anipassion.com
Partagez | 
 

 Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Fév - 22:55

Il faisait vraiment beau ce matin-là. Quand Charles se reveilla, un petit rayon de soleil mince et chaud lui effleurait la joue, par l'entremise de la fenêtre et de ses rideaux entre ouverts. Il eut de la misère à ouvrir ses yeux, mais lorsque ce fut chose faite, il sursauta. Ou étail-il déjà? Il s'attendais étrangement à se réveiller adosser à un gros conteneur à déchets crasseux et coulant, les fesses endolories et glacées.

Il était à un tout autre endroit. Il baissa les yeux et vit Delinda. En un instant, tout ses souvenirs revinrent à lui. Quel soulagement! Elle était si belle lorsqu'elle dormait, on aurait dit un ange... Charles caressa ses cheveux de sa main et se remémora au même moment la soirée de la veille. Son odeur, sa peau, tout lui revint. Charles sourit à la vue du pyjama de la jeune femme. '' Différente, mais charmante'', il se rappela.

En douceur, Charles se leva pour aller à la toilette.Delinda ne semblait toujours pas être reveillée. Une fois qu'il avait fait ce pourquoi il était venu, il se regarda une seconde dans le miroir, les cheveux tout ébouriffés, puis passa ses mains sous l'eau et les lava. Il quitta la salle de bain, le sol froid lui gelant les pieds. Il reprit doucement sa place dans le canapé-lit, parmis les couvertures en petites boules.

Ça devait faire au moins 12 ans qu'il n'avait pas mit les pieds dans un vrai lit, à moins que vous considériez un vieux matelas troué comme étant un ''vrai lit''. Charles passa quelques minutes à regarder Delinda dormir, à observer chaque centimètre de son visage, à ressentir chacune de ses respirations. Puis, il pensa à tout ce qui s'était passé le jour d'avant. Leur rencontre, leurs échanges, leurs baisers, la discussion qu'ils avaient eu, surtout.

Ensuite, il se demanda ce qu'ils allaient bien faire aujourd'hui. Peut-être pourraient-ils aller prendre l'air, marcher en ville. Charles aimait Delinda, mais il aimait aussi la ville, sa maison. Cette ville qui lui avait servit de refuge pendant 12 ans. Celle qui l'avait protéger et qui l'avait cacher. Il pourrait sûrement lui montrer quelques unes de ses cachettes ou encore des endroits qu'il avait visités. Peu importe, il lui demanderait une fois qu'elle serait réveillée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Fév - 23:24


Delinda passa une nuit calme. Une nuit comme elle n'en avait pas passée depuis très longtemps. Contrairement à Charles, elle savait exactement où elle était et avec qui elle était. Pourtant elle n'ouvrit pas les yeux en sentant le jeune homme se lever du lit pour passer à la salle de bain, au contraire, elle se mit un peu plus en boule, ne trouvant pas la force de se défaire des couvertures, elle était tellement bien !

Tandis qu'elle sortait peu à peu des bras de Morphée tout en entendant l'eau du robinet couler dans la salle de bain, elle se remémora brièvement l'épisode de la veille. L'aggression, le sauvetage héroïque, le coup de foudre, les confidences... Bien que Delinda gardait les yeux fermés, un large sourire s'afficha sur ses lèvres. Elle n'avait aucune raison de fuir cette nouvelle journée, elle avait d'ailleurs toutes les bonnes raisons du monde pour se lever. Mais on ne changeait pas facilement les habitudes de Delinda. Elle allait flemmarder encore un petit moment, feignant d'être toujours endormie. Et puis elle était curieuse d'écouter ce que Charles ferait pendant qu'il penserait qu'elle dormait encore.

Heureusement pour lui, ce dernier ne la déçue pas. Charles la rejoignit dans le lit en s'installant doucement près d'elle. ll prenait garde à ne pas la bousculer, c'était tellement mignon. La jeune femme se sentit tellement apaisée par la présence de son compagnon qu'elle se rendormit quelques minutes. Et puis des rayons du soleil, délivrant une douce chaleur sur un côté de son visage la réveillèrent pour de bon. Il faisait beau dehors, voilà qui était bien. Et en plus de cela, son nouveau petit ami sérieux et officiel était présent. Elle se tortilla un instant, ronronnant comme un chat puis s'étira de tout son long. Enfin elle tourna la tête vers Charles en lui déccrochant un sourire à faire fondre n'importe qui.

- Bonjour...

Elle se redressa doucement en étouffant un baillement et frotta ses yeux encore endormis.

- Tu as bien dormi ?

Elle s'étira à nouveau puis se mit à cheval sur lui sans ménagement avant de s'allonger sur son torse, dans l'espoir d'avoir le droit à un gros calin matinal. Cependant elle se garda bien de l'embrasser, attendant de pouvoir se brosser les dents XD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Fév - 1:30

Alors Delinda se reveilla, enfin. Tout doucement, elle se tortilla puis sourit à Charles. Quel sourire! Un rayon de soleil lui éclairait le visage, la rendant encore plus belle et encore plus jeune. Charles lui sourit à son tour, et doucement la dormeuse murmura:

- Bonjour...

Le petit coeur de Charles craqua suite à ce petit murmure. Il ne put s'empêcher de relâcher un petit rire. Au moment ou il allait la prendre dans ses bras, cette dernière se mit à cheval sur lui, demandant de l'affection. Naturellement, le jeune homme ne put s'empêcher de la prendre entre ses bras et de la serrer tendrement contre lui. Probablement, le câlin le plus agréable auquel il arrivait participer de toute sa vie.

- Tu as bien dormi?

- Biensur, et toi?

Biensur qu'il avait bien dormi, quelle question! Un lit propre et assez confortable, des couvertes chaudes et moelleuses, elle. Tout les éléments pour la recette d'un sommeil parfait. Il jeta un coup d'oeil dehors, puis dans ses yeux.

- Il fait vraiment beau aujourd'hui...

Le soleil était chaud, l'air extérieur semblait agréable à respirer. Charles aurait bien aimé aller marcher à l'extérieur aujourd'hui. D'un autre côté, il était bien ici et s'il aurait pu, il y serait rester toute sa vie. Il était fabuleusement bien dans la position ou il se trouvait, et il ne put s'empêcher d'embrasser le front de sa chérie. Sa peau était si douce, tellement agréable au toucher.

Le soleil, elle et lui. Tout les éléments qui faisaient de ce moment un des plus mignons et intimes. Puis, Charles pensa aux mutants. En fait, il pensa à elle et à lui, à leurs mutations. Il se disait tout bas: '' Quelle chance''. Non seulement ils formaient la paire en amour, mais aussi ils étaient intimement liés grâce à tout cela. Quelle coincidence.

Quand Charles baissa sa tête pour l'appuyer doucement sur celle de Delinda, il détourna toutes ces pensées . Ce n'était pas la priorité pour le moment. En fait, la priorité c'était:

Elle et lui.

C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Lun 8 Fév - 12:53


- Biensur, et toi?

Après que Charles lui ai répondu, la question de Delinda lui sembla stupide. Il ne pouvait qu'avoir bien dormi après toutes les nuits qu'il avait passé seul dehors. Elle ne pouvait même pas imaginer combien ces nuits-là devaient être éprouvantes. Peut-être que la jeune homme s'y était finalement habitué, mais il n'en restait pas moins qu'il n'y avait rien de mieux que la chaleur d'un vrai foyer. Lin' lui répondit à son tour par un hochement de tête.

- Il fait vraiment beau aujourd'hui...

Comme pour souligner les paroles de son compagnon, Delinda tourna à nouveau la tête vers la fenêtre, profitant du soleil qui caressait son visage. Effectivement, il faisait beau. Bien plus que ces derniers jours au froid rigoureux. L'air au dehors était sûrement frais, mais c'était un temps à se promener. Les projets de la veille semblaient être au beau fixe, le couple pourrait aller se promener et permettre à Delinda de faire profiter Charles d'un compte en banque bien rempli, comme elle l'avait prévu.

Alors que la jeune femme était toujours à cheval sur Charles, elle déposa un baiser dans le creu de son cou puis se détacha difficilement de lui pour se lever. Une fois debout elle s'étira à nouveau. La seule différence avec la veille, c'était que les cheveux de Delinda étaient nettement décoiffé. On aurait pu croire qu'elle avait passé la nuit à se faufiler dans des buissons. Elle n'y fit cependant pas attention et entreprit de leur préparer du café : S'il y avait bien une chose dont Lin' ne pouvait pas se passer, c'était une bonne dose de caféine au réveil. Sans quoi, elle était incapable d'avoir les esprits clairs.

Tandis qu'elle leur servait une tasse, elle reprit la parole, commençant à s'enthousiasmer sur le programme de leur journée.

- C'est vrai qu'il a l'air de faire bon, on devrait profiter de ce temps... On pourrait se promener à Central Park et aller faire quelques magasins ? Qu'est-ce que t'en penses ?

Sa vie... Bien plus facile contrairement à celle de Charles. Ce dernier devait avoir oublié le sens de cette expression "faire les magasins".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Mar 9 Fév - 13:41

Du café! Charles ne se rappelait plus de cette chose jusqu'au moment ou l'odeur exquise de la substance parvînt à ses fosses nasales! Quelle effluve! Heureusement, elle lui en servait une tasse aussi. C'était vraiment son jour chanceux! XD

- C'est vrai qu'il a l'air de faire bon, on devrait profiter de ce temps... On pourrait se promener à Central Park et aller faire quelques magasins ? Qu'est-ce que t'en penses ?

Charles avait justement pensé à aller se promener quelques instants plus tôt, donc cette idée l'enchantait. Petite promenade romantique, main dans la main, au beau milieu de central park, parmis des arbres et des oiseaux gasouillants!Oui, cette promenade était sans contredit une bonne idée.

Faire quelques magasins? Haha, elle devait rigoler. Charles eut, à cet instant, un petit sourire en coin. Il n'avait pas mit les pieds dans un magasin depuis la dernière fois ou il avait essayer d'y rester pour dormir et qu'on l'avait expulser au beau milieu de la nuit, événement qui remontait à quelques années. Un magasin... Charles n'y voyait pas vraiment du bon dans cetétablissement. Les personnes qui y allaient étaient des riches et des snobes qui trainaient leurs enfants rois et qui dévalisaient la totalité des boutiques en quelques heures seulement. Le paradis des enfants gâtés. Mais bon... ça faisait partie de la société. Charles devrait s'y faire. Après tout, Delinda était vraiment généreuse et il ne pouvait pas refuser cette offre. Il accepta.

- Oui bonne idée... mais tu sais... je n'ai pas un sous...

Charles la regarda dans les yeux tentant de lui montrer comment il ne tenait pas vraiment à tout ces dépenses qu'ils s'appretaient à faire. Après, il regarda la façon dont il était vêtu et en conclu que ce n'était pas si mal, mais qu'il aurait quand même besoin de nouveaux linges.
Il savait très bien ce qu'elle allait lui répondre, il s'éfforçait de rester poli comme d'habitude. Peut-être commençait-il à devenir hypocrite... il aurait peut-être mieux fait de se taire... peu importe.
Il miserait sur la promenade dans le parc. Là-bas, ils seraient tranquiles et Charles se sentirait plus à l'aise que dans un centre d'achats.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Mar 9 Fév - 16:03


Comme la veille, Delinda s'installa sur un des tabourets du mini-bar et s'accouda à ce dernier tout en tenant sa tasse fumante entre les mains. Elle invita Charles à en faire de même. Le jeune homme avait l'air content du petit déjeuner-café que Delinda lui offrait et cela la fit sourire. L'avantage de cotoyer quelqu'un vivant dans la rue, c'est qu'il ne lui fallait pas grand chose pour être heureux.

- Oui bonne idée... mais tu sais... je n'ai pas un sous...

Delinda leva les yeux au ciel et posa sa tasse sur le bar en soupirant.

- Charles... Tu as dû te rendre compte que j'avais bien assez d'argent pour nous deux.

Et puis c'était une habitude pour la jeune femme à présent, de claquer sans compter. Elle était tellement habituée à être entourée par des gens ne souhaitant que profiter de son compte en banque qu'elle ne s'en souciait même plus. Ca lui était égal. En revanche concernant Charles qui ne lui avait rien demandé et qui avait d'ailleurs tendance à rechigner lorsqu'elle lui proposait les choses les plus basiques, c'était elle qui tenait absolument à lui faire profiter de son porte-monnaie.

- Si tu veux savoir la vérité... La plupart de l'argent que je claque à longueur de journée, ce n'est même pas le mien. Avant je n'avais même pas un rond, moi et ma mère on vivait dans un HLM pourri... Enfin c'est vrai que c'est toujours mieux que de ne pas avoir de toit... Enfin voilà, mon beau-père est arrivé et comme il est le rédacteur en chef du New York Times, on a plus jamais eu de problème d'argent. Je suis devenue une pauvre petite fille de riche et régulièrement je vais le voir pour créditer mon compte. Je pense d'ailleurs que c'est plus parce que j'ai tendance à m'assoir sur ses genoux que pour le fait d'être sa belle-fille qu'il le fait sans hésiter. Pas glorieux hein ?

Delinda arrêta de parler, ayant l'impression d'avoir la langue terriblement bien pendue. Et puis elle était curieuse de voir la réaction de Charles à propos de ce qu'elle venait de lui dire. Elle ajouta tout de même une dernière chose.

- Alors ne penses pas abuser lorsque tu acceptes ce que je t'offre parce que de toute façon je n'ai pas trimé pour avoir cet argent et que je n'ai aucun mérite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Mar 16 Fév - 13:34

Delinda parlait. Charles écoutait. Voilà. Il n'avait pas vraiment son mot à dire en ce qui concernait l'argent. Cette dernière était pour lui le fruit interdit, l'inaccessible mais le convoité. Ces dernières années, il avait n'avait eu que très rarement de l'argent entre ses mains. La seule monnaie qui frôla ses mains fut l'argent qu'il vola pour les comptes de quelqu'un d'autre. Pas très riche quoi...

- Si tu veux savoir la vérité... La plupart de l'argent que je claque à longueur de journée, ce n'est même pas le mien. Avant je n'avais même pas un rond, moi et ma mère on vivait dans un HLM pourri... Enfin c'est vrai que c'est toujours mieux que de ne pas avoir de toit... Enfin voilà, mon beau-père est arrivé et comme il est le rédacteur en chef du New York Times, on a plus jamais eu de problème d'argent. Je suis devenue une pauvre petite fille de riche et régulièrement je vais le voir pour créditer mon compte. Je pense d'ailleurs que c'est plus parce que j'ai tendance à m'assoir sur ses genoux que pour le fait d'être sa belle-fille qu'il le fait sans hésiter. Pas glorieux hein ?

Charles l'aurait deviné même si elle ne lui en avait pas parlé du tout. Elle avait beaucoup d'argent, bien assez pour tout les deux, sans aucun doute. Charles le savait, et ce, depuis le moment de leur rencontre dans la ruelle. Cette fille avait de l'argent. Charles qui s'éfforça de rester poli, répondit:

- Chacun sa p'tite histoire...la mienne non plus n'est pas très glorieuse d'ailleurs...

Mauvais choix de réplique. Il avait maintenant la certitude qu'elle allait lui poser des questions sur son passé, davantage qu'elle l'avait fait précédamment. Tanpi. Mais Charles se devait d'être reconnaissant envers elle et d'accepter son offre et sa générosité. Elle ne lui devait rien à présent, c'était par simple générosité qu'elle faisait tout cela, Charles l'appréciait beaucoup. Après tout, ça lui ferait vivre une nouvelle expérience, en compagnie de cette jeune femme merveilleuse.

- Mais...d'accord j'accepte ton idée...merci Delinda...

Charles lui envoya une fois de plus son petit sourie à tout casser. Elle devrait s'y faire, à ce petit sourire. Charles se leva du lit et s'avança vers la jeune femme endormie qui buvait paresseusement son café sucré. Il l'a regarda dans les yeux et lui dit:

- Tu sais... je n'ai pas besoin de rien d'autre...mis à part toi...

Charles lui embrassa le front et s'assit sur le tabouret disponible, face à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 20 Fév - 23:52


- Chacun sa p'tite histoire...la mienne non plus n'est pas très glorieuse d'ailleurs...

En effet, lorsque Charles prononça ces mots, Delinda n'y fut pas insensible. La réponse du jeune homme sous-entendait bien que lui non plus n'était pas tout blanc. Avec quelques années passées dans la rue, ça n'avait rien d'étonnant.

- Tu sais... je n'ai pas besoin de rien d'autre...mis à part toi...

La dernière phrase de Charles fit sourire la jeune femme. Et elle savoura le baiser qu'il lui déposa sur le front. C'était un geste tendre qu'elle recevait pour la première fois et qui en disait long sur les sentiments de son compagnon. Bien que Lin' n'ai jamais eu l'expérience d'un amour sincère, elle sentait bien que ce contact, infiniment doux, protecteur et agréable était beaucoup plus révélateur que n'importe quelle nuit passée dans les bras d'un homme. Une fois de plus, elle se demanda ce qui les avait amenés à se rapprocher autant et si vite. Encore plus pour Delinda, c'était quelque chose de pas commun et de difficile à expliquer.

Lorsque Charles s'assit en face d'elle, Delinda hésita un instant puis se décida enfin à poser la question qui lui taraudait l'esprit.

- Je me demandais... Quelqu'un comme toi qui vit dans la rue doit... sûrement assister à des évènements assez glauques... ou être poussé à faire des choses pas très catholiques pour survivre ? Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Jeu 4 Mar - 15:53

Elle passait finalement aux grandes questions. Charles...son passé...la rue. Pourquoi? Il se sentait si bien ici, il ne voulait plus repenser à tout son histoire misérable. Plus rien de tout cela ne comptait...Pourtant, tout cela était bien vrai. Il avait vécu pratiquement toute sa vie dans la rue. Il venait tout juste de se réveiller de ce cauchemar....

- Et bien...oui. T'as raison. Au début, les choses étaient beaucoup plus difficiles. J'avais peine à me nourrir et....Tu sais parfois, quand la faim l'emporte, on est forçé à faire des choses moins ''saine'', si on peut dire ça comme ça. C'est une chance que tu as de ne pas avoir vécu la famine, crois moi . Par contre, j'ai rencontré Sue et sa famille plus tard. Cette femme travail dans un dépanneur et deux fois par semaine elle me donnait de la nouriture et je repartais dans ma ruelle, incognito. Mais bref, la vie de rue, c'est pas du gâteau, mais je crois qu'on s'y fait à la longue. J'ai répondu à ta question?

Charles n'avait pas osé lui parler de son père. Point à la ligne. C'était beaucoup trop tôt. Point à ligne. Bref, il détourna le regard de Delinda, attentive, puis il regarda vers l'extérieure, le bon temps l'appelant de plus belle.

-Tu sais, je crois qu'on devrait bientôt y aller, si on ne veut pas être étouffés par des miliers de gens stressés. Et, Central Park est largement plus beau le matin.

Charles repassa dans sa tête ses dernières paroles, puis ricanna. Il la regarda brièvement et puis lui relança:

- Haha...excuse-moi... je suis bien trop pressé...sûrement un vieux réflexe!

Charles se leva de son siège, en baillant, puis il se dirigea vers la salle de bain, une fois de plus. Il ne referma pas la porte cette fois-ci, il allait seulement se brosser les dents. Chose faite, il revint dans salle à manger puis reprit place devant Delinda.

Leurs yeux brillaient ce matin là.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Jeu 4 Mar - 16:27


Delinda écouta la réponse de Charles sans broncher. C'était bien ce qu'elle se disait, son homme était loin d'être un saint. Même s'il n'avait pas détaillé ce qu'il avait pu commettre en étant dans la rue, Delinda estima que c'était tout à son honneur. Pour survivre il fallait faire des choix. Même s'il avait souffert de sa vie passée dans la rue, Charles restait quelqu'un de bien. Il possédait même de nombreuse qualité qu'elle n'avait jamais trouvé dans les hommes à la vie sans problèmes qu'elle avait côtoyé.

Par le passé, la jeune femme avait connu ce que c'était de ne pas avoir un sou. Son enfance n'avait pas été rose au côté de sa mère dans ce HLM délabré. Même si ses yeux de petite fille ne lui avaient pas permis à l'époque de comprendre l'horreur de leur condition, elle se rappelait nettement les regards désespérés de sa mère qui se battait chaque jour pour leur apporter un minimum de confort. Elle ignorait encore ce qui avait pu séduire son beau-père, alors qu'elles n'avaient rien à lui offrir.

Les pensées de Delinda s'étaient égarées et pendant une minute, elle eut l'impression d'avoir retrouvé l'humilité qui s'était envolé depuis que sa mère et elle s'étaient laissées entretenir par le rédacteur du New York Times. Cela lui fit l'effet d'une bombe et elle s'affala un peu plus sur son tabouret. Elle avait tellement changé en quelques années... Elle avait renié les relations avec sa mère, avait fait de l'argent sa priorité, se donnait depuis quelques années en spectacle à des hommes qui n'avaient pour la plupart aucun respect pour la femme,... Elle ne regrettait pas ces choix car jusqu'à présent elle n'avait jamais manqué de rien et avait vécue sa vie pleinement. Mais avec la présence de Charles, toutes ses certitudes semblaient s'altérer un peu.

Lorsque son compagnon reprit la parole, Delinda sortit de ses pensées.

-Tu sais, je crois qu'on devrait bientôt y aller, si on ne veut pas être étouffés par des miliers de gens stressés. Et, Central Park est largement plus beau le matin.

Lin' eut un sourire. Avec Charles, elle avait l'impression de pouvoir se satisfaire du minimum. L'idée d'une promenade avec lui suffisait à la remplir de joie. La jeune femme contenta d'acquiescer d'un signe de tête.

- Haha...excuse-moi... je suis bien trop pressé...sûrement un vieux réflexe!

Puis la jeune femme le regarda partir vers la salle de bain. Une fois qu'il fut revenu, elle posa sa tasse sur ce qui lui servait de table à manger et s'engouffra à son tour dans la pièce. Elle se brossa les dents également, arrangea ses cheveux puis se maquilla tout en restant naturelle, comme à son habitude. Elle enfila un jean et le premier pull qu'elle trouva avant d'enfiler une paire de basket. C'était la première fois qu'elle mettait aussi peu de temps à choisir une tenue ! Une tenue qui n'était pas superficielle en plus de ça.

Revenue auprès de son homme, et alla aussitôt se coller contre lui pour lui faire un câlin. Un câlin... C'était un mot qui lui faisait tout drôle. Elle se serra contre lui et ne put s'empêcher de l'embrasser. Un vrai baiser, insistant mais tendre. Elle passa ses doigts dans les cheveux de Charles avec un soupire d'aisance. Ce contact suffisait à lui faire tourner la tête. Cet excès de tendresse devait surprendre le jeune homme, mais Delinda n'y pouvait rien. Le caractère de Charles commençait déjà à l'influencer.

Lorsqu'elle s'écarta de lui, elle eut aussitôt fait d'attraper son sac, d'y fourrer ses affaires personnelles : cigarettes, portable, porte-feuille, lunettes... et d'attraper ses clefs. Elle se tourna alors vers lui en lui lançant un sourire radieux.

- Tu es prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Jeu 4 Mar - 18:08

Un baiser réconfortant. Ce geste était la preuve que Delinda vivait bien avec le fait que Charles n'était pas l'homme le plus honnête du monde, mais qu'il restait tout de même une personne bien, certainement. Charles était un homme délivré à présent, avec plus aucun soucis... Seulement une petit promenade, main dans la main.

- Tu es prêt?

Charles se leva de son tabouret et alla rejoindre la jeune femme près de la porte, d'un pas enthousiaste. Il ne prit pas son manteau sal et délabré, cette fois. Il tendit la main vers ce dernier, mais changea brusquement d'idée. Il faisait beau dehors et il semblait faire assez chaud également, de toute façon, Charles n'était pas un frileux, loin de là. Malgré, qu'il aurait peut-être un peu froid. Il n'osait pas lui demander de manteau, par peur de paraître impoli ou indiscret. Du Charles typique, quoi...!

À la place, il s'approcha de la femme qui se tenait près de la porte, cette femme, ce rêve. Il lui prit les mains, puis l'embrassa tendrement. Il ne pouvait s'empêcher de lui faire part de toute la tendresse qu'il avait pour elle. Elle était belle comme la neige en hiver, comme les fleurs au printemps. Une drôle d'émotion...

- Tu sais que c'est mal de fumer?

Lui dit-il avec son petit sourire en coin à tout casser. Il la regardait toujours dans les yeux, puis il passa une main dans ses cheveux de satin, plus naturels ce matin. Il voulait qu'elle sache comment elle importait pour lui, à quel point il se souciait d'elle.

Peut importe, Charles l'aimerait, c'était ça...l'essentiel.



HRP: C'est un peu court, désolé, je dois y aller!


Dernière édition par Charles Bernier le Ven 5 Mar - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Jeu 4 Mar - 18:37


Lorsque Delinda lui demanda s'il était prêt, Charles se leva de son tabouret et s'approcha de la jeune femme. Il eut l'air de vouloir prendre sa veste mais se rétracta. Lin' se demanda si c'était parce qu'elle avait mauvaise mine et qu'elle ferait trop contraste avec les vêtements qu'il portait et qu'elle lui avait fournis. Si c'était pour cette raison, il était clair qu'elle ne s'en serait pas formalisé et qu'elle n'aurait pas hésité à sortir dehors avec lui parce qu'il portait un manteau un peu trop abîmé. Cependant elle-même s'était juste contentée de son pull en s'apprêtant à sortir, ne s'inquiétant pas de la fraîcheur au dehors, elle ne lui en tint donc pas rigueur.

Charles la prit par les mains et l'embrassa tendrement, ce qui fit rosir les joues de la jeune femme. Elle eut un sourire de satisfaction qui ne tarda pas à s'envoler lorsque son compagnon souligna que c'était mal de fumer. Bon ok, Charles avait une bonne influence sur le caractère de Delinda mais la jeune femme ne perdait pas facilement ses habitudes et se vexa légèrement face à sa remarque.

- Oui, je suis au courant.

Elle n'insista pas puis prit Charles par la main pour le tirer jusqu'au palier. Elle s'empressa de refermer la porte derrière elle à clé. Elle fourra ces dernières dans son sac à main puis appela un ascenseur... qui ne vint pas. Ils durent donc emprunter les escaliers pour enfin sortir dans la rue. Central Park n'étant qu'à quelques rues de là, Delinda ne jugea pas nécessaire d'appeler un taxi. Et puis quel intérêt de sortir se promener s'ils étaient enfermés dans un véhicule ?
L'air était frais et agréable, le soleil toujours présent donnait l'impression de réchauffer l'atmosphère, ce qui eut pour effet de détendre la jeune femme qui glissa sa main dans celle de Charles tandis qu'ils prenaient la route pour leur destination.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 2:42

Enfin de l'air frais, du soleil. Il faisait bon, tout semblait paisible à New York ce matin. Charles ne s'était jamais sentit aussi bien de toute sa vie. Delinda, du soleil, de la fraîcheur. Magique.

Charles tenait Delinda par la main. Ils se tenaient pas la main. Étrangement, ce contact lui paraissait vraiment naturel et très instinctif, sans malaise. Sa peau était douce et tiède, féminine et sensuelle. Cette main lui rappelait celle de sa mère, une femme formidable, dont on se rappelle toute sa vie.

Le couple s'arrêta sur le bord du boulevard, puis traversa en direction de l'entrée du parc. Une fois qu'ils eurent traversé la rue, ils pénétrèrent dans la grande étendue. Central Park semblait adopter son air habituel ce matin-là, il était beau, naturel.

Charles et Delinda empruntèrent le petit chemin de gravier qui découpait le parc en plusieurs secteurs enneigés. La promenade avait un rythme agréable et régulier, ce qui plût au jeune homme.

Il était plutôt tôt, Charles n'avait vu personne d'autre dans le parc, malgré que sa vision ne lui permettait pas de scruter une grande partie des alentours. Tant mieux pour eux. Les arbres enneigés en arrière-plan, Charles glissa:

- Ça me fait tout drôle d'être avec quelqu'un...Pourtant j'ai l'impression que ça fait vingt ans qu'on se connaît...

Soudain, il eut l'impression qu'il devait sûrement l'ennuyer avec ses histoires de sentiments. Il cessa la parole, puis jeta un regard au loin.

- Tu sais, je crois que, dès demain, je vais me trouver un travail, maintenant que je suis habillé convenablement et que...bon...je dois faire ma part aussi... c'est pas mon genre de rester planter là, à rien faire...pendant qu'un autre travail...Peut importe, je te promets que je ferai de mon possible...

Il se sentait faible, soudainement. Un peu comme s'il était un fardeau. Probablement qu'il se faisait de fausses idées, mais il ne pouvait s'empêcher de penser ainsi... sa nature anxieuse l'emportait, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 16:53


Le couple parvint bientôt à Central Park et Delinda ne put qu'admirer l'instant. La météo leur faisait déjà un beau cadeau, les protégeant d'un temps maussade à rester sous la couette toute la journée sous peine d'attraper la mort. Mais l'endroit était vraiment agréable... Les minces rayons du soleil filaient entre les arbres touffus du parc, les oiseaux gazouillaient au dessus de leur tête et ils semblaient se trouver loin de l'agitation urbaine. On entendait bien le vrombissement des voitures un peu plus loin mais le parc semblait les englober et les protéger du bruit dénaturé alentours. Delinda avait l'impression d'être seule au monde, seule au monde avec Charles. D'ailleurs elle resserra un peu plus l'étreinte de leurs mains enlacées.

- Ça me fait tout drôle d'être avec quelqu'un... Pourtant j'ai l'impression que ça fait vingt ans qu'on se connaît...

La jeune femme eut un petit sourire. En effet, ça faisait tout drôle, même pour elle. Delinda n'avait jamais manqué de compagnie, mais une compagnie comme celle de Charles, c'était tout autre chose. Et effectivement, elle avait l'impression de le connaître depuis un bon moment. Qui aurait pu deviner que les tourtereaux ne s'étaient rencontrés que la veille ?

- Tu sais, je crois que, dès demain, je vais me trouver un travail, maintenant que je suis habillé convenablement et que...bon...je dois faire ma part aussi... c'est pas mon genre de rester planter là, à rien faire...pendant qu'un autre travail...Peut importe, je te promets que je ferai de mon possible...

- Tu sais, ça ne me dérangerais pas de te voir te prélasser toute la journée... Après tout ce que tu as vécu tu l'aurais bien mérité. Mais si te trouver du travail te permet de te sentir mieux et de commencer une nouvelle vie, je suis tout à fait pour.
En parlant de vêtements, je pense qu'un peu de shopping cet après-midi ne me ferait pas de mal, et à toi non plus. Qu'est-ce que tu en penses ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 18:18

Ah, oui, le shopping. Charles commençait justement à l'oublier. Tanpi, il irait faire les boutiques, lui aussi. Dépenser...ça faisait tout drôle. Il avait l'habitude de tout garder et de tout cacher ce qu'il possèdait. Au diable l'économie, Charles devrait se comporter comme un consomateur normal, du vingtième siècle.

Peut importe ce que Delinda dirait, Charles irait travailler. Il se devait de faire sa part, quoi qu'il en soit. Dès demain, il se trouverait un petit boûlot, au bas de l'échelle. Charles se contenta de répondre par cela:

- Oui, bonne idée...

Un peu plus loin dans le parc, Charles détecta la présence d'autres personnes, chose tout à fait normale dans une grande mégalopole comme New York. Au fur et à mesure que le temps passait et que le couple battifolait, Charles commençait à sentir cette présence de plus en plus marquée. Le jeune mutant tâcha de garder son air normal de jeune homme heureux. Puis, Charles jeta un coup d'oeil à l'arrière. Il y avait bien quelqu'un.

Plusieurs personnes en fait. À première vue, on aurait dit une bande de jeunes fêtards. À voir leurs têtes, ils avaient sûrement passés la nuit à l'extérieur, saouls et dijonctés. Charles les ignora et prit place près de Delinda sur un petit banc en bois, près d'un étang avoisinant, face à la bande amorphe et endormie.

- Woua...on dirait qui en a qui ont fait la fête cette nuit!

Charles avait beau vouloir les ignorer, il n'aimait pas du tout ce groupe. L'animal en lui restait sur sa garde, à chaque regards qu'il croisait avec l'un des leurs. Étrangement, l'un d'eux se leva, puis s'étira. Il jeta un coup d'oeil à la bouteille de cognac qui lui restait encore entre les pattes. Finalement, Il se leva puis bifurqua vers le couple de jeunes gens, assis en face.

- He, vous, là-bas...

Et voilà qu'il venait à leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 18:51


Après avoir marché un moment, le couple alla s'assoir sur un banc près d'un étang. L'endroit était extrêmement reposant... La seule chose qui pouvait venir troubler ce moment relaxant, c'était effectivement un groupe de jeune un peu plus loin. Charles fut le premier à les remarquer.

- Woua...on dirait qui en a qui ont fait la fête cette nuit!

En attendant les paroles de son compagnon, Delinda avait tourné la tête et avait effectivement aperçu le petit attroupement à quelques mètres de là. La jeune femme laissa échapper un petit rire. Effectivement, ils avaient la tête de ceux qui flirtent avec la nuit, peut-être aussi la drogue d'ailleurs.
Lin' ne semblait pas inquiète. Et elle ne l'était pas. Elle-même s'était déjà retrouvée dans ce genre d'état, complètement à l'ouest, encore sur pied à une heure avancée de la nuit, ou plutôt tôt le matin, en pleine rue ou tout autre lieu ailleurs que dans son lit. Après la soirée de la veille, une personne normale aurait sans doute pensé que Delinda prendrait ses distances et souhaiterait aller s'installer un peu plus loin, mais ce ne fut pas le cas. Et puis il faisait jour et elle était en compagnie de Charles, qu'est-ce qu'elle avait à craindre ?

- Hé, vous, là-bas...

La jeune femme regarda Charles un court instant puis leva les yeux au ciel. Eux qui pensaient être tranquilles... Machinalement, Delinda changea de position et s'assit sur le dossier du banc, prenant un peu plus de hauteur. Elle appuya ses coudes sur ses cuisses avant de répondre avec une certaine aisance au type qui venait de les interpeller et qui s'approchait... Charles, quant à lui, ne semblait pas aussi rassuré qu'elle.

- Ouai, qu'est-ce que tu veux ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 21:30

Visiblement, Charles était plus troublé que sa compagne. Cette dernière prenait une posture décontracte, ainsi qu'un air rassurant, tandis que Charles, lui, adoptait un regard méfiant.


- Ouai, qu'est-ce que tu veux ?


Du Delinda tout craché. Charles eut un petit sourire en coin à la venue de ces paroles. Soudainement, il fut un peu plus rassuré, en constatant que la jeune femme semblait ne pas du tout avoir peur du jeune fêtard. Charles décida de prendre la parole et de défendre son territoire, d'un ton ennuyé:

- T'as rien de mieux affaire? Aller, retourne jouer avec tes amis.

Le jeune homme, peut être encore saoul ou même drogué, ne réagit pas vraiment à ces mots et il s'éfforça de rester sur place, bouche pendante, les mains dans le calçon. Charles reprit:

- Ta mère t'a jamais parlé de l'histoire du grand méchant loup?

Charles avait une idée en tête, seulement, il ne savait si Delinda pensait à la même chose que lui. Aussi, Charles avait l'habitude de régler ses problèmes ainsi et peut être que ce n'était pas vraiment la procédure approprié en la compagnie d'une jeune damoiselle. Il attendait son signal.

Charles en avait marre de ce con. Il était venu ici pour prendre l'air et avoir la paix. Voilà que cet idiot venait se faire un plaisir de troubler leur paix. Ouais, on pouvait dire que ça gâchait un peu l'ambiance.

Si cet imbécile ne partait pas avec le temps, Charles allait lui montrer gentiment la sortie, insulté. Et puis, ça pourrait s'avérer plus drôle, non?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 21:55


- T'as rien de mieux affaire? Aller, retourne jouer avec tes amis.

Delinda jeta un regard étonné à son compagnon. Bien qu'il n'ai pas hésité à tabasser les malfaiteurs de la veille pour prendre sa défense, elle avait imaginé que Charles était un homme relativement posé et calme et que sa réaction de la nuit dernière restait exceptionnelle. Apparemment elle s'était trompée, bien que le comportement du jeune homme à cet instant ne semblait pas particulièrement agressif, plutôt ennuyé.

Elle ne remarqua que par la suite que la garçon qui s'adressait à eux avait une main dans son caleçon. Quel manque de classe ! Elle haussa un sourcil et eut un léger mouvement de recul, passablement dégoutée. Bien sur elle avait déjà vu ce genre de geste de la part d'hommes à moitié défoncé, mais elle ne s'y habituait pas pour autant et cela continuait de la révulser.

- Ta mère t'a jamais parlé de l'histoire du grand méchant loup?

Les yeux de Delinda croisèrent ceux de Charles et elle s'esclaffa. Le pauvre, s'il savait à qui il avait à faire, il ne se doutait certainement pas de la nature du couple devant lui. Cependant la jeune femme finit par se calmer et posa une main sur l'épaule de son compagnon. Elle avait compris à quoi Charles pensait mais ne partageait pas forcément son avis. Après tout le garçon qui était venu à leur rencontre n'avait pas l'air particulièrement menaçant, du moins pas pour le moment. Il était plutôt du genre à attiser la pitié. Delinda s'adressa donc à son compagnon d'un air entendu mais amusé.

- Ne t'emballes pas. Je suis sûre qu'il ne comprend pas la moitié de ce que tu dis ! Et puis ce ne serait pas très malin de ta part... Pas devant témoins.

L'espace d'une seconde, elle se rappela à nouveau la batte qu'elle gardait à portée de main sous son lit. Oui, décidément, elle aurait toujours peur que quelqu'un s'en prenne à elle (et maintenant à Charles aussi) pour le simple fait qu'elle soit une mutante. Se donner en spectacle au cœur de Central Park n'aurait fait qu'accentuer un peu plus ses inquiétudes.

- Tu te fous de moi là ? (Le type s'adressait à Charles)
Parce que moi j'ai pas envie de rire avec toi, t'as compris ?


Si le jeune espérait avoir l'air sérieux et agressif, il en était loin ! Au lieu de ça, il titubait à moitié devant eux et donnait plutôt l'air de quelqu'un sur le point de s'effondrer. Ce qui eut pour effet de faire sourire Delinda. Justement, il se mit à la regarder et tendit son doigt crasseux vers elle.

- Toi en revanche, je t'aime bien... T'es belle et t'es gentille...

On aurait dit un gamin de cinq ans, amoureux de sa maîtresse. Il avait un léger sourire hagard sur les lèvres. Delinda semblait s'amuser de la situation, mais Charles, quant à lui, ne semblait pas apprécier les propos de leur interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 23:06

- Ne t'emballes pas. Je suis sûre qu'il ne comprend pas la moitié de ce que tu dis ! Et puis ce ne serait pas très malin de ta part... Pas devant témoins.

Bon, s'en était assez. Charles n'allait pas se frustrer à un tel point, pour un tel idiot. Ce n'était pas son genre. Il avait seulement très mal réagit, c'était explicable d'ailleurs, il aurait aimé que leur promenade soit épargnée de ce genre de situation. Mais bon, il allait devoir faire avec.


- Tu te fous de moi là ? (Le type s'adressait à Charles)
Parce que moi j'ai pas envie de rire avec toi, t'as compris ?


Ouais bon, tentative rattée de la part du vilain garçon. Charles devint rapidement beaucoup plus indulgent, et se calma encore davantage, voyant que leur invité indésirable était probablement inoffensif. Et puis, à quoi bon s'énerver!

- Toi en revanche, je t'aime bien... T'es belle et t'es gentille...

Finalement, ce jeune n'était pas vraiment celui que Charles pensait qu'il était. Probablement un de ces jeunes en manque de...''passion''. Il devait se montrer positif et le laisser dire ce qu'il voudrait bien dire, tant que ça restait respectueux. La promenade prit une autre tournure, plutôt surprenante. Charles s'adressa alors à Delinda, avec un petit sourire en coin, ricannant légèrement, toujours en regardant le voyou perdu qui titubait:

- Bon, on continue notre promenade?

C'est alors que le couple se leva de leur siège et que Charles reprit Delinda par la main, délicatement. Il prirent place au milieu d'un petit chemin de terre gelée et ils continuèrent leur petite marche, pensant à ce jeune qu'ils venaient tout juste de rencontrer.

- Hé mais, vous m'attendez pas?

Tout à coup, le voyou courru en direction du couple, manquant de tomber et de se défigurer contre une roche. Il vint suffisament proche de Charles pour que celui-ci le sente et l'effleura de sa main sale. Insulté et en colère cette fois, Charles fit un tour complet sur lui-même, se métamorphosant au même moment.

En une fraction de seconde, l'homme à chemise grise était devenu un animal quadrupèdes et touffu. Les crocs saillants, la bête grogna. Il fit un pas sec en direction du jeune dérangeant qui fit rapidement demi-tour, s'enffuyant au même moment, accompagné de ses compagnons pratiquement inconscients.

Charles, ou du moins, ce qu'était Charles en ce moment, se calma puis ferma la gueule. Puis, il se retourna vers Delinda. C'est à ce moment qu'il emprunta des petits yeux de chiot, tentant de l'amadouer de la même manière, même si c'était probablement peine perdue, vu l'état dans lequel il se trouvait présentement.

Après environ 30 secondes, Charles reprit sa forme humaine, un peu surpris de ce qu'il venait d'accomplir. Il ne su trouvé les mots à dire. Il restait bouche bée. Le jeune mutant devint vraiment mal à l'aise.

- Je...je suis désolé...j'ai pas voulu...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 5 Mar - 23:26


- Bon, on continue notre promenade?

Delinda acquiesça puis le couple se leva pour se remettre en marche. Ils avancèrent sur un petit chemin. La jeune femme pensait que l'épisode était terminé mais bientôt ils entendirent le type qui était venu à leur rencontre courir -ou tenter de courir- derrière eux, tout en demandant à ce que le couple l'attende. Non mais il était à côté de la plaque ? Quelle question... Bien sur qu'il l'était. Il arriva alors à leur hauteur et effleura Charles. La scène qui suivit sembla tout sauf réelle : Delinda se serait crue dans un film de science-fiction. Le compagnon de la jeune femme tournoya sur lui-même et en l'espace d'un instant, un loup se trouvait à ses côtés.

Lin' resta un instant sans bouger, sous le choc. Entendre Charles lui raconter qu'il avait le pouvoir de se transformer en loup était une chose, le voir en direct en était une autre. Charles métamorphosé n'eut qu'à faire un pas pour faire fuir le jeune ainsi que ses amis qui avaient été témoin de la scène. Puis le loup se tourna vers Delinda, toujours bouche bée, et prit un air de petit chiot avant de retourner à sa forme humaine.

- Je...je suis désolé...j'ai pas voulu...

Delinda eut beaucoup de mal à ravaler sa colère. Son air de chien battu n'avait pas eu l'effet escompté. La situation n'avait plus rien de comique.

- On bouge !

Sans attendre son compagnon, la jeune femme fila déjà vers la sortie du parc avec l'intention de rentrer chez elle. Elle jeta des regards alarmés tout autour d'elle, cherchant d'éventuels autres témoins de la scène qui venait de se produire. A présent elle n'était plus du tout rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Mar - 1:55

- On bouge !

He merde! Charles venait vraiment de tout gâcher. Il avait peut-être été un peu trop direct? Probablement qu'une approche plus subtile n'aurait pas causé autant d'émoi. Pauvre Delinda. Charles l'avait vraiment brusqué. Ce n'est pas tout les jours que l'on peut voir une telle chose et, même en y étant préparé, on risque d'en être marqué. Quel idiot!

D'un autre côté, Charles n'avait pas du tout fait exprès. La maîtrise de son pouvoir était moindre et celle-ci déclanchait souvent bien des surprises désagréables. Charles s'en voulait. Vraiment. Pourtant il s'attendait à ce genre de réaction, étrangement. Il devrait la rassurer. Mais comment? Il deviendrait sûrement un animal à ses yeux, bien plus qu'autre chose.

Charles rattrapa la jeune femme en fuite, mais n'osa pas la toucher ou lui parler. Il esseya plutôt de lui faire savoir qu'il était près, sans la brusquer une fois de plus. Il savait très bien qu'ils allaient retourner directement à l'apartement. Chose faite, probablement qu'ils auraient une petite discussion.

Rendu à destination, le couple emprunta les escaliers, l'ascenseur étant encore bien trop lent. Une fois à l'étage, ils pénétrèrent dans le domicile silencieux et accueillant. Charles regardait Delinda, d'un air piteux et discret, tâchant de ne pas inciter la parole, cette dernière pouvant blesser.

- Je...

Quoi dire d'autre? Il n'avait rien à dire. Il s'était déjà excusé. Il le referait une fois l'atmosphère détendue, mais pour le moment tout était mieux ainsi. Charles restait planté là, à ne rien dire, à ne rien faire. CULPABILITÉ. Delinda n'avait pas mérité tout cela et Charles le savait. En plus, elle l'avait avertit.

Il n'avait pas du tout peur de tout ce que le monde pouvait penser de lui ou bien s'il allait finir à la fourrière à cause de sa mutation, tout ce qui importait c'était...Delinda. Son opinion...

Elle
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Mar - 10:02


Charles n'avait pas tenté de retenir Delinda et c'était tant mieux parce qu'elle ne l'aurait pas accepté. Ils eurent vite fait de retourner à l'appartement de la jeune femme. Aussitôt Lin' ferma la porte à clé derrière elle, prête à sa barricader pour plusieurs jours. Sa peur l'emportait sur sa raison et elle tourna un instant en rond, résistant à l'envie de ronger ses ongles tout juste manucurés. Au lieu de ça, elle alla récupérer sa batte en aluminium et alla s'assoir sur le canapé-lit tout en posant l'objet sur ses genoux.

- Je...

- Tu quoi Charles !

Elle se leva ne tenant déjà plus en place et se mit à faire les cents pas en gesticulant, la batte toujours entre les mains. Elle risquait de ne pas la lâcher, au moins tant qu'elle ne sentirait pas en sécurité. Bien qu'elle tentait de maîtriser sa voix, elle ne put l'empêcher de tressauter de temps à autre, sous le coup de l'émotion.

- Écoutes... Tu es rentré dans ma vie et j'en suis très heureuse. Mais ton petit numéro dans le parc... Devant témoins en plus ! T'es inconscient ?


Dernière édition par Delinda Falcone le Ven 12 Mar - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Mar - 13:22

Charles ne savait quoi répondre à tout ça. S'excuser, encore? Que pouvait-il faire de plus, vraiment? Sa mutation était probablement l'une des plus instables, des plus surprenantes. Il n'en était pour rien.

- J'ai pas fait exprès, c'est pas de ma faute. Quand tu m'as avertit de ne rien faire, je te jure que j'ai pas voulu et que j'ai essayer de t'écouter. C'est arrivé subitement, anormalement. Pardonne moi, s'il te plaît.

Charles s'avança pour tenter un contact. Il y alla d'un pas assez ferme et décidé, en essayant de bien dissimuler sa propre crainte qui le rongeait de l'intérieur. Charles savait très bien que la peur de sa compagne était mille fois plus grande que sa colère.

Une fois suffisament proche, Charles posa doucement ses deux mains sur la batte, ne tentant pas de lui enlever, mais plutôt de lui montrer qu'il voulait la rassurer.

- Ça ne se reproduira plus, promis. Du moins, je ferai de mon possible, ok?

C'était probablement la meilleure chose à dire. Par contre, à la seconde ou ces mots sortirent de sa bouche, Charles sut qu'il aurait peut-être un peu de misère à respecter cette promesse. Charles s'avança encore de plus belle, et déposa, ou tenta de déposer un baiser léger sur le front de Delinda, plus petite que lui, mais bien plus menaçante.

Charles la serra dans ses bras, la batte toujours entre eux deux. Il resta dans cette position un court moment, il avait vraiment besoin de ce contacte, ça le rassurait, lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Mar - 13:50


- J'ai pas fait exprès, c'est pas de ma faute. Quand tu m'as avertit de ne rien faire, je te jure que j'ai pas voulu et que j'ai essayer de t'écouter. C'est arrivé subitement, anormalement. Pardonne moi, s'il te plaît.

Delinda hésita. Elle était encore en colère mais tentait tant bien que mal de se mettre à la place de Charles. Il avait l'air sincère mais elle ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir. Depuis qu'elle avait prit connaissance de son propre don, elle avait toujours veillé à paraître tout à fait humaine, à ne pas semer le doute dans les esprits. En quelques instants, il avait balayé tous ses efforts. Si témoin il y avait, on saurait que Delinda avait été en présence de Charles, voir qu'ils étaient en couple, et elle serait mise dans le même panier que lui. En revanche elle ne s'inquiétait pas pour le groupe de jeune. Bourrés comme ils étaient, ils ne souviendraient certainement pas de ce qui s'était passé devant eux. Ok, le comportement de Delinda était proche de la paranoïa, mais elle avait toujours pensé ainsi. La situation alarmante la poussait même à reprendre ses mauvaises habitudes : Elle ne pensait qu'à sa gueule. Si Charles avait des problèmes, elle lui apporterait son aide, certes, mais il était hors de question qu'elle coule avec lui.

Aussi son compagnon s'avança vers elle et posa ses deux mains sur la batte que Delinda tenait fermement entre les siennes. Est-ce qu'il s'imaginait que la jeune femme était prête à lui taper dessus ? Voilà qui aurait été amusant, mais bien sur Delinda n'en aurait jamais été capable.

- Ça ne se reproduira plus, promis. Du moins, je ferai de mon possible, ok?

Puis il se rapprocha un peu plus d'elle et déposa un baiser sur son front. La jeune femme soupira tandis qu'il la prenait enfin dans ses bras. Elle balança la batte sur le lit puis se laissa aller contre lui, presque à contre cœur. Effectivement, elle n'avait pas la tête à se faire câliner, mais savait que ce contact l'aiderait à se calmer. Après quelques secondes, elle s'écarta de Charles, résignée. Elle n'était plus énervée mais le ton qu'elle emprunta était passablement désespéré.

- Il va falloir que tu as arrives à te contrôler... Je sais ce que c'est d'avoir un pouvoir qui nous échappe sur le coup d'une émotion, aussi surprenante soit-elle. Il ne faut parfois pas grand chose, je le sais, c'est pareil pour moi. Mais je ne mets pas le feu à tous les coins de rues pour autant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Sam 6 Mar - 17:33

- Il va falloir que tu as arrives à te contrôler... Je sais ce que c'est d'avoir un pouvoir qui nous échappe sur le coup d'une émotion, aussi surprenante soit-elle. Il ne faut parfois pas grand chose, je le sais, c'est pareil pour moi. Mais je ne mets pas le feu à tous les coins de rues pour autant !

Charles avait compris le message, parfaitement. Il était le seul fautif dans cette histoire et il le savait éperdument. Chanceux il était d'avoir comme compagne une femme si indulgente. Il était bien normale qu'elle panique suite à cet incident, mais Charles la trouvait vraiment compréhensive.


- Oui, je sais...tu as raison.


Charles ne voulait pas en dire plus. C'était largement suffisant. Le jeune homme comprit que s'il voulait garder sa confiance et sa présence surtout, il devrait vraiment faire attention. Charles jeta un léger regard par terre, comme un enfant qui se fait réprimandé.

- Qu'est-ce que je peux faire pour me rattraper?

Charles hésita avant de dire cette phrase, pourtant il l'avait bel et bien dit. Restait seulement à voir sa réaction. Il était en terrain inconnu pour le moment. Il restait sur gardes, tentant de faire des petites tentatives.

De toute façon, il n'y pouvait pas grand chose. Ça serait elle qui le ferait signe lorsqu'elle se calmerait, et non l'inverse. En hésitant, Charles prit place sur le bout du divan, presque sur une seule fesse, prêt à se bouger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Dim 7 Mar - 19:51


- Oui, je sais...tu as raison.

Charles avait l'air d'un petit garçon venant de se faire réprimander. Il baissa les yeux pour regarder au sol et ce simple geste finit par attendrir Delinda qui se décrispa un peu plus.

- Qu'est-ce que je peux faire pour me rattraper?

Suite à ses mots, le jeune homme alla s'assoir sur un coin de canapé-lit. Dans cette position, on aurait pu croire il était prêt à se lever pour prendre la porte, comme s'il s'attendait à ce que Delinda lui somme de quitter les lieux sur le champs en guise de rattrapage pour son comportement.

Au lieu de cela, Delinda s'approcha de lui en soupirant, les bras ballants, avant de s'assoir sur un de ses genoux et de passer ses bras autour du cou de son compagnon. Elle resta silencieuse un instant. Elle lui en voulait... Mais il était clair que sa métamorphose dans le parc avait été involontaire, et qu'il était sincèrement désolé pour cet incident qui avait eu bon des nerfs de la jeune femme.

Au bout de quelques minutes, Delinda tourna la tête vers lui et lui décrocha un petit sourire narquois.

- Commence déjà par m'embrasser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Dim 7 Mar - 21:54

C'est alors que Delinda vint s'asseoir à cheval sur Charles, les bras noués autour de son cou. Charles en fut surpris seulement un court instant, la romance et la tendresse le ramenant à ses instincts rapidement. Il avait eut chaud et l'avait échappé belle.

- Commence déjà par m'embrasser...

C'est ce qu'il fit, évidemment. Alors, il déposa sur ses lèvres un long baiser, largement plus long que le temps qu'elle avait été en colère contre lui. Il se sentait bien, maintenant. Il entoura sa taille fine de ses bras, puis l'incita doucement à se rapprocher de lui, puis, ensuite, à être totalement corps à corps.

Charles la regarda dans les yeux, puis sourit ensuite. Il passa sa main dans ses cheveux, glissant ces derniers derrière l'oreille de la jeune femme.

- Et maintenant?

Charles ne pouvait détacher son regard du sien. Les yeux de Delinda étaient un refuge pour lui, un abri suite à la tempête. Même si ces derniers avaient semblé lui martîriser l'âme quelques minutes plutôt, ils étaient maintenant les choses les plus agréables à regarder, les plus beaux des joyaux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 12 Mar - 20:59


Charles entoura Delinda de ses bras, ce qui termina de faire s'évaporer les derniers sentiments de frustration de la jeune femme. Elle se serra contre lui tandis qu'il glissait ses longs cheveux bruns derrière une de ses oreilles. Il lui sourit, un sourire renversant. La jeune femme eut un faible soupire de contentement et se mit enfin à profiter de leur contact.

Par le passé, après une scène comme celle de Central Park, Delinda aurait certainement pétés les plombs. Et lorsqu'elle était dans un état d'énervement aussi poussé, il ne valait mieux pas se trouver dans les parages à moins de vouloir se faire injustement injurier. Pourtant Lin' avait dû apprendre à se maîtriser, car ses émotions auraient pu provoquer des incendies infernaux. Et maintenant qu'elle avait Charles pour compagnie, tous ces efforts semblaient bien ridicules, elle se calmait si facilement à son contact...

- Et maintenant?

Delinda eut un petit sourire avant de lui répondre.

- Ça dépend... Jusqu'où es-tu prêt à aller pour te faire pardonner ?

Son ton ne comportait plus une once de reproche à présent, il était surtout amusé. Delinda cependant était curieuse de savoir ce que serait la réponse de Charles... et sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Ven 12 Mar - 23:03

Voilà que tout commençait à s'échauffer, mais d'une toute autre façon. Charles commençait vraiment à la sentir à l'aise, surtout quand elle lui murmura:

- Ça dépend... Jusqu'où es-tu prêt à aller pour te faire pardonner ?

Charles laissa aller ses instincts, sa passion. Il ne voulait pas lui en mettre plein la vue en tentant de l'impressioner. Au contraire, il voulait rester lui même et partager ce moment agréable avec elle, dans le respect et l'amour.

- J'irai ou tu m'emmeneras...


Charles attendait maintenant après elle. Les choses commençait à devenir vraiment torrides, il les sentait et les vivait. Charles était maintenant en terrain amical, mais il venait juste de quitter le terrain hostile. Tout se déroulait vraiment vite. La culpabilité antérieure du jeune homme avait maintenant laisser place à une sorte d'assurance, de bien-être. Il s'avait promis à lui même de ne plus refaire une telle chose, du moins, pas en publique, certainement pas.

Peu importait maintenant. Il se sentait bien, délivré. Il embrassa Delinda langoureusement, en attendant qu'elle l'emmène ou elle le voudra bien...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   Mar 23 Mar - 12:22


Le baiser langoureux de Charles termina de mettre Delinda dans tout ces états. La veille, elle s'était promise de prendre son temps et de ne pas bâcler les choses avec lui comme elle l'avait fait avec ses aventures précédentes. Charles n'avaient rien de commun avec elles, et il rendait la jeune femme tellement passionnée... Une passion dévorante qu'elle n'arrivait plus à réfréner. Delinda sentait déjà une chaleur qu'elle reconnaissait bien envahir son bas ventre et sans plus attendre elle se pressa contre Charles. La respiration de la mutante était déjà saccadée et ses mains parcouraient le corps du jeune homme de façon oppressante. Elle savait qu'elle ne pourrait plus se contenir, à ce stade il était impossible pour elle de faire machine arrière, au diable sa résolution ! Peu importe le temps qu'ils attendraient avant de passer à l'acte, Delinda savait bien qu'avec Charles tout serait différent, alors pourquoi tenter de résister ?

...

Delinda se laissa aller sur le côté et s'appliqua à recouvrir leur corps de la couette. Elle prit un moment pour récupérer son souffle avant de se blottir contre Charles, lui caressant doucement les cheveux. Ce qu'elle avait ressenti était bien plus fort que tout ce qu'elle avait connu jusqu'alors. Elle pensait tout connaître de l'amour et pourtant elle se rendait bien compte aujourd'hui que ce n'était pas le cas. Aimer changeait tout. Les sensations qui l'avaient submergée lui avait été totalement inconnue, ne faisant qu'augmenter son plaisir. A présent, elle se sentait bien, d'un bien-être qu'elle n'avait plus connu depuis longtemps, et c'était avec Charles qu'elle avait retrouvé ce calme...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite marche ne fait pas de tord à personne (Delinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Central Park :: Parc-