Partagez | 
 

 Entracte [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jenny
Invité


MessageSujet: Entracte [terminé]   Mar 23 Sep - 10:50

La porte de l’issue de secours se referma silencieusement. A pas feutré les pas la de la jeune femme la menèrent vers les toilettes, dans lesquels elle fit semblant de sortir. Pour se diriger par la suite vers le gigantesque escalier sa main glissait lentement sur la rampe dorée de l’escalier. Ces bottes noir vernies contrastaient fortement sur le tapis rouge, sa longue jupe de satin noir glissait comme traîne le long des marches qu’elle grimpait souplement.

Aucun bijoux n’étaient nécessaires pour attirer l’attention sa beauté se suffisait à elle-même. Ces longs et épais cheveux bruns roux étaient relevé en chignon sophistiqué parsemé de tresses. La jeune femme portait un bustier, de cuir noir brodé de fils noir brillants légèrement dorés qui laissait voir son tatouage sur l’épaule droite. C’était un grand félin en position d’attaque, de haute taille la jeune femme ne passait pas inaperçue. On chuchotait sur son passage, les femmes la regardaient avec envi et les hommes avec désir.

Rien ne montrait qu’elle venait d’accomplir sa mission avec brio. Pourtant la jeune femme avait glissé dans ses cheveux un tout petit microfilm qu’elle fit passer au barman en s’accoudant au bar. Après lui avoir délivré la phrase code à laquelle il répondit. C’était un membre de l’organisation des Morlocks. Elle venait de récupérer des informations essentiel qu’elle ferait parvenir à Adam son ami journaliste. Mais avant il fallait retranscrire et décoder le tout.

Ce qui serait fait par les spécialistes du groupe. La jeune femme commanda une boisson au non extravagant qui était en réalité du jus de fruit. Car elle ne buvait jamais d’alcool lors des missions d’envergure. Lentement elle fit passer son doigt sur le bord du verre tout en regardant au tour d’elle. Pour la première de la pièce de théâtre tous ceux qui assistaient à cette représentation avaient revêtu leur tenue de soirée. D’un geste de la main elle salua un couple qu’elle avait coutume de voir à son travail.

*Quel ennuie je me demande ce qu’ils peuvent bien trouver à cette pièce. Franchement elle n’a rien de terrible.*

D’un geste lent et élégant la jeune femme saisit son verre qu’elle porta à ses lêvres. Le jus de fruit épais et onctueux coulait le long de sa gorge la rafraîchissant. Loin d’avoir froid il faisait très chaud dans la pièce surchauffée pour que tous les spectateurs soient à leur aise pendant l’entracte. La mutante reposa son verre sur le bois lustré du comptoir. Un serveur passa près d’elle avec des canapés sur un plateau elle en saisi un avec rapidité et dextérité.

Un lent sourire naquit sur ses lèvres lorsqu’elle sentit un regard pensé sur elle. Un homme brun aux grands yeux bleu la regardait l’air étrangement amusé. Elle reprit son verre et fit comme si elle portait un toast ce qui fit sourire l’homme dévoilant ainsi une dentition éclatant sur sa peau bronzée. Il ni avait pas grand chose que la mutante féline aimait plus que le jeux de la séduction. Les prémisses de l’amour pour elle c’était comme la chasse et elle était plus souvent le chasseur que la proie. Mais la bulle dans laquelle elle reposait fut brisé par une main qui tapotait doucement son bras gauche qui reposait en appuie sur le bar.

Dans les yeux de la jeune femme toute lueur malicieuse se terni laissant place à de l’agacement. Souplement elle se tourna vers la personne qui l’avait interrompue.

Vous désirez ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Ven 26 Sep - 16:29

Troisième jour à New-York, et déjà Reid parvenait à se rendre où bon lui semblait en métro grace à sa capacité de mémorisation hors-norme... Le mutant avait passé la journée à faire des emplettes, dépensant une partie de sa prime de départ pour acheter des livres, et deux trois trucs pour personnaliser sa chambre à l'Institut... Le mutant avait voyagé aux quatre croins de la ville et s'était arrêté aux alentours de 16h30 pour prendre un capuccino au Starbucks' de Soho, avant de regagner le métro pour regagner le centre-ville de New-York et se poser tranquilement dans Central Park le temps de déguster sa boisson... boire en marchant était déjà une chose compliquée si on considérait le taux de fréquentation des trottoirs, mais lorsqu'en plus on trainait un gros sac de livres cela relevait de l'impossible...

De retour à l’Institut grâce au bus qui partait de la gare à 18h45, Reid s’était dirigée directement vers sa chambre pour se débarrasser de ses multiples sacs pleins de livres et de chemises aux motifs pour le moins étranges. S’installant au pied de son lit après avoir retiré ses chaussures, Reid attrapa le journal du jour et jeta un œil sur la page qui résumait tout ce qu’il se passait en ville en ce moment… sa page préférée du journal à vrai dire, puisqu’elle lui permettait d’apprendre plein de choses nouvelles…
Posant son index sur une exposition de sculptures de nu en début de colonne, Reid laissa glisser son doigt pendant quelques secondes avant de s’arrêter sur un vernissage dans une galerie chic – trop chic pour lui – pour ensuite continuer sa longue descente de la colonne et s’arrêter sur la représentation d’une pièce qu’il n’avait encore jamais vue… Attrapant son crayon de bois sur sa table de nuit grâce à une légère contorsion de son corps anormalement grand, Reid mit une petite croix près de l’annonce qui l’intéressait, faisant ensuite de même pour l’inauguration d’une toute nouvelle aile dédiée au pharaon Toutankhamon dans l’un des musées de la ville… Le moins que l’on pouvait dire était que Reid était du genre hyperactif ; ses cours ne lui suffisaient pas à s’occuper l’esprit…

Le mutant se glissa sous la douche pour se débarrasser de l’horrible odeur que laissait sur lui un passage un peu trop long dans les transports en commun, et après une petite demi-heure, il en ressortait tout propre, les cheveux complètement indisciplinés après qu’il les ait séchés avec une serviette éponge un peu trop rêche. Reid choisit une chemise blanche à fines rayures rouge foncé au-dessus de laquelle il enfila un pull rouge sombre qui – et il en avait conscience – renforçait son côté intello-coincé, faisant passer le col par-dessus le haut du pull, le repliant soigneusement avant d’enfiler un pantalon noir et d’attraper une veste gris sombre pour compléter le tout… Se fondre dans la masse était pour lui compliqué puisqu’il ne ressemblait à aucune personne dotée d’un comportement « normal », et Reid avait tendance à se maintenir de lui-même à l’écart pour éviter d’éventuelles déconvenues…

Quittant de nouveau l’Institut en taxi, le mutant se dirigea vers le centre-ville… Après avoir payé le chauffeur, Reid monta les marches qui conduisaient à l’entrée du centre culturel et se mit dans la queue pour s’acheter une place, espérant qu’il en resterait des bien situées… Quelques minutes plus tard, Reid déambulait dans les couloirs à la recherche de l’entrée D, près de laquelle se situait son siège. Après l’avoir trouvée, Reid s’installa près d’une vieille femme qui semblait assoupie, et finalement les lumières s’éteignirent peu avant que la pièce ne commence…

Lorsque les lumières se rallumèrent pour annoncer le début de l’entracte, Reid quitta son siège pour se diriger vers le bar, rêvant secrètement d’un cocktail bien frais pour étancher sa soif. Le mutant se faufila entre les couples qui trainaient trop la patte et finit par arriver près du comptoir. Faisant signe au barman, Reid sortit son portefeuille, vérifiant s’il lui restait assez de monnaie…

Je vais prendre un cocktail tropical…

Les autres noms de cocktails le laissaient un peu perplexe dans la mesure où les ingrédients n’étaient pas détaillés sur la carte… autant jouer la prudence en optant pour une boisson qui ne réservait aucune surprise désagréable…
Le barman lui apporta son cocktail et Reid s’installa sans trop de mal sur l’un des tabourets disposés autour du bar, observant de manière globale autour de lui. Une jeune femme levant son verre dans sa direction attira son attention, et en se retournant légèrement, Reid pu apercevoir qu’en réalité, ce geste était adressé à un homme installé plus loin qui niveau gabarit n’avait rien d’aussi banal que Reid. Le mutant plongea le nez dans son verre, s’absorbant l’espace d’un instant dans la contemplation de la brochette de bonbons qui était en équilibre sur les bords de son verre translucide… Glissant le premier d’entre eux dans sa bouche – une fraise Tagada – Reid ferma les yeux pendant quelques secondes, se remémorant les circonstances auxquelles il s’empiffrait ordinairement de bonbons sans que jamais cela ne se voit sur son physique… encore un effet de sa « maladie », mais bénéfique cette fois, parce que le mutant mangeait comme quatre…

Un peu plus loin, homme du genre nageur de haut niveau s’était approché de la jeune femme mi blonde – mi rousse et lui tapotait sur le bras, cherchant à attirer son attention… Un sourire éclatant fut adressé à la jeune femme, et l’homme se décida à prendre la parole, un peu déstabilisé par la lueur d’agacement qu’il lisait dans le regard de la demoiselle…

Pardonnez mon audace… J’aurais simplement souhaité vous offrir un verre…

Sourire ultrabright à l’appui, l’homme inclina légèrement la tête pour saluer son interlocutrice avec respect…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Jeu 2 Oct - 15:00

La jeune femme se retourna et fit face à celui qui avait troublé son délicieux intermède. C’était un homme imposant, certes beau mais pas à son goût. Elle battit des cils lui fit un petit sourit avenant et lui susurra d’une voie douce mais veloutée :

J’ai déjà un verre, au revoir et merci.

Sans ajouter un mot de plus, la jeune femme quitta son siège. La mutante se dirigea vers l’homme si souriant qui lui faisait signe quelques minutes plutôt. De sa main gauche elle tenait un peu la longue jupe de satin noir qui arrivait jusqu’au sol. Sur son chemin elle croisait beaucoup de couple, de personne importante. Certains au courant de son poste venait lui parler. Beaucoup lui donnaient des messages à transmettre à son patron. Avec une parole appropriée, elle les rassurait. L’homme ne la quittait pas des yeux elle le savait cela déclenchait chez elle un sourire ambigu.

Son corset de cuir brodé dévoila ses épaules laissant ainsi deviner son tatouage. Les jaloux ne se privaient pas de lui envoyer des piques. La mutante avait choisit ce soir là de les ignorer. Elle porta son verre à ses lèvres et en but une gorgé tout en continuant d’avancer. Arriver devant Spencer la jeune femme le salua ainsi que se qui se trouvaient là de la même façon. C’était un petit microcosme au tout le monde se connaissait. Puis elle continua sa route vers celui qu’elle convoitait. Jenny ne dit rien et continua à déguster son verre tout en haussant un sourcil étonné. Lorsque l’homme lui fit un élégant et désuet baisemain.

Visiblement elle avait à faire à un joueur. La mutante répondait à certaines de ses questions par d’autres questions ou des sourires. Ensemble ils se dirigèrent vers le bar non loin de Spencer à porté de voie. Il lui présenta une chaise en effleurant son bras qu’elle lui retira. Sans requérir son aide elle s’assit sur le siège. C’était comme danse et elle définissait les règles. En claire elle n’avait pas besoin de son aide, c’était une femme indépendante mais lucide. Après deux divorces elle demeurait sur ces gardes beaucoup de ses illusions l’avaient quitté faisant d’elle une femme plus forte. Les chuchotements et autres commentaires la laissaient indifférente elle allait de l’avant.

Dans son travail on parlait dans son dos de sa prétendue froideur et de son dévouement à son chef. Jenny n’en avait strictement rien à faire. Elle avait tissé une toile et jouait un jeu pour qu’on regarde dans la direction qu’elle désirait. Pendant ce temps elle menait ses actions avec les Morlocks. Ils étaient sa famille ceux qui lui étaient venue en aide. Jusqu'à ce qu’elle retrouve son frère ils étaient sa seule famille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Mer 8 Oct - 10:21

(désolé pour le retard, j'ai pas mal de boulot en cours en ce moment Embarassed )

Spencer continuait d’observer son verre sous toutes les coutures, semblant essayer de déterminer le nom de chaque fruit composant le cocktail dont il percevait les saveurs… un exercice qu’il appréciait depuis son plus jeune âge et qui avait toujours amusé sa mère qui restait de longues minutes à l’observer, l’échine courbée et le nez quasiment collée à la paroi du verre, comme s’il espérait pouvoir apercevoir les molécules du jus de fruit par ce procédé…

Ayant précisément adopté cette position assez inconfortable, Reid se réinstalla un peu mieux après avoir vérifié s’il n’y avait pas trop de gens qui avaient les yeux fixés sur lui… Une fois que ce fut fait, le mutant récupéra la paille entre ses lèvres et avala une gorgée du délicieux nectar, observant distraitement le barman faire des aller-retours derrière le comptoir pour satisfaire tous les clients assoifés…

Un homme venait de se lever et s’était approché de la jeune femme aux cheveux couleur fauve dont Reid ne percevait pas entièrement le visage. L’homme affichait un sourire aimable et ne semblait rien avoir de commun aux lourdeaux habituels qui draguaient tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une femme dans les bars… Le détaillant rapidement du regard, Reid conclut assez justement qu’il s’agissait d’un homme doté d’excellentes manières, ouvert et respectueux tout en étant certain de ce qu’il valait, mais sans pour autant qu’il ne soit narcissique… Une petite voix tira le mutant de ses observations et lorsqu’il tourna la tête il fut assez surpris de voir qu’une petite grand-mère s’était approchée du comptoir pour payer son cocktail mais semblait peiner à trouver suffisamment de monnaie sans ses lunettes…

Je pensais pourtant les avoir prises…

Reid orienta son regard vers le barman et remarqua que ce dernier n’avait pas franchement l’air enchanté. C’est donc avec un sourire des plus adorables qu’il proposa son aide à la vieille dame…

Je ne pourrais sans doute pas trouver vos lunettes, madame, mais je peux sans doute vous aider à vous retrouver dans vos pièces ^^

La grand-mère orienta son regard vers le jeune mutant et plissa les yeux, comme pour le voir plus nettement… elle ne devait vraiment plus voir grand-chose, mais un sourire attendrissant de vieille dame étira ses lèvres avant qu’elle ne pose son porte-monnaie devant Reid, lui laissant chercher ce dont elle avait besoin pour régler le barman…

Vous êtes bien aimable jeune homme !

Reid lui sourit de nouveau, cherchant 1$40 dans le porte-monnaie là où il n’y avait que 1$20… Glissant discrètement une main dans la poche de sa propre veste, Reid fit l’appoint et déposa la monnaie devant le barman avant de rendre le porte-monnaie à la vieille dame, affichant toujours ce même sourire adorable… Elle prit son cocktail après avoir renouvelé ses remerciements à plusieurs reprises, et finit par s’éloigner, laissant Reid face à son cocktail et à nouveau libre d’observer ce qu’il se passait autour de lui…

L’homme de tout à l’heure semblait être plutôt intéressé par la jeune femme au tatouage, et en quelques secondes, Reid comprit que la demoiselle n’avait pas l’air spécialement intéressée…
L’homme fut quelque peu surpris par la réponse de Jenny et son sourire s’effaça quelque peu avant qu’il ne s’incline très légèrement…

Désolé de vous avoir importunée, mademoiselle…

A le voir, on aurait presque pu avoir pitié… L’homme s’éloigna assez rapidemment, retournant s’asseoir seul à sa table, et Reid plongea de nouveau le nez dans son cocktail, essayant d’ignorer sa voisine de tabouret qui semblait tout droit échappée d’une publicité pour le nouveau fond de teint à la mode… inutile de préciser à quel point elle faisait tâche dans le décors des gens cultivés massés dans la pièce… La « top model » écervelée et un peu pompette manqua de chuter de son tabouret et se rattrapa de justesse au bras de Reid, lui adressant un sourire particulièrement niais…

T’es m-mignionnnnn toi ^^ J’crois que je tiens p-pu d-debout… ^^

Cherchant du regard les gens qui accompagnaient la demoiselle, Reid retint un soupir lorsqu’il constata que personne ne semblait se soucier de la jeune femme qui venait de l’identifier à un ami… forcément, les gens bourrés voyaient des amis même dans le pire des malfrats, alors cela n’avait pas grand-chose d’étonnant…

Diiiiiiiis… t-t’appelles commennnnnnt ?

La jeune femme tangua violemment et Reid la retint avec difficulté, l’empêchant de tomber au sol…

Spencer… mais par pitié, dîtes-moi que vous êtes venue accompagnée…

Reid jeta un regardun brin désespéré aux gens les plus proches de lui, espérant un peu naïvement qu’il y aurait au moins une personne sensée qui lui viendrait en aide…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erwann W. Karnmacss


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/08/2008
Age du personnage : 34 ans
Pouvoirs : vision nocturne (voit la nuit comme en plein jour mais est sensible à la lumière)
Profession : homme de main au service de la TBCorp.
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Jeu 9 Oct - 16:58

(vu qu’on a demandé après moi… ^^)

Une dure de journée de travail ponctuée de réunions diverses et autres opérations de surveillance… Erwann était rentré chez lui fourbu avec comme seule idée en tête de profiter de sa soirée. Après un rapide passage en revue de ce que son frigo contenait – c'est-à-dire pas grand-chose puisqu’il avait oublié de passer chez le boucher pour acheter de la viande – le mutant décida de manger dehors et de se trouver une occupation dans la foulée…

Suivant une vieille habitude prise depuis quelques années, Erwann se débarrassa des vêtements superflus et enfila un joggin avant de faire quelques abdos, mettant un point d’honneur à terminer sa rude journée par un peu de sport… Avec le métier qu’il exerçait, il était clair qu’Erwann avait plutôt intérêt à ne pas se laisser aller, mais même au-delà de ça, le mutant adorait entretenir son corps et en prendre soin, comme le ferait un athlète de haut niveau…

Environ une heure plus tard et sans idée bien précise de ce qu’il comptait faire, Erwann avait quitté ses vêtements et s’était glissé sous la douche, laissant l’eau et la mousse glisser sur lui et chasser avec elles sa fatigue et toutes les énergies négatives accumulées au cours de la journée.
Après une petite demi-heure, le mutant ressortit de la cabine avec une serviette éponge enroulée autour de la taille, et chercha dans son placard un jean propre et une chemise noire, qu’il enfila par-dessus un marcel blanc. Enfilant une paire de chaussures de ville impeccablement nettoyées, Erwann attrapa une veste noire assez classe dans sa penderie, enfilant sa poche revolver en cuir brun avant de passer sa veste… A l’œil nu, absolument rien ne pouvait laisser présager qu’il était armé, principalement parce qu’Erwann ne portait pas son arme de la même manière que le commun des mortels…

Quittant son appartement, le mutant prit le volant de la Ford qu’il s’était offerte, à la fois moderne et design puisqu’elle était décapotable, et un peu rétro en raison de sa forme. Les choses banales n’étaient pas au goût du mutant, et sa voiture reflétait assez bien le genre de choses qui pouvaient lui plaire en règle générale.
Passant devant un restaurant italien, le mutant se gara et décida d’y entrer pour y déguster un plat du jour, renonçant au petit resto chinois auquel il finissait au moins deux fois par semaine par flemme d’aller faire des courses pour se faire à manger.

Sur les coups de 22h, Erwann quittait le restaurant le ventre plein et les papilles au 7ème ciel. La bonne cuisine était l’une des innombrables choses qu’il appréciait – comme le bon vin, les femmes… - le mutant s’était tout bonnement fait plaisir en s’offrant un bon repas dans ce restaurant qu’il ne connaissait pas, mais dans lequel il reviendrait plus que probablement s’attabler…
Le mutant se gara sur l’un des parkings du centre culturel, projetant d’assister à une représentation quelconque, mais Erwann découvrit qu’il avait loupé le début de la pièce de théâtre de peu… bon, il trouverait autre chose, ce n’était pas un problème… Erwann consulta le programme du centre et remarqua qu’un ballet contemporain donnerait une représentation d’ici une petite heure... Le mutant s’acheta une place et se dirigea vers le petit salon dans lequel s’étaient massés un tas de personnes.

Une place libre entre un jeune homme qui détonnait au milieu de tous ces gens d’un certain âge et une femme un peu trop gaie convint parfaitement à Erwann qui se plaça entre eux le temps de commander quelque chose à boire, avant d’aller s’installer à une table dans un coin assez reculé. Le mutant croisa l’homme qui venait juste de se faire éconduire – quelques secondes avaient suffit au mutant pour remarquer qu’il essayait d’accoster la jeune femme – et un léger sourire étira ses lèvres lorsqu’il croisa le regard de la demoiselle qui visiblement, avait jeté son dévolu sur quelqu’un d’autre que le type aux dents bien blanches...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Mar 21 Oct - 11:55

Ah les simagrées comme Jenny pouvait détester ce genre de chose qu'elle détestaient entre toute. Mais elle n'aimait pas les goujats sans éducation non plus. C'était juste que l'homme avait qui elle discutait se révélait moins intéressant que prévu. Il avait su entretenir le mystère et se rendre attractif. Mais au delà de ça il avait la conversation la plus insipide possible. Un plat raté restait un plat raté même bien décoré. Cet homme était certe charmant mais totalement assommant et insipide dès qu’il ouvrait la bouche.

Assise son siège la jeune jetait des regards aux alentours, lorsqu’elle croisa le regard bleu d’un homme non loin de la. Il avait un sourire étonnant qui l’intriguait, elle lui répondit discrètement. Jenny avait l’habitude lors de ses dînés à l’ambassade de donner l’impression qu’elle écoutait une conversation alors que ce n’était pas du tout le cas.

Cela lui permettait de se montrer polie envers son interlocuteur. Et en même temps de vaquer à ses occupations. C’est à cet instant de ses réflexions qu’elle aperçue un jeune homme qui n’avait pas l’air à son aise face une jeune femme dans un état d’ébriété avancer. Elle se leva de son siège avec un grand sourire et se diriger vers lui avait son cavalier visiblement désappointé par son attitude.

Lorsqu’il aperçut la jeune femme saoule, il eut une moue de dégoût. Jusqu'à ce qu’il finisse par la reconnaître c’était une personne un peu connue avec qui il ferait bon pour des personnes avides de s’afficher dans quelques situations que se soit. On aurait dit une luciole attirée par la lumière. A cet instant la jeune femme se retrouva seule face Spencer. Elle lui lança un sourire amical avant d’éclater de rire. Dans le même elle fit un clin d’œil d’une autre nature à l’homme qui était assit dans un coin qui lui avait dédié un sourire éclatant.

Bonjour je me présente Jenny Reid Underligtht ! Je vous ai vue en difficulté avec cette jeune femme… Alors j’ai décidé de vous aider d’autant j’étais bien embêté avec mon cavalier. Oh mais je parle je parle… J’espère que je ne vous importune pas.
Dit elle avec un sourire.

L’homme en face d’elle avait l’air d’une savent un peu tête en l’aire. Il semblait déplacer dans ce lieux. Mais elle ne doutait pas qu’il devait être redoutablement observateur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Jeu 23 Oct - 13:51

Plus les minutes passaient, et plus Reid se demandait s’il ne ferait pas mieux de fuir lâchement le bar en abandonnant la jeune femme un peu trop ivre aux bons soins du barman… Reconsidérant cette pensée folle, Reid finit par se résigner à essayer de la raisonner et la faire asseoir avant qu’elle ne finisse par s’effondrer de manière ridicule…

La jeune femme semblait tituber sur place pour rester debout, et Reid redoutait que ses jambes ne finissent par se dérober et qu’elle ne se claque le menton contre le comptoir. Cherchant à l’aider à s’installer sur un tabouret près de lui, Reid entendit la jeune femme en question lui faire remarquer qu’elle le trouvait mignion – et le rose monta aux joues de Spencer de la même manière que lorsque Roxy lui avait fait la même réflexion quelques jours plus tôt - et de lui demander son nom…

Je m’appelle Spencer… mais vous devriez vraiment vous asseoir, vous savez…

Mais nonnnnnnn ! J’sais t-très bien où sont m-mes limitessss ^^

Du point de vue de Reid, il était clair que ce n’était pas vraiment le cas, même lorsqu’il s’efforçait de rester objectif… Le mutant attrapa un peu plus ferment le bras de la jeune femme et mit un pied à terre le temps de la percher sur son tabouret La jeune femme posa son regard complètement éteint sur lui avant de taper du plat de la main sur le comptoir, hélant le barman…

Un autre, j’ai soif !

Reid manqua de tomber de son tabouret sous le coup de la surprise, et orienta de nouveau son regard vers elle, juste au moment où un homme de grande taille et de stature impressionnante s’insérait entre lui et la jeune femme pour commander un verre, s’éclipsant ensuite pour laisser le soin à Reid d’admirer la descente impressionnante de la demoiselle…

Vous devriez arrêter, vous savez… je pense que vois avez assez bu…

Mais nonnnnnn ! T’as rien compris toi… Un autre !

Le barman secoua doucement la tête, mais approcha malgré tout avec une bouteille qui ressemblait à première vue à une bouteille de Tequila… Reid fronça les sourcils et finit par interpeller l’employé, un peu désemparé par le fait qu’il la resserve malgré son état avancé d’ébriété…

Vous ne pensez pas qu’elle a assez bu ?

Tant que le client a de quoi payer, c’est pas mon problème… gamin…

« Gamin » était sans doute le mot qui après « morveux » exaspérait le plus le jeune mutant… Reid replongea le nez dans son cocktail et veilla du coin de l’œil à ce que sa voisine ne chute pas de son tabouret… Les minutes s’écoulèrent durant lesquelles elle enchaîna les verres jusqu’à se retrouver sans argent pour payer, et elle se tourna de nouveau vers Reid tout en semblant lutter comme une diablesse pour conserver les yeux ouverts…

Le mutant secoua la tête de manière à lui faire comprendre qu’il ne lui donnerait pas un centime de plus au vu de l’état dans lequel elle se trouvait déjà. La jeune femme au tatouage apparut finalement à la droite de Reid, flanquée d’un homme qui visiblement avait l’air de la bassiner dans les grandes largeurs vu l’empressement avec lequel elle avait gagné le bar… La jeune femme lui lança un sourire amical auquel Reid répondit assez maladroitement, peu habitué à ce genre de situations… d’un côté, il y avait l’alcoolique blonde platine, et de l’autre il y avait cette femme qui lui souriait avec gentillesse…

La jeune femme ayant visiblement envie de faire la conversation, elle finit par se présenter en enchaînant assez rapidement sur le fait qu’elle l’avait vu en difficulté avec la blonde platine et qu’étant donné qu’elle avait soupé de son propre cavalier, elle avait saisi l’occasion… Reid se demanda l’espace d’un instant quel genre de femme userait d’une telle stratégie, et reconnecta son cerveau lorsqu’elle demanda de manière détournée si elle ne le dérangeait pas…

Je m’appelle Spencer… Vous ne me dérangez pas le moins du monde, du moins tant que vous ne serez pas dans cet état…

D’un mouvement de menton, Reid indiqua la blonde qui tanguait dangereusement sur son tabouret… Réalisant après-coup que sa réponse avait de quoi vexer, Reid s’empourpra légèrement – comme à chaque fois qu’il se sentait ridicule en présence d’une femme – avant d’ajouter une une précision supplémentaire…

… sans vouloir vous manquer de respect, mademoiselle…

Reid observa plus attentivement le visage aimable de la jeune femme, lui trouvant un curieux air de déjà vu sans trop réussir à déterminer où il avait pu apercevoir son visage…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Mar 4 Nov - 10:07

Vous ne m’offensez pas du tout, je n’ai pas l’intention de me mettre dans des états pareils.

La tête penchée sur le coté le buste légèrement penché en avant. Voilà comment Jenny fixait le jeune homme face à elle. D’une main elle remit en place une mèche échappée de sa coiffure derrière son oreille droite. L’odeur du jeune homme faisait inexorablement remonter des souvenirs d’enfance de la jeune femme à la surface.

Or celle ci trouvait cela étrange les yeux du jeune homme lui firent penser à ceux de son petit frère qu’elle n’avait pas revue depuis bien longtemps. Un long frémissement parcouru le long de sa colonne vertébrale lorsqu’elle entendit le jeune homme se présenta. Mais elle n’était pas sure d’elle cependant son instinct félin avait reconnu un des siens.

Petit génie murmura-t-elle sans même y’ penser.

Pour se redonner contenance la jeune femme fit un signe au barman. Dans quelques secondes on lui apporterait un verre identique à celui de Spencer. De sa main gauche elle tenait sa jupe tout en s'assoyant sur le siège libre face au jeune homme. Elle remarqua avec stupéfaction qu’elle était plus petite que lui ce qui était rare. Elle était très grande pour une femme.

Excusez-moi mais vous avez dit vous appeler Spencer Reid ? C’est étrange parce que nous avons le même nom mon deuxième nom étant mon nom d’épouse. Et votre regard me rappelle quelqu’un, mon frère pour être précise. Oh mais je dois vous embêter avec mes histoires.Dit elle avait un petit rire crispé qui sonnait faux même à ses propre oreilles.

D’un geste rapide elle prit le verre que le barman venait de poser devant elle sans quitter Spencer des yeux. Elle but une gorgée de cocktail sans même en percevoir le goût. La main gauche crispée sur sa jupe qu’elle tenait afin de lui évité de traîner par terre. C’était un signe de tension chez elle. Même en se tenant droite elle n'était pas plus grande que lui c'était déroutant. L'odeur du jeune homme montait jusqu'à son nez et instinctivement lui rappelait celle de son frère et la sienne avant sa mutation. Son visage était resté sensiblement le même perdant un peu de sa rondeur enfantine. Ses yeux étaient de la même couleur que ceux de son interlocuteur. Son tatouage elle l'avait fait dès qu'elle était parti pou ces études. Et que ça mutation c'était déclaré. Elle ne le regrettait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Sam 15 Nov - 14:28

La jeune femme qui l’avait rejoint souriait toujours aussi aimablement malgré le trait d’humour un peu maladroit de Reid au sujet de sa voisine qui s’était peutètre un peu trop épongée dans l’alcool… Voisine qui d’ailleurs, enchaînait à présent les double whisky avec une rapidité affolante ne laissant rien présager de bon pour sa fin de soirée… Un homme au look d’aviateur tout droit échappé de Topgun s’approcha de la jeune gourde et entreprit de lui faire du charme dans un but qu’il ne semblait pas vouloir dissimuler…

Reid surveillait la jeune blonde du coin de l’œil, s’efforçant de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien même si 1° il ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam, 2° une autre jeune femme était en train de lui parler et la politesse exigeait qu’il lui accorde toute son attention, et 3° en cas de problème il ne ferait carrément pas le poids face à cet homme bien bâti et musclé d’absolument partout…
Jenny avoua ne pas être offensée le moins du monde, et le jeune mutant reporta son regard sur elle, décidé à laisser de côté la blonde complètement bourrée assise à sa droite…

Je suis rassuré ^^

Un peu crispé le petit génie… être ainsi entouré de femmes n’était pas pour le mettre à l’aise et la peur de la gaffe irréparable le hantait depuis de longues années… Cependant, son interlocutrice ne semblait pas faire partie de la catégorie des vamps décidées à lui susurrer les pires choses au creux de l’oreille juste pour le faire rougir… Cependant, elle l’observait d’une drôle de manière, la tête légèrement inclinée sur le côté un peu à la manière d’un félin qui observait quelque chose qui l’intriguerait au plus haut point… Reid esquissa un sourire un peu maladroit avant de porter son verre de cocktail de fruits à ses lèvres avant de le reposer un peu brusquement, se tournant légèrement vers la jeune femme…

Souhaitez-vous boire quelque chose ?

Il en avait oublié la plus élémentaire des politesses >< Sa mère lui aurait certainement administré une bonne claque à l’arrière de la tête pour avoir oublié une chose aussi élémentaire… Le regard de la jeune femme à la crinière fauve restant cependant dans le vide, il y avait fort à parier pour qu’elle n’ait pas remarqué que Reid avait déjà bu avant de songer à lui proposer une boisson…

Reid se présenta ensuite de manière assez sobre, et Jenny sembla tiquer suite à la révélation de son identité… Bon, il était l’un des plus jeunes doctorants du pays – pour ne pas dire LE plus jeune – mais il n’était pas non plus aussi connu qu’une rock-star ou qu’un acteur de cinéma. Enfin quand on observait l’expression de la jeune femme, il y avait de quoi en douter…
Le rouge monta aux joues de Reid sans qu’il ne puisse rien y faire…

Un murmure échappa dans la foulée à la dénommée Jenny et Reid orienta son regard vers elle avec une incrédulité mêlée de surprise, parce que très rares étaient ceux qui l’appelaient ainsi… Ou ils avaient travaillé ensemble par le passé, ou alors…

Jenny ne tarda pas à apporter une ébauche de réponse, expliquant que « Reid » était aussi son patronyme avant d’enchaîner sur une explication concernant son deuxième nom – son nom marital – et de poursuivre avec une étrange remarque sur la similitude du regard du jeune homme avec celui qu’avait son petit frère…
Un semblant de lumière entra dans la tête du mutant qui en temps normal comprenait pourtant plus facilement les choses que la moyenne des gens, et il repensa à sa sœur, partie de la maison peu avant son entrée en fac et l’absence de nouvelles de la part de Jenny – tiens, cette inconnue avait le même nom en plus ! – à peine 2 ans après qui avait laissé Reid sans personne à qui se confier… Sa sœur avait été son modèle absolu pendant toute son enfance, bien plus encore que ne l’avait été sa mère, et Reid avait longtemps envié sa force de caractère et sa persévérance, faisant de son mieux pour lui ressembler… C’était en partie ce qui l’avait incité à poursuivre sa scolarité alors que déjà à son entrée en maternelle, les autres enfants le prenaient déjà pour un souffre-douleur. Son amour du savoir avait ensuite constitué la deuxième motivation du jeune Spencer à poursuivre ses études en faisant fi des moqueries et autres persécutions de ses camarades…

Et à présent, il était étrange de voir à quel point quand on y regardait de plus près, cette jeune femme avait les mêmes traits que la Jenny de ses souvenirs… Reid l’observa faire signe au barman peu avant qu’elle ne déclare probablement l’embêter avec ses histoires… Un sourire bienveillant étira les lèvres du jeune homme lorsqu’il l’entendit rire…

Vous savez… bizarrement, j’ai l’impression que l’on se connaît…

Songeant que ses paroles risquaient de le faire passer pour un dragueur de bas-étage, Reid s’empressa d’enchaîner…

... il n’y a pas eu un nombre très important de gens qui m’ont appelé de cette manière sans connotation péjorative… Et là, j’ai l’impression qu’il est possible que vous en fassiez partie…

Se redressant légèrement, Reid plongea ses yeux clairs dans ceux de la jeune femme, semblant vouloir y déceler une trace de ce qu’il y recherchait avec la force d’un homme sur le point de se noyer s’accrochant à une bouée…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Jeu 15 Jan - 18:59

Les bavardages allaient bon train les cocktails de jus de fruits se vendaient très bien. Les uns discutaient avec les autres les quelques rares solitaires n'avaient rien de triste. Malgré le bruit des conversations ils discutaient comme s'ils étaient seuls. Jenny regardait Spencer avec une grande attention. Elle était persuadée qu'il était son frère qu’elle recherchait depuis temps d’année. De sa main droite elle tenait sa longue jupe ce qui dissimulait la crispation due à la nervosité. De temps à autre elle buvait une gorgée de son cocktail pour se donner contenance.

Je pense que nous nous connaissons très bien même. Si mon intuition est juste nous sommes frère et sœur. Ne pensez vous et zut !On peut se tutoyer : Ne penses tu pas la même chose ?


Une coupelle était posée entre eu Jenny y’ préleva des olives qu’elle grignotait. D’une lente poussée elle avança la coupelle vers Spencer. Elle regardait autour d’elle, certains les guettaient en se demandant ce qu’elle pouvait bien trouver jeune homme face à elle. Il fallait reconnaître qu’ils avaient deux styles bien différents. Elle-même avait beaucoup changé, Jenny avait gagné en assurance et en agilité. Sa mutation, son entraînement lui avait fait gagner en force et en dynamisme. Elle n’était plus la jeune femme qui maternait tout le monde. La mutante pensait d’abord à elle-même et à ceux qu’elle considérait comme ça famille.

Honnêtement je ne sais pas trop par ou commencé. A part peut être le fait que la dernière fois que tu m’as vu ; tu étais un petit garçon. Il me semble que c’était il y’a bien longtemps.


Jenny buvait son cocktail pour se donner contenance pendant ce temps elle regardait ce qui se passait dans la salle bientôt ce serait le moment de retourner dans la salle.

Il me semble que nous avons beaucoup de chose à nous dire. Et je ne sais pas par ou commencer. Si tu me posais des questions se serait plus simple.


Comme à son habitude la jeune femme disait ce qu'elle pensait sans jamais y'aller par quatre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   Ven 23 Jan - 14:51

L’ambiance semblait ne jamais devoir changer, si bien qu’au bout d’un moment le mutant s’habitua presque au bruit ambiant, n’entendant quasiment plus rien d’autre que la voix décidément familière de Jenny… Portant son verre à ses lèvres, le mutant en avala une gorgée pour s’éclaircir les idées, ne souhaitant pas croire trop facilement que la jeune femme face à lui était bien cette sœur dont il n’avait plus entendu parler depuis de longues années…

Jenny, elle, semblait être plus que convaincue que Reid était son frère, et cela déstabilisa plus ou moins le jeune homme… Si c’était bien elle, comment avait-elle pu conserver une image précise de lui après toutes ces années, en sachant que Reid avait énormément grandi ? La jeune femme parla de son intuition avant de commencer à le tutoyer, ce qui ne gêna pas Reid outre mesure… Ensuite bizarrement, le petit génie ne su pas trop quoi répondre lorsqu’elle lui demanda s’il ne pensait pas comme elle…

Bien… en fait, j’ai pour habitude de me baser sur des éléments concrets – des preuves, des faits avérés – et non pas sur une quelconque intuition, parce que… je n’ai aucune intuition déjà, et…

S’interrompant lorsqu’il prit conscience d’en avoir trop dit, Reid se remémora précisément le jour où il avait compris qu’il ne devait se fier à rien d’autre qu’à des choses scientifiquement prouvées, et surtout pas à son instinct… Sa trop grande confiance en l’humanité lui avait valu bien des déconvenues, et à présent le jeune homme faisait preuve d’une méfiance extraordinaire pour son jeune âge…

Disons pour faire plus cours que suivre mon intuition n’a jamais été la chose la plus intelligente que j’ai pu faire de ma vie…

Avalant une autre gorgée de son cocktail de fruits, le jeune mutant plongea son regard dans celui de Jenny, essayant sans doute d’y trouver un indice qui indiquerait qu’il s’agissait bien de sa sœur et pas d’une femme qui lui ressemblerait simplement un peu trop…
Jenny poussa du bout des doigts la coupelle d’olives vers Spencer, qui en attrapa une en la remerciant d’un léger sourire avant de la glisser dans sa bouche, savourant ce fruit dont il raffolait depuis sa plus tendre enfance…

Jenny avoua ensuite après de longues minutes qu’elle n’avait aucune idée de la manière dont elle devait commencer son récit, semblant ensuite regretter que leur dernière rencontre remonte à une époque où Reid était encore un petit garçon… Le manque d’aisance de la jeune femme se fit plus criant ensuite, lorsqu’elle commença par regarder autour d’elle pour observer les autres occupants de la salle, puis par inviter Reid à poser lui-même les questions de manière à ce que cela soit plus simple… Le mutant repoussa son verre à présent à moitié plein et se tourna un peu plus vers la jeune femme, promenant son regard sur chaque centimètre carré de son visage, sur ses cheveux couleur de feu, avant de de nouveau plonger son regard dans le sien… Tout indiquait qu’il pouvait tout à fait s’agir de sa grande sœur, du moins avec quelques années de plus par rapport à ce dont le mutant se souvenait, mais elle pouvait parfaitement dire vrai…

Cela remonte en effet à un paquet d’années… J’avais 7 ans… l’ambiance à la maison n’était pas géniale, mais tes lettres et la présence de maman aidaient à faire passer la pillule…

Ca y était, il commençait à y croire… peut-être était-ce cette ressemblance troublante qui incitait Reid à baisser autant sa garde…
Une seule question le démangeait réellement : qu’avait-elle fait pendant toutes ces dernières années pour ne plus donner aucun signe de vie, même par courrier ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entracte [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entracte [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo :: Centre culturel :: Opéra / Théâtre-