Partagez | 
 

 La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Delinda
Invité


MessageSujet: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mar 5 Jan - 22:46

Fin de soirée, 18 heures. En ces temps hivernaux, la nuit était déjà tombée sur New York mais pour Delinda, qui n'était réveillée que depuis quelques heures, la journée commençait tout doucement.
Après une nuit bien arrosée, elle avait fait la grasse matinée, qui n'était d'ailleurs plus une matinée, jusqu'aux environs de 14 heures 30. Inutile de vous préciser la tête qu'elle se coltina au réveil, victime de la gueule de bois. Mais elle n'avait pas l'intention d'en rester là, comme à son habitude. Musique dont le volume était au maximum, elle s'était enfilé un bol de céréales entre deux pas de danse et un enfilage de jeans. Un coup d'oeil dehors lui avait annoncé que la température devait s'avérer très... rafraîchissante. En plus de son jeans, elle avait donc enfilé un pull en laine gris à col roulé, son éternelle doudoune à la capuche ornée de moumouttes, et des bottes plates semblables. Maquillée et apprêtée, déguisée en esquimau, elle avait fourré son porte-feuille munie de sa carte-bleu dans son sac et après avoir prit un taxi, s'était dirigée droit vers les magasins les plus chers et les plus renommés dans les rues de Soho. Une petite folie parmi d'autres. Cosmétiques, vêtements, magazines féminins (son petit faible) -et même une peluche qui n'avait rien avoir- tout y était passé ! Elle avait finit ses emplettes avec six sacs surchargés et une carte-bleu brûlante soigneusement rangée. Merci beau-papa !

A présent, elle était en train de se débattre avec son barda en pensant réussir à trouver son paquet de cigarettes dans son sac à main et en plus à allumer cette dernière. C'était perdu d'avance !
Comme pour l'allée, Delinda désirait rentrer en taxi. Un regard dans la rue de Soho et elle su que cette démarche, là aussi, serait perdue d'avance. Il y avait bien trop de monde et tout les taxis étaient assaillis de front. Sales cons de touristes ! Elle se résigna à se rendre dans une rue moins fréquentée afin de trouver calmement un taxi sans prendre le risque de se faire marcher ou rouler dessus. Pire: de prendre le risque d'abîmer ses achats.

Delinda parcourue plusieurs rues du quartier de Soho, l'esprit ailleurs. A part le nez rouge de clown qu'elle devait se payer, elle se sentait plutôt bien à marcher ainsi. Cela faisait un moment qu'elle ne s'était plus accordée un moment de détente. Après son job au Coyote, les afters, et les soirées entre amis, elle n'avait plus un instant à elle. La solitude avait parfois du bon, cela permettait de se retrouver. Voilà une bonne semaine que Lin' fréquentait des personnes qu'elle n'appréciait pas plus que ça, qu'elle jouait aux poupées écervelées pour se fondre dans la masse, elle valait -du moins elle l'espérait- plus que ça.

La jeune femme était tellement plongée dans ses pensées qu'elle avait marché sans faire attention où ses pas l'ammenaient. Elle se trouvait dans une rue étroite, éclairée mais pas assez pour couvrir la rue entière. Elle vit deux personnes se presser sur le trottoir d'en face puis disparaître plusieurs mètres plus loin, à un angle. Delinda frémit. Qu'elle eut peur du noir et de l'obscurité n'était plus un secret. Que les gens courraient presque pour changer de rue ou que celle-ci soit à peine fréquentée, en revanche, ne l'inquiétait pas le moins du monde. Elle décida de se planter sous un lampadaire et posa ses sacs au sol pour enfin s'offrir une bouffée de tabac. Rassurée par la lumière, elle se sentit également soulagée en allumant sa troisième cigarette de la journée. Elle s'appuya contre le poteau contre lequel elle se trouvait et patienta, savourant le silence de la ruelle. Un silence qui ne dura pas longtemps.

- Hé les mecs, soit j'ai trop bu soit... C'est pas Diamond ? Mais si ! Celle qui danse au Coyote.

Delinda tourna aussitôt la tête vers l'endroit d'où venait les voix. A l'entrée -peu éclairée- de la rue adjacente à celle où elle se trouvait actuellement. Il ne manquait plus que ça pour rompre ce petit moment de simplicité, une bande de petits gars en chaleur tout juste sortis de l'adolescence. Ils étaient trois. Assez grand, toujours plus grand que Delinda toujours, ce qui n'était pas difficile entre nous. L'un était maigre, l'autre barraqué et le troisième... indescriptible (soit à cause des boutons, soit à cause des sacs qu'il portait comme vêtement).

Pas de panique... Delinda jeta sa cigarette à peine consummée au loin et ramassa ses sacs un par un dans l'intention de prendre la même direction que les passants précèdents, et au pas de course ! Seulement lorsqu'elle se redressa les trois types étaient déjà pratiquement devant elle, à croire qu'ils avaient courru ! Mais c'était certainement les avantages d'avoir de grandes jambes, ce que Delinda n'avait jamais connu et ne connaîtrait jamais ><. Elle eut unmouvement de recul, assez comique d'ailleurs si la situation avait été différente.

- Mais si c'est bien elle...

La jeune femme entendit clairement la phrase laissée en suspens qui ne présageait rien de bon. Comme toujours elle tenta de prendre la situation à la légère.

- Désolée mais je n'fais pas de show hors du bar, vous pouvez rentrer chez vous, merci, au revoir.

Son ton était enjoué, même si son empressement à parler trahit l'inquiétude en elle. Sur ces bonnes paroles, elle leur tourna leur dos et entreprit de quitter les lieux mais une main ferme l'attrapa par le bras et la repoussa contre le mur d'un vieux magazin déserté aux vitres sales. Sous le choc, Delinda lâcha ses sacs de courses au sol (catastrophe! XD).

- Comme elle est mignonne celle-là ! Pourquoi tu te défiles, t'as l'air beaucoup moins coincée d'habitude chérie.

L'éternel « Chérie ». Delinda fronça les sourcils, pas sûre de ce qu'il vallait mieux faire à cet instant. Hurler à l'aide, la jouer potiche, ou la jouer cool. Cool.

- Wow wow wow, on se calme les gars. Venez au club demain soir et je vous offre une tournée gratuite, ça marche ?

Lin' afficha un sourire forcée qui n'avait rien du tout de convaincant.

- Moi je préférerai l'avoir un peu pour moi tout seul, pas vous ?

Bien sûr le plus baraqué s'adressait à ses amis mongols et ceux-ci acquiessièrent comme des moutons. Ni une ni deux, Delinda décida avec un poid sur le coeur de laisser ses achats sur place et de s'enfuir pour sauver ses fesses, au sens littéral si je peux me permettre. Elle se baissa pour passer en dessous du bras du malfaiteur mais ce dernier la poussa et Delinda tomba sur le sol de façon pas très glamour, face contre terre. Pour parfaire le tableau sa tête heurta le sol et un bruit assourdissant raisonna à ses oreilles. Elle avait l'impression que son crâne était fissuré en deux, ce qui n'était pas le cas bien sûr, mais en sentant du sang couler sur son front, elle sut que le résultat de sa chute ne devait pas etre très beau. Son beau visage nom de dieu ! Elle se retourna difficilement pour voir ses agresseurs, à moitié assommée. Des flashs de lumière l'empêchaient de voir convenablement mais elle tenta tout de même de se relever en titubant, en vain. Le baraqué se penchait déjà sur elle...


Dernière édition par Delinda Falcone le Ven 5 Fév - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 6 Jan - 2:00

Sue avait été très reconnaissante. Elle lui offrit même une double portion de poulet comme récompense. Charles lui offrit un petit sourire en coin et ficha le camp. Il en avait marre de courir partout, d'une rue à une autre. Il devait se reposer, oui...Sa ruelle n'était pas bien loin. Un bon petit somme près de son conteneur préféré...quel plaisir! Il emprunta alors la route vers son petit chez soi adoré.

À cette heure-ci, le nombre de passant commençait à diminuer. Les gens retournaient chez eux, dans leurs petites tanières chaudes et confortables. Le commun des travailleurs finissait vers 18h, ça expliquait tout. Des lignées de taxi contribuait au trafic si attachant de New York City. De denses nuées de combustible brûlé emplissait l'air d'une douce et savoureuse odeur d'essence frais. De toute beauté!

Charles arrivait bientôt à SA ruelle, près du boulevard Oakland. Sa jambe, mais surtout ses côtes lui faisait affreusement mal. Si mal, que sa démarche lui donnait des allures d'handicapé. Son manteau traînait par terre, ramassant toute les débris et la neige sal des rues. Il en avait marre de marcher. Il y était presque. Il s'imaginait déjà en train d'explorer le monde des rêves, bien au chaud dans son petit coin habituel...

Enfin arrivé! On n'est si bien que chez soi... Charles entendit des bruits etouffés provenant du fond de la ruelle. Quoi, des intrus? Il n'en était pas question.... Il entendit un petit cris sourd puis il se dit:

''Quoi?! Une femme en plus...et merde...comment j'allais la faire déguerpir elle...moi et les bonnes manières...''

Ce n'était vraiment pas le bon moment. Charles ne s'était pas du tout préparé pour de la visite. Il allait devoir leur demander gentiment de partir. C'était SA ruelle!

Plus il s'approcha, il remarqua que ses invités étaient au nombre de quatre. Trois hommes et...euhm...une femme qui était...étendue sur le sol?!?!? Cette femme semblait être attaquée par cette bande de malfrats. Bon alors...deux choix s'offraient à lui ; Il aidait la femme, ou alors, il laisse tomber et il va dormir, malgré lui, ailleurs. La femme avait l'air de se débattre. S'il la laissait ici, qui sait ce qu'elle allait subir...et puis ça ne pouvait que blanchir sa réputation.

Dans un élan de faux courage, Charles s'élança vers le groupe d'hommes et cria:'' Lachez là ou je vous fait regretter d'être né, l'un après l'autre...''. Les trois se retournèrent vers lui, un sourire en coin. Le plus gros s'avança et lui cria une insulte, avant de se craquer le coup. Charles ancra son regard dans celui de la femme abattue, il ne sut décrire le sentiment qu'il eut à ce moment, jamais il ne ressentit quelque chose d'aussi fort...

Son coeur en flamme, Charles saisi un barre de fer qui venait tout juste d'éffleuré son pied droit, puis frappa le plus costaud des trois hommes, ce qui l'assoma, ou le tua peut-être. Un autre tenta de se jeter sur le Charles qui le vit tomber sur le sol avec un coup de poing bien placé. Le troisième, lui, saisi Charles de sa grosse main et lui assena un puissant crochet dans le ventre, le sang giclant de la bouche de Charles.
Le jeune tomba sur le sol et au moment ou le voyou tenta de le frapper de plus belle, Charles ressaisi sa barre de fer porte bonheur et lui fit cadeau d'un bon coup là ou ça fait mal. Le voyou ayant perdu tous ces moyens et sa fertilité, s'enfuit vers un horizon inconnu, laissant sa victime derrière lui.

Charles se releva lentement puis s'approcha de la jeune femme étendu et qui semblait légèrement ébranlée par ce qui venait de se passer. Il lui prit la main puis il tenta de la rassurer:

''Sa va mademoiselle? Tout ira bien, je vais vous aider...''
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 6 Jan - 13:45

'' Lachez là ou je vous fait regretter d'être né, l'un après l'autre...''

Ce fût les dernières paroles, restées indistinctes à ses oreilles, que Delinda entendit avant de sombrer dans un trou noir. Etait-ce son coup à la tête ou ses nerfs qui n'avaient pas tenu, mais c'était là une chance inespérée d'échapper à la situation dans laquelle elle se trouvait : l'inconscience. Elle avait eu une petite idée de ce que son agresseur avait derrière la tête en faisant d'elle un pauvre jouet et était bien contente que son esprit échappe à cela. Elle devrait faire face à l'oeuvre du malfaiteur tôt ou tard et espérait s'en remettre. Après tout, elle avait offert ses charmes à plus d'un homme... Non, ce n'était pas une consolation. Cette fois elle allait être réellement bafouée.

A ce qui lui semblait être des heures plus tard, elle ouvrit les yeux. En tournant sa tête endolorie, la première chose qu'elle vit fut le corps du grand baraqué étendu à quelques mètres d'elle. Bien que sa vision fut floue, elle aperçu également un des autres types qui se relevait avec beaucoup de mal pour suivre le dernier qui prenait ses jambes à son cou.

La jeune femme entreprit de se redresser difficilement lorsqu'une voix lui parvint.

''Ca va mademoiselle? Tout ira bien, je vais vous aider...''

Alors Delinda leva les yeux sur ce qui semblait être son sauveur, en acquiessant d'un hochement de tête, par automatisme. Elle sentit qu'il lui prenait la main et Lin' serra fort la sienne, comme s'il était son dernier port d'attache pour retourner à la lumière. Elle ignorait dans quel état elle se trouvait, complètement déconnectée. Elle ne savait plus depuis combien de temps elle était là et ce qu'elle avait pu subir. Mais au moins elle n'était pas seule...

En s'aidant de l'inconnu, Delinda se releva après de gros efforts. Aussitôt elle relâcha son étreinte et alla s'appuyer contre un mur, tremblante de la tête au pied. Elle passa une main sur elle et remarqua que ses vêtements n'avaient pas bougé, ils n'étaient même pas froissés. Son agresseur n'avait pas dû avoir le temps d'accomplir ses désirs, et elle devait certainement le valloir à l'homme qui était près d'elle.

Elle porta une main au sommet de son crâne et grimaça en sentant la tiédeur du sang sur ses doigts. Quelle apparence devait-elle avoir ? Après quelques minutes, elle s'intéressa enfin à celle de l'inconnu. Elle dû plisser les yeux pour pouvoir le dévisager. Il était brun, peut-être châtain et possédait des yeux magnifiques, quiconque en aurait témoigné. Il était de taille moyenne, plus grand qu'elle cependant et portait un long manteau qui frolait le sol.

Après un moment de silence, Delinda voulu prendre la parole et il lui fallut un petit moment pour mettre ses idées en place et aligner quelques mots.

- Vous êtes qui ? Superman ?

Bravo Delinda, qu'elle finesse. Un simple merci aurait suffit. Même dans ce genre de situation elle ne perdait pas de son humour douteux. D'un signe de tête elle désigna le type encore allongé sur le sol. Quant à son sauveur, le pauvre, il devait se demander pourquoi il avait perdu son temps ici, en risquant sa peau. D'ailleurs en parlant de ça, Delinda ne vit qu'à ce moment que ce dernier saignait abondamment, s'étant certainement ouvert la lèvre en tentant de lui porter secours.

Non mais qu'elle était stupide. Aussitôt la jeune femme perdit de son air désinteressé et s'avança vers l'inconnu, clairement désolée.

- Ca va aller ? Je ne sais même pas ce qui s'est passé... Je crois que j'ai dû perdre connaissance... Est-ce que vous voulez que j'appelle quelqu'un ?

Delinda la victime, qui souhaitait porter secours à son sauveur. Ca lui ressemblait bien de vouloir inverser les rôles pour ne pas passer pour une faiblarde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 6 Jan - 22:55

Charles était soulagé que la jeune femme était revenue à elle. Il avait eu chaud. Il fit encore plus rassuré lorsqu'elle lui serra la main. Elle semblait en bonne état, et les voyous avaient prient la fuite...tant mieux pour eux. Ces sales cons avaient bien fait de déguerpir, sinon...qui sait ce que Charles leur aurait fait subir pour avour attaqué une si jolie jeune famme innocente. Peut importe, c'était la femme qui importait maintenant, il devait la rassurer.

Cette femme était assez jolie en faite. Malgré son echymose sur le front, Charles la trouvait de son goût. Elle avait des allures de fêtardes, mais elle semblait renfermée en elle un sorte de charme indescriptible, qui, étonnament, séduisait Charles. Il devait l'aider. Cette femme était fragile et n'avait probablement jamais eu à faire avec des voyous dans leur genre...la prochaine fois, peut-être saurait plus comment réagir.

''Vous êtes qui? Superman?''

''Je m'appelle Charles...je vies dans le coin. Vous avez eu de la chance de tomber dans ma ruelle!''


Il attendit un réaction de la femme. Cette dernière se leva puis prit prise sur un des murs sals de la ruelle enneigée. Il saisi ses hanches finement découpées puis reprit la parole timidement, remarquant que celle-ci observait sa blessure à la lèvre.

''Ne vous en faites pas pour moi, je vais bien...Je vais vous raccompagner jusqu'à un taxi, si vous voulez bien?''

Au fond, Charles ne voulait pas vraiment la laissé partir. Dans la vie, tout n'arrive pas pour rien. Le bon Dieu l'avait placé à son secours pour une bonne raison. Mais bon, il devait rester humble et la raccompagner, avec peut-être un petit adieu, s'il était chanceux.

- Ca va aller ? Je ne sais même pas ce qui s'est passé... Je crois que j'ai dû perdre connaissance... Est-ce que vous voulez que j'appelle quelqu'un ?

''Non ça va aller! J'ai l'habitude de se genre de chose, vous savez....''


Bon, Charles sentait que ça allait se finir là. Elle allait lui glisser entre les doigts...Mais il ne pouvait rien faire. Ils allaient vivre leurs vies séparement...Charles dans sa ruelle, elle dans sa maison. Plus jamais il n'allait la revoir, son ange... peut-être un jour...Il était bien trop pouilleux pour son genre de femme...c'était peine perdu en fait. Et ça, il le savait très bien...
Charles attendait toujours une réponse de sa part. Peut-être un dernière espoir, une étincelle... Timidement, il attendait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Jeu 7 Jan - 15:53


''Je m'appelle Charles...je vis dans le coin. Vous avez eu de la chance de tomber dans ma ruelle!''

La jeune femme devait avoir l'air d'une débile lorsqu'elle se rendit compte qu'elle prenait tellement de temps à déchiffrer les paroles de son sauveur dont elle connaissait à présent le nom, qu'elle lui répondait quelques longues secondes plus tard. Ce fut le cas.

''Ne vous en faites pas pour moi, je vais bien...Je vais vous raccompagner jusqu'à un taxi, si vous voulez bien?''

- Euh oui... Oui je veux bien, merci...

Encore légèrement tremblante, elle entreprit de ramasser ses sacs d'achats et son sac à main encore sur le sol. Et oui, Delinda avait beau être dans tous ses états, elle avait encore assez de tête pour ne pas ommettre ce détail important. Elle récupéra également la peluche qu'elle avait acquise, tombée d'un des sac. L'ourson bleu ciel était tout sale à présent et la jeune femme l'embarqua sous son bras, dans un ridicule geste protecteur. C'était Delinda, 15 ans plus tôt. Sauf qu'à présent elle jouait à d'autres jeux, des jeux dénués de féérie et autres délires enfantins.

Lorsqu'elle lui demanda s'il voulait qu'elle appelle quelqu'un, Charles lui répondit que ce n'était pas la peine, et qu'il avait l'habitude de ce genre de chose. Lin' acquiessa d'un hochement de tête et commença à marcher vers la sortie de la ruelle quand elle s'arrêta brusquement (faisant tournoyer son cerveau au passage). Elle venait juste de relever les premières paroles du jeune homme. "Ma ruelle", cela signifiait bien que celui-ci vivait ici. Elle se tourna vers lui puis son regard parcouru la ruelle. Comme elle semblait bien s'en souvenir, il n'y avait ici aucune habitation. Il y avait ce magasin déserté aux vitres sales, une benne à ordure un peu plus loin et c'était tout. Il n'y avait aucune autre porte donnant accès à un quelconque immeuble, ce n'était que des murs de pierre.

Ses yeux se posèrent à nouveau sur Charles, et elle le dévisagea avec un air d'incompréhension.

- Ta ruelle ? Comment ça ? Tu vis où ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Jeu 7 Jan - 22:55

La femme marchait enfin, preuve que Charles l'avait bien secouru, et qu'elle devait être en sécurité maintenant. Il avait rempi sa mission, mais il devait maintenant laissé partir la belle. Charles n'avait pas de numéro de taxi, malheureusement, peut-être en avait-elle un. Charles regarda la femme reprendre ses affaires, toujours en la suivant et en observant ses mimiques et chacun de ses mouvements. Elle semblait légèrement mal à l'aise, davantage qu'ébranlée. Peut-être sa tenue physique la gênait-elle? Il lui demanda alors:

'' Je m'excuse, vous me semblez un peu mal l'aise, peut-être que je me trompe mais, est-ce que ma tenu vous gêne? Désolé je n'ai pas vraiment eu le temps de me mettre porpre...haha...je ne savais pas que j'allais venir à la rescousse d'une jolie jeune femme aujourd'hui!''

Il attendit sa réaction, espérant que son humour allait peut-être lui plaire. Il continua de marcher près d'elle, arrivant bientôt à l'embouchure de la ruelle. C'était probablement ici que cette aventure se terminerait. Arrivé à la sortie, la femme lui posa une question, en le dévisageant légèrement. Un petit sourire en coin se glissa sur son jolie visage.

''- Ta ruelle ? Comment ça ? Tu vis où ici ?''

-En quelques sortes...disons que je n'ai pas vraiment les moyens de vivre dans une vraie maison...mais vous savez, lorsqu'on y passe plusieurs nuits, on commence à s'y attacher. Les gens disent que je suis sans abris, moi je leur répond qu'ils sont ''avec abris'' et que, moi, je ne les dévisage pas en les voyant. À la longue on s'y fait, vous savez...''[/b]

Peut-être aurait-il dû garder ça pour lui et lui balancer un mensonge. Les gens de son genre n'était vraiment pas bien vus à New York. Souvent Charles passait pour le ''méchant'' dans toutes sortes d'histoires, et à la longue ça devenait un véritable stéréotype. Probablement qu'il allait être rejeté, encore une fois...

[b]''Ce sont de très beaux achats que vous avez là, je suis désolé qu'ils soient tous sals...ils semblaient tout neufs...pardonnez moi, je vais rembourser tout ça, ça me ferait plaisir!'',
dit-il avec une sorte de sourire particulier.

Il attendait que la belle lui réponde quelque chose. Au fond, il ne voulait pas vraiment avoir à payer pour tout ces babioles de fille, ça devait coûter une fortune...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Ven 8 Jan - 16:19


"En quelques sortes...disons que je n'ai pas vraiment les moyens de vivre dans une vraie maison...mais vous savez, lorsqu'on y passe plusieurs nuits, on commence à s'y attacher. Les gens disent que je suis sans abris, moi je leur répond qu'ils sont ''avec abris'' et que, moi, je ne les dévisage pas en les voyant. À la longue on s'y fait, vous savez...''

On ne pouvait pas le cacher, souvent Delinda s'était montrée superficielle, moqueuse voir cruelle dans ses propos. La panoplie de la petite peste en somme. Elle n'était pas un ange loin de là et elle en avait conscience. Les sans abris, elle ne les voyait même pas, passait devant en les ignorant de façon experte. Et lorsque ces derniers se pointaient devant elle pour réclamer de l'argent, elle leur faisait clairement comprendre qu'elle n'était pas en position de répondre à leur demande. Elle se montrait méchante, oui, mais parce qu'ils lui faisaient peur. Certains étaient content de leur sort, mais pour d'autres, la douleur se lisait sur leur visage. La vieillesse avant l'âge, la fatigue et les regrets d'une vie passée mal menée. Tout le monde, même elle, Delinda Falcone, pouvait un jour se retrouver à leur place, dans ces mêmes rues, ces mêmes squattes, isolés du monde extérieur en étant pourtant tellement proche de lui. Rejetés par la société, ignorés, blessés, voilà ce qu'ils étaient. Et stupidement Delinda pensait être sûre d'échapper à cela en les évitant comme la peste, pourtant ils n'étaient que des hommes. Perdre son argent, sa beauté, sa réputation, c'était un de ses pires cauchemards.

Et cet homme devant elle, qui l'avait protégée au péril de sa vie, était l'un des leurs. Il n'avait pas l'air anéanti par sa condition, se portait même plutôt bien malgré son physique plutôt mince. Il n'était pas vêtu de haillons, son long manteau gris lui donnant même l'air élégant. Il était beau simplement. Rien avoir avec ceux qu'elle avait pu voir par le passé. C'est peut-être pour cela qu'elle ne le repoussa pas, ou peut-être bien aussi car c'était grâce à lui qu'elle était consciente et relativement en bonne forme.

- J'ai du mal à le croire... Jamais je n'aurais pensé en te voyant que tu étais... enfin...

Quoi, un clochard ? Non Delinda n'aurait tout de même pas commis cette maladresse. Au lieu de ça elle ne termina pas sa phrase même si la suite était éloquente. Sans s'en rendre compte, elle s'était mise à la tutoyer. Peut-être en apprenant la situation du jeune homme...

''Ce sont de très beaux achats que vous avez là, je suis désolé qu'ils soient tous sales...ils semblaient tout neufs...pardonnez moi, je vais rembourser tout ça, ça me ferait plaisir!''

Delinda eut un petit rire aux paroles de Charles. Lui rembourser ? Pourquoi et de quelle façon ? Il n'était certainement pas la raison de tout ce gachis. Et n'avait sûrement pas les moyens de rembourser quoi que ce soit étant donné la fortune que Delinda avait claqué.

- Pourquoi je te pardonnerai, tu n'as rien fait... Et tu ne me rembourseras certainement pas.

Elle jeta un regard dédaigneux à son agresseur au sol, à quelques mètres de là. Assommé ou mort, peu importait. Delinda n'était pas connue pour avoir beaucoup de morale, alors encore moins pour ce type. Plus la jeune femme reprenait ses esprits, plus elle reprenait de l'assurance. Cela se voyait dans son allure.

Un moment de réflexion et sa décision fut tout de suite prise.

- Ecoutes... Tu m'as porté secours et c'est hors de question de te laisser ici. On va prendre un taxi, je t'emmène chez moi, je t'offre un verre et une bonne douche... Ensuite on avisera.

Ne sachant pas s'il accepterait de quitter "sa ruelle" puisqu'il lui avait dit précèdemment qu'il s'y était attaché, elle ajouta :

- Laisses moi te remercier, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Ven 8 Jan - 22:48

La femme avait maintenant compris que Charles était un homme bien. Il n’était pas comme tout ces vieux robineux mis en dehors du monde à cause de leurs actes ingras. Non, Charles était un homme profond au cœur d’or. Il est vrai que son physique pouvait peut-être en surprendre quelques uns, mais son intérieur lui, devait plutôt être attirant. Charles avait peut-être sauvé cette femme des griffes de la mort. D’une certaine façon, Charles devait fier du lui, malgré sa modestie habituelle.

- J'ai du mal à le croire... Jamais je n'aurais pensé en te voyant que tu étais... enfin...

- Haha... n’en soyez pas mal à l’aise... vous savez, il est toujours possible de bien paraître même dans ce genre de condition...


La femme était visiblement surpris que Charles soit un de ces gens que l’on trouve sur le bord des routes en train de croupir et de mendier. Ce n’était pas vraiment grave, il en avait l’habitude. Il était plutôt flatté même, par cette remarque. Peut-être qu’il ne paraissait pas si mal finalement...

- Pourquoi je te pardonnerai, tu n'as rien fait... Et tu ne me rembourseras certainement pas.

-J’y tiens madame ! Si vous n’auriez pas passé dans ma ruelle, vos achats seraient encore tous propres ! Allons, je propose de régler ça plus tard, d’accord ? Maintenant vous devez retourner chez vous, bien au chaud...

Il y tenait vraiment. Il se sentait vraiment coupable de cette perte. Il n’avait pas un sous, mais pour elle, il en trouverait des milliers Il ne voulait pas paraître pour le gros mendiant avare et innocent. Encore moins pour le superman de cette histoire.

-Ecoutes... Tu m'as porté secours et c'est hors de question de te laisser ici. On va prendre un taxi, je t'emmène chez moi, je t'offre un verre et une bonne douche... Ensuite on avisera.

Quoi ? Il n’arrivait pas à y croire. Une femme, belle et élégante, citoyenne, l’invitait à aller chez elle ? Son cœur fit un grand bon. Il ne savait pas du tout comment répondre. Lui, il était sal et pas très gracieux, elle, elle était si...Ah ! Comment pouvait-il montrer sa gratitude. C’était le plus beau cadeau que quelqu’un pouvait lui faire. Confus, il répondit :

-Euh...je ne sais quoi répondre madame...je suis...bouche bée...

-Laisse moi te remercier, d’accord ?

-Et bien...d’accord j’accepte votre invitation mademoiselle...vous fait de moi un homme heureux !

En sa compagnie, ils appelèrent un taxi, puis ils se dirigèrent vers la demeure de la jeune femme. Très vite, Charles compris qu’ils allaient bien s’entendre...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Sam 9 Jan - 13:34


-Et bien...d’accord j’accepte votre invitation mademoiselle...vous faites de moi un homme heureux !

Delinda fut heureuse qu'il accepte son invitation. Après sa mésaventure, elle ne voulait pas rester seule, et si en plus de cela elle pouvait faire une bonne action en apportant un peu de réconfort par la chaleur d'un vrai foyer à sa nouvelle rencontre, la présence de Charles lui était bénéfique sur tous les plans.

Delinda appela un taxi et les deux jeunes gens attendèrent ce dernier à l'angle d'une rue. La neige tombait fort à présent et c'est avec empressement qu'ils s'engouffrèrent dans le véhicule quand leur taxi arriva à leur niveau. La jeune femme indiqua le nom de sa rue, dans le quartier de Hell's Kitchen et le chauffeur reprit la route. Pendant le trajet, Delinda resta silencieuse, observant Charles de temps à autres.

Enfin ils arrivèrent à destination. La jeune femme récupéra ses achats dans le coffre de la voiture, accompagnée du jeune homme puis ils ne firent que quelques pas avant de parvenir à la porte de l'immeuble de Delinda. Ils pénétrèrent à l'intérieur. Pour une fois, l'ascenseur était en état de marche et Lin' en fut heureuse. Elle n'avait franchement ni l'enthousiasme de se coltiner trois étages à pied, ni la force.

L'ascenseur ne tarda pas à arriver. Tout cela se fit en silence. Delinda était bien trop occupée à savourer la familiarité et la sécurité des lieux. Et de toute façon, elle n'aurait pas su quoi raconter à Charles. Etrangement, elle ne ressentait pas le besoin de combler le silence avec lui. Sa seule présence lui suffisait.

Le couple parvint ensuite au troisième étage et la jeune femme ouvrit la porte de son appartement, invitant Charles à passer devant elle. Elle entra à sa suite et alluma la lumière puis monta aussitôt le chauffage. Comme à son habitude, l'appartement était d'une propreté remarquable. Le sol était fait de parquet flottant marron clair lustré, les murs peints en noirs étaient ornés de tableau représentants des photographies en noir et blanc des capitales comme Paris, Londres, ... Quelques meubles (ceux où Delinda rangeait ses vêtements et ses affaires personnelles) étaient noirs également. En revanche, son canapé-lit était blanc, tout comme les tabourets installés devant le petit bar qui donnait sur la cuisine. D'un côté de la pièce, près de la fenêtre qui donnait sur la rue se trouvait ce qui lui servait de salon et de chambre à coucher. En face de son canapé, un écran plasma installé sur le mur. De l'autre côté de la pièce, séparée distinctivement par un paravent, se trouvait la cuisine & salle à manger. Une porte dans le fond donnait sur une salle de bain / cagibi. L'endroit était petit certes, mais parfaitement organisé et décoré de très bon goût. Et puis il y avait des bougies, partout. La seule chose qui ne collait pas dans la pièce, c'était un tableau, dans les tons rouge. A y regarder de plus près, il s'agissait d'une femme aux cheveux d'un roux flamboyant, irradiant littéralement de flammes. Très joli, certes, mais pas en accord avec le reste de l'appartement. Bien évidemment, c'était une partie d'elle-même que Delinda voyait lorsqu'elle regardait ce tableau. Dans l'ensemble, l'appartement était très classe.

- Voilà, fais comme chez toi.

Delinda se tourna vers son invité et lui déccrocha un petit sourire. Le pauvre devait se sentir mal à l'aise ici, peut-être avait-il même oublié ce que c'était d'être un invité, mais Lin' avait bien l'intention de le faire se détendre. Elle retira sa veste et l'accrocha au porte-manteau près de l'entrée où elle avait également déposés ses sacs, en invitant Charles à en faire de même puis elle se rendit à son mini-bar.

- Qu'est-ce que je peux t'offrir ? J'ai du vin, du whisky, jus de fruit, soda, café... Ou un bon vieux chocolat chaud ?

Effectivement Delinda ne manquait absolument de rien. Son armoire débordait de vêtements, ses placards et son frigidaire étaient pleins... C'était d'ailleurs elle qui se sentait mal à l'aise d'avoir tout ceci à disposition alors que l'homme devant elle n'avait rien de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Sam 9 Jan - 15:10

Il n’arrivait pas y croire. Comment une pièce pouvait être aussi chaude et confortable. La température était frappante. Biensur, il s’attendait à ce que l’apartement soit plus chaud que sa ruelle, certes, mais jamais à un tel point. Jamais il ne s’était jamais senti si confortable, malgré qu’il ne fût pas tout à fait à l’aise encore.

L’ameublement était chic et le décor, apaisant. Tout était parfaitement disposé. Une télévision comme il n’en avait jamais vu, des armoires remplies à rebords, tout était sonctueux... tout était parfait. Jamais, au grand jamais, il n’aurait imaginé qu’il finirait un jour dans un logement si...confortable.

- Voilà, fais comme chez toi.

- Oui, merci...euh mademoiselle, peut-être est-ce une question d’anonymat mais, vous ne m’avez toujours pas dit votre nom...[/b]

Son sourire. Que dire de son sourire. Cette femme avait un de ces regards à faire tomber toutes les créatures vivantes de la terre. Elle lui avait probablement jeté un sort. Elle avait envouté Charles. Il savait que s’il restait trop longtemps dans cet endroit, il allait succomber au charme. Et puis, je ne crois pas qu’elle voulait d’un itinérant trop longtemps dans son logement.

[b]- Qu'est-ce que je peux t'offrir ? J'ai du vin, du whisky, jus de fruit, soda, café... Ou un bon vieux chocolat chaud ?

-Et bien, je crois qu’un bon faire de vin ne me ferais pas de tord, merci


À son tour, Charles fit du mieux pour lui envoyer son sourire le plus charmeur. Maintenant dépourvu de son long manteau, il s’avança vers le mini bar, observant les moindres recoins de la pièce qui le captivait. Il s’assit en face de la femme, dont l’identité véritable était toujours inconnue. Afin de détendre l’atmosphère et de s’informer il lui lança une petite blague :

-Vous savez, euhm... je me lave chaque semaine chez une ami donc ne vous inquiétez pas, je n’ai pas de puces...Mais, j’aimerais savoir, peut-être est-ce un peu indiscret, vous pensez que je pourrais vous emprunter votre douche tout à l’heure ?

Il attendit sa réponse, en espérant de ne pas l’avoir rendu mal à l’aise....
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Sam 9 Jan - 20:06


"Oui, merci...euh mademoiselle, peut-être est-ce une question d’anonymat mais, vous ne m’avez toujours pas dit votre nom..."

- Je m'appelles Delinda... Mais on me connait comme étant Diamond, c'est mon nom de scène au Coyote Ugly, dans le quartier... Tu connais peut-être ?

Lorsque Lin' lui proposa une boisson, Charles arrêta son choix sur un verre de vin. La jeune femme en fut surprise. Mais il avait raison de profiter du peu de luxe qu'elle pouvait lui offrir. Elle sortit un verre à pied pour son invité en lui servant un vin rouge renommée datant de l'année 2000. Quant à elle, elle se satisfaisa d'un whisky pur. Comme un homme XD.

- J'arrive tout de suite.

La jeune femme farfouilla dans ses placards pour y trouver un paquet de cacahuète (acheté exprès pour ce genre d'occasion ! d'habitude elle se contentait de tomates et de salade verte en s'accordant un petit plaisir qu'une fois par semaine) qu'elle diposa sur un petit plateau. Autant faire les choses biens. La température commençait à grimper et Lin' s'empressa de retirer son pull qu'elle fourra dans le panier à linge sale dans le cagibi / salle de bain. Elle ne l'avait porté que quelques heures mais elle était maniaque jusqu'au bout. En passant, elle regarda son allure. Sa plaie en haut du front avait cessé de saigner. Ca n'était pas si grave que ça apparemment. Juste un mince filet de sang séché était encore apparant. Elle l'essuya rapidement, prit une serviette puis revint ensuite auprès de son invité et s'installa de l'autre côté du mini-bar, face au jeune homme. Elle lui tendit la serviette pour l'inviter à essuyer le sang aux commissures de ses lèvres. Il était vrai que dans l'histoire, elle n'avait pas été la seule à en voir des vertes et des pas mûres.

-Vous savez, euhm... je me lave chaque semaine chez une ami donc ne vous inquiétez pas, je n’ai pas de puces...Mais, j’aimerais savoir, peut-être est-ce un peu indiscret, vous pensez que je pourrais vous emprunter votre douche tout à l’heure ?

Au moins, Charles n'était pas complètement seul, il gardait le contact. Mais ce que Delinda releva surtout, c'était le UNE amie. Sans savoir pourquoi ce détail la titillait.

- Bien sûr tu pourras, je te l'ai proposé tout à l'heure.

Elle lui sourit à nouveau puis leva son verre.

- On trinque ? Merci pour m'avoir porté secours ce soir.

Puis elle porta le verre de Whisky à ses lèvres sans quitter Charles des yeux. Elle se demandait encore "quoi faire de lui". Elle n'envisageait vraiment pas de le virer de chez elle aux douze coups de minuit, l'idée de le laisser dehors par ce temps, dehors tout court, ne l'enchantait vraiment pas. Elle verrait bien le moment venu.

Machinalement, elle prit l'élastique autour de son poignet et attacha ses longs cheveux bruns en une queue de cheval, laissant quelques mèches folles retomber tout autour de son visage. Enfin, elle s'accouda au mini-bar, tout en jouant avec le bord de son verre de l'index. Elle hésita puis reprit la parole.

- J'aimerai te poser une question... Ne te sents pas forcer d'y répondre... Je voudrai savoir ce qui s'est passé pour qu'aujourd'hui tu te retrouves... Dans ces conditions...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Dim 10 Jan - 2:43

Delinda, quel joli nom. Charles trouvait cette femme...comment dire...simple mais, pourtant, mystérieuse. Elle était simplement belle. Charles était tombé au bon, au bon endroit et maintenant tout ce qui se passait était agréable. Jamais il n'aurait pensé qu'il se retrouverait dans cet apartement, aujourd'hui, en compagnie de cette femme. Il devait rêver...cela faisait 10 ans qu'il n'avait pas mit les pieds dans un véritable habitation.

La sensation que lui procurait le vin sur ses lèvres était indescriptible. Charles savourait ce liquide du mieux qu'il pouvait, même s'il savait qu'il ne pourrait se contenter d'un seul verre. Charles préférait davantage le vin du whisky car le goût de ce dernier l'agressait, du moins pour le moment. Il trouvait qu'une petite coupe de vin correspondait mieux aux circonstances, du moins, selon ses propres goûts.

- J'arrive tout de suite.

C'est à ce moment que Delinda servit quelque chose à manger. Charles n'osa pas en prendre, ça ressemblerait à de l'abus. Lorsqu'elle le mit sur la table, il prit une gorgée de sa coupe et retira sa main, doucement, du comptoir froid. Charles constata que la jeune femme le regardait, il fit de même et commença à soutenir son regard. Très vite, il defit ses yeux des siens car il eut peur de se perdre et de ne plus jamais pouvoir en ressortir. Quel drôle d'émotion...

-Bien sûr tu pourras, je te l'ai proposé tout à l'heure.


-Merci


Il lui répondit avec un petit sourire discret tout en lui faisant ressentir que son aimabilité était fort apprécié. Une bonne douche chaude ne lui ferait pas de tord. Malgré la température ambiante très agréable, Charles sentait avoir le besoin de se réchauffer davantage. La douche de Sue était bien appréciée, certes, mais il ne pouvait pas résister à la tentation de celle de Delinda. De plus, il ne devait pas sentir la rose.

-On trinque? Merci pour m'avoir porté secours ce soir.

-Santé! Merci de m'accueillir chez toi, Delinda.

Ensemble, ils prirent une gorgée de leur boisson respective, puis la femme reprit.

- J'aimerai te poser une question... Ne te sents pas forcer d'y répondre... Je voudrai savoir ce qui s'est passé pour qu'aujourd'hui tu te retrouves... Dans ces conditions...

-Mon père est mort il y 10 ans...alors moi et ma famille furent forcés de quitter le domicile familiale, ma mère n'ayant pas les moyens de payer. Depuis ce temps, mon frère vit dans la rue et j'ai perdu contacte avec lui...ma mère, elle, doit être dans un centre pour sans-abris, ou quelque chose du genre. Quant à moi, et bien je vit dans cette ruelle charmante. Je mange et je me lave chez une femme, Sue, qui me reçoit elle et sa petite famille, chaque semaine. Sans cette femme de quarante ans, probablement que j'aurais déjà crevé de faim à l'heure qu'il est...on dirait que la chance ma sourit quoi!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Dim 10 Jan - 20:14


-Mon père est mort il y 10 ans...alors moi et ma famille furent forcés de quitter le domicile familiale, ma mère n'ayant pas les moyens de payer. Depuis ce temps, mon frère vit dans la rue et j'ai perdu contacte avec lui...ma mère, elle, doit être dans un centre pour sans-abris, ou quelque chose du genre. Quant à moi, et bien je vit dans cette ruelle charmante. Je mange et je me lave chez une femme, Sue, qui me reçoit elle et sa petite famille, chaque semaine. Sans cette femme de quarante ans, probablement que j'aurais déjà crevé de faim à l'heure qu'il est...on dirait que la chance ma sourit quoi!

Le père de Charles était donc mort. Quelqu'un de psychologiquement normalement constitué aurait certainement présenté ses condoléances, étant désolé pour la victime de cette perte, mais Delinda qui n'avait jamais connue son père biologique et n'en avait jamais souffert, n'en fit rien.

Son invité lui apprit que sa famille était dispersée sans doute aux quatres coins du pays, vivant dans la rue également et qu'il n'avait guère plus de contacts avec eux. Il lui apprit également qu'une femme -la femme dont il parlait précèdemment- se nommait Sue et le recevait chaque semaine pour lui offrir de quoi manger et de quoi se sentir propre. Elle sut également qu'elle avait une quarantaine d'année mais cela ne la rassura pas. Le brin de jalousie qui l'avait envahie un peu plus tôt se fit plus insistant. Il n'était pas rare que l'une de ses connaissances masculines se fut ventée d'avoir entretenue une relation avec une femme d'âge mûr. Si cette femme était si gentille avec Charles, pourquoi Delinda avait-elle perdue son temps à l'inviter dans son appartement pour lui apporter du réconfort. Il annonça lui-même que la chance lui avait sourit. Tu parles d'une chance, vivre aux dépends de quelqu'un d'autre, qui avait-il de chanceux là-dedans ?
Vexée (et c'était assez ridicule d'ailleurs), Delinda se leva et alla dans la salle de bain pour préparer la future douche de Charles. Elle lui sortit deux nouvelles serviettes de bain, des gants de toilette... Enfin toute la panoplie. Même une nouvelle brosse à dent ! Sans prononcer un mot, elle fit plusieurs aller-retours du salon à la salle de bain, lui trouvant également des vêtements propres d'homme, laissés sur place par ses nombreuses conquêtes.

Puis elle alla se rassoir face à Charles. Voyant qu'il n'avait pas touché aux cacahuètes, elle les rangea dans leur placard, encore plus vexée qu'auparavant. Il n'avait pas mangé ses cacahuètes ! Ha la la les filles... (XD) Enfin, elle se resservit un verre et le but cul-sec avec une petite grimace sous le degré d'alcool et plongea ses yeux dans ceux du jeune homme. Cette fois, son regard avait quelque chose de beaucoup plus pénétrant. A vrai dire, elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Être ainsi jalouse d'une femme qu'elle ne connaissait pas pour un type qu'elle connaissait à peine et qu'elle aurait évité en d'autres circonstances... Non, ça ne lui ressemblait vraiment pas. L'ampoule au dessus de leur tête vacilla, les plongeant dans le noir pendant une courte seconde. Sachant que ses nerfs commençaient à prendre le dessus, Delinda expira profondément puis prit la parole d'une voix calme et douce, accompagnée d'un sourire forcé. Voilà, Charles devait la prendre pour une folle à présent.

- Tu peux aller prendre ta douche... Je t'ai préparé ce qu'il fallait... Des vêtements propres aussi. Ils appartenaient à mes ex... Tu regarderas ceux qui te conviennent ou non. En attendant je préparerai de quoi manger et je nous resservirai un verre.

Elle avait insisté avec un malin plaisir sur l'histoire des affaires de ses anciens amants. Premièrement : en entrant dans la salle de bain, Charles ne pourrait pas louper l'énorme pile de vêtements qui se trouverait sur sa gauche et cela en dirait long sur les multiples conquêtes de Delinda. Deuxièmement : la jeune femme choisissait ses amants selon leur physique, la majorité semblant passer leur journée dans les salles de musculation. Etant donné la corpulence de Charles qui ne devait pas manger à sa faim, ce dernier aurait vite fait d'attraper quelques complexes en jetant un coup d'oeil aux affaires qui lui étaient présentées. Petites vengeances personnelles, dont le jeune homme ne se rendrait sûrement même pas compte, mais c'était pour la forme.

Delinda ne comprenait pas sa propre réaction. Ce qu'elle ressentait ne lui ressemblait pas. Elle n'avait rien à repprocher au physique de Charles, il avait d'ailleurs un des plus beaux visages qu'elle n'eut jamais vu. Quant à son apparence plutôt mince, qui aurait pu le lui repprocher ? Non, vraiment, elle le trouvait beau. Alors pourquoi la petite vengeance personnelle numéro 2 ? Quant à la première, pourquoi Delinda tenait tant à ce que Charles sache qu'elle n'avait aucun mal à se trouver un partenaire et que, par surcroit, ils étaient nombreux ? Réaction défensive de fille jalouse et vexée... Elle voulait rendre Charles jaloux à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Dim 10 Jan - 22:08

Étrangement, Delinda n'avait rien répondu lorsque Charles avait finit de lui raconter son histoire, ce qui le surpris. D'habitude, les gens lui lançaient une sorte de discours désolé accompagné d'une compassion artificielle. Elle, elle avait plutôt réagi par une sorte de mécontentement, voir de jalousie. Lorsque la femme se leva, Charles ne put s'empêcher de lâcher un petit rire moqueur. Toujours en ayant rigolant il lança:

- Vous savez, cette femme a 46 ans et elle vit avec son mari depuis 20 ans, sans compter qu'elle a 4 enfants. Elle déménage bientôt à Chicago, donc...

Peut-être que ces petites paroles moqueuses allaient calmer la jeune fille. Il la vit ressortir, d'un pas pressé accompagnée d'un faux sourire, de la salle de bain pour se diriger vers le comptoir ou Charles était encore assis. Si Charles aurait un minimum d'expérience avec les femmes, il aurait pu s'attendre à ce genre de réaction et lui dire qu'il s'agissait plutot d'UN ami au lieu d'UNE amie, peut-être que ce mensonge aurait pu éviter cet petit accrochage.

C'est alors que le couple fit de nouveau un échange de regard. Cette fois, Charles tenta, par le biais de ses yeux, de convaincre Delinda que son coeur était toujours ouvert et qu'il traînait sur le bord d'une ruelle enneigé. Charles voulait lui faire passer une message, non verbale cette fois. S'ils étaient vraiment connectés par ce regard, Delinda comprendrait. S'ils ne l'étaient pas, elle allait le repousser et cette histoire allait se finir ici.

- Tu peux aller prendre ta douche... Je t'ai préparé ce qu'il fallait... Des vêtements propres aussi. Ils appartenaient à mes ex... Tu regarderas ceux qui te conviennent ou non. En attendant je préparerai de quoi manger et je nous resservirai un verre.

-Merci beaucoup...je commençais à frissonner d'ailleurs.

Charles lui tenta à nouveau de lui dire qu'il comprenait son petit jeu, encore par l'entremise de ses yeux verts forêts. Il se leva et se dirigea vers la salle de bain, sachant très bien que la jeune femme allait se poser un tas de question pendant sa courte absence et qu'il allait être difficile pour elle de préparer un souper. En entrant dans la pièce, Charles ricanna de plus belle, toujours silencieusement.

Il jeta un coup d'oeil au vêtements de ses ''supposés'' ex-petits copains. La pile de linge était composé de vestons et de chemises chics ayant probablement appartenu à des hommes ayant fréquenté le Coyote Ugly. Charles fouilla dans la pile puis saisi doucement une chemise grise...celle-ci devrait faire l'affaire. Après, il passa à la sélection d'un jeans. Il en trouva un qui s'accordait parfaitement avec sa chemise. Il allait surprendre Delinda...

Charles se désabilla puis pénétra dans la petite douche. Il alluma l'eau chaude et laissa couler le doux fluide sur son visage glacé. Il pensait à comment cette soirée allait se terminer. Allait-il retourner dans sa ruelle? Allait-il rester ici quelques moments? Il n'en avait aucune idée. Peut-être que Delinda allait se vexée davantage durant la soirée, Charles n'était pas vraiment doué en séduction...et puis qui avait parlé de séduction! Il n'était pas ici pour ça... il se devait de remercier cette généreuse jeune femme pour tout ce qu'elle lui avait apporté de bon aujourd'hui.

Après une dizaine de minutes, Charles sortit de la douche, le corps et l'âme maintenant pleinement ravigorés. Il s'essuya le corps puis se vêtit des articles choisis antérieurement. Il se regarda dans le miroir puis il quitta la pièce, en fermant les lumières et en laissant le reste des vêtements là ou Delinda les avait posé. Il se dirigea vers la cuisine.

-Ah...voilà qui fait du bien! Merci pour les vêtements... Vous avez dû connaître des hommes vraiment charmants, pour que tous ces vêtements se retrouvent chez vous...

Puis il s'adossa contre le comptoir, se grattant légèrement le côté de sa tête avec sa main libre...les verres étaient de nouveaux pleins...opération séduction...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Lun 11 Jan - 16:05


Pendant que Charles prenait sa douche, Delinda tourna en rond. Elle n'avait pas assez de temps pour se poser et réfléchir sereinement à la situation. Pour occuper son esprit, elle entreprit alors de leur préparer à manger. Quoi faire ? La plupart des aliments qu'elle avait, c'était des légumes, rien de bien apétissant. Elle laissa tomber l'idée et appela la pizzeria du coin. Elle commanda deux pizzas pour Charles -elle ne connaissait pas l'étendue de son appétit mais cela ne pourrait lui faire que du bien- et une salade pour elle. Sa commande arriverait dans les quinze prochaines minutes, étant donné la proximité de son appartement. Comme prévu, elle resservit leur verre. Delinda connaissait ses limites et savait qu'à la fin de celui-ci, sa tête commencerait à tourner. Peu importe, elle avait les nerfs à vifs et avait bien l'intention de se détendre. Déjà devait-elle commencer par prendre du recul et arrêter de se soucier du regard de Charles sur elle.
Elle prit leur verre et alla les poser sur la table basse du salon qui lui servait également de chambre à coucher. Le lit n'était pas déplié et Charles et elle pourraient s'installer dans le canapé pour manger tranquillement. C'était plus sympathique et moins solennelle. Delinda s'assit en tailleur dans le fauteuil et posa son dos contre le mur, en attendant de voir Charles sortir de la salle de bain. Au dessus de sa tête se trouvait le tableau de la femme irradiant de flammes.

Charles en ressortit quelques minutes plus tard et Lin' le dévisagea un instant. Bien que le jeune homme fut sans-abris, les vêtements qu'il portait auparavant ne le rendait pas repoussant, mais là... Il avait arrêté son choix sur une chemise grise et un jean s'accordant avec celle-ci. Delinda se rappelait à qui ses affaires avaient appartenues. Elle se souvenait des têtes... Mais pas des noms. Bref, Charles était vraiment... classe, ainsi vêtu.

-Ah...voilà qui fait du bien! Merci pour les vêtements... Vous avez dû connaître des hommes vraiment charmants, pour que tous ces vêtements se retrouvent chez vous...

Delinda se contenta de hausser les épaules lorsque le jeune homme lui parla des hommes charmants qu'elle avait connue mais elle lui lança un petit sourire penaud, signifiant ainsi qu'elle s'était calmée.

- Ca te vas très bien... Viens t'assoir... J'ai commandé des pizzas j'espère que ça te convient ? Elles ne devraient plus tarder. Je suis pas vraiment douée pour la cuisine...

En voyant Charles s'avancer, Lin' sentait déjà son coeur s'emballer.

HJ - Désolée ça ne nous fait pas bcq avancer mais je n'ai pas tellement d'inspi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Lun 11 Jan - 22:51

Charles alla s'asseoir sur le divan. Celui semblait moileux et reposant...du moins surment plus que son conteneur à déchets! Il s'y avança et prit un air timide et charmeur à la fois. Il prit place sur le divan, ni trop près, ni trop loin de Delinda...juste assez pour sentir son odeur et pour que le contact se face en un petit mouvement de pied ''accidentel''. La femme avait le dos posé sur le mur, Charles fit de même.

- Ca te vas très bien... Viens t'assoir... J'ai commandé des pizzas j'espère que ça te convient ? Elles ne devraient plus tarder. Je suis pas vraiment douée pour la cuisine...

Charles n'en pouvait plus. En une heure à peine, cette inconnue était devenu l'objet d'une totale obsession. Sa démarche féline, son odeur... tout l'attirait maintenant. Il ne devait pas aller trop vite, même s'il savait que le ressenti commençait à devenir réciproque...

- Merci! Woua des pizzas, ça fait des années que j'en ai mangé une, biensur que ça me convient! De plus, on dit que n'importe quel repas est apprécié lorsqu'on est en bonne compagnie et...qu'en est-il de l'excellente compagnie?

Charles tenta une fois de plus de la plonger dans son regard abyssal. S'il réussissait cette fois, c'était gagné. Le jeune homme resta immobile quelques instants, regardant sa femme fatale. Comment tout ça était possible? Était-ce un pur hasard? Non, ça devait être son destin. Une foule de questions troublaient ses pensées. Est-ce que Delinda allait le jeter hors de chez elle après ce repas? Est-ce ça irait plus loin? Avait-il le droit de faire ça? Et si quelqu'un l'apprenait?

Charles tenta de lui faire comprendre que ce regard, elle n'allait pas le trouver chez beaucoup d'hommes. Par ce regard il lui dit:

-*Tu es si belle ce soir, je suis à toi, embrasse moi...-*

Est-ce que le message avait passé? Il allait très bientôt le savoir. Peut-être allait-il paraître comme un dégénéré mental, peut-être que non. Charles avait confiance en la fin de cette soirée, mais elle? Peut-être que les choses étaient trop précipitées aussi...Peu importe le dénouement, Charles était maintenant esclave de son charme et il n'allait pas laisser tomber de si tôt.

Rares étaient les fois ou Charles s'était senti ainsi, la violence et la peur écartant toutes autres émotions. C'est pourquoi, ce soir, il allait tout faire pour que l'inimaginable se produise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 13 Jan - 12:48


- Merci! Woua des pizzas, ça fait des années que j'en ai mangé une, biensur que ça me convient! De plus, on dit que n'importe quel repas est apprécié lorsqu'on est en bonne compagnie et...qu'en est-il de l'excellente compagnie?

Delinda lui répondit par un sourire et baissa les yeux. Voilà qu'elle jouait les timides, qu'est-ce qui lui prenait ? Et ces dernières paroles, n'étaient-ce pas des avances ? Non, elle était en train de se laisser embarquer dans un fantasme qui n'avait pas lieu d'être.

Lorsqu'elle releva les yeux et que Charles la fixa, elle crut défaillir. Les yeux gris clair, presque transparents du jeune homme -des yeux à vous couper le souffle- lui criaient de façon éloquente le désir qu'il avait pour Lin'. Si elle décelait si bien les pensées de son invité, c'était pour avoir connus de nombreux regards semblables de la part d'autres. Et la vérité était là. Charles n'était qu'un homme, et il n'y avait aucune raison qu'il soit différent de ceux qu'elle avait fréquenté. Cependant Delinda l'aurait souhaité... Sans savoir pourquoi, elle ne voulait pas se comporter avec lui comme avec les autres, elle ne souhaitait pas une histoire sans lendemain. Et pourtant Lin' ne s'était jamais engagée, n'avait jamais eu de vraie relation. Pourquoi ce soir son coeur en avait décidé autrement ? Charles était pauvre de toutes choses matérielles, il n'avait ni argent, ni foyer, l'inverse total de la jeune femme. Ils n'étaient certainement pas fait pour être ensemble...

Et puis on frappa à la porte de l'appartement. Bien que le message de Charles fut passé, Delinda se leva sans un mot et alla ouvrir à contre coeur. Elle récupéra sa commande, paya et s'avança à nouveau dans le salon. Elle posa les pizzas sur la table basse et s'assit à nouveau dans le canapé les yeux baissés pour entamer la salade qui lui avait été livrée. Cette fois le silence la gênait... Et elle perdit l'appétit en jetant un coup d'oeil à Charles. Elle se sentait bien trop chamboulée... Lin' posa son repas sur la table sans y avoir touché et soupira. Elle alla se chercher une cigarette et l'alluma tout en restant debout, couvant son invité des yeux. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait s'empêcher de le regarder. Lui-même devait sentir que Delinda ne lui était pas insensible...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 13 Jan - 13:36

Le message avait passé, mais la connection avait été rompu. Delinda se leva puis alla répondre à la porte pour prendre la pizza et payer le livreur. Charles posa son regard sur le sol, sans bouger, il attendit son retour. Elle revint rapidement puis repartit aussitôt, elle devait être mal à l'aise. Charles ne dit rien cette fois, le message étant vraiment clair. Peut-être s'était-il trompé finalement, peut-être s'était-elle sentit agressée...

Après tout, il n'était qu'un vulgaire itinérant. Qui voudrait bien de lui? Il avait beau s'habiller de toutes les façon les plus classes du monde, être le plus chic, mais malheureusement les choses étaient faites ainsi: On ne donne rien à un robineux, mis à part notre petite monnaie. Peut-être Delinda était comme toutes les autres finalement et qu'elle continuerait sa vie normale dans quelques moments, après l'avoir viré dehors.

Charles était persuadé du contraire. Il y avait une connection entre les deux. Malgré tout, Charles voulait y croire. Cette femme était différente des autres. Quelque chose de fort les unissait, involontairement. Elle n'était pas tombée dans sa ruelle par pur hasard. Non, Charles en était certain. Si elle le mettait dehors d'ici la fin de soirée, geste qu'il comprendrait parfaitement, il savait qu'ils allaient se revoir.

Mais bon. La femme était maintenant debout et semblait légèrement confuse. Son regard était toujours attaché au sien. Normalement, une personne ayant refusé des avances détournerait le regard, mais elle, elle y était toujours plongé...étrange. Elle fumait sa cigarette. Peut-être n'allait-elle pas se rasseoir. Elle semblait avoir un bon caractère. C'est ce caractère qui attirait Charles.

Charles vint à une conclusion rapide. Il devait lui montrer qu'il lui faisait confiance à 100% et qu'il était vraiment reconnaissant de tout ce qu'elle lui apporta aujourd'hui. Pour ce faire, il devait lui faire un aveu. Un de ces aveux qu'on ne dit jamais à personne. En fait, sa mère et son frère étaient les seuls êtres qui étaient au courrant de ce secret bien gardé. Elle allait être troublée, sans aucun doute, mais au moins, elle saurait que Charles lui faisait entièrement confiance et qu'il était tout à elle. Il la fixa droit dans les yeux, intensifiant encore le regard et commença:

-Delinda...avant que tu ne prennes quelconque décision, j'aimerais te faire savoir que ma confiance en toi est immense. On ne se connaît depuis très peu de temps, certes, mais je dois me montrer reconnaissant de tout ce que tu m'apportes de fantastique dans ma vie aujourd'hui. Peut-être sera tu choqué de cet aveux, et jamais je ne t'en voudrai, c'est une promesse. Ma mère et mon frère sont les seuls à avoir connaissance de ce que je vais te dire sur le champ. Delinda, je suis un mutant. J'ai découvert que j'avais une mutation à l'âge de 14 ans et que mon frère également était porteur d'un gêne mutant, probablement celui de ma mère. Je tenais à te le dire, avant que nous allions plus loin ou que tu prennes quoi que se soit comme décision...

Et voilà, c'était fait. À présent, il ne pouvait qu'attendre sa réponse, quelle qu'elle soit...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 13 Jan - 15:42


- Delinda...avant que tu ne prennes quelconque décision, j'aimerais te faire savoir que ma confiance en toi est immense. On ne se connaît depuis très peu de temps, certes, mais je dois me montrer reconnaissant de tout ce que tu m'apportes de fantastique dans ma vie aujourd'hui. Peut-être sera tu choqué de cet aveux, et jamais je ne t'en voudrai, c'est une promesse.

Une décision, quelle décision ? Delinda fit celle qui ne comprenait pas. Elle fit quelques pas inconscients en arrière et croisa les bras sur sa poitrine, preuve qu'elle n'était pas prête à avoir une discussion. Charles lui confessa cependant que Lin' lui avait apporté quelque chose de fantastique aujourd'hui. Ca, elle ne pouvait pas le contredire : c'était bien la première fois qu'elle faisait un geste pour quelqu'un, quelqu'un de sans-abris en plus de ça. Puis il lui dit qu'il avait un aveux à lui faire et qu'elle pourrait en être choqué mais qu'il lui pardonnerait sa réaction. Delinda déglutit. C'était sûr, il allait lui faire une déclaration d'amour enflammée, là, maintenant, tout de suite. Elle ne voulait pas entendre ça, elle ne saurait pas comment réagir et quoi lui répondre. Elle n'était pas préparée. Elle ne l'interrompit pourtant pas et, piquant un fard, se réfugia derrière le mini-bar faisant tantôt mine de l'écouter, tantôt mine d'être occupée. Cependant ses mains ne touchaient que des verres propres et déjà en place : c'était une tentative de fuite désespérée et ridicule.

- Ma mère et mon frère sont les seuls à avoir connaissance de ce que je vais te dire sur le champ. Delinda, je suis un mutant. J'ai découvert que j'avais une mutation à l'âge de 14 ans et que mon frère également était porteur d'un gêne mutant, probablement celui de ma mère. Je tenais à te le dire, avant que nous allions plus loin ou que tu prennes quoi que se soit comme décision...

Un verre se brisa et le silence se fit. De longues secondes s'écoulèrent... Ce fut le temps que Delinda mit à avaler les paroles de Charles. Une minute, puis deux... Le pauvre devait les trouver d'une lenteur exaspérante. Non seulement il ne lui avait pas déclaré sa flamme, mais en plus il était un mutant, tout comme elle ! Etait-ce celui-là, le lien qui semblait les unir ? Cette attirance pour lui, était-elle dû au fait qu'il était différent lui aussi ? Dans ce cas, ça changeait tout.
Depuis qu'elle avait prit conscience de sa mutation, Delinda avait toujours cherché quelqu'un comme elle. Ce n'était plus un secret pour la société, les mutants étaient de plus en plus nombreux mais pour la majorité, ils se contentaient de se comporter en humain comme Lin' car leur don n'était pas visible. La jeune femme avait toujours eu l'impression d'être isolée, d'être la seule du coin bien que ce ne fut sûrement pas le cas. Elle-même n'en avait jamais parlé à personne car elle avait peur de la réaction humaine. Et aujourd'hui, un mutant rencontré par hasard car il lui avait porté secours se trouvait assit sur le canapé-lit de son salon... Sans qu'elle n'ait eu le moindre doute sur sa vraie nature.

Delinda regarda à nouveau Charles -enfin!- avec une lueur d'excitation dans les yeux. Elle se déplaca jusqu'à lui en faisant crisser des éclats de verre sous ses chaussures au passage et s'assit à ses côtés, beaucoup plus proche qu'auparavant, elle n'hésitait plus à le frôler ou à le fixer, bien trop enthousiasmée.

- Alors tu es un mutant ? T'es le premier que je rencontre... J'y crois pas... Depuis le temps que j'attendais ce moment !

Delinda avait l'air d'une gamine. Pas une seule fois elle ne fit référence à sa propre condition de mutante et Charles devait la prendre pour une pauvre petite groupie humaine, prenant les mutants pour des bêtes de foire et voulant en voir un "en vrai de vrai". Enfin au moins, il voyait qu'elle n'était pas réticente...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 13 Jan - 23:19

Ça y est, le plus difficile avait était fait, maintenant restait à savoir sa réaction. Dans un éclat de verre, la femme se projeta sur le divan, plus près de lui cette fois. Elle ne sembalit pas du tout fâchée, au contraire, elle semblait... excitée? Charles n'en croyait pas ses yeux. Comment une humaine, de son genre, pouvait elle réagir ainsi? Une fois qu'elle était assise, il lui prit la main la regarda dans yeux, puis le dit lentement:

- Delinda, je comprendrais si tu n'accepterais pas de vivre avec cette aveu et que tu me demandrais de partir après. Les gens comme moi sont souvent mal compris, et je ne veux pas te faire vivre dans la confusion et le doute, surtout avec tous ces stéréotypes. Je suis infiniement reconnaissant pour tout ce que tu m'a apporté de bon aujourd'hui, et même si tu me demande de partir jamais je n'oublierai ces heures.

Voilà, le chat était sortit du sac. Charles tenait toujours sa main, il ne s'en rendait même plus compte. Il la regardait avec son regard le plus intense, espérant qu'elle lui pardonne d'être né dans la mauvaise famille. Charles tenait vraiment à cette femme, mais il comprendrait si leur chemin ensemble devait se terminer ici. Il faut parfois aller contre sa propre volonté...

-Avec le temps, je me suis convaincu qu'il ne fallait jamais faire confiance à personne, jusqu'à aujourd'hui. Delinda, j'ai confiance en toi et ça me fera plaisir de répondre à tes questions. Je crois que nous avons un lien spécial...haha tu dois me prendre pour un idiot. Je crois que tout ce qui arrive aujourd'hui n'est pas coincidence. Maintenant que tu en sait plus sur moi, je tenais à te dire que...tu es une femme vraiment sublime. Tu es belle, je suis tombé sous ton charme et tout ces hommes que tu as connu, ils ont eu une sacrée chance...


Charles la regardait toujours dans les yeux, attendant une réponse, de n'importe quel ordre soit elle. Elle savait maintenant qui il était vraiment. Un homme avec un passé trouble et une vie difficile, mais avec une personnalité simple et humble. Delinda savait exactement ce qu'il voulait dire...tous les messages avaient bien passés. Charles ne voulait pas lâcher sa main, il se sentait en sécurité lorsqu'il la tenait...

Charles n'oublierait jamais le moment ou il avoua à cette femme qu'il était, légèrement différent...maintenant que tout était dit, Charles voulait un baiser, afin de l'apaiser...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Jeu 14 Jan - 21:42


Puis Charles prit la main de la jeune femme. Elle s'efforça tout d'abord de ne pas y prêter attention mais les battements de son coeur devenus incontrôlables ne l'aidaient en rien. Son enthousiasme retomba à mesure que le contact avec son invité la troublait. Le regard qu'il lui lançait n'arrangeait pas les choses !

- Delinda, je comprendrais si tu n'accepterais pas de vivre avec cette aveu et que tu me demandrais de partir après. Les gens comme moi sont souvent mal compris, et je ne veux pas te faire vivre dans la confusion et le doute, surtout avec tous ces stéréotypes. Je suis infiniement reconnaissant pour tout ce que tu m'a apporté de bon aujourd'hui, et même si tu me demande de partir jamais je n'oublierai ces heures.

Lin' ne remarqua que sur le moment que Charles avait commencé à la tutoyer. Ca et ses regards lourds de sens... Comment était-il possible de brûler les étapes aussi vite ? Ils ne se connaissaient que depuis deux heures ! C'était ça un coup de foudre ? Ou étaient-ils poussés par le destin, liés d'hors et déjà l'un à l'autre ?

Bien entendu la jeune femme n'avait aucun problème avec la confidence de Charles, elle se sentait même bien plus proche de lui à présent et trouvait un sens à son attirance pour lui. Il évoqua le fait que Delinda puisse lui demander de partir... Voilà qui devenait inconcevable... Plus la soirée avançait, moins Lin' se faisait à cette idée.

-Avec le temps, je me suis convaincu qu'il ne fallait jamais faire confiance à personne, jusqu'à aujourd'hui. Delinda, j'ai confiance en toi et ça me fera plaisir de répondre à tes questions. Je crois que nous avons un lien spécial...haha tu dois me prendre pour un idiot. Je crois que tout ce qui arrive aujourd'hui n'est pas une coincidence. Maintenant que tu en sait plus sur moi, je tenais à te dire que...tu es une femme vraiment sublime. Tu es belle, je suis tombé sous ton charme et tout ces hommes que tu as connu, ils ont eu une sacrée chance...

Charles lui même évoqua le "lien spécial" sur lequel la jeune femme avait déjà des doutes. S'il pensait la même chose qu'elle, il devait au moins ressentir autant de choses pour elle que Delinda pour lui... Alors il y avait vraiment quelque chose entre eux, Charles n'était pas comme ces autres hommes, il était sincère, jusque dans ses propos. Car effectivement, il alla jusqu'à lui dire qu'elle était une femme sublime et qu'il était tombé sous son charme... Il fit également référence aux hommes qu'elle avait connue mais Delinda balaya ses derniers mots d'un geste de sa main libre. Comment en étaient-ils arrivés là aussi vite ? C'était fou...

Lin' ne dégagea pas sa main de celle du jeune homme et le contempla. Elle n'était pas douée pour les discours, n'en avait pas l'envie. Et avant de faire quoi que ce soit, elle se promit de ne pas laisser filer celui-là, que cette histoire ne serait pas sans lendemain et qu'il était temps pour elle de trouver sa place auprès de quelqu'un lui étant semblable...

Son coeur battait à tout rompre et elle se serait d'habitude montrée directive voir brutale, pourtant elle en fit tout autrement. Delinda se pencha lentement jusqu'à l'oreille du jeune homme pour lui murmurer quelques mots.

- On est encore plus liés que tu ne le crois ...

Au même moment, la lumière de la pièce faiblie doucement jusqu'à laisser une ambiance tamisée. C'était là un geste de Delinda qui avait contrôlé le filament des lampes du salon. Une source incandescente, la moindre petite étincelle... A force d'entraînement, la mutante était devenue habile à ce petit jeu. Peut-être que Charles ne comprendrait pas, qu'il prendrait ça pour une faiblesse des ampoules tout bêtement. C'est certainement ce que n'importe quel être humain aurait pensé, par logique, mais Charles n'en était pas un.

Cependant Delinda ne lui laissa pas le temps de se poser de question car ses lèvres parcouraient déjà la joue du jeune homme. La respiration de Lin' était heurtée. C'était là une sensation qu'elle n'avait jamais connue jusqu'à lors. Elle désirait son partenaire, mais certainement pas de la même façon que les autres hommes qu'elle avait connue par le passé. Elle désirait le toucher et le sentir contre elle, mais d'une façon indéfiniement tendre... Doucement, elle se mit à genoux dans le fauteuil de façon à être un peu plus grande que lui, mais ce fut pour mieux passer ses bras autour de son cou et plonger ses yeux dans les siens. Ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres des siennes mais Lin' ne voulait rien précipiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Jeu 14 Jan - 23:24

Delinda avait adopté un tout autre tempérament depuis sa dernière phrase. Son comportement avait changé radicalement. Elle commencait à s'emporter, à devenir de plus en plus fascinée. Elle lui tenait sa main avec rigeure, mais à la fois avec tendresse. Elle était vraiment proche de lui, l'ambiance commençait à s'alléger.La jeune femme semblait réjouie de cette dernière nouvelle, ce qui surprit grandement Charles.

Il avait vraiment un lien particulier entre les deux jeunes personnes. Charles n'allait pas quitter cet endroit de si tôt. La chimie passait à présent, et les choses allaient devenir plus intéressantes. Quel soulagement! Leur regard était si fort, plein de passion et de questions. Charles se sentait comprit par la jeune femme, comme si cette dernière avait rencontrée des mutants toute sa vie... Une chose était sûre, il n'allait pas la laisser partir celle là.

Sa vie avait changée de toute part aujourd'hui. C'était un changement majeur. Il avait passé du gros robineux à l'homme comblé, en l'espace de deux heures. Charles était si bien ici, près d'elle. C'était indescriptible. Delinda était ce refuge qu'il avait toujours cherché...un refuge pour se mettre à l'abri de la pluie qui tombait dans son coeur depuis plusieurs années. Le soleil après la tempête...

Soudain, la femme fatale se glissa près de Charles. Elle se faufila près de son corps et lui murmura des paroles à l'oreil. Ces dernières furent très claires, et aussi très, envoutantes.

-On est encore plus liés que tu ne le crois ...

Et vlan! Les lumières s'éteignirent, comme tout à l'heure. Comme s'était étrange...Dans la semi-obscurité, Charles sentit les lèvres de Delinda se promener sur ses joues. Leurs respirations commençaient à s'augmenter, au rythme du romantisme. Il ne voulait plus personne à part elle maintenant. Plus rien, seulement Delinda. Il était prêt à tout sacrifier de bon dans la vie, pour n'avoir seulement que cette femme.
Puis, il sentit son corps sur le sien, elle était agenouillée sur le divan. Il sentait son odeur...quelle effluve. Il lui donnait maintenant son corps, elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. Il n'y avait plus aucun message à comprendre, plus aucune question à émettre...tout allait se dérouler avec passion et instinct, il le sentait. Maintenant, elle déposa ses bras autour de son coup. Même si l'éclairage était presque nul, leur regard pleins de lueurs étaient encore liés.

Il sentait ses lèvres près des siennes, son souffle se mêlait maintenant au sien. Il ne fallait pas précipiter les choses, mais Charles n'en pouvait plus d'attendre. Doucement, il promena ses lèvres sur son coup pour enfin atteindre son oreil. Il y murmura:

-Ah oui?

Charles embrassa le coup Delinda, la senteur de sa peau et de ses cheveux, à présent impregnée en lui. Ses baisers étaient doux et lents...il ne voulait pas précipiter la passion, il voulait plutôt savourer chaque moment. Charles mit ses mains sur les hanches de sa protégée, l'enveloppant ainsi de sa tendresse, tout comme elle l'avait fait avec lui. Puis, il passa une des ses mains dans cheveux noirs et soyeux. Chaque seconde était un déssert à ses lèvres... Charles avait chaud, son coeur battait à tout rompre, ses yeux étincelaient...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Ven 15 Jan - 16:51


Tous les sens de la jeune femme étaient en alerte. Elle ressentait la moindre caresse de son partenaire, le moindre souffle, le moindre tremblement, elle était comme connectée à lui. Et puis il fit courir ses lèvres dans son cou, un geste que Delinda adorait particulièrement mais qui avait trop de fois été bacclé. Charles lui, le menait d'une manière infiniment douce.

- Ah oui?

Le jeune homme posa ses mains sur les hanches de Delinda qui en frémit puis lui caressa les cheveux. La respiration de Lin' était saccadée et elle ne pouvait détacher ses yeux des siens tant elle s'y perdait... D'ailleurs ce soir elle s'était perdue tout entière. Où était passée la femme arrogante, adepte de la provoque ? Elle ne se reconnaissait pas. En la présence de Charles, elle ne demandait que douceur et tendresse. Que lui avait-il fait ?

Et puis Lin' ne sut attendre plus longtemps. Elle entremella doucement ses lèvres à celle de son compagnon. C'était un simple petit baiser, mais la jeune femme sentait déjà con corps tout entier vibrer à ce contact. Elle ressentait quelque chose d'encore inconnu pour elle. Ce n'était pas une volonté de plaisir charnelle, mais quelque chose de plus intense. Le désir de ne plus jamais se décoller de Charles car elle était complètement électrisée par son corps contre le sien.

Delinda était brûlante. Son corps irradiait de chaleur. Elle se demanda même si c'était normal. Etait-il possible que cela se fasse, littéralement parlant ? La réponse semblait évidente, un être humain normal ne pouvait réagir ainsi, aussi fou amoureux fut-il. C'était une partie du pouvoir de Delinda qui se révélait en présence de Charles... Le pauvre quant à lui, devait étouffer sous la chaleur que dégageait la jeune femme à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Ven 15 Jan - 22:49

L'ambiance était chaud, voir brûlant. L'amour et la passion accompagnaient le moindre petit geste, le moindre petit regard. Ils ne pouvaient plus arrêter. Il aurait resté ici, avec elle, toute sa vie. Leur corps étaient chimiquement reliés à présent. Le lien était si fort, qu'il devenait indescriptible. Leurs deux respirations s'accélérait de plus en plus, si rapidement... Chaque respiration de son odeur le rendait de plus en plus dépendant, c'était sa drogue à lui...

La température ambiante devenait étouffante. Leurs corps dégageaient tellement de chaleur, qu'ils en étouffaient presque. Pourtant, cette chaleur, ce confort représentaient tout ce qu'il y a de plus agréable. Charles devait s'alléger. Doucement, il déposa sur les lèvres de Delinda un baiser, mais cette fois, il fut plus long que celui qu'elle lui avait donner précédemment. Cela ne le rafraîchit pas, au contraire, sa température sembla grimper davantage.

Lentement et tendrement, il retira sa chemise pour dévoiler à la femme, son petit corps musclé. Il est vrai que son torse était maigre, mais toutefois, on y distinguait aisément ses mucles bien tracés. Il décolla ses lèvres des siennes pour lui jeter de nouveau un regard envoutant. Guidé par la passion et le désir, il mit de nouveau ses mains dans ses cheveux noirs et si doux. Puis, très lentement, il promena ses mains le long de son dos. Il avança encore ses lèvres vers son coup, ou il y déposa de nouveau de doux baisers.

Charles glissa ses mains sous le chandail de la femme, frôlant sa peau de satin. C'était la texture la plus douce qu'il toucha de sa vie, sa préférée. Aussi doucement qu'elles étaient arrivés, ses mains quittèrent leur emplacement pour atteindre les hanches de Delinda. Tendrement, il prit entre ses doigts les extrémités de son chandail, qu'il releva jusqu'à lui dérober.

Delinda avait un corps de rêve, mais Charles, trop emporté par le désir, l'embrassa tout de suite sur la bouche, puis de nouveau dans le cou. Puis, il se retira et la regarda droit dans les yeux. Il fit asseoir la femme sur ses cuisses, face à lui, et lui prit les hanches. Il lui chuchota:

- Je t'aime Delinda...

Charles la regardait toujours dans les yeux. Il lui caressa la joue, puis l'embrassa, très légèrement. C'est alors que ses lèvres commencèrent à se promener un peu partout sur le corps brûlant de la femme. Dans sa coup, puis sur sa poitrine, au même rythme que ses mains la caressaient. Charles n'en pouvait plus, il allait se donner à elle. Il aimait cette femme et était attiré par tout son être.

La soirée commençait tout juste, mais il savait que cette histoire ne serait pas sans lendemain. Quoi qu'il arrive, elle et Charles seraient toujours liés, même à des kilomètres de distance. Jusqu'à aujourd'hui, Charles avait passé sa vie dans ce monde, en l'absence de cette femme. Comme si leur destin était déjà tracé, la vie les avait réunie dans cette ruelle... et à travers l'amour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Sam 16 Jan - 22:58


Si son baiser avec Charles rendit Delinda complètement folle, il avait l'air d'en être autant pour le jeune homme. Sans que Lin' ai le temps de faire quoi que ce soit, ce denier l'embrassa à son tour. C'était un baiser beaucoup plus insistant, qui révélait bien des choses sur l'état fiévreux de Charles. Il retira lui-même sa chemise, révélant ainsi son torse fin mais dont les muscles étaient bien dessinés. Delinda caressa sa peau nue du bout des ongles mais son partenaire retirait déjà son chandail. Lin' se laissa faire, à deux doigts de tomber en transe.

Et puis elle se retrouva à cheval sur les cuisses du jeune homme. JE T'AIME. Oui, c'est bien les mots qu'elle pensait avoir entendus. Nom de dieu... C'était la première fois qu'un homme le lui disait... Charles se mit à l'embrasser un peu partout, ses lèvres allant même jusqu'à se promener sur sa poitrine mais Delinda se pétrifia. Ses mains se crispèrent sur les épaules de son partenaire et elle sembla complètement ahurie. Que pouvait-elle répondre à ça ? Oui, moi aussi ? Ils ne se connaissaient que depuis quelques heures tout de même ! Et Delinda n'avait jamais au grand jamais prononcés ces mots à quiconque, même pas à sa propre mère. La seule personne qu'elle était convaincue d'avoir aimée sincèrement c'était Speedy, son york-sher, mais il était décédé depuis de longues années maintenant. Elle reconnaissait volontié qu'entre Charles et elle, il y avait une alchimie irrévocable... Mais elle savait qu'elle ne pourrait prononcer de telles paroles.

Charles devait sentir que Delinda avait soudainement changé de comportement et la jeune femme chercha précipitamment une excuse pour se défiler. Elle préfèrait encore avoir l'air d'une gourde que de lui mettre un vent monumental en lui répondant par un silence pesant. Peut-être n'attendait-il pas de réponse particulière de sa part, mais Lin' était à présent particulièrement mal à l'aise. L'amour, elle l'avait toujours fuit, mais maintenant qu'il était assit dans son canapé, elle se rendait compte qu'il lui faudrait du temps avant d'assumer entièrement ses sentiments pour Charles.

Elle se redressa lentement et dans un effort de volonté herculéen, s'arracha à l'étreinte de son amant. Elle se leva et balbutia quelques mots.

- Il faut... que... salle de bain...

Puis elle fila. Décidément, son compagnon en voyait des vertes et des pas mûres ce soir. Il aurait vite fait de se rendre compte que Delinda était parfois complètement instable. Elle n'était vraiment pas habituée à se soucier de ses amants, et l'importance qu'elle portait à Charles la destabilisait.

Elle referma la porte de la salle de bain derrière elle et soupira. Qu'est-ce qu'elle était en train de faire ? Elle s'était convaincue un peu plus tôt que Charles n'était pas comme les autres, qu'il était spécial et qu'elle voulait qu'avec lui ce soit différent... Et elle se retrouvait en soutien-gorge cinq minutes après s'être assise à ses côtés dans un fauteuil ?! Elle lâcha un juron qui devait être audible depuis le salon puis se déshabilla (après avoir prit la précaution de fermer la porte à clef) avant de se glisser sous la douche. Elle y passa un petit moment puis en ressortie propre comme un sous neuf. Puis elle se planta devant son miroir, entourée d'une serviette et se mit à réfléchir à son plan d'attaque. Comment retirer l'envie à un homme sans casser totalement l'ambiance ? Changer de sujet mais continuer à attirer son attention... Sans que son attention ne soit attirée par un décolleté trop plongeant ou tout autre partie féminine pouvant faire tourner les têtes...

La porte de la salle de bain se dévérouilla et une tout autre Delinda apparut dans le salon. Démaquillée (ce qui ne changeait pourtant pas son visage de poupée) et les cheveux humides décoiffés, Lin' portait un T-shirt trop grand pour elle qui lui laissait une épaule découverte et un short rose pâle lui arrivant à mi-cuisse. Mais le clou du spectacle se trouvait plus bas : elle portait une magnifique paire de pantoufle à tête de cerf. Delinda n'était plus une femme fatale, elle n'était plus sexy ou belle, elle était adorable.

La jeune femme s'approcha de Charles en trainant des pieds, tirant sur son T-shirt avec une petite mimique difficile à cerner. Bien sur d'une part Delinda se sentait ridicule : cette tenue elle se la réservait lorsqu'elle passait la soirée seule mais d'une autre part elle espérait que son partenaire changerait d'optique après une vision pareille. Et avec un peu de chance, il la trouverait toujours aussi divertissante voir même amusante.

- Je sais, ça casse le personnage.

Lin' baissa les yeux, faisant battre ses longs cils, puis entreprit de s'expliquer sur sa fuite inopinée.

- En fait je me suis rendue compte que j'avais oubliée de prendre ma douche... Haem... Oui donc je l'ai prise... Donc maintenant on peut... DISCUTER, par exemple... De choses et d'autres...

Oui, discuter sagement. Et ne plus se dire je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Lun 18 Jan - 22:49


- Il faut... que... salle de bain...

Il eut un léger mal à l'aise quand Charles lui dit qu'il l'aimait. La femme sembla devenir plus distante aux baisers que Charles lui offra par la suite. Justement, elle se leva brusquement pour aller à la toilette. Charles laissa s'introduire un petit sourire en coin, même si dans sa tête il se posait certaines questions. La femme s'enfferma quelques secondes dans les toilettes pour prendre un bonne douche, peut-être une douche froide justement, parce qu'elle aussi était morte de chaleur. Charles attendit son retour, impatiemment.

Peut-être avait-il trop précipiter les choses et qu'il était aller bien au-delà des limites de Delinda. L'avait-il brusqué? Peut-être aurait-il dû se taire. Oui, il n'aurait jamais dû dire ces paroles ébranlantes. C'était trop tôt, trop brusque et sans fondements. Charles fixait le plancher et se creusa la tête afin de peut-être trouver un mot pour adoucir l'ambiance.

- Je sais, ça casse le personnage.

C'est à ce moment que la femme revint. Cette fois-ci, elle était vêtu d'un long T-shirt et de pantoufles amicales. Charles sourit en la voyant. Il passa en revue les éléments de son nouvel habillement et puis finalement, il se rendit compte comment cette femme était charmante avec tout ce qu'elle pouvait oser porter. D'un air moqueur, il lui lança:

- Différente mais charmante!

Il lui sourit de plus belle, espérant qu'elle ne lui réponde pas par un de ces sourires forcés et lourds de sens. Charles comprit tout de suite ce qu'elle voulait faire et comment elle voulait que la soirée se termine. Heureusement, leurs deux visions de la chose se rapprochait. Quand il y repensa, le jeune homme comprit qu'il valait mieux que tout se termine avec romance plutôt qu'avec ''contacte''.

-En fait je me suis rendue compte que j'avais oubliée de prendre ma douche... Haem... Oui donc je l'ai prise... Donc maintenant on peut... DISCUTER, par exemple... De choses et d'autres...

-Oui, bonne idée...de quoi veux tu qu'on parle? Ah oui! J'oubliais, à quelle heure veux tu que je quitte ce soir? Je ne voudrais pas défaire ta routine, tu sais...Je me sentirais mal à l'aise de m'imposer dans tes petites affaires...

Charles attendit sa réponse, même s'il ne voulait pas vraiment l'entendre. Charles savait très bien que son ''je t'aime'' l'avait dérangé, et il comprendrait si elle ne voudrait plus de lui ici. Ce n'était pas des paroles simples à digérer, surtout pour une jeune femme. Charles avait fait une erreur de jugement. Il s'était laissé trop emporter par la passion et ses sentiments. Ce petit décrochage aurait aurait pu être encore plus dangereux que ce qu'il avait pensé précédemment. Charles savait pertinement qu'il ne maîtrisait vraiment pas bien son pouvoir et que celui-ci, par conséquent, se déclenchait lors des moments de fortes émotions. Il les mettait en danger, tout les deux. Il se devait de se contrôler la prochaine fois et de la mettre au courrant.

-Je suis désolé, pour tout à l'heure...je n'aurais pas dû...je...Bon! D'ailleurs j'ai très faim, si on mangeait?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Lun 25 Jan - 16:55


- Différente mais charmante !

L'air moqueur de Charles soulagea la jeune femme et cette dernière lui rendit son sourire. Apparemment, son petit manège avait eu l'effet escompté.

-Oui, bonne idée...de quoi veux tu qu'on parle? Ah oui! J'oubliais, à quelle heure veux tu que je quitte ce soir? Je ne voudrais pas défaire ta routine, tu sais...Je me sentirais mal à l'aise de m'imposer dans tes petites affaires...

Pendant un bref instant, le visage de Delinda s'affessa, comme indignée.

- Tu penses vraiment que je vais te laisser partir ?

Un nouveau sourire s'afficha sur ses lèvres et elle s'avança vers son compagnon, entrouvant ses bras puis elle se serra contre lui en l'enlaçant. Elle était plus petite que lui et c'est avec plaisir qu'elle reposa sa tête sur le torse du jeune homme, encore découvert. Elle eut un petit soupire, sereine, avant de murmurer sans s'inquiéter que Charles l'entende ou non.

- J'veux te garder avec moi...

Puis elle desserra son étreinte.

-Je suis désolé, pour tout à l'heure...je n'aurais pas dû...je...Bon! D'ailleurs j'ai très faim, si on mangeait ?

Delinda ignora ses premiers mots. Elle préférait ne pas relancer la conversation mais s'en voulait que son compagnon se mette à s'excuser... Ce n'était vraiment pas sa faute... Et puis il changea de sujet ce qui soulagea la jeune femme. Oui, manger XD. Lin' s'installa à nouveau sur le canapé tout en acquiessant. Elle s'assit en tailleur en attrapant son bol de salade avant de reprendre la parole d'un air détaché, bien que la curiosité la rongeait de l'intérieur.

- Dis moi... En quoi consiste ta mutation ?

Quant à elle, elle n'avait pas était très claire avec Charles. Peut-être n'avait-il pas encore saisit que Delinda était comme lui... Ou peut-être que s'il l'avait comprit, se posait-il la même question qu'elle venait de lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mar 26 Jan - 22:40

Son air moqueur semblait avoir plût à Delinda. Avec un joli petit sourire de gamine, elle le serra dans ses bras, appuyant sa tête contre son torse toujours dénudé. Un large sourire déforma le visage de Charles, qui embrassa la tête de la jeune femme, comme si ça faisait des années qu'ils se connaissaient.

- J'veux te garder avec moi...

Charles avait très bien compris ces paroles. Soudain, tout ces faux espoirs auquels il avait pensé, toutes ces idées de s'en aller devinrent écartées, en l'espace d'un regard et d'une parole. Soulagé, Charles se retourna puis revêtit la chemise qu'il avait enlevé quelques instants plus tôt. La femme prit son bol de salade et Charles s'assit, lui aussi. Il regarda un instant Delinda dévorant son bol de salade puis, la tentation fut trop forte, il lui lança un regard intrigué et poli, lui demandant subtilement s'il pouvait prendre de la pizza.

Il saisit alors le couteau et commença à découper un morçeau de pizza, la bouche au dessus de sa main. Il ne voulait pas engloutir trop vite cette nourriture, il voulait plutôt profiter du moment en bonne compagnie. Il prit sa première bouchée et c'est alors que la jeune dame le questionna à nouveau sur sa mutation. Charles finit sa bouchée, la regardant, puis lui répondit poliment:

'' Je suis métamorphe. En fait, je peux me transformer en loup...mais seulement lorsque que j'ai de fortes émotions...''

Charles attendit la réaction de la jeune femme, puis il lui relança:

'' Tu sais, je me contrôle plutôt bien malgré tout... je ne voudrais pas pas te faire peur...haha! J'espère que tu aimes les animaux!''

Charles ne voulait pas du tout l'effrayer ou encore moins, la dégoûter. Il n'avait pas un pouvoir très ''accueillant'', et peut-être n'aimait-elle pas vraiment les animaux de compagnies. Delinda était une fille vraiment sympa, Charles ne devait pas s'en faire avec ça... C'était comme adopter un petit chiot... sauf que parfois ce chiot est votre colocaire et parfois c'est votre animal de compagnie! Le bon côté des choses, c'était qu'elle n'avait pas besoin de lui faire de promenades...
Charles finit plus rapidement que prévu sa portion de pizza. Il n'en reprit pas d'autres, attendant que Delinda lui donne le feux vert... Il était vraiment affamé, mais il se devait de lui montrer qu'il était un bon clochard!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mar 2 Fév - 16:23

Delinda attendait sa réponse impatiemment, curieuse comme tout, mais Charles prit le temps de découper sa part de pizza et de la porter à sa bouche ce qui frusta la jeune femme malgré elle et elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Seulement à ce moment là, Charles finit enfin par cracher le morceau et sa réponse fusa aux oreilles de Lin' comme un coup de tonnerre. Elle tombait de haut !

'' Je suis métamorphe. En fait, je peux me transformer en loup...mais seulement lorsque que j'ai de fortes émotions...''

La jeune femme entre-ouvrit la bouche. Elle s'attendait à tout et à n'importe quoi, mais pas à ça. Elle trouvait cela énorme de pouvoir muter à ce point ! Et tellement sexy... Et voilà, elle reprenait ses habitudes vicieuses.

'' Tu sais, je me contrôle plutôt bien malgré tout... je ne voudrais pas pas te faire peur...haha! J'espère que tu aimes les animaux!''

- Comme si tu pouvais m'effrayer. J'adore les bêtes... et je les dresse en un rien de temps...

Le ton qu'avait emprunté Delinda était plein de sous-entendus mais la jeune femme fit mine de rien et attira de nouveau son attention sur son bol de salade.

- Tu peux manger tu sais, ne t'occupes pas de moi.

Delinda patienta un instant en attendant que Charles se resserve puis se leva sans dire un mot. Il faut dire qu'elle était un peu jalouse de la mutation de son compagnon. Elle aurait bien aimé se transformer en panthère ou je n'sais quoi, ça c'était la classe. Elle n'avait pas fière allure avec ses pauvres tours de passe-passe mais avait tout de même décidé de montrer à son partenaire ce qu'elle savait faire. Elle alla chercher une bougie et un briquet sous le bar et l'alluma avant de la poser sur la table basse du salon où ils étaient installés.

- Regardes.

Debout face au jeune homme, Delinda ne put s'empêcher de sourire. Bien qu'elle trouvait son don plutôt maigre comparé à ce dont Charles étaient capable, elle était tout de même fière. Elle aussi était un être à part après tout. Et leur duo pouvait se révéler explosif.

Linda posa les yeux sur la flamme de la bougie, la fixant un instant sans sciller. Puis lentement, la flamme finit par s'agrandir jusqu'à prendre une certaine ampleur tout de même. La source de feu s'étira en un fil flamboyant et se détacha de la mèche de la bougie qui s'éteignit tandis que Delinda tendait la main pour reccueillir ce qu'elle transforma en une boule de feu. Cette dernière crépita un instant dans la paume de sa main, se reflétant dans les yeux de la jeune femme qui avait des airs de conspiratrice. En effet, dans des moments comme celui-ci, Delinda avait l'impression extrêmement plaisante qu'elle était puissante. Bien sur ce n'était pas grand chose pour l'instant, mais elle savait que l'évolution de sa mutation risquerait d'être... explosive. La boule de feu diminua lentement avant de disparaître.

Delinda leva les yeux sur son compagnon avec un grand sourire.

- Ca te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mar 2 Fév - 22:42

- Comme si tu pouvais m'effrayer. J'adore les bêtes... et je les dresse en un rien de temps...

Heureusement, son annonce ne sembla pas l'effrayer, même qu'elle surprit Charles sur ce point. Elle qui venait tout juste d'arrêter la passion charnelle, refaisait un nouveau sous-entendu assez clair. Charles sourit, puis prit une autre bouchée de sa sainte pizza. Soudain, la femme se leva, comme si elle devait à tout prix lui montrer quelque chose, du moins c'est ce que Charles cru sentir. Son sentiment s'était avéré être exact lorsque la femme revint avec une bougie et un briquet.

-Regardes

Delinda s'assit près de lui et tendit la bougie droit devant elle, puis l'alluma. Une flamme jaillit. Sous le regard ébait et curieux de Charles, la jeune femme fixait la bougie. Entre deux respirations, le mince feu adopta toutes sortes de formes et même, il se détacha de la chandelle. Delinda s'adonnait à son petit jeu telle une pro et Charles restait bouche bée.
Il n'avait jamais rien vu de tel. C'était magnifique, tout simplement sublime. La flamme brillant dans leur yeux, Charles ne put s'empêcher de sourire.

Les choses commençaient à devenir vraiment intéressantes entre Delinda et Charles. Non seulement ils partageaient un amour hors du commun, mais ils gardaient aussi en eux quelque chose d'unique, un don qui leur permettait de s'identifier l'un face à l'autre.
Charles s'en était douté depuis le tout début, du moins, à partir du moment ou les lumières vascillaient sans arrêt. Son pouvoir lui allait à merveille, tout comme son sourire.

- Ça te plait?

- C'est magnifique... Ton pouvoir te va à merveille... Je.. je ne sais pas quoi dire d'autre...

Malgré sa fatigue pesante, Charles restait les yeux fixés sur Delinda. Comme elle était belle! Cette femme avait tout ce dont Charles recherchait chez une femme. C'était sa Delinda bien à lui. Il allait tout faire pour qu'ils soient heureux ensemble, il s'en faisait la promesse.

- Alors est-ce que ça veut dire qu'on aura droit à un souper chandelles un de ces quatres?

Charles lui sourit puis reprit:


- Je commence vraiment à être fatigué, pas toi?


HRP: Désolé pour les fautes avec les ''ou'', mon clavier ne me permettant pas de faire les accents sur les ''u''. Vouala!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 3 Fév - 12:38


- C'est magnifique... Ton pouvoir te va à merveille... Je.. je ne sais pas quoi dire d'autre...

Delinda eut un sourire satisfait. Il était clair que son don coordonnait parfaitement avec son caractère enflammé. Elle était à présent toute guillerette.

- Alors est-ce que ça veut dire qu'on aura droit à un souper chandelles un de ces quatres?

- Oui bien sur, ça se fera. Seulement je suis comme toi, mon don à parfois quelques ratés sous le coup de fortes émotions... Alors il vaudra mieux pour nous deux que tu te tiennes à carreau si tu ne veux pas qu'on prenne feu.

Elle sous-entendait par là des gestes rapprochés ou ne serait-ce qu'une autre de ses déclarations. Heureusement pour eux, quelques instants plus tôt aucune source de feu n'était allumée, seule les lampes avaient grésillés. Ca aurait pu être beaucoup plus dangeureux si Delinda avait prit le temps d'allumer quelques bougies comme à son habitude.

- Je commence vraiment à être fatigué, pas toi?

Delinda ? Non. Elle avait tellement l'habitude de passer des nuits blanches et de carburer au café qu'elle ne ressentait pratiquement plus la fatigue. Cependant il était vrai que l'heure était à présent extrêmement tardive et que Charles devait être hérunté. La jeune feme en avait presque oublié leur début de soirée plus qu'émotive. Ils en avaient tous les deux prit pour leur grade et il vallait peut-être mieux qu'ils se reposent en effet.

Lin' se leva et alla chercher ses habituelles couvertures et oreillers afin qu'ils puissent s'installer dans la canapé-lit. Elle posa le tout sur le parquet et tout en s'afférant à déplacer la table basse du salon pour faire place, elle demanda à Charles de déplier le clic-clac.

Cela commençait bien à ressembler à une soirée banale. Un repas, une discussion, un dodo. Rien de bien passionant. La présence seule de son compagnon suffisait à contenter Delinda, mais il était vrai qu'elle n'avait pas l'habitude de passer une soirée aussi calme. Elle aurait voulu plus. Il fallait qu'elle se raisonne et qu'elle soit patiente. Charles n'était pas n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 3 Fév - 13:35

- Oui bien sur, ça se fera. Seulement je suis comme toi, mon don à parfois quelques ratés sous le coup de fortes émotions... Alors il vaudra mieux pour nous deux que tu te tiennes à carreau si tu ne veux pas qu'on prenne feu.

Oui, c'était un bon point. ''Un repas romantique tourne au drame lorsqu'une mutante s'emporte''. Haha, Charles eut un petit sourire en coin suite à cette pensée. Et puis, il eut encore tout ces petits sous-entendus mystérieux qu'elle lui lança en pleine figure. Ça aussi, ça le faisait bien rire.

Lorsque Charles lui avoua que la fatigue commençait à se faire sentir chez lui, Delinda se leva et revint avec des oreillers et des couvertures. Dans son visage, Charles pouvait facilement y lire ,qu'elle, n'était pas du tout fatiguée. Elle lui fit un signe de tête et c'est alors que Charles se redressa et déplia le canapé-lit. Ce lit était vraiment spacieux et il avait l'air confortable aussi.

- Tu sais, on peut encore bavarder un peu si tu veux... d'ailleurs... ou veux tu que je couches? Je ne voudrais pas être impoli en...

Charles connaissait la réponse de Delinda mais il préféra paraître respectueux plutôt que de se faire des idées. Il se gratta en arrière de la tête et resta quelques secondes immobiles, attendant sa réponse.
Charles avait trouvé sa soirée plutôt agréable. Sa rencontre, cette femme. À chaque sourire que Delinda lui faisait, il remerciait le Seigneur pour lui avoir permis de rencontrer cette jeune femme. Il se sentait comme la personne la plus choyée de tout l'univers. Il était passé de clodo sans avenir à homme comblé en l'espace de quelques heures et ce, seulement grâce à Delinda. Il lui devait la vie.

Comme par réflexe, Charles se dirigea vers la porte et la vérouilla. C'était une manie qu'il avait développé lorsqu'il était tout jeune. Il avait si peur qu'un intrus pénètre dans son petit paradis et que la soirée tourne en drame. Certes, c'était peu probable...mais bon ça faisait partie de lui...ancré au plus profond de son être. Il retourna la tête baissée vers Delinda.

- Je sais...je peux paraître parano, mais tu sais...on efface jamais les marques laissées par l'enfance.

Charles était vraiment anxieux par rapport à la réponse de Delinda. Allait-il se faire dévisager? Peut-être...mais bon, il savait très bien qu'il aurait du mal à dormir sans ce verouillage, même en compagnie de Delinda.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 3 Fév - 14:00


Charles lui demanda où il allait dormir. Non mais il le faisait exprès ! D'ailleurs il devait certainement déjà connaître sa réponse mais avant qu'elle ai pu lui répondre, le jeune homme se dirigea vers la porte. Pendant l'espace d'une seconde, Lin se demanda, interloquée, s'il n'allait pas quitter les lieux mais non, il se contenta de fermer la porte à clef avant de se tourner vers elle.

- Je sais...je peux paraître parano, mais tu sais...on efface jamais les marques laissées par l'enfance.

Comme pour lui répondre, Delina alla chercher une batte dissimulée derrière un de ses meubles avant de la placer sous le matelas du clic-clac.

- Tu n'es pas le seul à être méfiant ...

En effet, Delinda n'avait jamais passé une nuit sans s'assurer qu'elle avait sa batte en aluminium sous la main. Elle avait toujours vécu dans la crainte qu'une nuit, un humain vienne lui régler son compte pour le simple fait d'être ce qu'elle était, une mutante.

Elle eut un petit air entendu puis jeta machinalement les couvertures et oreillers sur le lit avant de pousser Charles sans ménagement dans ce dernier pour finalement lui grimper dessus, à cheval sur lui.

- Et arrêtes de poser des questions inutiles, tu sais très bien que je comptais partager mon lit avec toi.

Elle eut un petit sourire avant de se laisser glisser sur le côté puis s'accouda pour pouvoir observer son compagnon. Elle posa une main sur son torse nu et se mit à le caresser du bout des ongles. C'était un geste qu'elle n'avait pas l'habitude d'exécuter. En temps normal, cela ne lui aurait pas parrut naturel mais avec Charles, tout semblait plus simple.

Elle finit par prendre la parole, pensive.

- Qu'est-ce que tu veux dire par "on efface jamais les marques laissées par l'enfance" ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Charles Bernier
Mutant de niveau 1

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Dans un trou.
Clan : neutre
Age du personnage : 27
Pouvoirs : Métamorphisme en loup
Profession : Concierge chez une compagnie de déménagement
Points de rp : 81

MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Mer 3 Fév - 23:02

C'est alors qu'elle le poussa sur le lit après qu'elle ait sorti sa batte de baseball. Charles ria sur le coup, puis en fut soulagé par après. Il n'était donc pas le seul à être insécure lorsque c'était le temps de se coucher. Il ne devait donc pas paraître trop parano.

- Et arrêtes de poser des questions inutiles, tu sais très bien que je comptais partager mon lit avec toi.

Charles sourit de plus belle. Delinda commença à lui caresser la poitrine de ses petits doigts féminins. Charles la regarda, puis passa sa main dans ses cheveux. Il voulait lui transmettre toute la tendresse qu'il avait pour elle, le non verbal étant, selon lui, le meilleur des moyens. De sa main libre, il lui prit l'autre main avec douceur, comme pour se rassurer lui-même.

- Qu'est-ce que tu veux dire par "on efface jamais les marques laissées par l'enfance" ?

Charles détourna son regard une fraction de seconde, puis il reprit en la regardant dans les yeux...ces yeux qui, d'ailleurs, le faisait frissoner à chaque regard.

- Et bien disons que mon père n'était pas vraiment le type d'homme que j'aurais voulu en tant que père, tu comprends? Je ne gardes pas vraiment de bons souvenirs de lui et de ce qu'il m'a apporté quand j'étais enfant.

Charles se colla davantage sur Delinda, puis il déposa sur son front, un doux baiser. Il la saisi encore du regard et il continua:

- Heureusement, ma vie a changé aujourd'hui.

Les deux amoureux étaient vraiment près l'un de l'autre. Charles appuya sa tête sur ses propres bras et se retourna sur le dos, ses yeux fixant le plafond. Tout ce qui lui arrivait était digne de miracles. Il n'en revenait toujours pas. Heureusement, Delinda était là à présent... il n'avait plus à se soucier de rien, mis à part elle. Il reprit après un cours moment:

- Tu sais, lorsque j'étais encore dans la rue aujourd'hui, j'avais complètement oublié ce que s'était de s'attacher à une personne. Les seules choses qui comptaient vraiment pour moi c'étaient de me nourrire et de me cacher.

Charles tourna sa tête vers elle, il reprit à nouveau:

- Mais pour rien au monde je changerais de vie en ce moment... car c'est ici que je me sens bien... près de toi.

Charles prit un position sur le côté, de manière à être face à elle à nouveau. Il s'était vidé le coeur, il espérait qu'elle se réjouisse de ce qu'elle venait d'entendre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   Jeu 4 Fév - 16:00


- Et bien disons que mon père n'était pas vraiment le type d'homme que j'aurais voulu en tant que père, tu comprends? Je ne gardes pas vraiment de bons souvenirs de lui et de ce qu'il m'a apporté quand j'étais enfant.

Delinda acquiessa sans prononcer un mot. Elle comprenait le ressentiment de Charles bien que sa situation ne fut pas exactement la même. La propre enfance de Lin lui semblait floue. Depuis l'âge de ses 13 ans, sa mère et elle s'étaient toujours considérée comme des rivales et il n'avait plus jamais été question de relation mère-fille. Quant à son père biologique, elle ne l'avait jamais connu. Pendant des années Linda avait vu des hommes bien plus jeune que sa mère entrer et sortir de la maison. Et puis Jeffrey Connors, le rédacteur en chef du New York Times, était entré dans leur vie. Il avait apporté un grand réconfort à Delinda : l'argent. Sa mère et elle avaient quitté le HLM dans lequel elles vivaient pour une petite maison moderne en banlieue chic. Linda s'était faite à l'idée que Jeff était son nouveau paternel sans grand mal. Il lui avait permis de devenir une femme épanouie et pleine d'assurance. Pourtant le revers de la médaille n'était pas glorieux...

Charles se colla davantage contre Delinda et déposa un baisir sur son front. La jeune femme eut un sourire. Voilà qui était mignon. Elle se blottit contre son compagnon puis il reprit tout en plongeant ses yeux dans les siens :

- Heureusement, ma vie a changé aujourd'hui.

Ne sachant que répondre, la jeune femme le regarda changer de position. Il s'allongea sur le dos puis mit ses bras derrière la tête. Il fixa le plafond pendant quelques instants. Delinda ne disait rien, sachant qu'il avait certainement d'autres choses à dire.

- Tu sais, lorsque j'étais encore dans la rue aujourd'hui, j'avais complètement oublié ce que s'était de s'attacher à une personne. Les seules choses qui comptaient vraiment pour moi c'étaient de me nourrire et de me cacher. Mais pour rien au monde je changerais de vie en ce moment... car c'est ici que je me sens bien... près de toi.

Linda détourna les yeux et fixa un point invisible sur le torse de Charles. Elle se sentait moins mal à l'aise que tout à l'heure. Ainsi allongée près de lui, elle se sentait posée et les paroles du jeune homme ne la firent pas fuire. L'entendre parler ainsi lui fit même beaucoup de bien. Il était peut-être temps de parler un peu d'elle à son tour...

- Tu sais j'ai eu beaucoup d'expérience avec les hommes, certaines dont je ne suis pas très fière d'ailleurs... Tout les gens que je cotoye me prenne pour une fille perverse et vicieuse... Même moi j'y ai cru. Depuis quelques années déjà je pensais ne pas être quelqu'un de normal, je m'imaginais déjà avec un problème psychologique dû à l'absence d'un père ou un truc débile de ce genre... Et ce soir, toi tu débarques et tu balayes tout ça... En quelques heures, t'as comblé le trou béant que j'avais dans la poitrine...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La célébrité a aussi ses inconvénients ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo-