Partagez | 
 

 Faut bien faire passer le temps..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Matthew Evans
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 611
Date d'inscription : 10/08/2007
Localisation : Les petits bateaux... ^^
Clan : Damnés
Age du personnage : 31 ans
Pouvoirs : Contrôle de la lumière, création d'illusion
Profession : Tueur à gage.
Points de rp : 392

MessageSujet: Faut bien faire passer le temps..   Sam 12 Sep - 16:52

    [Rp seul sauf si quelqu'un a envie de répondre..]


    Une cellule, plutôt grande. Le plafond sombre tant il était haut, le sol grand et clair.. La pièce, cloisonnée par des murs de béton, un panneau coulissant en métal et une vitre teinté contenait peu de chose. Une chaise, un lit, des sanitaires cachés par un mur peu épais et un plateau repas à moitié terminé laissé par terre à côté de la porte.
    Un homme était assit en tailleur sur le sol, au centre de la pièce. Il semblait grand et était musclé, ses cheveux étaient châtains, ses yeux.. fermés. Il semblait en pleine méditation, les jambes croisées, les bras posés dessus, les paumes vers le haut, mains plates. Il était simplement vêtu d'un pantalon de survêtement noir. Il avait une trace rouge sur le bras et un casque étrange sur la tête. Et je vous assure qu'il s'en serait bien passé.
    Matthew ouvrit les yeux, révélant ses yeux marrons clair. Alors qu'il refermait ses mains, sans perdre sa position, les lumières des quatre spots fixés au plafond à chaque coins de la pièce commença à s'intensifier. Le plafond devint vite parfaitement visible, bientôt inondé de lumière.

    Le panneau de métal s'ébranla et la lumière disparut pour revenir à son intensité d'origine, soit des ampoules de spots.. La porte coulissa laissant voir une femme brune de petite taille, une asiatique. Elle le fixa du regard, un regard froid.. Regard qui traduisait que c'était Zaan, et non Aeryn. Oui parce qu'elles étaient jumelles bien sur pour bien faire.

    Fais attention à ce que tu fais Matt, je ne voudrais pas avoir a te faire du mal.


    Elle se baissa pour ramasser le plateau repas.

    Oui, c'est vrai que me faire souffrir serait pour toi un véritable sacrifice..


    Zaan sembla afficher l'esquisse d'un sourire puis s'en retourna, refermant le panneau coulissant derrière elle.
    Matt afficha un air blasé et agacé à la fois. La bonne nouvelle aura été qu'il allait surement devoir faire équipe avec Aeryn pour le casse. C'était pas plus mal parce que, même avec une puce dans le bras, il aurait été capable de l'envoyer balader. Il avait aussi eu le nom de l'enlevée qui serait peut être avec lui, Emma Frost. Il ne savait rien d'autre sur elle, mais ca ne devrait surement pas durer. Ça faisait un petit moment qu'il était là maintenant, et qu'il n'avait pas quitté sa cellule.. Que donnerait-il pour au moins entendre une autre voix que celle des jumelles..

    Matthew chassa ces pensées de son esprit et disposa quatre verres en plastique devant lui, verres qu'il avait récupéré sur ses plateaux repas puis il se concentra sur ses lumières. Les lueurs gagnèrent en puissance et bien vite le plafond disparut encore dans le flot blanc.
    Matt leva un peu les mains, toujours fermées et sembla forcer sur ses poings, ses iris changèrent de couleur pour virer au jeune feu. Ses poings commencèrent à pivoter, lentement, difficilement. La lueur elle commença à diminuer, tout aussi lentement. La rotation des poings prit son temps et bientôt elle atteignit le point ou il ne pouvait plus tourner, dans les 200°. Il avait trop tourné..
    Revenant à 180°, oui car l'angle de rotation est important, il commença à ouvrir les mains alors que l'intensité lumineuse diminuait partout pour augmenter fortement à l'intérieur des spots. Les spots explosèrent, s'écrasant au sol un mélange de métal et de verre, alors que les lumières elles restaient au plafond. Quatre sphères lumineuses chacune de la taille d'une balle de tennis restaient en suspension.

    A une vitesse lente et constante, les sphère descendirent vers lui, en diagonale.. Le noir était de mise à ce moment là, la lueur des sphères ne dépassaient pas 10 centimètres autour d'elles. Matt les fit venir jusqu'à lui et les laissa un instant en suspension au niveau de sa tête, les observant.
    Il finit par tendre sa main vers une et l'accueillir en son creux pour l'emmener au dessus de l'un des verres. La relâchant, il se concentra dessus pour la faire descendre à l'intérieur. Au contact de la lueur autour de la sphère le verre se mit à fondre et a s'étaler sur le sol, liquide.
    Matt dit disparaitre la sphère, dans un son d'étincelles, puis approcha la seconde du second verre.
    Il fit descendre la lumière dans le verre mais là encore, il fondit comme neige au soleil et la sphère disparut dans le même son.
    Faisant la même chose avec la troisième, il tenta de comprendre pourquoi les verres fondaient avant d'être en contact avec la sphère mais il se rendit vite compte que la lueur déployait elle même une forte chaleur et qu'il devait en plus de condenser la lumière, condenser aussi la lueur.

    Ratant ainsi son coup pour la troisième, il approcha la quatrième sphère et la plaça au dessus du gobelet. Plissant les paupières, il se concentra sur la sphère pour faire diminuer la lueur. Il parvint à la réduire et à laisser seulement une fine couche de lueur autour du "noyaux" lumineux, d'environ un petit centimètre.
    Entreprenant maintenant de la faire entrer dans le verre, il la fit descendre, lentement.. La lueur semblait constante, ainsi que la sphère. Elle approchait de l'extrémité haute du gobelet et celui-ci ne semblait pas bouger. Gardant espoir, il continua de la faire descendre, tout aussi lentement, et réussit à faire entrer dans le gobelet l'extrémité basse de la sphère. Pourtant, pour une raison qui lui échappa, la lueur revint à sa taille normale et le verre disparut en un liquide brulant et incolore.
    Fermant les yeux pour repousser son agacement, Matt essuya son échec, silencieux.

    Rouvrant les yeux, Matthew soupira et rendit à la sphère sa consistance normale, c'est à dire il annula la condensation lumineuse et la remmena à l'état de simple sphère de lumière. Ses iris reprirent une couleur normale alors que la lueur de la sphère éclairait toute la pièce et allait se placer au centre de la cellule, éclairant suffisamment toute la salle..
    Matt se leva, transpirant, et alla jusqu'aux sanitaires. Ces sanitaires étaient vraiment basique, un lavabo contre un mur, non loin du lit, et une douche à l'italienne et des toilettes derrière un mur. Il alla jusqu'au lavabo et se passa de l'eau sur le visage: il était brûlant.

    Et encore quatre ampoules à changer..
Revenir en haut Aller en bas
 

Faut bien faire passer le temps..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Zone Industrialo-portuaire :: Entrepôts-