Partagez | 
 

 et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Ven 6 Juin - 22:50

Après quelques jours passés en ville et devant le manque d'élèves auxquels enseigner, Reid s'était décidé à quitter l'Institut pour visiter un peu la ville... La gallerie d'art avait été sa première destination, et il avait pu assister à l'inauguration de exposition photo d'un certain Aiden Reed, un photographe assez torturé, mais qui parvenait au final à capter les émotions les plus complexes dans les regards de ses sujets autant que dans les scènes de vie qu'il photographiait... Reid était ensuite allé faire un tour du côté de la bibliothèque et y avait passé une bonne partie de l'après-midi, dévorrant un à un les livres sous le regard éberlué des autres lecteurs... il était vrai qu'à le voir laisser glisser ses doigts de haut en bas sur chaque nouvelle page avec autant de rapidité avait de quoi surprendre, et Reid s'était bien vite senti mal à être ainsi épié: le mutant avait donc quitté la bibliothèque pour rejoindre le Starbuck's le plus proche...

Après une petite demi-heure de queue en raison de la fréquentation, Reid regagna la rue avec son café allongé, le regard perdu dans le traité d'anthropologie qu'il avait emprunté avant de quitter la bibliothèque. Sans réellement prendre garde à ses pas, Reid déambulait dans les rues les yeux rivés aux lignes, dévorrant chaque page avec toujours autant de rapidité... Le tout semblant lui plaire au plus haut point, il manqua à deux reprises de passer sous un taxi qui n'avait pas saisi la différence entre le feu rouge et le vert, et le mutant se décida à relever les yeux pour regarder où il était arrivé: la population qui se massait sur les trottoirs n'avait plus rien des hommes et femmes d'affaire de Manhattan, et Reid reconnut bien vite Hell's Kitchen lorsqu'une femme se fit arracher son sac sur le trottoir d'en face... Le mutant remit sa besace d'aplomb sur son épaule et pressa le pas lorsqu'il aperçut une bouche de métro qui lui permettrait de regagner le centre...

Après une traversée de la chaussée assez hasardeuse et une bonne centaine de mètres, Reid arriva en haut de l'escalier menant au métro et fut assez désagréablement surpris de constater qu'une grille obstruait totalement le passage... un écriteau taggué fixé à ladite grille indiquait assez clairement que la station était en travaux et était donc inaccessible...

la poisse...

Reid rebroussa donc chemin, pensant se servir de sa mémoire un peu hors normes pour regagner le centre... seulement étant odnné qu'il n'avait pas regardé où il allait, l'exercice s'avérait impossible, et il était perdu comme n'importe quel être humain..
Ajoutant un peu plus de péthétique à la scène, le tonnerre se fit entendre et de grosses hallebardes se mirent à tomber, trempant les passants qui commencèrent à s'agiter, bousculant Reid qui fut forcé de reculer jusqu'à s'adosser à la vitrine d'une épicerie fermée depuis un bail... Le mutant plaça sa besace au-dessus de sa tête pour essayer de s'abriter un peu, et scruta un peu les environs, essayant de déterminer de manière assez aléatoire la manière la plus rapide et la moins humidifiante de regagner le centre ville...

Commençant à prendre la flotte de manière désagréable, Reid choisit de partir au pas de course en remontant vers le nord... Seulement, il arriva bien vite dans un coin de Hell's Kitchen encore plus mal famé que la rue dans laquelle la pluie l'avait surpris, et le mutant finit par déboucher dans une rue bordée se s*x-shop et autres boutiques glauques du même genre... Bifurquant sur sa droite dans une rue plus large, Reid passa devant un magasin de télés à la vitrine fraîchement fracturée, et en suivant le virage que faisait la route, il se fit assez copieusement arroser par un automobiliste apparemment trop pressé pour respecter les limitations de vitesse: une gerbe d'eau le trempa jusqu'aux os, et il pesta intérieurement contre ces gens qui ne respectaient rien avant de commencer à vraiment avoir froid... Reid s'engouffra un peu au pif dans un bâtiment, et laissa la porte claquer derrière lui, bien trop heureux de ne pas être resté plus longtemps dans cette tourmente. Le mutant fit quelques pas en essayant d'évaluer les dégâts subis par ses chaussures et son pantalon, mais bien vite il rencontra un obstacle, renversant son gobelet de café dessus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Ven 6 Juin - 23:32

Et voila une journée de plus qui commençait, sauf que cette fois Roxy était arrivée bien plutôt qu'en temps normal. Souhaitant gagner un peu plus pour essayer de se sortir de sa chambre d'hôtel et pouvoir emmener Lexa vivre dans un appartement un peu plus descent que leur chambre d'hôtel, la mutante avait demandé à l'une des danseuse de lui apprendre quelques trucs avant son service... Izzy avait gentillement accepté et s'est donc après 2h30 de tortures intensives qu'elle se voyait maintenant entrain de ranger les lieux pour que tout soit nikel à l'arrivée des clients...

Ses cheveu blonds remontés dans un chignon complètement explosé retombaient ça et là sur sa nuque trempée par la chaleur de l'effort, sa tenue n'avait rien de comparable à celle qu'elle portait en temps normal, un pantalon simple et large pour faciliter les mouvements, un petit top noir qui au vu de l'allure et des formes de la jeune femme n'avait rien de volontairement provocateur, mais le résultat était, après autant d'heure de souffrances et d'exercice, malheureusement le même...
Finalement et au vu du temps qu'il restait pour faire "le ménage" comme l'avait demandé Benny... Les joies d'être une coyote girl...

Souhaitant "remercier" sa professeur, Roxy lui avait dit de filer se chargeant seule des cadavres de bouteilles qui remplissaient la pièce...
C'est donc en pestant qu'elle avait tout ramasser et en portant le sac poubelle bien trop lourd pour elle qu'elle pris la direction de la sortie, le tirant légèrement derrière elle et ne faisant donc pas attention à là où elle allait... Et là, une sensation désagréable et légèrement brûlante qui dégoulina sur elle et sa peau pâle...

Et m*rde... Faîtes attention mon chou...

Mauvais reflexe Roxy, ce genre de réplique c'est bon pour le soir et les poivrots, mais là à 18h et face à... Un jeune homme, trempé et apparement paumé, ce n'était peut-être pas la bonne idée... Délicatement elle relâcha le sac qu'elle trainait cherchant à essuyer tant bien que mal le café qui se mélangeait à sa peau encore trempée par l'effort...

Dieu merci ce n'est que du café, et en plus vous m'éviter de sortir sous la pluie ça c'est gentil ^^

Autant ne pas passer pour l'agressive de service et alléger la situation... Son regard clair balaya l'homme face à elle, et son attitude un peu gauche, mais son sourire ne fut que plus marqué...

Vous avez l'air un peu perdu je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Sam 7 Juin - 0:06

Bon, l'obstacle en question n'avait pas franchement eu grand chose à voir avec un mur, un poteau ou une décoration d'intérieur... non en fait, la "chose" heurtée se révéla être une jeune femme qui trainait péniblement un sac poubelle en direction de la sortie... La première réflexion de la jeune femme qui lui tournait le dos surprit au plus haut point Reid, qui se demanda l'espace d'un instant ce qui lui valait ce "mon chou" qui avait échappé à la jeune femme: Reid la vit finalement se retourner et découvrit - une fois redressée - une grande blonde qui avait l'air d'avoir participé à toute une série d'ébats pendant de longues et interminables heures si on considérait son allure actuelle... Le mutant eût envie de se frapper d'avoir pensé à une telle chose, et son regard glissa bien malgré lui jusqu'au décolleté pour le moins avantageux de la jeune femme: le cerveau de Reid se déconnecta l'espace de quelques micro-secondes avant qu'il ne passe une main devant ses yeux, l'air complètement perdu...

Je ne vous avais pas vue... veuillez m'excuser...

La grossiereté lâchée par la jeune femme avait en effet laissé entendre que Reid risquait de passer un sale quart d'heure quand serait venu le temps des représailles, et pourtant la jeune femme le remercia de lui avoir évité de sortir dehors pour se débarasser des ordures... Reid se baissa pour ramasser le gobelet vide qui lui avait échappé et lorsqu'il se redressa, son regard glissa une nouvelle fois sur Roxy sans qu'il puisse y faire grand chose malgré toute la volonté qu'il y mettait...

Je suis désolé... vous êtes...

Une éternité sembla passer avant que Reid ne parvienne à reconnecter tous ses neurones entre eux. Son regard croisa celui de Roxy, et le mutant articula vaguement la fin de sa phrase peu après qu'il ait porté son attention sur le contenu de sa basace, la fouillant pour éviter que son regard ne fixe de nouveau la poitrine de cette femme qu'il avait bousculée... Son attitude n'avait strictement rien à voir avec celle des pervers qui trainaient les rues ou des habitués de cette boîte sordide, non... Reid avait seulement un peu de mal à entretenir des relations d'égal à égal avec une femme, et surtout lorsque les femmes en questions étaient mignionnes ou intimidantes... ce qui était le cas de celle-ci, précisément...

... couverte de café...

La fin de sa phrase fut lâchée sans doute un peu trop tard probablement pour que l'inconnue pense à faire le lien entre ce morceau décousu et le début hésitant de sa phrase... Reid mit finalement la main sur un mouchoir en tissus et avança sa main droite un peu tremblante jusqu'à la jeune femme, tamponnant doucement ce qu'il pensait être du café en essayant de soutenir son regard, mais trop de pensées se bousculaient dans sa tête et lorsqu'il finit par réaliser ce qu'il était en train de faire - à savoir essuyer du "café" un peu trop près de la zone qui attirait bien malgré lui son regard - le gobelet tout juste ramassé lui échappa de nouveau des mains et le couvercle s'en sépara, forçant Read à s'accroupir pour rê-solidariser le tout et tout ramasser... Ses mains tremblantes attrapèrent les deux morceaux de plastique composant quelques minutes plus tôt son gobelet, en espérant que l'inconnue s'en irait pour ne pas ajouter à sa nervosité...

Elle va finir par s'en aller, elle ne te veut pas de mal... du calme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Sam 7 Juin - 1:04

Alors lui il était... Maladroit ? il était en tout cas très loin des clichés de pervers habitués à cet endroit, tellement qu'au premier coup d'œil elle aurait pu le prendre pour un déjanté, un malade ? Mais non Roxy fut presque attendrit par cette voix hésitante, même si volontairement ou non ses yeux glissaient en direction de ce décolleté plongeant et recouvert de café autant que de perles de sueur.. Bon si il ne répétait pas la manœuvre il n'y avait aucune raison de s'énerver, et plus d'un homme serait vite parti en vrille au bout de cinq minutes...
Bon point pour lui ? Il s'excusait, expliquant qu'il ne l'avait pas vu...

Pas de mal ça arrive, en plus vous n'étiez pas le seul à ne pas regarder, donc c'est pas un problème ^^

Bon d'accord il y avait toujours ces mots lâchés par reflexes mais la violence n'était pas forcément de rigueur face à ce genre de personnage, certes plus grand, bien plus grand qu'elle, mais il avait plutôt l'air... Dans tous ses états... C'était de sa faute si il agissait comme une vierge éffarouchée ? Bon d'accord maman nature l'avait très bien aidée mais en temps normal il en fallait bien plus à la gente masculine pour se retrouver dans de tels états... Et lui, il l'avait bousculé, renversé du café dessus et croisé son décolleté et le voila qui perdait la tête... C'était plutôt flatteur dans le fonc, mais le pauv il en devenait touchant...
Sans bouger et lâchant son sac poubelle Roxy le regarda ramasser son gobelet, avant que son regard ne retombe à nouveau au "mauvais endroit"
Il s'excusa alors, fouilla dans sa besace, alors que de son côté Roxanne essayait d'arrêter tant bien que mal ce café de couler...

Pas grave allez, ça arrive à tout le monde, ne vous en faîtes pas ^^

Un mouchoir fut sorti et sa main s'avança vers elle, qui ne réagissa pas de suite trop surprise de voir avec quel respect il faisait ça, posant ses yeux dans les siens et tapotant doucement là où d'autres en auraient profité, elle n'en revenait pas de cette attitude hors norme dans un quartier comme celui-ci...
Tellement peu commune qu'elle en oubliait presque les divers coup d'œil qu'il avait eu quelques secondes auparavant...
Elle n'avait même pas prêté attention son « couverte de café » elle restait là, regardait cette main ou balayait son visage en se demandant si elle n'était pas face à un extraterrestre...
Et ouis finalement il fit tomber son gobelet et Roxy sortie de ses pensées, balayant une mèche qu'elle replaça derrière son oreille en s'accroupissant face à lui voyant qu'il avait du mal avec deux simples morceaux de plastiques...

Donne je vais t'aider...

Délicatement elle attrappa les 2 morceaux les referman avant de lui tendre à nouveau... Un sourire adorable s'était posé sur ses traits et à nouveau elle coinçait une mèche qu'elle retenait entre ses doigts...

Tu ferais meiux de te poser un peu, t'es trempé comme pas permis, je vais voir si il y a de quoi te sêcher, et si tu veux je t'offre à boire pour replacer ton café ^^

Un petit coup de pouce le pauv homme semblait complètement retourné tant il tremblait... Sa fine main se tendit vers lui, et c'est tout assi adorablement qu'elle se présenta...

Ici on m'appelle Sweeney ^^

Faites qu'il cesse de trembler comme une feuille ou encore un peu et elle se vexerait presque ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Sam 7 Juin - 22:46

Reid sentait un peu plus à chaque seconde le regard de cette jeune femme trop peu couverte glisser sur lui, comme si elle essayait de déterminer de quelle planète il pouvait bien tomber… Plus les minutes passaient et plus le jeune homme sentait son assurance partir en fumée, laissant place à un malaise de plus en plus perceptible, et probablement plus que risible si on considérait l’endroit dans lequel venait d’entrer…
Reid essaya tant bien que mal de détacher son regard de ce décolleté offert qu’il ne souhaitait pas regarder mais qui pourtant occupait son champ de vision malgré ses efforts croissants pour regarder ailleurs… L’inconnue assura ensuite qu’il n’était pas le seul à n’avoir pas regardé où il allait, et que de ce fait, il n’y avait pas de mal…

J’aurais dû regarder… je suis navré…

La jeune femme leva ensuite les yeux vers lui de manière à peine perceptible, sans doute pour l’apercevoir dans son intégralité tant Reid était grand, et un peu de rouge monta aux joues du mutant en sentant ce regard à la fois inquisiteur et amusé glisser sur lui… Le gobelet qui lui avait échappé des mains sauva temporairement Reid en le soustrayant au regard de la jeune femme lorsqu’il se baissa pour le ramasser juste avant que le rouge de ses joues ne devienne trop visible. Décidément, il devenait de plus en plus clair que Reid n’avait que peu de choses en commun avec les gens de son âge, ou même avec les hommes habitués à fréquenter ce genre d’endroit en règle générale, parce que là où d’autres auraient profité du moment pour lorgner avec insistance sur la demoiselle ou éventuellement la peloter, Reid se contentait de faire son possible pour regarder ailleurs même s’il fallait l’avouer, sa curiosité faisait complètement capoter la manœuvre…

Reid se redressa de nouveau, refaisant face à la jeune femme qui essayait d’arrêter l’écoulement de café du mieux qu’elle le pouvait… Cédant à un réflexe un peu fou mais malgré tout respectueux de son interlocutrice, Reid dénicha un mouchoir dans sa besace et entreprit de la sécher en tamponnant sa peau humide d’une main plus que tremblante tout en essayant de soutenir le regard de la grande blonde pour éviter de trop zieuter vers la zone interdite une nouvelle fois : la jeune femme parut assez étonnée – la chose se lisait en effet assez facilement sur ses traits fins – et Reid s’accroupit de nouveau pour ramasser le gobelet de café qui lui avait de nouveau échappé des mains lorsqu’il avait oublié de donner l’ordre à son cerveau de conserver sa main refermée sur le gobelet car trop perturbé par ce « petit » détail qui semblait l’obséder depuis quelques minutes… Le mutant essaya de resolidariser le couvercle au gobelet, restant accroupi pendant la manœuvre pour ne plus croiser ni son regard, ni plonger le nez dans son décolleté…

Malheureusement pour lui, la jeune femme décida de l’aider et se baissa en lui laissant admirer la « vue » sans doute bien malgré elle, laissant entendre qu’elle allait l’aider alors qu’au contraire elle s’apprêtait à l’enfoncer davantage dans son malaise… Reid la laissa lui prendre des mains les deux pièces de plastique et la vit de manière assez floue réunir le tout, tant il se concentrait pour ne pas laisser son regard fuir plus loin… Le mutant fut surpris de voir un sourire adorable étirer les lèvres de la jeune femme lorsqu’elle lui tendit le gobelet et lui conseilla de s’installer et proposa de lui offrir à boire en remplacement du café avec lequel il l’avait douchée…
Reid se redressa en même temps qu’elle et acquiesça avant de reprendre la parole avec toujours autant de difficultés… l’émotion, sans doute…

Merci, mais… ne vous sentez pas obligée…

L’inconnue lui présenta finalement sa main, expliquant qu’on l’appelait Sweeney… le cerveau de Reid parvint à déterminer avec une relative facilité qu’il ne s’agissait que d’un surnom et que « Sweeney » était bien loin de constituer le nom de cette apparition pour le moins déstabilisante… Reid tendit sa main tremblante et serra en tremblant tout autant la main de la jeune femme, faisant son possible pour éviter de recommencer à mater…

Docteur Spencer Reid…

Là encore, c’était devenu un réflexe… à croire que son titre faisait depuis un an partie intégrante de son patronyme…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Dim 8 Juin - 21:01

Il était finalement du genre attendrissant ce grand dadet qui lui faisait face, il posait ses yeux sur elle mais craignait probablement de ce faire frapper... Il n'était pas vraiment méchant ni dérangé en fait juste intimidé, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure, il s'excusa à nouveau, tout penaud de l'avoir bousculé, adorable mais éviter l'excès de zèle ne serait pas mal ^^

J'aurais dû regarder et toi aussi, on ne l'a pas fait tant pis, ce n'est que du café rien de plus, rien de moins, je ne suis pas brûlée au 3ème degrés ^^ Donc t'en fais pas mon chou ^^

Là ? Elle le taquinait, c'était net et obligatoire, simplement parce que plus les minutes passaient et plus elle comprenait, comprenait son état et cela l'amusait juste un peu, rien de méchant, mais c'était tellement adorable qu'elle voulait juste voir où était sa limite à lui...
Le temps qu'il ramasse une première fois son gobelet Roxy elle abandonnait son sac poubelle et replaçait une mèche derrière son oreille, l'observant au passage lui et sa tenue, ses doigts fins et immenses, ses joues rouges qui prouvait qu'il n'était pas habitué à ce genre de lieu, autant dire qu'elle prenait ses notes, pour plus tard, pour le connaître sans qu'il le sache...
Son regard n'avait de cesse de rejoindre le même point de chute, ce décolleté qui était le sien, et Roxy arqua un sourcil, esquissant un léger sourire en coin... Ce que ça peut être choupi un homme qui perd le nord juste en voyant ça ^^

La seule chose qu'on ne pouvait pas lui reprocher ? Son éducation, avec douceur et tremblements, il essayait d'essuyer le café renversé, venant d'un habitué elle aurait vite fait envoyé une claque à cette abruti mais là... Là il tremblait trop pour être un quelconque pervers assoiffé de chair, pas son genre à ce jouvenceau apparemment... ^^ Roxy resta alors interdite, surprise de ne pas être traité comme une vulgaire danseuse, en femme en fait, ça faisait du bien dans cet endroit et ce n'est que lorsque le gobelet chuta une seconde fois qu'elle sortie de ses pensées...
Roxy attrapa alors le plastique et remis le tout correctement...
Une fois fait et rendu elle lui proposa un verre, qu'il accepta sans accepter, et Roxy arqua de nouveau un sourcil...

Voyons voyons

Elle ouvrit de nouveau la porte, voyant qu'il pleuvait toujours autant... Refermée bien vite, elle se retourna vers lui affichant toujours un large sourire...

Il pleut toujours, toi comme moi, nous sommes coincés ici, et tu n'as plus de café. Tu es trempé, donc mieux vaut que je te serve quelque chose avant que tu ne chopes la mort... Et cesse de me vouvoyer, ça se trouve je suis plus jeune que toi ^^

Avec douceur elle se présenta sous le nom de Sweeney, gardant son identité pour plus tard, juste le temps de savoir à qui elle avait affaire...
Il lui serra donc la main, tremblant comme une feu, mais n'explosa pas en lui disant se nommer "DR" Spencer Reid... Un léger rire lui échappa bien malgré elle mais ce n'était en rien méchant, plus impressionnée qu'autre chose en fait... Elle, elle était serveuse et lui... Docteur... Ça aurait sonné drôlement bien " Dr Roxanne Earth" mais non, elle était Sweeney et servait dans un bar sordide de Hell's Kitchen...

Allez viens Spencer, j'te paye un verre pour que tu te réchauffe un peu ^^

Roxy s'installa derrière le bar, s'y accoudant nonchalamment, laissant au pauvre Reid une vision à laquelle il essayait d'échapper depuis quelques minutes...

Alors 2 questions avant de te servir ^^ Docteur en quoi et la plus importante : qu'est-ce que je te sert ^^

Impayable Roxy, comme lui reprocher cette attitude quand on voyait les sourires qui s'affichait sur sa peau clair et ses yeux rieurs....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Dim 8 Juin - 22:10

Reid s’efforçait de contrôler le rougissement de ses joues mais le tout s’avérait beaucoup plus compliqué que ce qu’il aurait pu pronostiquer… encore une situation dans laquelle son don ne servait strictement à rien, et il devait sans doute passer une nouvelle fois pour un abruti complètement à côté de ses pompes, comme à chaque fois qu’il était intimidé par une femme…
Sweeney insista en affirmant qu’elle aussi n’avait pas regardé où elle allait alors qu’elle aurait pourtant du, et expliqua que ce n’était que du café, précisant qu’elle n’avait même pas été brûlée… Reid ferma les yeux pendant quelques secondes, avant de la fixer de nouveau en avalant sa salive de travers lorsqu’il entendit la jeune femme l’appeler « mon chou »…

Euh… pardon ?

Pas franchement habitué à des sobriquets de ce genre, mais d’avantage à des « gamins » lâchés à tout va, Reid avait manqué de s’étouffer lorsque Sweeney l’avait baptisé bien malgré lui « mon chou »… Le sourire de la jeune femme devint davantage rieur, et Reid essaya de soutenir son regard pour pas le laisser glisser nettement plus bas, songeant qu’affronter une femme de ce type – donc consciente de l’effet qu’elle produisait sur la gent masculine – était encore plus compliqué que de dresser le profil psychologique d’un psychopathe névrosé…

Epongeant ensuite le café qui dégoulinait sur Sweeney, Reid s’interrompit en tremblant comme une feuille, s’agenouillant pour ramasser le gobelet qui lui avait échappé une nouvelle fois des mains, et elle fit de même, l’aidait à réunir le gobelet et son couvercle tout en plaçant bien malgré elle sous le nez du jeune mutant ce qui lui faisait perdre ses moyens… Une fois redressés, elle lui proposa un verre et Reid fit de son mieux pour répondre, mais son cerveau engourdi ne parvint à produire qu’une phrase ambiguë que la jeune femme interprèterait de la façon qui l’arrangerait le plus : Sweeney ouvrit la porte pour jeter un œil au dehors et la referma avant que Reid n’ait pu apercevoir quoi que ce soit, expliquant que comme la pluie les coinçait ici tous les deux, elle lui offrirait un verre pour remplacer son café et l’aiderait à se réchauffer avant qu’il ne prenne vraiment froid…

Le large sourire de la jeune femme incita Reid à mettre de côté son malaise l’espace de quelques secondes, juste le temps de sourire à son tour car trop incapable d’aligner deux mots cohérents pour le moment… Reid la suivit docilement jusqu’au comptoir et s’installa sur l’un des tabourets hauts, observant un peu craintivement la jeune femme contourner le bar… Reid la vit s’y accouder avec nonchalance et vit de nouveau ce décolleté qui le perturbait tant… Le mutant détourna le regard dans un premier temps, et retomba immanquablement sur cette vision qu’il essayait de fuir depuis de longues minutes, comme si peu importait la position qu’elle adopterait puisqu’il finirait forcément par lorgner de ce côté-là…

La jeune femme lui proposa finalement un verre en échange de deux renseignements : sa spécialité de doctorat, et ce dont il avait envie, avant de lui demander de cesser de la vouvoyer de la sorte… Reid acquiesca, prenant note de ne plus la vouvoyer à l'avenir même si les convenances l'imposaient...
Le mutant leva son index devant ses yeux, prenant quelques secondes pour extirper un plan de métro de sa poche, le dépliant pour le plier d’une autre manière et le déposer ensuite de manière à occulter de manière très précise le décolleté de la blonde qui lui faisait face avant lui d’adresser un sourire un peu moins crispé…

Je suis docteur en philosophie, psychologie et statistiques… et puisque tu me l'as proposé, je prendrais bien… un capuccino…

Apparemment il avait plus ou moins oublié volontairement qu’il se trouvait dans un bar de strip-tease ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Dim 8 Juin - 22:57

Quoi ? Je suis pas brûlée donc y a pas de mal... AAAAAAAAAH ^^ C'est le mon "chou" ? c'est ça qui te surprend ? Désolée vieux reflexe ^^ Promis je vais faire attention ^^

Roxy avait réussit à le faire décoller de l'entrée après avoir ramassé le gobelet, et vérifié qu'il pleuvait encore, elle le conduisit vers le comptoir, et finalement elle s'y accouda ne se rendant pas compte de ce qu'elle faisait subir à ce pauvre Spencer...
Elle avait tellement pris l'habitude d'assumer son corps, d'assumer ce qu'elle était ce qu'elle faisait, que les raisons de ses rougeurs l'amusaient plus que cela pouvait être reconnu...

Roxy fit alors preuve de curiosité, qui lui était propre cela dit, lui demandant son domaine de doctorat avec une point d'envie et de fascination dans ses yeux verts... Elle s'arrêta net en voyant son index levé et se pencha un peu plus pour voir ce qu'il traffiquait, mais comrpis bien vite lorsqu'elle le vit poser le plan devant elle cachant... Alors c'était ça ? Ce détail qui l'empêchait d'aligner deux mots à nouveau, alors lui il était incomparable et adorable...
Roxy attrappa le plan et le replia pour le poser sur le comptoir en souriant se disparaissant derrière le bar pendant qu'il lui donnait ses doctorats Oo... Un petit génie pas possible autrement ou il était super âgé et cachait rudement bien son jeu...

Mais par pur curiosité tu as quel âge, nan parce que trois doctorats dont un en stats je t'avoue que là je suis sur les fesses si tu me passes l'expression...

Roxy et le bar, ça avait tendance à déteindre sur elle et mieux valait qu'elle passe pour une petite naïve que pour une fille qui cachait trop bien son jeu et ses secrets... Loin très loin de la blonde surprise...
Roxy réapparu en tenant fièrement un petit pull à la main et adressa un clin d'oeil à Reid avant de l'enfiler...

Suffisait de le demander... Mon chou ^^

Du Roxy tout craché, et pauvre homme ^^ La jeune femme fit alors une moue un peu déçue en entendant la commande du docteur Reid...
Il avait vraiement soit pas compris où il se trouvait soit oublié...

Spencer, sans vouloir t'offenser ou jouer les pénibles, je ne suis pas sûre que le cappucino soit une spécialité, ni même sur la carte de la maison... Là faudrait plus voir dans l'alcoolisé que dans l'eau désolée ^^

Ça c'est très très vilain Roxy, mais comme dit si bien Benny, qui veut de l'eau prend la douche...
C'est donc tout naturellement qu'elle sort les bouteilles du comptoir afin de donner le choix à ce pauvre Spencer....

Après y a les cocktails si y en a un qui te plaît hésite pas je suis une reine ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Lun 9 Juin - 13:27

Sweeney sembla un instant plutôt incrédule suite au quasi étouffement de Reid, et elle finit par comprendre que c’était presque autant à cause de son « mon chou » lâché comme ça sous une frite qu’à cause de ce décolleté qu’elle lui mettait sous le nez sans réellement chercher à le faire exprès… Reid acquiesça avec une certaine crispation, mettant toutes ses forces dans la résistance dans la lutte contre l’abaissement perpétuel de son regard, même si cela semblait en réalité perdu d’avance…



Aucun mot ne daigna sortir, mais la jeune femme lui assura qu’elle ferait attention à l’avenir… son réflexe était pour le moins étrange, mais tout à fait compréhensible si on considérait le métier qu’elle exerçait plus que probablement…
Reid s’installa ensuite sur un tabouret, s’y installant avec une certaine aisance si on considérait sa grande taille. La jeune femme se plaça face à lui, s’accoudant au bar avec cette nonchalance qui fit recommencer le supplice de Reid, bloquant les mots un à un dans sa gorge sans qu’il puisse les prononcer. Le mutant opta finalement pour une parade plutôt efficace, et demanda d’un seul mouvement d’index à sa « tortionnaire » de lui accorder quelques secondes : Reid s’empara d’un plan de métro qu’il avait pris en achetant son abonnement quelques heures plus tôt, et se lança dans un petit pliage pour mettre d’aplomb un cache venu d’un autre monde… Le tout fut déposé pile devant ce qui le gênait depuis quelques minutes, et il adressa un sourire un peu désolé à la jeune femme, avant de poursuivre la conversation, l’éclairant un peu sur les spécialités de ses doctorats…

Sweeney se baissa finalement derrière le comptoir et Reid en profita pour récupérer le plan de métro qu’elle avait reposé à plat, jugeant cette barrière inutile sans aucun doute… Reid avait parfaitement aperçu son sourire amusé, signe indiquant que la situation l’amusait ou l’étonnait plus que probablement…
La jeune femme réapparut finalement dans son champ de vision, glissée dans un pull qui cachait la zone perturbatrice… Sweeney sembla plus qu’étonnée par la réponse fournie par Reid – ce dont il se doutait un peu dans le fond, principalement parce que tout le monde avait tendance à le prendre pour un menteur prétentieux lorsqu’il parlait de son cursus scolaire – et elle lui demanda finalement l’âge qu’elle avait, ou n’importe quel renseignement susceptible d’expliquer ce qu’il venait de dire… Reid s’éclaircit la gorge, sans doute pour mettre sa gêne de côté une bonne fois pour toutes même si l’exercice se révélait impossible malgré toute la bonne volonté qu’il y mettait…

J’ai 23 ans… mais l’âge ne veut plus vraiment dire grand-chose dans certains cas…

Une phrase tout ce qu’il y avait de compréhensible lorsqu’on savait qu’il avait obtenu son bac à l’âge de 12 ans… mais bon, Sweeney ne pouvait pas franchement le deviner…

Concernant mes doctorats… en fait, c’est surtout parce qu’en plus de ne pas être parvenu à en sélectionner un seul je m’ennuyais fermement… « Il faut savoir s'instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort », et en d’autres termes, si le savoir ne procure pas de plaisir, mieux vaut s’arrêter là et passer à autre chose plutôt que d’apprendre passivement… Pour ma part, rien ne procure davantage de sensations que d’apprendre…

Là, il s’emportait une nouvelle fois, ne renonçant jamais à disserter sur tel ou tel sujet lorsque l’envie – ou l’inspiration – lui venait… Encore une fois, il risquait fortement de passer pour un fou en affirmant que son plus grand plaisir était d’apprendre en se trouvant dans un bar de strip-tease ^^

Il n’y a pas spécialement de raison à ce que tu te retrouves… « sur les fesses »… Apprendre libère l’homme de ses chaînes…

Son regard de jeune chien fou se posa sur Sweeney, et il ne pu s’empêcher de la questionner en retour…

Tu as fait quel genre d’études ?

Lui demander si elle avait étudié aurait été particulièrement grossier et l’aurait sans nul doute braquée… Reid était passé maître dans l’art de faire passer le juste message en le dépouillant de toute connotation accidentelle… Elle n’avait pas l’air plus stupide que la moyenne, donc où elle n’avait pas fait d’études et était avancée par rapport à la moyenne des gens, ou elle avait effectivement fait des études…
Achevant d’enfiler son pull, elle finit par lui préciser avec taquinerie qu’il n’aurait eu qu’à demander pour qu’elle se couvre…

Honnêtement… si la situation avait été inversée – si tant est que je parvienne à m’imaginer femme une seconde – je me serais sans aucun doute vexé qu’on me demande explicitement de me… cacher…

C’était le mot exact ; parce qu’il était mal à l’aise qu'elle avait été forcée d’enfiler ce pull qui lui allait tout autant que le débardeur à décolleté vertigineux, mais qui n’était pas là à la base… et puis ce n’était pas le propos de base de toute manière…
Sweeney parut finalement déçue par sa commande, et lui fit remarquer à juste titre que le capuccino n’était pas ce qui se servait en temps normal dans ce genre d’endroit, et que par conséquent il allait devoir trouver quelque chose de plus alcoolisé à lui commander…

Bien…

Reid paru réfléchir à quelque chose qui dépassait plus que probablement l’entendement d’une personne normale, et il finit par fixer de nouveau la jeune femme, se redressant légèrement sur son tabouret pour ne pas en tomber…

Un punch, ça serait dans tes cordes ?

Reid adressa un léger sourire à Sweeney… incroyable de voir à quel point sans une paire de seins sous le nez il devenait moins crispé ^^

(pas taperrr mdrr)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Lun 9 Juin - 21:02

C'était bien beau de le mettre dans ses états mais il fallait voir aussi à le calmer un peu ce petit chou (enfin petit PTDRR pardon) Le pauvre était tellement rouge qu'il donnait l'impression d'être une cocotte minute sur le point d'imploser et d'exploser, attendrissant comme pas deux ^^
Elle l'emmena donc en direction du bar en lui proposant un siège sur lequel il s'installa assez aisément...
Roxy fut interrompue dans sa conversation par cet index levé soudainement et c'est amusée qu'elle constata qu'il plaçait un plan, de métro de ce qu'elle pouvait voir, devant son nez, ou plutôt son décolleté... euh... plongeant... Un petit sourire lui fut adresser, et tandis qu'il répondait à sa question : à savoir la nature de son doctorat, elle plongea sous le bar pour farfouiller pendant quelques secondes... Après avoir trouvé ce qu'elle voulait, et entendu la réponse, elle ressortit tendant fièrement un pull qu'elle enfila après un clin d'oeil, lui demandant quel était son âge...
Reid se justifia, lui et ses 23 ans d'ailleurs, expliquant que l'âge ne faisait pas tout dans certains cas...

Ouais je sais bien que ça fait pas tout crois moi, certaines personnes vivent plus de choses en quoi 20 ans, que certains en une vie, et j'en connais un rayon sur le sujet...

Sa vie n'avait rien d'enviable, mais elle avait vécu ces dernières années l'équivalent d'une vie en accélérée... Alors dans le fond qu'il est 3 doctorats ou rien du tout, ça ne la pertubait pas plus que ça... C'était juste cet intitulé : en statistiques, les maths quelle horreur ><
Roxy s'appuya den nouveau au bar, écoutant le discours de cet homme apparement assoiffé de connaissances, qui s'ennuyait ferme dans un doctorat et qui en tout logique en avait entamé un premier puis un second... Elle buvait littéralement ses paroles, juste parce qu'une personne comme lui, de 1°/ ça ne courait pas les rues et que de 2°/ il avait parfaitement raison en affirmant qu'il n'y avait pas meilleurs savoir que celui appris dans la gaiété... Les meilleurs moment passé à apprendre était ceux où elle avait rit avec sa défunte mère, ou jardiné avec son père passionné de plantes qui sortait des noms savants comme si il s'agissait de celui d'une tante...

Nan ce qui me surprend, c'est qu'à 23 ans non content d'avoir 3 doctorats en poche tu en a un statistiques, j'ai une sainte horreur des maths, la psychologie ça a dû être super intéressant la philo j'en parle pas, mais les stats, pourquoi celui là ? Avec tes domaines tu n'as pas songé à l'anthropologie ou la sociologie ? La médecine ?

Un regard étonnant échappa à Spencer, et fit sourire Roxy, qui se redressa légèrement en entendant sa question... un mouvement de main précéeda sa réponse, et finalement elle enchaîna un peu naïvement...

Moi ? J'ai rien fait qui mérite d'être noté, quand j'ai fini le lycée, je n'ai pas voulu poursuivre, j'avais trop soif de liberté, je voulais faire de nouvelles choses, les bancs de la fac c'était pas pour moi, alors je n'ai rien en poche...

Du moins pour le moment, et puis au fond elle cachait des trésors de talents... Loin du savoir de reid, mais qui valait largement le coup d'oeil...
Roxy expliqua avec humour, qu'il n'avait eu qu'à lui dire que ce décolleté trop visible le gênait et sa réponse fit légèrement rire la jeune femme, et à nouveau elle s'accouda, se pinçant légèrement les lèvres avant de répondre...

J'peux être honnête ? Sérieusement j'aurais pris ça comme un compliment, tu ne t'imagines pas le nombres de mecs qui préfère s'adresser à mon décolleté plutôt qu'à mes yeux, et ça ça a le don de m'agasser au plus au point... Alors franchement une telle remarque ne m'aurais absolument pas véxée...

Elle lui expliqua gentiment que ce n'était pas ici qu'il trouverait la moindre trace de cappucino, ajoutant que l'alcool plus que l'eau était une solution bien plus probable et réalisable, et c'est après s'être remis d'aplomb qu'il demanda un punch, ajoutant qu'il fallait que cela soit dans ses cordes....

Bien Monsieur, un punch pour le Dr Spencer Reid un ^^

Un sourire se greffa sur ses traits et c'est avec une dextérité affolante qu'elle se saisit de tous le nécessaire à la réalisation du cocktail...
Habituée et ayant appris vite elle se permetta donc de continuer la conversation comme si de rien n'était...

Et cela ne fait pas longtemps que tu es à New-York je me trompe ? Le fait que tu es un plan de métro te trahi ? Qu'est-ce que tu fais dans la cuisine de l'enfer dis moi ? Soif d'aventure ^^ ?

Curieuse petite Roxy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Lun 9 Juin - 22:31

Sweeney sembla d’accord avec la remarque de Reid concernant le manque d’importance que revêtait l’âge d’une personne… Le mutant reporta son regard sur la jeune femme lorsqu’il l’entendit dire que certains vivaient plus de choses en 20 ans qu’en une vie entière, précisant qu’elle en connaissait un rayon sur le sujet : Reid la détailla discrètement du regard, cherchant sur elle les traces d’un passé douloureux, mais rien ne transparaissait pour le moment mis à part cette phrase qui semblait lui avoir échappé…

Reid se lança ensuite dans un discours pour le moins passionné, oubliant l’espace de quelques minutes sa retenue et tout ce dont il faisait preuve en temps normal pour ne pas passer de manière trop évidente pour un illuminé… Contre toute attente, la jeune femme était toujours accoudée au bar et semblait particulièrement intéressée par ce qu’il expliquait avec toujours autant d’emphase…

Enfin bref… j’ai l’impression que tu vois ce dont je parle…

Un peu bizarre qu’en plus d’être passé pour le coincé de service, Reid ne passe pas pour un malade de première… et quelque part, c’était plutôt appréciable ^^
Sweeney expliqua ensuite que ce n’était pas vraiment le fait qu’il possède trois doctorats qui la surprenait, mais plutôt le sujet du troisième, qui n’avait pas grand-chose à voir avec les deux premiers : Reid laissa échapper un sourire plutôt amusé, avant de se décider à fournir quelques explications supplémentaires…

Beaucoup de gens trouvent les mathématiques particulièrement compliquées, mais elles constituent en réalité l’une des sciences les plus rigoureuses, dans la mesure où elles constituent un savoir parfaitement unifié… Pour n’importe quoi d’autre, n’importe quelle discipline autre que les mathématiques – ou les sciences en règle générale – tu trouveras des évènements non donnés qui viendront contredire une vérité jusque là établie ; en mathématiques, les évènements perturbateurs sont données d’avance avec chaque règle posée… les « exceptions », pour le commun des mortels, en fait…

Reid repoussa sa mèche de cheveux en arrière d’un léger mouvement de tête, avant de répondre aux dernières questions de la jeune femme qui semblait boire littéralement ses paroles….

Ce qui m’a attiré dans les mathématiques… en fait… je crois que c’est cette rigueur qui n’est commune à nulle autre discipline…

Sweeney demanda ensuite pourquoi il n’avait pas tout simplement opté pour l’anthropologie ou la sociologie plutôt que pour les mathématiques, et Reid lui adressa un sourire plus indéchiffrable que le précédent…

C’est ce que j’ai fait en réalité… mais pour des raisons de compatibilité d’emploi du temps avec ceux de mes « camarades » et professeurs, j’ai été plus ou moins obligé de les prendre en option…
Concernant la sociologie en fait, tout dépend à quel aspect tu t’intéresses… Si tu étudies l’histoire contemporaine – ou même l’histoire tout court – tu auras un peu de sociologie glissée dans tes cours ; une infime partie, mais suffisante malgré tout pour te permettre d’étoffer un banal cours d’histoire… En philosophie, c’est le même principe… mais la partie sociologie intégrée au cours ne m’a pas paru suffisante dans la mesure où elle laissait dans l’ombre bon nombre de notions plus qu’intéressantes… Et en psychologie, tu as forcément besoin des bases de la sociologie pour comprendre les mentalités d’une époque donnée…


La jeune femme se redressa légèrement suite à la question posée par la mutant concernant son bagage scolaire à elle, et Reid trouva son sourire particulièrement explicite : le sujet de sa propre scolarité ne semblait pas l’intéresser autant que d’évoquer la sienne, comme si d’office elle tendait à se rabaisser ou à s’effacer… peutètre n’avait-elle pas eu les moyens d’aller à l’université après tout, et auquel cas, il avait sans doute contribué à la mettre mal à l’aise…
Sweeney répondit bien vite qu’elle n’avait rien fait qui soit digne d’être noté, dans la mesure où elle avait simplement terminé le lycée avant de s’envoler vers de nouveaux horizons… Reid fronça légèrement les sourcils, remarquant le manque relatif de cohérences dans ses paroles…

La fac ne correspondait pas à ce à quoi tu t’attendais, c’est ça ?

Difficile de lui mentir efficacement ou de le duper sans un minimum d’entraînement, simplement parce que certains signes ne trompaient pas… mais dans le fond, peutètre n’avait-elle rien vécu qui soit susceptible d’être retenu quelques années après…

La jeune femme laissa ensuite échapper un léger rire suite à ce que Reid avait laissé entendre concernant une demande un peu étrange vis-à-vis de la dissimulation de son décolleté. Reid haussa un sourcil, attendant avec un certain amusement qu’elle expose le fond de sa pensée… ce qui ne tarda pas, après un pincement de lèvres plutôt déstabilisant… Sweeney expliqua qu’il était au contraire plus qu’appréciable qu’on lui demande de dissimuler son décolleté plutôt que de s’adresser à ses seins en permanence comme certains hommes avaient pris l’habitude de le faire depuis quelques temps… Reid haussa les épaules dans un mouvement un peu théâtral, avant de laisser tomber comme une masse son commentaire, conservant son regard posé sur la jeune blonde…

Cela continuera pour ma part aussi longtemps que les seins ne seront pas dotés d’un cerveau…

Pour lui, s’adresser à une personne et pas à une parte de l’anatomie d’une personne semblait couler de source… mais bon, quand on considérait son manque total d’expérience en matière de relations humaines, ça ne pouvait qu’être normal…

J’y penserais la prochaine fois, alors… à te le demander plus explicitement…

Sweeney se lança dans la préparation d’un punch pour le mutant, et Reid s’accouda au bar le temps de se stabiliser sur son tabouret pour ensuite pouvoir se redresser. Son regard balaya la salle déserte avant de se poser de nouveau sur la jeune femme...

Tu peux laisser tomber la particule, Sweeney… j’y tiens, mais tout de même pas à ce point ^^
Appelle-moi simplement Spencer, ou Reid, les deux iront très bien…


Reid observa la jeune femme préparer son cocktail, et fut surpris de l’entendre parler durant la manœuvre, comme si cela ne lui demandait aucune concentration… Sweeney observa finalement à juste titre qu’il venait probablement d’arriver à New York, s’appuyant sur la présence d’un plan de métro dans sa besace…

Excellente observation… Je viens effectivement d’arriver, j’avait envie de changer d’air, de voir d’autres gens… Je viens pour enseigner en fait, les unsub (n.d.shad : UNidentified SUBject ^^) et l’ambiance de mon ancien boulot ont fini par m’oppresser… Et concernant la soif d’aventure… en fait, ça serait surtout le contraire : j’avais besoin de voir autre chose que des corps mutilés…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mar 10 Juin - 11:20

Si elle le comprenait ? Plus qu'il ne pouvait l'imaginer ou le voir à l'instant... Elle si douce et si rieuse à la fois cachait tellement bien ses secrets qu'elle donnait l'impression de tout avoir oublié, alors qu'en réalité rien ne s'était effacé, elle avait juste tout perdu, puis tout reconstruit bien trop rapidement pour réaliser la vérité...
Entendant sa phrase elle acquiesça simpelment, avant de prendre appui sur le plat de sa main, accoudée, mais jouant avec ses joues ou ses lèvres... Absorbée par son discours, intéressée et fascinée par ces mots qu'il enchaînait avec une facilité destabilisante...

Ce qui avait surpris la jeune femme ce n'était pas vraiment ses doctorats mais plus leur nature et leur relations, le manque de cohérence, si 2 étaient si semblables et s'emboitaient de façon tout à fait logique, le troisième n'avait rien à voir... Mais la justification apportée par Reid fit comprendre à Roxy l'intérêt qu'il y avait trouvé...

Au fond c'est peut-être ça qui me dérange tant avec les maths, il n'y a aucune autre issue à part celles imposées par les lois, tout est prévu d'avance, on sait forcément qu'en trouvant la réponse, si l'on a appliqué telle ou telle régle, que le résultat sera forcément cohérent, et juste.. . Il n'y a aucune place à l'erreur, aucune place pour le reste... Beaucoup trop de rigueur comme tu dis... Ce qu'il y a de bien avec la vie comme avec le reste, ce sont les exceptions, ces grains de sables insignifiants mais tellement nécessaires...

Reid expliqua ensuite pourquoi il en était venu à choisir les stats, parlant des autres matière proposées par Roxy, et expliquant qu'au fond il y avait un peu d'elles dans les les doctorats obtenus...
La mutante acquiesça simplement, comprenant que si on cherchait bien, il savait bien plus de choses encore que ce que laissait entrevoir ses paroles lâchées avec fairveur...

T'as l'air d'aller dans le fond des choses en fait... Tu ne t'intéresse jamais à la surface, plus à ce que tu peux trouver au fond, comme avec les personnes en fait... T'as l'air plutôt inédit dans ton jour...
Le moule a été brisé après ta naissance ? ^^


Éviter de partir dans des détails qui pourrait la trahir plus, et faire en sorte que sa surface à elle soit si imposante et importante que ses secrets seraient bien garder... Un objectif étrange mais vu ce qu'elle avait pu faire mieux vaut qu'il ne devine rien... Et puis maintenant elle se devait de protéger sa nouvelle vie...
Interrogée sur son propre passé, Roxy se perdit un peu dans ses justifications, expliquant un besoin de liberté qu'elle ne trouvait pas sur les bancs d'une fac qu'elle n'aurait jamais fréquentée, et cela n'échappa pas à Reid qui fronça les sourcils avant de lui demander si en fait cela n'aurait plutôt pas correspondu avec ses attentes...

Roxy se redressa, et afficha un petit sourire avant d'abattre doucement sa main sur comptoir...

On va dire ça comme ça ouais... Ça correspondait pas... Et puis la vie te met des p*tins de bâtons dans les roues aussi parfois, et moi comme une andouille je me suis vautrée littéralement dessus... Donc me voila ^^

Elle leva les mains avec amusement, comme pour exposer ce qu'elle était, une serveuse, barmaid et probablement future danseuse qui montrait son corps pour pouvoir bouffer et payer une chambre en collocation...
Roxy expliqua finalement avec un amusement non feint qu'elle avait apprécié le fait qu'il veuille la voir enfiler un pull,; soimplement parce que cela la changeait pas mal, et que c'était une preuve qu'elle avait encore un certain intérêt, un complétement différent que son physique... Reid haussa les épaules, arrachant un rire à Roxanne, suivit d'un sourrie adorable lorsqu'il reconnu que cela ne serait pas prêt de changer, puisqu'il n'avait encore jamais entendu parler de seins dotés de cerveau...
Roxanne éclata de rire avant de frapper le bar, l'air on ne poucvait plus satisfaite de cette réponse...

Alors tant mieux ^^ Je t'adopte toi tu me plaît bien avec ce genre de remarque ^^

Autant dire que Roxy adoptait les gens comme d'autres adopterait des chats ou des chiens, et ce n'était en rien mesquin bien au contraire...
Elle acquiesça lorsqu'il expliqua que la prochaine fois il lui demanderait de façon bien plus claire d'enfiler un pull et Roxanne commença son punch comme si elle en avait préparé depuis des années...
Il lui demanda alors de laisser tomber la particule pour l'appeler Reid ou Spencer et Roxanne acquiesça à nouveau avant de répondre...

J'trouve que ça a de la classe de Dr avant ton nom ou ton prénom ^^ Ça en jet ^^ Ah et laisse tomber le Sweeney, c'est un peu de méfiance, mais vu que t'en un chou honnête pour toi ce sera Roxanne ou Roxy ^^
Et évite de me freudonner la chanson ou je te dégomme ^^


Bon, là elle plaisantait mais on lui avait tellement fait le coup que maintenant elle n'en riait plus, et au contraire se mettait sur une défensive un peu étrange...
Reid expliqua ensuite qu'elle avait bien compris et remarqué qu'il n'était pas du coin, apportant une justification étrange à sa présence...

Voir autre chose que des corps mutilés ? Tu bossais dans quoi là ? Ça fait franchement flipper ton histoire...

Le verre fut finallement servi et elle lui plaça sous le nez avant de s'en servir un verre...

Bois ça, je crois que tu dois en avoir besoin... Des corps mutilés... Mon pauv ><
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mar 10 Juin - 22:52

Reid continuait d’exposer son point de vue à la jeune femme, l’observant malgré tout très attentivement, et semblant prêter attention au moindre signe d’agacement qui pourrait se peindre sur ses traits fins… Seulement, loin d’être agacée, Sweeney semblait fascinée par ce qu’il disait, ne perdant pas un mot de son raisonnement, et allant même jusqu’à acquiescer de temps à autre avant de finalement s’accouder un peu plus confortablement au bar, appuyant son menton sur sa main sans le quitter des yeux…

Reid s’interrompit finalement, et esquissa un sourire plutôt amusé lorsqu’il entendit son interlocutrice expliquer que c’était le manque d’imprévu des maths qui la rebutait… dans le fond, c’était tout à fait compréhensible, même si le mutant n’était pas entièrement d’accord avec la manière dont elle présentait sas arguments…

Il y a au contraire une bonne place réservée à l’erreur… là où les interprétations philosophiques ou historiques ne laissent apparaître qu’une vague ligne directrice après recueil de dizaines et de dizaines d’opinions, ne laissant en bouche qu’un vague goût de savoir à ceux en quête de la Vérité avec un grand V… Les mathématiques apportent justement cette vérité recherchée frénétiquement par l’humanité, dans la mesure où tout ce qui ne repose pas sur une formule maintes et maintes fois éprouvée et vérifiée n’est pas vrai au sens scientifique du terme… Alors oui, en ce sens je te rejoins : les mathématiques enferment les esprits les moins capables de ce sortir du recours successif aux mêmes moyens de résolutions de problèmes…

Sweeney expliqua ensuite que de son point de vue, ce qu’il y avait de plus intéressant ce n’était pas justement le fait de tout pouvoir prévoir et déterminer, mais justement de voir ces « grains de sable » perturber le cours des choses de manière imprévisible…

Voir le monde dans un grain de sable n’a jamais aidé personne à avancer, bien au contraire… attendre perpétuellement en se doutant qu’un imprévu finira par survenir n’est pas vraiment un moyen de vivre libre… Et quelque part, ça va un peu à l’encontre de ce après quoi tu as l’air d’aspirer… Je me trompe ?

La question était loin d’être innocente, et Reid était à peu près certain d’avoir tapé pas loin du mile…
La jeune femme se contenta d’acquiescer suite aux explications de Reid sur le choix de ses doctorats, de ses spécialités et sur le pourquoi du comment, et il lui adressa un léger sourire lorsqu’il l’entendit dire par la suite qu’il allait au fond des choses en ne s’arrêtant pas à la surface comme le font pourtant la plupart des gens…

La surface est vue par tout le monde et ne présente donc que très peu d’intérêt, sauf si on sait déjà ce que l’on cherche…

Dans son cas, cette phrase s’appliquait plutôt bien à son ancien job de profiler… les observations de suspects en détention ou pendant un interrogatoire l’avaient conduit à s’intéresser à l’aspect global des unsub, à ce que leur esprit dicte à leur corps sans qu’ils en aient réellement conscience sur le moment…
Sweeney conclut ensuite qu’il était plutôt « inédit dans son genre » et un léger sourire étira une nouvelle fois les lèvres du mutant, parce qu’à la façon dont elle le lui avait dit, il n’y avait aucune raison de se vexer ou de se sentir agressé… La jeune femme lui demanda ensuite si le moule avait été brisé après sa naissance, et Reid retrouva un visage plus neutre et nettement moins rieur, semblant de nouveau réfléchir à quelque chose en cherchant à donner l’impression d’être présent mentalement…

Je crois que ça vaut mieux, en fait…

Loin d’avoir oublié les diverses péripéties de sa jeunesse, les perpétuels reproches de son père et autres coups vaches de ses camarades… Impossible pour lui de savoir s’il valait mieux être supérieur à la moyenne intellectuellement et misérable affectivement ou l’inverse…
Reid fixa de nouveau son interlocutrice, chassant les sombres pensées qui avaient envahi son esprit comme les ombres se répandant sur la terre au crépuscule : Sweeney se redressa légèrement et laissa retomber sa main à plat sur le comptoir sans réelle brutalité, confirmant l’hypothèse émise par Reid quelques minutes plus tôt, précisant que la vie mettait des « p*tins de bâtons dans les roues » des gens, et qu’elle n’avait pas pu les éviter… Le mutant acquiesça simplement dans un premier temps, avant de reprendre la parole, ne sachant pas trop ce qu’il convenait de dire à une personne qui avait sans doute échoué dans pas mal de choses sans réellement l’avoir cherché…

Ca fait partie de ces grains de sable auxquels tu tiens tant… cruel à dire, mais ils ne savent pas différencier ceux qui les apprécient de ceux qui préfèrent les éviter…

Rien de méchant ou de mesquin encore une fois, mais Reid avait une pédagogie bien à lui…
Reid vit Sweeney lever les mains avec une pointe d’impuissance relative sans doute à cette période de sa vie, et il lui adressa un léger sourire comme pour lui montrer que malgré l’endroit où ils se trouvaient, il n’aurait pas de pensée négative la concernant simplement parce qu’elle était à des lieues des clichés des strip-teaseuses blondes et c*nnes qui se dessapent à la moindre occasion…
La jeune femme sembla particulièrement apprécier la réponse fournie en ce qui concernait sa poitrine, et elle frappa le comptoir de nouveau tout en éclatant de rire : Sweeney l’adopta dans la foulée, assurant qu’il lui plaisait bien…

Adopté ? Et je dois faire quelque chose de particulier en retour ?

Pas spécialement au courant du sens que ce mot pouvait avoir pour la jeune femme, Reid nageait temporairement dans le vague…
Reid esquissa un léger sourire en entendant la jeune femme déclarer que sa particule faisait classe devant son prénom, précisant que ça en jetait pas mal avant de lui dire de laisser tomber « Sweeney » pour l’appeler par son véritable prénom… La bouche de Reid s’étira en un sourire encore plus amusé, et se referma bien vite peu après qu’elle ait précisé qu’elle le dégommerait s’il fredonnait la chanson du même nom…

Merci pour la précision… il était moins une pour que ma langue ne fourche ^^

Reid s’accouda au bar et posa de nouveau son regard sur la jeune femme, accrochant un sourire innocent par franchement convaincant pour ensuite fredonner de manière assez audible pendant quelques secondes…

Sweeney c’était joli aussi… la connotation est un peu glauque, mais c’était joli malgré tout…

Mieux valait éviter de fredonner trop longtemps de manière à éviter d’éventuelles représailles ^^
Roxy reprit ensuite une partie de son discours, répétant avec incrédulité le « corps mutilés » qu’avait laissé échapper Reid, avant de lui demander ensuite où il avait travaillé : le mutant se pencha légèrement vers elle, pas réellement certain à 100% qu’il avait le droit de parler de manière aussi explicite de son boulot au sein d’une section spéciale du FBI…

Je travaillais dans une section composée de différents profilers chargés de mettre hors d’état de nuire des serial killer de toute sorte… Un métier fascinant, mais oppressant nerveusement… Peu de gens sont capables d’encaisser le coup et de voir défiler sous leurs yeux les photos glauques et les corps mutilés, scarifiés ou pire encore… et je n’en fais pas partie…

Roxy lui tendit finalement son punch, concluant qu’il devait en avoir besoin avant de s’en servir un dans la foulée…

Merci, Roxanne…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mer 11 Juin - 21:05

Il aurait à cet instant pu lire le bottin de A à Z que Roxy bien trop plongée dans son discours n'aurait pas vu la différence... Ses propos étaient tellement justes et cohérents qu'elle aurait pu en perdre le nord en oubliant un instant qu'elle n'était pas sur les bancs de ses nouvelles études mais bien dans un bar sordide où se cotoyaient général poivrots, pilliers de bar chroniques et pervers en tout genre...
Il était tombé là par hasard ça c'était certeins, mais au moins c'était une sacrée bouffée d'oxygène qu'il emportait dans son sillage, et au fond elle le remerciait de se trouver là...

Pour être honnête, je crois que le fait d'avoir à s'appyer sur une loi, ou une règle me pose problème, certes les hommes ont eu besoin de lois pour s'adapter à leur milieux et évolué, mais ces lois ont changés avec les hommes, elle ont suivit leur parcours et leurs mentalité, mais prend un théorème basique comme pitagore... Combien d'années à ce théorème franchement ? Ça donne un côté fataliste et irrémédiable qui me dérange...

Roxy expliqua alors préférer les imprévusn ces grains de sable dans les engrenage qui changeaient le monde t le faisait évoluer, mais la réponse fournit par Spencer fit arquer un sourcil à la mutante, qui en était venue à s'appuyer nonchalamment sur sa main... Il lu idemanda alors i sa théorie faisait fausse route et Roxanne hocha négativement la tête... Avant d'argumenter en douceur...

Je ne parle pas d'attendre le prochain grain de sable, mais de comprendre, d'analyser, de tirer les leçons de ceux qui ont eu lieu... Exemple tout bête... Que serait devenu Pompéi si le Vésuve n'avait pas tout recouvert de lave ? Où est-ce qu'ils en seraient ? Qu'est-ce qu'on serait de Rome sans ces maisons et ces fresques recouvertes de lave... Ça ça a été un grain de sable dans l'engrenage d'une civilsation ô combien importante, mais ça a été bénéfique pour l'avenir... C'est de ça dont je te parle, c'est ça que j'attend... On ne vit pas dans le passé, pas plus qu'en attendant que la prochaine emm*rde tombe du ciel, mais on évolue, et on a besoin de savoir quand, et pourquoi...

Elle s'emportait la blondinette, mais ces conversations là lui donnaient des ailes à lui en faire oublier de tenir sa langue une bonne fois pour toute...
Son regard devenait plus curieux, plus rieur, de cette soif d'avoir des réponses, déchanger, sans forcément avoir besoin de tout connaître sur tout, ou de tout apprendre, mais faire évoluer son opinion et le défendre, ça ça lui donner du baume au cœur...
Pour compliment Roxy lui fit remarquer qu'il était du genre à aller au fond des choses et à voir au-delà de l'apparence physique d'une personne, et qu'aujourd'hui cela était rare et louable... La réponse apportée par le jeune homme lui arracha un léger sourire, bien qu'un peu douloureux...

C'est comme une couche de vernis en fait gratte en dessous et tu seras qui est l'autre... dis moi comment tu te comporte et je te dirais qui tu es c'est ça ? ^^

Second compliment pour Roxy ? Il était inédit et probablement avait on cassé le moule derrière lui, mais là elle fut davantage surprise, il esquissa un bref sourire, avant de perdre toutes expressions, comme si il se perdait dans ses souvenirs, Roxy n'ajouta rien pendant un instant, se redressant juste en faisant glisser ses bras et ses mains sur le bois... Balayant une mèche lorsqu'il ajouta que cela "valait mieux"... Confuse de sa probable boulette, Roxy préféra ne pas s'enfoncer, expliquant que dans son cas elle n'avait fgait que se prendre les pieds dans le plats, tombant sans cesse dans des pièges complètement stupides mais placés là par la vie... Reid lui répondit qu'il s'agissait là des grains de sables qu'elle aimait tant, mais que eux cherchait pas à faire la différence entre ceux qui les "aimaient" et tous les autres...

Sûrement, en fait sans m'en rendre compte j'suis peut-être sur le point de devenir quelqu'un d'important, le prochain pris nobel de la paix qui sait ^^

Divagation adorable, mais au moins elle prouvait qu'elle ne s'arrêtait pas à ça et qu'elle avançait coûte que coûte...
Heureuse d'entendre qu'il ne s'intérresserait pas à elle "que" ou juste pour sa poitrine simplement parce que cette dernière ne pouvait réfléchir, Roxy décida simplement d'adopter Reid comme certains adopteraient chien chat ou poisson rouge...
Cette phrase surpris Reid qui demanda si il devait faire quelque chose en retour et cette fois le naturel amusé de Roxy repris le dessus...

J'sais pas t'as des idées peut-être ? ^^ Nan j't'adopte signifie juste que je t'aime bien, tu deviens... un pote, un ami, un allié, je sais pas comment te l'expliquer, mais çe montre que tu es plus qu'un banal client dont je retiens le nom juste pour lui faire cracher sa carte de crédit et son liquide comme pourboire ^^

Tellement qu'elle lui confia son véritable nom, et lui conseilla d'éviter de chanter si il tenait à la vie, assurant qu'il était moins une pour qu'il le fasse, elle n'eu qu'attendre quelques secondes pour entendre les note de cette mélodie de The Police devenue aujourd'hui aussi célèbre que le Angie des Rolling Stones, ou le Michelle des Beatles... À cette mélodie c'était joint l'accoudement de Spencer et un sourire pas franchement convaincant du point de vue innocence, et c'est alors qu'il expliqua que Swenney n'était pas mal non plus, bien qu'un peu.. Glauque

C'est voulu, au moins on cherche pas, et si on me pose des questions je propose un rasage de près pour leur faire comprendre, et je sors ça ^^

Du bar fut sorti un couteau du genre impressionnant mais bien vite rangé et sa place... C'est sans prévenir qu'elle se hissa au comptoir, se penchant sur Reid pour lui mettre les cheveux sans dessus dessous, avec un sourire de gamine...

Recommence à chanter et je retire mon pull compris Dr Reid ^^

Une pointe de chamaillerie dans la voix, mais rien de méchant ou de franchement vrai...Quoique ^^
Il lui explique alors son travil, ce qu'il a fait, expliquant qu'il n' pas supporter même si cela était fascinant, et roxy à cette lueur étonnante qui danse dans ses yeux verts... Celle de la curiosité, et de l'envie de comprendre... Mais elle ne dit pas un mot et se contente juste de lui tendre son verre...

De rien Spenc' ^^ Et dis... Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ? À New-York je veux dire ? Tu va pas te lancer dans l'alcool ou le service ^^ On cherche un danseur si ça te branche ^^

Bon là elle le charier mais comment lui en vouloir ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Sam 14 Juin - 9:16

Reid constatait avec une certaine satisfaction que ce qu’il expliquait avec un luxe de détails depuis déjà quelques minutes… depuis qu’il avait quitté le département d’études du comportement, rares avaient étés les gens qui à manifester de l’intérêt pour ce qu’il pensait ou pouvait avoir à dire ; c’était un peu triste à dire, mais Reid avait admis ce fait depuis longtemps…
Roxy expliqua ensuite que c’était justement le fait de croire aveuglément à une loi ou un précepte qui l’empêchait d’apprécier cette matière, et les lèvres de Reid s’étirèrent en un sourire légèrement amusé, tandis qu’il la laissait exposer son point de vue, soulignant l’âge avancé du théorème de Pythagore pour ne citer que celui-ci…

Les théorèmes sont toujours en applications simplement parce que personne n’a jamais réussi à démontrer qu’ils étaient faux jusqu’à maintenant… et le théorème de Pythagore apporte à lui seul la preuve de son exactitude par sa non remise en cause…

Bon, pour un matheux ça constituait une preuve suffisante, mais pour une profane c’était une toute autre histoire… Le sourire de Reid s’agrandit légèrement, comme à chaque fois qu’il s’apprêtait à balancer une bombe…

Dis, Sweeney… est-ce que tu crois en Dieu ?

Lui avait baigné dans la religion depuis sa plus tendre enfance, mais n’avait jamais trouvé de preuve tangible de l’existence de « quelqu’un » qui tirait les ficelles, qui décidait pour l’humanité entière… cela ne l’empêchait pas cependant de connaître chaque verset des Ancien et Nouveau Testament simplement parce qu’il l’avait lu une fois à l’âge de 8 ans…

Parce que Dieu… enfin lui-même constitue une chose encore plus oppressante et fataliste qu’un banal théorème de Mathématiques…

La suite dépendrait de ce qu’elle répondrait à ça… Reid était de nature curieux, et ce sujet-là le perturbait depuis son plus jeune âge : ne pas pouvoir expliquer un phénomène, ne pas le comprendre l’exaspérait plus que tout…
Roxy prit ensuite le Vésuve comme exemple, et Reid acquiesça légèrement, trouvant que cela se rapportait plutôt bien à ce dont ils étaient en train de débattre… bien loin de la blonde stupide qui se déshabillait contre un peu d’argent, cette fois il pouvait en être sûr ; elle avait bien caché son jeu jusque là mais à présent tout était clair…

Complètement d’accord sur le principe de ne pas vivre dans le passé... Le besoin de savoir de quoi découle chaque évènement est l’une des choses qui différencie l’être humain de l’anima ; ce besoin irrépressible d’en savoir plus, d’expliquer ce qui arrive de manière plus ou moins rationnelle… La science ne pouvant objectivement tout expliquer, l’Homme a trouvé Dieu…

Le ton de la fin de sa phrase avait pris une teinte assez ironique, et Reid ne tarda pas à enchaîner…

Certaines choses arrivent parce qu’elles doivent arriver ; cependant cela n’empêche pas certains de continuer à cherche une explication scientifique, et d’autres une religieuse… Libérer l’Homme de son ignorance n’aura au final permis que de l’enfermer un peu plus dans des certitudes plus ou moins douteuses…

Cela paraîtrait sans doute étrange dans la bouche d’un matheux, mais Reid conservait les pieds sur terre et posait sur ses collègues un regard assez critique… Se tuer la santé pendant 20 ans pour chercher nuit et jour la solution d’un problème complexe lui paraissait assez démesuré, justement parce qu’au lieu de tuer la santé, une passion était sensé rendre une vie bien plus intéressante…

Reid observa un peu plus attentivement son interlocutrice, remarquant le changement de son regard, comme s’il avait finalement réussi à l’intéresser à quelque chose qui au départ ne l’aurait peutètre pas franchement emballée… La jeune femme reformula les paroles de Reid relatives à l’apparence extérieure des gens et le mutant acquiesça une nouvelle fois…

C’est un peu ça, en effet… Observer pour mieux cerner la personne qui nous fait face plus que pour réellement se… rincer l’œil…
Et pour ce qui est de cette « couche de vernis », tu serais surprise de voir à quel point elle peut se révéler inutile dans certains cas… ^^


Ou face à certaines personnes… mais le dire aurait été un brin prétentieux quand même… Reid redevint par contre moins souriant lorsque Roxy laissa entendre que son moule avait été cassé justement parce que des hommes comme lui ne courraient pas les rues, mais ce vague moment de ruminement ne dura pas bien longtemps, puisque déjà Reid reprenait la discussion, et expliquait à la jeune femme que c’étaient justement ces grains de sable auxquels elle tenait tant qui l’avaient faite se vautrer à maintes reprises… Roxy sembla amusée par cette hypothèse, et laissa même entendre qu’elle pourrait devenir le prochain prix Nobel de la paix…

Qui sait ? ^^

Après tout, elle avait l’air d’avoir les capacités pour faire de grandes choses, même si elle n’avait pas obtenu les diplômes qui en attestaient…
Suite à la question de Reid concernant ce qu’il devait faire suite à son « adoption » par elle, Roxy décida dans un premier temps de le taquiner en lui demandant sil avait des idées à proposer… Comprenant assez difficilement l’humour, Reid mit les deux pieds dans le plat après avoir pris quelques secondes pour réfléchir…

Bon… déjà, je pourrais t’offrir un truc à boire, ça serait pas mal… mais pas ici, parce qu’étant donné que tu y travailles, ça ne serait pas pareil… Après éventuellement…

Roxy l’interrompit finalement pour lui révéler la signification d’une « adoption » de son point de vue à elle, expliquant qu’il venait de devenir son « pote », son « ami », ou ce qu’il voulait… Plus de statut de client comme un autre, mais un statut privilégié visiblement…

Quel honneur ^^

Elle était absolument adorable, mais Reid n’en était pas moins impressionné… c’était une femme après tout… Un petit sourire étira ses lèvres, et quelques secondes plus tard, la jeune femme lui révéla son véritable nom, abandonnant le Sweeney qu’elle portait pourtant très bien… Peu après l’interdiction formelle assortie de menaces de la part de Roxy dans l’hypothèse où il se mettrait en tête de fredonner la chanson du même nom, Reid ne se fit pas franchement prier et s’accouda au comptoir en affichant un air pas franchement innocent… Le fredonnement ne tarda pas à se faire entendre, et Roxy le laissa continuer pendant qu’elle expliquait que le côté glauque de son surnom était voulu, et qu’en cas de problème elle « rasait » les clients de près… elle sortit finalement un couteau de taille impressionnante de sous le comptoir et Reid s’interrompit presque simultanément… les armes l’avaient toujours un peu intimidé, et en voir une d’aussi près lui rappelait de très mauvais souvenirs…

Roxy se hissa finalement sur le comptoir et se pencha vers Reid, qui se demanda l’espace d’un instant s’il devait s’enfuir ou non… Une petite main lui ébouriffa les cheveux, semant la pagaille dans ses tignasse cendrée déjà mise dans tous les sens par le vent et la pluie de quelques minutes plus tôt… Comme un gosse le ferait pour se soustraire à la démonstration d’affection de sa mère, Reid pencha sa tête du côté opposé, conservant néanmoins un sourire particulièrement amusé… sourire qui s’évanouit quelque peu lorsque Roxy menaça d’enlever son pull s’il recommençait à chanter…

Je pense que je vais me tenir tranquille alors ^^

Bon, il n’avait rien contre sa poitrine à la base, enfin sauf si on considérait le fait qu’elle le faisait loucher en permanence dessus même quand il essayait de ne pas la regarder…
Reid lui expliqua ensuite en quoi avait consisté son travail, ainsi que ce qu’il n’était pas parvenu à continuer de supporter psychologiquement, et Roxy s’abstint de tout commentaire, lui tendant simplement son verre en l’affublant d’un « Spenc’ » plutôt amusant - mieux que « mon chou » >< - avant de lui demander ce qu’il comptait faire maintenant qu’il était à New York, précisant avec malice qu’ils recherchaient un danseur…

D’autres se débrouilleront beaucoup mieux que moi dans ce genre d’exercice ^^ Je crains de n’être ni assez souple, ni assez… comment dire… carré…

Avec son trench, ça ne se voyait pas franchement… de même qu’avec n’importe lequel de ses vêtements… mais une fois un peu dénudé, les faits étaient là : Reid n’avait pas franchement une carrure d’athlète…

Ca ne ferait pas franchement rêver les clientes… enfin bref ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mer 18 Juin - 8:33

Reid semblait, du moins à ce que son sourire laisser présager, apprécier le fait que Roxy prenne le temps de parler ainsi avec lui, et surtout qu'elle puisse le répondre avec un intérêt qu'elle n'arrivait plus vraiment à dissimuler tant toute cette situation lui plaisait...
Elle lui expliqua donc ce qui lui déplaisait tant, prenant comme exemple un non moins célèbre théorème...

Certes il est exact, on ne peut pas le remettre encause, et je crois bien qu'après autant d'années, de siècles même, plus personne ne cherchera à le remettre en cause... Mais c'est justement cela qui me dérange, une fois que c'est acquis, c'est acquis...
Mais je crois que cela relève plus de la psychanalyse que du simple fait que ce soit des maths et que je hais apprendre des formules par coeur ^^


Roxy se plongea à sa préparation de cocktail et c'est alors que Reid lui demanda si elle croyait en Dieu... La jeune femme posa la bouteille de Rhum et s'appuya au bar exagèrant ainsi un relevé d'épaule...

Comme tout bon américain ? Nan... J'ai eu trop de... Ma vie fait que pour moi il ne peut pas exister...

Si pour certains ce qu'elle avait vécu aurait été une mise à l'épreuve, Roxy elle avait vu ça comme la preuve qu'il n'existait pas... Quel "Père" aimant aurait accepté que son enfant tombe aussi bas...?
Néanmoins elle écouta avec attention les paroles de Reid, qui expliquait combien cette entité pouvait être bien plus opressante qu'un simple théorème... et enchaîner avec une facilité affolante sur l'exemple qu'elle venait de donner pour illustrer son problème de grain de sable...

C'est l'exemple de la Caverne... On te plonge dans l'obscurité, te donne des ombres que tu veux comprendre, mais autour de toi le monde continue de tourner... Si on te libère il tu ne peux pas te défaire ce que tu as vu, et comme tu ne comprend pas tu te perd soit dans le complètement rationnel en cherchant encore et encore, soit dans l'irrationnel, en accusant une entité X ou Y de tes malheurs et des choses inexpliquable...
Personnellement je n'en veux à personne de ce qui a pu créer mon passé, l'homme est ainsi fait, certains sont fous d'autres non... Mais nous sommes seuls responsables, voila pourquoi personne n'a jamais trouvé aucune preuve de l'existence de Dieu, hormis les Écrits laissés


Roxanne se contenta d'aquiescer, comprenant assez aisément qu'il devait être un sacré observateur, sans se douter à quel point, ni qu'elle se "vendait" elle même, rien que par ses regards emplient de curiosité et d'envie d'en savoir un peu plus, de pousser la discussion...
Néanmoins elle ne pu que reconnaître que Reid était unique : un compliment de taille dans la bouche de la jeune mutante, qui ne pu que arquer un sourcil en entendant la réponse de son interlocuteur...
Roxy établit ensuite l'hypothèse qu'elle pourrait devenir peut-être un prix Nobel, et l'idée sembla amuser le jeune homme qui lâcha un "qui sait" qui fit sourire Roxanne...
Elle se pencha alors très légèrement affichant une bouille adorable...

Personne ne sait et c'est ça qui est drôle ^^

Une phrase qui résumait à elle seule la jeune femme...
Roxy adopta ensuite reid, et lui fit savoir, et ce dernier face à la boutade de la jeune femme lui proposa de lui payer un verre en remerciement avant qu'elle ne l'interrompe en lui expliquant que cela signifiait simplement que puisqu'elle l'aimait bien elle le concidérerait bien mieux qu'un client lembda...
Et tant dis qu'elle rinçait deux verres elle ne pu s'mpêcher d'ajouter...

Par contre pour le verre si tu y tiens j'dis pas non ^^

Elle ne perdiat pas le nord c'était certain, mais vu son sourire et le clin d'oeil lancé il ne pourrait que comprendre qu'elle plaisantait...
Un Sweeney transformé en Roxanne et voila ce cher Spencer qui entonnait the Police avec malice, Roxanne se hissa pour lui mettre les cheveux en pagaille et il se dégagea avec un léger sourire tel un gosse gêné par sa mère devant des copains... Elle le menaça d'ôter son pull la prochaine fois et c'est avec un rire qu'elle entendit Reid lui dire qu'il se tiendrait à carreau...
Face à "l'horreur" de son boulot Roxy ne pu que par pur reflexe lui tendre un verre, avant de lui demander si il ne voulait pas danser ici vu qu'une place était libre...
Spencer embrailla assez rapidement en expliquant qu'il ferait fuir les clientes et qu'en plus il n'avait ni la souplesse ni la carrure d'un sportif... Roxy fit alors une petite mine boudeuse, portant le verre à ses lèvres...

Tant pis, je vais rater ça et les filles aussi... Un homme avec nous ça aurait été drôle ^^

Loin de vouloir lui rappelr qu'elle n'était pas seule, quoique, elle s'imaginait aisément sa tête lorsqu'il verrait toutes ces filles à peine vêtues e plus encore les numéros plutôt surprenant que pouvait avoir certaines...

Et donc tu t'es posé quelque part c'est bon tu as trouvé ?

Une jeune femme adorable et le coeur sous la main, beaucoup l'oublié, laissant ses formes parler pour elle... Une poupée pour beaucoup, mais derrière se cachait un réel désir de prendre soin de l'autre tout simplement... Reid n'échapperait pas à la règle...^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mar 24 Juin - 10:36

Difficile à présent de ne pas remarquer à quel point la jeune femme semblait heureuse d’échanger quelques mots avec lui, et quelque part, cela rassurait un peu Reid qui était depuis la seconde où il l’avait vue plus qu’impressionné par elle et ce qu’elle dégageait… quand on travaillait dans ce genre d’endroit, on avait en général un caractère plutôt bien trempé, et la diplomatie ne faisait pas forcément partie des attributions… mais visiblement, ça ne s’appliquait pas à Roxy, qui en plus d’être capable de discuter possédait un sens de l’humour que Reid parvenait à saisir, ce qui n’était pas le cas de la plupart des gens à l’humour un peu « bas de gamme »…

Le théorème de Pythagore semblait en revanche poser bien des problèmes à la jeune femme, justement parce qu’il n’était plus réellement possible à remettre en cause. Un sourire amusé étira les lèvres de Reid, peu avant qu’il ne reprenne la parole…

Justement, non… Tellement de gens ont essayé de le remettre en cause, de démontrer que ce qui faisait partie des meubles depuis des milliers d’années n’était en fait qu’une vulgaire farce que le voir résister a contrairement à ce que peuvent penser la plupart des gens quelque chose d’entêtant : une banale équation qui résiste à des générations de mathématiciens et chercheurs en tous genre ; l’esprit d’un homme qui pourtant vivait à une époque où l’esclavage et le viol faisaient partie des mœurs, et qui a malgré tout réussi à accoucher d’un savoir devenu impossible à remettre en cause…

Roxy conclut finalement qu’elle ne supportait pas d’apprendre des formules par cœur, et Reid orienta son regard vers elle en ayant l’air de ne pas comprendre…

C’est au contraire ce qui est le plus simple à apprendre pour le commun des mortels, tu sais…

Autre conséquence désagréable de la quantité de savoir qu’il parvenait à emmagasiner, Reid était détaché de la réalité des choses et ne comprenait donc que très difficilement que les gens puissent ne pas comprendre les mathématiques qui pourtant étaient l’une des disciplines les plus logiques au monde…
Avec un peu de chance néanmoins, peutètre qu’elle ne se moquerait pas de lui…

La mutante posa sa préparation près d’elle pour s’accouder au bar le temps de réfléchir à la question posée par Reid sur ses croyances… La mutante haussa les épaules après quelques secondes, et Reid esquissa un léger sourire, amusé par l’exagération de son mouvement causé par son accoudement au comptoir… La jeune femme finit par ironiser avant de conclure que pour elle « Il » ne pouvait pas exister, reprenant ensuite l’exemple de la Caverne de Platon pour appuyer son propos… Reid acquiesça en silence, écoutant sagement son argumentaire de manière à ne rien oublier pour sa réponse…

Personne n’a pu prouver son éventuelle existence en effet… pas forcément parce qu’il n’existe pas, mais parce que nous ne voulons peutètre pas obtenir la preuve ultime du fait qu’il n’existe pas… L’homme a besoin de croire en quelque chose, c’est inéluctable, alors si tu lui enlèves son point d’ancrage, il sombre… c’est comme retirer sa canne à une personne âgée…

Pleinement conscient qu’elle verrait les choses à peu près de la même façon que lui, Reid n’insista pas davantage pour s’intéresser un peu plus au comportement de la jeune femme qui visiblement avait du en baver dans sa vie… A vrai dire maintenant qu’il y prêtait davantage d’attention, cela sautait presque aux yeux, même si Roxy avait plutôt bien dissimulé ça au début…

Et même si on te laissait la possibilité de ne pas encaisser tous les traumatismes infligés par la vie… est-ce que tu conserverais ton point de vu ou est-ce que tu déciderais de te défaire de tes divers fardeaux ?

Il était clair qu’elle en avait eu des plus lourds que d’autres, mais Reid ne parvenait pas à savoir si c’était toujours le cas actuellement… l’étude du comportement ne pouvait répondre à un certain nombre de questions, et à moins de questionner directement Roxy, Reid ne pourrait trouver la réponse seul…

Reid sentit bientôt le regard de son interlocutrice s’appesantir légèrement sur lui… en fait elle ne le fixait pas avec autant d’insistance que ça, mais le mutant était habitué depuis bien longtemps à être observé avec plus ou moins d’animosité… Reid adressa un léger sourire à la jeune femme, semblant essayer de déterminer ce qui avait l’air d’attirer à ce point son attention, mais la jeune femme sortit bien vite de ses pensées avant d’ajouter au sujet de son futur prix Nobel que le plus drôle était justement que personne ne savait si elle pouvait en obtenir un ou non, et Reid acquiesça, attrapant bien volontiers le verre qu’elle lui tendait en affichant une mimique plutôt adorable…
Peu après son adoption par la jeune femme, Reid fut surpris d’entendre la jeune femme accepter son « invitation » à prendre un verre avec lui histoire de lui rendre la pareille…

Puisque ça a l’air de te tenter, je te laisserais choisir l’endroit… je viens d’arriver alors je ne connais pas grand-chose en dehors de l’aéroport, du taxi et du métro…

Reid prit note de la signification qu’avait accordée la jeune femme à son « adoption », et le mutant acquiesça simplement en réponse au clin d’œil lancé par la jeune femme…
En revanche, le fredonnement du jeune mutant ne sembla pas particulièrement enchanter Roxy, et la jeune femme se hissa sur le comptoir avant de lui ébouriffer les cheveux qui à la base n’étaient plus spécialement très bien coiffés. En réponse à sa « menace », Reid promit de ne plus recommencer, et Roxy sembla particulièrement amusée… Le mutant refusa ensuite de devenir danseur, et Roxy lui dédia une moue de gosse franchement déçue, avant d’avaler une gorgée de punch et de déclarer qu’elle allait râter « ça » parce qu’avoir un homme avec elles aurait été drôle…

Tout dépend du point de vue que l’on adopte… du mien, ça aurait forcément été une catastrophe…

Pas défaitiste, mais plutôt conscient de son apparence : sa maladie génétique faisait que son corps ne pouvait pas être musclé et qu’il conserverait forcément son aspect maigrichon…
Reid tiqua néanmoins sur la suite du discours de Roxy, haussa un sourcil avec curiosité…

Parce qu’en plus vous êtes plusieurs ?

Roxy lui demanda ensuite s’il avait trouvé quelque chose, aussi bien pour travailler que pour se loger, et le mutant esquissa un léger sourire, haussant les épaules avant de recommencer à jouer avec son verre encore presque plein…

Je vais m’essayer à l’enseignement… il ya une école pour surdoués en périphérie de la ville qui a besoin de professeurs… ça a été un peu la débâcle là-bas d’après ce qu’on m’a dit, et dans le fond c’est assez compréhensible… Je serais logé là-bas en principe, mais… la vie en communauté n’est pas spécialement ma tasse de thé, donc peutètre que je me trouverais un hôtel…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mer 25 Juin - 23:32

Comme cela pouvait changer des banals "ma poule sert moi un verre" qu'on pouvait lui lancer à longueur de soirée, alors oui ce jeune homme débarqué de nulle part avait des allures de pauses plutôt sympathiques et qu'elle n'allait pas rejeter comme ça bien au contraire... Et cela même si elle prenait le risque de se griller en beauté... Même si dans le fond elle se douitait que sa présence entre ses murs serait peut-être la première et la dernière, parce qu'il était clair qu'il n'était pas à sa place bien au contraire...

C'est le regard comme absorbé par ses paroles que Roxy écoutait l'argumentation de Reid, acquiesçant de temps à autre prouvant qu'elle ne perdait pas le file de ses mots bien au contraire... Elle faisait preuve d'une écoute rare et au fond cela expliquait peut-être le fait qu'elle derrière ce bar et non sur scène...

Une résistance à toute épreuve ce Pythagore y a pas à dire, le meilleur des amants en fait ^^

La réticence de Roxy à apprendre des formules par coeur sembla surprendre Spencer, qui lui remarquer que cela était le plus simple "pour le commun des mortels" , et ce fut au tour de la jeune mutante d'arquer un sourcil un peu perplexe...

De 1/ je n'aime pas ce qui est simple, de 2/ je ne suis pas le commun des mortels Spenc'chou, alors les formules par coeur ce n'est définitivement pas pour moi...

Une remarque du genre adorable, simplement parce qu'elle savait que juger l'autre ne menait à rien, et ne faisait rien avancer et c'est ce qui lui avait valu le respect de bon nombre de personne, elle ne se moquerait pas de Reid comme elle ne se moquait d'aucun de ses "amis" et c'est peut-être ce qui faisait aussi toput son charme...

Le plus simple franchement Spenc', permet moi d'en douter, cela dépend des personnes de leur éducation, de leur façon d'appréhender les choses et le monde, si pour toi le par coeu est simple pour moi cela relève du calvaire plus que de la partie de plaisir... J'n'en tire aucun amusement... Mais c'est de mon point de vue uniquement...

Alors que la préparation du cocktail était lancée avec dextérité, avant que Reid ne lui demande si elle croyait en Dieu, la réponse de la mutante fut directe, lui avouant que non... Explioquant que l'existence d'une croyance en un dieu X ou Y était donner corps au mythe de la Caverne...

On est d'accord c'est plus facile de rejeter la faute sur les autres, et plus encore sur quelqu'un qui ne pourra pas se défendre, parler pour s'expliquer pour se faire comprendre...

La question suivante mis Roxy pas franchement à l'aise, et c'est par pur instinct de protection, et de dissimulation, un instinct de survie même, qu'elle attrappa le verre et le replaça sous les yeux de Reid...

Bois et je te répond ^^ C'est donnant donnant beau gosse...

À sa grande surprise Reid accepta de boire un verre en sa compagnie, lui laissant le choix du lieux simplement parce qu'il ne connaissait pas franchement bien New-York, et c'est avec sa joie de vivre naturelle qu'elle lui adressa un sourire adorable pour toute réponse, hochant simplement la tête...
Le fredonnement valu un ébourrifement à Reid qui se décala en souriant, refusant dans la foulée de devenir le nouveau danseur du Coyote, dommage pour Roxy et le filles... Détails que ne manqua pas de noter Spencer...

Allez je suis sûre que l'on peut tirer quelque chose de toi en danseur, j'demanderais ça pourait être drôle ^^ Quant au fait que l'on soit plusieurs, oui tu as bien entendu ^^ Danseuses stripteaseuses, barmaid ça grouille de jeunes femmes à demi-nues en temps normal mon petit Spencer, t'es tombé à la bonne heure crois moi sur parole... ^^

Très vite le naturel de Roxy refit surface, s'inquiètant de la situation de Reid qui la rassura en lui explicant qu'il allait essayer de professeur, dans un institut pour jeunes surdoués... Le regard rieur de Roxy se voila un instant avant qu'elle ne demande avec davantage de calme...

L'institut Xavier ? C'est là que tu es ?

Mauvais souvenir en perspective c'était clair, mais mieux valait oublier ce moment douloureux de sa vie, pour se concentrer sur ce qu'elle avait bâtit... Ce qu'elle était devenue...

Si tu as besoin d'un logement hésite pas à venir me voir, j'ai quelque bon tuyaux et pas mal de relations, je pense que je pourrai t'aider à t'en sortir pas trop mal, vu les services qu'on me doit ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mar 1 Juil - 21:19

Sur le sujet de Pythagore et de son théorème, Roxy ne trouva rien d’autre à ajouter qu’un trait d’humour sur sa résistance à toute épreuve, assurant qu’il constituait sans aucun doute le meilleur des amants. Reid resta un instant silencieux, légèrement gêné par une telle affirmation au sujet d’un aussi grand mathématicien…

En fait… euh… il n’y a pas que la résistance qui… qui compte…

Pas sûr que Roxy ne trouverait rien à ajouter en s’appuyant sur une phrase aussi laconique et interprétable d’un tas de manières possibles… Dans tous les cas, le pauvre Reid essayait de rassembler ses idées du mieux qu’il pouvait, trouvant qu’il y avait eu ces dernières heures trop de choses ayant attrait au s*xe, qu’il s’agisse de la poitrine largement offerte de la demoiselle, ou de cette allusion en particulier ; même si elle avait l’air d’apprécier la conversation… Roxy semblait en effet absorbée par et hypnotisée par chaque mot que Reid pouvait prononcer, et cela lui faisait un peu bizarre de ne pas tout simplement déclencher un fou rire comme à chaque fois qu’il s’exprimait de manière aussi passionnée…

Roxy l’interrompit quelques minutes plus tard, précisant de manière assez claire qu’elle n’aimait pas ce qui était simple et qu’elle n’était pas comme le commun des mortels… Reid s’empressa de reprendre la parole, rosissant un peu à cause du nouveau surnom dont elle l’avait affublé…

Le « commun des mortels »… promets-moi de ne pas te vexer, hein… cette expression désigne en réalité l’ensemble des gens non surdoués… donc la plus grande partie de la population…

Paraître imbu de sa petite personne n’était absolument pas le but, mais c’était juste pour lui montrer qu’il n’avait en aucun cas dit ça méchamment ou pour se moquer d’elle…
Roxy expliqua finalement son point de vue de manière plus étoffée, et Reid prit quelques instants avant de lui répondre, indécis sur la manière dont il devait tourner sa phrase…

En fait… le par cœur permet aux gens même les moins élevés intellectuellement de s’assurer un niveau minimal dans tel ou tel domaine… tu as sans doute été confrontée à ça dans ta scolarité, au travers de gens qui ne comprenaient rien mais qui en apprenant leurs cours bêtement par cœur parvenaient à atteindre la moyenne et ainsi surnager… C’est en cela que le par cœur peut paraître plus simple, parce qu’il procure l’illusion de la compréhension à celui qui le pratique… « j’apprends par cœur, donc je suis », en quelque sorte… Evidemment, il n’y a aucun savoir ou amusement à tirer du par cœur je te l’accorde, mais cela permet néanmoins à certains de se croire illusoirement doués…
Pour ma part, le par cœur n’est pas intentionnel, j’y suis forcé…


Un peu fataliste comme conclusion, mais cela prenait tout son sens lorsque l’on connaissait un peu les facultés de Reid et l’extraordinaire mémoire dont il était doté…
Roxy sembla d’accord avec lui à propos de Dieu et de son éventuelle existence, mais en revanche elle se montra beaucoup plus réticente pour répondre à la question suivante… là il était clair qu’elle avait pas mal de choses à cacher, et Reid ne pouvait pas s’empêcher d’user des différentes techniques qu’il ne connaissait que trop bien pour l’inciter plus ou moins à cracher le morceau : la jeune femme poussa davantage le verre de Reid vers lui, expliquant avec malice que s’il buvait son verre elle lui répondrait…

L’alcool amoindrit dangereusement les…

Scrutant le visage de la blonde qui lui faisait face, Reid décida de chager de tactique de manière assez imprévisible…

Il serait franchement déplacé que je boive seul… après toi ^^

Reid plaça les doigts de sa main droite autour du verre, comme prêt à le soulever pour l’avaler cul-sec…
Roxy laissa ensuite entendre que de faire de lui un danseur pourrait être drôle, et Reid haussa les épaules, préférant ne même pas imaginer ça… Roxy laissa ensuite entendre que l’endroit grouillait de femmes à moitié nues, et le mutant promena un regard craintif autour de lui, semblant craindre la vue de corps dénudés…

Je... te crois…

Impossible d’oublier ce décolleté qu’elle lui avait collé sous le nez, donc s’imaginer que d’autres femmes pouvaient être vêtues de la même façon donnait soudain envie à Reid de disparaître sous terre pour ne pas passer pour un imbécile…

Lorsque en revanche le mutant expliqua qu’il se lançait dans l’enseignement, le regard de Roxy se voila de manière aisément remarquable, et elle trouva de suite de quel institut il s’agissait…

Tu connais ? j’espère que les adolescents sont bien traités ^^

Juste une manière plus que discrète de vérifier si elle connaissait seulement des gens qui venaient de là-bas ou si elle y avait été élève… Reid ne perdait pas ses bonnes habitudes…
Roxy lui proposa ensuite de revenir la voir s’il avait besoin d’un logement parce qu’elle avait de bons tuyaux et connaissait pas mal de gens en ville…

On te doit des services, ah oui ?

Trop curieux, sa mère le lui avait toujours dit ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Jeu 3 Juil - 12:58

Comment couper court à toute remarque possible ? L'art et la manière de Roxy de remettre en avant, sans forcément le vouloir, ce qui mettait mal à l'aise ce pauvre Spencer.. Affirmant qu'au vu de la résistance de ses théorème, Pythagore ne ne pouvait qu'être un excellent amant, un C.Q.F.D un peu raccourcit mais qui mis ce pauvre Reid dans une gêne pas possible, avant qu'il ne bafouille que la résistance n'était pas seule à compter... Un sourire énorme se dessina sur les lèvres de Roxanne qui s'accouda à nouveau u bar plongeant ses yeux verts dans ceux du jeune homme comme pour lui faire avouer le fond de sa pensée...

Ah non ? Alors qu'est-ce qui compte aussi dis moi Spenc' ? ^^

Là il s'y était mis tout seul, et autant reconnaître que loin de vouloir le sortir de son pétrin Roxanne l'y enfonçait doucement... Mais ce n'était que pur taquinerie de sa part puisqu'au fond, discuter avec lui avait bien plus d'intérêt qu'elle n'aurait pu l'imaginer, se sentir à nouveau capable de tenir une conversation qui ne se résumait pas à "quest-ce que j'te sers" et à "non plus de bière le tonneau est vide". Alors oui il était aisé de voir cette lueur dans ses yeux clairs, celle qui trahissait son envie partir loin de ce comptoir pour errer dans la ville en parlant de choses et d'autres...
La remarque de Reid eu pour effet de faire réagir Roxy qui lui expliqua n'être pas comme le commun des mortels et ne pas aimer le par cœur simplement parce que cela n'avait rien d'amusant... Faisant rougir ce cher Reid en lui accollant en àpeine 30 sec Spenc' et chou dans la même phrase... Il lui demanda de ne pas se vexer lorsqu'il souhaita lui expliquer ce qu'il entendait pas "commun des mortels" et Roxanne acquiesça loin de vouloir tomber dans des travers de ch*euse aigrit...

Tu remettrais en question ma grande intelligence Spenc' ? ^^ Pour être honnête j'suis loin d'avoir un QI supérieure à la moyenne, je fais peut-être parti de ce commun, mais crois moi je suis loin de me vexer si tu énonces cette évidence ^^ Et pourtant j'estime avoir suffisament de curiosité ou de je ne sais pas vraiment comment appeler ça, de jugeote peut-être pour ne pas me laisser emporter par la masse...

Il avait le QI elle avait cet espèce de 6ème sens qui la poussait à toujours vouloir plus, cette envie intense de faire taire les mauvaises langues et abattre les clichés pour ne pas se contenter d'un par cœur simple et pourtant si utile à certains comme le lui expliquait fort justement Reid...

Et à cet instant elle retrouva cette attitude attentive, happée par son discours comme si soudainement le bar en lui même n'existait plus et qu'elle avait retrouvé les banc de cette faculté arrêtée précipitement, il était clair pour elle que Reid en professeur devait probablement être quelque chose à ne pas manquer tant il semblait passionné, mais peut-être faisait elle partie des seules à voir les choses comme telles... Sa dernière phrase arracha une moue étrange à ses très ronds...

Tu y es forcé ? Comment on peut être forcé au par cœur ? Tu as une espèce de mémoire photographique quelque chose de ce genre ?

Sentant finalement Reid s'aventurer un peu trop en terrain miner : son passé, Roxy chercha à dissimuler son malaise à répondre à sa question en lui tendant son verre promettant de répondre si il avalait son verre... Et c'est alors qu'il allait partir dans ses explications rationnelles qu'il changea son fusil d'épaule expliquant qu'il n'allait pas boire seule, poussant son verre en direction de Roxy, attrapant le sien comme près à l'avaler d'une traite...

Si il n'y a que ça pour te faire plaisir soit je t'accompagne ^^

Et c'est sans poser de question qu'elle avala son verre, ne se rendant même pas compte que bientôt elle serait dans un état peu avouable... Travaillr dans un bar ne voulait pas forcément dire supporter l'alcool surtout quand on connaissait ses techniques pour au final ne pas avaler la moindre gouttes en une soirée...

La jeune femme reconnu alors avec malice que Spencer avait bien choisi son heure, simplement parce dans très peu de temps le bar serait remplit de femmes à peine vêtues, voyant alors le regard du jeune homme errer autour de lui comme une proie au milieu d'un troupe de lionnes affamées...
Roxanne se pencha alors légèrement, venant murmurer de façon rassurante....

Ne t'en fais pas la seule que tu aurais pu surprendre c'est Izzy et elle est partie avant même que tu ne franchisses la porte... En plus elle est loin de sauter sur les hommes la veinarde ^^
Pas comme d'autres...
Quoiqu'il en soit personne ne sera ici avant 2 bonnes heures, donc tu n'as rien à craindre ^^


Changeant de sujet Reid expliqua s'être lancé dans le professorat, à l'Institut Xavier, s'étonnant de voir Roxanne trouver aussi rapidement...
Les paroles de la jeune femme furent un peu difficiles à sortir et un certain malaise planait tant sur ses traits que dans le timbre de cette voix légèrement abîmée, ses sourcils se fronçant légèrement comme pour reprendre un peu de contenance...

C'est le seul institut pour surdoué réputé dans le coin, il semble qu'ils soient très attentif au bien être des élèves, je pense que tu te plairas là-bas...

La jeune femme reprit vite le dessus sur son attitude, s'inquiètant de la situation de Reid alors qu'il débarquait tout juste dans New-York... Elle lui expliqua être à même de pouvoir lui trouver un appart' si esoin vu les services qu'on avait à son égard, et cette remarque surpris le jeune homme qui ne manqua pas de la relever...

Spenc' mon grand tu veux te rendre service ? Ne cherche pas à comprendre davantage...

Au moins il était prévenu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Jeu 3 Juil - 14:53

Loin de laisser passer sa phrase ambiguë pour passer à autre chose, Roxy enfonça le clou en demandant à Reid ce qui comptait en dehors de la résistance, et le mutant comprit un peu tard et bien malgré lui qu’elle ne parlait plus exclusivement de Pythagore, mais bel et bien d’autre chose…

Son exactitude compte aussi… enfin…

Impossible d’ignorer le double sens qu’elle avait elle-même encouragé ce pauvre Reid à faire, et surtout pas maintenant qu’elle avait plongé ses yeux vers dans les siens, comme l’aurait fait une mante attendant qu’un mâle fasse un faux pas pour lui tomber dessus… Reid Déglutit péniblement avant de poursuivre, l’air cette fois plus apte à maîtriser ses nerfs…

Je pense que le plus important dans le fond, c’est que l’on puisse l’appliquer à autant de situations aussi diverses que variées, que cela concerne l’architecture, le paysagisme ou n’importe quoi d’autre…

Tout simplement incorrigible ^^
La conversation suivit son cours pendant encore quelques minutes, et au sujet de la forme d’intelligence dont elle était dotée, la mutante lui demanda s’il comptait remettre en cause sa grande intelligence… Un sourire adorable mais tout aussi taquin étira les lèvres de Reid l’espace de quelques secondes, et il finit par hausser les épaules avant de répondre…

Loin de moi cette idée… je crois que nous possédons tous une forme d’intelligence qui nous est propre, et que nos actes ainsi que la façon dont nous nous instruisons contribue à son évolution… Les cerveaux du « commun des mortels » sont ceux de la génération télé, qui n’ont jamais ouvert un livre qu’après avoir vu une adaptation cinématographique d’un roman à la télévision ou au cinéma… Certains même ne parviennent même pas à trouver un mot dans un dictionnaire ou une encyclopédie parce que personne ne leur a montré où pouvait se dénicher le savoir et la manière dont il pouvait être acquis…
A voir l’aisance avec laquelle tu t’exprimes, la manière que tu as de ménager des effets dans ton discours, je crois ne pas me tromper en affirmant que tu ne fais pas partie de la « multitude » au sens où moi j’entends ce mot… Lire à toi de t’offusquer ensuite, mais… tu ne devrais pas te sous-estimer de la sorte, Roxanne…


En fait il ne la connaissait pas, mais en l’observant Reid avait appris pas mal de choses sur sn interlocutrice… loin d’être une simple barmaid à la poitrine aussi gonflée chirurgicalement que son cerveau était minuscule, Roxy avait sans nul doute les capacités pour faire de grandes choses…
La jeune femme retrouva son air attentif, buvant littéralement les paroles de Reid jusqu’à finalement tiquer sur une phrase en particulier, lorsque Reid expliqua qu’en ce qui le concernait, il avait toujours été forcé au par cœur… Roxy émit une hypothèse en évoquant la possibilité d’une mémoire photographique, et le mutant acquiesça en passant une main devant ses yeux, les refixant ensuite sur son interlocutrice…

En fait… ce n’est pas seulement une mémoire photographique… Dans mon cas, les médecins parlent de mémoire eidétique, ce qui est bien plus complexe qu’une simple mémoire photographique…

Reid sembla prendre quelques secondes pour rassembler ses idées, pesant le pour et le contre pour savoir s’il devait poursuivre et lui donner davantage d’informations sur lui-même… Entre temps, Roxy accepta de boire avec lui et descendit son verre pendant que Reid vidait discrètement une partie du sien dans le petit évier qu’il avait aperçu de l’autre côté du comptoir, allongeant simplement le bras sans bouger d’un pouce, portant à ses lèvres le fond de punch peu avant que Roxy ne le fixe de nouveau… ni vu ni connu comme disait l’autre…

Maintenant si tu veux en savoir plus au sujet de ma mémoire ma chère, il va falloir que tu nous reverse une tournée ^^

S’il pouvait continuer à vider son verre avec discrétion, ce petit jeu pourrait durer encore longtemps… les barmaid étaient réputées ou pour leur résistance à l’alcool ou pour la grosseur des cuites qu’elles se prenaient, restait juste à déterminer la catégorie dans laquelle se trouvait Roxy…
Roxy ne manqua pas l’occasion qui se présentait de mettre Reid dans l’embarras en expliquant qu’il pourrait très bien tomber sur une foule de femmes nues. Cédant à un vieux réflexe, Reid observa assez nerveusement autour de lui, s’attendant presque à se faire attaquer par une horde de femmes nues, mais Roxy mit fin à sa petite blague, murmurant qu’en dehors d’Izzy qui était déjà partie, il ne pourrait croiser personne à cette heure-ci… Reid acquiesça et esquissa un léger sourire lorsque Roxy expliqua que même si Izzy avait encore trainé dans le coin, elle n’était pas du genre à sauter sur tout ce qui bougeait, ajoutant un « pas comme certaines » légèrement grinçant…

Certaines se jettent sur les clients ?

Pas vraiment rassurante comme information ; Reid déglutit péniblement une seconde fois, écoutant Roxy expliquer qu’il n’y aurait personne dans le coin avant deux bonnes heures, et que donc il n’avait plus rien à craindre…
La réponse de Roxy au sujet de l’Institut fournit à Reid les informations pour lesquelles il avait manœuvré, et il conclut assez naturellement qu’elle n’y était jamais allée en tant qu’élève, mais devait connaître quelqu’un là-bas… Reid acquiesça simplement lorsque Roxy expliqua que l’Institut Xavier tait la seule école pour surdoués réputée dans le coin, et elle émit ensuite l’hypothèse selon laquelle il se plairait sans doute là-bas…

Ca peut être le cas comme ça peut se révéler être un véritable fiasco… Les surdoués sont des êtres tellement à part que même entre eux ils ne se comprennent pas toujours… Alors je verrais bien la manière dont ça se présentera et au pire, je devrais bien réussir à trouver autre chose…

Avec le CV qu’il avait, il n’y avait aucun doute à avoir là-dessus…
L’attitude de Roxy redevint plus normale, et elle esquiva sa question concernant les services qu’on lui devait en lui conseillant de ne pas chercher à fouiller davantage pour se rendre service à lui-même : Reid regarda une nouvelle fois autour de lui, mais avec beaucoup moins de craintes cette fois parce qu’il savait qu’elle cachait quelque chose…

Tu devras me tuer si tu me dis de quoi il retourne, c’est ça ? ^^ Alors si je peux me permettre de faire mon difficile, je préfère l’accident de voiture, au moins c’est radical… pas d’enterrement de mon petit corps dans le désert, pas de chaussures en béton… juste moi, et une voiture…

Reid se redressa légèrement, parlant presque à voix basse à quelques centimètres de l’oreille de Roxy…

Et puis ça coûtera sans doute moins cher à organiser à tes hommes de main ^^

Après tout, ça ne coûtait rien d’essayer ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Sam 5 Juil - 22:29

Trop tentant de ne pas enfoncer le clou quand Spencer tendait lui même le bâton pour se faire battre, parler de résistance quand Roxy parlait d'amant c'était comme montrer une flac d'eau à une enfant en lui demandant si elle était cap d'éclabousser les alentours : automatiquement elle plongeait dedans... C'est donc avec un naturel destabilisant qu'elle lui demanda ce qui jouait au-delà de la résistance, et c'est naturellement que Reid lâcha un "son exactitude", un sourire énorme se dessina alors sur les lèvres roses de la jeune femme qui s'accouda comme pour mieux l'écouter et probablement mieux le destabiliser en plongeant ses yeux dans les siens, de sorte qu'elle ne pu manquer son problème de déglutition...
Mais Reid restait Reid et c'est sans aucun problème qu'il remit Pythagore dans son contexte de base, arrachant une moue déçue quoiqu'adorable à la mutante...

Reid lui expliqua alors ce qu'il entendait par « commun des mortels » et c'est non sans amusement que Roxanne tenta de mettre le jeune homme au pied du mur en lui demandant si il remettait en cause sa grande intelligence, mais elle ne se douta pas une seule seconde que cette question anodine se retournerait contre, et ce en core moins en entendant le début du discours de Reid... Un sourire étrange mélange de se sentiment flatté et de gêne qu'elle éprouvait se dessina sur son visage et c'est avec une pointe de fatalisme qu'elle lui répondit...

À force de bosser ici et d'agir comme la plus parfaite des poupées blondes et idiotes tu n'arrives plus à te dire que tu sais penser de façon bien plus cohérente et intéressante que la masse...
Ça n'a pas l'air comme ça, et peu de personne se rendent compte de ce que subir un tel endroit signifie, c'est une dégradation physique certes, mais celle là est assumée et on est seule responsable, mais c'est une mort lente d'un point de vu cérébrale, si tu ne fais rien une fois sorti de ces murs tu n'es plus rien... C'est aussi simple que ça...
Alors non je ne mofusquerai pas d'être assimilé au commun des mortels parce que c'est le cas, mais ne pas se rabaissé n'est pas forcément évident quand tu es derrière un comptoir une bouteille de rhum à la main...

En tout cas tu es incroyablement observateur...


Le discours de Spencer s'enchainait le plus naturellement du monde éveillant au passage la curiosité de la jeune femme, et c'est seule qu'elle chercha à trouver la signification du « moi j'y suis obligé » lâché par Reid alors qu'il parlait de ceux qui s'acharnaient à apprendre par cœur pour se donner un semblant de savoir et l'illusion de l'intelligence... Elle supposa donc qu'il devait profiter d'une mémoire photographique hors norme et c'est naturellement qu'il lui expliqua posséder une mémoire eidétique, titillant la curiosité de Roxy qui avalait son verre pour ne pas le laisser boire seule...
Voyant le verre vide elle adressa un sourire ravie à Spencer qui lui expliqua que si elle voulait en savoir plus elle n'avait qu'à resservir une tournée...

Ce n'est pas du jeu tu titilles ma curiosité naturelle je ne peux qu'accepter ro ^^

Le verre fut servit mais Roxanne pris néanmoins le temps de lui expliquer qu'il aurait pu se retrouver dans une bien pire situation rien qu'en arrivant 2 heures trop tard...
Le discours de la jeune femme sembla pertuber reid qui lui demanda si certaines se jetaient réellement sur les hommes et c'est d'une traite que Roxy avala son verre hochant légèrement la tête avant de continuer, balayant les dernières traces d'alcool avec ses doigts...

Sur les hommes suffisament riches pour les entretenir pendant un mois, un an ou une vie... Quand tu veux sortir tes petites fesses d'ici t'as plutôt intérêt à savoir faire preuve ou d'daptation ou d'imagination, mais certaines étant dépourvu des deux elle se servent de ce qu'il leur reste et c'est pas toujours joli à voir ... ><

La conversation bifurqua alors sur l'Institut calmant légèrement Roxanne pendant quelques minutes, elle souhaita à reid de s'y plaire, n'en doutant pas vu la gentillesse et le sens de la discussion qui était les siens, mais sans peur il ne se gêna pas pour imaginer un tableau beaucoup plus noir...

Mouais, franchement, je sais pas, personnellement j'y mettrai pas les pieds, ça reste un institut, on te donne des règles on te maintient dans un cocon je sais pas si c'est réellement leur rendre service... Mais si ils ont besoin de ça pour se sentir mieux alors pourquoi pas...

Et finalement roxy retrouva cet air amusé, lui expliquant que si il tenait à lui même mieux valait qu'il ne sache pas comment elle pourrait lui rendre service, cela le mettrait forcément dans l'embaras et elle estimait avoir suffisament joué avec ses nerfs pour le moment... Pourtant il continua à faire preuve de curiosité, et c'est alors qu'il se pencha pour murmurer que si elle devait le tuer après lui avoir avoué, il préférait mourir bêtement dans une voiture...
Légèrement attaquée par l'alcool Rocy profita qu'il soit venu murmurer à son oreille pour ébourriffer ses cheveux une nouvelle fois, le poussant à reposer ses fesses sur le tabourer...

Dis pas d'âneries Spenc' ro j'suis pas une gangster ou une mafieuse rooooo, juste que j'veux te ménager un tooooooooout petit peuuuu...


Roxanne se pencha alors contre le comptoire murmurant à voix basse...

Si j'te dis qu'moi j'ai rendu des services aux bonnes personnes dans s'bar tu vas t'imaginer des choses et des joues vont devenir aussi rouuuuges que... que... Qu'un verre de Sangria ^^

En un mot, Roxy n'était absolument pas une alcoolique et ne tenait pas du tout, mais alors pas du tout l'alcool, en même temps après 2h de danse avec des lanières et autre barre et rien dans l'estomac qui aurait tenu 3 verre bien chargé de Punch ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Dim 6 Juil - 22:55

Si Roxy avait pensé pouvoir enfoncer davantage Reid en lui demandant de préciser ce qui importait au moins autant que la résistance, il était clair qu’elle n’avait pas prévu que le mutant retrouve le fil de son propos de base. Une moue aussi déçue qu’adorable pu aisément se faire remarquer par Reid, qui demeurait aussi impassible que possible compte tenu du regard volontairement déstabilisant qu’elle conservait posé sur lui… Haussant les épaules avec une innocence par spécialement criante de vérité, le mutant esquissa un léger sourire, semblant s’amuser lui-même de ce qu’il était parvenu à faire…

Quoi ? ^^

Enchaînant ensuite sur sa définition du « commun des mortels », Reid ne fut guère surpris par l’attitude changeante de la jeune barmaid, qui sembla tout à coup assez gênée mais légèrement flattée de ce qu’elle venait d’entendre à son propos… Bon, en même temps, Reid s’était contenté de mettre des mots pour retranscrire ses observations, donc il n’aurait pas pu être plus sincère sur ce qu’il ressentait à son égard simplement en l’observant agir normalement…
Roxy lui expliqua avec un fatalisme assez compréhensible qu’à force de faire sa poupée blonde des nuits durant, il était assez normal d’oublier que l’on était capable de penser autrement que comme le premier des abrutis, et Reid acquiesça en silence, la laissant poursuivre… Roxy expliqua ensuite que travailler dans un endroit de ce type était franchement éprouvant, tant à cause de la dégradation physique – volontaire – que de la dégradation mentale, qui elle n’était pas souhaitée à la base…

Difficile en effet de parler de littérature ou d’un sujet autre que l’alcool avec un pervers imbibé de bierre…

Roxy conclut ensuite qu’elle ne s’offusquait pas d’être comparée à la masse, simplement parce dans le fond elle en faisait partie au sens où justement la masse l’entendait parce qu’elle travaillait derrière un comptoir et servait des cocktails à des poivrots…

C’est justement le sens dans lequel je ne voulais pas que tu interprètes mes paroles… Tu auras beau être blonde et servir des cocktails pendant 10 ans de ta vie, cela ne fera pas de toi une loque humaine… au fond de toi tu resteras ce que tu as toujours été…

Reid prit quelques secondes pour trouver une fin de phrase convenable mais finit par conclure de manière peu brillante, parce qu’après tout, il ne la connaissait pas réellement…

Une jeune femme perspicace et souriante qui a un goût prononcé pour la parlotte et… les décolletés vertigineux… pas taper ^^

Avec un peu de chance elle le prendrait bien… Roxy conclut finalement que Reid était « incroyablement observateur » et un sourire amusé étira les lèvres du mutant avant qu’il ne se décide à répondre…

C’était en ça que consistait mon travail… observer les unsub de manière à prévoir leurs prochains méfaits… et les empêcher, dans la mesure du possible…

Roxy se versa un autre verre suite à la petite taquinerie de Reid, et le mutant se débarrassa de ce qu’il restait dans le sien de la même manière que quelques secondes plus tôt, profitant du cours laps de temps qui suffit à Roxy pour vider son verre…

Pas de ma faute… je ne vais pas te raconter ma petite vie gratuitement non mais ^^

Reid fronça légèrement les sourcils en entendant ce que Roxy expliquait au sujet de toutes les filles qui travaillaient ici… se servir de leurs corps pour trouver un type assez riche qui les sortirait de ce bar, utiliser tout ce qui était à leur portée charnellement parlant plutôt que de faire appel à leur intellect…

Une bien triste vie que de vivre aux crochets d’un milliardaire trop pervers pour rester chez lui le soir au lieu de venir se rincer l’œil ici… mais dans le fond, c’est sans doute préférable à risquer chaque soir de se faire violer par un client trop saoul pour comprendre la différence entre un « oui » et un « non »…

Fatalisme, quand tu nous tenais… Reid dans toute sa splendeur, et avec une vision aussi noire que possible des penchants humains pour ce qui finirait inlassablement par leur nuire… Lui-même avait expérimenté des choses dont il n’était pas très fier à présent, et cela lui suffisait pour qu’il puisse parler en connaissance de cause… Son regard un peu songeur se posa sur Roxy, et les morts s’échappèrent tout seul, sans qu’il ne se force pour faire semblant de s’intéresser à elle…

Et toi Roxy, qu’est-ce que tu attends dans ce bar ?

La réponse lui faisait un peu peur, mais elle n’avait pas l’air de figurer au nombre des corps décérébrés et désespérés dont elle venait de parler…

Si tu attends un bel éphèbe capable de tenir une discussion civilisée plus élaborée que « j’veux une bière », et bien… tu ne l’as pas trouvé ^^ Je ne remplis qu’une seule des deux conditions, mais – en toute modestie - c’est déjà un bon début je trouve… nan ? ^^

Concernant l’Institut, Roxy expliqua qu’elle refusait tout bonnement d’y mettre les pieds et Reid se contenta d’esquisser un demi sourire, trouvant l’image du cocon parfaitement appropriée sans réellement y avoir pensé auparavant…

En fait, l’Institut ne constituerait un « cocon » que dans un premier temps… Enfin j’imagine assez mal l’utilité d’un endroit dans lequel on parquerait comme des curiosités des gens un peu marginaux sous prétexte de les protéger du monde extérieur… Ce procédé ne fonctionne déjà pas de manière optimale pour les malades mentaux, alors pour des esprits sains, je n’ose imaginer ce que cela donnera…
L’image que j’ai de cet endroit pour le moment correspond plus à un lieu de transit… Ceux qui ont autant besoin d’apprendre que d’être entourés de gens attentionnés y viennent et repartent lorsqu’ils ont obtenu ce qu’ils recherchaient ; nul besoin que tout le monde y vive en autarcie…


Pas spécialement au courant que c’était exactement ce qu’il redoutait qui se passait à l’Institut, mais bon…

Reid vit Roxy s’approcher de lui peu après qu’il ait tenté d’obtenir d’autres précisions sur les « services rendus » dont elle parlait, et il croisa son regard embué par l’alcool juste avant qu’elle ne lui précise de manière guillerette qu’elle était loin d’être un gangster et qu’elle souhaitait simplement le ménager… Reid lui adressa un sourire adorable, constatant les ravages qu’avaient fait l’alcool sur la jeune femme…
Roxy l’ébouriffa ensuite, faisant se rasseoir Reid sur son tabouret pour éviter qu’elle ne recommence de suite à semer la pagaille dans ses cheveux. Elle se pencha de nouveau au-dessus du comptoir pour murmurer à l’intention de Reid qu’elle avait rendu des services à des gens dans ce bar, mais qu’il risquait plus que probablement de piquer un fard en s’imaginant des choses…

En fait, non… ces « choses » ne s’apparentent peutètre pas obligatoirement ce genre de choses… si ?

Bon, vu la tête de Roxy à ce moment précis il était clair qu’elle ne réussirait plus pour très longtemps à travestir les faits en métaphores et autres jeux de mots qu’elle semblait affectionner…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Roxanne Earth


Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 25/02/2007
Age du personnage : A fini par se relever mais cette fois ça été très long...
Pouvoirs : caméléon, elle se fond au sens propre comme au figuré dans le décor
Profession : Pour manger ? Barmaid au Coyote Ugly
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Mer 9 Juil - 21:49

Vascillant entre l'amusement de voir Reid retrouver aussi facilement sa répartie et cette moue déçue justement de pas avoir réussi à le déstabiliser davantage et c'est avec toute l'innocence dont il savait faire preuve que Reid lui demanda ce qu'il y avait, haussant même les épaules en souriant... Roxy insista légèrement avant de répondre semblant plutôt convaincante dans le genre "fausse déçue"

T'es vraiment un malin toi hein ^^

Loin de lui reprocher ce sens de la répartie plutôt louable, et c'est comme dans une jeu de ping-pong que le jeune homme lui expliqua ce que signifiait pour lui cette notion de commun des mortels, ainsi que la vision que Roxanne avait laissé entrevoir en quelques minutes... Des mots qui semblaient naturels et simple mais qui pour elle représentaient pas mal de choses, parce que simplement, et comme elle l'expliqua à Spencer, entre travaillant dans un tel endroit elle en perdait toute représentation d'elle même.
Se contenter d'être la petite poupée blonde sans conversation, cela nourrissait peut-être mais cela alliénait aussi pas mal...
Roxy acquiesça simplement lorsque même lui reconnu qu'il n'était pas forcément évident de parler littérature avec un ivrogne ou un pervers et Roxy haussa simplement les épaules achevant le cocktail...

Et puis crois moi une fois la journée fini tu as plus envie de plonger dans un bain remplit d'eau chaude que de parler ou de refaire le monde...

La suite ? Roxanne fut bien vite repris dans son discours par Reid qui ne voulait pas qu'elle s'associe à la masse simplement parce qu'elle se trouvait là à servir des verres, il lui expliqua ainsi de façon adorable qu'elle ne pourrait échapper à ce qu'elle était : perspicace, souriante légèrement bavarde apparement, mais qui surtout appréçiait les décolletés sans fins... Roxanne éclata alors d'un rire cristalin, arquant un sourcil lorsqu'il conclu par un "pas taper"...

Pourquoi je te frapperais ? C'est la stricte vérité alors bon ^^

Au moins elle le reconnaissait sans problème bon point pour elle... Et lorsqu'elle reconnu son côté observateur, il lui expliqua alors que cela avait justement la base de son dernier travail, et Roxanne fit un léger non de la main...

Ce que je veux dire c'est qu'au delà de la simple vision, tu arrives à voir très rapidement ce que sont réellement les gens c'est assez déroutant, et ça peu importe ce que pense les gens, ça se fait pas comme ça, tu devais être l'un ou si ce n'est pas le meilleur dans ton domaine...

Spencer trouva alors le moyen de faire boire Roxy sans avoir fini son propre verre, se servant de la curiosité presque maladive de la jeune femme contre elle, et c'est presque naturellement, mais en lui faisant malgré tout remarquer que la jeune femme avala son troisième verre en moins de 5 minutes...
Roxy avala son verre cul-sec avant de poser sa main à plat sur le comptoir, rappelant sa promesse à Reid avant de reprendre le fil de ses explications...

Alors c'est quoi cette histoire de mémoire eidétique, en quoi ça consiste ?

On aurait alors presque pu penser que c'était par pur vengeance qu'elle lui avait fait prendre note de la chance qu'il avait : deux heures trop tard et il se serait fait sauter dessus par une bande de demoiselles peu aussi recommandable que le nombre de vêtements qu'elles portaient... Spencer sembla s'en inquièter, et c'est avec une certaine pointe de tranquilité que Roxanne lui expliqua qu'il n'avait rien à craindre pour le moment, avant d'exposer le cas de ces demoiselles, non sans fatalisme, qui attendait de tomber sur un homme qui les rendrait riches jusqu'à les emmener loin d'ici...
Spencer commença par défendre un certains point de vue, ne niant pas le caractère désabusé de ces femmes qui se voilaient la face pour ne pas se faire violer, et Roxanne ne pu qu'acquiescer lorgnant sur le fond de son verre qu'elle trouvait soudainement bien trop vide à son goût...

C'est à nouveau le jeune homme qui la tira de ses pensées, lui demandant alors ce que elle elle attendait dans un tel lieu, semblant chercher quelque chose dans sa réaction, Roxanne l'entedu dire que si elel cherchait le prince charmant au QI bien plus élevé que celui d'un cro-magnon à peine capable de commandait une bière il ne remplissait qu'un critère dans ce tableau, lui demandant si ce n'était pas rop mal pour un début... Roxanne laissa échapper un petit rire, avant d'hocher positivement la tête...

J'avoue que c'est même un excellent début, mais je vais te dire ce que ma mère me disait toujours lorsqu'un "garçon" me brisait le cœur

Roxanne reposa sn verre, le regard se voilant quelques instants en repensant au simple visage de sa mère qui doucement mais inéluctablement s'effaçait de mémoire...

Il y a dans ce monde 3 catégories de personnes : les gens qui croient aux anges, eux rêves à des lendemain meilleurs, attendent que la vie les poussent en leur envoyant un signe... Il y a ensuite les pauvres diables, eux se brûlent les ailes en jouant avec les sentiments des autres, ils aiment et oublient qu'ils ont aimé, ils blessent mais se plaignent de leur propre douleur... Le monde est doux ou cruel pour eux et bien souvent ils vascillent entre les 2... Et puis il y a les anges, eux ont vu la cruauté du monde et se sont écroulés à même le sol parce qu'ils savent que rien est faisable tant que personne n'ouvrira pleinement les yeux...

Je suis de ce là Spenc, j'ai vécu, et testé la cruauté du monde, je n'attend plus rien de lui et il n'attend plus rien de moi... Peut-être que je deviendrai un pauvre diable à nouveau, mais pour le moment je n'attend rien de ce bar... Je veux juste gagner de quoi survivre, et même si je ne suis pas le commun des mortels, je n'ai pas de diplôme qui me permette d'envisager mieux...


Fin du discours et c'est presque sans un mot qu'elle retomba dans cet air guilleré, loin très loin de ces paroles étranges... Merci les effets de l'alcool sur un organisme qui ne le supporte pas...
Sans détour elle expliqua son point de vue sur l'Institut avant que Reid ne développe le sien, apparement avec l'espoir fou que ce lieu ne soit qu'un moyen de transition pour ces ados paumés, alors que beaucoup voyait plus cela comme une fin en soit pour ne plus jamais en partir, elle esquissa de ce fait un sourire rassurant mais préféra ne rien dire et qu'ainsi il se fasse sa propre opinion, loin que celle de la Damnée s'était faite avec les années et l'expérience...

Et c'est avec un amusement teinté d'ivresse qu'elle lui expliqua qu'il ne valait mieux pas pour lui qu'il demande qui avait des dettes envers elle ni comment ils les avaient contracté, souhaitant juste mettre à l'abri son pauvre esprit, de toutes ces choses qui le faisait tant rougir...
Roxy porta un nouveau verre à ses lèvres entendant la phrase bafouillée par Spencer...
Elle avala alors son vers cul-sec à nouveau faisant signe au jeune homme de patienter 2 secondes...

Tout de suiteeeeeeeeeeeeee ^^ tu m'prends pour quoi là ^^... J't'ai dit je suis pôoooo comme ça moi ^^, Nan mais en fait... C'est juste que quand tu sais tenir ta langue, bah les maris un peu trop volage, ou ceux imbibés d'alcool te lâche des pitiiiiiiiits détails tout croustillant comme... comme des cracker's ^^

T'as déjà mangé des cracker's Spenc' ? nan parce que si c'est pas le cas je connais un vendeur d'une superette les siens damneraient un saint tellement y sont bon, j't'en paye un pitit paquet si tu veux...

J'dois juste... Me souvenir où j'ai laissé ma mitraille pour en acheter un ^^

Au fait tu m'as pas dit... T'en pense comme du punchhhhhhhhhh ? Ça se boit comme du p'tit lait ce truc xD


En un mot Roxy était complètement ivre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Reid
Mutant de niveau 2

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2008
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : tout juste 23 ans...
Pouvoirs : absorbtion et redistribution temporaire des pouvoirs des autres mutants...
Profession : professeur de philosophie, et ancien profiler pour le compte du FBI.
Points de rp : 9

MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   Jeu 24 Juil - 16:13

Roxy constata sans trop de mal que Spencer était du genre malin, et le mutant haussa les épaules avec amusement avant de répondre de manière tout à fait détachée…

Je n’ai pas eu les muscles, mais la nature m’a doté d’un esprit vif… et je crois qu’au final je suis gagnant ^^

Reid fit tourner son verre vide entre ses doigts tout en observant Roxy et son regard de plus en plus lointain au fur et à mesure que le temps passait… peutètre aurait-il dû s’abstenir de lui dire de boire en échange de renseignements sur lui, mais dans le fond c’était elle qui avait commencé alors bon…
Roxy se contenta d’acquiescer à ce que le mutant venait de dire, ajoutant simplement après un haussement d’épaules qu’après avoir servi à boire à des ivrognes toute une nuit, on avait généralement plus envie de prendre un bain pour ensuite aller se coucher que de « refaire le monde », comme elle disait… Reid acquiesça à son tour, reconnaissant de manière muette qu’à sa place il aurait probablement fait de même sans trop se poser de question sur le monde, et surtout avec un travail aussi peu gratifiant…

Trouvant ensuite quelques qualificatifs pour décrire la jeune barmaid, Reid demanda de manière humoristique à ce qu’elle ne le frappe pas lorsqu’il ajouta qu’elle avait probablement un goût immodéré pour les décolletés vertigineux… Roxy éclata tout simplement de rire avant d’expliquer que c’était tout à fait vrai, et que du coup elle ne le frapperait pas : Reid mima un air particulièrement soulagé avant d’ajouter, un petit sourire aux lèvres…

Surtout qu’en plus… les barmaid sont réputées pour être capable de se défendre contre les alcooliques notoires trop insistants et de gros gabarit… alors moi… ^^

En clair, elle l’aurait probablement brisé en deux si elle avait tenté de le frapper, surtout quand on considérait le gabarit « crevette » du jeune homme…
Roxy reconnut ensuite que Reid était du genre observateur – ce que le mutant confirma sans trop s’en cacher – et elle précisa qu’elle trouvait assez déroutant qu’il puisse voir de manière aussi profonde ce qu’étaient les gens sans toutefois se borner à leur apparence extérieure… Reid esquissa un léger sourire avant de répondre, trouvant nécessaire d’apporter une précision…

Oui mais tu sais Roxanne, si tout le monde se bornait à l’aspect extérieur des choses la vie serait drôlement triste… Prends par exemple le domaine de l’immobilier : quand un couple se présente pour acheter une maison, s’il s’arrête simplement à la clôture ou à la couleur du crépit pour arrêter son choix, il risque d’y passer des années avant de trouver quelque chose susceptible de lui plaire… Pour les Hommes à présent, imagine un peu le désastre sentimental qui se produirait si tout le monde s’arrêtait à l’aspect extérieur de l’autre…
Mais tout de même, pour pouvoir voir aussi profondément on se sert forcément de ce que les gens reflètent de manière peutètre pas forcément évidente…


Roxy laissa ensuite échapper que Reid devait probablement être le meilleur dans son domaine, et Reid s’empourpra légèrement avant de bredouiller une réponse, toujours aussi peu habitué aux compliments…

En fait… nous étions tous plus ou moins les meilleurs dans un domaine particulier… moi je perçais les unsub à jour, et d’autres s’occupaient plus particulièrement des détails relatifs à la manière de tuer, aux accessoires, et…

Reid s’interrompit lorsque la jeune femme avala son verre cul-sec, et elle lui rappela sa promesse en lui demandant une seconde fois en quoi consistait une mémoire éidétique… Un sourire amusé étira les lèvres du mutant avant qu’il ne consente à reprendre la parole…

En fait c’est assez simple à expliquer, mais terriblement plus compliqué à vivre… En fait, une personne dotée d’une mémoire éidétique retient absolument tout ce qu’elle voit, que ce soit des images, des symboles, des phrases… La lecture se fait de manière plus facile également, attends je te montre…

Reid sortit un exemplaire de Le Sang et l’Or, de Anne Rice et le tendit à Roxy ouvert à l’endroit où se trouvait le marque-page… Le mutant indiqua le livre d’un mouvement de tête avant de reprendre la parole…

Tu choisis une page qui te plais, tu me lis… on va dire les 3 premiers mots de la phrase que tu as choisie et tu verras pour la suite ^^

Autant la laisser voir ce qui se produirait par la suite ^^
Reid posa un regard un peu plus appuyé sur Roxy, constatant un peu plus à chaque minute qui passait qu’elle perdait pied face à l’alcool… mauvaise idée de la faire boire, à présent c’était certain…

Roxy lui fit ensuite part d’un dicton plutôt intéressant concernant les hommes, et Reid esquissa un léger sourire, quasiment certain de ne l’avoir jamais entendu jusqu’à maintenant… La jeune femme conclut au final qu’elle faisait partie du dernier type de femmes, celles qui avaient vécu pour tester la cruauté du monde et Reid préféra ne rien ajouter, s’attendant à découvrir un truc horrible… vu ce qu’il avait laissé derrière lui à Quantico au niveau horreurs, en découvrir d’autres une fois arrivé de l’autre côté du pays avait quelque chose d’un peu lassant ; comme s’il ne pourrait jamais y échapper…
Roxy finit par conclure que faute de diplômes, elle ne pourrait de toute manière pas prétendre à un travail plus glorieux qu’un job de barmaid-stripteaseuse dans un bar sordide…

Peutètre que cela pourrait changer dans un avenir proche… après tout, tout n’est pas définitif… Et puis si tu as besoin d’aide, je peux t’apprendre quelques trucs ^^

Enseigner était peutètre une chose pour laquelle il était naturellement fait, même si jusqu’à présent il avait suivi une autre voie… Reid vit finalement Roxy perdre pied et ses mots s’allongèrent soudainement de cinq bonnes syllabes là où seulement une était utilisée par des gens sobres… Un sourire amusé étira les lèvres de Reid lorsque Roxy lui parla de détails « croustillants comme des crackers », indiquant leur taille avec deux doigts, et lui demandant dans la foulée s’il en avait déjà mangés…

Bien sûr, comme plus d’un million d’américains…

Roxy proposa ensuite de lui en acheter dès qu’elle trouverait de l’argent pour, et lui demanda ce qu’il avait pensé du punch…

Délicieux Roxy, mais je crois que toi tu en as un peu trop abusé…

Reid éloigna le verre de la jeune femme et repoussa le sien un peu plus loin, s’attendant presque à la voir disparaître derrière le comptoir lorsqu’elle cesserait de s’y appuyer…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 

et m*rde... pas le bon endroit où s'abriter [libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: Hell's Kitchen :: Coyote Ugly-