Partagez | 
 

 une minute de méditation [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: une minute de méditation [fini]   Lun 1 Juin - 18:42

Minase marchait dans le parc, depuis sa plus tendre enfance rien n'était plus
agréable pour lui qu'une promenade au milieu des arbres.

La brise fraiche qui caressait son visage lui rappelait Tokyo .A cette époque de l'année les cerisiers commençaient à fleurir .

Il avançait le long du chemin lorsqu'il aperçut un arbre*Un endroit parfait
pour méditer *
se dit il en voyant l'arbre centenaire .

Tranquillement il se dirigea vers l'arbre. Lorsqu'il l'atteignit il s'assit avec précaution et posa sa canne , puis fermant les yeux il commença à respirer lentement.Petit à petit son esprit commença à se vider, tandis que Minase se focalisait sur le bruit du vent.

Les bruit du parc ne devinrent peu à peu qu'un lointain murmure .

Ces moments d'introspection avaient été pour lui un garde fou lorsqu'il était entre les murs de l'hôpital .

Minase resta un long moment à méditer , mais bientôt son estomac lui rappela qu'il n'avait pas encore pris de repas aujourd'hui.

Il se leva avec précaution , s'appuyant contre l'arbre et repris sa route.Fouillant ses poches , à la recherche de l'argent qui lui payerait son repas , il s'aperçut que ces dernières étaient désespérément vides.[/i*]Il va falloir que je que je trouve de quoi renouveler mes fonds*se dit il .

La nécessité de trouver de l'argent devenait chaque jours un peu plus problématique , son éducation lui interdisait de mendier ou de voler , mais trouver un emploi en étant mutant et étranger était particulièrement difficile . Pour couronner le tout son infirmité rajoutait une difficulté supplémentaire à une situation déjà complexe.

En proie à ses sombres pensées[i] Minase s'assit sur un banc .
Il contemplait le lac qui s'étendait devant lui .

La surface de l'eau l'attirait , elle lui semblait si paisible en comparaison à son esprit agité . Murmurant un koan , il s'efforçait de chasser la mélancolie qui tentait de s'immiscer en lui. La grandeur d'un homme se trouve dans sa force à traverser les épreuves la tête haute lui répétait souvent son père."Il faut que j'ai le courage du prunier et la patience de l'araignée ." dit il en poussant un soupir.

Fermant les yeux il se remémora son pays , il revit l'immense jardin familial dans lequel il aimait se promener . Au début de l'été les cerisiers en fleur illuminaient le jardin de leur couleurs flamboyantes . Il se levait souvent aux aurores pour voir le spectacle des premiers rayons du soleil passer à travers leur feuillage.
Bientôt la nostalgie fit place à la faim. Minase se pencha et ramassa un caillou , qu'il lança dans l'eau en le faisant ricocher.

Il revoyait son parcours ,ses études brillantes lui avaient ouvertes les portes des plus prestigieuses universités. *Tout allait pour le mieux jusqu'à cette satané mutation.A partir de là ça avait été la descente au enfers. D'abord ces maux de tête qui le laissait toujours affaibli , la peur et le rejet de son entourage l'avait précipité entre les main de ce monstre de Kurozawa . Ces dernières années l'humanité lui avait montré son visage le plus vil .


*Il aurait payé cher pour ne plus avoir à vivre en paria . Malheureusement l'humain n'était pas prêts à accepter des gens comme lui . Peut être que les humains percevaient les mutants comme ceux qui allaient les détrôner et voulaient les anéantir avant que cela arrive. Oui ,cela devait être ça les humains haïssaient les mutants parce qu'ils leur étaient supérieurs. La solution devait être de créer un monde sans humains où les mutants seraient libres d'exister sans avoir à craindre les représailles des êtres humains.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mer 3 Juin - 20:02

    8h15... Erf !

    Un début de journée pas spécialement au goût de Sélène, principalement parce qu'en plus d'être forcée de se lever de bonne heure un lundi matin, elle devait "accueillir" à l'agence un agent du Fisc qui souhaitait jeter un oeil à la comptabilité de Mars Investigations, agence qui n'était sienne légalement que depuis 8 mois. Bon, après tout s'il n'avait rien d'autre à f*utre que d'enquiquiner les honnêtes gens, c'était son problème... ou plutôt non, c'était aussi celui de Sélène, puisqu’elle était obligée de renoncer à une matinée originellement dédiée aux travaux dans sa suite du Dakota Hôtel… monde cruel ><

    Emergeant difficilement de son lit, Sélène parcourut le trajet menant à la salle de bains quasiment au radar, les yeux mi-clos et sa main droite glissant de long de chaque meuble dont elle connaissait l’emplacement quasi par cœur… La douche fut sans doute le moment le plus agréable des 30 premières minutes qui suivirent l’éveil de la jeune femme, et Sélène finit par s’enrouler dans un drap de bain immense et prit la direction de son dressing trop plein pour lui permettre de s’habiller de manière satisfaisante en moins de 15 minutes.

    Après avoir mis la main sur un jean bleu clair et un top blanc, Sélène enfila une paire de bottes en cuir marron à talons vertigineux, se dirigeant ensuite de nouveau vers la salle de bains pour les dernières « finitions »… Ses boucles relevées en un chignon lâche au-dessus de sa nuque, la mutante prit finalement sa veste couleur crème et sa besace marron-chocolat avant de se saisir des clés de l’Aston de son british de petit-ami et de quitter leur villa du bord de mer…

    9h35… put*in s’il y a des embouteillages dans Central Park, je vais être en retard…

    Ecrasant un peu plus la pédale de l’accélérateur, Sélène gagna de précieuses minutes au fur et à mesure qu’elle dépassait les limitations de vitesse ; à croire qu’elles ne s’appliquaient pas à elle…

    **

    Environ deux heures plus tard, c’est une Sélène passablement exténuée et exaspérée qui quittait l’agence Mars Investigations, après qu’un employé un peu trop zélé ait quasi fait sciemment des erreurs de calcul pour épingler la mutante pour une soi-disant fraude fiscale… Stratégie à laquelle Sélène avait répondu par son sourire le plus hypocrite, avant de faire venir Robert Scaglia, expert-comptable qui revérifiait systématiquement les comptes faits par Bérénice, elle aussi employée depuis quelques années à l’agence… Donc autant dire que celui qui espérait trouver une erreur faite volontairement risquait de chercher longtemps, particulièrement parce qu’en plus de Sélène et Bérénice, un expert certifié s’assurait du bon équilibre des comptes…

    Après avoir envoyé au diable cet employé trop zêlé et avoir avisé son supérieur de son alarmante incompétence, Sélène était donc passée en coup de vent dans l’une des boulangeries françaises qui bordaient Central park, et avait franchi les grilles de l’entrée sud, puis déambulé un peu sur les allées gravillonnées bordées d’arbres, de haies et de fleurs qui dégageaient en ce début de printemps des odeurs très agréables…
    Préférant quitter le chemin pour trouver un endroit calme où déguster son déjeuner, la jeune femme traversa une bande de pelouse et bifurqua jusqu’à un petit bosquet situé au pied de deux immenses saules pleureurs qui projetaient une semi-ombre où Sélène avait bien l’intention de s’installer pour pique-niquer tranquillement…

    Passant devant un banc sur lequel une jeune femme brune semblait se triturer les méninges dans tous les sens, Sélène ralentit progressivement l’allure lorsqu’elle arriva en vue de la place qu’elle venait de choisir. Ses pas stoppèrent quelques secondes plus tard, et elle jeta un dernier coup d’œil à son portable pour vérifier si personne n’avait commis d’impairs au QG flambant neuf – manquerait plus que quelqu’un y foute le feu, avec ce que ça lui avait coûté ! – et reprendre finalement sa quête de l’endroit parfait pour pique-niquer…

    Sélène poursuivit sa traversée et repéra un arbre qui ombrageait un petit coin de pelouse des plus accueillants. Contournant le tronc, elle finit néanmoins par s’arrêter net lorsqu’elle remarqua que la place était déjà prise par un homme occupé à peindre, et changea de direction pour rejoindre les bords du lac…

    La mutante passa devant le banc occupé par Minase avec l’espoir d’en trouver un libre où elle pourrait s’installer de ce côté-ci du parc, mais chaque banc bien placé demeurait désespérément occupé… Rebroussant chemin tout en projetant de passer de nouveau devant cet homme qui contemplait le lac, Sélène jeta de nouveau un œil à son portable…

    La poisse ! ><

    Cela lui avait échappé, mais il était des plus frustrant de ne jamais trouver une foutue place où s’installer dans un par aussi grand et qui demeurait toujours à moitié vide lorsqu’elle n’avait pas le temps de profiter de sa journée… La vie était vraiment injuste…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 4 Juin - 8:13

Les mots de la jeune femme ramenèrent Minase à la réalité. Il leva les yeux et observa la jeune femme. Il commença à la détailler . Son allure et sa démarche était sans le moindre doute celle d'une femme active . Elle lui rappelait ces gajins avec qui son père avait l'habitude de faire affaire .

*Était elle une riche héritière ou une simple femme d'affaire ?* Minase n'aurait su le dire mais il était évident que cette femme possédait une autorité naturelle , c'était le genre de femme qui obtenait toujours ce qu'elle voulaitL'assurance de Sélène contrastait avec sa propre timidité .

Il éprouvait une certaine fascination pour cette femme . Sélène incarnait tout ce que Minase ne serait jamais : une personne entreprenante à qui tout réussi , quelqu'un qui n'a pas besoin de se cacher pour survivre . Minase ne pouvait s'empêcher d'envier Sélène , il aurait tant voulu être le même genre de personne . Malheureusement sa timidité l'empêchait de s'affirmer et son apparence lui avait déjà valu tant de réaction de rejets . Si la vie n'avait pas fait de lui un mutant haï et rejeté , sans doute il serait lui aussi une personne comme elle. Plus il se comparait avec Sélène et plus sa condition de mutant lui semblait détestable . *Cette maudite mutation lui avait décidément gâché la vie . A quoi avaient servie toutes ses études et son éducation si il devait vivre relégué au rang de paria ?*

Il baissa la tête et ramassa un caillou qu'il lança rageusement dans l'eau . Il regardait les gens autour de lui ,* pour toutes ces personnes il était une créature monstrueuse.* Puis ses pensées revinrent vers Sélène ,* elle n'aurait jamais à vivre cachée et chassée comme un animal , contrairement à lui. Était elle consciente du privilège qui était le sien , probablement pas . On ne prenait vraiment de la chance qui est la notre que lorsque cette dernière disparaissait.*

Minase en était à ces considérations lorsqu'il vit Sélène revenir dans sa direction , visiblement elle n'avait pas due trouver de banc où s'installer . Il se leva avec précaution et rajusta son chapeau et son manteau de manière à cacher ses traits de mutant pour ne pas effrayer la jeune femme .

Tandis qu'elle était près de lui il lui montra le banc .

"Vous pouvez vous installer ici si vous le souhaitez " dit il de sa voix murmurante en essayant au maximun de cacher son apparence .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Lun 8 Juin - 11:34

    Pestant comme à son habitude lorsque quelque chose venait la contrarier. Sentant finalement un regard sur elle, Sélène pivota légèrement et remarqua assez rapidement que c’était l’homme assis sur le banc qui faisait face au lac qui l’observait avec une légère insistance… Ce dernier finit par balancer un caillou dans le lac, avant de cesser de s’intéresser à Sélène pour observer les gens alentours, qui discutaient gaiement, lisait calmement ou se trempaient les pieds au bord du lac, et Sélène jeta un dernier regard circulaire aux bancs qui entouraient le lac, essayant de voir s’il y en avait un de libre 2 minutes après qu’elle ait pourtant remarqué que tous étaient déjà occupés…

    Les yeux rivés à l'écran de son portable, Sélène essayait de déchiffrer avec difficulté le message texte qui lui avait été adressé, et qui visiblement avait été réfigé par un ado fâché avec la langue anglaise. Aux mots abrégés de manière surprenante et incompréhensible se mêlaient de grossières fautes de grammaire et d'othographe, si bien que Sélène se contenta simplement de supprimer ce message indéchiffrable. Le portable fut de nouveau glissé dans son sac...

    Un mouvement attira son attention en bordure de son champ de vision, et vit finalement l’homme remarqué quelques minutes plus tôt se lever de son banc, le visage presque entièrement dissimulé par son chapeau de paille. Il lui indiqua le banc qu’il venait de quitter et lui précisa qu’elle pouvait s’y installer si elle le désirait. Un sourire aimable étira les lèvres de Sélène, qui rejoignit l’homme au chapeau en quelques pas…

    C’est très gentil de votre part, mais si vous attendez quelqu’un… enfin disons que je peux aller me chercher un autre banc ^^

    La voix de cette homme était très légèrement audible, et sa canne laissait croire qu’il s’agissait d’une personne assez âgée… Sélène déposa le sac en papier kraft contenant son pique nique sur le banc, et tendit sa main à l’inconnu, continuant de sourire avec amabilité…

    Sélène… et j’insiste pour que vous ne quittiez pas ce banc à cause de moi.

    Partager un banc, oui… mais chasser son occupant ne figurait pas au nombre des choses que Sélène pouvait concevoir… Attendant la réponse de son interlocuteur, la mutante finit par s’installer sur le banc et croiser ses jambes avec cette classe qui lui était propre.

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Lun 8 Juin - 12:31

"Je me nomme Tonho Minase, hajime -mashite Sélène sama (enchanté de faire votre connaissance en japonais)"

Minase accompagna ses parole par la salutation d'usage chez lui. Lentement il s'inclina en mettant ses mains à plat contre le devant de ses cuisses.

Puis il se rassit lentement , prenant toujours garde à ne pas montrer son visage .

Minase était légèrement intimidé , depuis trois ans ses seuls contacts avaient été le personnel de l'asile et les moines du temple d'Okinawa .

Maintenant qu'elle était assise devant lui , il était certain que Sélène était une femme du monde . Sa posture et sa prestance ne laissaient aucun doute à ce sujet .

" Ne vous inquiétez pas , je n'attends personne . "

"Êtes vous sur que ma présence ne vous dérange pas ?" demanda t 'il enfin de sa voix murmurante.

La vue de la nourriture lui réveilla son estomac qui poussa un grondement . Gêné Minase espérait que la jeune femme ne s'était aperçu de rien . Sa main se crispa sur sa canne , la blancheur de cette dernière contrastait avec la noirceur de son manteau .

Bientôt le grondement se fit plus impérieux , soucieux de ne pas importuner la jeune femme , Minase se leva , décidé à partir avant que le grondement ne devienne trop audible. Mais la faim l'affaiblissait trop et il ne trouva pas la force de se lever .

Il commença alors à calligraphier sur le sol avec sa canne , espérant que la concentration qu'il accorderait à son kanji suffirait à lui faire oublier sa faim .

Lentement il commença à tracer une série de caractères ,chaque minutes qui passait le grognement de son estomac devenait de plus en plus fort.


Bientôt il du poser la main sur son estomac en priant pour que la jeune femme ne s'en aperçoive pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 11 Juin - 20:16

    Sélène ne fut qu’à moitié surprise d’entendre l’homme à la canne se présenter en mêlant anglais et japonais, ce qui lui tira un sourire très léger… L’époque où elle avait vécu de ce côté du globe était très lointaine, mais elle n’en oubliait pas moins les règles de politesse de base…

    Enchantée également, Tonho-San…

    La mutante avait joint ses mains pour accompagner son salut, et continuait d’afficher ce sourire bienveillant qui ne quittait que très rarement ses lèvres. Tonho n’avait pas eu le même mouvement de mains que Sélène, et la jeune femme en déduisit assez rapidement qu’il devait probablement venir d’une région du Japon qu’elle ne connaissait pas ou alors que les règles de politesse avaient évoluées sans qu’elle ne puisse le vérifier, puisqu’elle n’avait jamais remis les pieds au Japon depuis sa rencontre avec Jason, le plus prétentieux et manipulateur de ses exs… Cela remontait à peu près à 1350 et des brouettes, donc c’était lointain…

    Tonho se réinstalla sur le banc, et Sélène pu ainsi remarquer qu’il prenait grand soin de ne pas montrer son visage. Bon après tout il était libre de vivre sa vie comme il l’entendait, mais cela gênait légèrement Sélène de ne pas pouvoir sonder son regard, ne serait-ce que pour savoir ce qu’il pouvait avoir en tête… Son malaise se ressentait néanmoins sans que Sélène n’ait besoin de poser son regard sur lui, et elle s’abstint donc de trop l’observer pour ne pas ajouter lui en rajouter une couche. Il finit par lui dire de ne pas s’inquiéter parce qu’il n’attendait personne, avant de lui demander une nouvelle fois s’il ne la dérangeait pas…

    Bien sûr que non ^^ Je n’attends personne, et si vraiment vous m’ennuyiez je vous l’aurais déjà dit… ne vous inquiétez pas !

    Cela n’avait pas été dit méchamment : Sélène était une femme des plus franches, alors lorsque quelqu’un lui tapait sur les nerfs ou l’importunait, elle n’hésitait jamais à le lui dire… même si la personne en question était quelqu’un qui faisait 4 Sélènes de largeur et avait 2 têtes de plus et était susceptible de lui dévisser la tête avec une simple baffe…

    Sélène déballa méticuleusement son repas et entendit l’estomac de son voisin gronder. Un léger sourire étira ses lèvres, alors qu’elle ôtait le film qui fermait la barquette de pommes frites qu’elle avait achetée. L’estomac de son voisin se manifesta de plus belle, alors qu’à l’extrémité de son champ de vision Sélène voyait blanchir la main qui était posée sur sa canne…

    Quelques secondes après, l’homme se mettait à tracer des symboles dans les gravillons qui recouvraient le chemin. Sélène s’interrompit en plein déballage de sa salade verte, accompagnée de lardons grillés, de maïs, de croutons et de cubes de féta…

    C’est quelque chose que j’aurais bien aimé apprendre à lire, mais je n’en ai pas eu la patience… ou plutôt, j’ai manqué de temps… Mais ça revient au même au final…

    L’estomac de Tonho gronda une nouvelle fois, et Sélène finit par lui tendre sa barquette de pommes frites ; leur aspect croustillant ne le laisserait probablement pas indifférent…

    Allez-y, c’est offert de bon cœur ^^

    Le partage était l’une des premières choses que Sélène avait dû apprendre dans sa jeunesse loin d’être dorée…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 11 Juin - 21:30

Minase fut extrêmement gêné , mais aussi troublé . Depuis sa mutation il avait été traité comme un monstre et la gentillesse de la jeune femme était quelque chose de nouveau pour lui .

"Arigatô gozai-masu ( Merci beaucoup en japonais) Sélène-sama" dit il en baissant humblement la tête . Sa voix tremblotante trahissait son émotion.

"Itadaki-masu (formule de politesse se rapprochant de bon appétit)"

Minase , releva légèrement son chapeau , découvrant ainsi son visage . Ses traits exprimaient la reconnaissance .Il dévora la barquette de frites avec un appétit féroce .

Il était tellement pris par son repas qu'il ne s'aperçut pas que son visage était découvert.

Lorsque son estomac fut satisfait , il regarda Sélène avec intensité .

"Je vous suis infiniment reconnaissant Sélène-sama ,grâce à vous je reprends un peu espoir . Je ne sais comment vous remercier de la bonté que vous avez montré à l'étranger que je suis ."

Il prononça ces mots avec un ton grave . Il s'inclinait pour montrer sa gratitude comme cela était l'usage dans son pays.

Décidément l'Amérique le laissait perplexe , ici les gens arrivaient à se montrer plus humains que ses compatriotes . Peut être avait il une chance de vivre librement finalement . Le geste de Sélène l'avait profondément touché et Minase lui vouait désormais une reconnaissance sans bornes. Il éprouvait envers elle cette dévotion qu'avaient les samouraïs pour leur seigneurs .

Il restait là ,ne sachant pas comment remercier la jeune femme. Bien sur le geste de Sélène était anodin mais pour quelqu'un qui avait vécu en paria comme lui , il prenait une importance capitale . Depuis sa mutation rares étaient ceux qui lui avaient témoigné de la bienveillance . Il était venu à se considérer comme une erreur de la nature . Sélène par cet acte lui avait symboliquement rendu son humanité .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mar 16 Juin - 11:30

    Tonho remercia Sélène d’une voix légèrement tremblante, et lui souhaita ensuite bon appétit… enfin du moins c’était ce qu’il semblait à la jeune femme, dont le japonais s’était un peu rouillé après quasiment 200 ans sans en parler un seul mot… Bien sûr, quelques bribes persistaient de manière à ce qu’elle puisse soutenir poliment une conversation assez basique, mais pas suffisamment pour qu’elle puisse se lancer dans un grand discours…

    Bon appétit à vous également ^^

    Sélène vit ensuite Tonho relever son chapeau de paille et pu observer son visage anguleux qui exprimait une profonde reconnaissance alors qu’il dégustait les pommes frites que la jeune femme lui avait offertes. Elle ne remarqua pas tout de suite la couleur rouge de ses pupilles, mais s’abstint de commentaires lorsque ce fut fait, mettant cette couleur peu courante sur le compte de probables lentilles de contacts…

    Tonho se tourna finalement vers Sélène après avoir terminé l’intégralité de la barquette de pommes frites, et la remercia une nouvelle fois en précisant qu’elle venait de lui redonner un peu d’espoir… Sélène ne répondit pas de suite et le laissa terminer ses remerciements, apprenant par la suite qu’il comptait la remercier de sa bonté…

    Oh, vous savez… ce n’était pas grand-chose ! ^^ Vous avez dit être étranger : vous êtes arrivé à New York depuis longtemps ? Non parce que sans vouloir tomber dans le cliché, votre anglais est vraiment impeccable ^^

    Affamé comme vous l’étiez, j’espère que vous ne vous étiez pas perdu dans ce parc…


    Sélène adressa un sourire adorable à Tonho, soutenant son regard en remarquant les points noirs qui entouraient ses iris rouges… Celui qui avait réalisé ces lentilles était vraiment un as, parce qu’on aurait cru qu’il s’agissait de ses yeux…

    De par votre manière de vous exprimer, j’en déduis que vous venez du Japon… mon japonais étant un peu rouillé, je ne parviens pas à savoir de quelle province vous venez ^^

    Sélène tendit à Tonho l’un des deux cubes de nougat qu’elle avait acheté un peu plus tôt dans la journée, conservant ce sourie bienveillant qui semblait ne jamais devoir quitter son visage…

    Du nougat… c’est très bon également ^^

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mar 16 Juin - 15:18

Minase s'inclina de nouveau en guise de remerciement . L'attitude de Sélène était une agréable surprise pour lui . La jeune femme ne semblait pas révulsée par son apparence peu commune . Le fait que la jeune femme employait une forme de japonais archaïque ne lui échappa pas .

"Je suis arrivé dans votre pays depuis quelques semaines seulement ." dit il simplement avec un sourire timide . Comment aurait il pu lui expliquer les circonstances qui l'avaient poussé à s'exiler de la sorte .

"J'ai eu le privilège d'avoir de très bons professeurs ." ajouta humblement Minase.

"Vous avez un excellent sens de l'observation , je suis japonais effectivement . Ma famille est installée à Tokyo depuis plusieurs générations . "


Sélène lui dit qu'elle espérait qu'il ne s'était pas perdu dans le parc .

"Non ne vous inquiétez pas , je connais ce parc . A vrai dire j'aime beaucoup cet endroit il me rappelle celui qu'il y a chez moi . " Minase prononça ces mots avec un ton triste qui contrastait avec son sourire .

Le Japon lui manquait , il aurait aimé pouvoir revenir chez lui . Malheureusement la situation dans laquelle il se trouvait lui interdisait tout espoir de retour tant que la mort de Kurosawa ne serait pas une affaire classée . Pour couronner le tout il avait placé son père dans une position délicate et il n'osait pas affronter son regard . Il espérait que le scandale disparaitrait rapidement.

"Vous même parlez remarquablement notre langue ." ajouta le jeune homme avec douceur.

Minase prit le morceau de nougat avec délicatesse .La bienveillance de Sélène le réconfortait .

"Arigatô gozai-masu Sélène-sama." ajouta le jeune homme en inclinant la tête .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 18 Juin - 15:18

    (pardon pour le retard, je voulais poster une réponse vraiment bien... ^^)

    Sélène ne fut pas surprise de voir Tonho s’incliner une nouvelle fois pour la remercier et lui adressa un sourire adorable alors qu’elle terminait son repas. Il lui expliqua être arrivé aux Etats-Unis il y avait quelques semaines, gratifiant la mutante d’un sourire empreint de timidité. Il n’avait pas l’air à l’aise pour tout ce qui concernait les échanges, peutètre avait-il mené une vie d’ermite, ou avait-il dû se débrouiller pour survivre par ses propres moyens… Tonho précisa avoir eu de très bons professeurs d’anglais et Sélène acquiesça, visiblement d’accord avec lui… Il félicita ensuite Sélène pour la qualité de son sens de l’observation, et Sélène lui adressa un sourire malicieux…

    Merci ^^ C’est une qualité qui m’a permis de tirer mon épingle du jeu à maintes reprises…

    Tonho confirma qu’il était japonais, et que sa famille était installée à Tokyo depuis plusieurs générations… La jeune femme acquiesça sans rien ajouter de plus ; elle ne connaissait pas vraiment cette région, et n’avait probablement jamais dû y mettre les pieds…

    Sélène laissa entendre avec humour qu’elle espérait que Tonho ne s’était pas perdu dans le parc, et ce dernier lui expliqua qu’il connaissait ce parc parce qu’il l’aimait beaucoup et lui rappelait un parc qui se trouvait près de chez lui… La tonalité de sa voix laissait transparaître une certaine tristesse qui n’échappa pas à Sélène. Rangeant les reliefs du repas qu’elle avait partagé avec Tonho, la jeune femme se tourna un peu plus vers lui…

    Avez-vous déjà eu l’occasion de vous installer sous l’immense saule pleureur qui se trouve de l’autre côté du lac ? Ses racines émergentes sont le théâtre des aventures d’enfants téméraires, de couples désireux d’avoir un peu d’intimité ou de gens simplement désireux de méditer un peu… C’est un endroit que je trouve très reposant, et à la limite du… mystique… oui, je crois qu’on peut dire ça ^^

    Ce qui manque ici, ce sont des arbres fruitiers, ou du moins des arbres qui connaissent une floraison suffisamment visible pour égayer l’endroit… Un platane ou un chêne, au final ça reste assez figé comme arbre ^^

    Tonho félicita ensuite Sélène sur la manière dont elle parlait le japonais, et la jeune femme lui adressa un sourire radieux…

    C’est un vieil homme qui m’en a appris les rudiments… hélas, par manque de pratique je crains de n’avoir quelque peu perdu la main… Mais je suis tout de même fière de ne pas vous avoir insulté par mégarde ^^

    Sélène laissa échapper un léger rire et tendit un morceau de nougat à Tonho, et reprit la parole en songeant que son petit trait d’humour échapperait peut-être à son interlocuteur…

    C’était malheureusement arrivé lorsque j’ai commencé à apprendre le polonais avec un ami… Au lieu de lui souhaiter une bonne journée… enfin vous savez, une syllabe mal prononcée et ça se termine en catastrophe ^^

    Sélène déballa méticuleusement son propre carré de nougat et sourit à Tonho lorsqu’il lui souhaita de nouveau bon appétit. Il était décidément très bien élevé…
    Observant légèrement à la dérobée son interlocuteur, Sélène finit par reprendre la parole…

    J’aime beaucoup vos lentilles. Je les trouve très réalistes, celui qui vous les a vendues ne s’est pas moqué de vous ^^

    A observer l’allure générale de Tonho, le vernis noir qui couvrait ses ongles et ses prunelles rouges vif cernées de points noirs, Sélène en avait tout simplement conclu qu’il devait affectionner le look gothique… mouvement spirituel dont Sélène avait elle-même fait partie à un moment, mais très peu de personnes étaient au courant de ce point de détail.

    Je connais une boutique dans Soho qui en vend de très bonne qualité, ainsi qu’un nombre incalculables d’accessoires du même type. Si cela vous dit, je pourrais vous y accompagner ^^

    Avenante, polie et adorable… une Sélène que seuls les gens polis avaient la chance de connaître…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 18 Juin - 17:49

(pas de soucis..de mon coté je vais essayer d'améliorer mon rp..)

Sélène lui si il avait eu l'occasion de s'installer sous le saule pleureur , lui décrivant l'endroit avec un certain lyrisme . Puis elle fit une remarque sur le fait que le parc manquait d'arbre fruitier .
"Je connais cet endroit , j'ai eu l'occasion de méditer sous cet arbre à la vigueur ancestrale."

"Si vous aimez les arbres au feuillages chatoyants , vous devriez apprécier les parcs du japon. La bas on y plante des cerisiers . Lorsque vient le printemps les rayons du soleil font ressortir les nuances rosées des pétales . En automne , ils prennent une couleur ambrée qui, mélangée aux teintes rouges des autres feuillages, illuminent le paysage ."

Il prononça ces mots avec l'emphase dont font preuve les exilés lorsqu'ils parlent de chez eux.

Sélène lui expliqua que c'était un vieil homme qui lui avait apprit les rudiments du japonais, en ajoutant avec un léger rire qu'elle était heureuse de ne pas l'avoir insulté par erreur comme cela lui était arrivé lorsqu'elle apprenait le polonais avec un ami.

"Effectivement , l'homme qui vous a apprit notre langue devait être âgé. Cette forme n'est plus utilisée depuis plusieurs décennies. Ceci dit elle est parfaitement correcte du point de vue de la langue. "

Minase ajouta ces mots avec un ton rieur. Décidément la jeune femme ne cessait de le surprendre , rares étaient les gaijins(non-japonais) à parler le japonais , plus rares encore étaient ceux qui connaissaient le japonais ancien .

"Rassurez vous , à aucun moment vous ne m'avez manqué de respect par mégarde Sélène-sama"
dit amicalement Minase.

Puis Sélène le complimenta sur la qualité de ses lentilles de contact , les trouvant particulièrement réalistes . Elle lui indiqua ensuite qu'elle connaissait un magasin à Soho qui vendait ce genre de lentilles ainsi qu'un certain nombres d'accessoires .

"Pardonnez moi de vous contredire Sélène-sama , mais je ne porte pas de lentilles de contact "

Minase baissa humblement la tête en prononçant ses mots .


Dernière édition par Tonho Minase le Jeu 25 Juin - 8:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mer 24 Juin - 20:15

    Tonho avoua connaître l’endroit du parc que venait d’évoquer Sélène, et la jeune femme esquissa un léger sourire, peu habituée à rencontrer des gens capables d’apprécier à sa juste valeur un petit coin de verdure… et encore moins lorsqu’ils étaient capables de les décrire avec autant de justesse…

    Son interlocuteur évoqua les parcs de son Japon natal, et les images semblèrent s’imposer à l’esprit de Sélène… Sa période japonisante n’avait durée que quelques décennies, du moins suffisamment longtemps pour qu’elle parvienne à mettre suffisamment d’argent de côté pour racheter sa liberté à l’empereur de l’époque. C’était à croire que les harems étaient dans sa « jeunesse » des endroits où elle était sûre d’échouer, et où à chaque fois un homme devait l’en sortir… Chassant la partie la plus désagréable de ce souvenir, Sélène tâcha de ne repenser qu’à l’immense parc qui se trouvait dans l’enceinte du palais et dans lequel elle avait apprécié de pouvoir être tranquille et seule avec elle-même…

    Vous savez… c’est grâce à ce genre d’envolées lyriques que l’on reconnaît les gens qui ne sont pas de cette ville… Et je ne dis pas ça méchamment, bien au contraire ^^

    Sélène marqua une petite pause et prit une inspiration avant de poursuivre…

    L’espoir semble avoir fui les rues autant que les cœurs… Tout est tellement… morose… Il nous faudrait effectivement quelques cerisiers, la plus grosse quantité possible pour chasser la grisaille ambiante…

    Tonho expliqua ensuite que l’homme qui avait appris le japonais à Sélène devait être vraiment très vieux, parce que cette forme de japonais n’était plus très utilisée de nos jours… Le sourire de la jeune femme devint plus amusé, et elle acquiesça lorsque son interlocuteur conclut que linguistiquement c’était tout de même très correct. Tonho rassura ensuite Sélène sur le fait qu’elle ne lui avait pas manqué de respect, et ce même par mégarde…

    J’en suis soulagée ^^ J’ai toujours peur de dire quelque chose d’irréparable, et encore plus lorsqu’il s’agit d’une langue que je n’ai pas eu l’occasion de parler depuis longtemps… Hormis dans le quartier japonais, chinois ou parmi les chauffeurs de taxi, rares sont les new-yorkais d’origine asiatique capables de parler la langue de leurs parents… C’est dommage de perdre un héritage ancestral, mais on ne peut pas obliger les gens à respecter les traditions ; du moins pas aux Etats-Unis…

    Sélène s’interrompit ensuite lorsque Tonho s’excusa et précisa dans la foulée qu’il ne portait pas de lentilles… La jeune femme ne pu s’empêcher de fixer les prunelles rouges de son interlocuteur pendant quelques secondes, avant d’opter de nouveau pour une image plus globale de son visage… Un sourire étira les lèvres de la jeune femme…

    C’est juste que… enfin avec votre vernis à ongles noir et ce que j’ai pris pour des lentilles… Je vous ai bêtement pris pour un amoureux du style gothique ^^ … je suis vraiment confuse…

    Tonho baissa les yeux, donnant l’impression de s’en vouloir à présent… Sélène posa sa main aux doigts fins sur son avant-bras et lui adressa quelques mots à voix basse…

    Il n’y a pas de mal… Vous savez, il n’y a pas à avoir honte ou à être gêné d’être un mutant…

    C’était la seule explication pour la couleur et les motifs de ses yeux…

    Si je peux juste me permettre un conseil Tonho-San… les autorités américaines ne sont pas vraiment bien disposées pour tout ce qui touche de près ou de loin à la mutation… Vous devriez prendre garde et mettre ces charmants motifs sur le compte de lentilles de contact, de manière à ne pas être inquiété…

    Pédagogue comme elle l’était, impossible pour Sélène de ne pas le prévenir de ce qu’il risquait en s’exposant ainsi…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mer 24 Juin - 22:22

hrp : je vais changer la couleur de mes paroles car le rouge ça agresse les yeux sur le nouveau fond d'écran.

Sélène le félicita pour son lyrisme .Elle eut un léger sourire . Minase remarqua que la jeune femme semblait perdu dans ses pensées tandis qu'il lui décrivait les parcs de son pays . Le jeune homme sourit , les cerisiers en fleurs avaient tendance à le rendre rêveur lui aussi .Puis après avoir pris une inspiration elle lui parla de la morosité de la ville , avec la poésie dont elle avait fait preuve auparavant .

Minase acquiesça de la tête aux paroles de la jeune femme . Il ne comprenait que trop bien ce qu'elle voulait dire . Tokyo comme New York avait délaissé les présents que la nature offrait pour succomber à la grisaille de la ville .

"C'est parce que nous ne prenons plus le temps de contempler les trésors qui se trouvent sous nos yeux . Un koan dit très justement ' Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.' Les Anciens étaient plus sages que nous , ils savaient que la vraie richesse n'est pas pécuniaire."

Minase prononça ces mots avec un sourire . La jeune femme lui expliqua ensuite le soulagement qu'elle éprouvait de ne pas avoir dit quelque chose de désobligeant . Puis elle lui apprit qu'elle n'avait pas parlé le japonais depuis longtemps avant de lui dire que peu de new-yorkais originaires d'Asie avait su préserver leur héritage culturel .

"Mon père me répétait souvent que ce sont nos racines qui font de nous ce que nous sommes et que perdre son héritage culturel c'est perdre une partie de soi. C'est pourquoi il a tenu à m'inculquer nos traditions dès mon plus jeune âge . "

Le visage sévère de son père revint hanté l'esprit de Minase. Il revoyait cet homme aux principes moraux rigides , ancré dans la tradition . Le jeune homme ne put s'empêcher de prier en son for intérieur pour que le scandale qui l'avait fait fuir le Japon n'entache pas cet homme droit et aimant qu'était son père.

Lorsque Minase lui avouât , non sans une certaine honte , que ce qu'elle prenait pour des lentilles étaient ses vrais yeux , Sélène se confondit en excuses lui disant avec une certaine gène qu'elle l'avait pris pour un adepte du style gothique. Comme elle avait senti que Minase était complexé par sa mutation , elle posa sa main sur son avant bras et le réconforta en lui disant qu'il n'y avait pas de honte à être mutant.

Les mots de Sélène provoquèrent une forte émotion chez le jeune homme . Pour la première fois quelqu'un l'acceptait pour ce qu'il était . Une lueur de joie illumina ses yeux . Il aurait voulu lui dire à quel point ses paroles avaient été réconfortantes pour le paria qu'il était mais sa timidité l'en empêchait. Il ne put que bredouiller un remerciement incompréhensible .

La jeune femme lui expliqua ensuite que les autorités américaines ne toléraient pas les mutants et lui conseilla de faire passer ses yeux pour des lentilles afin de ne pas s'attirer les foudres des forces de l'ordre.

Minase resta songeur. Ainsi il avait quitté son pays pour rien , les choses étaient les mêmes ici . Ainsi où qu'il aille il se heurterai tout le temps à la bêtise des humains .

"Alors ça veut dire qu'ici rien n'est différent. Pourquoi faut il que se soit toujours la même chose? Quand cela cessera t' il enfin?"

Minase ne s'aperçut pas qu'il venait de penser à voix haute . Il avait prononcé ces paroles avec un ton plein d'amertume. Puis ses pensées revinrent vers Sélène , était elle mutante elle même pour se montrer aussi prévenante envers lui?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 2 Juil - 19:17

    Tonho expliqua de manière très juste où se situait exactement la différence entre les newyorkais perpétuellement pressés et les nouveaux arrivants. La différence était assez évidente en fait, et il fallait croire que c’était cette ville qui rendait les gens complètement à cran…

    Tonho évoqua ensuite les Anciens, qui eux savaient apprécier la beauté de la chose la plus insignifiante – en apparence – et Sélène esquissa un sourire assez lointain, se rappelant que pendant son adolescence on vénérait encore la lune et les être vivants comme les arbres ou les plantes… Cette époque-là était bien lointaine hélas, mais il fallait aller de l’avant parce qu’un retour en arrière n’était de toute manière pas possible…

    Tant de choses méritent pourtant d’être contemplées…

    Sélène leva les yeux vers son interlocuteur, conservant ce léger sourire qui ne quittait plus ses lèvres depuis quelques minutes. Le mutant expliqua ensuite ce qu’avait pu lui enseigner son père au sujet des racines, et Sélène acquiesça une nouvelle fois avant de reprendre la parole tout en soutenant son regard…

    Votre père était un homme sage… mais les racines ne font pas tout, quelques fois…

    Elle-même n’avait pas réellement eu de racines à proprement parler : chassée de la maison alors qu’elle n’avait que 6 ans, elle avait dû se débrouiller pour survivre seule et avait finalement été recueillie par une troupe de saltimbanques dont elle ne parlait pas la langue… autant dire qu’en matière de racines, c’était complètement abstrait pour Sélène…

    Suite à l’aveu de Tonho de son état de mutant, il se montra soudainement complètement honteux et conserva simplement le silence pendant quelques minutes. Ses yeux semblèrent s’embuer légèrement, avant qu’il ne marmonne ce qui ressemblait à des remerciements…

    Ne me remerciez pas : ce n’est pas parce qu’une personne est mutante qu’elle doit être traitée comme une bête curieuse… Cette simple règle de politesse fait que vous n’avez pas à me remercier d’être au final un peu moins stupide que la moyenne des gens… Parce qu’à voir votre réaction, d’autres ont dû se charger de vous signifier votre différence…

    Sélène ne s’avançait pas trop en supposant une telle chose : les humains ne prenaient que très rarement des pincettes pour faire comprendre aux mutants qu’ils ne les aimaient pas justement parce qu’ils étaient mutants… Sa petite main toujours posée sur l’avant-bras de son interlocuteur, Sélène le prévint sur ce qu’il pouvait risquer s’il avouait à la mauvaise personne qu’il était mutant, et son désespoir se manifesta en paroles de manière plutôt claire…

    C’est effectivement comme ça ici aussi, mais c’est malheureusement partout pareil… Un vieil ami a fait le voyage jusqu’en Europe, et les mutants sont considérés comme des monstres là-bas aussi…
    Si ça peut vous rassurer en revanche, vous n’êtes plus seul dans cette grande ville…


    Le sourire de la jeune femme devint plus encourageant, comme pour inciter Tonho à lui poser la question : oserait-il lui demander si elle était mutante elle aussi ? Oserait-il mettre de côté sa timidité pour poser les questions qui devaient l’être ?

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Ven 3 Juil - 15:30

hj (juste une précision : Le prénom c'est Minase . Les japonais mettent toujours leur nom de famille avant leur prénom . Mais bon c'est pas vraiment grave , c'est juste un détail )

Lorsqu'il évoqua la sagesse des Anciens , Sélène sembla nostalgique avant de dire d'une voix réveuse que tant de choses méritent d'être contemplées . Minase eut un sourire , elle semblait partager son gout pour les plaisirs simples . Puis elle lui dit avec un sourire que son père était un homme sage mais que les racines ne sont pas toujours suffisantes.

"Vous savez , mon père appartient à une vieille dynastie remontant au temps du shogûnat . Ma famille fait partie de cette ancienne noblesse qui s'accroche aux Traditions , dernier héritage d'une époque révolue .."

Lorsqu'il la remercia du réconfort qu'elle lui avait apporté , après qu'il lui ait avoué sa malédiction Sélène lui répondit qu'elle ne méritait pas de remerciements car les mutants n'avaient pas à être traités comme des monstres de foire , et qu'au final elle se montrait juste moins stupide que les autres . Elle ajouta ensuite que d'autres qu'elle avait déjà dû se charger de lui mener la vie dure.

" Vous savez je n'ai pas toujours eut cette apparence monstrueuse..."

Minase marqua un temps d'arret , cherchant les mots pour expliquer à Sélène ce qu'il n'avait jamais confié à personne . La jeune femme le mettait en confiance et le besoin de se confier devenait irréprésible .

"Quand j'ai eut seize ans , j'ai commencé à avoir des visions , qui lorsqu'elles se manisfestaient me provoquaient des migraines particulièrement éprouvantes....."

"Quand les crises atteigirent leur paroxysmes , mon corps dégénéra devenant cette abomination. Mes parent crurent d'abord à une maladie et m'envoyèrent dans le meilleur hopital de Tokyo."

Sa voix devenait de plus en plus hésitante , les souvenirs remontaient à la surface , des souvenirs qu'il aurait voulu pouvoir oublier .....

"Malheureusement les médecins n'y comprenaient rien et ils cachèrent leur incompétance en prétextant que ma maladie était de l'ordre psychiatrique. En réalité je leur faisait peur...je le sais car j'ai ressenti leur frayeur. Voyez vous lorsque je me concentre j'arrive à connaitre les peurs des gens , parfois il m'arrive même de pouvoir leur faire vivre ...."

Il resta silencieux quelques minutes , perdu dans ses souvenirs.

"Voyez vous le drame , c'est que les japonais sont très supertitieux et mon apparence , ainsi que mes capacitès rappellent celle des "Onryôs ", je crois que dans votre langue cela doit se traduire par "spectre" . Enfin toujours est il qu'à défaut de pouvoir me soigner , ils ont préférés m'enfermer dans un asile où on oubierai le monstre que j'étais devenu . Car voyez vous admettre qu'ils ne pouvaient pas me soigner c'était reconnaitre leur échecs et cela revenait à les déshonnorer. "

Une lueur de colère commenca à illunminer ses yeux , la blessure n'était toujours pas cicatrisée. Il baissa la tête pour ne pas risquer d'inflliger accidentellement à Sélène les effets de son pouvoir.

" L'asile fut pour moi un véritable enfer , imaginez vous saine d'esprit enfermée au milieu des déments . Mais le pire reste que l'infirmier qui s'occupait de moi , une vraie ord*re , n'amait rien de plus que de pouvoir torturer "le monstre" . Petit surnom dont il m'avait gratifié. Pendants trois longues années ce furent des violences et des humiliations quotidiennes..."

Minase était sur le point d'exploser , il revoyait cet enfer . Puis l'image de la mort de Kurosawa revint dans son esprit. Un sourire cruel se dessina sur son visage et il reprit d'une voix sinistre..

"Heureusement son karma le rattrapa . Un jours Kurosawa , car tel était son nom alla trop loin. Il avait prévu de passer trois heures à jouer avec moi avec un tazer. J'étais littérallement térrifié , ma peur déclencha ma capacité à terroriser les gens . Je le revois encore se rouler par terre en hurlant comme un possédé.....

Minase reprit d'un ton plus calme...

"Il finit par mourir de sa frayeur . J'ai alors saisi l'occasion de m'échapper de cette antichambre de l'enfer. Je suis retourné chez moi et j'ai tout raconté à mon père. Ce dernier était effondré mais il trouva en lui assez de compassion pour m'aider malgrès le déshonneur qu'allait entrainer ma situation. Il paya des passeurs pour m'emmener dans un temple boudhiste de Nagazaki . Mais la encore rein ne se passa comme prévu et le véhicule qui me transportait eut un accident aucours duquel ma cheville gauche et mes cordes vocales furent brisées . Finalement mon père m'aida à quitter le pays . Il voulait que je rencontre un certain Professeur Xavier ,qui selon mon père pourrait m'aider. En arrivant dans votre pays j'ai appris que le professeur n'était plus. "

Sélène lui parla finalement d'un viel ami à elle qui voyagait en Europe où la situation des mutants n'était guère enviable , puis elle ajouta chaleuresement que désormais il n'était plus seul .

Minase la regarda alors avec intensité , la réponse semblait si évidente et la raison de sa sollicitude devenait limpide.

"Nous sommes pareils vous et moi , n'est ce pas?"

C'était tellement évident , elle ne le rejettait pas car elle conaissait ce qu'il traversait pour l'avoir vécu elle même. Comment avait il fait pour mettre autant de temps à comprendre une chose aussi simple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Lun 6 Juil - 16:16

    Tonho évoqua sa famille, et son père plus précisément. Il semblait éprouver à son égard autant d’admiration que de respect, et la jeune femme reporta un instant son regard sombre sur les eaux du lac. Sélène se demanda l’espace de quelques secondes si elle avait déjà admiré quelqu’un de cette manière, et quelques noms épars lui revinrent en mémoire… oui, elle avait admiré quelques personnes, mais jamais quelqu’un de sa détestable famille… Tonho avait plus de chance qu’elle sur ce plan, parce que ses ancêtres n’étaient pas de stupides paysans intolérants et alcooliques…

    Tonho expliqua ensuite qu’il n’avait pas toujours eu cette apparence « monstrueuse », et Sélène reporta son regard sur lui, essayait de lui faire comprendre sans prononcer le moindre mot que ce terme n’était pas très approprié dans son cas, même s’il en était complètement persuadé… Le mutant reprit la parole après avoir marqué une petite pause dans son discours, et expliqua qu’à sa puberté, il avait commencé à avoir des visions assez étranges qui lui provoquaient d’insupportables migraines… C’est suite à ces migraines que son corps avait fini par se disloquer de la sorte, et se parents avaient fini par céder à la panique. La première étape avait été un hôpital renommé, puis ensuite était venu l’asile psychiatrique… Sélène ne pu s’empêcher de frissonner à l’écoute du récit que lui faisait Tonho, et elle essaya de s’imaginer ce qu’elle-même deviendrait si on l’enfermait au beau milieu des fous, des psychopathes et des malades mentaux… Un second frisson lui parcourut l’échine, et Sélène soutint le regard du mutant lorsqu’il avoua pouvoir connaître les peurs les plus enfouies des gens et les leur faire vivre…

    C’est un pouvoir d’un genre encombrant, j’imagine… Quelques secondes d’inattention, et les gens alentours se mettraient à hurler à la mort… je me trompe ?

    Cela devait sans doute nécessiter un contrôle de soi des plus complets… Tonho resta silencieux pendant quelques minutes, durée pendant laquelle seul le bruit du vent faisant bruisser les feuilles fut entendu. Sélène écouta ensuite l’horrible récit des années passées par son interlocuteur au milieu des fous, torturé assez régulièrement tant par ses co-détenus que par un pseudo-médecin dénommé Kurosawa…

    On laisse des bouchers exercer la médecine sur tous les continents… et malheureusement, la tendance reste la même malgré les années qui passent…

    Tonho sembla très tendu à ce moment précis, mais il se tranquillisa après avoir évoqué la mort de son bourreau, qui visiblement l’avait soulagé… Le mutant s’était ensuite enfui, et avait été aidé par sa famille pour fuir dans la province voisine… Au moins, ils avaient eu assez de compassion pour lui tendre la main, même si c’était pour l’exiler loin de la maison familiale…

    Tonho évoqua un accident qui l’avait laissé dans l’état où il se trouvait… Le mutant évoqua ensuite le Professeur Xavier, que son père souhaitait qu’il rencontre, et sembla s’éteindre légèrement en expliquant qu’il avait appris sa mort une fois arrivé aux Etats-Unis…

    C’est arrivé il y a peu… il a beaucoup fait pour les mutants…

    Sélène avait donc expliqué à Tonho qu’à présent il n’était plus seul, et ce dernier finit par fixer la jeune femme avec une certaine intensité, lui demandant finalement après une hésitation s’ils étaient semblables… Sélène esquissa un sourire et posa de nouveau sa petite main sur l’avant-bras du japonais…

    C’est effectivement le cas… Si vous le désirez, je peux vous mener voir des amis qui ont eux aussi beaucoup fait pour les mutants, et qui n’ont pas baissé les bras…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mar 7 Juil - 15:41

Tandis qu'il lui racontait le calvaire qui avait été le sien , la jeune femme l'écouta patiemment , essayant de lui faire comprendre du regard qu'il n'était le monstre qu'il pensait. Il remarqua les frissons qui parcouraient le corps de Sélène à l'écoute de son calvaire.Minase lui prit la main d'une manière réconfortante.

"Il faut croire que c'était mon karma." ajouta t'il doucement.

Lorsqu'il évoqua sa malédiction , Sélène lui fit remarquer que son pouvoir ne devait pas être simple à gérer .

"En effet , mais rassurez vous ce n'est pas si compliqué que ça en a l'air. Il suffit juste d'éviter d'être en contact avec les gens. Et puis la pratique régulière de la méditation et du Tai Chi Chuan permet de limiter les risques."

Plus tard , tandis qu'il continuait son récit , alors qu'il lui expliquait qu'il devait rencontrer le Professeur Xavier et le dépit qui avait été le sien en apprenant la mort de ce dernier . Sélène lui dit que Xavier avait été une véritable aide pour les mutants. Puis elle confirma qu'elle était elle même une mutante et lui parla d'amis à elle qui étaient de fervents activiste de la cause mutante et proposa à Minase de les lui présenter.

"je vous remercie Sélène-sama , mais je ne voudrais pas abuser encore de votre bonté ."

Minase prit soudain son pendentif , ce bijou portait les armoiries de sa famille et n'avait jamais quitté la dynastie des Tonho . Lentement il le détacha et le tendit à Sélène.

"Au Japon, on dit que lorsque une personne en aide une autre , une amitié solide les lie . Ce bijou est dans ma famille depuis des générations , laissez moi vous l'offrir en gage d'amitié. Grâce à vous je sais que je ne suis plus aussi seul qu'avant"

Ainsi tout n'était pas perdu , le professeur Xavier n'était plus mais d'autres pouvaient l'aider . Sélène lui avait offert plus qu'un repas , grâce à elle Minase venait de comprendre qu'il pouvait compter sur certaines personnes et elle faisait partie des gens auxquels Minase pouvait donner le titre d"ami". Finalement son voyage avait peut être été plus profitable qu'il ne le pensait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Mer 8 Juil - 20:33

    La conclusion qui suivit le récit du calvaire passé de son interlocuteur fit hausser un sourcil à Sélène, qui ne comprendrait décidément jamais les traditions fatalistes de nombreuses nations… Le Karma, c’était une belle explication pour justifier des phénomènes qui l’étaient nettement moins, mais tant de personnes adhéraient à ces philosophies que Sélène avait renoncé depuis belle lurette à combattre contre des moulins à vent…

    Sélène s’abstint donc de tout commentaire au sujet du Karma du mutant, ne souhaitant ni le mettre mal à l’aise, ni le vexer. Sa main toujours enserrée entre celles de Tonho, Sélène n’eût aucun mouvement de recul lorsqu’il lui expliqua qu’il avait besoin d’un contact avec les gens pour utiliser son pouvoir sur eux… S’il avait voulu lui faire peur ou lui faire du mal, il l’aurait déjà fait depuis un moment de toute manière…

    Ca a dû être affreusement gênant d’apprendre à ne pas blesser votre entourage… vous avez été seul, par choix autant que par fatalité…

    Sélène comprenait parfaitement le calvaire qu’il avait vécu… Le sien avait été exemplaire en matière de souffrances, mais Tonho n’avait pas eu une vie exceptionnellement rose…
    Le mutant sembla ensuite ravi que Sélène lui ait proposé de lui présenter des amis à elle, et sans trop avoir le temps de l’interrompre, la mutante le vit lui tendre un pendentif qu’il présenta comme un bijou qui se transmettait de génération en génération… Les joues ordinairement pâles de la jeune femme rosirent légèrement…

    C’est vraiment très gentil, mais… c’est également trop, je ne peux pas accepter… Je sais qu’il est très malpoli de refuser un cadeau, mais il s’agit d’un morceau de votre héritage, et…

    Tonho parla ensuite de l’amitié qui dès à présent les liait parce que la jeune femme l’avait aidé, et un sourire adorable étira les lèvres de la jeune femme, qui posa l’une de ses mains sur l’avant-bras du jeune homme…

    J’accepte volontiers votre amitié… mais j’insiste pour que ce bijou demeure partie intégrante de votre famille pour les siècles à venir… Vous n’êtes plus seul à partir de maintenant…

    Son sourire devint plus encourageant, et Sélène finit par se relever, tendant la main à Tonho pour qu’il fasse de même et se mette en route avec elle. Elle ne savait pas encore si avec sa canne il pourrait se déplacer à la même allure qu’elle, mais la jeune femme ralentirait son pas au besoin…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/
avatar

Tonho Minase
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 30/05/2009
Clan : apprenti Damné
Age du personnage : 21 ans
Pouvoirs : Minase dispose de la faculté de connaitre les peur les plus profondes des gens. . Enfin par un simple contact visuel ,jusqu'à 5 mètres,il peut créer une illusion dans l'esprit d'une personne. Agissant au niveau des neurotransmetteurs , cette dernière plonge la victime au cœur d'une hallucination où ses peurs les plus profondes deviennent réalité.
Profession : Expert en Art Traditionnel Japonais à la Galerie d'art de Soho , suit également des études en Histoire et Histoire de l'Art par correspondance
Points de rp : 217

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Jeu 9 Juil - 19:18

Sélène eut l'air émue par sa solitude ,Minase la regarda avec douceur.

"Vous savez , je pense qu'il vaut mieux vivre en ermite que risquer de blesser un innocent. Vous savez Confucius disait très justement ^Avoir assez d'empire sur soi-même pour juger des autres par comparaison avec nous, et agir envers eux, comme nous voudrions que l'on agît envers nous-mêmes, c'est ce qu'on peut appeler la doctrine de l'humanité; il n'y a rien au dela.^Voyez vous Confucius savait que l'humain est faible , soumis à ses passions , et c'est parce que tout homme est capable de bassesse mais aussi de grandeur qu'un fils doit honorer ses parents en évitant la voie de la vilenie.Mieux vaut la solitude que le déshonneur."

Lorsqu'il lui offrit son médaillon Sélène rosit légèrement , elle refusa lui expliquant que bien qu'elle accepte son amitié , le présent qu'il lui faisait état trop précieux pour qu'elle puisse accepter un tel présent. Minase sourit aux objections de la jeune femme .Décidément Sélène n'était pas une femme ordinaire.

"Vous savez , vous m'avez offert quelque chose de bien plus précieux encore..Vous m'avez vu comme autre chose qu'un monstre de foire , vous avez su m'écouter sans me juger . Vous m'avez rendu l'humanité que les autres m'ont enlevé . Grâce à vos je peux enfin commencer le voyage qui me soritra de mes ténèbres.Voyez vous votre amitié m'est plus précieuse que ce bijoux et ce serait un honneur pour moi si vous acceptiez que ce collier vienne orner votre auguste cou."

La jeune femme se leva , lui tendant la main pour l'aider à se relever. Minase accepta son aide avec joie. Il commença à marcher du pas tranquille qui était le sien , il ne savait pas où son karma le ménerait , mais ne dit on pas que le voyage est plus important que le but du voyage lui même. Et puis comme lui avait dit Sélène maintenant il n'était plus seul et la route est toujours moins longue lorsqu'on la parcourt avec quelqu'un qu'on apprécie. Il se demandait quel genre de personne étaient les amis de Sélène , mais il avait suffisament confiance en la jeune femme pour la suivre quelque soit l'endroit où elle l'amènerait. Après tout elle lui avait tendu la main et ce geste montrait bien sa générosité. Un grand homme avait dit ^Nous ne choisissons point. Notre destin choisit. Et la sagesse est de nous montrer dignes de son choix, quel qu'il soit.^ Minase ne comprenait que trop cette pensée. Il irait là où son karma le ménerait et essayerai de se montrer digne de la main que Sélène lui tendait attendant le jours où il pourrait lui rendre la pareille car tel était son karma....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sélène Gallio
Mutante de niveau Oméga
{ ADMINISTRATRICE }


Nombre de messages : 14938
Date d'inscription : 03/10/2006
Localisation : Mars Investigations, ou au Pandora's Box
Clan : Damnés
Age du personnage : 25 ans en apparence, mais quelques siècles de plus en réalité...
Pouvoirs : télépathie par contact, ondes mentales, dématérialisation en fumée noire et contrôle des ombres
Profession :
patronne de Mars Investigations, co-gérante du Pandora's Box, égérie glaciale des Damnés. Cambrioleuse à ses heures perdues

Points de rp : 2594

MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   Lun 13 Juil - 15:25

    Tonho assura qu’il valait mieux vivre en ermite que de blesser par mégarde un innocent… Sûr que c’était préférable, mais pour avoir été seule par obligation presque toute sa vie, Sélène savait à quel point c’était douloureux. Tonho cita Confucius et conclut que ce sage savait l’humanité faible car en proie à ses passions incontrôlables… Là encore c’était exact, et Sélène se contenta d’acquiescer lorsque le mutant conclut qu’il valait mieux la solitude que le déshonneur…

    C’est une décision aussi sage que difficile… Bien vivre sa solitude n’est pas donné à tout le monde, malheureusement…

    Le cas du médaillon semblait faire surgir leur tout premier désaccord, et les arguments de Sélène arrachèrent un sourire visiblement amusé à Tonho, peu avant qu’il ne justifie son geste en expliquant qu’elle lui avait offert une chose bien plus précieuse que n’importe quel héritage… Le mutant se savait à présent accepté en tant qu’être humain, et non plus seulement comme un monstre de foire, ce qui faisait que son médaillon paraissait bien moins précieux à présent…

    Son insistance et la joie qui semblait être sienne aidant, Sélène ne pouvait pas tenter de le raisonner une nouvelle fois sans paraître impolie… Elle prit le médaillon dans sa main droite et lui adressa un sourire reconnaissant, laissant son regard et ses joues rosies traduire ce que ce cadeau spontané représentait pour elle. Sélène le passa ensuite autour de son cou, souriant ensuite au mutant avant de lui tendre la main pour qu’il la rejoigne et qu’ils se mettent en route ensemble…

    Sélène profita de la distance qu’il leur restait à parcourir pour rejoindre leur destination au rythme assez lent du pas de Tonho pour briefer ce dernier sur les « amis » dont elle lui avait parlé. Autant lui révéler exactement ce dont il retournait, de manière à ce qu’il ne soit pas désagréablement surpris par la suite… Les Damnés luttaient à leur manière pour assurer le maintient des droits des mutants, ce qui pouvait les amener quelques fois à tuer quelques personnes gênantes, à faire exploser quelques laboratoires ou à cambrioler des lieux ultra-sécurisés. Aux yeux du commun des mortels, c’était une organisation criminelle, mais pour les mutants suffisamment intelligents pour le comprendre, les Damnés constituaient la seule forme de résistance viable… et bien entendu, les Xmen n’entraient plus vraiment en ligne de compte, pas depuis qu’il ne se passait plus rien du côté de l’Institut…

    Une fois arrivés au QG, Sélène fit visiter les lieux à Tonho au cas où il préfèrerait loger avec tout le monde plutôt que seul dans une chambre d’hôtel… L’immeuble était suffisamment grand ; lui aussi avait le droit d’avoir un foyer…

_________________
Fear & Desire
~ two sides of a same coin.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cafarnaum.org/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: une minute de méditation [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

une minute de méditation [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Central Park :: Parc-