Partagez | 
 

 Tromper l'ennui [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nath'
Invité


MessageSujet: Tromper l'ennui [terminé]   Lun 30 Nov - 19:28

La nuit était belle ce soir, trop pour rester enfermé chez soi à ne rien faire. Nathaniel avait beaucoup entendu parler du Coyote Ugly et de la beauté de ses danseuses, accessoirement, il avait entendu des rumeurs comme quoi un des membres éminent du Club des Damnés en était le ou la propriétaire, mais savoir qui c'était. Il en avait vaguement entendu parlé par d'autres apprentis et, à en juger par leurs dires, leurs danseuses pouvaient faire tourner la tête du cœur le plus endurci. Il en doutait quelque peu et, de toutes façons, il n'y était pas venu pour çà.

Non, son intérêt était plutôt scientifique. En tant que vétérinaire et expert sur le comportement animal, il venait y étudier celui de l'homme ainsi que ses instincts les plus bas et comment en tirer profit.

Ses pas l'amenèrent donc dans le quartier mal famé de Hell's Kitchen. A en juger par l'aspect de ses habitants, l'endroit pouvait certainement devenir un coupe gorge par moments. Par mesure de sécurité, Nathaniel avait pris le contrôle d'un chat et il en subtiliserait la vitesse et les griffes si le besoin devait s'en faire sentir. Couplé à ses talents combatifs et sa force physique naturelle, il devait surement être capable de s'en sortir en cas de coup dur.

Il finit par arriver devant le coyote ugly dont le nom était affiché en lettre de néon à l'entrée. Le sorteur à l'entrée avait un aspect bestial et un air fort peu amène mais le laissa entrer sans autre forme de procès. L'air à l'intérieur était rance, et l'atmosphère suintait fortement la sexualité. La superbe danseuse du nom de « Diamond » qui se déhanchait sur la scène de manière très légèrement vêtue n'y était certainement pas étrangère.

Nathaniel avisa d'un endroit confortable et bien installé d'où il pourrait aussi bien observer la scène que la faune qui profitait du spectacle. La dénommée « Diamond » mettait beaucoup de cœur à l'ouvrage et ils étaient nombreux par mis l'assemblée à faire visiblement partie de ses fans les plus endurcis. Le mutant, lui, gardait son calme et son sang froid. Il jetait parfois un coup d'oeil discret, au chat qui l'avait accompagné dans son périble, et qui était caché à ses pieds. Dans l'ambiance de folie qui régnait au coyote ugly ce soir, personne ne semblait y prêter attention.

Il se commanda un cocktail au bar, sa paie plus que généreuse de vétérinaire lui permettant de pouvoir s'offrir ce plaisir. Il continua d'observer la scène, faisant mine d'observer les danseuses qui continuait d'offrir leur corps de manière sensuelle au regard lubrique des spectateurs de la salle, tout en gardant un oeil attentif au réaction de ceux-ci. Il notait dans un coin de son esprit les réactions aussi bien des spectateurs que des danseuses....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neve S. Wardle
Mutante de niveau 3
{ PNJ }


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Hell's Kitchen - NY
Clan : Damnés
Age du personnage : inconnu
Pouvoirs : régénération cellulaire, sens surdéveloppés et force relativement supérieure à la moyenne //Féline//
Profession : barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 37

MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Lun 7 Déc - 20:02

    La journée n’avait été qu’une longue succession de galères toutes plus extrêmes les unes que les autres. Le drame avait commencé aux alentours de 9 heures, lorsque le voisin du dessus s’était mis en tête de faire son grand ménage de printemps – en plein hiver – en allant jusqu’à déplacer les meubles pour être sûr que tout serait bien propre partout. Neve avait commencé par grogner et en était très rapidement arrivée aux insultes quelques secondes avant d’enfouir profondément sa tête dans son oreiller…

    Peu patiente comme elle l’était, Neve ne tarda pas non plus à rouler sur le dos et à quitter son lit, entrant de nouveau dans cette routine étouffante qu’elle ne supportait que difficilement… Toilette, déjeuner, boulot… ; autant d’activités qu’elle enchaînait sans réel entrain. Son travail non plus ne la passionnait pas vraiment, mais entre servir à boire à des pervers et devenir famélique à force de ne rien manger et de dormir dans le froid, la mutante avait rapidement fait son choix.

    La journée ne fut propice à aucune activité qui enthousiasma la jeune femme, et Neve la passa perchée dans un arbre de Central Parc, à observer les gens et la nature s’animer en contrebas tandis que le vent caressait son visage avec douceur… et froideur. Proche parente des félins, Neve aimait flemmarder pendant des heures entières et se trouvait assez souvent des postes d’observation capables de l’accueillir et de lui assurer un certain confort, aussi spartiate puise-t-il paraître au commun des mortels…

    Aux alentours de 18 heures, Neve se laissa glisser au sol et quitta le parc pour s’engouffrer dans le métro. Direction Hell’s Kitchen, où la jeune femme était sensée prendre son service dans un peu plus d’une heure. Adossée contre la barre centrale de la rame, Neve empêchait trois personnes de s’assurer une position stable mais n’en avait pas grand-chose à faire puisqu’après tout, elle était arrivée la première…

    Ses yeux finirent par se clore, et la jeune femme se laissa bercer par les cahotements réguliers de la rame… Quelques minutes plus tard, la rame s’immobilisait sur le quai de la station la plus proche de son lieu de travail, et Neve la quitta avant de prendre le chemin de la surface, les mains profondément enfoncées dans les poches de son jean. La mutante poussa la porte du Coyote Ugly après avoir salué le videur et se diriger vers le vestiaire où ses collègues étaient déjà en train d’enfiler tenues de scène et vêtements ajustés… Neve enfila un débardeur noir tout simple, qui sans être vulgaire donnerait probablement à réfléchir aux clients qu’elle servirait. Une paire de talons fut sortie de son placard, et Neve échangea son jean pour un mini short dans la même manière… Après avoir gagné les quelques centimètres de plus que lui conféraient les talons, la jeune femme remit ses cheveux en place et retourna en salle, se glissant derrière le comptoir avec l’une de ses collègues Coyote…

    Les heures passèrent sans que Neve ne les voit défiler tant les clients affluaient. Chacun voulait un cocktail ou un verre différent, et la mutante trouva soudain complètement inutile le fait de proposer autant d’alcool puisqu’au final, les clients saouls finiraient par aller vider leur estomac dans la ruelle de derrière avant de s’écrouler pitoyablement dans leur dégueulis… Alors qu’il s’agisse d’un cocktail ou d’une piquette infâme, où était la différence ?

    Neve s’immobilisa finalement en plein essuyage d’un verre à Whisky lorsqu’une odeur particulière vint chatouiller ses narines de féline. Rares étaient les personnes qui exhalaient à ce point une odeur animale, et la jeune femme n’eût pas réellement de mal à identifier quelques odeurs d’animaux qui auraient pu lui servir de repas improvisé à l’époque où elle se cachait encore dans la forêt… Le porteur de ces infimes odeurs ne tarda pas à s’installer au comptoir, amenant avec lui une odeur de chat : Neve le renifla discrètement, plongeant ses yeux dans ceux du nouvel arrivant…

    Je te sers quelque chose ?

    Pas de vouvoiement ou d’éléments parasites : au Coyote Ugly, on allait droit au but sans se perdre en divagations linguistiques. Neve jeta un regard agacé aux clients qui poussaient des hurlements bestiaux près de la scène, déchaînés par les pirouettes de Delinda… Elle était souple, et ça faisait rêver les mâles les plus pervers rien qu’en la regardant faire ; Neve se promit un jour de leur montrer ce qu’une féline pouvait faire avec une barre et deux pièces de lingerie…

    Accoudée nonchalamment au comptoir, la jeune femme ne quittait pas son client du regard, son humide posé devant elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Lun 7 Déc - 21:04

La soirée battait son plein. L'odeur de la transpiration se mêlait aux relents d'alcool, ce qui dégoutait quelque peu Nathaniel, mais bon, l'expérience en valait la peine. Il découvrait à quel point les fantasmes sexuels de l'humain et plus particulièrement de l'homme pouvait être utilisé à son insu pour en tirer avantage. En pensant à cela, il pensait également à Andrea, qu'il avait rencontré quelque temps auparavant. Avec ses pouvoirs de séduction, elle aurait fait un malheur dans cet endroit, il en était convaincu.

Alors qu'il était perdu dans ses pensée, Diamond était revenue sur scène pour un nouveau show encore plus hot que le précédant, ce qui ne laissait pas la foule indifférente. Seigneur ! Lui aussi commençait à avoir des picotements dans le bas ventre et il n'était pas du genre à se laisse séduire facilement. Tout cela était des plus fascinant.

Mais quelque le troublait dans sa contemplation du spectacle, son instinct essayait de lui dire quelque chose sans trop qu'il sache quoi, car au milieu des odeurs peu ragoutantes du Coyote Ugly, une autre flottait dans l'air sans trop qu'il sache ni d'où elle venait ni ce que c'était. Une odeur agréable en tout les cas, un parfum subtil et primaire comme on pouvait en sentir au milieu des bois.

Il reprit sa contemplation du spectacle et de la foule. Un poivrot s'était mis en tête de lui faire part de son point de vue sur la dénommée Diamond, un vrai flot de perversité mélangé à un soupscon d'admiration. Nathaniel se prêta au jeu pendant quelque temps, puis, lassé, jeta un regard sauvage qui dissuada son compagnon de chaise de lui adresser à nouveau la parole, voir même à le pousser à chercher un autre endroit ou s'installer quitte à ce qui celui-ci soit moins avantageux.

Delinda continuait de se trémousser sur scène, pour le plus grand plaisir de ses admirateurs … et celui de Nathaniel. Il aurait bien aimé pouvoir parler à celle-ci, sur qu'elle aurait des choses intéressantes à lui dévoiler sur la nature de cette animal qu'est l'homme. Toutefois, il doutait qu'il aurait cette occasion un jour vu la certaine distance qu'était apparemment obligée de prendre la danseuse envers son public. Suffisamment proche pour les subjuguer mais pas trop pour ne pas briser le mystère qu'entourait sa présence sur la scène.

Toute cette histoire commençait à lui assécher le gosier, et il aurait bien envie de gouter à un peu d'alcool local, quitte à ce que celui-ci soit frelaté, histoire de se plonger encore un peu plus dans l'ambiance et à rendre cette expérience aussi profitable que possible.

Il griffonna quelques notes dans son calepin sur tout ce qu'il avait appris ce soir, lorsque l'agréable odeur lui titilla de nouveau les narines.

– Je te sers quelque chose

Il se retourna pour prendre sa commande auprès de la serveuse. Il avait pris note que celle-ci l'avait tutoyée. Surement que le Coyote Ugly ne voulait pas faire de chichi pour être plus proche de ses clients. Ou peut-être était ce simplement ce que voulait le quartier, qui n'avait guère le temps ni l'envie de se plier au tracasserie protocolaire du grand monde. Il se retourna pour prendre sa commande.

– Effectivement toutes ces émotions ont asséché mon gosier, je voudrais prendre ….

Les mots moururent dans sa bouche lorsque son regard se tourna vers la serveuse et quand il sentit le parfum primal qui se dégagait de cette dernière. Voilà donc d'où ou plutôt de qui venait cette odeur capiteuse qui lui caressait le nez depuis tout à l'heure.

– Euh … hum. En fait, je ne suis pas sur de ce que je voudrais prendre. Je serais curieux de gouter une des spécialité de la maison, genre un cocktail particulier au Coyote Ugly.

Il était curieux de voir ce que celle-ci allait lui proposer. Et , ce faisant, il posa sur elle un regard appuyé, cherchant ses yeux avec les siens. Il voulait en savoir plus sur elle, sans trop savoir pourquoi, et il le chercha dans chacune des expressions corporelles.

Mais comme pour la danseuse Diamond, il ne se faisait pas trop d'illusion sur la suite. Mais il était curieux de savoir comment elle reconduisait les élans amoureux des clients du Coyote Ugly.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neve S. Wardle
Mutante de niveau 3
{ PNJ }


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Hell's Kitchen - NY
Clan : Damnés
Age du personnage : inconnu
Pouvoirs : régénération cellulaire, sens surdéveloppés et force relativement supérieure à la moyenne //Féline//
Profession : barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 37

MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Jeu 10 Déc - 21:53

    Neve était toujours accoudée au bar, fixant l’inconnu à l’odeur presque passe-partout. L’air ambiant était en effet saturé d’odeur d’alcool, de sueur, et de quelque chose de légèrement malsain qui venait se superposer aux vagues de testostérone que les serveuses faisaient monter de la foule.

    Aussi animale qu’elle puisse parfois être, Neve avait appris à ignorer les odeurs émises par les mâles lorsqu’ils entamaient leur pitoyable parade de séduction destinée à leur permettre d’approcher d’un peu plus près que les autres une stripteaseuse qui n’oserait pas frapper un client pour préserver sa dignité… Heureusement, Benny avait suffisamment fait rentrer ce point de détail dans les mœurs, à savoir que si un client dépassait les bornes, les filles ne devaient surtout pas hésiter à les repousser par tous les moyens possibles.

    Un client sans doute un peu trop porté sur la boisson tituba jusqu’à Nathaniel, et se mit en tête de conter ses exploits à ce dernier, dans la langue si incompréhensible des piliers de comptoir. En un regard, le client comprit qu’il n’était pas le bienvenu et que ses bavardages n’intéressaient personne, et Neve esquissa un très léger sourire, promenant un regard circulaire sur la salle alors que son client potentiel griffonnait quelque chose dans un petit carnet…

    La jeune femme proposa à Nathaniel de lui servir quelque chose, et le regard de l’inconnu se posa finalement sur Neve : la mutante réprima un sourire amusé, lui préférant de loin son regard inquisiteur de prédatrice à des lieues de faire semblant… Lorsqu’il la vit réellement, Nathaniel marqua une pause. Neve pouvait presque voir se glotte remuer sous sa peau, signe indiquant qu’il était plutôt troublé à ce moment précis – un détail qui amusa un peu plus la mutante, décidément sans pitié avec les espèces dont elle parvenait à décrypter les comportements…

    Les pupilles de Neve s’étrécirent lorsque le faisceau d’un projecteur balaya la zone du bar, et la jeune femme se félicita de ne pas avoir oublié de mettre ses lentilles de contact, seul moyen susceptible de dissimuler les changements caractéristiques de ses pupilles ; si elle ne les avait pas portées, ses pupilles se seraient étrécies jusqu’à ne plus constituer que deux fentes noires dans les yeux clairs de la jeune femme, indiquant ainsi trop clairement qu’elle n’était pas humaine… En contrepartie, la vision de Neve était tout juste équivalente à celle d’un humain lorsqu’elle portait ces lentilles.

    En fait d’émotions, tu n’as probablement pas encore tout vu…

    Un demi-sourire étira les lèvres de Neve, alors qu’elle posait un verre sur le comptoir. Le client avait soif mais lui laissait le choix du cocktail… Il ne s’agissait donc ni d’un habitué – les autres filles auraient déjà signalé cette rareté dans les vestiaires – ni d’un alcoolique, puisque ces derniers se contentaient généralement de bière, ou d’alcools forts qu’ils ne savaient apprécier.

    Neve se pencha un peu plus vers le client, plongeant ses yeux dans les siens.

    Je te propose le Bloody Tonic… pas d’allergies alimentaires, j’espère ? Dispenser les premiers secours ne figure pas au nombre de mes compétences…

    Neve était plutôt calée dans la partie assassinats ; sauver les vies n’était pas vraiment sa préoccupation principale.

    Cranberry, tonic, vodka… - la mutante attrapa un shaker et les trois bouteilles, les posant sur le comptoir devant elle avant de s’y percher et de croiser ses jambes, se lançant dans la préparation du premier cocktail qu’on lui avait appris à faire – Et si tu es sage, je te parlerais du dernier ingrédient… mais très peu de clients ont été suffisamment sages pour connaître ce secret.

    Manipulant les bouteilles avec dextérité, Neve les faisait pivoter de temps à autre autour de l’une de ses mains avec une facilité assez étrange. En réalité, elle avait brisé pas mal de bouteilles avant de parvenir à un tel résultat, et la jeune femme n’était pas peu fière à présent qu’elle parvenait à épater les clients suffisamment sobres pour remarquer ses petits tours de passe-passe…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Jeu 17 Déc - 17:45

Nathaniel repris contenance et regarda la serveuse d'un air à présent détendu. Elle avait surement remarqué qu'il avait été troublé par sa présence, ce genre de réaction ne devait pas manquer dans cet endroit. Par contre, il doutait qu'elle sache réellement ce qui l'avait troublé en elle … le coté animal qui ressortait de cette femme et qui titillait celui de Nathaniel. Pour sur qu'il n'était pas au bout de ses émotions.

La serveuse lui proposait un cocktail fait maison et il écouta avec intérêt les ingrédients qui le composait.

- Cranberry, tonic, vodka… Et si tu es sage, je te parlerais du dernier ingrédient… mais très peu de clients ont été suffisamment sages pour connaître ce secret.

Il ne put s'empêcher de laisser échapper un sourire amusé suite à cette remarque. La serveuse devait surement avoir un bon paquet d'histoire de clients disons pas très courtois.

- Très peu de tes clients sont sages. Voilà qui ne m'étonne guère, mais sans doute est-ce l'endroit qui veut çà. Si on vient ici à la base, c'est qu'on ne doit pas être tout à fait aussi innocent qu'un agneau qui vient de naitre. Je dois tout de fois dire que je suis intrigué par cet ingrédient secret et je sais me comporter en gentlemen quand la situation le demande.

Il porta de nouveau son regard sur l'assemblée, scrutant attentivement les expression à la fois des clients, des serveuses, des danseuses, des personnes au bar et de celles responsables de la sécurité. D'ailleurs l'un d'entre eux avait l'air peu commode et était en train de s'appliquer à diriger vers la sortie discrètement mais avec la plus grande fermeté un client au main un peu trop baladeuses.

- Je parie que celui là, il ne connait pas l'ingrédient secret. Voyons si je peux faire mieux. Et ne t'inquiètes pas, je n'ai pas d'allergie alimentaire et je ne suis pas alcoolique non plus. Mais je pense pouvoir apprécier le Bloody Tonic tel qu'il devrait l'être. Ca et l'ambiance particulière qui règne ici.

Il attendit patiemment que la serveuse termine de préparer son cocktail. A vrai dire, il commençait à avoir un peu soif.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Sam 19 Déc - 21:52

Le show de Delinda prit fin, mais la soirée n'était pas terminée pour autant. Un peu fatiguée, elle salua vaguement la foule d'un geste de la main, accompagnant son geste d'un petit clin d'oeil. Une autre des danseuses du Coyote Ugly prendrait la relève dans quelques instants, et la jeune femme s'empressa de retourner dans sa loge pour enfin s'assoir. Elle referma la porte derrière elle, diminuant ainsi le bruit de la cohue incessante de l'autre côté. Plus la soirée avançait, plus les clients devenaient entreprenants, et Delinda était bien satisfaite d'arrêter son show à cette heure ce soir-là. Cependant elle n'avait le temps que de se changer puis elle devrait partir derrière le comptoir, reprenant son rôle de serveuse.

La jeune femme soupira en s'affalant sur un des tabourets face aux miroirs. Elle se scruta un instant. Une bonne douche ne lui aurait pas fait de mal. Ce soir-là, ses cheveux étaient d'un roux flamboyant, et ça lui allait plutôt bien, mais tenait bien trop chaud. Elle retira sa perruque et détacha ses longs cheveux bruns qui tombèrent en cascade sur ses épaules. Elle entreprit ensuite de se changer, retirant le peu de vêtements qu'il lui restait pour enfiler un jean taille baisse, une paire de bottes plattes (elle avait bien trop mal aux pieds avec ses talons de 13cm sur la scène) et un top noir, ou plutôt un bandeau noir qui couvrait sa poitrine, laissant ses épaules et son ventre nus. Elle se leva, s'examina un instant dans le miroir, se jugeant un peu trop mince, un peu trop blanche... Enfin quelle femme était toujours satisfaite de son apparence ? Bien que Delinda n'avait rien à envier à personne, elle n'échappait pas à la règle.

La jeune femme retourna enfin côté bar et rejoignit une de ses collègues au comptoir, en train de discuter avec un homme à l'allure bestial. Moins flagrant que Victor mais très distinct cependant. Et de la même façon, Delinda n'était pas insensible à ce genre de charisme. Elle se détourna un moment pour se servir un verre d'eau du robinet, dos au publique, puis s'avança vers Neve, qu'elle ne connaissait pas plus que ça. Cette fille-là était assez étrange, très... Décalée. Elles n'avaient jamais vraiment eu l'occasion de se parler mais de doutes façon, Delinda n'en voyait pas l'intérêt étant donné qu'elle ne s'entendait avec aucune des serveuses. Cette Neve avait dû en entendre pas mal sur elle et Lin' n'avait donc pas envie de faire d'effort, ni avec aucune autre d'ailleurs. Au lieu de ça, elle prenait un malin plaisir à cultiver leur sceptissisme.

Delinda, plus proche à présent, jeta un coup d'oeil à l'homme à l'allure de bête. Celui-ci était grand et plutôt barraqué. Ses cheveux étaient longs, accompagnés d'une barbe de trois jours. Négligé. Mais intéressant.
La jeune femme sembla interrompre la discussion des deux autres en prenant une voix enjouée mais cachant un soupçon d'énervement.

- Neve, au lieu de discuter, il y a d'autres clients qui attendent !

Pour souligner ses paroles, Lin' montra d'un signe de tête l'autre côté du comptoir. Effectivement, une dizaine de personnes s'amassaient au bar en réclamant leur verre. Neve ne pouvait donc pas faire son boulot, au lieu de discuter tranquillement avec un client aussi hypnotisant soit-il ?

Delinda se démenait déjà pour servir ses premiers verres, regardant Neve avec repproche et insistance. Lin' était quelqu'un de très charismatique, à l'aise avec son milieu et les gens qui le cotoyaient. Cela se voyait clairement dans sa façon de bouger, d'observer, de parler. Mais elle faisait peut-être l'erreur d'être un peu trop à l'aise en présence de sa collègue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neve S. Wardle
Mutante de niveau 3
{ PNJ }


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Hell's Kitchen - NY
Clan : Damnés
Age du personnage : inconnu
Pouvoirs : régénération cellulaire, sens surdéveloppés et force relativement supérieure à la moyenne //Féline//
Profession : barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 37

MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   Dim 20 Déc - 14:41

    Le sang sembla irriguer de nouveau le cerveau de Nathaniel, qui avait cessé d’observer Delinda pour s’intéresser à Neve… qui avait l’air de le troubler au moins autant, si ce n’était plus ; parce qu’il était rare qu’un homme entré au Coyote Ugly détourne son regard d’une femme nue pour en observer une autre complètement habillée.

    Neve proposa son cocktail avec amusement, expliquant qu’elle ne mentionnerait le dernier ingrédient que si Nathaniel était sage. Ce dernier esquissa un sourire amusé et se déclara peu étonné d’apprendre que les clients n’était pas vraiment les personnes les plus sages qui puissent être. Le client fit preuve d’une logique indiquant qu’il était à jeun, ce qui n’était pas le cas de tous les hommes qui s’agitaient pour un peu de bière ou pour apercevoir un morceau de fesse…

    Faut croire qu’on attire plus ou moins les pervers du coin…

    Neve préparait le cocktail de Nathaniel avec application, et lorsque celui-ci laissa entendre qu’il se comporterait correctement pour connaître le dernier ingrédient du cocktail. Un sourire amusé étira les lèvres de la jeune femme qui se pencha légèrement vers lui…

    Si tu savais le nombre de fois où on m’a dit ce genre de choses… - Neve lui tendit son verre, laissant glisser derrière le comptoir avec discrétion le petit flacon contenant l’ingrédient secret. - Une touche de citron, un peu de cannelle… rien de bien méchant, mais cela rehaussait de manière agréable le goût du cranberry...

    Nathaniel scruta les clients qui se massaient dans la salle, et fit une observation sur un client qui ne devait sans doute pas connaître l’ingrédient secret dont parlait Neve. La jeune femme parut amusée et repéra bien vite le client en question, qui se faisait mettre à la porte du bar par l’un des videurs…

    Sûr qu’il ne le connaît pas… Pour ce qui est du cocktail et de l’ambiance, j’espère également que le tout te plaira sans te monter à la tête de manière irrémédiable…

    L’alcool changeait les gens. Même les gens les mieux élevés, les gens polis et attentionnés ; c’était une substance que Neve haïssait cordialement, au même titre que la drogue ou que les autres m*rdes du genre… Des hurlements rappelant étrangement ceux d’ours en rut tirèrent Neve de ses pensées, et elle comprit assez rapidement que Delinda avait achevé son show, laissant les hommes sur leur faim. Lexa grimpa à son tour sur scène, sous les cris approbateurs des hommes massés au pied de la scène, agglutinés là comme pour ramasser les miettes que pourraient leur jeter les danseuses… Pathétique.

    Une bande d’étudiant pénétra dans le bar et s’agglutina devant le bar. A leur odeur, il était clair qu’ils avaient déjà dû faire quelques bars avant d’arriver au Coyote… Neve grimpa sur le comptoir, l’arpentant jusqu’à arriver jusqu’aux étudiants, ses talons claquant sur le bois dont était fait le comptoir. La jeune femme croisa Anna, qui exécutait un curieux jonglage avec deux bouteilles de Gin, sous les yeux ronds et médusés de deux alcooliques qui avaient l’air bien plus intéressés par ses jambes nues que par les prouesses qu’elle réalisait…

    Neve extorqua quelques billets aux étudiants et s’accroupit sur le comptoir, faisant glisser jusqu’à eux de grosses chopes de bière. Lorsque cela fut fait, la jeune femme redescendit sur le sol et glissa les billets dans la caisse, refermant le tiroir avant de rejoindre Nathaniel et son cocktail… S’accoudant de nouveau au comptoir, Neve posa son regard sur lui.

    Alors, ce cocktail ? ^^

    Anna se faufila derrière Neve, l’écartant du passage en la prenant par les hanches…

    Je vais chercher quelques bouteilles, ça descend à une vitesse hallucinante ce soir… !

    Je ne bouge pas…


    La jeune femme disparut par la porte donnant sur la réserve, et Neve fit de nouveau glisser sur le comptoir quelques chopes de bière après avoir récupéré l’argent des consommations. Un étudiant s’approcha, titubant sur ses jambes, et se posa lourdement sur le tabouret près de Nathaniel…

    Eh, meuf… tu m’en donnes une autre, s’teuplaît… !

    Allonge la monnaie, et je verrais ce que je peux faire pour toi…


    Cet homme puait l’alcool et un tas d’autres choses désagréables ; l’odorat surdéveloppé de Neve en prit un sacré coup lorsqu’il se pencha vers elle…

    Ya moyen qu’on s’arrange, tu crois pas ? File-moi une bière et je te ferais passer la meilleure nuit de toute ta vie...

    Ouais, après avoir cuvé pendant 1 semaine… Pas d’argent, pas de bière… Et ça vaut même pour les clients « canons »…


    A la manière dont elle avait prononcé le dernier mot, il était clair que Neve n’en pensait pas un traître mot.

    Sois sympa, j’ai pu un rond !

    Finis ta bière et rentre chez toi : la maison ne fait pas crédit…


    Delinda choisit ce moment précis pour faire irruption, et ne trouva rien de mieux qu’une réflexion à faire à sa collègue… Neve retint un feulement et orienta son visage particulièrement agacé vers Delinda.

    Je règle un truc avec un client… Tu es payée pour te dessaper, mais également pour servir les ivrognes, alors rien ne t’empêche de t’en charger si tu trouves que ça ne va pas assez vite !

    C’était sorti d’une traite, et ça faisait vraiment du bien. S’il s’était agi de la patronne, Neve aurait fait preuve d’un peu plus de délicatesse – et encore, ce n’était même pas certain – mais dans la mesure où Delinda était une serveuse au même titre que toutes les autres, rien n’obligeait Neve à prendre ses commentaires avec bonne humeur…

    Et ma bière… ? meuf…

    Appelle-moi encore une fois « meuf »… - Neve se pencha vers lui afin que miss sainte-nitouche n’entende pas – je t’enfoncerais tes dents dans la gorge à coups de poing…

    Le client pâlit, guère rassuré par le regard un peu dément que lui adressait la serveuse. Un léger flamboiement de pupilles lui fut adressé, caché par la masse de cheveux de la mutante, et le client se redressa, l’air dessaoulé à présent…

    Euh… j’ai peut-être un peu trop bu… J’rentre chez moi… Et merci, hein !

    Le client s’en fut sans demander son reste, et Neve servit trois verres de whisky avant que le calme ne revienne au bar : le show suivant venait de démarrer, et du coup presque tout le monde s’était précipité pour avoir une place au plus près de la scène.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tromper l'ennui [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tromper l'ennui [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Hell's Kitchen :: Coyote Ugly-