Partagez | 
 

 Altércation [Pv Gipsy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Altércation [Pv Gipsy]   Sam 26 Déc - 17:10


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com



    La nuit était noire et New-York n’en était pas moins animée dans quelques unes de ses rues en ébullition du quartier de SoHo. La population se plaisait à arpenter les zones touristiques à cette heure tardive de la nuit mais beaucoup de jeunes éméchés parcouraient essentiellement les ruelles les plus sombres et reculées. La nuit était à ceux qui souhaitaient se cacher des autres – se cacher des humains et vivre en toute liberté sans craindre un regard déplacé ou provoquer un esclandre. Les nuits étaient aux mutants – et cela, tout le monde l’avait bien compris.

    Domino surplombait bon nombre de gratte-ciels, son regard perdu dans l’immense pénombre qui s’étendait à ses pieds. Fermement campée sur ses positions, plantée sur un immeuble qui faisait une bonne quarantaine d’étages, la mutante observait le paysage, les lèvres indubitablement closes et les pupilles fixes. Les lumières de la ville agrémentaient les sinistres ombres qui se découpaient de cet amoncellement de structures plus grandes les unes que les autres, s’affrontant de part leur grandeur et leur géométrie.
    Quel monde ravagé par la modernité… Plus un arbre, plus de terre. Rien que le béton et le fer.

    Quelques mèches indisciplinées de la chevelure courte de la mutante vinrent balayer son visage pâle lui arrachant un cillement de paupières quasi-imperceptible. Il était bientôt l’heure – le chargement qu’elle était chargée d’intercepter ne tarderait pas à apparaitre au croisement de Monty’s street. D’un geste leste, la jeune femme s’élança en direction du toit voisin et retomba avec une extrême souplesse et légèreté sur le béton qui courrait sur une bonne vingtaine de mètres en contrebas. Dans une course effrénée, la mutante glissa jusqu’à une échelle de secours qu’elle emprunta pour sauter sur une armature de fer qui traversait une impasse pour mener à l’immeuble contigu et elle s’arrêta au niveau du rebord qui surplombait l’avenue de Monty, accroupie – les sens en alerte et le cœur battant la chamade.

    Elle devait interrompre un chargement – dont elle ignorait vraiment le contenu. C’était une valise qui serait étroitement surveillée par bon nombre d’hommes. Elle avait été avertie ; ce ne serait pas une partie de rigolade. Domino était vêtue d’une combinaison noire qui recouvrait une bonne partie de son corps, laissant cependant son visage à découvert. Elle examinait avec minutie les véhicules qui circulaient quelques mètres plus bas et ce n’est que peu de minutes plus tard qu’elle pu constater que le fourgon noir qu’on lui avait décris débouchait de la rue pour passer devant ses yeux.

    La jeune femme se redressa et s’accrocha à la gouttière qui rampait contre le mur pour se laisser glisser au sol. Les passants étaient très rares dans cette partie de SoHo à cette heure-ci ce qui faciliterait grandement l’interception pour la mutante aux cheveux bleus. Domino s’apprêta à s’approcher du véhicule qui roulait à vitesse réduite lorsqu’un sifflement aigu lui parvint aux oreilles, lui arrachant un pas de recul. Un projectile vint tracer sa route à quelques centimètres d’elle pour aller se figer contre le mur. Plusieurs balles sifflèrent alors en sa direction et Domino dut esquiver tant bien que mal les charges qui s’abattaient avec violence sur elle.

    Se repliant sur elle-même, elle repéra deux tireurs postés sur un bâtiment de chaque côté d’elle.

    Merde

    Elle était dangereusement encerclée. S’adossant rapidement contre le mur de l’immeuble, elle jeta un regard au véhicule qui tournait dans une rue voisine et lâcha un soupir de frustration. Elle devait tailler sa route ou elle n’échapperait pas à ses ennemis. Elle se mit en mouvement, courant jusqu’au fond de l’impasse où s’empilaient quelques poubelles débordantes de déchets. Elle s’accrocha au pan du mur et se hissa jusqu’en haut, posant ses yeux sur la seule échappatoire que la situation lui accordait. Les tireurs étaient postés en hauteur et pouvaient l’atteindre malgré la profondeur de l’impasse. La jeune femme sauta aussitôt de l’autre côté alors que plusieurs balles vinrent rebondir contre les poubelles métalliques qui se dérobèrent sous ses pieds. Elle grimpa le long d’une échelle de secours et arriva sur le toit d’un immeuble de quelques étages sur lequel elle s’élança pour rejoindre un mur qui la dissimulerait de ses assaillants. Une balle vint alors la percuter de plein fouet au niveau de l’épaule, lui arrachant un rugissement de douleur. La mutante bondit dans le vide pour se mettre à couvert et son corps retomba lourdement dans un vide-ordure – le couvercle de plastique se refermant sur elle sous le choc.

    Son souffle était court et rapide. Elle porta instinctivement la main à son épaule blessée et sentit sa tête vaciller. Il faisait noir là dedans et une douleur lancinante vint lui marteler les tempes, lui arrachant un frémissement. Elle se fit force pour ne pas fermer les yeux mais en vain. Tout fut noir.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 27 Déc - 14:22

Gipsy étouffa un bâillement tout en se rendant au troisième vide-ordure qu'il allait visiter de la nuit. L'endroit qu'il s'était trouvé pour dormir ne l'avait pas rassuré du tout. Il avait donc passé une bonne partie de la soirée à sursauter au moindre bruit et observer l'obscurité en craignant y voir surgir n'importe qui et n'importe quoi.
Enfin, il l'avait peut-être cherché... C'était la dernière fois qu'il essayait de dormir dans une rue malfamée ! Aussi isolée de la circulation soit-elle !
Il avait vite regagné le quartier plus sécurisé de SoHo pour aller fouiller les ordures et trouver de quoi manger.
Le mutant avait fait chou blanc jusqu'à présent. A croire que, en cette période de l'année, les gens vidaient complètement leurs assiettes. Peut-être était-ce positif pour eux mais ce ne l'était certainement pas pour l'estomac vide de Gipsy.

*Comme on dit, jamais deux sans trois.* Pensa-t-il en s'approchant du vide-ordure.

La chance allait forcément lui sourire durant son troisième essai. Et si ce n'était pas le cas, il chercherait ailleurs. Pas de quoi s'inquiéter pour l'instant. Au pire, il attendrait le matin et pour fouiller vers central park les restes de petit-déjeuner.
Avant d'ouvrir la manne aux trésors que représentait la poubelle, Gipsy regarda attentivement les environs pour être certain de ne pas être pris la main dans le sac. Une fois qu'il constata que la rue était vide, il se décida d'abaisser sa capuche, desserrer son écharpe et mettre ses lunettes de motard sur son front.
Son visage était ainsi a découvert mais c'était pour rendre la fouille beaucoup plus pratique surtout dans l'obscurité nocturne.
Après tout cela, il ouvrit enfin le couvercle en plastique du vide-ordure... pour le refermer presque immédiatement en étouffant un cri.
Son instinct de survie reprenant les rennes de son cerveau, il se plaqua au sol en mettant ses mains sur sa tête.
Gipsy n'était pas certain... pas du tout même... mais n'avait-il pas vu quelqu'un dans le vide-ordure ?
Après quelques secondes où rien ne se passait, il ouvrit prudemment un œil et s'approcha lentement de la poubelle. Avec milles précautions inutiles, il ouvrit de nouveau le couvercle du bout du doigt et jeta de nouveau un coup d'œil.

Il y avait bel et bien une personne allongée dans le récipient. Gipsy se força à regarder plus attentivement même si ses jambes commençaient à trembler. La curiosité était une des raisons qui l’empêchaient pour l’instant à prendre ses jambes à son cou. Après tout, ce n’était pas une découverte fréquente qu’il venait de faire là. Trouver une personne dans un vide-ordure ! La dite personne était même une jeune fille qui ne semblait pas vouloir bouger d'un cil.


"Oh mon Dieu, il y a un cadavre dans la poubelle !!!" Murmura-t-il, parler à voix haute le rassurait un peu.

Il était tenté de filer au plus vite, ne voulant pas être mêlé à une histoire de cadavre. Toutefois, le soulèvement régulier d'une respiration lui fit comprendre qu'il s'était trompé dans son pronostic.
S'écartant à reculons, il se mit à faire les sens pas quand il découvrit que la personne était blessée.

"Je fais quoi, je fais quoi, je fais quoi..." Murmura-t-il à toute vitesse en gigotant dans la ruelle. "Je file ou je l'aide... Qu'est-ce qu'elle fiche dans une poubelle aussi... surtout dans mon vide-ordure ! D'accord, ce n'est pas mon vide-ordure mais tout de même... Si les gens qui l'ont blessé se ramène, je suis cuit... et si je la laisse comme cela, c'est elle qui est cuite non ? Et puis je ferais quoi pour l'aider, je ne suis pas médecin moi !"

Après de longues minutes pendant lesquels il continua de parler dans le vide, il décida finalement d'au moins la tirer de là-dedans, histoire qu'elle ne prenne plus toute la place et qu'il puisse trouver à manger.
C'est vrai çà... c'était pour çà qu'il était venu à la base ! Pas besoin d'en faire plus.
Même devant cette résolution, Gipsy mit du temps avant d'oser toucher la jeune femme. Encore plus pour la prendre par les épaules et la tirer lentement du vide-ordure. Ses gestes étaient hésitant et tremblant. Il s'arrêtait même parfois complètement de bouger quand la fille donnait signe de vie.
Finalement, il réussit tant bien que mal à la poser ou plutôt l'étaler sur le sol.

Gipsy opina avec une certaine fierté devant le travail accomplit et s'en retourna vers la poubelle. Bien sûr, il était difficile d'ignorer la personne qu'il venait de sortir de là. Sa couardise l'interdisait pourtant d'en faire davantage.


*Elle a l'air de se débrouiller parfaitement... pas besoin d'en faire plus... même si ce bout de tissu pourrait faire un bandage de fortune... non non ! Je ne fais rien ! Je cherche à manger et puis je m'en vais. On ne meurt pas d'une blessure à l'épaule n'est-ce pas ? Bien sûr que non !* Se répéta-t-il mentalement.

Mais bon... il n'arrivait tout simplement pas à faire 'comme si de rien n'était' aussi avec un soupir d'exaspération, il pris le tissu qu'il venait de repérer et se retourna vers l'inconnue pour essayer de lui faire un bandage improvisé.

*Je vais certainement le regretter.*

Seulement voilà, il ne s'attendait pas à ce qu'au moment où il se démenait pour faire un nœud au pansement, la jeune fille ouvre tout d'un coup les yeux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 27 Déc - 15:34

    Le noir. Même les méandres de son inconscient tortueux lui étaient inconnues à ce moment même. Elle avait l’impression de flotter à quelques centimètres de son corps et n’avait conscience d’aucune chose qui l’entourait. Elle ne sentit même pas la poigne hésitante du mutant qui la tirait du vide-ordure pour la poser à terre.
    L’obscurité se fit alors moins opaque, et le froid mordant fit frémir ses membres. Elle retrouva brutalement conscience et ses yeux se braquèrent sur l’individu qui était penché au dessus d’elle. Elle inspira violemment et saisit l’inconnu par son manteau pour le repousser quelques mètres plus loin. Elle se remit sur ses pieds, s’accroupissant pour examiner le mutant qui lui faisait face. La douleur au niveau de son épaule lui arracha une grimace de crispation et elle tenta d’occulter cet affront physique pour se concentrer sur la situation.

    Situation bien étrange. Face à elle, ce qui semblait être un homme – mais un mutant, très certainement, en vue du physique peu banal qu’il possédait. Malgré l’obscurité environnante, elle discernait les traits de celui-ci – des écailles orangées paraissaient le recouvrir, il n’avait pas de nez et des yeux noirs craintifs la fixaient de manière perplexe. Il était vêtu d’une bonne couche de vêtements, arborant l’allure d’un sans domicile fixe ce qui pouvait expliquer sa présence prés du vide-ordure dans lequel elle était tombée.

    Domino l’observait d’un air mutin, son souffle court retrouvant peu à peu son rythme habituel – quelques mèches de cheveux retombant devant ses yeux fixes avec effronterie. Elle ne disait pas un mot et le silence qui s’était installé entre les deux individus en était presque palpable. Elle plissa ses yeux azurés avant de se redresser pour détourner son regard du mutant et observait les alentours. Elle n’entendait pas de bruits suspects ou ne ressentait aucune présence de ses assaillants – mais pour combien de temps ? Et surtout, combien de temps fut-elle inconsciente ? Il était encore nuit noire.

    Elle porta une main à son épaule pour appuyer contre sa blessure et son sang bleu ne mit que quelques secondes pour marquer la peau de ses doigts. Le mutant qui lui faisait face avait l’air effrayé, et la jeune femme se doutait bien qu’il se cacher pour vivre. Un physique hors-norme, tout comme elle.

    « Qui es-tu ? » Lui demanda-t-elle alors d’une voix claire.

    Question qui pouvait paraitre stupide en vue de la situation mais elle avait franchie ses lèvres sans crier gare – sous un élan d’impulsivité. Combien de mutants foulaient-ils les rues de SoHo ? Celui-là n’avait pas l’air bien méchant bien que son physique devait effrayer bon nombre d’humains. Domino s’élança sans plus attendre en direction du mur qui bordait les poubelles et se hissa sur le bord pour observer du côté de Monty’s street, là où étaient postés les deux hommes qui lui avaient tiré dessus. Ils n’étaient plus là. Rien de bien encourageant pour la suite. Peut-être étaient-ils en train de la chercher à ce moment même ?

    La jeune femme ferma les paupières et huma l’air, comme si elle pouvait détectait des odeurs familières. Le sang – son épiderme lui picota un instant de plaisir et elle tourna son buste en direction du mutant qui était toujours posté quelques mètres plus loin.

    « L’endroit n’est pas très sûr. » Lui lâcha-t-elle comme seul avertissement.

    Le fourgon lui avait échappé mais elle devait tout faire pour que sa mission n’échoue pas définitivement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 27 Déc - 19:31

Écarquiller des yeux.
Entrouvrir sa bouche d'un air hébété.
Sur le point de crier de surprise sans en avoir eu le temps.

Voilà les seules réactions que Gipsy eut le temps de faire avant de se retrouver agripper puis éjecter quelques mètres plus loin à terre.


"Outch !" Laissa-t-il échapper plus par réflexe que par réelle douleur quand il toucha le sol.

Quand l'inconnue grimaça de douleur, il leva légèrement la même tel un élève demanda la parole à l'école. Il allait lui conseiller d'éviter peut-être de bouger si elle a mal. Toutefois, il garda son conseil pour lui quand le regard de la mutante se posa sur lui.
Sa bouche se ferma immédiatement et sa main s'abaissa.


*Je savais que j'allais le regretter.* Songea-t-il tandis que le silence s'installa entre eux.

Il n'osa tout simplement pas prendre la parole. Il n'osait même pas se relever. Que devait-il faire ? Quelle idée de se réveiller aussi ! Deux minutes encore d'inconscience et il serait retourné à ses affaires. Qu'allait-il lui arriver maintenant ? Cette situation était assez inédite pour lui. L'inconnue l'avait déjà repoussé, quoi qu'il ne s'attende pas à des mercis. Maintenant, elle l'observait. Pourquoi ?
D'accord, il n'était pas beau à voir mais trop tard pour remettre tout son attirail puisqu'elle l'avait vu.
Voilà tout ce qui passait dans la tête de Gipsy tendit qu'il posait un regard anxieux sur la jeune fille.

Vu les circonstances, le silence qui s'allongeait ne le dérangeait absolument pas. Il ne fit donc rien pour le briser en premier. D'ailleurs s'il pouvait s'éterniser jusqu'à ce qu'il négocie sa fuite, çà ne serait pas plus mal !
L'inconnue se redressa, lui resta toujours assis par terre. Ne sachant que faire. Surtout qu'il venait enfin de remarquer la couleur étrange du sang de la jeune fille.
Quand il avait essayé de faire le pansement, il avait cru avoir rêvé ou que c'était dû aux vêtements de l'inconnu (encore une fois, il n'était pas médecin).

*Ok, j'ai en face de moi une mutante blessée et... je... je devrais filer avant que la ou les personnes l'ayant blessé ne viennent ici.* Conclut-il après réflexion.

Très lentement, il esquissa un mouvement de recule. Tentative qui échoua en plein vol puisque l'inconnue brisa le silence pour lui parler. Sa voix le fit sursauter. Non pas que la voix l'effraya, ce n'était pas une voix hideuse loin de là. Mais plutôt parce qu'il commençait à se faire à l'idée qu'elle ne lui parlerait jamais.


"Quoi, moi ?"
Fut son premier réflexe de réponse.
"Moi, je ne suis personne. Je suis Gipsy et c'est tout." Se présenta-t-il maladroitement en décidant enfin de se remettre sur ses pieds. "Et toi ? Tu es qui et tu faisais quoi dans cette poubelle ?"
Il regrettait presque immédiatement d'avoir osé questionnée l'inconnue car celle-ci s'élança pour se hisser en haut du mur. Il se dit qu'il devait certainement prendre des pincettes avec cette personne. "Non pas que çà me dérange, hein, on est dans un pays libre donc si tu veux aller dans une poubelle, tu y vas." Continua-t-il à toute vitesse pour qu'il n'y ait pas de mauvaises interprétations de ses paroles.

La jeune fille avait vraiment un comportement étrange qui décontenança Gipsy. Après avoir grimpé au mur, maintenant elle humait l'air. Il y avait de quoi être surpris non ? Surtout qu'elle annonçait que l'endroit n'était pas sûr.


"Quoi ?! Comment çà 'pas sûr' ?"
S'étrangla le mutant, surpris et terrorisé par l'annonce qu'on venait de lui faire.

S'il y avait du danger, il devait filer. Laisser la mutante à ses ennuis et puis partir. Il n'était pas un héros, lui ! D'ailleurs c'est ce qu'il aurait fait si... s'il n'avait pas réfléchi à la situation. Il ne savait tout simplement pas pourquoi la situation était dangereuse. Partir comme çà, se serait risquer tomber dans les ennuis au lieu de les éviter.
Donc, aussi dingue que cela puisse paraître, la situation la plus sécurisante était de rester avec l'inconnue jusqu'à ce qu'il sache ce qu'il devait fuir.

"Et çà serait où un endroit plus sûr alors ?" Osa-t-il demander.
Tout en posant la question, il regardait les environs, craignant voir débarquer de gros ennuis d'un instant à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 27 Déc - 21:18

    Il lui avait répondu qu’il se prénommait Gipsy. Il lui demanda alors ce qu’elle faisait dans cette poubelle – question judicieuse mais bien curieuse. Il se rattrapa bien vite en disant qu’elle avait tout à fait le droit d’aller dans une poubelle si elle en avait envie. Domino arqua un sourcil, pas sûr de comprendre le sens de ces paroles et elle lui jeta un simple regard dubitatif avant de reporter son attention sur la ruelle voisine. Le mutant avait l’air terriblement décontenancé et inquiet – d’ailleurs, Domino s’étonnait qu’il n’ait pas déjà pris ses jambes à son cou pour fuir. Lorsqu’elle lui avait confié que l’endroit n’était pas sûr, elle avait cru l’entendre défaillir d’inquiétude.

    Elle réprima un soupir – elle n’avait nulle besoin d’un poids en plus dans sa mission. Alors que ses yeux brillants s’étaient posés en direction d’une échelle de secours, elle se retourna en direction du dénommé Gipsy et posa ses mains sur ses hanches.

    « Un endroit plus sûr ? » Répéta-t-elle en plissant malicieusement les yeux. « Je ne sais pas moi… Entre quatre murs peut-être ? »

    Ces quelques mots étaient sortis tout naturellement. Elle s’étonnait elle-même de faire autant la conversation alors qu’en attendant, le fourgon filait et des hommes s’apprêtaient peut-être à lui sauter dessus. Soudain, la jeune femme perçut un bruit. Elle leva l’index en direction de Gipsy pour lui intimer le silence et se concentra sur le moindre bruit environnant. Il y eut un tintement – comme si quelqu’un tapait dans une canette vide. Peut-être était-ce un chat errant ?

    La mutante marcha en silence en direction de l’intersection sur laquelle débouchait l’impasse où ils se trouvaient et s’adossa au mur pour jeter un coup d’œil furtif. La ruelle était cernait par de grands immeubles aux vieilles enseignes éteintes et par de vieilles poubelles abandonnées. Quatre silhouettes se détachaient dans la lumière de l’avenue voisine et se dirigeaient vers eux. De là où elle était, elle ne distinguait pas grand-chose de leur tenue vestimentaire ou de leur visage. Elle n’avait aucun indice et cela la rendait terriblement méfiante. Sa blessure la tiraillait encore mais le sang avait cessé de couler à flot. Cependant, il faudrait qu’elle se fasse un bandage de fortune si elle ne voulait pas perdre conscience une nouvelle fois – mais cela, ce serait après que ces types les aient dépassé sans leur témoigner un quelconque intérêt.

    Après quelques secondes, elle glissa à nouveau sa tête en leur direction, observant leurs faits et gestes. Il semblait chercher quelque chose.

    Et merde !

    Sans plus attendre et avec une grande discrétion, la mutante retourna au bout de l’impasse et s’accrocha au mur qui la séparait de la rue voisine. Elle se hissa et se leva, surplombant ainsi le mutant qu’elle venait de rencontrer. Il avait l’air désemparé et plutôt paniqué. Peut-être pourrait-il passer sans problème ? Mais il était mutant, et son visage ne pouvait pas démentir cette nature. Domino se mordit la lèvre, en proie à une grande hésitation. Elle n’avait pas le temps de l’aider – ils allaient arriver d’une minute à l’autre et si elle attendait ce mutant, elle se ferait obligatoirement griller par ses assaillants. Domino passa une main dans ses cheveux azurés, les sourcils froncés en signe de son doute. Les bruits de pas se rapprochaient dangereusement et les voix des hommes lui parvenaient aux oreilles tels des chuchotements au loin.

    « Viens… Dépêche-toi. » Lâcha-t-elle à Gipsy en lui faisant signe de venir.

    Les yeux de la mutante surveillaient le bout de l’impasse, s’attendant à y voir les quatre silhouettes menaçantes.

    « Allez ! » Grogna-t-elle avec impatience alors que sa main se portait à sa ceinture pour en sortir une arme à feu.

    Elle détestait se servir de ça, mais elle n’avait pas vraiment le choix.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mar 29 Déc - 10:30

Visiblement, Gipsy dérangeait l'autre mutante. Il fallait être aveugle ou complètement idiot pour ne pas s'en apercevoir. Ce n'était pas dans ses habitudes de s'imposer là où on ne voulait pas de lui mais là... il y avait de fortes chances que sa survie en dépende. Et ce genre d'argument l'emportait toujours sur la gêne qu'il pouvait éprouver.
Quoi qu'en entendant la réponse de l'inconnue, il n'était plus tout à fait certain d'être en sécurité auprès d'elle. Ou alors c'était de l'humour. Dans le doute, seul un rire nerveux franchit ses lèvres.
Oui, çà ne pouvait être que de l'humour. Quoi d'autre ?
Au pire, c'était un signe de folie et il ne fallait pas contredire les fous.

Le mutant calculait ses chances de survie avec ou sans la personne qu'il avait en face de lui quand celle-ci lui signala de se taire.
Là encore, Gipsy savait ce que cela voulait dire : le danger n'était pas loin.
Pour être certain qu'il ne fasse aucun bruit, il se plaqua immédiatement ses deux mains sur la bouche et observa Domino, espérant qu'elle en savait plus sur la situation que lui. Quoi que cela devait être facile puisqu'il n'avait aucune idée de ce qui se tramait ici.

La mutante se déplaça, Gipsy la suivi à une distance respectable dans un pas qui se voulait aussi silencieux que le sien. Peut-être faisait-il une erreur. En fait, chaque secondes passées confirmaient cette impression. Il ne voulait pas que la personne, représentant sa meilleure chance de survie, file sans lui.
Il imita donc son geste quand l'inconnue s'adossa au mur. Elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait et donc il se devait de suivre son exemple pour l'instant. Bien sûr, il était tenté de lui demander l'origine du danger mais préféra respecter l'ordre de silence imposé plus tôt.
Il ne put donc que l'observer en train de jeter des coups d'œil dans la ruelle voisine, essayant de deviner des indices sur la situation grâce à ses réactions. Apparemment, le danger venait de là. Ce qui n'arrangeait pas du tout Gipsy puisqu'il n'y avait pas d'issu. En tout cas, il n'en voyait pas. Peut-être que l'autre mutante savait quoi faire. Raison de plus de rester avec elle pendant encore un petit moment.

La mutante se remettait en mouvement, Gipsy lui colla presque au pas. Quand elle se hissa au mur, là, il s'arrêta. Regardant l'obstacle avec des yeux ronds.


*Elle veut tout de même pas...* Songea-t-il en déplorant sa forme physique médiocre.

La mutante confirma ses doutes en lui faisant signe de le rejoindre. Gipsy allait protester qu'il ne pourrait jamais grimper mais des bruits provenant du bout de la ruelle le motivèrent à essayer.
Il tenta un saut, toucha le bord du mur du bout de ses doigts mais n'arriva pas à ses accrocher.
L'inconnue insista et sortit son arme.
Gipsy écarquilla les yeux, sachant que cela voulait dire qu'il n'avait pas droit à beaucoup d'essai pour y arriver. Au moins, ce qui était positif c'est que la mutante n'allait pas l'abandonner. Sinon, elle ne resterait pas là.
Le mutant pris de l'élan, la panique l'habitait ce qui était à la fois un malus et une motivation puissante. Il sauta, réussi à s'agripper au mur du bout de ses doigts. Par contre, quand il chercha à se hisser, ses jambes pédalèrent dans le vide pendant un instant qui lui sembla interminable.
Du bout du pied, il chercha un appui sur le vide-ordure contre le mur. Après bien des déboires digne d'un spectacle de clown, il réussit finalement par in ne sait quel miracle à rejoindre Domino.

Se concentrant pour ne pas retomber, il ne vit pas immédiatement les quatre silhouettes rentrer dans l'impasse où il se trouvait. Heureusement pour lui, sinon il aurait certainement crié et perdu l'équilibre. Et là, ses chances de survie auraient vraiment été réduites à néant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mar 29 Déc - 16:17




    Domino vérifia que le chargeur de son arme était plein puis reporta son attention sur le dénommé Gipsy qui semblait avoir un peu de mal à monter sur le rebord. Il finit tout de même par se redresser à nouveau, son équilibre lui jouant quelques tours avant qu’il ne réussisse à se stabiliser. Elle lui accrocha le bras dans une poigne à la fois ferme et déterminée puis braqua ses yeux brillants en direction des quatre silhouettes qui apparaissaient enfin, se détachant de la lumière du lampadaire qui les surplombait. La mutante se figea, stoppant ainsi tous ces mouvements pour pouvoir conclure de la situation. Pris sur le fait, ils devaient avoir l’air fins tout deux perchés sur le mur de briques.

    L’un des hommes vint chuchoter à l’oreille d’un de ses comparses et conclut par un signe de tête qui n’annonçait rien de bon. La main de ce dernier glissa sous son veston et Domino n’eut pas besoin d’autres indices pour déterminer qu’ils en avaient après elle. Elle restait immobile, la main toujours posée sur le bras du mutant qui l’accompagnait. Elle pouvait sentir la crainte qui lui avait saisi les tripes.

    « A mon signal, met toi à courir. Je vais nous couvrir mais si tu peux te cacher, alors fais-le. » Lui murmura-t-elle.

    De quel droit l’avait-elle mêlé à cette histoire ? Il avait une chance sur deux de pouvoir filer sans se faire courser par ces hommes. Elle n’avait aucune idée de la probabilité qu’aucun mal ne lui soit fait. Sûrement devaient-ils croire que c’était un de ses complices ?
    Domino était quelqu’un de solitaire, qui n’avait jamais eu à s’occuper des autres – même d’une quelconque équipe dont elle aurait partagé mission. Chacun pour soit, c’était bien ça qui était récurrent au sein de l’arme X.

    Les hommes restèrent immobiles durant quelques secondes, et Domino ne les quittait pas des yeux, prête à agir la première. Soudain, l’un d’eux leur donna le feu vert et la jeune femme donna une petite impulsion à Gipsy.

    « Allez ! » Lui lança-t-elle alors qu’avec une vitesse fulgurante, elle pointa son arme en direction des assaillants qui se mettaient en mouvement.

    Elle appuya sur la détente. Deux détonations plutôt silencieuses retentirent et une balle vint toucher de plein fouet l’un des quatre hommes qui avait saisi son arme. L’autre vint percuter le mur, soulevant une gerbe de débris.

    Domino sauta en arrière et retomba lestement sur ses pieds pour se mettre à courir en direction de Gipsy qui avait pris un peu d’avance. Elle ne pourrait pas se permettre de faire trop d’escalade car le mutant aurait sûrement du mal à la suivre, mais peut-être faire une diversion pour le mettre hors de danger. Après tout, il n’était que l’individu qui était au mauvais endroit, au mauvais moment. Elle le rattrapa dans sa course et jeta un œil par-dessus son épaule pour surveiller l’avancée des hommes. Une silhouette bondit par-dessus le mur et se mit à courir en leur direction en pointant son arme vers eux.
    C’était un mutant. Cela ne faisait pas de doute.

    Domino encouragea une nouvelle fois Gipsy à courir plus vite et elle se retourna pour faire face à celui qui leur courrait après pour tirer une nouvelle fois. Il esquiva avec souplesse son attaque et se trouva alors plus qu’à quelques mètres d’eux. La mutante aux cheveux bleus saisit la première poubelle qui passait à portée de main pour la balancer avec force devant elle. Dans un tintement sonore, celle-ci roula vers l’homme qui dut s’arrêter pour l’éviter.

    « Continue ! » Intima Domino à Gipsy avant qu’ils n’empruntent une autre ruelle, plus sombre que la précédente.

    Après quelques mètres de course, la jeune femme s’arrêta et fit signe à son compagnon d’infortune de se cacher derrière un pan du mur. Sans plus attendre, elle grimpa en direction d’un balcon abandonné et s’adossa contre le mur avec discrétion.
    Son plan ? Attendre que l’homme vienne les chercher pour lui tomber dessus sans crier gare.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mer 30 Déc - 8:23

En d'autres circonstances, c'est-à-dire s'ils n'étaient pas poursuivis par quatre individus aux intentions plus que louches, Gipsy aurait sous doute rougit quand Domino lui pris le bras avec une poigne ferme. Ce n'était pas souvent qu'un membre de la gente féminine faisait attention à lui. De toute façon, avec sa couleur de peau, on ne pouvait pas facilement deviner s'il rougissait ou non.
Instinctivement, il suivi le regard de la mutante vers la ruelle. Il n'aurait pas dû puisqu'il vit ainsi les quatre silhouettes constituant vraisemblablement le fameux danger annoncer plus tôt. Heureusement que son équilibre était maintenu par la demoiselle mutante sinon la découverte l'aurait fait tomber du mauvais côté du mur.
De toute évidence, les quatre personnes n'étaient pas des touristes perdus ni des enfants de chœur. Se mordillant les lèvres d'angoisse, Gipsy essaya de comprendre comment la recherche d'un repas à put le faire arriver là.
Toutefois, immédiatement, le principal soucis de Gipsy était de garder son calme. Enfin, il pouvait paniquer un peu et c'était tout à fait normal mais pas trop. D'ailleurs, sans la présence rassurante de la mutante à ses côtés, il y aurait bien longtemps que Gipsy aurait gonflé comme une baudruche sous le coup de la panique, offrant par la même occasion une parfaite cible à leurs poursuivants.
Donc, la priorité du mutant était que cet horrible scénario catastrophe ne se produise pas. Il ne maîtrisait pas du tout son 'don' mais commençait à se faire une idée du niveau de peur/panique qu'il fallait éprouver pour le déclencher.

Paradoxalement, le comportement des inconnus n'avait rien pour le rassurer, bien au contraire.

Alors qu'il se demandait quoi faire, Domino lui murmura des instructions. Conseil qu'il accueillit avec joie.


"D'ac... d'accord." Bredouilla-t-il.

Il ne posa pour une fois pas une seule question inutile. Pourtant, il en avait mille en tête, surtout concernant leurs poursuivants. Toutefois, la suite du programme faisait appel à quelque chose que Gipsy maîtrise assez bien : la fuite !
Il y aurait une médaille d'or en matière de fuite, le mutant la décrocherait à coup sûr. Même si l'option de se cacher lui fut proposé, il n'y songea pas pour l'instant. Comme la mutante l'avait dit plus tôt, il n'y avait pas vraiment d'endroit sûr. Et puis, cela ne l'aurait pas vraiment rassuré de se cacher sachant que des individus armés pouvaient le débusquer dans sa cachette d'un instant à l'autre.
Non, non, non. Au moins en courant, il était à peu près certain de fuir très loin d'eux.

Gipsy était donc prêt à réagir vite dès qu'il entendrait le fameux signal. Au moment précis où le signal eut lieu, un certain problème vint à son esprit. Le mur ! Comment ferait-il pour descendre de là ?
Problème résolu quand la mutante pressa sur la détente. Entendre le bruit de l'arme éveilla une espèce de déclic dans son cerveau qui entra en mode 'fuite' presque immédiatement. Il se laissa donc tombé en criant du mur.
Dire qu'il se réceptionna parfaitement sur ses pieds et sans douleur fut un mensonge. Il s'étala plutôt par terre. La douleur était là mais pas insupportable. Il se releva donc rapidement, non s'en se plaindre de sa chute mentalement, et se mit à courir.

Il courut aussi vite qu'il put, comme si sa vie en dépendait (ce qui était probablement le cas), baissant la tête pour éviter d'éventuelles balles. Même si cela le ralentissait, il regardait fréquemment en arrière pour en savoir plus sur l'évolution de la situation. Il n'était pas inquiet pour la jeune fille qui avait l'air de savoir se débrouiller (en tout cas, elle s'en sortait bien mieux que lui). Bon d'accord, peut-être était-il un peu inquiet pour elle finalement...
Gipsy fut donc rassuré de la voir le rattraper rapidement. Un nouveau coup d'œil en arrière lui appris qu'un de leur poursuivant était également un mutant.

Encouragé par Domino, Gipsy essaya d'accélérer sa course. Trop concentrer par des choses vitales comme respirer et éviter de se prendre les pieds dans quelque chose, il resta étonnement silencieux. Il diminua un peu le rythme de la course devant la diversion de la poubelle, histoire de reprendre son souffle.
Répit de courte durée puisque la mutante l'intima à continuer de courir. Encore une fois, Gipsy obéit sans hésiter. Ce n'était pas le moment de discuter des conseils à donner quand on est poursuivit.

Même si la fuite était un de ses atouts, il fut content que la course s'arrête quelques mètres plus loin. La cachette improvisée montrée par la mutante lui semblait aussi bien tombé qu'un oasis dans un désert. Il ne se fit pas prier et s'écroula presque derrière le pan de mur. Une fois qu'il respira normalement, il risqua de nouveau un coup d'œil pour voir Domino grimper au balcon.
Ne voulant pas faire rater le plan, il se cacha de nouveau avec soin. Il y avait deux options, soit resté là et attendre que tout se termine, soit essayé d'aider. La deuxième option demandait un courage que Gipsy n'avait pas. Sans parler du risque de faire rater le plan en voulant bien faire !

Après toute cette agitation, le silence de la ruelle était encore plus pesant que d'ordinaire. Le mutant se crispa derrière sa cachette quand il lui sembla entendre des bruits de pas. Un de leur poursuivant, très certainement. Il n'osa pas jeter un coup d'œil pour en avoir le cœur net et son esprit inquiet s'imaginait un nombre incalculable de scénario possible.
Un de ses scénarii était : et si le plan échouait ? Si le poursuivant n'entrait pas dans la ruelle pour tomber dans le piège que devait tendre la jeune fille qui l'avait aidé ? D'un autre côté, était-ce vraiment çà son plan ? Peut-être se trompait-il et que le plan était seulement de se cacher en attendant que les poursuivants abandonnent l'idée de les retrouver.
Oui mais si le poursuivant regardait vers le haut et découvre Domino et lui tire dessus ? Ensuite il fouillerait les environs et çà sera certainement son tour !

Voilà toutes les pensées qui poussèrent Gipsy à prendre le premier débris de mur qu'il trouva et de le lancer le plus loin possible pour attirer l'attention du potentiel agresseur. Instantanément, il regretta son geste et se recroquevilla davantage derrière le pan de mur.
Avec inquiétude, il entendit que les pas s'étaient arrêtés, sûrement à cause du bruit fait par l'objet jeté. Après un instant de réflexion, les pas reprirent vers la rue où ils se trouvaient.
Le mutant n'avait plus qu'à prier que son alliée improvisée ait vraiment un plan d'action et qu'il n'avait pas fait quelque chose qui allait tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mer 30 Déc - 12:26

    Adossée contre le mur de briques, Domino avait braqué ses prunelles en direction de l’intersection d’où devait surgir leur poursuivant. Elle le surplombait de quelques mètres – ainsi, elle aurait le temps de réagir pour le mettre hors d’état de nuire. Alors que la silhouette s’avançait finalement, hésitant sur la direction à prendre, la mutante perçut un projectile qui alla s’échouer dans un caniveau à l’opposé d’eux. Domino se rapprocha de la rambarde droite de son balcon et se pencha légèrement avec discrétion pour observer Gipsy derrière son mur. Il semblait terroriser et elle secoua légèrement la tête en signe de désapprobation. Elle s’accroupit instinctivement, son regard cherchant à travers les barreaux l’assaillant qui se diriger maintenant vers eux. Par ailleurs, si elle n’agissait pas vite, il tomberait sûrement sur Gipsy avant qu’elle n’ait eu le temps de souffler et mieux valait que ça n’arrive pas.

    L’homme sembla observer le côté opposé de la rue puis fit volte face pour finalement décider d’aller dans leur rue. Domino jeta un œil à son arme et haussa un sourcil indécis – les détonations risqueraient d’attirer ses comparses. En fin de compte, la manière traditionnelle était la meilleure pour régler ce genre de soucis. La mutante aux cheveux bleus glissa son arme à sa ceinture et se redressa légèrement tout en observant l’homme qui se trouvait maintenant à son niveau. Il cherchait du regard autour de lui, se doutant bien que l’un d’eux devait se tapir dans le coin. La respiration silencieuse, la jeune femme se redressa peu à peu, telle un prédateur qui s’apprêterait à bondir sur sa proie. La douleur au niveau de son épaule était toujours là, lancinante et assommante, et la mutante ne pouvait pas se permettre de se lancer dans un combat sans relâche ou cela risquerait de lui porter préjudice.

    Alors que l’individu arrivait au niveau de Gipsy et que son regard se posait sur lui, lui arrachant un sourire sournois, Domino s’appuya sur la rambarde pour se laisser tomber sur l’assaillant. Se glissant derrière lui, elle plaça aussitôt ses mains sur la nuque de l’homme qui tentait de la repousser et tourna d’un coup sec, arrachant un sinistre craquement à l’ossature de l’humain. Son corps retomba mollement à terre et Domino riva ses yeux en direction de l’intersection vide.

    Personne ne l’avait rejoint.

    La mutante reporta son attention sur Gipsy et lui tendit la main pour qu’il se relève. Il était difficile de lire une quelconque expression sur ce visage peu banal mais ses yeux en disaient longs sur son ressenti.

    « Suis-moi… » Murmura Domino en posant un index sur ses propres lèvres pour lui intimer le silence.

    Elle marcha en direction d’une bouche d’égout et s’accroupit pour en ôter le couvercle. Certes, ce n’était pas un endroit digne d’un trois étoiles, mais ça leur permettrait de se cacher le temps que tout cela se tasse. Alors que l’entrée béante qui descendait dans les profondeurs de la terre s’offrait à leurs yeux, Domino fit un signe de tête à Gipsy pour qu’il descende.
    Elle le rejoignit quelques secondes plus tard, refermant soigneusement le couvercle derrière eux puis descendit l’échelle pour mettre le pied dans la vase douteuse.

    « Nous allons marcher un peu pour nous éloigner et nous ressortirons par une autre bouche d’égouts. » Lui lança-t-elle alors qu’elle allumait sa petite lampe torche pour éclairer les alentours. « Par contre, je vais devoir soigner ça. »

    Elle regarda son épaule blessée pour en vérifier l’état.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 3 Jan - 13:27

Risquer un nouveau regard pour voir où en était la situation ? Jamais ! Gipsy était tiraillé par l'anxiété, il voulait savoir s'il avait bien fait ou bien tout gâché. Toutefois, risquer d'être vu n'aurait-il pas définitivement réduit ses chances à zéro ? Au lieu de cela, il tendit l'oreille pour espérer comprendre. Ce qu'il entendait ne le rassurait pas beaucoup.
Apparemment, il avait mal fait, comme d'habitude. Les pas continuaient dans sa direction. Gipsy regardait les alentours pour essayer de trouver une porte de sortie. Il avait certainement tout fait rater et maintenant, s'il ne fuyait pas très vite, il allait être tué.
Certainement d'une manière horrible en plus ! Non merci, très peu pour lui tout cela.
L'autre mutante ne semblait pas bouger ou, en tout cas, il ne l'entendait pas. Logique, elle avait certainement vu son erreur et préférait ne pas s'en mêler. Parfaitement logique. A sa place, il se serait débarrassé de lui depuis longtemps.
Malheureusement, Gipsy avait de nombreuses solutions pour fuir mais toutes finissaient par sa mort. Il ne pouvait pas courir s'en être repéré et abattu. Peut-être pouvait-il se recouvrir de quelque chose et prier pour ne pas être découvert ? Oui, c'était la meilleure option.

La chance n'étant définitivement pas avec lui, l'option arriva trop tard puisque à l'instant où il chercha de quoi peaufiner sa cachette, il se retrouva nez à nez avec l'individu. Gipsy se figea (quoi que les chances pour être pris pour une statue était quasiment nulles, il était tout simplement paralysé). Même l'air ne voulait plus circuler dans ses poumons alors que l'individu lui adressa un sourire narquois.
Le mutant retrouva juste assez de contrôle pour fermer les yeux. L'idée de mourir ne l'enchantait pas (qui serait heureux de finir sa vie ainsi ?). Il s'attendait toutefois à voir tout le trafic habituel en pareille circonstance, du genre un tunnel, une lumière ou au moins voir sa vie défiler devant ses yeux. Il attendit mais rien n'arriva. Alors, il se risqua à ouvrir un œil. Sa découverte lui fit ouvrir les deux yeux.
Son regard se posa sur le cadavre de son agresseur. Sa bouche s'ouvrit d'effroi et d'étonnement.

Il n'avait jamais vu de cadavre. Du moins en vrai parce que techniquement tout le monde avait déjà vu un cadavre, au cinéma ou à la télévision. Il recula d'un pas avec une mine dégoûtée et ne reporta son attention sur Domino que quand celle-ci lui tendit la main pour l'aider à se relever.
Le mutant ne savait pas plus trop quoi penser. L'inconnue venait de tuer quelqu'un devant lui. En même temps, elle l'avait sauvé. Donc il devait la remercier, histoire d'être poli. Mais, bon sang ! Elle avait tué quelqu'un ! Et peut-être d'autres, qui sait ? Et si elle le tuait lui ? Il venait de mettre les pieds dans une affaire qui le dépassait, peut-être même en savait-il de trop...
Finalement, il pris la main tendue (non sans hésitation) et se releva.
Sa dernière théorie était fausse, si elle avait voulu le tuer, elle aurait laissé faire l'autre homme.


"Merci." Dit-il finalement. L'important dans cette histoire était qu'il était toujours en vie grâce à elle.

Le risque qu'il venait de courir lui confirma qu'il devait la suivre pour espérer s'en tirer. Il la suivi docilement quand elle lui en donna l'ordre. Essayer de rester silencieux devint toutefois de plus en plus difficile. Les questions commençaient à se bousculer dans sa tête et en même temps, il avait peur d'en connaître les réponses.

Bizarrement, descendre dans les égouts était la partie la plus rassurante de la soirée jusqu'à présent. Il descendit donc sans se plaindre. Il n'avait d'ailleurs aucune raison de se plaindre. Son odorat étant son sens le moins développé depuis sa mutation, l'odeur de l'endroit ne le dérangeait absolument pas. Selon les situations, il lui arrivait même de dormir là en journée quand il voulait être certain de ne pas être vu.
La faim commençait à se faire sentir, lui rappelant que c'était pour cela qu'il était venu à la base. Toutefois, entre chercher à remplir son ventre et chercher à sauver sa peau, il avait vite fait son choix.

Quand la jeune fille lui parla des prochaines actions à faire, il fut tenté d'en profiter pour savoir qui était les personnes qu'ils fuyaient. Mais était-ce une bonne idée de demander ce genre de choses à une mutante qui avait une arme et savait tordre le cou de quelqu'un ? La réponse était non ! Bien sûr que non. Qui sait comment elle pouvait réagir ? Dans le meilleur des cas, elle ne lui répondrait pas. Donc, cela ne servirait à rien.
Par contre, il ne pouvait pas rester sans parler (bien qu'il s'agisse de la meilleure chose à faire). A croire qu'il était génétiquement fait pour être bavard.
Et puis, il s'inquiétait aussi pour la blessure de Domino. Non pas qu'il s'inquiète pour quelqu'un d'autre, c'était profondément égoïste. Cette personne était la seule à comprendre la situation et à pouvoir le défendre. En même temps, il s'agissait de sa faute si Gipsy se retrouvait dans les égouts à craindre un danger mystérieux.


"Faudrait peut-être voir un médecin pour ta blessure." Proposa-t-il. Le tutoiement ? C'était une de ses manies, sauf si la personne le menaçait, il tutoyait toujours tout le monde. Il avait aussi l'habitude que tout le monde l'ignore. "Parce que moi, j'y connais rien en blessure. Si je suis blessé, je fais un bandage improvisé et j'attends que çà passe. Mais bon, j'ai jamais autant saigné que ta blessure non plus, donc ce n'est pas une bonne solution..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 3 Jan - 15:02

    Domino s’adossa au mur, expirant silencieusement, la douleur ébranlant manifestement son visage de marbre. Le mutant qui l’accompagnait semblait alors avoir remarqué son malaise soudain et lui fit remarquer qu’elle devrait voir un médecin. Elle darda ses billes azurées sur Gipsy, les lèvres closes dans un silence inébranlable et tira d’un coup sec sur sa manche pour arracher un bout de tissu et le nouer à l’emplacement de sa blessure. Elle observait le visage de son comparse – qui manifestement un peu secoué par les évènements, débitait un flot de paroles étonnant. Les bavards étaient plutôt rares au sein du QG de l’Arme X – pour la bonne et simple raison qu’ils étaient tous des handicapés sentimentaux. Pupilles mobiles, nervosité ; ce ‘était pas dur de constater que Gipsy se posait tout un tas de questions à son sujet et sur la situation actuelle.

    Après quelques secondes, Domino daigna enfin prendre la parole, quittant son mur pour se mettre en marche.

    « Je verrais un médecin. » Lâcha-t-elle simplement en braquant sa lampe torche vers la continuité du tunnel sombre. « Tu as déjà été blessé ? Humains ou mutants ? »

    Cette dernière question était posée avec toute la franchise dont sa curiosité savait faire preuve. A vrai dire, elle se demandait comment pouvait survivre ce mutant là dans ces rues où la moitié des humains voulaient leur peau. Bien qu’il ne paraisse pas véritablement courageux, il l’était sûrement plus qu’il ne le pensait. Elle l’observait du coin de l’œil, mettant un pied devant l’autre avec prudence – le clapotement de l’eau qui leur arrivait aux chevilles résonnait dans le tunnel.

    « Tu vis là dehors ? Où est-ce que tu habites ? » Lui demanda-elle alors comme si elle cherchait à ce que son hypothèse soit vérifiée.

    Un individu qui fouillait dans une poubelle était généralement connu pour être un sans domicile fixe. Bien que Domino se surprenne à envier la liberté de certains, elle s’était toujours demandée si une fois dehors, elle pourrait vivre comme tout humain. Pensive, elle avançait à pas lents, empruntant les intersections en suivant son vague instinct d’orientation – se faisant force pour ignorer la pestilence qui régnait en ces lieux.
    Sa mission était définitivement tombée à l’eau – il faudrait alors qu’elle contacte le QG pour se faire rapatrier – peut-être aurait elle droit en prime à une avoinée pour son échec !

    Après quelques minutes de marche, elle s’arrêta pour chasser le mal de crâne qui accompagnait sa blessure et planta ses yeux dans ceux de son interlocuteur.

    « Je m’appelle Domino. » Lui lâcha-t-elle alors.

    Et oui, elle pensait que Gipsy avait bien droit aux présentations. Elle n’avait aucune crainte à son sujet ; il n’avait pas l’air du genre à pactiser avec le diable ou du genre à lui mettre des bâtons dans les roues. Il parait que c’était ça, le respect.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 3 Jan - 19:22

Gipsy fut étonné qu'elle suive son conseil. Après tout, il était quasiment certain que son astuce ne vaudrait pas grand-chose vu la blessure qu'avait la mutante. Il s'attendait plutôt à être ignoré tout en commençant leur marche. Comme quoi, il ne savait vraiment pas à quoi s'attendre avec cette étrange personne.
Plus étonnant encore, alors qu'ils commencèrent à marcher dans les égouts, Domino pris la parole. Gipsy faillit répondre un 'ah bon' de surprise. Il se retenu juste à temps pour ne pas paraître impoli. En ayant conseillé d'aller voir un médecin, il avait oublié le sang bleu de la mutante et pensait que cela aurait pu poser problème. Mais elle avait répondu avec une telle assurance qu'il ne remit pas sa résolution en doute.
Après tout, peut-être qu'elle connaissait un médecin. Il ne savait rien de sa vie, il ne pouvait donc pas juger.

Comme une surprise n'arrivait jamais seule, il fut questionné à son tour. Il ne savait pas si c'était simplement pour faire la conversation ou bien par réelle curiosité mais cela ne le dérangeait pas de continuer la marche en parlant. En plus, cela le rassurait de parler. Respecté un silence de mort aurait certainement rendu encore plus nerveux qu'actuellement. Difficile à imaginer mais tout à fait possible. Toutefois, il n'estimait pas sa vie très intéressante. Certainement que la mutante s'attendait à des aventures truffées d'ennuis comme la situation qu'ils vivaient en ce moment. Hors le cas présent était vraiment exceptionnel.


"Oh, on ne peut pas vivre dans la rue des années sans éviter de recevoir quelques bosses."
Minimalisa-t-il directement. "Surtout par des humains, plus au début que maintenant. Certains n'aiment pas trop qu'on fouille dans leurs affaires ou qu'on dorme près de chez eux... Enfin, c'est normal, je suppose que je n'aimerais pas çà non plus si la situation était inversée. Et puis, les mutants je sais que je suis pas de taille alors j'évite de leurs chercher des noises."

Sans doute qu'elle allait être déçue par la réponse mais il ne se voyait pas inventer une vie. Mentir n'était pas vraiment son truc, plutôt çà sonnait faux directement quand il essayait. Même si ce qu'il disait représentait un train de vie pas très simple, il le disait sur un ton plutôt jovial. Sa vie avait des mauvais côtés mais il l'aimait bien comme çà. Et puis, avec le temps, on arrivait à s'en tirer sans trop de coups.

Les questions continuaient et Gipsy préféra y répondre sans songer à retourner la question. Même s'il se demandait toujours comment Domino avait pu atterrir dans une poubelle, comme elle n'avait pas répondu quand il avait posé la question la première fois, il ne servait à rien de retenter sa chance.


"J'habite nulle part en particulier. Je change de coin à chaque fois, parfois même dans un endroit comme ici, s'il y a vraiment trop de monde pour dormir tranquillement. Ou dans le parc, ou dans une rue... vraiment çà dépend des envies aussi. Parfois j'ai le choix, parfois faut faire avec ce qu'on a."
Dit-il avec un haussement d'épaule.

Il crut déranger Domino avec ses bavardages quand celle-ci s'arrêta. Elle allait certainement lui dire qu'ils pouvaient aller chacun vers un chemin différent, une manière de dire qu'il l'énervait et qu'il devait partir. D'ailleurs le fait qu'elle ne le fasse pas était un vrai mystère pour lui. Les personnes qu'il croisait étaient certainement d'accord sur le fait que Gipsy pouvait être insupportable avec ses manières et ses bavardages.
Au lieu de çà, elle se retourna, le regarda droit dans les yeux et se présenta.

Le mutant allait presque se représenter, par réflexe mais il songea l'avoir déjà fait.


"Ah...Euh" Commença-t-il, ne s'attendait vraiment pas à çà mais ravi d'enfin connaître le nom de cette mystérieuse inconnue. "Enchanté." Finit-il par dire par politesse.

Seulement un prénom, il trouvait çà logique puisqu'il n'avait donné que le sien. Il ne chercha donc pas plus loin et encore moins sur l'étrangeté du prénom. S’appelant lui-même Gipsy, il était mal placé pour critiquer le nom des autres. Du moins, de son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Dim 3 Jan - 22:53

    De la surprise ? C’est bien ce qu’elle avait cru lire sur le visage de son interlocuteur lorsqu’elle lui avait posé des questions. Et bien quoi ? Le fait qu’elle ne soit pas très loquace était terriblement incompatible avec sa curiosité – alors, il arrivait que des fois, l’un l’emporte sur l’autre. Gipsy lui confia alors que vivre dans la rue durant des années n’était pas sans danger. Elle crut comprendre que les humains n’appréciaient pas de le voir traîner prés de chez eux. Elle fronça les sourcils, s’imaginant une seule minute dans cette situation – mais c’était plutôt difficile sachant qu’elle ne connaissait pas la vie « dehors ». Gipsy parut se sentir plus à l’aise du moment où il entrait dans la conversation. Sur le moment, Domino ne put s’empêcher de trouver ça dommage que quelqu’un ne sache pas apprécier le silence. Mais il y avait un temps pour tout, et manifestement, celui là était le temps de la conversation.

    Elle découvrit non sans surprise que Gipsy n’avait pas de domicile et dormait par ci et par là – dans la rue, dans les égouts ou dans le parc. Les sourcils froncés de la mutante étaient le seul trait qui pouvait exprimer sa consternation. Elle était consciente que sa cellule n’était pas si mal que ça en fin de compte. Elle l’observait en silence. Etait-ce du à son apparence ? Très certainement. Les humains ne voulaient pas intégrés dans leur société des gens de leur espèce. Est-ce que cela en aurait été de même pour elle si elle vivait dehors ? Sûrement…

    « Cela ne doit pas être facile… » Commenta-t-elle. « De vivre dehors… Ainsi. Sans rien. »

    Certes, il était libre – mais aussi seul. Elle ne savait si c’était de la compassion qui s’éprenait d’elle ainsi, mais quoi qu’il en soit, elle vit naître en elle un sentiment d’injustice profond. Domino finit par farfouiller dans sa poche et en sortit les quelques billets de banque qui s’y trouvaient et elle les tendit sans hésitation à son interlocuteur.

    « Tiens. Prend ça. » Lui déclara-t-elle. « Je n’en ai aucune utilité là où je suis. Cela te servira bien plus qu’à moi. »

    Oui, elle vivait aux dépends de l’Arme X. Durant ses missions, elle avait toujours un peu de monnaie sur elle au cas où – mais en général, cela ne lui servait guère.

    « Je ne fais pas ça par pitié. » Ajouta-t-elle comme pour expliquer son comportement. « Juste par considération. »

    Elle n’était pas très sûre de la signification de ses propres paroles – cependant, elle espérait que Gipsy s’en contenterait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mar 5 Jan - 15:02

"Sans rien ? Oh mais je ne suis pas sans rien." Rassura-t-il directement. "Je possède même un sacré nombre de choses. C'est fou ce que les gens jettent de nos jours ! De vrais trésors."

Il était assez fier de ses trouvailles qu'il portait toujours sur lui. Pas le choix puisqu'il n'avait de chez lui pour laisser ses affaires. D'un autre côté, même avec un toit, il ne s'éloignerait jamais de ses trésors. On volait n'importe quoi de nos jours. Si l'obscurité avait été moins dense, peut-être aurait-il daigné montrer un ou deux de ses objets. Aucune des choses qu'il possédait n'avait de la valeur et pourtant il ne les échangerait contre rien au monde.

"Et puis, je préfère ma vie de maintenant plutôt que celle que j'avais avant."
Conclut-il s'en préciser ce qu'était le 'avant'.

Bien sûr, il parlait d'avant sa mutation. Sa vie n'était pas facile, çà Domino avait entièrement raison sur ce point. Du point de vue de Gipsy, au moins maintenant il pouvait décider de sa vie. Çà valait bien tous les palaces du monde ou le meilleur job de la Terre. Bien qu'il ne refuserait ni l'un ni l'autre si on le lui proposait. Cette pensée était terriblement utopiste, vu sa situation.

Gipsy regarda l'argent tendu avec des yeux ronds. Jamais on ne lui avait donné des billets de banque. Il avait essayé au début de faire la manche pour avoir de quoi manger. Inutile de dire que cette tentative fut un échec et l'option 'fouiller des poubelles' s'était vite imposé au sujet de la nourriture. En fait, il n'avait pas vu d'argent depuis tellement longtemps qu'il avait eut peur de ne plus pouvoir savoir à quoi cela ressemblait.

Vif comme l'éclair, il pris les billets des mains de Domino. On ne sait jamais, elle pouvait changer d'avis. Il ne les mit pas de suite en place dans une des innombrables poches qu'il avait. Il les examina avec soin comme s'il venait de trouver un diamant, c'est dire le bonheur qui s'affichait sur son visage.
Il constata qu'effectivement, il avait presque oublié à quoi ressemblait un bon billet de banque. Les dessins, la couleur, les inscriptions. S'il s'agissait d'un rêve, qu'on ne le réveille surtout pas.
Honnêtement, il se fichait que ce soit par pitié ou pour une autre raison. Il avait reçu de l'argent !
Une fois le cadeau mit doublement à l'abri, il fut confus de ne pas avoir remercié la mutante plus tôt.


"Merci." Dit-il sincèrement. "D'abord, tu me sauves la vie et maintenant çà... whouaw... merci !"

Il ne pensa pas immédiatement à comment il allait dépenser l'argent. D'ailleurs, l'idée d'acheter quelque chose lui avait été étrangère depuis longtemps. Chaque chose en son temps.
Alors qu'il était sur un petit nuage, une nuance des paroles de domino le ramena sur terre.

*Aucune utilité là où je suis ?* Répèta-t-il mentalement.

Pour lui, on avait besoin d'argent partout. Il ne voyait pas à quel endroit on en avait pas besoin. Ce qui lui rappela qu'il ne savait vraiment rien de la mutante qui l'accompagnait.


"Et c'est où là où tu vis ?"
Osa-t-il demander. Peut-être qu'au passage, il en apprendrait plus sur les raisons de la course-poursuite dans laquelle il avait été entraîné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Mar 5 Jan - 17:50

    Gipsy avait fermement affirmé qu’il n’était pas sans rien. Tout ce qu’il récupérait dans les rues était pour lui des trésors. Un individu tout à fait normal aurait trouvé cela incompréhensible – mais pour Domino ça ne l’était pas. Après tout, ses trésors à elle - étaient bien des livres. Richesse inébranlable à ses yeux qui lui permettait de rêver. Elle se contentait de fixer doucement de ses prunelles bleutées l’étrange mutant qui s’exprimait avec aise. Lorsqu’il lui dit qu’il préférait sa vie maintenant qu’avant, la jeune femme fronça les sourcils, se surprenant à penser que peut-être était il né dans un laboratoire lui aussi ? Elle resta silencieuse, cependant piquée de curiosité par cette dernière affirmation. Elle se devait de lui demander – comment était sa vie avant ?

    Mais chaque chose en son temps ! Gipsy ne se fit pas prier pour prendre l’argent et la mutante aux cheveux bleus se retint de sourire à le voir avec de tels yeux pétillants. Par ailleurs, ses yeux étaient la seule chose chez lui qui était réellement expressive. Il observa les billets comme enfant ouvrant un paquet de noël puis les enfourna dans l’une de ses nombreuses poches, manifestement excité par son nouveau ‘trésor’. Il la remercia de vive voix – pour lui avoir sauvé la vie puis donné cet argent, et Domino n’en parut que plus gênée. Tout d’abord, on l’avait rarement remercié pour quelque chose puis son appartenance à l’Arme X ne faisait pas d’elle une femme de confiance. Elle n’avait pourtant pas essayé de se racheter en portant son aide à ce mutant. Elle n’avait jamais eu aucun remord vis-à-vis des mutants qu’elle avait docilement enfermé au sein du QG – mais il lui arrivait d’être touchée par ce sentiment spontané qui se saisissait rarement d’elle ; de la compassion, de la générosité ?

    Gipsy parut alors songeur et reprit la parole pour lui poser une question. La question – qu’elle se maudit d’avoir évoqué précédemment. Où vivait-elle donc ? Domino ne répondit pas de suite, prétextant une concentration exacerbée à l’égard des environs. Quelques secondes plus tard, elle jeta un regard vers lui et se contenta de lui répondre, évasive.

    « C’est une sorte… d’institution. » Lâcha-t-elle, prenant alors conscience que Gipsy ne devait pas se poser cette seule question à son sujet.

    Et bien oui, ces hommes qui la poursuivaient et tout cette situation périlleuse dans laquelle elle s’était fourrée devait attiser sa curiosité à lui aussi. Mais elle ne révélerait rien – bien entendu.

    « Mais pourquoi préfères-tu cette vie à l’ancienne ? » Lui demanda-elle aussitôt, reportant son regard percutant sur lui. « A quoi ressemblait ta vie avant ? »

    Par ailleurs, il y avait une autre question qui lui brûlait les lèvres. Quel pouvait bien être son pouvoir ? Mais elle n’en fit rien et se contenta de le fixer en silence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Jeu 7 Jan - 16:39

Gipsy voyait bien au silence qui suivi sa question qu'il venait de mettre un pas dans un terrain miné. Il fallait donc qu'il se fasse à l'idée qu'il ne saura sans doute jamais pourquoi il avait trouvé Domino dans une poubelle, qui l'avait blessé ou encore qui était les types qui les avaient poursuivis.
De manière optimiste, il était content de savoir au moins le nom de la mutante.


"Ah bon..." Commenta-t-il devant la réponse évasive.

En réalité, il n'éprouvait pas un simple 'ah bon'. La réponse de l'institution avait encore plus piqué sa curiosité. Toutefois, il ne chercha pas plus loin puisqu'il n'obtiendra pas, de toute évidence, plus de détails. Il ne voulait pas insister.
S'il devait être le seul à être questionné... et bien, çà lui convenait.
Du moins, il le pensait jusqu'à ce qu'il reçoive à son tour une question gênante. Le mutant n'aimait pas trop parler de son passé. Pas que çà le dérangeait affreusement, c'est juste que son histoire était si ennuyeuse...
Toutefois, il se décida à répondre. Il l'avait cherché, après tout. S'il se mettait aussi à écarter des questions, la conversation n'aurait plus de sens et il ne se voyait pas changer de sujet pour parler du beau temps.
En fait, il ne savait même pas par où commencer.


"Disons que... avant je ne pouvais pas prendre la moindre décision sur ma vie. Elle était toute tracée d'avance dans les plus petits détails." Commença-t-il après plusieurs hésitations pour bien formuler la chose. "Enfin voilà quoi, elle était ennuyeuse. Non, pas ennuyeuse, c'est juste que c'était fatiguant de pas avoir droit au chapitre. Mais à l'époque, j'avais rien contre çà. Alors que maintenant, je réalise que c'est beaucoup mieux même si je suis dans la rue. Parce que je décide de tout. C'était pas facile au début... mais maintenant çà va. Si j'ai envie d'aller quelque part, j'y vais... et j'attends pas la permission de quelqu'un pour y aller. Et puis, ne pas avoir un super sens de l'odorat, çà doit aider aussi."

Il s'arrêta vite avant de se noyer dans ses explications ou bien se répéter. Comme à son habitude, il accompagnait ses paroles de gestes illustrant ses propos.

"Rien de très intéressant, quoi." Conclut-il finalement.

Cette fois, il ne retourna pas la question. Gipsy ne voulait pas retourner sur le terrain miné. Plutôt que de tenter d'en savoir plus, il préférait attendre que domino parle d'elle-même. Après tout, il n'avait pas obtenu son nom tout de suite. Avec de la chance, la suite suivra. Avec de la chance... ou pas, il ne tenait pas absolument à en savoir plus non plus. En savoir trop était toujours dangereux.
Il avait déjà mis le pied dans les ennuis, il ne voulait pas y retourner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ex_Domino
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 17/12/2009
Localisation : Dans le QG de l'Arme X.
Clan : Fédéraux
Age du personnage : 28 ans
Pouvoirs : Altération du sang et agilité accrue
Profession : Soldat de l'Arme X
Points de rp : 51

MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   Lun 11 Jan - 11:40

    Domino était plutôt satisfaite d'avoir subtilement détourné l'attention sur son interlocuteur. Celui-ci lui répondit d'ailleurs avec grande franchise - sans sembler cacher quoi que ce soit de ses dernières impressions sur sa précédente vie. Il sembla réfléchir un instant, butant sur les mots pour en trouver les plus adéquats. Il lui confia alors qu'avant, il n'était pas maître de son destin - tout était désespérément ennuyeux et tout tracé. Il avait gagné la liberté et l'indépendance ; et cela semblait lui suffire. Il n'avait pas l'air de craindre le regard des autres et être rejeté par la société ne semblait pas lui poser problème. La mutante aux cheveux bleus ne pouvait s'empêcher d'être perplexe - ne verrait-elle pas une lueur de désespoir dans ces yeux noirs ? Non. Elle y voyait la détermination de vivre.
    Quelque chose la chiffonnait. Il vivait seul et ne semblait pas faire partie d'un clan quoi qu'il soit - chose très curieuse durant les temps qui courraient.

    Elle lui jeta un regard inquisiteur alors qu'elle ouvrait toujours la voie dans les dédalles obscurs des égouts nauséabonds. Il lui maintenait que ce n'était en rien intéressant - et pourtant, pour la jeune femme, ça l'était. Tout à ses yeux n'était que découvertes sur le monde extérieur. Elle réalisa bien vite que Gipsy était quelqu'un de tout à fait épanoui, dans sa mutation et sa vie.

    « Et les autres mutants ? » Lui demanda-t-elle. « Ils sont plutôt nombreux à avoir créer des clans. D'ailleurs, bon nombre ne mutants ne restent pas seuls. Tu es un des rares à vivre de manière aussi solitaire. Mais je comprends tout à fait ton besoin de liberté. »

    Tentait-elle vraiment de le convaincre de rejoindre un clan ? C'était stupide ! Elle-même avait vue sur tous les petits groupes qui venaient de se former; indépendants ou bien plus importants dans la balance politique. Les X-Mens par exemple, ou le clan des Damnés - ceux qui contre qui elle luttait. Elle était en guerre contre tous les mutants de cette foutue planète, et cela parce qu'elle était le parfait petit soldat exploité par les humains.

    Elle secoua légèrement la tête pour ôter ces pensées vindicatives de son esprit, puis se tourna vers Gipsy, l'observant d'une curieuse manière.

    « Dis-moi, quel est ton pouvoir ? » Demanda-t-elle franchement.

    Oui, Domino n'était pas du genre à faire dans la demie-mesure et lorsque cela la travaillait, elle n'hésitait pas à aller chercher la réponse à sa source.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Altércation [Pv Gipsy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Altércation [Pv Gipsy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo-