Partagez | 
 

 Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 18 Aoû - 23:44

Petite expérience amusante sur la planète Terre, si l'on avait un zoom, une espèce de téléscope ou de sateillite ultra-précis et que l'on portait notre attention sur un endroit en particulier, peut-êter choisirions cette famille soudée qui dîne sur la terrasse ? Non trop tableau idéal tout ça, alors ce couple qui hurle et brise tout ce qui passerait sur leur main : trop caricaturale >< Et que penser de cet appartement ? Au rez de chaussée, les rideaux tirés en pleins jours d'où une musique plus rock et explosive que calme s'échappait d'une baie vitrée entrouverte pour faire passer l'air.
L'obscurité maîtresse de cet endroit donnait une impression bizarre au lieu, à tout cela se mêlait une odeur de produits dû au fait qu'il développait ses photos la porte de la chambre ouverte...

Mais pour l'heure il navigue, torse nu tant la chaleur s'impose, entre les clichés suspendus à des filins qui traversaient le salon de part en part, il se saisi de certains et sans problème les balance à la poubelle... À croire qu'il est sur le point de devenir fou, passant une main dans ses cheveux et attrapant un lien pour les nouer en arrière...
Là on peut comprendre toute la particularité de cet individu, sa singularité, un corps qui semblent avoir subit les pires combats, le marquant à jamais par des cicatrices... Mais l'origine en est tout autre...
Gros plan sur ces clichés, des visages des lieux se succèdent, sans qu'il ne semble trouver ce qu'il cherche...
Et pour cause depuis une semaine il s'est enfermé dans une bulle et ne veut plus en sortir, parce qu'il sait quelle doit être la direction que doit prendre sa première exposition, il a le début, là étalé devant lui, sur les meubles et sur le sol... New York semble tenir au creux de sa main, comme si il en était devenu le maître en quelques clichés, ni plus ni moins...

Sa bulle s'est refermée, autour de lui, au rythme de cette chanson qu'il fredonne, avec une voix qui pourrait paraître irréel venant de cet homme au visage marqué de façon si inquiètante que l'on pourrait être effrayé mais en même temps fasciné... Une voix qui s'élève bien plus haut qu'il ne peut l'imaginer, trahissant sa présence, mais preuve aussi l'étendue de ses capacités

You know enough to know the way
Six billion people just one name
I found tomorrow in today
Apocalyptic and insane - my dreams will never change


Un artiste à part entière il ne fallait plus en douter, mais aussi complètement absorbé, les jours passaient et même si il n'avait pas oublié la jeune Lexa, le temps qui s'était écoulé depuis lui ne semblait plus compter... Une semaine, un mois même si il espérer un jour la voir franchir le seuil, il ne faisait plus attention à rien, faisant les cents pas, bouteille à la main et nez en l'air continuant de fredonner encore et encore... Ne souciant même pas d'un probable voisin, à cet heure ils étaienttous partis, et encore moins d'une visite, après tout personne n'osait franchir le seuil de cet endroit aussi étrange que son propriétaire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 21 Aoû - 23:49

Pas mal de choses à régler pour la petite Lexa, entre les papiers à remplir auxquels elle ne comprenait rien du tout à cause de la barrière de la langue, ceux pour le fisc, ceux qui l'autorisaient à porter son arme... et ses incessants problèmes d'argent... voilà ce qui occupait ses journées...
Ses nuits étaient occupées par des poivrots au Coyote, parce que vivre d'amour et d'eau fraîche... ouais nan, pas d'amour... mais vivre d'eau fraîche, c'était un concept un peu trop gnan-gnan pour être encore actuel...

Lexa avait donc mené ses innombrables vies de front, se faisant même serveuse analphabète dans un fast-food, mais après 3 commandes mal prises elle se retrouvait dehors avec 30$ en poche... un peu maigre pour payer la chambre misérable qu'elle occupait avec Roxy dans l'un des pires quartiers de New York...

Face aux difficultés financières qui étaient les siennes, Lexa était à présent obligée de trouver quelque chose "en plus" pour arrondir les fins de mois - de semaine - et manger à sa fin... Bien sûr, la solution trouvée quelques mois auparavant qui consistait à se vendre tout simplement lui apportait pas mal, mais répugnait suffisamment la jeune fille pour la dissuader de faire carrière dans la prostitution... et puis elle avait promis à Galahad d'essayer de faire autrement...
Restait donc cette carte de visite acceptée deux jours plus tôt... ce photographe au visage à-demi dissimulé derrière une mèche de cheveux comme si bizarrement il surveillait la terre entière de son oeil invisible au commun des mortels... c'était peutètre ce que voulait dire "avoir l'oeil artistique", mais après tout Lexa n'en savait rien...

Une petite carte donc, que pourtant elle peinait à déchiffrer puisqu'elle ne parlait pas anglais couramment... d'ailleurs elle était à des lieues de le parler couramment si on retirait les innombrables insultes et jurons qui ponctuaient ses phrases! Bref, trop fière pour demander tout de suite un peu d'aide pour déchiffrer la carte du photographe, Lexa avait d'abord songé à la "perdre", histoire d'avoir une excuse à peu près valable lorsqu'elle le croiserait de nouveau... mais toute grande gueule qu'elle était, Lexa n'en était pas moins une jeune femme qui avait suffisamment de suite dans les idées pour ne pas cracher sur une bonne opportunité de gagner honnêtement de l'argent... enfin c'est ce qu'Aiden avait promis...
Après une petite semaine à ruminer son analphabétisme dans son coin, Lexa s'était décidée à montrer la petite carte à Roxy... enfin partiellement vu que l'autre morceau s'était fait déchiquetter après passage en machine dans une laverie... Roxy s'était comme de bien entendu montrée d'une patience extraordinaire envers son amie et lui avait montré - plan de la ville à l'appui - où se trouvait à peu près sa destination tout en lui indiquant la signification des mots sur lesquels la petite russe butait... "Merci Roxy, tu m'sauves la vie"... trop besoin de manger ou tout simplement envie de faire preuve de gratitude (pour une fois) envers l'une des seules qui ne l'avait pas jugée avant de la connaître... ouais, ça devait plus être la deuxième option, parce que malgré son apparence glaciale, Lexa avait un coeur gros comme ça...

Et dès le lendemain, Lexa s'était aventurée dans le métro sans billet - pas assez d'argent pour payer ces c*nneries - et était descendue à la station que lui avait indiquée Roxy la veille au soir... "Greenwich village", mouais pas évident à lire quand on arrivait tout droit de Russie...
Lexa avait donc arpenté tout le quartier une bonne dizaine de fois, et lorsqu’elle arriva devant le bâtiment qui abritait plus que probablement l’appartement du photographe, elle se surprit à regretter d’avoir montrer les vestiges de la carte de visite à Roxy, comme si quelque part elle appréhendait de le revoir et de ne tout simplement plus faire l’affaire pour ce qu’il attendait d’elle…
Mais sans trop savoir pourquoi, la petite russe fit demi-tour, s’éloignant limite au pas de course de peur que quelqu’un l’air aperçue… Son cœur battait à présent dans sa poitrine, mais pas à cause du petit effort qu’elle accomplissait en étant une nouvelle fois à jeun… cette fois, c’était encore par peur d’essuyer un autre échec qui s’ajouterait à la liste de tous ceux que malgré son jeune âge elle avait connus…

Et puis ses pas se stoppèrent après qu'elle se soit invectivée mentalement, se demandant ce qu'elle pouvait avoir à craindre d'un photographe alors qu'elle avait connu la guerre, l'abandon d'un père... C'est donc plus renfrognée que jamais que Lexa regagna le bâtiment en question et s'engouffra dans l'escalier qui menait au premier étage sans avoir pensé à regarder les petites étiquettes sur les boîtes aux lettres, comme Roxy le lui avait pourtant conseillé... Après avoir arpenté les trois étages du bâtiment, la petite russe semblait sur le point de défaillir tant son teint était pâle, et elle extirpa une barre de céréales de l'une des poches de son sac, ne les utilisant que lorsqu'elle avait besoin de forces... mieux valait en effet garder la nourriture pour lorsqu'elle serait véritablement nécessaire...

Regagnant le hall d'entrée, Lexa se souvint dans la foulée des boîtes aux lettres et trouva celle qui l'intéressait, glissant son emballage dans celle du voisin du dessus comme s'il y avait été inscrit "poubelle" en grosses lettres... Suçant ses doigts reconverts de chocolat comme le ferait une enfant, Lexa se présenta devant la porte qu'elle cherchait depuis près d'une bonne demi-heure et frappa deux fois... pas vraiment de nature patiente, elle frappa encore une fois, puis encore une autre fois avant de lacher un juron hautement fleuri, parce que quel besoin pouvaient ressentir les gens à écouter de la musique qui gueulait comme ça? ><

Choisissant de ressortir du bâtiment, Lexa sauta un petit muret de pierre pour aterrir dans un premier jardin où par miracle il n'y avait aucun clebs... Lexa sauta un deuxième muret et manqua de se casser la figure en glissant sur des feuilles d'arbre mouillées par la pluie que personne n'avait eu l'idée de ramasser... Un nouveau juron plus tard, Lexa s'engoufrait par une baie vitrée laissée ouverte par laquelle s'échappait cette même musique, et donc qui était sans nul doute celle de l'appartement dans lequel elle essayait de pénétrer... impossible de douter de sa détermination à voir ce que ce photographe pouvait lui trouver de si exceptionnel, malgré toute la mauvaise foi dont elle ferait preuve...

Lexa écarta donc un rideau et fut assez surprise par la "décoration" des lieux... même en essayant de ne pas marcher dessus, elle posait quand même ses pieds sur des clichés multiples, éparpillés là comme pour servir de revêtement de sol ou être consultables à tout moment, parce qu'une logique un peu étrange transpirait de cet agencement d'images... Esquivant de la tête un cable qui passait devant ses yeux, Lexa pivota légèrement pour le suivre du regard et aperçut d'autres photos étendues sur ce même filin avec des pinces à linge d'un genre un peu particulier... l'antre d'un photographe à n'en plus douter; elle se trouvait bien à l'endroit qu'elle cherchait...

Faisant abstraction de la musique trop forte et des photos sur lesquelles elle manqua à plusieurs reprises de se casser la gue*le, Lexa s'approcha à pas de loups d'un endroit du plafond d'où pendaient des rouleaux de pellicules et autres négatifs, comme si une nouvelle fois il était logique que tout se trouve à cette place...
Et puis sans prévenir une voix s'éleva dans la pièce en chaos que visitait Lexa, et c'est le coeur battant qu'elle fit volte-face et remarqua la silhouette d'un homme torse nu qui lui tournait le dos et observait le jardin... s'il avait été un ennemi et elle en période de guerre, il l'aurait descendue sans problème... arf, la poisse ><

S'accoudant au chambranle d'une autre porte donnant sur l'intrieur cette fois, Lexa esquissa un sourire appréciateur lorsqu'elle détailla Aiden du regard...

Put*in j'ai eu trop d'mal à trouver... mais rien qu'pour la vue ça valait l'coup! ^^

Pas spécialement raffiné... mais du Lexa tout craché ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Sam 23 Aoû - 0:24

Oh Oh mais que ce passe t-il dans notre méga zoom ? Une silhouette intruse qui passe le seuil de l'entrée, entre dans le hall et grimpe les étages pour finalement redescendre et frapper à la bonne porte... Pour une fois que la politesse n'était pas utile il avait fallut qu'elle frappe xD Mais voila Aiden est plongé dans sa future exposition, accablé par une chalur qu'il a lui même créé à grand renfort de produit de développement et d'idées... L'âme de Aiden semble avoir été absorbée par ses clichés, qu'il fixe inlassablement, fredonnant encore et encore, passant une main sur sa nuque... Finalement l'air s'engouffre un peu plus, comme si le rideau avait bougé, mais lui ne s'y attarde pas, continue de chanter de cette voix presque suave, qui semble échapper d'un songe... Peut-être parce qu'au fond il n'est pas vraiment relié à la planète terre à cet instant... Mais une voix s'éleva, une voix reconnaissable parce que seule à pouvoir lâcher un juron à peine entrouverte (*se cache*)
Un reflexe complètement banal pour lui le pousse à faire glisser le lien qu'il a mis dans ses cheveux pour les maintenir en arrière, et c'est une masse brune qui le recouvre alors qu'il adresse un large sourire à Lexa tandis qu'il se retourne...

Hey ^^ Content de te voir, et de savoir que la vue tu plaît, même si il va falloir que tu m'explique comment tu a attérit là sans que je t'entende ^^


Il observa un instant sa mine pâle malgré l'obscurité, et c'est sans rien ajouter de plus qu'il pris la direction de la cuisine, ramassant les clichés sur son passage, comme un petit poucet en sens inverse xD. Néanmoins il fit signe à Lexa de le suivre, lui dégageant un tabouret pour qu'elle s'assoit...
Là il pris deux verres et sorti la bouteille d'eau du frigo la posant devant la jeune femme... Affichant un sourire quelque peu amusé, bien que inquiet pour sa santé...
Rapidement il pris le chemin des fourneaux, bien décidé à ne rien commencer tant qu'elle n'aurait rien avalé non mais ! C'est donc avec une certaine dextérité qu'il commença à remplir une casserole d'eau, sortant un petit contenant qu'il posa près de lui...

Comme stipulé dans le contrat que nous avons passé tu seras nourris et tu repartiras avec une gamelle ^^


Aiden se retourna alors prenant appuis sur le plan de travail où restait constamment posé là comme si l'inspiration pouvait surgir d'un tel lieu...
Toujours cet œil qui semble tout voir tel un phrare, bleu qui guiderait les Hommes jusqu'au tréfonds de leur âme pour mieux la capturer, l'emprisonner dans une pellicule...

Qu'est-ce qui t'as décidé à sauter le pas dis moi ?


Comprendre ses motivations pour mieux la connaître elle, en dehors du contexte " Coyote"... Aiden tout simplement...
Quelques pâtes furent mise dans l'eau bouillonnante, et après quelques minutes de silence le mutant avait préparé des pâtes carbonara qu'il mettait sous son nez en souriant...

Je ne sais pas si ce sera excellent mais c'est l'un des plats que je réussis le mieux... Quand tu auras avalé ça on pourra tenter quelques photos si tu es toujours d'accord ^^


Inutile de forcer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Sam 23 Aoû - 23:51

Entrer n’avait pas été une partie de plaisir, et c’est après avoir exploré trois étages et sauté par-dessus deux murs de briques que Lexa était parvenue à atteindre l’appartement d’Aiden. Pensant qu’il la repèrerait assez rapidement, Lexa avait pris son temps pour observer le décor particulier de l’endroit… Les pellicules qui pendaient du plafond ne semblaient pas franchement interpeller la jeune fille parce qu’après avoir connu les squats et les endroits que la décence interdisait de nommer, un bazar pareil se révélait tout simplement apaisant… Dérapant une première fois sur les photos qui juchaient le sol, Lexa fit volte-face pour revenir vers la baie vitrée par laquelle elle était entrée sans trop de difficultés, mais la silhouette d’Aiden de dos lui arracha un sourire assez appréciateur…

Un juron et un compliment déguisé plus tard, le voici qui se retournait en affichant un sourire assez large à l’intruse, dévoilant un torse qui semblait avoir été sculpté par… bon, une midinette aurait dit « par les dieux »… bref, un truc inconcevable et absolument insoupçonnable lorsqu’il était habillé… Laissant glisser son regard sur lui sans trop s’en cacher, Lexa soutint finalement le regard du photographe, qui déjà avait dénoué ses cheveux pour occulter son deuxième œil que Lexa n’avait pas encore pu apercevoir…
Aiden avoua sans trop de contrainte être heureux de la voir et s’étonna ensuite de la manière dont elle avait pu entrer sans qu’il ne l’entende…

T’avais l’air perdu dans tes pensées… et on m’a appris à pas faire d’bruit pour sauver ma peau… du coup un ou deux murs à sauter et hop ^^

Lexa affichait un léger sourire, ce qui en temps normal n’arrivait qu’en présence de Roxy ou de Benny, donc on pouvait aisément interpréter ça comme un signe indiquant que la présence d’Aiden dans la même pièce qu’elle ne l’irritait pas outre mesure…
La mutante sentit ensuite le regard du photographe glisser sur elle et un sourcil se haussa en signe de protestation, comme si elle le mettait au défi de recommencer à l’observer de cette manière sans avoir au préalable obtenu sa permission… Aiden se mit ensuite à ramasser quelques clichés de manière un peu hasardeuse – du moins d’après ce que Lexa pouvait voir – et elle le suivit sans trop savoir jusqu’à la cuisine, où il lui indiqua un tabouret pour qu’elle s’installe… ce qu’elle fit, bien contente de pouvoir se poser un peu après son début de malaise en haut des escaliers…

Aiden commença à s’affairer en cuisine, sortant verres, assiettes et couverts avant de mettre un peu d’eau à chauffer, l’air plus amusé que quelques minutes auparavant. Lexa haussa de nouveau un sourcil en signe d’interrogation, se demandant ce qu’il comptait faire cuire dans cette casserole à 10h du matin… Le photographe expliqua avec toujours autant d’amusement qu’il avait promis de la nourrir et de lui laisser emporter une gamelle et que du coup il comptait bien s’acquitter de cette part du contrat… Joignant le geste à la parole, il fit glisser quelques pâtes dans l’eau sous le regard un peu incrédule de Lexa qui ne tarda pas à reprendre la parole…

J’pensais pas qu’tu m'ferais pour les pâtes… mais juste un bout de pain aurait suffit vu qu’c’est pas l’heure d’bouffer…

Attaquer aux pâtes des le matin était quelque chose qu’elle n’avait pas vraiment testé, mais pourquoi pas à vrai dire… d’autant plus que depuis qu’il avait sorti des lardons et de la crème fraîche, ça commençait à être rudement apetissant son truc…
Son regard se posa de nouveau sur Lexa, qui replia l’une de ses jambes contre elle en appuyant le talon de sa basket sur le rebord du plateau du tabouret, s’assurant ainsi de ne pas perdre l’équilibre bêtement. Il finit par lui demander ce qui l’avait poussée à « sauter le pas », et en parfaite ignorante des expressions consacrées anglophones, Lexa plongea la tête la première…

Bin le mur tu m’expliqu’ras comment tu passes par d’ssous ^^ Bien obligée d’le sauter ro !
Sinon pour ton appart’, j’ai eu du mal à trouver… on va dire qu’les plans et moi ça fait pas bon ménage…


Ne surtout pas lui avouer que son égo l’avait empêchée de demander de l’aide avant la veille au soir… fallait pas qu’il change d’avis à propos de ses 50$ et du Tupperware de coquillettes ><
Aiden finit par lui présenter une assiette bien remplie et Lexa leva les yeux vers lui, cessant de surveiller du coin de l’œil la gamelle de nourriture… oui elle était affamée, mais et alors ? Le photographe lui expliqua ne pas trop mal se défendre pour ce qui était de ce plat, et Lexa attrapa son assiette en lui adressant un sourire adorable…

Merci… ^^

A peine remercié qu’elle avait déjà enfourné une fourchette de pâtes dans sa bouche, parce que la tête lui tournait depuis quelques minutes… ne pas manger à sa faim rendait Lexa irritable au possible, alors mieux valait qu’elle passe pour une morphale mais qu’en retour elle évite de sauter à la gorge d’Aiden à la moindre réflexion qu’elle ne digèrerait pas…
Aiden évoqua ensuite la possibilité de faire quelques photos si cela la tentait toujours et Lexa eût suffisamment de correction pour vider sa bouche avant de reprendre la parole…

Sans problème… c’est c’qu’on avait conv’nu j’crois, nan ?

Un sourire furtif lui fut adressé et Lexa enfourna une autre fourchetée de pâtes dans sa bouche…

Super tes pâtes, au fait ^^

Au moins elle ne serait pas obligée de se forcer à manger pour lui faire plaisir… la nourriture était vraiment bonne pour une fois…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Mer 27 Aoû - 15:42

L'air dans ses pensées ? Et c'était peu dire, complètement à côté de la plaque aurait été plus juste, il ne savait même plus quelle heure il était, ce qu'il savait juste était que les musiques défilées au rythme de ces disques qui s'amoncent sur le meuble à côté de la chaîne et les photos qui l'entourent, le reste n'avait plus franchement d'importance, vu qu'inlassablement il tournait en rond sans en voir le bout, jusqu'à son arrivée... Là alors même que certains se seraient braqués en entendant les commentaires de la jeune Lexa, Aiden lui baissa la tête, n'oubliant pas de relâcher ses cheveux bruns au passage, lui adressant un sourire avant de baisser le niveau sonore tandis qu'elle expliquait n'avoir eu que deux murés à sauter, et qu'ayant l'habitude de se faire silencieuse elle n'avait eu aucun problèmes...

Je vois va falloir que je relève le niveau de sécurité ^^


Un regard soutenu par Lexa plus tard, Aiden l'entrainait dans la cuisine pour la laisser s'installer sur un tabouret, et c'est là qu'il fut aisé de constaster que ce cher Aiden n'avait plus aucune notion du temps allant jusqu'à préparer des pâtes à 10h du matin, ce que lui fit remarquer Lexa amusée, et c'est en s'arrêtant le plat de pâte au dessus de l'assiette de la jeune femme qu'Aiden se demanda - enfin - quelle heure il pouvait être... Il servit donc la jeune femme avant de lui faire un signe pour lui dire qu'il revenait...
Et là il retourna tout le salon, ramassant les clichés pour éclaircir la pièce, mais aussi et simple pour retrouver son portable et ainsi voir l'heure... Quelques lumières tamisées furent allumer, prouvant qu'Aiden cachait bien plus de choses qu'il ne pouvait le reconnaitre, et finalement il trouvé l'objet éclatant de rire au passage...

Ah oui en effet je comprend


Il revint alors vers Lexa qui lui expliquait, en réponse à sa question comment elle était arrivée là et que sa quesion n'avait pas de sens puisqu'un mur on ne pouvait pas passer en dessous xD Aiden retint un léger fou rire avant de s'accouder attrapant le verre au passage... Il eu pourtant bien malgré la réponse à sa question, comprenant que ses difficultés à trouver, et son apparente entente avec les plans avaient retardés son arrivée...
Et c'est donc avec un sourire qu'elle se mit à déguster son plat, apparement affamée...
Elle confirma qu'elle acceptait de lui servir de modèle et le complimenta sur son plat, arrachant un plus large sourire Aiden

Ravi que ça te plaise ^^ Si tu en reveux y en a pour un régiment xD


Une fois le plat avalé Aiden pris son appareil, expliquant qu'elel n'avait qu'à naviguer à son bon vouloir dans l'appartement sans se soucier de lui qui serait là avec son appareil... Et comme pour le lui prouver qu'il lui laissait le champ libre il alla se rassoire sur le tabouret... Elle ne devait pas se sentir suivit ou autre... Alors il l'observa fouiner tout ce qu'elle trouvait à portée de main, mais bien vite Aiden comrpis que ce genre de situation ne convenait pas, certes au milieu de la foule, et sans être au courant de sa présence cela fonctionnait mais là il n'était que deux, et elle ne pouvait ignorer le bruit de l'enclencheur...
Alors il s'arrêta et lui fit de le suivre dans une autre pièce, un studio aménagé dans une pièce à la base inutilisée

On va essayer autre chose, tu vois le portant là-bas ? Il y a plusieurs accessoires dessus, choisi ce que tu veux et en revenant là tu n'auras qu'à t'amuser avec ^^ Un peu comme les shoots que tu peux voir dans les magazines tu vois le principe ?


Un naturel "calculé" dirait certains, mais venant d'une jeune femme qui n'avait jamais fait ça de sa vie, cela ne rendrait probablement pas la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Mer 27 Aoû - 22:09

Aiden expliqua humoristiquement devoir relever le niveau de sécurité vu qu’elle s’était introduite dans la place sans trop de problèmes, et Lexa le fixa lorsqu’il sortit en fin pour de bon – enfin ça en avait l’air – de ses pensées…

Si t’as b’soin d’aide, j’peux t’filer quelqu’conseils… ça s’rait la moindr’ des choses en échange d’la bouffe…

Dire qu’elle « commençait » à se civiliser était un léger euphémisme… en fait, Lexa commençait à prendre goût aux relations humaines, du moins tant qu’elles n’avaient rien à voir avec l’alcool qu’elle servait le soir ou ce qu’elle faisait pour se nourrir… Et puis fallait dire aussi que Aiden comme quelques autres auparavant s’étaient montrés suffisamment patients pour ne pas la braquer ou la juger sur ses erreurs de langages et sa vulgarité verbale…

Lexa suivit Aiden jusqu’à la cuisine, l’observant avec une incrédulité non dissimulée mettre des pâtes à chauffer… bon, après tout c’était une nourriture comme une autre même si à 10h du matin on pouvait espérer manger des trucs plus courants comme du pain et des croissants… mais soit…

Lexa l’observa ensuite s’éloigner, maintenant son assiette de pâtes contre sa poitrine à l’aide de sa main gauche pour se retenir au tabouret avec la main droite, matant allègrement Aiden qui déambulait toujours torse nu dans son simple jean… En équilibre sur son tabouret et la bourchette pleine de pâtes coincée entre ses dents, Lexa l’observa jusqu’à ce qu’il disparaisse dans l’autre pièce… Haussant les épaules après avoir retrouvé une position stable, Lexa enfourna une nouvelle fourchettée de pâtes dans sa bouche, retrouvant un étrange air de hamster avec sa bouche trop pleine…

Aiden finit par revenir dans la cuisine à peu près au moment où Lexa terminait de lessiver son assiette, et il sembla particulièrement amusé par la réflexion de la jeune slave sur le fait qu’on ne puisse pas passer sous un mur de briques, donc qu’elle avait été obligée de le sauter, le photographe sembla franchement amusé mais se retint avec difficulté d’éclater de rire, ce qui arracha un sourire à Lexa dans la foulée, peu avant qu’elle ne refuse le rab de pâtes qu’Aiden lui proposait…

J’vais finir comme une tour si j’me r’ssert… vaut mieux éviter j’crois… ^^

Aiden lui expliqua ensuite en quoi consisterait son rôle pour tout le temps qu’elle daignerait lui consacrer, et Lexa acquiesça en silence, se demandant toujours ce qui pourrait ressortir de cette entrevue avec - un artiste, ça s’appelle comme à ce qu’il paraît… La mutante s’exécuta lorsqu’il lui demande de simplement se promener dans l’appartement, regardant d’abord un peu craintivement vers l’objectif avant de jeter un œil aux pellicules qui pendaient du plafond avec une certaine raideur dans ses mouvements parce qu’elle était à ce moment précis tout sauf à l’aise… Après plusieurs regards assassins jetés à l’objectif, Aiden sembla comprendre que la mutante galérait un peu à rester naturelle dans un exercice de ce style alors qu’elle entendait le déclic se faire un peu trop régulièrement à son goût…

Il proposa finalement un autre exercice, lui demandant cette fois de le suivre dans une autre pièce à la lumière tamisée pour lui proposer de « s’amuser » avec des accessoires placés sur un portant. Lexa lui adressa un regard ahuri, parce que pour elle un « accessoire » était avant tout un mot à connotation… douteuse… elle ne fréquentait que des poivrots et des pervers après tout…

Son regard se posa dans celui d’Aiden et elle se décida à approcher dudit portant, pleinement consciente d’avoir fait déjà pire dans le cadre de son boulot au Coyote. Et puis finalement… finalement, il n’y avait que des vêtements corrects sur le portant et absolument rien de déplacé… Lexa prit un borsalino qui trainait là et le posa sur sa tête légèrement de biais avant de poser son regard de manière assez étrange sur le photographe… une vraie gangster…

J’vois l’principe ^^ Tchiote, j’adorais m’déguiser… ^^

Lexa se tourna légèrement pour attraper la veste d’homme et l’essaya rapidemment avant de conclure qu’elle devait avoir l’air d’un pinguin dedans, et de tout simplement la remettre sur le portant… Une canne à poignée courbe attira son attention et Lexa se pencha légèrement vers l’avant, s’appuyant à deux mains sur la poignée, comme elle l’avait déjà fait dans l’un de ses « numéros de danse » au Coyote… les hommes raffolaient des cannes, surtout quand la leur était entre les mains d’une femme…

Lexa enfila ensuite la veste militaire par-dessus son marcel noir avant de conclure que cela ne rendait pas vraiment bien en l’état. Elle se débarassa de ses baskets encore humides et se débarassa dans la foulée de son marcel et de son soutien-gorge, semblant avoir oublié la présence d’Aiden… après tout, à l’armée les douches étaient mixtes, donc bon, elle ne se formaliserait pas qu’un homme la regarde… Lexa renfila la veste militaire, la fermant sans la boutonner de manière à simplement dévoiler l’endroit où naîssant sa poitrine, avant de se placer de nouveau près d’une lampe, prenant la pose de manière assez maladroite, mais là au moins elle avait l’air de s’en sortir un peu mieux…

Lexa finit par retourner près du portant et par trouver un drap qui ne semblait demander qu’à être utilisé… La jeune fille orienta son regard vers Aiden, semblant lui demander de manière muette la permission de quitter ses vêtements pour s’enrouler dans le drap…

Et puis cédant à ses vieilles habitudes, Lexa se tourna très légèrement pour laisser la veste militaire rejoindre le portant, et laisser tomber au sol son jean et ses sous-vêtements, avant de s’enrouler entièrement dans le drap, retenant le drapé complexe qu’elle avait formé de sa main droite alors que de l’autre, elle remettait une mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille…

De nouveau, son regard interrogea celui d’Aiden, comme par crainte de faire quelque chose qui lui déplairait…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 4 Sep - 22:30

Lexa nourrit et la discussion sur les moens de sécurisé l'appartement quasi clos, Aiden se décida à lancer la scéance photo qu'il avait, au final, tant attendu. Mais la scéance commença doucement à virer à la catastrophe lorsque Lexa se fit aussi raide qu'un baton, entendant au moindre de ses gestes, mais aussi de façon complètement inattendue, le déclencheur de l'appareil... Inutile donc de chercher à la forcer dans ce type de scéance, cela aurait fini par mal tourner, surtout vu les regards lâchés de temps à autres. C'est pourquoi elle fut conduit dans une toute autre pièce, un studio aménagé dans une pièce qui ne servait à rien, et où la lumière travaillée et tamisée donnait probablement un côté rassurant, tel un cocon doucement tissé, qui rassurant permettrait probablement à Lexa de ne pas autant se braquer...

Une fois dans la pièce il lui indiqua un portant et c'est un peu hésitante qu'elle s'y rendit, comprenant rapidement l'idée du photographe en assurant que gamine elle "adorait se déguiser" bon point pour lui donc... Et c'est amusé qu'il l'observa le borsalino en coin l'air d'une mafieuse échappée d'un film des années 50... Ne voulant pas la prendre par surprise, Aiden la laissa donc découvrir le portant, et souria doucement lorsqu'elle enfila quelques secondes la veste d'homme 3 fois trop grande pour elle, la laissant juger de ce qu'elle aimerait tester en premier... La première photo prise le fut bien malgré lui dirons nous, mais la voir ainsi en appuie sur sa canne chapeau en coin et regard songeur, cela ne devait pas lui échapper et un furtif "clic" se fit entendre avant qu'il ne la laisse faire à nouveau, intrigué par le choix de cette veste militaire...

Son regard se baissa sur le sol, lorsqu'il la vit se débarrasser de son marcel, pur politesse, et absolument pas voyeur, elle revint alors dans la lumière de la pièce et commença à prendre la pose sous les petits instructions données par Aiden afin de lui faciliter les premiers clichés, rien de bien méchant juste quelques mots pour lui prouver qu'elle s'en sortait très bien, et qu'elle n'avait rien à changer... Le but recherché n'étant pas de suite avoir à faire à une professionnelle mais bel et bien montrer l'évolution d'une jeune femme...
Après quelques minutes de poses il la vit retourner vers le portant et choisir le drap posé là, Aiden souria à nouveau et hocha la tête avec de répondre avec tout le calme qui était le sien...

Vas y je t'en prie, tu fais comme bon te semble, si tu penses que ce drap t'amuserait je ne vais pas t'en empêcher, le but est que tu te sentes... Bien, jolie comme tu veux, mais pas que je t'impose quoique ce soit ^^


Aiden se retourna donc, se dirigeant vers une petite table pour changer la pellicule de l'appareil, arrivée en fin de vie, avant d'ouvrir deux trois pots de peinture qu'il plaça près de là où se trouverait la jeune femme; le temps pour Lexa donc de se débarasser de ses vêtements, et se retourna lorsqu'elle réapparu au centre de la pièce avec l'air d'avoir peur de faire une quelconque bêtise...
Le mutant posa alors l'appareil et se plaça devant elle, attrapant délicatement une mèche qu'il replaça derrière son oreille...
À nouveau avec toute la patience et la sérénité qui pouvait être la sienne, la voix d'Aiden s'éleva...

Écoute, ne cherche pas à savoir si c'est bien ou mal, tant que c'est toi, c'est tout ce qui compte... Je ne suis pas là pour te donner des ordres, juste pour prendre quelques photos... Donc pas de panique jusque là c'est parfait ^^


Une tête de plus et c'est une ombre étrange qui se dessine, un jeu de lumière qui inévitablement empêche quiconque le faisant face de voir ce côté jusqu'alors si bien dissimulé, comme si au final il en était dépourvu et ne possédait que la moitié d'un visage, ni plus ni moins... Et ce même si dans le fond, ce n'était pas totalement faux...

Tu me dis quand tu es prête et on y retourne d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 5 Sep - 10:52

Trouvant l’autre pièce un peu moins impressionnante, Lexa regardait à présent autour d’elle sans trop se soucier de la présence du photographe, allant même jusqu’à se diriger docilement vers le portant qu’Aiden lui indiquait… Les petits essayages de la mutante eurent l’air de lui plaire puisque le déclic de l’appareil photo se fit entendre à plusieurs reprises, sortant Lexa de ses réflexions. La mutante passa à l’essayage suivant, redoutant un peu le moment où Aiden la prendrait de nouveau en photo parce qu’elle n’avait jamais fait ça, et peutètre aussi parce qu’elle n’aimait pas vraiment ce que son physique dégageait…

Lexa se débarrassa ensuite de son marcel et constata avec amusement que le photographe avait détourné le regard… pas une attitude à laquelle elle était habituée, mais c’était appréciable de ne pas être reluquée à la première occasion qui se présentait…

Tu sais, j’me serais pas vexée pour si peu… ^^

Aiden eût ensuite quelques mots de temps à autre pour rassurer la crainte aisément remarquable de Lexa de faire une boulette aussi grosse qu’elle, et elle continua de suivre docilement ses instructions par curiosité, mais aussi parce pour une fois, personne ne cherchait à lui imposer quelque chose contre sa volonté… grande première…

La mutante finit par attraper le drap sur le portant, interrogeant le photographe du regard encore une fois par peur de mal faire… Il ne tarda pas à la rassurer en expliquant qu’elle n’avait qu’à faire comme bon lui semblait dès l’instant qu’elle se sentait bien et jolie… Jolie ? sur ce plan-là, il y aurait du boulot vu ce que Lexa pendait d’elle, mais la jeune fille s’abstint de tout commentaire pour ne pas paraître fataliste et se contenta de se débarrasser du restant de ses vêtements en faisant fi de la présence d’Aiden parce que visiblement, ça l’amusait au plus haut point de le voir détourner le regard de la sorte ^^ S’enroulant dans le drap, Lexa posa de nouveau son regard sur Aiden, attendant la suite du programme sans trop savoir quoi faire d’autre… Son attention fut attirée par quelques pots de peinture – apparemment liquide – posés sur une petite table un peu plus loin… Retenant le drap contre elle à l’aide de sa main gauche, Lexa se mit en tête d’aller jeter un œil mais Aiden se plaça sur son chemin bien malgré lui en allant changer la pellicule de son appareil… Lexa s’immobilisa pour le regarder faire, et le suivit du regard lorsqu’il revint se placer face à elle pour remettre une mèche rebelle derrière son oreille… Un geste qui aurait valu à n’importe qui d’autre de se faire péter le nez ou déchausser quelques dents, mais une logique un peu étrange incitait Lexa à se tenir tranquille : elle l’avait clairement reluqué à deux reprises donc elle pouvait bien lui accorder un contact, c’était assez équitable après tout…

Le regard de Lexa fut attiré par celui d’Aiden et elle remarqua seulement maintenant qu’elle n’avait jamais pu apercevoir son deuxième œil… Une main un peu hésitante s’approcha du visage du photographe et Lexa écarta délicatement l’éternelle mèche qui dissimulait ce côté de son visage, apercevant un début de cicatrice… juste avant qu’Aiden n’amorce un mouvement de recul… Il était clair qu’il ne tenait pas à dévoiler son visage de cette manière, et Lexa vrilla son regard dans le seul œil qu’elle pouvait fixer complètement…

J’te f’rais pas d’mal… J’voulais juste pouvoir t’regarder bien en face…

Approchant de nouveau sa main avec lenteur, Lexa reprit la parole de manière assez honnête, trouvant plus juste de lui expliquer pourquoi elle souhaitait en voir plus malgré ce qu’elle avait déjà pu entre-apercevoir…

J’ai vu tout’ sortes de blessures, tu sais… là d’où j’viens, c’était mon quotidien et aux bras arrachés s’succédaient d’autres trucs bien pires où les gens laissaient généralement la vie… R’marque, avec plus qu’un bras et une moitié d’torse c’était pas étonnant…
Alors ça, c'est...


Sa main approcha un peu plus et Lexa commença à écarter la mèche d’Aiden avec lenteur, alors qu’elle poursuivait son mouvement, apercevant le début de la cicatrice au sommet de son front…

J’te d’manderais pas comment c’est arrivé parske personne aime parler d’ce genre d’trucs, et… Mais j'la trouve très bien...

Poursuivant sa découverte, Lexa finit par remarquer que la cicatrice était plus profonde que ce qu’elle paraissait aux extrémités, mais son geste se stoppa net lorsqu’elle remarqua son œil complètement opaque et immobile, qui ne semblait plus rien fixer… Ses lèvres s’entrouvrirent légèrement et son regard gris-bleu glissa le long de la cicatrice avant de se mettre à chercher quelque chose dans la pièce… A première vue, cela pouvait passer pour une tentative de fuite, mais Lexa finit par localiser ce qu’elle cherchait et se dirigea vers la table sur laquelle trainaient les pots de peinture aperçus quelques minutes auparavant… Attrapant le pot de noir et glissant son index gauche dedans, Lexa se plaça de nouveau devant Aiden, écartant de nouveau sa mèche jusqu’à la coincer derrière son oreille comme lui l’avait fait un peu plus tôt, et elle imita le tracé de sa cicatrice avec un trait de peinture noire, lui adressant un sourire d’un genre un peu inédit en même temps…

Sa main droite s’approcha de nouveau du visage mutilé du photographe et Lexa laissa errer son pouce le long de sa trop profonde cicatrice, trouvant ce contact aussi intéressant qu’hors normes… Elle découvrait ce qu’il préférait cacher et le laissait observer son visage, pâle copie peinturlurée du sien, mais malgré tout sans trace de pitié ou de ce genre de sentiments qui répugnaient tant Lexa…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 5 Sep - 19:28

Pure politesse et respect de l'autre, mais Lexa assurait qu'elle ne se serait pas "vexée" si lui avait fait le choix de clairement la regarder faire lorsqu'elle avait retiré son marcel, Aiden continuait de régler son appareil, technique simple pour ne pas prêter attention à ce qu'elle faisait, et naturellement il lui répondit, cette voix toujours sereine et posée, comme si rien ne pouvait la pertuber...

Tu ne te serais peut-être pas véxé mais c'est une question, de courtoisie, de respect, il y a des choses qui ne se font pas et t'observer te changer en fait partie... Si j'avais voulu te regarder faire ce genre de choses, je serai simplement venu te voir là où tu bosses, je ne t'aurais pas faite venir ici...


Vérité simple, peut-être un peu étonnante ou surprenante, mais il ne voulait pas partir sur des bases éronnées ou malsaine, elle était une source d'inspiration et lui un photographe, il n'y avait aucune envie de voyeurisme là-dedans, et la partie "striptease" n'était pas compris dans la scéance...
Aux légères indications succédèrent les photos et finalement l'envie de la jeune Lexa de se servir d'un draps déposé sur le portant, comme pour prouver qu'il ne mentait pas à nouveau il détourna le regard lorsqu'elle se débarassa de ses derniers vêtements pour s'enrouler...
N'ayant pas vu Lexa approcher, il se contenta de l'observer un peu mal à l'aise, et revint face à elle une fois l'appareil posé près des pots de peintures ouverts par le mutant quelques secondes plutôt... Avec une douceur infinie il replaça une mèche rebelle assurant qu'elle n'avait pas à s'en faire, ni à paniquer puisque ce qui lui plaisait tant chez elle était justement qu'elle ne savait pas feindre, une chose trahi automatiquement par un appareil froid et sans calcul...
Sauf que voila la main de Lexa s'approcha de la partie gauche de son visage, inlassablement dissimulée derrière une mèche de cheveux, elle tenta de l'écarter mais le réflexe le plus banal échappa à Aiden qui eût un mouvement de recul, sans pour autant montrer une once d'agressivité...
Lexa assura qu'elle ne souhaitait pas lui faire de mal et une nouvelle fois son regard se fit presque fuyant, ce contact le gênait mais par pour la raison que la plus part ds gens imaginait en général...

Je n'ai pas dit que tu me ferais du mal, c'est simplement que ce n'est pas beau à voir...


Trop de temps pour que l'ambulance arrive, trop surpris par l'ampleur de la plaie les médecins avaient mis du temps à réagir et la cicatrisation n'avait pas été des plus glorieuses... Mais apparemment elle tenait à le voir par elle même et c'est donc sans broncher une seconde qu'il la laissa faire, tandis qu'elle expliquait en avoir probablement vu des pires vu ce qu'elle avait vécu et là où elle avait vécu...
La fine main de Lexa balaya alors la mèche sombre du Croate, qui ne lâcha pas une seule seconde son regard comme persuadé d'y lire à un moment donné ou à un autre du dégoût... Mais rien de tout ça, elle assura juste ne pas avoir envie de lui demander des explications parce que personne n'aimait parler de ses cicatrices, et Aiden se contenta juste de murmurer...

C'était un choix à faire, j'ai fait ce que je devais... Le prix à payer c'était ça, maisnpeu importait ...


Un sourire en coin se dessina sur ses traits, au bien sûr le début paraissait toujours "bien", une cicatrice fine, à peine remarquable sur le front, mais le reste... Le reste était bien plus profond, traversant son œil gauche sans l'épargner, lui donnant un aspect opaque, alors qu'inlassablement il fixait le vide, comme voyant ce que nul autre ne pouvait voir... Et voila ce qui devait arriver arriva, Lexa regarda brièvement le reste de sa cicatrice avant que son regard ne se fasse fuyant et vagabonde sur la pièce comme pour éviter de regarder "ça"
Sauf que voila l'être humain commet des erreurs et Aiden venait d'en faire une, elle ne fuyait pas mais chercher quelque chose, le pot de peinture qu'elle ramena à eux, noir comme ses cheveux sombres souvenir de sa Croatie natale, et c'est laissant son pouce errer sur sa plaie profonde et indissimulable, qu'elle se mit à reproduire le tracé de son autre doigts sur son visage à elle, comme pour qu'il se rende compte de ce que l'autre voyait, comme pour lui prouver qu'il n'y avait rien de grave... Ce sourire se dessinant sur ses traits, inédit et adorable, comme si l'un et l'autre s'amadouait sans se le dire...

Lorsque le tracé fut finit Aiden se contenta l'espace d'une seconde de l'observer, miroir féminin de ses plaies et c'est avec une délicatesse hors-norme qu'il attrapa son poignet droit, le décalant de son visage et faisant s'approcher davantage Lexa de lui. À égalité, l'un et l'autre semblait ne plus rien avoir à cacher, et avait mis à nu ce qu'il était... Lentement, peut-être trop le visage d'Aiden s'approchait de cette copie de peinture et finalement un souflle s'échappa, doux et posé comme toujours...

Tu n'étais pas obligé de faire ça mais j'avoue que ce moment mériterait une photo... La peinture te va bien au teint ^^


Et puis il y a ce moment où l'esprit s'arrête, où seulement une fraction de seconde suffit à tout faire basculer sans que l'on ne cherche à comprendre, et ce sont ses lèvres qui se posent sur celle de la jeune femme, tandis que doucement ses mains se posent autour de sa taille, l soulevant légèrement pour la mettre à sa hauteur... Rien de calculer rien de prémédité, juste cette soudaine passion qu'on ne peut contrôler, comme une mélodie entêtante qui se rappelle à votre souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 5 Sep - 21:21

Aiden précisa que même si Lexa ne s’était pas vexée d’être tout simplement reluquée, il n’aurait pas agi autrement parce qu’il y avait des choses qui ne se faisaient pas, et regarder une femme se dévêtir en faisait visiblement partie… Un sourcil haussé plus tard, Lexa reprenait la parole l’air complètement amusée, parce qu’elle n’avait jamais connu d’homme capable de regarder ailleurs lorsqu’une femme se débarrassait de ses vêtements…

J’crois qu’t’es une espère en voie d’disparition… les hommes délicats courent pas les rues…

Clair qu’avec le travail qu’elle avait, elle savait de quoi elle parlait… Aiden finit par conclure que s’il avait voulu la voir nue, il se serait tout bonnement rendu au Coyote un soir où elle dansait, et un sourire malicieux étira les lèvres de la jeune fille, parce que visiblement la franchise dont il faisait preuve l’amusait…

J’sais… mais va pas non plus t’jeter par la f’nêtre pour pas m’voir me changer… j’finirais par mal l’prendre… ^^

Légère tendance à l’exagération, mais c’était tellement tentant… même si dans le fond, elle avait elle-même attendu le moment où Aiden la verrait forcément pour se débarrasser du reste de ses vêtements… Perverse ? non, simplement prévoyante : une réaction de voyeur face à sa nudité aurait été certes flatteur, mais aurait tout bonnement pu dégénérer en quelque chose que Lexa ne voulait pas (plus) depuis qu’elle avait promis à Galahad de faire un effort…

Mais à l’occaz’ faudra quand même que j’te montre c’que j’sais faire… tu pourrais être surpris ^^
Et puis j’travaille dans c’bar sordide, ça fait partie de c’que tu voulais comme point d’départ d’ton chemin’ment…


Pas qu’elle insistait, mais un peu quand même… Ce qui suivit changea totalement le contexte de la conversation et Lexa en arriva à essayer d’apercevoir l’œil perpétuellement dissimulé d’Aiden en repoussant une première fois – mais sans trop de succès – sa mèche de cheveux : le photographe eut un mouvement de recul somme toute assez prévisible, et Lexa lui expliqua de sa manière à elle qu’elle ne lui ferait pas de mal, pensant que le problème se situait à ce niveau… Aiden la reprit et expliqua un peu fatalement que ce n’était tout bonnement pas beau à voir…

C’est pas les artistes qui disent qu’la beauté est… une question d’appréciation… ou un truc du genre… j’comprends pas tous les mots mais j’ai saisi l’idée ^^

Renouvelant sa tentative, Lexa parvint cette fois à apercevoir cette cicatrice qu’il tenait tant à cacher, laissant d’abord ses yeux la parcourir alors qu’elle expliquait ne pas vouloir le questionner sur la manière dont il se l’était faite… Aiden apporta tout de même quelques éléments laconiques, expliquant qu’il avait eu un choix à faire et que cette cicatrice était le prix à payer ; ce à quoi Lexa acquiesça en silence, concentrant son regard sur cette balafre disgracieuse aux yeux de la terre entière – et Aiden le premier – mais terriblement intéressante du point de vue de la petite russe, qui avait vu défiler des blessures de gravité diverses lorsqu’elle était encore soldat des forces spéciales…

Un sourire en coin étira finalement les lèvres d’Aiden, et Lexa se mit à détourner le regard pour chercher ces pots de peinture qu’elle avait aperçus quelques minutes plus tôt… Aiden sembla interpréter de manière étrange cette soudaine envie qu’avait Lexa, et elle pu lire quelque chose qui ressemblait à de la déception dans son regard, avant que cela ne s’efface pour laisser place à une interrogation grandissante, particulièrement lorsque Lexa revint vers lui avec son index maculé de peinture noire…

Cédant à un instinct un peu étrange, Lexa se transforma en double féminin du photographe, laissant errer un doigt le long de sa cicatrice tout en la reproduisant en peinture noire sur son propre visage… Une manière un peu décalée de lui montrer que ce n’était peutètre pas aussi grave que ce qu’il y paraissait, même si la blessure était profonde physiquement comme mentalement…
Après avoir terminé son tracé, Lexa adressa un sourire adorable à Aiden, semblant attendre une réaction de sa part ou quelque chose dans le genre… Marchant sur des œufs en matière de relations humaines, la jeune fille espérait ne pas l’avoir froissé en ayant insisté de la sorte…

Aiden laissa son unique œil parcourir le visage de Lexa, comme s’il redécouvrait sa propre blessure à travers elle… La mutante était toujours immobile, fixant le photographe droit dans les yeux pour ne pas donner la désagréable impression qu’elle louchait de manière malsaine sur sa blessure… Il attrapa finalement la main qu’elle avait laissée contre sa joue blessée avec l’une des siennes et l’incita à approcher davantage, ce en quoi Lexa s’exécuta docilement, comme accaparée par son regard étrange… Aiden l’observa une nouvelle fois d’un peu plus près avant qu’il ne se mette à avancer son visage vers celui de Lexa de manière totalement imprévisible… Surprise, la mutante n’eût aucune réaction particulière et son contenta d’écouter calmement ce qu’il lui disait, apprenant qu’il n’attendait pas ce genre de choses de sa part mais que cela mériterait quand même une photo… Le photographe fit remarquer avec humour que la peinture lui allait bien au teint, et Lexa appuya son index sur le nez d’Aiden, y déposant une empreinte noire un peu passée étant donné que la peinture avait commencé à sécher…

Ca t’va bien aussi… ^^

Le regard d’Aiden changea légèrement et Lexa y resta comme suspendue lorsqu’elle vit son visage s’approcher encore un peu du sien… Elle n’eût une nouvelle fois pas de réaction particulière lorsqu’il approcha ses lèvres des siennes, hormis peutètre une légère bouffée de chaleur en prévision de la suite, parce que plus personne ne l’avait traitée avec cette courtoisie pour un simple baiser depuis bien longtemps… D’autres se seraient tout simplement contentés de lui voler un baiser comme une tripoterait les fesses d’une stripteaseuse, comme ça sans demander, mais Aiden avait procédé avec douceur, ce qui avait suffisamment perturbé Lexa pour qu’elle ne pense pas tout de suite à lui exploser la tête…

Approfondissant un peu maladroitement le baiser, Lexa sentit une nouvelle bouffée de chaleur l’envahir lorsqu’elle sentit les mains du photographe se poser autour de sa taille pour l’inciter à approcher encore un peu et la soulever ensuite pour la conserver à la bonne hauteur… Lexa caressa du bout des doigts la joue mutilée d’Aiden, avant de simplement glisser une main dans ses cheveux sombres, réclamant un approfondissement plus complet de ce baiser qu’il lui donnait…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Sam 6 Sep - 12:42

Une espèce en voie de disparition ? Probablement, un homme délicat ça ça restait à voir, Aiden avait simplement eu une bonne éducation, et ne traitait pas les femmes comme une vulgaire marchandise ou un simple bout de viande, après cela ouvait étonner, lui restait fidèle à lui même et à ce qu'on lui avait enseigné... Un rire lui échappa lorsque Lexa lui demanda de ne pas non plus se jeteer par la fenêtre la prochaine fois qu'elle se changerait, au risque là, de la vexer et Aiden ria légèrement, hochant négativement la tête...

Promis je ne tomberais pas dans de tels excès


Il fallait malgré tout reconnaître que Lexa n'était pas non plus le genre de fille que l'on fuyait, des formes avantageuses et une beauté certaine, se jeter par la fenêtre aurait été, abusé... Et c'est en la voyant se débarasser du reste de ses vêtements, qu'il avait fait preuve du même respect eu jusque là et détourna les yeux sans un mot de plus. Néanmoins il pu l'entendre dire qu'elle devrait un jour lui montrer ce dont elle était capable, assurant qu'il serait surpris, et qu'en plus c'était malgré tout là le point de déaprt de son projet, un nouveau sourire en coin se dessina sur les traits de Aiden, qui, tandis qu'il réglait l'objectif, se décida à répondre...

Voila ce que je te propose, tu auras tout loisir de me montrer ce que tu sais faire pendant une scéance de shoots, tu me diras ce dont tu as besoin, et je m'arrangerait pour l'installer là, ça m'évitera de me rendre dans ce bar, et d'avoir Délinda dans les pattes pour gâcher la pellicule ^^ Reconstitution des lieux si tu préfère ^^


Et au moins lui n'avait pas à s'installer au milieu des pervers... Finalement Lexa tenta de voir sa plaie, et lorsqu'il lui expliqua que ce n'était tout simplement pas beau à voir, la jeune femme lui répondit avec beaucoup de bon sens que la beauté, comme se plaisait à dire les artiste n'était qu'une question "d'appréciation", avec honnêteté elle ajouta ne pas comprendre tous les mots, mais le fond y était... De ce fait Aiden se laissa faire à la seconde tentative, plongeant son œil valide dans celui de Lexa, alors qu'elle découvrait l'autre, opaque et immobile. Loin de fuir comme elle avait pu le penser, la jeune modèle avait pris la direction du pot de peinture, y trempa son index pour revenir se faire une peinture de guerre imitant presque à la perfection cette cicatrice qu'il dissimulait avec tant de soin en temps normal... Cette fois ce fut un compliment qu'il lâcha, assurant que la peinture lui allait bien au teint, se retrouvant avec, pour toute réponse, une trace de peinture sur le nez, et son compliment retourné...

Mais cédant à quelque chose d'un peu inexplicable, le photographe approcha davatange son visage, posant ses lèvres sur les siennes avant de finalement l'approcher, passant ses bras autour de sa taille, pour la faire décoller et ainsi la porter à sa taille. Il sentit alors une main parcourir sa cicatrice et finalement glisser dans ses cheveux, un geste tendre que personne n'avait vraiment osé avoir avec lui, n'occultant pas cette plaie mais n'en faisant pas quelque chose de répugnant non plus, une de ses mains relâcha la taille pour tirer légèrement sur le drap, le faisant glisser jusque sur les hanches de Lexa, les mettant ainsi " à égalité " Soulevée davantage c'est une main dans ses cheveux blonds qui permettait simplement à Aiden de ne pas la faire chuter au moindre mouvement, eet avec douceur ce baiser fut approfondit, comme elle semblait tant lui demander...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Dim 7 Sep - 17:59

Aiden fut particulièrement amusé par la remarque de Lexa, qui lui précisait que s’il manquait de se jeter par la fenêtre à chaque fois qu’elle commençait à se déshabiller, elle finirait par se vexer. La jeune fille vit le photographe hocher la tête, avant de l’entendre promettre de ne pas tomber dans « de tels excès »…

Nan parske ça s’rait bien la première fois qu’un homme s’foutrait en l’air pour pas m’voir nue…

Lexa termina de s’enrouler dans le drap et rejoignit Aiden dans la foulée, se montrant particulièrement intriguée par le côté de son visage qu’elle ne pouvait pas voir, mais sans le toucher dans un premier temps… Le photographe accepta ensuite l’offre de Lexa de lui montrer ce dont elle était capable, et un sourire malicieux étira les lèvres de la petite russe, parce que loin de n’exiger d’elle que de simples clichés et qu’elle ferme sa gue*le en même temps, il n’avait pas l’air réfractaire aux idées de la jeune femme… et proposa même d’aménager l’endroit pour qu’elle puisse lui montrer ça pendant une séance photos, précisant qu’elle n’aurait qu’à lui dire ce dont elle aurait besoin et qu’ainsi cela lui éviterait de refoutre les pieds au Coyote. Lexa éclata d’un rire assez cristallin comparé à ce qu’était sa voix en temps normal, et elle reprit la parole une fois enveloppée du drap blanc qu’elle avait choisi…

Me dis pas qu’elle t’fait flipper… si tu veux j’peux régler ça en deux coups les grosses…

Loin d’ignorer que l’ambiance du Coyote laissait Aiden un peu en retrait, Lexa préférait tourner ça de manière humoristique pour éviter de le vexer et de tout faire foirer bêtement…

Mais ouais, la reconstit’ ça m’va parfait’ment… m’faut juste une barre le long d’laquelle j’pourrais grimper… pour le reste, jt’rouv’rais bien c’qui m’faut en lingerie chez moi ^^

Par la suite, la tactique employée par Lexa pour voir ce qu’Aiden mettait tant d’application à dissimuler sembla suffisamment étonner le photographe pour qu’il consente à la laisser jeter un œil… Une cicatrice pas franchement minuscule zébrait sa joue, mais cela ne sembla pas effrauer Lexa plus que ça, bien au contraire… Promettant de ne pas lui demander comment cela était arrivé, la mutante se balafra de la même manière à l’aide d’un peu de peinture noire, lui adressant un sourire adorable avant de lui étaler un peu de cette même peinture sur le bout du nez suite à son compliment… Une gosse dans l’âme, la preuve était là ^^

Quelques secondes suffirent pour que leur petit « jeu » bascule vers tout autre chose : le petit cœur de Lexa s’affola dans sa poitrine lorsqu’elle sentit les mains d’Aiden entourer sa taille, et elle plongea son regard dans le regard bleuté mais non moins dissemblable du photographe, semblant ne pas être plus mal à l’aise que ça de le regarder de face à visage découvert… Lexa reçut bien vite une baiser franchement agréable de par sa douceur, et c’est après avoir effleuré la joue mutilée d’Aiden qu’elle glissa glisser cette même main à l’arrière de sa tête pour réclamer un approfondissement… Elevée au-dessus du sol pour rester à la même hauteur que lui, Lexa enroula ses jambes autour des reins du photographe, lui permettant sans doute de moins forcer pour la garder au-dessus du sol…

Lexa le sentit finalement lui accorder ce qu’elle avait réclamé sans trop s’attendre à être exaucée, et sentit le drap glisser jusqu’à ses hanches lorsque Aiden raffermit sa prise, et Lexa libéra ses lèvres l’espace de quelques secondes, plongeant ses yeux aux pupilles dilatées par le désir dans celui de cet homme hors-normes qui lui faisait face et s’évertuait à la traiter avec respect… Resserrant la prise de ses jambes autour de lui pour ne pas tomber, Lexa passa également sa deuxième main autour du cou d’Aiden, se serrant de nouveau contre lui avant de récupérer ses lèvres, choisissant cette fois elle-même de l’embrasser plutôt que de se faire surprendre de nouveau… Les hommes recommandables qui lui plaisaient ne courraient pas les rues, et tenter sa chance même pour une nuit devenait tout à coup plus tentant que de s’offrir en pâture à un poivrot pour quelques malheureux dollars… L’argent d’un côté et des sentiments aussi étranges que contradictoires de l’autre ; le choix était vite fait…

Lexa sentit une main se glisser dans ses cheveux blonds et ne fit rien pour se soustraire à ce baiser somme toute assez agréable…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Dim 7 Sep - 20:19

Idée de reconstitution : validée ^^ Il ne fallait pas croire que Aiden faisait parti de ces artistes qui ne laissait aucune place au modèle et se contentait d'appliquer leurs idée coûte que coûte, loin de là, cette exposition, il partait également du principe que c'était aussi la sienne, à elle et que de fait elle avait le droit au chapitre... Bien sûr si cela était du domaine de l'impossible il refuserait tout net, mais qu'elle veuille assumer jusqu'au bout ce qu'elle était n'était pas de ce qui lui déplaisait le plus...

Va pour la barre alors, je te montrais ça demain ^^


Mieux valait le faire avant qu'il oublie, parce que dans le genre, je suis sur mon petit nuage et je plane comme un oiseau Aiden devait la médaille d'or de sa catégorie... Donc tant qu'il y pensait et que c'était encore frais dans sa mémoire, mieux valait s'executer au plus vite, sinon envolé l'idée...
Puis Lexa trouva le moyen de l'amadouer suffisament pour qu'il la laisse approcher et voir cet oeil opaque, et ce qui était un moment de douceur se transforma en baiser tendre et à l'image du photographe, serein... Sans l'once d'une brutalité, les fines mains de Lexa elles avaient de nouveau glissé contre sa cicatrice pour rejoindre ses cheveux, avant qu'elle ne soit soulevé de terre par Aiden...
Deux jambes entourèrent ses reins, et finalement il plongea son regard quelque peu étrange dans le sien, comme si malgré cet oeil aveugle il pouvait clairement la voir... Glissant une main au bas de son dos pour la retenir, le draps glissa sur les hanches de la jeune femme, alors que la seconde balaya ses boucles blondes dans un sourire en coin absolument adorable...

Rapidement il pu sentir ses jambes se resserrer le baiser repris là où il avait été abandonné, poussant Aiden bien plus loin dans ses retranchement, le provoquant un peu plus, lui et ce désir qu'il pouvait éprouver pour elle... Une passion douce et ennivrante, alors il l'entraina un peu plus en arrière, dans le fond de cette pièce tamisée, posant son dos contre la toile tirée pour dissimuler les défauts du mur... Encore et toujours chez Aiden, caché les plaies pour avoir le beau, comme une devise profondément ancrée en lui...
Il finit par la débarasser du drap qui chuta au sol, avant de l'aider elle a régler le dernier détail qui pouvait les séparer, avant que lui n'étire le bras et se saisisse de celui qui recouvrait le mur, s'enroulant avec elle comem pour former un cocon tendre...

Relation étrange entre un artiste et celle devenue sa muse, inutile de comprendre le pourquoi ou de se poser la moindre question, juste la chaleur de sa peau, et un pacte entre eux, faisant chavirer le moindre projet du photographe, qui pour l'instant avait mis de côté tout ce en quoi il pensait et croyait juste pour ce moment et cette jeune slave...
Ce sont ses mains qui la découvre, pas même ses yeux ou les flashs de photos, juste lui et cette chaleur qu'il dégage. Ces mouvements qui les unissent avant qu'il ne se laisse glisser lentement, faisant toujours preuve de cette infinie douceur avec elle, contre le sol... Sa plaie se mêlant à la sienne de peinture, ses lèvres se perdant sur les siennes ou dans sa nuque, ses doigts se mêlant au sien ou continuant de s'aventurer sur sa peau...

Stopper le temps et refermer ce coccon, juste elle et lui, rien de plus, pas même le moindre bruit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Dim 7 Sep - 21:06

Aiden promit de lui installer une barre dès le lendemain, et le regard de Lexa pétilla en prévision de tout ce qu’elle pourrait faire avec, notant notamment qu’un certain nombre de trucs mettraient Aiden dans un embarras aisément prévisible… mais c’était tellement tentant ^^
Le sourire de Lexa s’agrandit légèrement, parce que le fait qu’on lui laisse proposer des choses lui plaisait au moins autant que d’être payée pour un job tout ce qu’il y avait de plus « normal »…

Ses jambes entourant suffisamment bien le bassin du photographe pour lui éviter de chuter au sol – mais peutètre aussi parce qu’il la maintenait contre lui de manière solide – Lexa se laissait embrasser bien docilement, une main glissée à l’arrière de la tête d’Aiden comme pour l’inciter à approfondit davantage la chose… ce qu’il ne manqua pas de faire d’ailleurs lorsque l’étreinte de Lexa se fit plus prononcée…
Le souffle cours, la mutante sentit une main glisser le long de son dos jusqu’à s’immobiliser au niveau de l’une de ses hanches ; tandis que l’autre balayait ses boucles blondes avec toujours cette infinie douceur à laquelle la petite russe n’était pas franchement habituée… Les yeux rivés à ceux d’Aiden, elle ne pu que remarquer son sourire adorable quelque peu en coin qui étirait de manière tout à fait intéressante sa cicatrice, alors que Lexa effleurait les lèvres du photographe du bout des doigts, comme cherchant à se persuader qu’il existait vraiment et qu’elle n’était pas tout bonnement en train d’halluciner…

Une fois les vérifications effectuées, Lexa resserra l’étreinte de ses jambes autour d’Aiden, reprenant leur baiser là où elle-même l’avait interrompu, et cherchant clairement à voir s’il poursuivrait la chose spontanément ou s’il se contenterait de l’interrompre brutalement, comme pour la remettre à sa place… Lexa le sentit finalement se mettre en mouvement et le laissa marcher un peu en appréciant énormément le côté enivrant de ce contact avec lui, et elle finit par se sentir appuyée contre un mur un peu froid, du moins aussi froid que pouvait l’être une toile cirée…

Lexa reprit contact avec le sol et entreprit d’aider Aiden à se débarrasser de ses derniers vêtements, histoire de rétablir une égalité qui était vraie quelques minutes plus tôt… Chose qu’elle avait maintes fois faite, ses mains glissèrent avec habileté jusqu’au bouton du jean du photographe, enchaînant ensuite avec la fermeture en moins de temps qu’il fallait pour le dire… La respiration toujours aussi désorganisée de la jeune fille montrait assez son degré d’égarement à ce moment précis, mais la seule chose qui était sûre était qu’elle n’avait pas l’intention de s’arrêter là en ce qui le concernait lui, pas après qu’il ait fait preuve d’autant de douceur à son égard, ça non…

Enroulant de nouveau ses jambes autour de son bassin, Lexa emprisonna de nouveau les lèvres d’Aiden dans un baiser qui cette fois était bien moins hésitant que quelques minutes auparavant, signe indiquant clairement que Lexa savait parfaitement ce qu’elle voulait à cet instant présent…
Aiden attrapa un drap accroché au mur et les enroula tous les deux dedans, semblant vouloir les couper du monde l’espace de quelques instants. Les mains d’Aiden se mirent à glisser le long de la peau de Lexa de manière assez entêtante pour lui donner une nouvelle bouffée de chaleur, et la mutante y répondit de manière sans doute assez prévisible en resserrant une nouvelle fois l’étreinte de ses jambes autour de son bassin, le pressant de poursuivre jusqu’à ce qu’il ne se décide à changer de position en prévision de la suite, choisissant de s’allonger au sol avec elle, refermant une nouvelle fois le drap autour d’eux…

Les mains d’Aiden glissèrent de nouveau sur le corps brûlant de Lexa, et la jeune femme le bascula sur le dos sans prévenir, le surplombant avec délice, déposant quelques baisers le long de la nuque d’Aiden avant de murmurer comme pour que lui seul n’entende…

Dis… t’as c’qu’il faut j’espère ?

Stripteaseuse analphabète, mais pas suicidaire pour deux sous, même si en même temps cela l’embêterait profondément qu’Aiden n’ait pas ce qu’il fallait pour poursuivre…
Passant une jambe en travers de son bassin tout en tirant sur les sous-vêtements du photographe, Lexa laissa errer ses lèvres sur son torse, attendant aussi patiemment que possible qu’il lui apporte une réponse…

Une longue zébrure de peinture superposée à la plaie d’Aiden attira le regard de Lexa, peu avant qu’elle n’emprisonne de nouveau ses lèvres en un baiser trop brûlant pour attester de sa santé mentale, alors qu’il mêlait ses doigts à ceux de la jeune femme entre deux explorations de son corps dénudé…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 8 Sep - 12:18

Se laisser aller à ce genre de reprochement n'était pas franchement dans les habitudes de Aiden face à ses modèles, mais la jeune Lexa avait trouvé le moyen de rompre les seules barrières qu'il s'était jamais imposé. C'est tout en douceur qu'il l'attirait entre ses bras, posait ses lèvres sur les siennes et glissait sa main au bas de son dos pour la caler contre lui avec plus d'efficacité...
Les mains de la jeune femme effleurèrent alors le visage blessé du mutant qui ne pouvait se défaire de ce léger sourire qui se dessinait sur ses traits. La voyant plonger son regard dans le sien, et glissant ses doigts sur ses lèvres, Aiden vint alors murmurer balayant doucement ses boucles d'une main...

Si tu penses que nous faisons un rêve je crois que nous faisons le même...

Les jambes de Lexa se resserrèrent sur ses hanches et finalement il l'entraina contre le draps tendu au fond de la pièce, aucune envie de se stopper là pour le moment et c'est avec cette même douceur qu'il la laissa retoucher terre alors qu'il s'était débarassé de ce qui recouvrait encore la demoiselle. Emportés par cette passion plutôt commune la jeune femme l'aida à se défaire de ses vêtements, faisant cela avec une agilité déstabilisante au premier abord... Lexa semblait perdre peu à peu les pédales là où Aiden gardait une retenue étonnante mêlait à une tendresse que peu pouvait se vanter d'avoir. Rapidement elle fut de nouveau entre ses bras et accroché à son bassin, alors que doucement il pressait un peu plus son corps contre le sien et finissait par se laisser glisser au sol sous le baiser de la jeune slave...

Et là où il y aurait dû y avoir des flashs ce sont ses mains qui dessine ce corps étrangement brûlant, avant qu'il ne se retrouve avec elle qui le surplombe, qui s'aventure contre sa nuque et qui cherche ses lèvres. À sa question, Aiden attrapa délicatement son visage entre ses mains et le replaça fasse au sien, dégageant les quelques mèches qui pouvaient l'occulter, sans un mot il se contenta juste d'acquiescer, alors qu'elle commençait déjà le provoquer de nouveau glissant quelques baisers sur son torse avant de venir récuppérer ses lèvres de façon bien plus passionnée...
À son tour il la bascula en douceur et retint ses mains sur le sol en mêlant ses doigts aux siens...

Attend moi là...

Laissant Lexa enroulée dans le drap, le Croate attrapa le second, abandonné quelques instants plutôt, il le passa autour de sa taille pour prendre la direction d'une autre pièce de la maison, non sans avoir posé ses lèvres sur sa nuque, revenant quelques minutes après, calant Lexa entre ses bras et la glissant à nouveau entre les pans de son draps...
Tel un jeu lent et tendre, il laissa sa main glisser le long du bras de la jeune femme avant de glisser sur sa hanche pour remonter le long de sa colone, l'approchant davantage de lui, traçant un chemin qui passait de ses épaules à ses lèvres en passant par sa nuque avec ses lèvres, il vint alors murmurer à son tour...

Maintenant tu n'as plus rien à craindre...

À elle de voir si elle voulait toujours s'aventurer sur cette pente dangereusement douce...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 8 Sep - 17:31

Hallucination ou illusion que son pouvoir engendrait de manière incontrôlable, le photographe faisait preuve de bien plus de douceur que tous les hommes que Lexa avait pu côtoyer dans sa courte vie… Là où s’autres se seraient empressés de lui faire comprendre qu’ils lui étaient supérieurs en intelligence et en force, Aiden continuait de faire preuve de ce respect inconnu à Lexa, et d’une douceur indescriptible… Ses doigts errèrent en une douce caresse le long des lèvres du photographe, comme pour lui permettre de constater qu’il était bien réel et fait de chair, et non pas impalpable comme toute bonne hallucination qui se respecte…

Ses doigts rencontrèrent sans souci les lèvres du photographe, et il repoussa quelques unes de ses mèches blondes avant de murmurer avec douceur qu’ils devaient probablement faire le même rêve à ce moment précis… Une évidence qui conforta les divers trucs étranges que Lexa pouvait ressentir à ce moment précis, et la mutante resserra l’étreinte de ses jambes autour du bassin d’Aiden, récupérant ses lèvres dans la foulée et se serrant contre lui avec émotion…
Une attitude qu’elle ne pensait peutètre pas avoir dans un tel contexte, mais fallait croire qu’Aiden perturbait ce qu’elle était de manière profonde, lui faisant perdre sa trop grande retenue et l’incitant à s’avancer vers l’inconnu… pour une fois…

Se laissant débarrasser de son drap, Lexa régla le problème des vêtements d’Aiden avec un savoir-faire qui le déstabilisa plus que probablement, mais loin de chercher à se cacher de ce qu’elle avait pu être bien malgré elle lorsque la faim l’y avait poussée, la jeune fille plongea tout simplement ses yeux dans ceux du photographe, ne quittant pas son regard pendant toute la manœuvre, avant de finalement grimper de nouveau dans ses bras, se laissant adosser contre le mur puis entraîner jusqu’au sol, mais toujours avec cette même douceur… Ne souhaitant plus libérer les lèvres d’Aiden, Lexa y fut malgré tout contrainte lorsque la question de la « suite » se posa et qu’elle lui fit remarquer l’absence d’une chose qui pour elle était indispensable… Finir enceinte à 19 ans, très peu pour elle, elle avait d’autres choses plus importantes à faire ><

Surplombant Aiden, Lexa se fit à son tour basculer sur le dos et sentit Aiden s’appesantir légèrement sur elle, mêlant ses doigts aux siens avant de lui demander de l’attendre en laissant ses lèvres parcourir sa nuque brûlante du bout des lèvres, s’enroulant dans un drap avant de s’éloigner vers une autre pièce… Lexa passa une main devant ses yeux, se demandant ce qui lui avait soudainement pris et surtout, ce à quoi un tel acte la mènerait par la suite et ce qu’il adviendrait de ce travail qu’elle aimait bien en fin de compte…
Lorsque Aiden revint, Lexa ne se posa pas trente-six questions et se colla de nouveau contre lui, soulevant légèrement le drap pour approcher de manière aussi intime que quelques minutes plus tôt, lui prenant ce qu’il était allé chercher des mains et mettant s’appliquant à les protéger mutuellement, laissant ses mains errer là où le mutant ne manquerait pas de les sentir pour ensuite récupérer ses lèvres en un baiser brûlant…

Les doigts d’Aiden glissant le long de son bras dénudé, puis le long de sa colonne vertébrale, donnèrent à la mutante une nouvelle bouffée de chaleur qui manqua de faire rater un battement à son petit cœur décidément mis à rude épreuve… Aiden la rapprocha de lui et l’enlaça avec passion, laissant ses lèvres errer sur la peau brûlante de la petite russe avant de lui assurer qu’elle n’avait plus rien à craindre à présent… Les yeux de la jeune fille s’accrochèrent au regard du photographe et un léger sourire étira ses lèvres avant qu’à mi-voix elle ne reprenne la parole, le souffle cours…

J’ai pas peur…

Aventurière jusqu’au bout… La tentation de voir ce dont il pouvait être capable était trop forte, d’autant plus qu’Aiden était loin de se comporter comme une brute épaisse…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 8 Sep - 20:45

Détail de régler, l'un comme l'autre s'assurait de ne pas se retrouver un enfant non désiré entre les bras, ce moment là, accident de parcours ou véritable envie d'être avec l'autre, peu importait, resterait un moment de pur bonheur, d'intimité, une belle parenthèse rien de plus, sans conséquences violentes, ni réalité cruelle... Juste elle et lui, juste le corps dans un ballet étrange, qui commençait par un rapprochement tendre, un drap écarté, et elle qui s'installe tout contre lui, se chargeant de faire le pas qui les protéger l'un de l'autre ou plutôt l'un pour l'autre, et alors qu'elle se chargeait de ce point Aiden lui parcourait sa nuque de baiser, lui assurant qu'à présent elle n'avait plus rien à craindre...

Conquérante jusqu'au bout Lexa lui assura qu'elle n'avait pas peur, le souffle ératique et court, le cœur battant à mille à l'heure et le besoin de se rapprocher, une passion latente et obsédante, peut-être autant que le moment où il se perdait entre ses clichés, sans craindre quoique ce soit... Cette sensation d'être coupé du monde, monde qu'il partageait pour le moment avec la jeune slave....
Alors doucement il la bascula sur le sol, shoutant bien malgré lui dans le pot abandonné il y a de cela quelques minutes, et c'est sans prêter attention qu'il posa le dos de la demoiselle dans le liquide qui s'était répendu sur le sol...

Et là avec la même passion mêlée à cette douceur avc toujours ce même respect il pris possession de la jeune Lexa, entremêlant leur corps jusque là inconnu, enlaçant ses mains avec les siennes et déposant ses lèvres sur les siennes...
La faire sienne jusqu'à ce que ce moment arrive, cet instant où l'on est enfin parvenu à se retrouver en l'autre, tout en abandonnant nos défenses

Délicatement il cala Lexa entre ses bras, recouvrant leur corps du draps et attrapant doucement la jambe de la jeune femme pour la poser entravers de son bassin, étendant le bras en arrière pour se saisir de son appareil...

Attend je veux immortaliser ce moment...


Chassez le naturel... Calant correctement la jeune femme contre lui, c'est en dissimulant sa plaie contre la sienne, nichant son visage entre ses cheveux blond teinté de noir qu'il tendit le bras plus au dessus d'eux et déclencha l'appareil...
Photo volée d'un instant volé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 8 Sep - 21:31

Aiden se laissa faire pendant que Lexa achevait de régler le point de détail qui devait l’être, conséquence sinéquanone de ce qu’il se passerait par la suite… ça au moins, elle le savait, alors elle n’oublierai pas bêtement une chose aussi importante… et puis pas envie de se retrouver avec u moufflet sur les bras, donc au moins tout était clair pour elle…
Sentant le souffle du photographe glisser contre elle, Lexa récupéra ses lèvres après s’être de nouveau collée à lui comme pour réclamer la suite du programme sans être obligée de formuler clairement ce qu’elle désirait… Quelques baisers y furent déposés et un léger soupir échappa à la mutante qui commençait légèrement à manquer d’air, trop surprise par autant de douceur en une seule fois, et uniquement pour elle cette fois…

Lexa ne fut ensuite pas franchement surprise de sentir Aiden chercher à se retourner, mais le fut en revanche pas mal lorsqu’un bruit résonna sur leur droite, bientôt suivi d’une dégoulinure du peinture dans laquelle le photographe la déposa sans trop y prêter attention : un frisson plus qu’agréable parcouru la jeune fille, qui se cambra lorsque Aiden la fit sienne et malgré la douceur dont il avait fait preuve… Une sensation quasiment jamais ressentie parce que Lexa n’avait jamais récolté que de la violence et du mépris, et cela en devenait quasiment aussi étourdissant que l’acte en lui-même…

Aiden fit preuve de douceur mais également de passion, faisant chavirer le cœur de la petite russe – cœur que beaucoup croyaient en pierre – qui s’abandonna à lui comme cela ne lui était jamais franchement arrivé… Se faisant plus entreprenante, Lexa parvint par une habile combinaison de mouvement de jambe et de hanche à re-basculer Aiden sur le dos, le surplombant tout en s’assurant de lui rendre au centuple chaque once de ce qu’il lui donnait à ce moment précis. La peinture ruissela le long de son échine, lui arrachant un frisson de plaisir pendant tout le long de la progression des gouttes de peinture, combiné à ces choses si particulières qu’Aiden lui faisait ressentir… Succombant bien vite tant à la douceur de cet homme qu’au plaisir qu’il lui donnait, Lexa finit par s’effondrer contre lui, haletante et légèrement tremblante, avant d’enfouir son visage au creux de sa nuque…

De longues minutes passèrent avant qu’Aiden ne se décide à bouger ou à quoi que ce soit d’autre, et il attrapa le drap pour les recouvrir tous les deux, repassant de nouveau la jambe de Lexa en travers de son propre bassin avant de se contorsionner pour attraper son appareil. Lexa se laissa positionner, immobile à cause des choses qui défilaient dans sa tête sans s’arrêter… Aiden prit son cliché au moment où Lexa rouvrit ses yeux à la fois pleins d’incompréhension mais reflétant tellement de choses positives… un mélange étrange mais qui dans le fons n’était pas si peu commun que ça quand on connaissait un minimum Lexa et ce qui se dégageait d’elle en temps normal…

Le cliché pris, Lexa se nicha davantage au creux des bras du photographe, murmurant quelques mots à son intention…

Tu aurais pu me prendre tellement plus…

Levant le menton pour plonger ses yeux dans ceux d’Aiden, Lexa semblait avoir du mal à comprendre ce qui venait de se passer, et plus particulièrement, le fait qu’il ne lui ait pas fait de mal là où les autres s’en donnaient à cœur joie…

Mais c’qu’on raconte sur les artistes un peu partout est vrai… maint’nant j’le sais ^^

Comme quoi les on-dits avaient du vrai parfois...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Mer 10 Sep - 21:00

Une unité étrange, des mouvements qui rapprochent et qui submergent... Elle veut qu'ils soient plus près, il le sent et le sais, il ne peut ignorer ces lèvres qui le cherche et l'embrasse avec passion... Le souffle court de la jeune femme avait quelque chose de suprenant, peut-être parce qu'aucune des femmes qu'il avait jusqu'alors croisé n'avaient ainsi réagit. Toutes se laissaient emporter, mais aucune ne se montrait si hésitante et à la fois si sûre d'elle... Elle, elle se cambrait sous ses mains, frissonnait, éprouvait... Avec amusement il se laissa entraîner et c'est son dos qui sentit soudainement le contact froid de la peinture..., Mais loin de frissonner ses prise se resserrèrent autour de la jeune slave alors qu'il glissait un peu plus sa main dans ses cheveux blonds redevenus noirs...

Et puis arriva cet instant où elle se laisse retomber contre lui, où elle enfouit son visage contre sa nuque alors que lui du bout des doigts suit le tracer d'une goutte de peinture qui longe son dos... Un jeu qui dura quelques minutes avant qu'enfin il ne bouge, attrapant son appareil après les avoir couvert du draps, et replacé Lexa contre lui...
Et là sans un mot, sans la prévenir, il pris un cliché d'eux, lui se fondant dans sa nuque pour dissimuler les plaies de son visage...
Une fois fait il reposa la pareil pour mieux prendre Lexa qui s'était nichée contre lui... Sa phrase fit légèrement reculer le visage du mutant qui plongea son regard étrange dans celui de la jeune femme...

Te prendre ? Lexa, il ne s'agissait pas de te prendre... Mais de te découvrir... Personne n'a jamais agit ainsi avec toi ? Personne n'a...

Aiden la surplomba alors légèrement glissant une main dans ses cheveux, tandis qu'un fin sourire se dessinait sur ses traits...

Personne ne t'as dit que tu étais belle ? Qu'il voulait te découvrir, parcelle par parcelle... jusqu'à connaître la moindre de tes courbes...

Doucement il laissait ses doigts errer, avec une rentenue et une pudeur peu communes, mais avec une tendresse qu'on ne pouvait dissimuler, semblant ne pas se soucier de cette peinture qui n'avait de cesse de dégouliner...
Lexa évoqua alors les rumeurs propres aux artistes et un large sourire se dessina sur les traits du mutant, alors que d'une main il faisait de nouveau chuter cette mèche sombre sur son regard...

Et qu'est-ce qu'on dit au sujet des artistes ?

Lui et les rumeurs ça faisait donc bel et bien 10 ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Mer 10 Sep - 22:24

Accablée par la douceur dont le photographe faisait preuve, Lexa gagnait en confiance et se faisait légèrement plus entreprenante, là où elle s’offrait simplement en pâture aux pervers qui payaient pour l’avoir… Un contraste total dont Aiden n’aurait jamais eu idée si Lexa n’avait pas lâché une innocente phrase pleine de sous-entendus : « lui prendre plus » était quelque chose qui visiblement n’avait pas effleuré son esprit, et il glissa ses mains dans les cheveux de la mutante, la conservant contre lui encore un peu malgré la fin de l’acte et toute cette peinture dans laquelle ils avaient roulé bien malgré eux.

Se laissant faire sans trop jouer sa farouche ou sa pénible de service, Lexa se blottit contre Aiden, restant bien dissimulée avec lui sous le drap et conservant sa jambe passée en travers de son bassin… Ses yeux rivés dans ceux du jeune homme, Lexa observait l’incrédulité qui avait pris possession de ses traits suite à ce qu’elle avait dit, avant de préciser qu’il n’avait pas cherché à la « prendre », mais plutôt à la découvrir… Les sourcils de la mutante se froncèrent légèrement, tant à cause de l’effort de traduction auquel se pliait son cerveau et elle finit par reprendre la parole, les yeux rivés dans ceux d’Aiden…

Les gens s’sont toujours contentés d’me prendre et d’prendre en moi les seules choses qui pouvaient les intéresser… Me prendr’ tout cours, parske j’ai jamais intéressé personne…

Aiden glissa ses doigts maculés de peinture dans les cheveux blonds de Lexa qui l’étaient tout autant, et la jeune fille esquissa un léger sourire en percevant celui absolument adorable qu’avait le photographe… Se laissant surplomber, Lexa laissa ses doigts errer le long de sa joue mutilée, la retirant lorsque sa mèche de cheveux retomba devant, occultant ce dont pourtant elle ne semblait pas avoir peur… Il lui demanda ensuite si personne ne lui avait dit qu’elle était belle, et que l’on avait envie de la découvrir en douceur, et Lexa parut amusée par l’une des expressions employée par le photographe, trouvant étonnant que l’on puisse mémoriser les courbes de quelqu’un…

Nan…

Il pouvait bien décomposer la chose en plusieurs aspects, mais la réponse restait malgré tout la même… Lexa délaissa le regard d’Aiden lorsqu’elle sentit ses doigts errer contre sa peau avec cette douceur qui semblait lui être propre : la chose ne la laissait pas du tout indifférente, et pour une fois la petite russe n’avait pas envie de se transformer en mur de pierre simplement pour se protéger… après tout, si Aiden avait du lui faire du mal, il l’aurait déjà fait depuis longtemps…
Pour le coup, la docilité et la douceur dont faisait preuve Lexa aurait pu en étonner plus d’un, surtout pour ceux qui connaissaient son empressement à envoyer chi*r tous ceux qui tentaient de l’amadouer ou de simplement faire connaissance…

Aiden continuait de faire preuve de tendresse à son égard, et dans le fond c’était peutètre ce qui tranquillisait l’instinct de la jeune fille, l’incitant à rester allongée légèrement sous lui, se laissant effleurer du bout des doigts couverts de peinture du photographe, le sentant goutter au-dessus d’elle parce que visiblement lui non plus n’avait pas pu échapper à la trempette dans la flaque ^^

Pourquoi t’es aussi doux ?

Elle ne savait pas si c’était le mot qui convenait, mais l’envie de savoir était peutètre un peu trop forte pour que Lexa se contente de rester silencieuse devant le fait accompli…
Lorsque la mutante évoqua la réputation qui était faite aux artistes, un sourire assez large étira les lèvres d’Aiden, qui s’empressa de demander des explications, faisant dans la foulée retomber plus précisément sa mèche devant son œil mort...

Tout l’monde connaît ça, même au fin fond d’ma campagne ^^

Lexa ferma les yeux pendant quelques secondes, avant de les rouvrir pour fixer Aiden, glissant à son tour une main dans ses cheveux…

On raconte un tas d’trucs… et en plus d’leur créativité, les femmes évoquent souvent leurs « talent »… Et maint’nant j’sais qu’le tien est r’marquab’ ^^

Faiblesse en langue étrangère oblige, les mots n’étaient pas forcément employés dans leur sens traditionnel… Lexa récupéra les lèvres d'Aiden et l'étouffa en un baiser brûlant qui à ce moment précis laissait passer à peu près tout ce qu'elle s'était efforcée de cacher quelques minutes plus tôt: pourquoi fallait-il être gênée de ne pas rester totalement de marbre face à lui, hein?
Et puis une toute autre idée lui traversa l'esprit la seconde suivante...

Dis… tu m’montr’ras d’autres photos ? j’veux dire… des photos pas d’moi… ?

Absolument pas à l’aise face à son image, là c’était plus que clair…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 11 Sep - 19:37

On dit souvent que les paroles des gens dévoilent bien malgré eux leurs pensées, dans le cas de Lexa ça ne pouvait qu'être on ne peut plus vrai, trop peut "habile" avec la langue qui était devenue la sienne, ses mots s'enchaînaient sans qu'elle ne puisse les contrôler réellement et se rendre contre de la simple portée de cette phrase... Alors avec toute la douceur qui pouvait être la sienne Aiden glissa sa main peinturlurée dans ses cheveux blonds-noirs, poussant inconsciement probablement la jeune slave à se nicher contre lui, et son torse blessé mais qu'étrangement il assumait peut-être bien plus que celle qui zébrait son visage...
Bien rapidement et la jeune femme dans ses bras Aiden en était venu à lui expliquer qu'il n'était pas question de prendre quoique ce soit mais de découverte, une nuance étrange peut-être mais à laquelle il tenait, parce que la concidérer autrement ne serait que la réduire à un simple morceau de chair...
Lexa lui expliqua alors une vérité qui aurait pu paraître cruelle pour quiconque ne voulait pas la voir en face, et c'est toujours avec cette tendresse presque naturelle mais surhumaine qu'il vint effleurer ses cheveux pendant qu'elle semblait ne pas se lasser de dessiner cette partie de son visage si traitre...

Je crois que les choses ont changé maintenant... Mais ne laisse plus personne te traiter de la sorte Lexa, personne ne le mérite, ne perd pas ton humanité aussi simplement... Prend soin de toi c'est tout ce qui importe...

Les yeux plongés dans les siens cela aurait presque pu avoir des allures de déclarations, de promesses silencieuses : celle de veillier sur elle quoique l'on puisse pernser...
Un joli sourire se dessina sur les lèvres de Lexa, comme une réponse à celui esquissé par le mutant, et à cette question lâchée avec presque étonnement elle assura que personne n'avait ne serait que pris le temps de lui dire qu'elle était belle ou de la découvrir comme lui venait pourtant de le faire... Dans un murmure il vient à alors souffler à son oreille

Tout arrive tu vois...^^

Et c'est presque comme une ultime preuve qu'il laissa sa main errer le long de sa peau, étrangement Lexa semblait être moins sur ses gardes, moins dans un système de provocation qui pousserait le mutant dans ses derniers retranchement... Elle en était loin et se laissait faire par une douceur qu'elle ne connaissait pas, à tel point qu'elle lui demanda ce qui le poussait à être ainsi. Il arqua alors un sourcil, retrouvant des traits extrêment rêveur mais aussi profondément naturel... Venant doucement poser une trace de peinture sur son nez comme elle l'avait fait quelques instants auparavant...

Je ne sais pas, peut-être que c'est parce que c'est ainsi que j'ai été élevé et ainsi que je vois mon monde... Parce que je n'ai pas d'autres façons de faire... Je ne sais pas ^^

Une sincérité bien vite remplacé par ses rires et ses interrogations lorsqu'elle évoqua une réputation qu'il ne connaissait pas : celle des artistes et de leur "talent", un double sens qu'il ne pouvait ignorer et qui le fit sourire plus largement...

Un talent remarquable hein ?

Il se pencha alors sur elle et vint la prendre entre ses bras lorsqu'elle l'embrassa avec une passion qui aurait été difficilement dissimulable, avant que finalement il ne relâche ses lèvres, replongeant son œil valide dans le regard de Lexa qui lui demanda alors si il lui montrerait d'autres photos, où elle ne serait pas présente... Aiden inclina alors légèrement la tête sur le côté avant de répondre un sourire sur les lèvres

Bien sûr si tu en as envie, je te montrerai ça mais avant... Douche ^^ qu'en penses tu ?

Quoique dans le fond cette peinture noire avait peut-être du bon... Ou l'iconstence de l'artiste...
Aiden se releve alors et s'entoura dans le second drap avant de revenir appareil en main, surplombant alors Lexa...

Je peux ?

Rien ne servait de la forcer, autant qu'elle se sente en confiance pour que cela transparaisse dans les clichés...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 11 Sep - 21:15

Blottie dans les bras du photographe, Lexa venait de lâcher une bombe concernant son passé et son vécu de manière plus générale, expliquant avec une franchise à la fois crue et déconcertante que jamais personne n’avait éprouvé suffisamment d’intérêt pour elle pour la traiter correctement… Aiden continuait d’effleurer son corps nu et maculé de peinture sur toute sa longueur, souhaitant comme il l’avait dit la découvrir et apprendre l’emplacement de chaque parcelle de sa peau. La mutante se blottit ensuite contre le torse couturé de cicatrices de son amant – parce qu’assurément c’est ce qu’il était, et plutôt deux fois qu’une ^^ - l’écoutant lui expliquer que pour elle les choses venaient de changer… et il ne pouvait pas dire plus vrai qu’à ce moment précis, parce que c’était lui qui venait de tout faire changer…

Aiden glissa une main dans les cheveux de Lexa avant de lui demander de ne plus laisser personne la traiter de cette manière simplement parce que personne ne méritait qu’elle se rabaisse de la sorte… Une logique qui fit hausser un sourcil à Lexa, et la jeune slave acquiesça en silence lorsque Aiden lui demanda de simplement prendre soin d’elle parce que rien d’autre n’importait…

Rien d’autre ? même pas…

Lexa avait beau chercher, elle ne voyait pas ce qui pourrait vraiment valoir qu’elle se sacrifie, hormis la faim et le besoin de dormir ailleurs que sur un banc… donc ça voulait sans doute dire qu’elle avait fait fausse route en choisissant de se vendre au plus offrant…
Aiden plongea ses yeux dans ceux de la jeune fille, et Lexa soutint son regard en se demandant ce qui pouvait bien se cacher derrière l’air qu’elle apercevait sur son visage… peutètre cherchait-il à faire passer un message ou à lui témoigner un truc important comme… un amour particulier… enfin en tout cas, ça y ressemblait et ça en avait la saveur vu de la où elle était…

A la franchise de Lexa concernant le comportement du reste du monde à son égard, Aiden finit par murmurer au creux de son oreille que tout finissait par arriver et là encore, le sourire de la jeune fille s’agrandit un peu plus avant qu’elle ne laisse errer ses doigts à l’arrière de la nuque du photographe qui demeurait penché au-dessus d’elle…

P’tètre… En tout cas t’es plutôt sympa comme lot d’consolation après la vie d’merde qu’je m’suis payée ! ^^

Une franchise qui avait de quoi désarçonner, mais la mutante avait été habituée à agir de la sorte…
La main d’Aiden recommença à errer le long de la peau de Lexa, et c’est avec une hésitation adorable qu’elle répondit à Lexa qu’il agissait de la sorte parce qu’il avait été élevé ainsi et parce qu’il ne savait pas être autrement… Une explication qui fit hausser un sourcil à Lexa bien avant qu’elle n’esquisse un semblant de sourire, l’air satisfaite par la réponse fournie : ses doigts effleurèrent le torse du photographe, glissant sur ses multiples cicatrices avec une douceur qui en temps normal lui était étrangère…
Aiden sembla ensuite plus qu’amusé par ce que Lexa venait de dire sur son « talent », et la jeune fille sourit à son tour, se contentant d’acquiescer avec malice lorsqu’il lui demanda confirmation de ce qu’elle venait de dire. Il la prit de nouveau dans ses bras, la blottissant tout contre lui alors qu’elle l’embrassait de nouveau avec émotion, parcourant quelques cicatrices du bout des doigts de manière quasi machinale…

Aiden finit par libérer ses lèvres, la fixant de nouveau avec intensité avant de lui promettre de lui montrer d’autres photos qu’il avait pu prendre. Aiden proposa ensuite de d’abord prendre une douche, demandant dans la foulée son avis à Lexa avant d’attraper son appareil et de lui demander s’il pouvait la prendre dans l’état où elle était…

Si tu veux ^^

Si ça l’amusait après tout… pourquoi pas ^^ Lexa leva ensuite les yeux vers lui, une lueur un peu étrange dans le regard, parce que pour le moment elle ne pouvait penser à rien d’autre qu’à toutes ces cicatrices qu’elle apercevait… curieuse dans l’âme, elle opta pour la même approche que quelques heures plus tôt, commençant pas elle en espérant peutètre qu’il lui en dirait plus sur lui s’il le souhaitait…

Tu sais… j’en ai pas mal dans le même genre…

Attrapant le drap pour se dissimuler dedans assez pudiquement, Lexa dévoila son dos dénudé à Aiden, laissant entrevoir un paquet de cicatrices fines dans le bas de son dos, vestiges de son passé de militaire…

Rafale de M16… j’l’ai sentie passer c’te m*rde…

Et elle en avait encore plein d’autres, si ça l’intéressait…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 18 Sep - 18:20

Aucune solution pour contourner les propos d'Aiden simplement parce qu'il venait d'énoncer une vérité que personne ne pourrait éluder ou détourner... Rien ne valait son humanité, et elle ne devait pas la perdre sous couvert de vouloir un toit sur sa tête ou un peu d'argent, personne n'avait le droit de rabaisser un autre humain, personne ne le méritait pas même elle, et de ce fait il lui fit promettre de ne plus se laisser faire de la sorte... Lexa sembla accepter sa demande cherchant malgré tout une conditon ou une forme d'échappatoire sans la trouver, tandis qu'en balayant une mèche peinturlurée Aiden lui adressait ce fin sourire mêlé à son regard pourtant si certain..
Son sourire s'arqua néanmoins lorsqu'elle parla de « lot de consolation » des mots un peu étranges, probablement sorti comme un compliment mais qui pour le coup faisait réagir un peu « bizarrement » Aiden qui avait l'impression depuis son histoire avec Tania, de n'avoir toujours été qu'un « lot de consolation » justement. De ce fait il préféra ne rien répondre se réinstallant près d'elle sans un mot, laissant simplement une main errer sur elle...
Mieux valait la prudence que les regrets et il se doutait bien qu'elle ne pensait pas à mal...

Gardant sa franchise Aiden lui expliqua pourquoi il agissait de la sorte, mais élevé dans un milieu doux et aimant, il ne pouvait, le pensait il, que l'être à son tour et cela se dégeageait de lui comme un parfum suave de la peau d'une femme...
Son regard se baissa sur cette main qui dessinait ses cicatrices et c'est après l'avoir niché contre lui qu'il reposa ses lèvres sur les siennes..
Quelques minutes passèrent ainsi durant lesquelles Aiden en appris plus sur une réputation qui devait probablement être la sienne puisqu'elle concernait les artiste et qu'en plus Lexa le lui confirmait... Aiden se releva finalement en s'enroulant dans un second drap, sous le regard presque brûlant de curiosité de la jeune slave, et il attrapa son appareil, tandis qu'elle se mettait dos à lui pour lui montrer un ensemble d'une à une rafale de M16... Aiden s'était alors retourné pour les observant, plaçant l'objectif et prenant la jeune fille en photo sans dire un mot de plus... Mais bien vite il sembla comprendre ce qu'elle attendait plus ou moins de cette « confession » et il regarda la pairel entre ses main avant de se placer face à elle, tendant son bras droit devant elle et désignant une cicatrice, fine, mais qui néanmoins partait du pli du bras-avant bras pour remonter au creux de son épaule vers le cœur...
L'appareil quant à lui fut posé sur le sol, à l'écart de la flaque de peinture...

J'avais un ami... Un junkee, mais pas la petite catégorie, il vivait dans la rue, n'avait aucune famille et ça lui avait tellement bouffé les neuronnes, le cerveau qu'il en avait oublié son nom... On avait sympathisé alors que je faisais des photos dans un squatt... Un mec bien vraiment...

Une expérience un peu étrange, parce qu'elle avait un rapprochement direct avec le pouvoir d'Aiden et le simple fait qu'on ne gagne pas à chaque fois, pas même lorsque l'on est mutant avec un pouvoir tel que le sien...
Le mutant se releva alors et pris la direction d'une armoire encastrée dans l'un des murs et en sorti une bouteille au liquide si vert qu'on aurait pu croire qu'il débarquait d'une autre planète, une pochette noire fut attrapper et il revint vers elle s'éloignant de la peinture mais semblant absorbé parce qu'il faisait... Versant le liquide sur une cuillère contenant un sucre avant d'y mettre le feu, le tout en continuant son histoire...

Un soir il a été attaqué par son dealer, des dettes en retard, plus d'argents, besoin de dose, un cercle infernal dont il ne pouvait plus sortir... Je suis arrivé pour lui donner un repas ce matin là, je l'ai trouvé en sang et à l'agonie... J'avais 17 ans, j'étais impressionnable et je m'attachais au gens à défaut de comprendre le monde... J'ai voulu que sa plaie soit la mienne, le sauver... Mais j'ai échoué, en mourrant il m'a dit qu'il était enfin libre, guérit...
Les secours ont mis 30 minutes pour arriver... Il était trop tard pour lui, et moi j'étais en sang, mais élève d'un lycée réptuté alors ils m'ont soigné...

On ne gagne pas contre la mort... Jamais


Le verre fut avaler d'un seul coup, avant qu'il ne reprenne son appareil et prenne en phot l'une des cicatrices de Lexa...

Et celle-ci ? Quelle en est la cause ?

Oublier cette histoire au plus vite, ne plus penser à cet homme à ce passé et voir autre chose, peut-être même panser ses plaies à elle qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 18 Sep - 20:49

Blottie dans les bras du photographe, Lexa affichait toujours ce demi-sourire un peu lointain, comme si quelque part son esprit refusait d’admettre que pour une fois, elle avait eu droit à un petit moment de bonheur, rien qu’à elle… Le sourire d’Aiden changea suite à sa qualification de « lot de consolation » par la petite russe, et ses sourcils se froncèrent de manière clairement perceptible avant qu’elle n’effleure ses lèvres du bout des doigts avec toute la douceur dont elle était capable avant qu’un léger murmure ne lui échappe…

J’suis pas du genre à m’vanter d’mes conquêtes… j’suis plus du genre à pas en avoir si tu veux tout savoir… J’en ai tell’ment ch*é dans ma vie qu’du coup t’rencontrer ça m’fait… comme une bouffé d’air… j’sais pas si on dit ça comme ça…

Les mains d’Aiden continuaient d’errer le long de sa peau brûlante, et Lexa se blottit un peu plus contre lui, profitant de l’un des rares moments de calme qui lui était accordé… Déposant quelques baisers le long de la nuque du photographe, Lexa passa de nouveau sa jambe en travers du bassin du jeune homme comme pour se le garder encore un peu sous la main…
Dessinant ses cicatrices du bout des doigts un peu machinalement, Lexa sentit Aiden la nicher davantage contre lui avec chaleur, avant de l’embrasser de nouveau, donnant une nouvelle bouffée de chaleur à la petite slave : Lexa approfondit le baiser qu’il lui donnait avant de se blottir encore un peu contre lui, comme si augmenter leur proximité était encore possible…

Après de longues minutes passées ainsi à parler de choses aussi diverses que la réputation des artistes, Aiden finit par se lever en s’enroulant dans un drap – trop dommage, cela dit en passant – pendant que Lexa le dévorait littéralement du regard, se demandant ce qu’il allait fabriquer aussi loin d’elle… Lorsqu’elle choisit de lui parler de ses blessures en lui montrant l’une des plus impressionnantes, Lexa fut quelque peu surprise d’entendre le déclic d’un appareil se faire entendre derrière elle sans qu’Aiden ne dise quoi que ce soit… loupé, sa tactique ne fonctionnait pas à tous les coups…

Et puis finalement, le photographe revint se placer devant elle, l’appareil toujours dans l’une de ses mains, avant de lui montrer une longue cicatrice qui courrait de son coude à son épaule. Lexa laissa errer son index tout le long alors que son regard accrochait celui d’Aiden, qui commençait le récit concernant sa blessure, l’air un peu distant… La jeune slave acquiesça lorsqu’il conclut que son ami était un mec bien malgré son sérieux penchant pour la drogue, et elle le vit se relever et s’éloigner en direction d’une armoire. Lexa le vit attraper une bouteille contenant un liquide vert qu’elle ne connaissait pas, et elle le vit revenir vers elle, posant la bouteille près d’elle ainsi qu’un unique verre et une cuiller trouvée. Un sucre y fut déposé et le tout fut rapidement enflammé sous le regard intrigué de Lexa…

Bien avant qu’elle n’envisage d’attraper la bouteille, Aiden enchaîna sur la suite de son récit, expliquant avoir tenté d’aider son ami après une altercation avec son dealer, et Lexa resta silencieuse lorsqu’elle l’entendit expliquer de manière assez complexe qu’il s’était retrouvé avec cette cicatrice parce qu’il était mutant et avait utilisé son pouvoir… du moins, c’est ce que Lexa avait compris…

C’est un beau pouvoir qu’t’as… un peu délicat, mais ça t’permet d’aider les gens qu’t’aimes…

Pas envie de s’intéresser de trop à cette histoire qui semblait le remuer… et puis Lexa n’avait ni la fibre psy, ni le côté sentimentaliste nécessaire pour se pencher sur les traumatismes des gens…
Aiden conclut qu’on ne gagnait jamais contre la mort avant d’avaler cul sec le contenu vert émeraude de son verre, puis reprenant son appareil, il photographie l’une des cicatrices de Lexa, lui demandant comment elle se l’était faite… La mutante jeta un œil à la cicatrice en question, située à l’arrière de son mollet droit, et Lexa attrapa la bouteille ramenée par Aiden avant de répondre…

J’trainais mes guêtres en Slovaquie avec ma division… Une mission à la frontière qui a mal tournée et on s’est r’trouvés obligés d’escalader le put*in d’mur qui nous empêchait d’passer clandestinement en Croatie… Mauvaise rencontre avec du fil barbelé, ça m’a déchiqueté tout l’mollet… ><

Ne quittant pas Aiden du regard, Lexa effleura sa joue mutilée du bout des doigts avant d’approcher davantage, laissant glisser ses doigts le long de son abdomen jusqu’à repérer une cicatrice assez bien dissimulée par ses abdos bien dessinés…

Sculpté par les dieux… ya pas à dire ^^

Un léger murmure glissé à son oreille avec malice, juste pour voir ce qu’il trouverait à redire… Lexa laissa glisser son pouce le long de la cicatrice avant de plonger son regard dans celui d’Aiden, l’interrogeant silencieusement sur son origine…

Quelques minutes plus tard, Lexa se remémora la bouteille qu’elle avait subtilisée un peu plus tôt, et elle en dévissa le bouchon avant d’approcher le goulot de ses lèvres, ne sachant pas trop de quoi il pouvait s’agir, mais étant donné qu’elle tenait plutôt bien l’alcool… ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 19 Sep - 11:22

Apparement Lexa n'avait pu que remarquer l'air un peu perplexe qu'avait eu Aiden lorsqu'elle l'avait qualifié de « lot de consolation » une notion avec laquelle il avait du mal, mais comment lui en vouloir lorsqu'on en avait bavé comme lui d'un point de vue sentimental depuis que sa cicatrice été apparue sur son visage... Et comme pour attirer de nouveau son attention, ou peut-être se faire pardonner, elle vint frôler ses lèvres en douceur, avant de lui faire comprendre plus clairement ce qu'elle voulait lui faire comprendre par cette phrase lâchée un peu brutalement... Loin de vouloir se vanter ou autre d'une hypohétique conquête qu'elle n'avait de toute manière pas, que de le voir soudainement débarquer dans sa vie avec ce calme et ce respect qui lui collait à la peau, était un peu comme une bouffée d'oxygène dans une vie pas franchement évidente... Il passa alors ses bras autour d'elle plongeant son regard dissemblable dans ses yeux bleus... Il n'y avait rien à ajouter de toute évidence, parce que renchérir sur un compliment aussi adorable aurait été que pure vantardise de sa part et il était loin d'être ce genre de personne... Il posa alors un baiser sur son front, resserrant son étreinte, sentant ses lèvres à elle se perdre sur sa nuque ou sa jambe sur son bassin, qu'il effleura comem si soudainement il possédait un trésors inestimable...

Mais ce genre de moment ne dure qu'un temps et l'envie de le saisir éternellement pris Aiden à la gorge... Il attrapa alors son appareil, entendant et voyant Lexa lui parler d'une cicatrice qu'elle exposait avec simplicité... Un cliché fut pris et le Croate revint s'assoire face à elle, lui montrant sans aucune gêne étrangement une cicatrice qui courrait de son bras à son torse mais qu'il semblait parfaitement assumé, lui en expliquant la provenance tout en la laissant la dessiner du bout des doigts... Le tout submergeant bien trop Aiden, il se dirigea vers l'armoire revenant avec une boisson, qu'il ne proposa pas à Lexa, pour une raison bien particulière... Commençant la préparation, il se contenta de terminer son histoire avant d'avaler son verre pour ensuite replonger son regard dans celui de la jeune slave qui lui répondait qu'il possédait un beau pouvoir parce qu'il pouvait aider les gens qu'il aimait, et n rire un peu étrange lui échappa alors qu'il faisait tourner son verre entre ses mains...

Tania a dit ça aussi, c'est pas pour autant qu'elle est restée... Et c'est pas pour autant que Smatsh est en vie, mais lui au moins il est en paix...

Amertume quand tu nous tiens, bien plus torturé qu'il en avait l'air, sous une douceur apparente se dissimulait bien des choses que peu de personnes prenaient le temps de creuser. Il posa néanmoins son regard sur Lexa, et c'est avec un sérieux incroyable qu'il lança...

Tu n'as pas peur d'apprendre que je suis un mutant... Tu en connais ? Ou tu l'es toi même ?

Loin d'être bête, les réactions générales ils les avaient quasiment toutes connues alors la voir ainsi stoïque n'avait rien de « normal » pour lui...
Sautant du coq à l'âne, il attrapa l'appareil à nouveau prenant une cicatrice en photo avant d'en demander la cause à la jeune fille, ne prononçant pas un mot lorsqu'elle se saisit de la bouteille, pensant qu'elle voulait simplemet la regarder, et c'est avec attention qu'il l'écouta raconter son histoire, baissant un instant les yeux lorsqu'elle revint frôler sa joue avant de la faire glisser jusqu'à son abdomen, il se contenta de la laisser approcher, glissant une main dans ses cheveux blonds tandis que son pouce frôlait ses lèvres avec lenteur... Entendant sa remarque, un compliment bien entendu Aiden, relâcha son visage semblant soudainement bien mal à l'aise... Un regard fuyant et un sourire en coin, prouvaient bien malgré lui son état et c'est avec un léger rire dans la voix qu'il lui répondit...

Ne dis pas de bêtises, je suis loin d'avoir été façonnés par les dieux ou alors ils ont été plutôt vache avec moi...

Il posa alors ses lèvres au coin des siennes comme pour néanmois la remercier de cette pensée, il comprit à son regard qu'elle voulait savoir d'où venait celle qui zébrait ses abdos, le temps de baisser la tête pour essayer de se remémorer clairement cette histoire, il la vit porter la bouteille à ses lèvres, et c'est sans gestes brusques qu'il l'attrapa pour la coincer entre ses jambes dans les plis du draps...

Touche pas à ça toi ^^ Tu risques d'avoir une sacré surprise si tu la bois comme on boit du jus d'orange... C'est de l'absynthe, pas du sirop de menthe ^^ Mal bu ou posé sur la langue tu aurais pu avoir de graves conséquences... Et disons que je n'ai pas vraiment envie de te voir convulser...

De nouveau il avait coicé son visage dans main posant un baiser sur son front...

Je peux aller te chercher à boire si tu veux, mais ça tu n'y touche pas...

Tout en douceur, inutile de s'enerver, le pire avait de tout manière était évité...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 19 Sep - 14:04

Pensant avoir gaffé en employant une expression inappropriée, Lexa s’efforça de demeurer silencieuse après avoir explicité plus en détail ce qu’elle avait voulu dire, se contentant de chercher à attirer de nouveau l’attention d’Aiden sur elle… La jeune fille fut bientôt exaucée lorsqu’elle le vit orienter son visage de manière à pouvoir soutenir son regard gris-bleu, et elle se sentit entourée davantage de cette douceur dont le photographe faisait preuve naturellement. Se blottissant contre lui et passant même sa jambe gauche en travers de son bassin, se nichant littéralement contre lui comme par peur qu’il ne décide de se lever et de partir comme le faisaient les hommes en temps normal après avoir obtenu ce qu’ils voulaient de Lexa…

La mutante sentit qu’il déposait un baiser sur son font, et sentit dans la foulée l’une de ses mains effleurer avec douceur sa jambe dénudée…
Aiden attrapa ensuite son appareil en donnant l’impression qu’il suffoquerait très prochainement s’il n’immortalisait pas ce moment particulier, et Lexa se laissa faire bien volontiers, avant de lui parler des cicatrices multiples qu’elle avait dans le bas du dos, histoire de lancer le dialogue sur un sujet qui semblait douloureux… Aiden prit quelques clichés avant de venir se rasseoir près de la mutante, laissant une nouvelle fois ses doigts errer sur elle alors que Lexa laissait courir son index le long de la cicatrice qui descendait le long de son bras…

Lexa le vit finalement se relever quelques minutes plus tard et se diriger vers une armoire dans laquelle il prit une bouteille et de quoi préparer une boisson que la jeune fille n’avait encore jamais vue ou goûtée… L’observant faire, un sourcil haussé, Lexa attrapa la bouteille en question peu avant qu’Aiden ne fasse remarquer qu’une certaine Tania avait également dit ça au sujet de sa mutation et que le fait que son pouvoir soit « beau » ne l’avait pas empêchée de se tirer ou qu’un certain Scratch était encore en vie…

Smatsh, c’était ton ami ?

Par déduction, il devait s’agir de ce junkee qui était mort sous ses yeux… Lexa prit quelques secondes pour réfléchir au sujet de cette Tania dont elle n’avait encore jamais entendu parler, et reprit la parole quelques minutes plus tard, peu après qu’Aiden ait mit le doigt sur sa neutralité qui visiblement posait un léger problème…

J’sais pas qui est cette Tania exact’ment… Par contre j’sais juste qu’si l’envie m’prenait d’me barrer sans jamais r’venir, j’choisirais pas une excuse d’ce type… Ton pouvoir laisse des marques, ok, mais d’là à m’tirer à cause d’ce qu’tu peux faire, ya un put*in d’fossé à mon avis…

Lui retirant des mains le verre avec lequel il jouait nerveusement, Lexa poursuivit sur le sujet de la mutation…

J’en connais, ouais… et en dehors d’moi-même, j’ai pas peur des mutants d’manière générale…

Parce qu’avec le pouvoir qu’elle avait, Lexa savait parfaitement que si quelqu’un abusait un jour de ses dons, elle finirait dans un état lamentable ou trouverait peutètre même la mort… et en ce sens, son pouvoir trop peu maîtrisé lui faisait peur…
Aiden attrapa de nouveau son appareil pour photographier la seconde cicatrice que venait de lui montrer Lexa, et elle délaissa la bouteille une seconde fois pour s’intéresser de près au mutant, laissant glisser ses doigts le long de sa joue mutilée puis jusqu’à son abdomen fort bien sculpté avant de laisser entendre que les dieux eux-mêmes l’avaient probablement sculpté… Aiden caressait les cheveux de la jeune slave lorsqu’il l’entendit le complimenter sur quelque chose avec quoi il n’était pas spécialement d’accord, et il laissa finalement échapper un rire pas franchement à l’aise, alors qu’il recommençait à fuir le regard de Lexa… qui ne savait plus trop où se mettre, et en particulier lorsqu’Aiden recommença à fuir son regard…

Le mutant lui demanda ensuite – sourire en coin à l’appui – d’arrêter de dire des bêtises, précisant ensuite que si les dieux s’étaient occupés de son corps, ils avaient été bien vaches avec lui… Lexa haussa les épaules, recommençant dans la foulée à laisser trainer ses mains sur lui, les yeux rivés dans les siens de manière à ce qu’il ne puisse regarder nulle part ailleurs…

P’tètre… c’est encore une question d’appréciation… Perso’, j’trouve qu’ils t’ont plutôt gâté ^^ Après pour c’qui est d’tes cicatrices, bin…

Lexa laissa courir son index le long du nez d’Aiden avant de s’approcher davantage, lui grimpant presque dessus pour murmurer au creux de son oreille et être sûre qu’il entende…

… moi j’trouve qu’ça montre que t’es capab’ d’donner d’ta personne quand tu juges qu’c’est nécéssaire… Après, ceux et celles qui t’trouvent pas à leur goût… bin t’as qu’à les ignorer, ils doivent pas être très intéressants s’ils voient pas c’que tu dissimules…

En fait la gentillesse d’Aiden n’était pas aussi dissimulée que ça, mais Lexa s’efforçait juste de lui montrer ce que perdaient les gens qui s’arrêtaient à son apparence… Lexa s’approcha un peu plus et déposa un simple baiser sur la joue mutilée d’Aiden, montrant ainsi que même si la blessure était plus que présente, elle ne s’arrêterait pas à ça pour autant…
Aiden déposa un baiser au coin des lèvres de Lexa sans doute pour la remercier de la petite attention qu’elle avait eue à son égard, et la mutante esquissa un sourire particulièrement adorable avant d’attraper de nouveau la bouteille, la portant presque instantanément à ses lèvres…

Seulement Aiden ne lui laissa pas le loisir de goûter au mystérieux liquide, lui demandant de ne pas y toucher sous peine d’avoir une bonne surprise… La comparaison avec le jus d’orange fit hausser un sourcil à Lexa…

J’bois la vodka comme du jus d’orange alors bon ^^

Aiden expliqua ensuite qu’il s’agissait d’absinthe et que le liquide n’avait rien de commun avec du sirop de menthe ; réplique qui arracha un petit rire à Lexa… Aiden lui expliqua ensuite que si cet alcool était mal bu il pouvait y avoir de grave conséquences, comme notamment des convulsions… chose qu’il ne lui souhaitait pas…
Lexa esquissa un sourire amusé, semblant ne pas bien comprendre la dangerosité de cet alcool…

J’convuls’rais pas, promis…

Etendant le bras pour lui reprendre la bouteille, Lexa sentit Aiden encercler son visage avec ses deux grandes mains, pour ensuite déposer un baiser sur son front avant de lui proposer d’aller lui chercher à boire en se promettant à lui-même qu’elle ne toucherait pas son absinthe…

Roo puisque j’te dis qu’je maîtrise ^^

Peutètre aussi têtue que son frère dans le fond… Lexa cessa de chercher à choper la bouteille et opta pour une toute autre tactique…

Tu m’montreras comment ça s’boit ton absinthe ? Par contre en attendant j’veux bien un peu d’Vodka si t’en as ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Lun 22 Sep - 20:18

(en freestyle total vu que nos posts d'hier ont disparu... *maudit forumactif sur 7 générations*)

A la fois calme et sur la défensive, Lexa craignait plus que tout de gaffer au point de déclencher sa mise à la porte par la photographe... Par chance, toutes ses gaffes du moment s'étaient simplement soldées par des silences, ce qui était vraiment loin de la rassurer davantage... Quand on avait connu les cris, les coups et un nombre infinitésimal de choses du même style, le silence devait être ce qu'il devait y avoir de pire, parce que l'on ne pouvait absolument pas savoir ce qui se tramait dans la tête de son interlocuteur...

Lexa finit par obtenir confirmation de ce qu'elle avait plus ou moins deviné, à savoir que Smatsh était l'ami junkee dont Aiden venait de parler et qui n'avait pas pu être sauvé... La mutante se contenta d'acquiescer en silence, trouvant plus judicieux d'éviter de bouleter une troisième fois d'affilée sur un sujet qui semblait toucher autant ce pauvre Aiden...

Surpris de l'absence de réaction de Lexa en ce qui concernait sa mutation à lui, Aiden avait formulé de manière assez subtile son étonnement et Lexa avait conclu assez fatalement qu'en dehors d'elle-même elle n'avait peur d'aucun mutant... Aiden lui expliqua que sa peur ne ferait que la freiner dans sa progression, ajoutant qu'elle ne devait pas avoir peur de ce qu'elle pouvait faire. Lexa le fixa l'espace de quelques secondes avant de prendre de nouveau la parole, l'air grave et le regard inexpressif...

C'est pas un pouvoir facile à gérer... J'subis les autres plus que j'fais d'grandes choses... J'suis une sorte de génie, j'exauce les put*ins d'voeux des gens et lorsqu'ils sont satisfaits, moi j'souffre... C'est pas comme Aladdin, l'génie est pas heureux d'aider les gens parske personne n'l'aide...
Les voeux sont presqu' illimités... du moins tant qu'j'suis en vie, j'exauce à la chaîne... jusqu'à c'que j'y reste...


Bloquant immanquablement à chaque fois que la situation devenait trop personnelle, le regard de Lexa se mit à fuir celui d'Aiden alors qu'elle baissait les yeux sur sa tasse encore pleine...

Du coup ça m'paraît d'suite plus difficile d'pas flipper...

Levant assez craintivement les yeux vers Aiden pour voir ce qu'il pouvait penser de tout ce qu'elle lui racontait avec une difficulté plus que certaine, Lexa laissait errer les doigts de sa main droite sur l'avant-bras du mutant sans réellement s'en rendre compte... une manière peutètre inconsciente d'essayer d'attirer son attention sans avoir à formuler sa demande clairement...

De nouveau elle se blottit contre son amant, enfouissant son visage au creux de sa nuque alors qu'Aiden la blotissait un peu plus contre lui, éloignant au passage la bouteille d'absinthe de manière à la mettre hors de portée de la petite russe...
Aiden écouta ensuite en silence la jeune slave expliquer que de son point de vue à elle, la beauté extérieure n’était pas ce qu’il y avait de plus important : énumérer le nombre d’hommes magnifiques qui l’avaient maltraitée ou lui avaient fait les pires coups vaches lui prendrait bien deux bonnes heures si elle ne voulait en oublier aucun, parce que la plupart des « beaux hommes » qu’elle avait rencontrés avait tiré avantage de leur apparence avenante pour la piéger, elle comme bon nombre d’autres femmes… Aiden conclut finalement que rares étaient les gens qui pensaient comme elle, et Lexa afficha un sourire adorable et bomba la poitrine, l’air fière d’elle…

Pour ça au moins, j’suis au-dessus d’la moyenne ^^

Parce qu’il fallait bien admettre qu’en ce qui concernait les sentiments, l’amabilité et l’éducation, Lexa était plus qu’à la traine à cause de son passif pas franchement favorable… Lexa déposa un baiser sur la joue mutilée du photographe - n’éprouvant aucun dégoût particulier pour cette entaille de bonne taille et malgré tout très profonde - avant de se nicher un peu plus contre Aiden, réclamant de manière plutôt détournée qu'il la prenne dans ses bras...

Si les gens sont pas foutus d’voir plus loin qu’le bout d’leur pif, j’crois qu’vaut mieux qu’tu les laisses pour c’qu’ils sont…

Aiden la souleva quelques minutes plus tard, la déposant doucement sur le sol avant de se relever pour aller déposer la bouteille d’absinthe là où Lexa n’irait probablement pas la chercher, et la jeune fille ne manqua pas de lui emboîter le pas lorsqu’il se dirigea vers la cuisine et laissa délibérément la porte ouverte, comme si quelque part il se doutait qu’elle le rejoindrait… Lexa s’adossa au meuble de l’évier et l’observa préparer une boisson qu’elle ne connaissait pas, avant de se laisser entrainer jusqu’au canapé dans l’autre pièce, s’enroulant bien volontiers avec Aiden dans un plaid qui traînait là : la petite russe se blottit contre lui, se perchant sur ses genoux de manière à pouvoir appuyer son front contre la clavicule d’Aiden, et porta ensuite la tasse fumante à ses lèvres, prenant le temps dé découvrir cette saveur qu’elle ne connaissait pas…

C’est presque aussi bon que de la vodka ^^ C’est quoi ? ^^

Pas le temps de se faire un cappuccino dans les forces spéciales… Lexa plongea ses yeux bleu-gris dans ceux d’Aiden, observant discrètement son œil opaque en se demandant s’il ne voyait pas même un tout petit peu…

Ca t’gêne pour prend’ des photos ?

Simple curiosité, mais il n’y avait rien de malsain dans sa question...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 25 Sep - 15:31

(merci à toi de m'avoir épargné )

Peu expressif lorsqu'il s'agissait de reparler de certains sujet tel que son ami junkee ou même l'évocation de Tania, Aiden agissait un peu comme le ferait une tortue, se refermant sur lui même pour mieux se préserver au risque de mettre l'autre mal à l'aise et voir même dans bien des cas faire fuir l'autre qui ne comprenait pas cette attitude plutôt étonnante... Un silence rompu assez rapidement au final, tant par la question de Lexa au sujet de Smatsh que par son conseil à lui qui consistait à ne pas avoir peur pour mieux avancer...
Lexa lui expliqua alors à sa manière t avec un regard plutôt étrange les déconvenus de son pouvoir, qui l'affaiblissait et la faisait souffrir chaque fois un peu plus, assurant tout en laissant une main errer sur son avant bras et en fuyant sur regard qu'il serait compliqué de ne pas avoir peur. Aiden posa alors son regard sur cette main, avant de l'attraper attirant doucement Lexa contre lui sans aucun geste brusque...

La peur est normal comme émotion Lexa, mais il ne faut pas qu'elle en devienne paralysante... Je veux dire, par exemple tu as déjà essayé de ne pas en réaliser pour voir ? Ce genre de chose ? La peur peut-être un frein mais c'est aussi un moteur. Un exemple bête, pendant longtemps, et même encore maintenant j'ai eu, et j'ai peur du regard des autres sur moi, sur ma plaie, ce genre de choses, pendant des mois je suis resté dans l'ombre, les rideaux tirés, regarde mon appart' ça se voit franchement... Et pourtant je suis là à préparer une expo et donc un vernissage où on va me demander de rencontrer des gens et de parler de mon travail... Tu comprends ce que je veux t'expliquer ?
La peur de doit pas t'étouffer mais te pousser... Et pour ça il a des gens prêts à t'aider...

Comme moi ^^


Blottie contre lui, les voila qui se mettaient à parler de la beauté d'Aiden et de ce que les dieux en étaient venus à lui donner ou non, elle affirmant que lui et les autres ne se rendaient pas forcément compte de l'importance d'une beauté intérieure et Aiden lui répondant qu'elle faisait partie des specimen rares qui arrivaient encore à voir au-delà...
Ses remarques ponctuées de façon plutôt adorable par un baiser sur la joue et un nichement de la part de Lexa, le Croate referma son étreinte autour d'elle comme cela était apparement le cas...
Quelques minutes passèrent avant que le photographe ne se relève et disparaisse dans la cuisine, préparant tout autre chose qu'un verre de vodka ou d'absynthe... Forcément suivi par Lexa le mutant lui donna sa tasse avant de se diriger vers le canapé où il s'enroula dans un plaid avec elle, la laissant grimper sur ses genoux, et deguster ce qu'apparement elle ne connaissait pas...
Finissant sa gorgée, Aiden pris alors le temps de répondre, dégangeant l'une de ses mèches blondes...

Cappucino version Aiden ^^ Plus doux que ce que tu pourrais trouver dans le commerce... Tu aimes ? ^^

Il pourra même lui en faire un thermosse si elle veut XD (pardon) Un peu comme habitué à être ainsi regardé le Croate n'ajouta rien, se contentant simplement de boire sa tasse, laissant son regard plongé dans celui de la jeune fille, qui fini par poser cette question qui semblait lui brûler les lèvres... Aiden hocha négativement la tête avant de répondre de façon plus claire...

J'ai pris l'habitude, au début ça a été compliqué, je croyais ne plus pouvoir rien faire, et plus finalement, la musique, l'écriture le dessin tout a été possible... Depuis je n'arrête plus et chaque fois c'est un peu plus simple... Même si j'ai compris que mon œil été mort, que plus jamais il ne verrai la lumière... C'est une habitude à prendre... Tiens attend je vais te montrer un exemple de ce que je faisais avant et comment je le fais maintenant, autre que la photo tu verras par toi même ^^

Reposant Lexa sur le canapé Aiden s'absenta dans une pièce voisine plus communément appelée chambre mais qui ressemblait à un joyeux amalgame de divers objets, et après avoir réenfilé un jean le mutant réapparu, guitare éléctrique à la main..., il se replaça alors à côté de Lexa , se pinçant légèrement la lèvre avant de la regarder du coin de l'œil

Au départ ça donnait quelque chose dans ce genre là...

Quelques accords maladroit, une corde pincée bizarrement et un son plutôt étrange... Un résultat pas franchement concluant au final... D'un geste de bras Aiden vint nicher Lexa contre lui, replaçant la guitare contre lui...

Maintenant ce serait plus quelque chose dans ce style là...

Quelques notes histoire de faire penser que et finalement les accords s'enchaînèrent de façon beaucoup plus nets et fluide lâchant une mélodie sur laquelle Aiden posa sa voix...


Découvrez 30 Seconds to Mars!


Un artiste dans tous les sens du terme il n'y avait pas à en douter, il en donnait la preuve et cachait comme ses plaie, bien d'autres visages...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 25 Sep - 16:59

Un peu étrange de voir la facilité avec laquelle Lexa s’était laissée amadouer par Aiden, et encore plus étonnante était sa tactique d’approche à l’égard du mutant… Le devinant au moins aussi renfermé qu’elle mais pour des raisons complètement différentes, la jeune slave se contentait de tendre les perches qu’elle-même aurait bien aimé se voir tendre dans une conversation, ou dans la vie en général… Pourquoi ? ça, c’était une excellente question…

Toujours blottie contre lui, Lexa se mettait à nu mentalement parlant, expliquant de manière claire et sans bavures les désagréments de son pouvoir tout autant que sa dangerosité. La mutante sentit Aiden prendre la main avec laquelle elle effleurait son avant-bras avec l’une des siennes, et elle se laissa attirer contre lui de manière plus proche, plus intime même… Le mutant lui expliqua qu’il était tout à fait normal d’avoir peur, mais qu’il ne fallait pas que la peur l’emporte sur tout le reste au point de l’empêcher de vivre…

La théorie est tout d’suite plus simple…

Léger marmonnement, parce que même si cette remarque était faite par Aiden, Lexa avait tout de même un fichu caractère qui l’incitait à prendre plus ou moins mal la moindre chose qui ne lui plaisait pas complètement… Le mutant lui demanda finalement si elle avait déjà essayé de ne pas exaucer les vœux et les yeux de Lexa s’écarquillèrent au moins autant que si Aiden l’avait demandée en mariage…

J’crois qu’t’as pas tout compris… j’peux pas n’pas les exaucer s’ils sont formulés… Genre là, si tu souhaitais avoir une put*in d’belle cylindrée, j’pourrais pas t’la refuser… J’peux rien refuser, tout c’qui s’présente est exaucé, c’est pour ça qu’c’est aussi dang’reux !

Peutètre qu’elle s’était mal expliquée et que du coup, Aiden avait compris qu’elle avait le choix concernant les vœux…
Aiden expliqua ensuite qu’en ce qui le concernait, la peur l’avait maintenu caché dans son appartement pendant quelques temps après son accident, et Lexa promena son regard autour d’eux lorsqu’il lui demanda si cela se voyait… A vrai dire, en regardant son appartement on voyait surtout qu’il n’avait pas du recevoir des masses de visite, donc par extension qu’il avait du rester seul pendant un bon moment…

Ca d’vait pas être facile non plus…

Pas de platitude du genre « mais si, tu aurais du sortir pour te changer les idées » ou ce genre de choses, parce que Lexa était incapable de débiter des c*nneries du genre, et sa franchise l’emportait sur tout le reste dans la majeure partie des cas…
Aiden expliqua finalement comme conclusion logique qu’à présent il organisait une exposition et acceptait le fait de devoir parler de lui et de son travail à d’autres gens… Lexa effleura ses lèvres du bout des doigts, entendant le mutant lui dire qu’il y avait des gens qui pouvaient l’aider elle, se proposant presque instantanément pour remplir ce rôle, arrachant un sourire aussi adorable qu’inédit à la petit russe…

J’voudrais pas t’saouler non plus, hein ^^

Blague à part, le fait qu’il soit prêt à l’aider en plus de lui donner un boulot non dégradant faisait plaisir à Lexa à un point difficilement définissable… mais bon, elle ne l’admettrait pas de son vivant, ou alors seulement en l’absence de témoins…
Aiden resserra son étreinte une nouvelle fois avant de prendre le chemin de la cuisine pour aller préparer un cappuccino à Lexa, qui lui emboîta le pas de manière assez spontanée… Une fois de retour dans le salon, Lexa s’enroula dans un plaid avec Aiden et se percha sur ses genoux, se nichant de nouveau au creux de ses bras pour déguster son cappuccino… Le photographe lui apprit le nom de la boisson dont elle se délectait, et Lexa acquiesça avant d’en boire une nouvelle gorgée…

J’trouve ça vraiment bon ^^

Relevant la tête de sa tasse, Lexa dévoila une moustache en mousse qu’elle n’avait pas l’air de remarquer, et elle adressa l’un de ses plus beaux sourires à Aiden, l’observant en donnant l’impression de le découvrir pour la première fois, comme elle l’avait fait au Coyote, mais sans l’envie de le mettre mal à l’aise cette fois-ci… Coinçant sa mèche de cheveux derrière son oreille pour dévoiler sa joue mutilée et son œil opaque… Observant de manière globale le visage du photographe pour ne pas donner l’impression malsaine qu’elle louchait sur son œil opaque, Lexa se contenta d’acquiescer lorsqu’il lui expliqua avoir pensé ne plus pouvoir faire grand-chose après son accident, du fait de ne plus posséder qu’un seul œil… Une idée un peu folle traversa l’esprit de la jeune slave et elle reprit la parole, une étincelle étrange dans le regard…

J’t’accorde un vœu… d’mande c’que tu veux et tu l’auras…

Vu comme il prenait soin d’elle, Lexa pouvait bien prendre un peu sur elle pour exaucer l’un de ses vœux… et puis ça serait l’occasion de voir s’il continuerait de la respecter ou s’il enchaînerait les vœux comme le faisaient tous les autres lorsque Lexa parlait de son pouvoir…
Aiden proposa finalement de lui montrer ce qu’il pouvait faire à présent même s’il n’avait qu’un œil pour voir ce qu’il faisait, et Lexa fut de nouveau déposée sur le canapé alors qu’elle l’observait s’éloigner en se demandant ce qu’il lui montrerait…

Le voyant revenir avec une guitare, Lexa constata également qu’il s’était rhabillé ( >< ) avant de se pousser un peu pour faire un peu de place au mutant et à son impressionnante guitare… Posant sa tasse encore à moitié pleine sur la table basse, Lexa s’approcha un peu plus pour toucher l’instrument en donnant l’impression de n’avoir jamais rien vu de plus beau de toute sa vie. Ses doigts effleurèrent les différents boutons avant de toucher avec une certaine hésitation à la manette dont elle ignorait tout… Lexa poussa ses mains peu avant qu’Aiden ne commence à jouer quelques notes un peu étranges, et puis finalement il s’interrompit pour attraper au vol la mutante. Lexa se cala contre Aiden, essayant de bouger le moins possible malgré l’emballement de ses battements de cœur, et les premières notes jouées semblèrent résonner dans sa cage thoracique, puisque la caisse était posée contre elle…

Lexa ferma les yeux lorsque Aiden mêla sa voix à la mélodie qu’il jouait, et un léger sourire étira ses lèvres, parce que visiblement elle aimait ce qu’elle entendait, mélange d’une mélodie entêtante et d’une voix à la fois rauque et irréelle…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aiden Reed


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 30/08/2007
Localisation : mon appartement (Greenwich Village) ou l'agence Mars Investigations (Hell's Kitchen)
Clan : neutre
Age du personnage : 25 ans
Pouvoirs : véritable éponge à blessures, Aiden peut soulager quiconque de ses plaies par simple contact... seul problème, c'est ensuite lui qui porte ces mêmes plaies...
Profession : photographe (pour Mars Investigations notament)
Points de rp : 1

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Jeu 25 Sep - 21:37

Face à la réaction de Lexa, ce quasi affolement ou cette impression de ne pas se faire comprendre, elle se mit à lui expliquer, Aiden fronça à peine les sourcils avant de l'attirer dans ses bras, passant une main sur sa nuque teintée de peinture noire...

Hey hey, calme toi... J'ai compris, c'est juste que parfois les choses évolue sans qu'on le sache... C'est tout...

Lui même en avait fait les frais, au départ il ne choisissait pas vraiment soignait tout ce qui passait et maintenant il " séléctionnait " même si il n'avait pas le choix de la plaie... Alors bien que différente il comprenait sa situation et la peur qui en découlait... Il lui expliqua comment lui surmontait ses craintes, lui expliquant qu'elle trouverait forcément quelqu'un pour la guider, et l'aider, recevant même la proposition d'Aiden dans ce rôle au passage. La laissant effleurer ses lèvres il esquissa un petit sourire avant de répondre à son sourire par un doucement esquissé...

Si je te le propose, c'est que ça ne me " soule " pas ^^

Et voila comment d'un moment calme on passe à une fugue vers la cuisine et des cappucino préparaient avec mintuie avant qu'il ne l'entraine dans le fauteuil, satisfait de la voir prendre goût à cette boisson plus douce que celle à laquelle elle voulait avoir à faire quelques minutes auparavant... Elle l'appréciait et cela plaisait énormément à Aiden, un peu de douceur dans toute cette dureté... La jeune Lexa releva alors la tête, moustache en mousse en prime et c'est avec une douceur incroyable qu'il vint passer son pouce au-dessus de ses lèvres avant de le porter à sa bouche sans se dépatir de son sourire...
Après avoir entendu Aiden lui dire qu'il avait mis du temps à s'y habituer, et là comme si c'était une chose on ne peut plus normal elle assura vouloir lui accorder un vœu, ce qu'il voulait... Aiden la reposa sur le sofa pour se lever dans un bond, l'air complètement paniqué, touché et à la fois soucieux...

Non... Non je veux rien Lexa, je m'y suis fait à cet œil, et je ne veux rien, surtout pas si tu dois en souffrir, c'est adorable on est d'accord, mais je ne veux pas que tu ais mal à cause de moi... Je sais ce que ça fait et je refuse... Et si c'est un test ou un truc du genre... Oublie, je n'attend rien de ce genre venant de toi, pas plus que je ne m'attendais rien à ton entrée dans cet appartement... Si ça part d'un bon sentiment alors merci mais non, je ne veux rien qu'un don puisse me donner...

Doucement il posa ses lèvres sur les sienne avant de reculer pour se diriger dans sa chambre, réapparaissant en pantalon avec sa guitare à la main...
S'installant sur le canapé avec l'instrument voyant Lexa approcher pour poser ses mains sur les cordes, les boutons et le levier... Rapidement il joua les première notes, et finalement la cala contre lui, jouant bien plus sérieusement et mêlant sa voix à la mélodie. Il savait ce que ferait la raisonnance de la guitare contre son corps, une sensation qu'elle se devait de découvrir pour mieux apprécier l'instrument en lui même, et finalement il s'arrêta prolongeant la dernière note comme pour être certain que cela resterait grév dans mémoire...

Tu vois même avec un œil unique tout est possible ^^

Un baiser fut posé sur son front et il lui laissa le temps de reprendre ses marques, de revenir à ce monde bien plus réaliste qu'une mélodie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lexa Scox
Mutante de niveau 2

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 22/12/2007
Age du personnage : 19 ans
Pouvoirs : exauce les souhaits et détecte les gens sur le point de mourir... pas le genre de pouvoir à responsabilité que l'on s'attend à voir entre les mains d'une ado inconsciente, en fait...
Profession : serveuse (officieusement: strip-teaseuse) // Muse d'artiste torturé
Points de rp : 318

MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   Ven 26 Sep - 13:58

Aiden fronça les sourcils suite à la réaction un peu à fleur de peau de la mutante, qui s’évertuait à se braquer à chaque fois que quelqu’un ne la comprenait pas et interprétait mal ce qu’elle disait… Bien vite, il l’attira dans ses bras, effleurant sa nuque maculée de peinture noire avec une douceur incroyable avant de lui demander de se calmer, assurant qu’il avait compris ce dont elle parlait mais que quelques fois les choses changeaient sans que l’on puisse s’en apercevoir directement. Lexa se laissa faire, nichant simplement son visage au creux de sa nuque, n’ajoutant rien de plus…

Le photographe expliqua ensuite suite à la petite plaisanterie de Lexa que s’il lui proposait son aide, c’était simplement parce que ça ne le « saoulait » pas, et un sourire revint sur les lèvres de Lexa, illuminant son visage de manière peu commune…

Une fois revenus de la cuisine, ils s’installèrent sur le canapé et Lexa entreprit de déguster son cappuccino, ne quittant pas Aiden des yeux… Ce qu’elle ne semblait par contre pas avoir remarqué, c’était cette trace de mousse que lui avait laissé sa tasse trop pleine lorsqu’elle en avait avalé quelques gorgées… ce qui n’échappa pas à Aiden, qui la lui essuya avec douceur d’un mouvement de pouce avant de le porter ensuite à ses lèvres étirées en un sourire que Lexa trouvait absolument craquant… Cédant à un vieux réflexe un peu trop tardivement, Lexa chercha à essuyer d’un revers de main la moustache balayée par Aiden, avant de porter de nouveau la tasse à ses lèvres, le regard pétillant tant la situation semblait l‘amuser…

Une idée complètement folle plus tard, Lexa proposait ses services en qualité de génie au photographe, lui promettant de lui donner ce qui lui ferait envie… La surprise de la jeune fille fut énorme lorsque Aiden sembla bondir hors du canapé, l’air un peu flippé et perturbé par ce qu’elle venait de lui proposer… Lexa fronça les sourcils et l’entendit bientôt expliquer qu’il ne voulait rien parce qu’il s’était habitué à son œil mort, précisant qu’il ne pourrait vouloir une chose qui la ferait souffrir dans la foulée… Aiden qualifia sa proposition d’adorable alors que le regard de Lexa reflétait assez clairement son incompréhension, parce que tous les gens auxquels elle avait parlé s’étaient empressés de souhaiter être riches, beaux, acteurs de cinéma ou divers autres trucs du même tonneau…
Le photographe conclut assez naturellement qu’il n’attendait rien de ce genre de sa part, avant de préciser qu’il valait mieux qu’elle oublie de renouveler sa demande dans le cadre d’un test… La bouche de Lexa s’entrouvrit pour répondre quelque chose mais Aiden l’interrompit de nouveau pour lui demander d’oublier les tests, la remerciant pour sa proposition avant de finalement déposer un baiser sur ses lèvres, comme pour clore de manière douce cette discussion…

Tu sais, j’aurais pas mal longtemps, je…

Soutenant son regard, Lexa comprit d’elle-même qu’Aiden était sincère en prétendant ne pas souhaiter qu’elle se blesse pour lui rendre la vue… Un léger sourire étira les lèvres de la jeune slave et elle reprit finalement la parole, effleurant ses lèvres du bout des doigts…

Si tu changes d’avis… préviens-moi juste avant histoire que j’m’y prépare…

Juste pour donner l’illusion que c’était elle qui avait le dernier mot… Mais dans un sens, cela l’arrangeait qu’Aiden ne saute pas tout de suite sur l’occasion pour enchaîner les vœux comme un gosse capricieux, parce que si cela avait été le cas elle se serait rhabillée en moins de 30secondes (trop tentant mdrr ^^) et aurait foutu le camp loin, très loin après lui avait explosé le pif…
Lexa l’observa finalement s’éloigner vers une pièce qu’elle ne connaissait pas encore, et lorsque Aiden réapparu, elle pu constater – à contre-cœur, il fallait l’admettre >< - qu’il avait troqué le drap qui l’enveloppait quelques minutes plus tôt contre un jean qui mettait en valeur ce qui devait l’être, presque au point de faire oublier à Lexa qu’il revenait vers elle avec une guitare magnifique…

Reconnectant son esprit à la réalité après qu’un sourire songeur ait étiré ses lèvres, Lexa se poussa pour faire une petite place à Aiden dans le canapé avant qu’il ne se mette à jouer quelques notes hasardeuses… Le photographe la cala contre lui, coinçant Lexa entre lui et la caisse de l’instrument pour finalement recommencer à jouer, faisant autant vibrer l’instrument que la jeune fille. Lexa ferma les yeux et se laissa porter par la mélodie produite par les doigts d’Aiden, qui combinée à sa voix lui donnait un sentiment étrange de… plénitude ? ouais, ça devait être quelque chose dans ce genre…
Lexa mit quelques secondes avant de reconnecter de nouveau son esprit peu après que la dernière note ait résonné dans tout son corps, et le mutant finit par déclarer qu’il pouvait malgré son seul œil valide faire beaucoup de choses… La jeune fille leva les yeux vers lui, l’air complètement chamboulée, et prononça quelques mots, semblant demander une faveur à Aiden…

Tu voudrais… m’jouer un autre truc ?

Aiden déposa ensuite un baiser sur son front et Lexa se cala de nouveau contre lui, donnant l’air de ne plus vouloir bouger pour le moment de là où elle se trouvait…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Knock knock knockin' on Heaven's door ? [Lexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Greenwich & West Village-