Partagez | 
 

 un peu d'air ! [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Narcissa S. Holbrook
Mutante de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2009
Localisation : le Coyote Ugly (Hell's Kitchen) / Greenwich Village
Clan : Damnés
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : venin toxique et aptitudes reptiliennes
Profession : stripteaseuse au Coyote Ugly, photographe pour Mars Investigations et sculpteuse d'objets en bois flotté à ses heures perdues...
Points de rp : 64

MessageSujet: un peu d'air ! [Max]   Mer 2 Sep - 22:53

    On ne pouvait pas réellement parler d’une soirée particulièrement agitée au moment précis ou Narcissa éteignait avec un certain dépit son poste de télévision. Il devait être à peu près 2 heures du matin, et malgré le fait qu’il s’agisse de son jour de congé la mutante s’ennuyait fermement parce qu’elle n’arrivait pas à fermer l’œil…

    Quittant son canapé devenu inconfortable, la jeune femme ouvrit la fenêtre pour faire entrer un peu d’air frais et s’accouda au rebord, laissant son regard errer dans la rue en contrebas. Rien de bien extraordinaire au niveau du décors parce qu’elle habitait un hôtel miteux de Hell’s Kitchen, et la vue finit par la lasser… Refermant peut-être un peu brusquement la fenêtre , Narcissa se dirigea vers la salle de bain et enfila des vêtements propres – jean sombre et top vert pomme, bref rien de trop extravagant – chaussa une paire de spartiates noires et passa la lanière de son sac à main sur son épaule, claquant la porte derrière elle tout en remettant ses cheveux ébène en place.

    La jeune femme rejoignit en une petite demi-heure de marche le quartier de Soho et les bars qui faisaient sa célébrité. Plusieurs devantures attirèrent l’attention de la jeune reptile, mais Narcissa se dirigea finalement vers le Bao’Bar, qui avait l’air particulièrement sympa et dont la musique lui parvenait depuis l’extérieur…

    Poussant la porte, Narcissa ne pu ignorer plus longtemps la douce mélodie qui s’élevait dans la salle. Ses yeux repérèrent bien vite une jeune femme blonde de petite taille debout derrière un micro sur la scène aménagée dans le fond de la pièce. Derrière elle, un guitariste et un troisième homme avec un synthé, le tout complété par la guitare qui pendait devant elle et qu’elle grattait de temps à autre… Narcissa se fraya un chemin jusqu’à la dernière table libre et croisa ses jambes tout en posant son sac sur la chaise près d’elle, adressant un signe impérieux à un serveur alors qu’elle se laissait aller contre le dossier de sa chaise…


    Ou… oui, mademoiselle ?

    Le jeune home avait bégayé lorsqu’il avait croisé le regard émeraude étincelant de la jeune femme. Il n’était pas rare en effet que beaucoup perdent leurs moyens devant le regard de Narcissa, et la mutante en jouait énormément depuis qu’elle s’était découvert ce don… Se penchant légèrement vers le serveur, sa réponse lui fut adressée en un murmure qui le força à approcher davantage, le souffle cours et l’air pas vraiment à l’aise…

    Un kir pomme…

    Le serveur resta encore quelques secondes à l’observer et finit par déguerpir, jetant de temps à autre un regard en direction de la reptile. Narcissa s’adossa de nouveau au dossier de sa chaise et attendit qu’on lui apporte sa commande… Une voix finit par résonner à sa droite.

    Salut beauté… tu m’en voudras pas si je m’assieds avec toi…

    Le regard de Narcissa s’orienta sur le type en question et son regard assassin s’appesantit sur lui alors qu’elle réprimant un sifflement d’avertissement qui ne demandait qu’à être entendu.

    Il me semble qu’il y a d’autres tables…

    Allez, sois cool… En plus je parie que des mecs comme moi, t’en vois pas tous les jours ^^

    Ca non, en général ils sont encore plus mal élevés que toi… - le sourire du type s’effaça un peu – Maintenant t’es gentil et tu te tires : j’attends quelqu’un !

    C’était faux, mais il n’avait aucun moyen de le savoir… Le type promena son regard autour de lui avant de reprendre la parole, toujours en faisant son malin.

    Et qui est-ce qu’une jolie fille comme toi attend ? Il est culotté de te faire attendre ton mec… mais par contre moi je suis là, et on pourrait s'amuser un peu tous les deux…

    Sans trop réfléchir lorsqu’elle sentit un homme essayer de se faufiler entre sa chaise et la table des étudiants assis derrière elle, Narcissa haussa un peu le ton pour se faire entendre…

    Moi toute seule, je pourrais sans doute faire entrer dans ton crane d’homme sous-développé que je ne suis pas intéressée… seulement, je crois que mon mec appréciera encore plus lorsqu’il te pètera les dents !

    Le type se pencha un peu plus, l’air menaçant cette fois…

    Pour l’instant, t’es toute seule… à ta place, je ferais pas la maligne, ma belle…

    La menace était claire… Alors lui, il ne rentrerait pas chez lui vivant…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Jeu 3 Sep - 11:22

Il s'en était fallu de peu cette fois si. Plus le réseau sauvait de mutant, plus les fédéraux devenait hargneux. Dans la matinée, Max avait été réveillé par la sonnerie de son téléphone. Un Mutant avait besoins d'aide, et des renforts n'étaient pas de refus. En quatrième vitesse, il avait été hors de son lit, habillé et prêt à agir.

Les fédéraux était déjà sur les traces du mutant et avait une sacrée longueur d'avance. Après quelques coups de fil, des excès de vitesses, des feux rouges grillé et des refus de priorité, le réseau reprenait les devants. Bien évidement les fédéraux n'avaient pas lâché le morceau pour autant et étaient sur leurs talons. Cependant, avec de la patience et un chouya d'ingéniosité, le jeune homme capable de projeter des vagues d'énergie balayant tout sur leur passage, avait mystérieusement disparu.

A la fin de l'opération, Max s'était retrouvé seul dans le quartier de SOHO, avec de l'adrénaline plein le corps. Rentrer chez lui seul et regardé la télé en grignotant ne l'enchantait guère. Une bonne balade lui sembla une bonne idée. Les rues de ce quartier n'étaient pas les plus dangereuse, mais l'un des autres avantages était ses bars.

Max prit la décision d'entré dans un bar au hasard, pour y prendre un verre, écouter un peu de musique, pensé à son fils et son ex-femme, puis rentré chez lui calme et dans de bonne conditions pour s'endormir sans avoir à tourner trois heures dans son lit. Il entra donc au hasard dans un bar. A peine avait il entrouvert la porte que la musique lui parvint. Une musique calme et douce. Tant mieux, une musique rapide et électrisante n'était pas ce qu'il lui fallait. Il balaya la salle du regard apercevant vers le fond deux tables libres. Elle se trouvait un peu à l'égard, ce qui n'était pas plus mal. Max n'aimait guère se mêler aux autres.

Quelques minutes plus tard une jeune femme vint s'assoir à la dernière table libre qui se trouvait à coté. Le serveur vint la voir pour lui demandé ce qu'elle voulait. Il était totalement hypnotisé par elle ce qui n'était que normal étant donné le charme qu'elle dégageait. Il fut tellement bouleversé qu'il n'aperçut même pas Max qui attendait lui aussi que l'on prenne sa commande et repartit vers le comptoir. Résultat, Max allait devoir se lever pour aller passer sa commande. Ou alors il avait la possibilité d'attendre qu'il apporte la commande de la jeune femme, et risquer d'être ignoré encore.

Il décida donc de se lever. Entre temps, un mec était venu importuné la charmante jeune femme. Qui le repoussait avec un peu plus de fermeté à chaque fois, mais c'était en vain. Mais alors que Max passait derrière elle un peu maladroitement, il entendit c'est parole et l'idée déplacé de se faire passer pour celui qu'elle attendait lui traversa l'esprit. Bien entendu, Max lui s'était laissé berné par cette excuse pour repousser l'importun car il n'était pas du genre à insister lourdement au près des femmes. Il se pencha alors vers la jeune femme et lui dit :

- Salut chérie. Excuse moi d'être en retard. Tu sais comment c'est au FBI, on a pas d'horaire.

Profitant de l'intervalle pendant lequel le regard du jeune homme allait de la jeune femme à Max, il lui adressa un clin d'oeil. Il espérait qu'elle entrerait dans son jeu et ne le jetterait pas. Enfin c'était surtout pour elle qu'il faisait cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narcissa S. Holbrook
Mutante de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2009
Localisation : le Coyote Ugly (Hell's Kitchen) / Greenwich Village
Clan : Damnés
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : venin toxique et aptitudes reptiliennes
Profession : stripteaseuse au Coyote Ugly, photographe pour Mars Investigations et sculpteuse d'objets en bois flotté à ses heures perdues...
Points de rp : 64

MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Ven 4 Sep - 10:48

    Aux prises avec le gros lourdaud qui l’exaspérait depuis déjà quelques minutes, Narcissa s’efforçait d’ébaucher un plan pour s’en débarrasser de manière définitive tout en employant les méthodes d’une femme typiquement sans défense… Haussant d’abord la voix pour se faire entendre, Narcissa adressa un regard venimeux à l’homme qui lui faisait face, histoire de lui montrer qu’absence de son petit-ami ou non, elle lui ferait sauter quelques ratiches d’ici à ce qu’elle quitte ce bar… Non mais oh, elle avait quand même été entraînée comme un projet Arme X, alors fallait pas déconner.

    J’ai dit que j’attendais quelqu’un… Ya un mot que tu ne comprends pas dans ce que je dis ou tu préfères que je te tape sur la…

    Narcissa fut interrompue par l’homme qui cherchait à se faufiler derrière elle, qui la baptisa « chérie » et s’excusa de son retard en enrobant un peu le tout pour que la pilule passe plus facilement. Pivotant légèrement, Narcissa leva les yeux vers lui et pu remarquer que l’homme en question était plutôt mignon… Accrochant un sourire ravageur à ses traits, la jeune femme attrapa l’avant-bras de ce petit-ami providentiel pour l’inciter à se pencher davantage vers elle : ses deux yeux couleur émeraude plongèrent dans ceux de Max peu avant qu’elle ne lui adresse quelques mots, l’air transie d’amour alors qu’elle lui rendait son clin d’œil de manière discrète…

    L’important, c’est que tu sois arrivé, non ?

    Un baiser fut posé au coin des lèvres de Max – oui, il rendait service mais ce n’était pas non plus une raison pour abuser – et Narcissa orienta de nouveau son regard sur le malotru qui lui faisait du rentre-dedans quelques secondes plus tôt. Ce dernier les observait tour à tour, semblant tenter de démêler le vrai du faux…

    Euh… Vous sortez vraiment ensemble, ou… ? Tu sors avec ce mec ?

    C’est pas faute de te l’avoir dit, pourtant…

    Le type se renfrogna et jeta un regard mauvais à Max avant de se lever.

    Un flic en plus…

    S’éloignant d’un pas lourd, le type alla se réinstaller au comptoir du bar. Narcissa relâcha enfin l’avant-bras de Max et lui adressa un sourire amusé…

    Merci beaucoup, chéri… ^^

    La jeune femme déplaça son sac pour libérer la chaise à sa gauche et l’indiqua à Max d’un mouvement de menton, ses yeux verts semblant étinceler avec malice…

    Vu le pieu que vous venez de m’enlever du pied, vous méritez bien un verre…

    La jeune femme adressa un autre signe impérieux au serveur qui accouru ventre à terre pour lui apporter son kir à la pomme. De nouveau, il sembla baver devant la reptile et Narcissa orienta de nouveau son regard vers Max, attendant qu’il commande quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Mar 8 Sep - 19:00

Au soulagement de Max, la jeune femme était entré dans son jeu, préférant visiblement la présence d'un autre inconnu que celui qui ne daignait pas la laisser en paix. Seulement ce soulagement disparu rapidement lorsqu'il croisa le regard de cette "jouvencelle en détresse", pour laisser place à un nuage émotionnel explosif où se mélangeait de la nostalgie, du désir et de la crainte.

Besoins d'une explication pour chacune de ses émotions ? Alors voici : la nostalgie était dû au fantôme de son ex-femme qu'il était censé retrouvé dans un futur lointain, le désir ne pouvait s'expliquer autrement que par l'emprise que ce regard étincelant, accompagné de ce visage au trait fin qu'un sourire harmonisait encore plus, pouvait avoir sur Max. Quand à la crainte, elle provenait du pouvoir de ces yeux auxquels peu de personne, pour ne pas dire aucune, ne pouvait dire non.

Ainsi donc, lorsque cette main délicate incita Le membre du réseau à ce pencher un peu plus, celui ci ne montra aucune résistance. Le trouble le laissait dans cette état de marionnette fut refoulé aussi vite, et autant que possible pour que le "lourdaud" ne s'aperçoive de rien.

- L’important, c’est que tu sois arrivé, non ?

L'espoir que sa petite amie est une voix horrible qui ferait fuir le plus en manque de tous les hommes s'évanouie, car tout comme c'est yeux émeraudes, cette voix recelait quelque chose qui la rendait tout autant envoutante. Un serpent n'aurait pas mieux envouter sa proie.

Sans prévenir, la jeune femme déposa un baisa au coin des lèvres de Max qui fut parcouru d'un frissons qu'il ne laissa pas apparaitre. Le nuage émotionnel s'épaissit un peu plus, lâchant des éclair chatouillant ses entrailles. Max détourna tant bien que mal son regard de son amour pour se tourner vers le boulet et lui jeté un regard des plus méprisant et signifiant clairement :"tire toi ou tu pourrais avoir des problème". En effet, Max n'avait que quelques coup de fils à passer pour faire de sa vie un enfer, mais il ne le ferait pas par principe. Cela ne signifie pas pour autant qu'il le laisserait importuner la jeune femme plus longtemps.

Après un vague moment de suspicions, l'importun parti laissant clairement apparaitre sa déception. Peut être qu'un jour il comprendrais qu'aborder une femme d'une telle manière était la dernière des solutions pour la charmer, même si Max en doutait nettement plus. Il était à présent loin, et il était sur qu'il ne reviendrait pas, mais Max ne le lâchait pas du regard. Pas pour s'assurer qu'il ne reviendrait pas, il le savait, mais par peur de la charmante créature qui se trouvait dans son dos. Il fut cependant bien obligé de ce retourné à ces mots :

- Merci beaucoup, chéri…

Max déglutit difficilement, bien que cette phrase avait été prononcé avec humour, elle venait de foudroyé Max sur place. Il s'apprêtait à s'enfuir en courant, mais le fait qu'elle retire son sac pour lui libéré la place ne lui laissa guère le choix que de s'assoir et de subir son charme. Sans la quitter du regard, tentant contre vents et marrés de résister à cette emprise, il s'assit donc lentement sur la chaise. Ça n'allait pas il devait se ressaisir.

- Vu le pieu que vous venez de m’enlever du pied, vous méritez bien un verre…

Une raison de plus de se ressaisir, elle n'allait guère supporter d'être en face d'un zombi incapable de parler, ou de regard autre chose que son visage. Le serveur arrivant telle un esclave sortit temporairement Max de sa torpeur. Il retint un sourire en voyant qu'il était dans le même état que lui. Sauf que lui regardait Max avec un désir fou d'être à sa place alors qu'il lui aurait volontiers céder s'il n'était pas lui aussi sous son emprise. Il regarda la jeune femme, puis de nouveau le serveur avant de dire :

- Une vodka limé... Avec beaucoup de vodka!... s'il vous plait...

Il regarda finalement de nouveau la jeune femme sans rien dire, oubliant même la politesse tant il était occupé à refouler toutes ces émotions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narcissa S. Holbrook
Mutante de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2009
Localisation : le Coyote Ugly (Hell's Kitchen) / Greenwich Village
Clan : Damnés
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : venin toxique et aptitudes reptiliennes
Profession : stripteaseuse au Coyote Ugly, photographe pour Mars Investigations et sculpteuse d'objets en bois flotté à ses heures perdues...
Points de rp : 64

MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Mer 9 Sep - 21:49

    Narcissa comprit qu’elle aurait peut-être mieux fait de s’abstenir du baiser au coin des lèvres de l’inconnu lorsqu’elle le sentit tressaillir. C’était à la fois un don et une malédiction d’être à demi serpent, et la jeune femme ne comptait même plus les fois où elle avait joué de ses charmes ou de son regard sur des clients naïfs du bar de striptease où elle travaillait depuis quelques mois… Seulement lorsqu’elle ne souhaitait pas mettre un homme en boîte, il fallait admettre que son don n’était pas sensé poser quelques problèmes.

    Le lourdaud s’éloigna après avoir exprimé son mécontentement relatif au fait que Narcissa soit déjà « prise », et l’inconnu mit un certain temps à lui faire de nouveau réellement face. Ses narines détectèrent un léger soupçon de peur, comme si en une seule phrase et un seul geste elle avait réduit à néant cet apparent contrôle de lui-même qu’il semblait avoir… Un sourire malicieux étira les lèvres de Narcissa lorsqu’elle le vit se tourner vers elle, déglutissant péniblement en donnant l’impression qu’il hésitait à s’asseoir sur la chaise de laquelle Narcissa venait de retirer son sac à main.

    Je ne mords pas, vous savez.

    Enfin pas comme ça...

    Ce n’était qu’un jeu pour elle, et voir jusqu’à quel point ce pauvre homme résisterait à l’envie de baver littéralement à ses pieds était au moins aussi intéressant que de faire courir le serveur dans tous les sens tant il était affolé par la reptile. Narcissa expliqua à Max qu’il méritait un verre en remerciement de la mise en fuite du dragueur lourd, et ce dernier sembla hésiter avant de finalement s’installer, ne quittant pas la jeune femme du regard durant toute la manœuvre…

    Joignant le geste à la parole, Narcissa fit signe au serveur qui accouru comme l’aurait fait un larbin pour sa souveraine. Un sourire fut adressé au pauvre employé, qui laissa échapper un rire un peu niais avant d’observer l’inconnu qui partageait la table de la mutante, une envie folle dans le regard… Narcissa recompta mentalement le nombre de jours s’étant écoulés depuis sa dernière mue et se promit d’envoyer moins de signaux aux représentants de la gent masculine, parce que les deux spécimens en présence peinaient vraiment trop à garder leur pleine maîtrise d’eux-mêmes…

    Max passa sa commande et le serveur tarda à déguerpir, fixant toujours l’inconnu avec envie. Narcissa laissa échapper un léger rire et orienta son regard émeraude en direction de l’employé pendant quelques secondes, revenant ensuite à Max tout en laissant glisser son index gauche sur le bord de son propre verre, son autre bras appuyé contre le plateau de la table.

    Le serveur finit par déguerpir, ne sachant pas trop s’il valait mieux pour lui aller chercher la commande de Max maintenant et revenir baver après, ou baver tout de suite et aller chercher la commande après… Flairant Max avec discrétion, la jeune femme pu constater sans problème que si elle persistait, elle finirait par lui liquéfier le cerveau.

    Ca va aller ? vous avez l’air vraiment contrit… Une invitation, ça peut se refuser, vous savez…

    S’il n’avait pas envie de lui parler, il aurait tout aussi bien pu s’en aller après avoir mis en déroute l’autre blaireau. Ok, ça aurait eu nettement moins de crédibilité, mais là il avait l’air à moitié traumatisé de se trouver face à Narcissa. Reprenant la parole de sa voix douce, la jeune femme se pencha légèrement vers Max, plongeant ses émeraudes dans son regard…

    Je m’appelle Narcissa… et j’espère qu’après un verre vous serez un peu plus bavard ^^

    Ce n’était pas dit méchamment, et Max pourrait percevoir la lueur d’amusement qui dansait dans les iris de la mutante…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Dim 13 Sep - 20:32

Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Max. C'était un sourire sympathique, mais qui montrait surtout que Max se retrouvait un peu bête. Il aurait eu le même sourire, mais un peu plus bête encore s'il avait su qu'elle était la nature de la jeune fille. EN attendant, il l'ignorait, et quand bien même, qu'est ce que ça changeait ? Il vivait volontiers avec des mutants, alors savoir qu'elle en était un ne l'aurait absolument pas déranger. Maintenant, il commençait un peu plus à se faire à la magnificience de la jeune femme. Une bonne chose, au moins, il allait pouvoir lui parler normalement et ne pas la regarder d'un air béa, comme un enfant regarderait une sucette.

Certes allait redevenir normal, mais même dans cette état là il ne saurait guère quoi lui dire. Répondre à ses remarques était déjà peut être un bon départ. Cependant, il ne trouva pas vraiment de réponse au fait qu'il aurait pu refuser "l'invitation". Qu'est ce qui l'avait poussé vers elle ? Excellente question. Ce n'était pas sa beauté, puisqu'avant de l'aider, il ne l'avait même pas vu. Non, c'était plutôt le besoins d'une présence, une présence féminine autre que celle des femmes qui se trouvait tous les jours en sa compagnie au QG des damnés et du réseaux. Était ce seulement un besoins, ou plutôt une envie ? Certainement un peu des deux, mêlé à l'envie de s'ouvrir à d'autre connaissance qui n'était pas lié à son travail.

- J'avoue être... Je tiens à préciser avant tout que je ne suis pas comme le type que nous venons de faire partir, je suis pas là pour vous séduire, vous ramenez chez moi et vous soumettre. Alors si je vous dis que si je suis un peu ébloui par votre charme et votre beauté, ne prenez pas ça pour de la drague.

Après tout c'est vrai, ce n'était pas du tout dans c'est intention, quand bien même cela aurait été, il n'aurait pas été lui balancé : "Hey ma belle ! t'es super charmante et tellement belle que je ne vois aucune autre fille dans ce bar. On prends un verre ensemble ? " Non, il trouvait cela un peu brut comme approche. Maintenant qu'il s'était exprimer, il se sentait encore un peu mieux.

- Et, pour être encore franc, sans vouloir me faire plaindre, si j'ai accepté votre invitation, c'est simplement pour sortir un peu de mon quotidiens, de ma solitude. Je ne vais pas vous racontez ma vie non plus, mais au moins vous savez pourquoi j'ai accepté.

Alors la jeune femme se présenta. Narcissa. Ce n'était pas un nom très courant, cela ne signifiait pas qu'il était moche. Max s'apprêtait à se présenter lorsque le serveur apporta son verre qu'il manqua de renversé tant il était captivé par Narcissa. Une fois de plus, il resta sublimé par Narcissa, et resta planté sur place, le regard rivé sur son visage, attendant ses ordres tel un petit toutou. Pathétique. Max finit par le lâcher du regard après avoir affiché un sourire amusé par l'effet que Narcissa pouvait provoquer sur les hommes, et tourna son regard vers elle. Puis il répondit d'un ton dégagé, mettant totalement à l'égard le pauvre serveur :

- Et moi Max, je suis enchanté de faire votre connaissance. Et rassurez vous, je ne compte pas rester muet à vous fixer tout le temps.

Maintenant que les présentation était faite, il ne restait plus qu'à les continuer et les approfondir.

- Alors Narcissa, que faites vous dans la vie, si ce n'est pas indiscret ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narcissa S. Holbrook
Mutante de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2009
Localisation : le Coyote Ugly (Hell's Kitchen) / Greenwich Village
Clan : Damnés
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : venin toxique et aptitudes reptiliennes
Profession : stripteaseuse au Coyote Ugly, photographe pour Mars Investigations et sculpteuse d'objets en bois flotté à ses heures perdues...
Points de rp : 64

MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Mer 16 Sep - 19:08

    Son « petit-ami » se décida à se décrisper un peu et Narcissa pu voir noire naître un sourire sur ses traits. Il était agréable de voir la différence entre l’expression qu’il arborait avant, et celle qui se lisait à présent sur son visage ; Narcissa porta son verre à ses lèvres et avala une petite gorgée de son cocktail avant de poser de nouveau son regard sur l’homme qui s’était installé face à elle…

    Les premiers mots qu’il prononça après s’être un peu décrispé incitèrent Narcissa à s’immobiliser. Peu habituée à ce qu’on prenne des gants avec elle, la jeune femme s’accouda avec nonchalance à la table, écoutant avec une certaine gourmandise les phrases pleines de respect que l’homme laissait échapper… Pour sûr, ça la changeait de ceux qu’elle devait supporter dans le cadre de son boulot au Coyote Ugly, et cela n’en était que plus appréciable. Son sourire s’étira de nouveau et ses prunelles émeraude semblèrent scintiller l’espace de quelques secondes…

    Pour ce qui est de mon éventuelle soumission… vous faîtes bien de vous abstenir de l’envisager en guise d’occupation de fin de soirée. Je prends cependant note du compliment en mettant de côté le fait que cela pourrait passer pour une tentative de drague : vous n’avez pas vraiment l’air d’avoir de point commun avec celui qui occupait cette chaise quelques minutes… un bon point pour vous.

    L’homme sembla un peu plus soulagé, et enchaîna de manière inattendue sur ce qui l’avait conduit à accepter l’invitation de Narcissa. La reptile haussa un sourcil avec étonnement et en oublia son verre l’espace de quelques secondes… Elle était entrée dans ce bar pour se changer les idées, et au final elle allait permettre à un inconnu de se changer les idées. Si ça c’était pas ironique…

    A vous entendre, vous avez l’air assez prisonnier de votre quotidien… Vous n’avez pas l’air d’être un agent fédéral, mais j’imagine que votre boulot doit être au moins aussi stressant… pompier ? journaliste ?

    Narcissa était plutôt bonne à ce petit jeu, restait à voir si elle n’avait pas perdu la main à force d’éviter de trop faire connaissance avec les gens qui l’entouraient. La perspective de pouvoir aiguiser davantage son sens de l’observation tout en s’amusant un peu devint particulièrement alléchante, et Narcissa croisa ses jambes sous la table avant de reprendre la parole…

    J’espère être capable d’interrompre cette routine étouffante, alors…

    Son regard comportait toujours cette étincelle de malice qui ne semblait jamais disparaître mais variait au rythme des humeurs de la jeune femme. Reptile jusqu’au bout des crocs, Narcissa pouvait exercer à sa guise un pouvoir de fascination des plus incapacitants sur les personnes qui croisaient sa route – hommes et femmes compris – hypnotisant à sa guise lorsqu’elle avait envie de s’amuser un peu. Max n’y couperait sans doute pas, mais pour le moment elle avait simplement envie d’en apprendre un peu plus sur celui qui lui avait ôté un boulet de la cheville…

    Narcissa se présenta, et le serveur empêcha son interlocuteur de faire en se plantant devant la table, la langue pendant presque jusqu’à ses pieds… Narcissa lui adressa un demi-sourire et reporta son attention sur l’homme dont elle venait d’apprendre le nom. « Max », c’était concis, c’était le moins que l’on pouvait dire. La jeune femme congédia le serveur d’un mouvement de main un peu exaspéré et plongea de nouveau ses yeux dans ceux de Max, happant ainsi son regard grâce à ses deux émeraudes flamboyantes alors qu’il promettait presque de ne pas la fixer comme un gros légume pour les minutes à venir…

    Enchantée également, et j’ai bien l’intention de vous faire parler… Vous n’aurez pas l’occasion de rester muet, parce que je déteste monopoliser la parole dans une conversation.

    Max décida de poursuivre sur sa lancée et demanda à la jeune femme ce qu’elle faisait dans la vie. Une question dont la réponse laissait toujours grandement perturbés les personnes l’ayant posée. Narcissa décida de ne pas déroger à ses habitudes et lui fournit sa réponse sans prendre de gants…

    Je suis stripteaseuse… Et vous, à quoi occupez-vous votre vie ? A quelque chose de plus enrichissant, j’espère ! ^^

    La jeune femme porta de nouveau le verre à ses lèvres, le regard pétillant de malice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Sam 19 Sep - 22:52

Le quotidien. Max s'y était lui même enfermé ses derniers années. Les raisons étaient diverse, mais la plus grande était la plus courante, fuir sa propre vie où la réalité n'était pas facile. Il approchait dangereusement de la trentaine, niveau vrai carrière professionnel il était en bas de l'échelle, il était célibataire, ignorait tout de son fils, s'il avait toujours ses pouvoirs, s'il était heureux, s'il allait bien... Bref, une vie pas très gai. D'y repenser lui donnait envie de payer son verre, s'excuser au près de Narcissa et partir en courant au Qg chercher un nouveau mutant à défendre. Mais pas ce soir. Il devait sortir de tout ça. Remonter à la surface et affronter ses problèmes.

Lorsque Narcissa lui demanda qu'elle était son boulot, il hésita. Que savait il d'elle ? Pas grand chose. Rien ne lui permettait de ce confier à elle librement sans risquer d'être découvert ainsi que le reste du réseau.

- Je suis avocat, et à coté j'aide les gens qui ont besoins de moi... A ma manière...

Il sourit lorsqu'elle dit qu'elle espèrerait le sortir de sa routine. Lui aussi espérait, même s'il y a longtemps qu'il c'était rendu compte qu'espérer n'apporter pas grand chose.
Ses pensées changèrent alors de cap. C'était fini de se lamenter sur sa pauvre existence sans rien y faire pour la changer. Ce soir, il avait l'opportunité de revivre. De sortir de l'ombre du fond de son esprit. D'arrêter de fuir une réalité qu'il n'aimait pas pour la remplacer par une autre.

- Streaptiseuse... Ce n'est pas un métier très courant. Ne croyez pas que je porte un jugement. Je peux même ajouter que je crois comprendre que mon opinion sur votre métier vous est guère important. Mais je respecte. De plus je suis sur que vous devez gagner plus que ce que je ne gagne avec mes pauvres honoraires d'avocat. A moins que mon idée sur le métier de streaptiseuse soit fausse.

Il rit à sa propre remarque, ce qui était aussi destiné à montrer à Narcissa qu'il ne le jugeait pas et qu'au contraire il était intéressée par son métier dont il ignorait pas mal de chose. En gros, il essayait de la faire parler de son métier pour évitez de parler du réseau. Seulement si elle n'aimait pas monopoliser la conversation et comptait faire parler Max, il faudrait changer de sujet.
Entre temps, le serveur apporta le verre de Max qui le gratifia d'un regard et d'un merci. Le serveur resta encore quelques instant le foudroyant du regard avant de regarder Narcissa espérant qu'elle jetterait Max pour le mettre à sa place. Max l'ignora donc et bu une gorgé de sa vodka ne s'inquiétant même pas de savoir si le serveur avait craché dedans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Narcissa S. Holbrook
Mutante de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2009
Localisation : le Coyote Ugly (Hell's Kitchen) / Greenwich Village
Clan : Damnés
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : venin toxique et aptitudes reptiliennes
Profession : stripteaseuse au Coyote Ugly, photographe pour Mars Investigations et sculpteuse d'objets en bois flotté à ses heures perdues...
Points de rp : 64

MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   Dim 20 Sep - 21:16

    Narcissa continuait d’observer Max avec cette gourmandise toute reptilienne dont elle pouvait parfois faire preuve par pur amour du jeu. Son verre tournait entre ses longs doigts fins, et son regard ne se décrochait que très rarement de celui de son interlocuteur… Ce dernier sembla hésiter lorsque la mutante lui demanda ce qu’il faisait dans la vie, et la jeune femme lui adressa un sourire amusé lorsqu’elle obtint une réponse. Ses sens de reptiles ne la trompaient que très rarement, mais l’odeur de Max s’était très légèrement modifiée lorsqu’il avait commencé à répondre, perdant quelques notes sucrées pour gagner en acidité ; acidité qui laissait présager que le mensonge n’était jamais bien loin… Bien entendu, elle n’avait aucun moyen « humain » de lui faire comprendre qu’elle savait, alors elle opta pour quelque chose de bien plus passe-partout.

    Avocat ? Ca doit être intéressant comme job, toutes ces magouilles à démêler, tous ces gens dans le besoin… Enfin, à condition d’avoir les moyens de payer les honoraires ^^

    Narcissa avait dit vouloir le sortir de sa routine au moins l’espace d’une soirée, et un sourire étira les lèvres du dénommé Max, qui revient sur les paroles de la jeune reptile et répéta le mot « stripteaseuse » sans toutefois qu’elle y décèle un quelque jugement péjoratif. Un sourire étira également ses lèvres, et encore davantage lorsque Max observa qu’il ne s’agissait pas d’un métier courant…

    C’est certes moins courant qu’un truc comme un avocat ou même une prostituée… mais ça me permet de conserver un minimum de dignité. Attention, je ne jette pas la pierre aux avocats, hein ! ^^

    Max laissa entendre que son opinion sur le métier de la jeune femme n’était au final pas important, et Narcissa se pencha légèrement vers lui avec malice, murmurant sa réponse avec humour…

    Dans un sens, c’est à peu près ça : c’est à peu près la seule chose pour laquelle je suis qualifiée qui ne soit pas un tantinet illégale…

    A la voir comme ça, on ne pouvait pas réellement se douter qu’elle avait reçu un solide entraînement et était en réalité une sorte de machine à tuer avec des ongles vernis et une apparence soignée ; sans doute parce qu’elle avait été éjectée du Projet Arme X alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, ça devait expliquer pas mal de choses…

    Au niveau des honoraires, je suis sûre que vous gagnez au moins autant que moi : deux ou trois grosses affaires juteuses, et en face une simple soirée de contorsion en ce qui me concerne…

    Là, il était clair qu’elle le taquinait. Max n’avait pas le profil de l’avocat-escroc qui se faisait du fric sur le dos des gens qu’il était sensé aider… mais c’était juste pour voir s’il trouverait quelque chose à répondre ; Narcissa aimait les joutes verbales plus que tout.

    Le serveur apporta le verre de Max et resta planté près de la table, semblant ne pas avoir remarqué que Narcissa venait de le congédier. Le regard de la reptile fora celui du serveur, et ce dernier déguerpis, l’air pas spécialement rassuré : il fallait dire aussi que ce n’était pas vraiment le genre de regard qu’il avait l’habitude de croiser, ou du moins pas de manière aussi acérée…

    Vous venez souvent ici ? En entendant la musique, je me demande encore pourquoi je n'ai jamais poussé la porte de ce br auparavant !


    edit du 19/12/09: topic terminé pour ma part, ça ne sera pas la peine de répondre...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: un peu d'air ! [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

un peu d'air ! [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo :: Bao'Bar-