier et y jeta un coup d'oeil. Elle le plia soigneusement et le rangea dans sa poche. Elle lui sourit lorsqu'il se retourna pour lui faire un dernier signe de la main puis elle s'empressa de dire avant qu'il ne parte pour de bon :

Je n'oublie jamais un nom ! Dit-elle dans le même ton qu'il avait employé quand il lui dit qu'elle n'avait pas interet à oublier.

Il partit vers son terrain et elle marcha lentement dans le gymnase. Elle sortit le papier qu'elle venait de ranger, prit son portable et y enregistra le numéro. Elle espérait le revoir bientôt. C'était un gars interessant et drole. Et la prochaine fois, elle apprendrait à le connaître un peu mieux. De toute façon elle avait son numéro et il lui avait fait clairement comprendre qu'elle pouvait l'appeler à tout moment si elle avait besoin d'aide ou même aller boire un verre ou autre. Elle l'utiliserait donc. Mais tout d'abord, elle se concentrerait sur sa première semaine de cours. Elle verrait de revoir Alexander plus tard, après avoir fini sa semaine. La première semaine d'un tout autre rythme scolaire. La semaine qui commencait allait être longue.

[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bon sens de l'orientation sous la pluie. Ou presque [Alex] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Campus Universitaire-