Partagez | 
 

 Là où tout à commencé [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Là où tout à commencé [fini]   Mar 3 Juil - 23:40

Des années qu'Izzy n'avait pas remit les pieds devant ce bâtiment, depuis quatre ans, cinq mois et deux jours, sans compter les heures que maintenant elle connaissait par coeur, elle avait passé son temps à se demander quand elle reviendrait... Et maintenant ? Maintenant elle y était, elle était devant ce bâtiment froid et près de ces planches qui avaient assisté à sa chute et à la fin de son rêve...
Tout simplement parce qu'elle avait voulu monter sur scène, parce qu'elle même ne s'était pas cru... Mais comment lui en vouloir à l'époque elle ne savait pas vraiment de quoi elle était capable... Alors savoir que cette chute se réaliserait... En plus ça paraissait tellement énorme comme accident, que ça en devenait irréalisable...

Une fois devant la bâtisse une douleur étrange se réveilla dans le dos de la jeune femme qui préféra s'assoire sur les marches et attendre que cela passe, se plongeant un peu plus dans ses pensées...

* C'est pas moi, c'est ce bâtiment qui est maudit... Comment je vais faire maintenant pour rentrer si je suis incapable de marcher... Je savais que je n'aurai pas dû venir *

La poisse c'est pas possible

Izzy se saisi alors de son petit sac noir et ouvrit les deux liens qui le refermer pour se mettre à farfouiller dedans cherchant quelque chose avec un certain empressement...

Où est-ce qu'il est, je dois encore l'avoir oublié à la maison...

Le sac fut bien vite balancé à côté d'elle et peu importe, le portable ou l'enventuel voleur qui passerait par là... De toute façon cette journée démarrait très mal...
La main d'Izzy se glissa finalement jusqu'à son genou qu'elle massa légèrement avant de poser sa tête entre ses mains, sans avoir l'air particulièrement bien... Après quelques minutes la mutante posa son coude contre sa cuisse appuyant son menton contre la paume de sa main et elle commença ce tic nerveux particulièrement significatif chez elle: elle se mordilla simplement la lèvre cherchant le meilleur moyen de terminer cette journée sans avoir l'air d'une deséspérée au bord du gouffre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Sam 21 Juil - 20:42

Une interview de metteur en scène… voilà ce qui avait tiré Adam hors de son lit d’aussi bonne heure un samedi matin… les rédac-chefs n’avaient vraiment aucun respect pour le sommeil des autres, étant pour la plupart ventripotents à force d’enchaîner les hamburgers aux hot-dogs accompagnées de sodas ou de cafés en guise de repas, insomniaques à force de veiller pour boucler l’édition du petit matin, et irascible à force de se heurter à des journalistes du genre d’Adam… Il savait pertinemment ce qu’il valait, et pouvait se permettre de refuser certains papiers qu’on lui demandait…

Le sort avait voulu que cette interview pour laquelle on l’avait arraché aux bras d’une splendide brune à 7 heures du matin était celle de Milena Grishenko, une metteur en scène russe qui avait chorégraphié plusieurs ballets qui avaient fait un tabac partout où les représentations avaient été données… Adam avait potassé l’essentiel de sa carrière entre le petit déjeuner et le moment où il prenait le volant de sa voiture de sport, et avait quelques connaissances sur cette brave femme, mais rien d’aussi étendu que si son abruti de patron l’avait prévenu la veille… enfin bon, mieux valait éviter les réclamations, parce que sa femme avait fini par le quitter… fallait pas qu’Alan se retrouve en situation de précarité si son boss venait à succomber à son ulcère…

Adam avait enfilé un jean et avait passé l’une de ses chemises élégantes préférées, laissant pull et accessoires excentriques au placard pour éviter de choquer cette ressortissante russe habituée au respect le plus strict des convenances… Le mutant marchait à présent dans la rue menant au centre culturel qui coupait l’avenue Georges V, où il avait laissé sa voiture… Les trottoirs étaient encore relativement praticables – il n’était que 9h30 après tout – et Adam se déplaçait avec aisance et un certain maintient qui attirait les regards de la population féminine… rien d’étonnant à cela dans le fond…
Adam finit par arriver à proximité du centre culturel, et quelques mètres devant lui une jeune femme s’installa sur les marches, l’air visiblement très mal. Adam continua sa progression sur le trottoir, s’assurant qu’il n’avait rien oublié chez lui ou dans la voiture, et il reporta son regard devant lui, apercevant la jeune femme déposer son sac près d’elle sur la marche, l’air visiblement lasse… Un homme de petite taille à l’air frêle décida de saisir l’occasion pour dérober ledit sac sans que la jeune femme ne puisse réagir. Le trottoir étant quasiment désert, personne ne s’interposa jusqu’à ce que le voleur arrive à proximité d’Adam : le mutant laissa malencontreusement traîner son pied et le voleur s’étala sur le trottoir, répandant une partie du sac de la jeune fille sur le trottoir… Adam se tourna vers le voleur et le vit s’enfuir avec ce qui ressemblait au portefeuille de la demoiselle et à ses clés de voiture… il avait pris l’essentiel, mais il avait dû bien se faire mal dans la manœuvre…

Adam s’accroupit au beau milieu du trottoir, ramassant ce qui restait des affaires de la jeune fille pour les remettre dans le sac étant donné qu’elle n’avait pas bougé des marches sur lesquelles elle s’était assise… Adam ne trouva nulle trace d’un éventuel portable, mais peutètre n’en avait-elle pas… Le mutant ramassa un tube contenant plusieurs comprimés, et un rapide coup d’œil lui apprit qu’il s’agissait d’anti-analgésiques. Il glissa le tube dans le sac, suivi de l’agenda de la jeune fille et se releva, se dirigeant vers elle pour le lui rapporter…
Adam lui tendit le sac, conservant son air aimable. Il prit la parole quelques secondes après, lui expliquant la situation…

Je crois que ce gredin a filé avec votre portefeuille et un trousseau de clés… mon absence de talents en matière de course à pieds m’a empêché de le suivre, mais je peux au moins vous rapporter ça…

Forcément… les cours de sport n’étaient as pécialement sa première préoccupation, et principalement lorsqu’il s’agissait de courir comme des dératés alors qu’il tombait des hallebardes et que la piste était souillée de boue…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Sam 21 Juil - 21:58

Biensûr qu'elle l'avait vu, qu'elle avait vu cet homme filer avec son sac, mais au point elle où en était, de 1°/ elle ne pouvait pas le rattrapper et de 2°/ elle n'en avait plus envie, vu qu'elle était arrivée au summum de la catastrophe pour cette journée... À force elle en avait pris l'habitude, elle referait ses papier, ferait opposition pour sa carte et elle racheterait un portable, changerait ne nouvelle fois les serrures et on en reparlerait plus...
Pourtant il y eu cet homme, détonnant dans la masse qui semblait l'avoir remarqué et qui finalement fit chuter l'homme sur le trottoir avant de se diriger vers elle...

Izzy avait essayé de se relever sans y parvenir tant son genou était douloureux, une douleur lanscinante qui remontait vers sa hanche, l'immobilisant totalement...
Elle le vit alors lui tendre son sac expliquant que le voleur avait dû filer avec son portefeuille et des clés, et la jeune Londonienne releva son visage, légèrement douloureux vers lui, affichant néanmoins un sourire remplit de grattitude...

Merci... Je... Ce n'est pas grave... Pour le... pour le portefeuille et les clés, je vous remercie d'avoir réccupérer mon sac...

Une nouvelle fois, ele tenta de mettre la main sur ses anti-douleurs, c'était presque devenu une nécessité si elle tenait à se relever et à pouvoir rentrer chez elle...
Elle mis finalement la main sur son tube et un sourire rassuré se dessina sur ses traits. Izzy en sorti deux et les avala, avant de relever les yeux vers le jeune inconnu...

Je peux vous avouer que vous venez de me sauver la vie ^^

Délicatement elle attrappa sa jambe et la tendit pour tenter de soulager la douleur, ce qui pour le moment paraissait compliqué. Izzy relacha son genou et glissa ses mains entre ses anglaises pour les replacer sur ses épaules... Finalement elle tendit sa main vers lui, après avoir balayer la bâtisse du regard...

Laissez moi au moins me présenter pour vous remercier, c'est un minimum... Izzy Quayle...

Une voixdouce qui malgré ses sourires reflétait une douleur non négligeable, habituée à prendre sur elle cela se lisait clairement dans chacun de ses gestes... Elle l'examina un instant avant d'arquer légèrement un sourcil, l'air légèrement gênée...

J'ai dû vous mettre en retard j'en suis vraiment navrée...

Pour le moment aucune tentative de la part d'Izzy, comme si elle savait pertinement que se redresser ne la menerait qu'à une nouvelle chute qui ne servirait à rien d'autre qu'à la renvoyer pour un allé simple en chaise roulante et de manière définitive, alors elle reste là, croisant ses mains entre ses jambes et haussant légèrement les épaules avant de soupirer façon imperceptible...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Dim 22 Juil - 14:10

Adam s’arrêta à quelques centimètres de l’inconnu et baissa les yeux pour pouvoir la détailler du regard… le mutant était très sensible à ce qu’il pouvait lire dans le regard des gens qu’il croisait, et se fiait davantage à ces éléments subjectifs qu’à un reluquage ne bonne et due forme… question d’éducation, sans aucun doute…

La jeune fille leva les yeux vers lui, affichant un sourire qui récompensait largement son réflexe d’avoir intercalé son pied pour faire chuter le voleur, et un sourire poli étira les lèvres d’Adam, qui laissa la jeune fille reprendre son sac… Les remerciements furent hachés et laconiques, et Adam remarqua qu’elle n’avait pas spécialement l’air bien… peutètre était-ce pour cela qu’elle s’était assise sur ces marches au risque de se faire piétiner par la foule qui souhaiterait sans doute les monter à un moment ou à un autre…

C’était trois fois rien… juste un pied en travers du chemin de ce voleur… Peutètre que si je m’étais montré plus intéressé par les cours de demi-fond du collège, j’aurais pu rattraper votre portefeuille quelques dizaines de mètres plus loin ^^

La jeune fille glissa l’une de ses mains à l’intérieur de son sac et farfouilla longuement, avant d’en extirper le tube qu’Adam avait repéré quelques minutes plus tôt… la théorie du malaise s’effaçait donc pour laisser place à celle de la douleur, parce qu’aucun signe extérieur n’indiquait qu’elle était dépendante à ce genre de cochonneries thérapeutiques…
Elle avoua ensuite qu’Adam lui avait sauvé la vie, et le mutant s’installa sur la marche près d’elle, restant suffisamment éloigné pour ne pas donner l’impression d’attendre quelque chose en remerciement, mais suffisamment proche pour pouvoir continuer à parler…

Adam la vit masser brièvement son genou et tendre sa jambe devant elle, et cette même main se perdit quelques secondes plus tard entre ses anglaises… La jeune fille jeta un œil à l’immense bâtisse qui se dressait non loin de là et elle tendit sa main, dévoilant finalement son nom… Izzy Quayle… un nom pas si étranger que ça, Adam l’avait déjà entendu… Continuant de chercher dans ses souvenirs, il esquissa néanmoins un sourire aimable et baisa la main de la jeune Izzy… des manières un peu étranges, mais dont il ne s’était pas départi, et cela malgré la grossièreté de la majorité des gens qu’il cotoyait…
La voix d’Izzy avait charrié un certain malaise, et Adam en déduisit qu’elle devait sans doute souffrir… de son genou, sans doute, parce qu’elle ne cessait de le masser et de tenter de déplier sa jambe…

Adam Towers… enchanté…

Peutètre avait-elle déjà lu l’un de ses articles : si c’était le cas, elle l’encenserait, ou prendrait la fuite… les gens adoraient ou détestaient Adam, il n’y avait jamais eu de juste milieu en ce qui concernait son travail…
Aucune tentative de redressement ne fut faîte, laissant à Adam le loisir d’engager un peu plus la conversation en l’entendant s’excuser de l’avoir sans doute mis en retard : le mutant jeta un œil à sa montre, remarquant qu’il était 9h50 – 10 minutes de retard, donc – et un sourire amusé étira ses traits…

Pour votre défense, je dirais que vous m’avez sans doute rendu un immense service… certaines personnes sont moins agréables à interviewer que d’autres…

Quelques confrères qu’il avait appelé depuis sa voiture l’avaient prévenu du caractère exécrable de Milena machin… mouais, encore une vieille peau aigrie…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Dim 22 Juil - 17:23

Aux remerciements quelques peu étranges d'Izzy, le jeune homme qui lui faisait face souria d'une façon plutôt neutre, ou du moins qui convenait à ce genre de situation, ajoutant néanmoins que si il avait été meilleur coureur de fond au collège il aurait pu lui ramener l'intégralité de ses affaires et la jeune britannique haussa les épaules en riant légèrement...

C'est toujours ce qu'on se dit, à quoi cela sert de courir dans la boue... À rien... et il suffit de tomber sur une demoiselle en détresse pour se dire que finalement on aurait dû ^^

Cette fois ce fut un rire plus franc qui s'échappa de ses lèvres, et Izzy observa l'inconnu s'installer près d'elle... Il avait apparement et naturellement une attitude qu'il devenait de plus en plus rare de voir, et surtout dans une ville comme New-York... Et le sourire d'Izzy fut davantage prononcé quand il lui baisa la main, prouvant qu'il ne s'agissait nullement d'un façade, elle inclina alors légèrement la tête en "remerciement".
Izzy avait parfaitement conscience que malgré son attitude il l'observait et elle esquissa un faible sourire, sa main toujours posée sur son genou qui ne voulait apparement pas se calmer, faisant lentement monter une boule dans la gorge de la jeune britannique...

L'homme à ses côtés fini par se présenter et aucune expression particulière ne pris place sur le visage d'Izzy, seul son regard changea mais pour se faire plus douloureux, alors que la jeune femme lâcha son genou pour venir masser l'ensemble de sa jambe...
Biensûr qu'elle connaissait son nom, ses articles, sa réputation, mais trop jugée par les autres au cours de sa courte "carrière" elle se refusait de juger quique ce soit, chacun son travail... Certes il avait un talent qu'on ne pouvait nier, elle avait lu ce qu'il faisait et sa façon d'écrire avait interpelé Izzy, mais qui était elle pour le juger... Lui ou ses méthodes d'ailleurs ?

Adam précisa finalement que la jeune femme lui avait rendu un grand service en lui faisant rater son rendez vous et Izzy laissa echapper de nouveau un petit rire...

Laissez moi deviner, Milena Grishenko... je parie ce qu'il me reste ^^

Ou comment voir la situation du bon côté en étant dans son état... Izzy fini par croiser ses bras autour de sa taille, massant ainsi de manière plus discrète sa hanche... Ne jamais être à plaindre était la seule chose qui avait permis à l'ancienne danseuse de se relever après son accident, serrer les dents et attendre que cela passe était ce qu'elle savait le mieux faire...

Discrètement elle continuait d'observer Adam, de lui elle avait tout entendu: de la pire mise en garde au compliment le plus incroyable qui pouvait être fait, une réputation qui en était venu à le précéder surtout dans le milieu dans lequel elle avait évolué. Inutile d'ajouté que sa réputation "d'homme à femme" (^^ *se planque*) n'était plus à faire et bon nombre de ses "collègues" auraient payé cher pour être à sa place à cet instant...
Izzy elle ? Elle se contentait de se faire sa propre opinion, gardant une ligne de conduite qui avait toujours était sienne...

Une femme adorable, il suffit juste savoir la prendre comme il le faut... ^^ Mais à cette heure de la journée elle risque de vous accueillir de façon detestable, elle n'est pas matinale...

Six mois dans sa troupe et Izzy avai pu comprendre un fonctionnement que certains de ses assistants après près de 20 ans ne comprenaient toujours pas...
La jeune femme posa de nouveau son sac sur ses jambes et farfouilla à nouveau à l'intérieur, n'en sortant qu'une simple pince pour nouer ses anglaises en hauteur n'en laissant retomber que quelques unes sur sa nuque et un sur son visage...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Ven 27 Juil - 13:05

Izzy haussa les épaules en souriant, l’air amusée par ce qu’avait dit Adam à propos de ses aptitudes à la course… ou plutôt de sa non-aptitude…

Effectivement, on finit toujours par regretter d’avoir joué les saintes nitouches refusant de salir une paire de baskets… remarquez, certains salissaient leurs baskets et étaient encore moins bons que moi ^^

Un sourire amusé étirait ses lèvres… il repensait à Jeffrey Connors en particulier, qui devait courir encore moins vite qu’une femme enceinte alors que lui ne l’était pas…
Izzy inclina légèrement la tête suite au baise-main d’Adam, et le mutant put ainsi remarquer qu’elle était habituée à ce genre de comportement : une new-yorkaise aurait gloussé comme une poule de voir un homme agir avec égards plutôt qu’en proférant un très déplacé « jveux te n*quer »… raison de plus pour poursuivre la conversation ; Izzy semblait avoir été plutôt bien élevée elle aussi…

Le regard de la jeune femme se fit plus douloureux peu après qu’Adam se soit présenté, et il baissa les yeux sur la main posée sur son genou, comprenant ce qui devait sans doute la faire souffrir… les éléments venaient de s’enchaîner de manière satisfaisante, et Adam voyait à présent à qui il avait affaire… Izzy Quayle, la jeune ballerine qui s’était vrillé un genou au cours d’une représentation… Elle avait l’air tellement adorable que ça en devenait injuste pour elle…
Adam ne laissa pas entrevoir qu’il avait deviné, ne souhaitant nullement lui renvoyer un sentiment de pitié ou ce genre de choses franchement difficiles à supporter… Son regard resta agréable, et il ne remarqua pas non plus de changement dans l’attitude de la jeune femme peu après qu’il lui ait appris son nom… Sa réputation ne l’avait pas précédé, et pour une fois, c’était peutètre une bonne chose…

Izzy finit par laisser échapper un léger rire, et Adam haussa un sourcil, l’air amusé lui aussi… La jeune femme finit par parier tout ce qu’elle avait sur l’identité du rendez-vous d’Adam, proposant le plus naturellement du monde Milena Grishenko…

A mon tour de deviner… vous êtes voyante et vous m’avez piégé ^^

Léger trait d’humour, parce qu’il ne pouvait pas savoir à quel point il était proche de la vérité concernant Izzy… Le mutant leva brièvement les yeux au ciel – mimique qui agaçait sa gouvernante au plus haut point - conservant son sourire amusé tandis qu’il se remémorait quelques détails sur Milena truc, qu’il n’aimait décidément pas des masses…

Bien joué en tout cas… vous voulez gagner quelque chose de particulier pour avoir trouvé au premier essai ? ^^

Toujours serviable… du moins, avec les gens qui ne le prenaient pas à rebrousse-poil…
Izzy finit par expliquer que Milena était une femme adorable, mais qu’à cette heure de la matinée, Adam risquait d’être très mal reçu : un air scandalisé théâtralement surfait se peignit sur son visage…

Alors pourquoi diable forcer deux personnes non-matinales à se rencontrer à 9 heures du matin ? ^^

Etant donné que lui ne l’était pas, si en plus Milena machin ne l’était pas non plus, son rédac’ chef allait passer un sale quart d’heure aussitôt qu’Adam aurait retrouvé son portable dans l’une des nombreuses poches de son manteau…
Adam observa Izzy attacher ses cheveux, se demandant ce qu’il convenait de faire pour à la fois l’aider à se relever sans lui donner l’impression qu’il était au courant de sa douleur…

A vous entendre, vous avez l’air de l’avoir plutôt bien connue… une sainte femme, comme le disent les gens du monde de la danse, mais désespérément aigrie d’après d’autres… pour ma part, je préfère attendre de me trouver face à elle… Elle a tellement fait que ce serait l’insulter d’écrire quelque chose de basé sur des ragôts…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Ven 27 Juil - 15:17

À la réponse d'Adam à sa remarque sur ses mauvaises aptitudes en demi-fond Izzy lâcha un léger fou rire bien malgré elle, mais l'idée de se dire qu'il y avait encore moins bon que lui en s'acharnant était une idée soudainement particulièrement amusante...

Je vois le genre, donc au final on peut en déduire que vous n'étiez pas si mauvais^^

Logique à tout épreuve, si il y avait pire que lui c'est forcément qu'il n'était pas si mauvais que ça... (qui a dit tordu ? ^^)
Aucun commentaire ne fit suite à l'attitude totalement sereine dont avait preuve la jeune femme lorsque le journaliste avait baisé sa main, et il sembla un bref instant presque soulagé de voir qu'elle n'avait pas agit comme une hystérique...
Restant attentive à l'attitude de cet homme assis à ses côtés, elle vit ses yeux se poser sur sa main qui frottait inlassabelement son genou... Tout comme dans l'attitude d'Izzy il n'y eu aucun changement et la jeune femme esquissa un bref sourire, agissant comme si il ne savait rien alors qu'à l'époque sa mésaventure n'était pas passé inaperçue...

Pas mal de journalistes avaient fait le pied de grue: devant sa chambre d'hôpital d'abord, son domicile ensuite et même lors de sa rééducation, semblant guêter le moindre changement (qu'il soit positif ou négatif d'ailleurs), mais étrangement elle ne se souvenait pas d'un tel acharnement de sa part. Lui qui semblait habitué à obtenir les "meilleurs" gros titres et interviews dans tout New-York, et bizarrement elle se souvenait avoir éprouvé une profonde reconnaissance pour lui, sans se douter qu'elle le croiserait un jour...

Une mauvaise chute... ^^

Une honnêteté à tout épreuve, et un semblant "d'explication" (même si il n'en avait nul besoin) pour lui, sans que, non plus, elle n'étale son histoire comme quelqu'un qui voudrait à tout pris se faire plaindre...
Au pari qu'elle lança Adam fini par répondre qu'elle devait être voyante et donc qu'elle l'avait piégé, semblant amusé par cette perspective qui paraissait farfelue... La mutante plissa légèrement les yeux en se penchant vers lui, et mordillant légèrement sa lèvre inférieure et affichant une frimousse adorable

Ya peut-être un peu de ça qui sait ^^ J'avais ma boule de cristal à disposition et je me suis dit que cela pouvait être amusant de prendre un journaliste dans mes filets ^^...

Izzy éclata alors d'un rire cristalin et le vit lever les yeux au ciel, restant toujours aussi amusé, avant de lui demander si elle voulait quelque chose pour avoir deviner du premier coup.
L'ancienne danseuse fit mine de réfléchir et elle glissa l'anglaise qui retombait sur son visage derrière son oreille avant de se redresser, reposant machinalement sa main sur son genou...

J'aurai été tentée d'accepter mais vu que vous avez réccupéré mon sac nous dirons que nous sommes quittes ^^ Ça vous va ?

La jeune femme haussa les épaules à la "question" d'Adam, avant de se retourner pour regarder le bâtiment derrière eux et de, de nouveau, poser son regard noisette sur le journaliste, apportant une réponse le plus naïvement du monde...

Peut-être justement pour que cela se passe mal... Tout le monde sait qu'elle n'est pas matinale, donc je crois...

Une nouvelle fois elle se pencha dans sa direction, prenant appui sur la marche et feignant une mimique suspecte tout en regardant autour d'elle comme si ils pouvaient être écoutés

Je crois que vous être tombés dans un traquenard ^^

Izzy se redressa finalement en esquissant un sourire particulièrement amusé avant de recroiser ses mains devant elle et d'écouter la remarque d'Adam à son propos mais aussi à propos de la chorégraphe... La jeune femme se pencha un instant en avant enfouissant ses mains entre les pans de sa robe comme le ferait une enfant qui attend bien sagement que sa maman vienne la réccupérer après son cours de danse, mais qui hélas serait particulièrement en retard...

Six mois dans sa troupe ça joue non ^^ On s'entendait bien elle et moi, peut-être parce que je ne me pliais pas au moindre de ses désirs comme une serpillère, mais qu'au contraire je savais lui dire non...

Adam qualifia Milena de "sainte femme" y acollant l'adjectif "aigrie" d'après les échos qu'il en avait pu avoir et Izzy écarquilla ses yeux avant de rire légèrement...

Si c'est une sainte femme alors moi je suis un ange ^^

La danseuse se redressa alors refixant à nouveau Adam en souriant de façon toujours aussi discrète...

Aigrie je ne sais pas, mais vous savez dans ce genre de métier il faut avoir du caractère, si vous vous étalez comme une carpète alors personne ne vous respectera, mais si...justement... vous avez trop de caractère alors forcèment vous êtes un monstre sans coeur... Elle gagne à être appréciée à sa juste valeur mais avec son tempérament ce n'est pas une chose facile... Elle est adorable je vous l'ai dit pour peu que l'on mette de côté son instinct directif qui prend le dessus rapidement...

Une nouvelle fois elle se retourna comme si elle s'attendait à voir la chorégraphe débarquer en entendant ses oreilles siffler. Puis avec cette même douceur son regard se posa sur ses deux mains qui restaient bien dissimulées dans le tissus de sa robe...

En fait elle est tout simplement...humaine... vous voyez, mais la danse et les gens qui font partis de cette "planète" donnent l'impression qu'aucune faille n'est tolérable et qu'un tel comportement, une telle... attitude... est normal, alors que c'est faux...

Le regard perdu d'Izzy devint à nouveau souriant lorsqu'elle regarda Adam qui avait précisé vouloir la connaître de lui même avant d'écrire en se basant que sur des racontards...

Et de ça elle vous sera reconnaissante j'en suis certaine ^^ Et vous savez quoi ^^ ?

Un instant elle retrouva cet air profondément amusé mais débordant de sincérité, en parfait décalage avec sa situation et la douleur qui la tenaillait...

Vous devriez l'appeler et reporter votre rendez-vous à cet après-midi...vers 14h environ....

À chaque information elle semblait cherchait comme pour donner les meilleurs éléments possible à Adam...

À cette heure elle est toujours de bonnes humeurs, même lorsqu'elle prépare un ballet, et cette attention jouera largement en votre faveur...

Après tout il n'avait pas l'air si méchant que ça et vu son attitude envers elle, elle ne voyait pas pourquoi elle ne lui donnerait pas un petit coup de pouce ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Sam 4 Aoû - 20:20

Izzy laissa échapper un léger rire suite à la remarque d’Adam sur ses aptitudes, et elle conclut finalement qu’il ne devait pas être si mauvais que ça… pour se valoriser, mieux valait éviter de fanfaronner en se prétendant le meilleure ; Adam expliquerait ça à ses collègues vantards un jour… ou peutètre pas, parce que dans le fond, les hommes de bien peu d’éducation se feraient toujours repousser par les femmes suffisamment intelligentes et éduquer pour distinguer un frimeur d’un homme bien sous tous rapports…

Quel dommage que mon professeur n’ait pas été de votre avis… ma note aurait sans doute été meilleure ^^

Un 7… la note la plus basse de toute l’histoire de sa scolarité… la course à pieds n’était vraiment pas son fort, et ce n’était rien de le dire ^^
Quelques souvenirs douloureux semblèrent revenir ne mémoire à Izzy, tandis qu’elle s’efforçait de masser son genou : Adam vit son regard se voiler légèrement, et à ce moment précis, il se douta qu’elle devait sans doute se remémorer quelques évènements pas spécialement agréables de son passé proche… Aucune question ne franchit ses lèvres, et il se contenta de l’observer, se demandant si ses maigres capacités en matière de massage pourraient apporter un peu de réconfort à la frêle jeune femme qui était assise devant lui…

Izzy expliqua finalement avec une honnêteté déconcertante qu’elle avait simplement fait une mauvaise chute, et Adam acquiesça, n’en demandant pas plus afin de préserver une certaine distance… ce n’était pas une proie à laquelle il devait faire cracher la vérité, mais simplement une jeune femme qui était mal tombée (et c’était rien de le dire mdrrr)… bref, aucune chance qu’Adam publie un truc sensationnel sur cette jeune femme apparemment sans reproches…
Izzy déclara finalement qu’elle avait eu une boule de cristal en main, et que l’envie de piéger un journaliste dans ses filets l’avait assaillie comme ça, un beau matin… Le sourire d’Adam s’agrandit légèrement, et il se pencha de façon à peine perceptible vers l’ancienne danseuse…

Une boule de cristal… vos « outils » sont intéressants, demoiselle… mais pour un carnet et un stylo sont mes meilleurs alliés… disons qu’ils sont moins susceptibles de me jouer un vilain tour ^^

Une boule de cristal… un truc sans doute trop difficile à utiliser sans risquer de se tromper…
Izzy demanda finalement à Adam s’il considérait qu’ils étaient quittes suite à la récupération du sac, et son sourire s’étira légèrement, tandis qu’il secouait doucement la tête…

Cela se pourrait… mais il vous manque quelques effets – et sans doute ceux comptant parmi les plus importants – du coup, je me sens un peu obligé de déclarer que nous ne sommes pas quittes…
Si cela vous tente, je peux aller vous chercher un café au Starbucks’ qui fait l’angle de l’avenue…


Tout en délicatesse… parce que lui proposer de la porter jusqu’au café aurait sans doute donné la désagréable impression à la jeune femme d’être infirme ou incapable de se débrouiller seule… Adam lui laissait le choix, et ainsi, elle pouvait décider seule de la manière dont elle prendrait son café avec lui… parce qu’assurément, il lui offrirait un café ^^

Izzy expliqua ensuite que Milena n’était pas matinale elle non plus, et conclut qu’Adam était tombé dans un traquenard… mouais, yavait peutètre un peu de ça, surtout si on considérait que son patron lui en voulait d’être sorti avec sa fille Tadja… en même temps, yavait pas lieu d’en faire un drame, parce que la demoiselle avait plutôt apprécié la chose…
Et puis depuis quand est-ce qu’on s’échangeait des CVs et des arbres généalogiques lorsqu’on flirtait, hein ? ><

Un sourire amusé vogua sur les lèvres du journaliste, et il reporta son regard sur Izzy lorsqu’elle lui suggéra d’appeler pour repousser le rendez-vous à l’après-midi… Un hochement de tête accompagna le sourire d’Adam, et il sortit son portable de la poche de sa veste, composa un numéro et tomba sur l’assistante de la chorégraphe… Le rendez-vous fut vite décalé, et la secrétaire lui témoigna sa reconnaissance d’avoir prévenu pour son empêchement lié à un « problème familial »…
Adam rangea son portable, et attendit la réponse d’Izzy, afin de ne pas paraître trop insistant… un homme à des lieues de l’attitude des lourdauds qu’on croisait un peu partout en ville…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Sam 4 Aoû - 21:09

(peu de le dire ? là c'est clair dans le genre mal tombée ^^*écroulée*)

Adam précisa qu'il était navrant que son professeur de sport ne fut pas de cet avis à l'époque et Izzy haussa brièvement les épaules avec une petite moue adorable, comprenant le calvaire qu'il avait du vivre, parce que de son côté outre la danse, voir la gym vu la ressemblance qu'il pouvait y avoir le sport et elle ne faisait pas bon ménage...
La jeune femme n'ajouta rien parce qu'en y regardant de plus prêt il n'y avait plus vraiment quelque chose à ajouter...^^

Izzy remarqua qu'Adam continuait de l'observer avec une discrétion qui aurait pu faire palir plus d'un journaliste et à la remarque de la jeune femme sur sa "mauvaise chute" il ne posa aucune question ni ne fit aucun commentaire se contentant d'acquiecer doucement, ajoutant finalement que ses "outils" de divination était plutôt "intéressant" provocant un rire amusé chez Izzy, si seulement le pauvre savait à quel point il frôlait dangeureusement avec la vérité concernant son lien au futur...

Parce que vous croyez que ma boule de cristal me joue des tours ? Croyez vous que cela est volontaire de ma part d'être ici, peut-être que je vous tend réellement un piège ^^

Là il était clair qu'elle n'était pas sérieuse pour deux sous mais bons au moins pour une fois qu'elle pouvait rire de son pouvoir personne ne pouvait lui en vouloir ^^...
Le journaliste ajouta qu'ils n'étaient pas tout à fait quittes puisqu'il n'avait pas réccupéré certains de ses objets personnels et ceux notament qu'ill considéré comme les plus importants; en même temps sans son portefeuille et ses clés le reste de la journée allait être un peu plus compliquée >< De ce fait il proposa d'aller lui acheter un café à l'angle de la rue, Izzy resta un instant interloquée et pourtant ravie de voir qu'il ne la considérait pas comme la plu part des gens dans ce genre de situation : une handicapée tout simplement...

La danseuse le regarda téléphoner selon ses recommandations alors qu'un surire un peu indéchiffrable se dessinait sur son visage, attriant de ce fait l'attention d'Izzy qui parût un instant intriguée... Il justifia ce décalage de rendez-vous par un "problème de famille", ce qui apparement plu à la personne qui se trouvait à l'autre bout du téléphone puisqu'il n'y eu aucun éclat de voix ^^
La jeune danseuse observant Adam puis son genou et finalement elle replaça son sac sous son bras avec délicatesse. Puis elle orianta son regard sur le jeune homme semblant un peu gênée pour le coup...

Est-ce que je peux vous demander un petit service ?

Parce qu'après tout il faudrait bien qu'elle se relève à un moment ou à un autre, et comme la douleur se faisait moins présente sous l'effet des chachets, il valait peut-être mieux qu'elle tente sa chance maintenant plutôt que de rester coincée là ><

J'accepte votre café pour annuler votre "dette" mais...

Un instant elle glissa sa main derrière son oreille comme pour replacer l'anglaise coincée là...

Est-ce que vous pourriez m'aider à me relever ? Ce serait beaucoup plus agréable de le déguster tranquilement derrière une table plutôt que sur des marches en béton non ? ^^

Pas envie de se faire porter, ni de se faire plaindre, et se faire "servir" avait toujours été un peu compliqué pour elle, parce que cela ne faisait pas parti de son tempérament. Elle se battait en permanence contre elle même et ce qu'elle éprouvait donc elle n'allait pas commencer maintenant devant l'opéra et un journaliste (aussi adorable soit il mdrr)

Je me vois mal passer la journée sur ces marches pour être honnête ^^

Son sourire ce fit alors plus frans et elle s'appuya sur ses mains posant doucement sa tête près de son épaule en attendant de voir si Adam l'aiderait à se relever, même si dans le fond et vu l'éducation dont il avait fait preuve jusqu'ici, elle avait un peu de mal à croire qu'il refuserait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 6 Aoû - 19:54

Izzy laissa échapper un rire plutôt amusé suite à la remarque d’Ada !m sur le manque de fiabilité d’une boule de cristal, et le mutant haussa les épaules, l’écoutant ensuite lui demander s’il pensait que sa boule de cristal lui jouait des tours…

A mon sens, non… Le new-yorkais de base se serait contenté de regarder le voleur s’enfuir – au pire – ou de hurler « au voleur » en appelant la police avec son portable dernier cri… Bref, votre boule de cristal vous a amené quelqu’un à même de récupérer la plupart des choses se trouvant dans votre sac, même si ce gredin a filé avec le plus important…
Ai-je oublié de mentionner que ma personne était plutôt agréable à regarder ? ^^


Léger trait d’humour pour casser le côté sérieux de son discours… Adam n’était pas vantard pour deux sous, et si Izzy avait envie de remarquer qu’il était plutôt agréable à regarder, elle le ferait toute seule… si ce n’était pas déjà fait, du moins ^^
Izzy conclut finalement qu’elle était peutètre volontaire pour se trouver ici, et qu’elle tendait sans doute un piège au journaliste… Adam lui présenta ses poignets, comme l’aurait fait un malfrat contraint par la force à se faire passer les menottes…

Dans ce cas, je crains d’avoir été pris dans vos filets, demoiselle…

Son sourire s’élargit légèrement, et son regard pétilla de malice, signe indiquant que l’humour de la jeune femme lui plaisait au moins autant que sa compagnie… Un sourire étrange étira les lèvres d’Izzy, et elle observa Adam l’espace de quelques instants, avant de jeter un œil à son genou sans doute encore un peu douloureux, et de replacer son sac sous son bras, lui demandant avec une moue adorable s’il ne préférait pas l’aider à se relever pour l’emmener boire un café plutôt que de le boire sur les marches du centre culturel comme des désoeuvrés…
Adam prit quelques secondes pour réfléchir, et l’observa incliner légèrement sa tête sur le côté, juste avant de sourire à son tour et de se relever lestement. Le mutant fit quelques pas pour combler la distance qui les séparait, et posa un genou à terre juste devant Izzy, plongeant ses yeux dans ceux de la jeune femme…

Je vous autorise temporairement à me frapper si je fais preuve d’indélicatesse pour vous redresser…

Son sourire indiquait qu’il plaisantait, mais au vu de son éducation, peutètre était-il on ne peut plus sérieux… Adam passa l’un de ses bras autour de la taille d’Izzy, puis l’autre, et la cala finalement contre lui pour servir d’appui à la jeune femme. Le mutant entreprit de se redresser avec lenteur, évitant ainsi de malmener le genou de l’ancienne danseuse en le lui faisant déplier trop brusquement. Sa main droite glissa le long de sa jambe avec toujours ce même respect – contrairement à certains individus qui auraient profité de la situation pour la tripoter allègrement – et Adam se redressa finalement tout en maintenant la jambe d’Izzy dans sa position initiale, genou replié. A elle d’étendre sa jambe à son rythme ; de toute manière, Adam la maintenait de façon à ce qu’elle ne perde pas l’équilibre, calée contre lui avec efficacité…

Adam resserra légèrement sa prise autour de sa taille, craignant qu’une éventuelle douleur ne la fasse flancher… fallait pas qu’elle se pète autre chose à cause de lui, ça serait exagéré ><
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mar 7 Aoû - 19:57

Adam reconnaissa à la remarque d'Izzy que sa boule de cristal était finalement plutôt fiable puisque lui contrairement à n'importe quel autre New-Yorkais avait été en mesure de lui ramener son sac et quelques-uns de ses effets personnels, là où d'autre aurait tout simplement fait mine de ne rien voir ou aurait appelé la police laissant filer le voleur par la même occasion...
Il conclua en plaisantant qu'en plus elle avait pu "attirer dans ses filets" quelqu'un de plutôt "agréable à regarder"... Izzy esquissa un sourire franchement amusé, sans pour autant être moqueur...

Sur ce point nous sommes d'accord ^^

Mais de quel point de la conversation parlait-elle mystère ^^ À moins que ce soit inutile de préciser^^ Lorsqu'Izzy précisa que finalement il lui avait pris comme ça de vouloir piéger un journaliste, elle eu la surprise de voir le jeune journaliste s'avancer vers elle en lui présentant ses poignets ajoutant qu'elle l'avait bel est bien eu...
Un rire franchement amusé s'echappa de la jeune danseuse qui ne pouvait s'empêcher de sourire largement...
Elle surpris le regard d'Adam et un sourire adorable se dessina sur le visage de la jeune femme, finalement elle vit le s'agenouiller devant elle acceptant de l'aider...

Voulant l'aider à se relever il lui précisa malgré tout qu'il l'autorisait à le frapper si il en venait à faire "preuve d'indélicatesse" en l'aidant. Le jeune mutante fronça légèrement les sourcils, feignant le mécontentement à ravir...

Vous m'aideriez à me relever et je serai autorisée à vous frapper ah non je ne suis pas d'accord! ^^

Izzy senti alors l'une des mains du journaliste l'entourer, puis la seconde et la jeune mutante pu alors poser ses deux fines mains sur les épaules du jeune homme qui l'avait calé contre lui... Il se redressa alors entrainant Izzy avec lui, posant alors sa main sur sa jambe blessée pour la laisser dans sa position la plus confortable pour elle...
Une sensation étrange s'insuffla alors à l'esprit de la jeune danseuse comme si quelque chose venait délier ses pensées et leur faisait franchîr ses lèvres sans qu'elle ne puisse y faire quoique ce soit...

Vous savez je sais qui vous êtes... J'ai lu ce que vous avez fait... Certains diront peut-être que je suis folle mais je voulais vous remercier sincèrement, vous êtes le seul à ne pas m'avoir traqué comme si j'étais une proie sur le point de mourir...

Biensûr elle l'avait pensé mais jamais elle ne s'était imaginée le lui dire réellement... Et pourtant tout s'enchaîné comme si elle ne pouvait pas le retenir et que rien ne devait rester dans son esprit...
Elle qui d'habitude ne dévoilait rien de sa douleur ne pu retenir un faible qui cri de douleur qui s'étouffa bien vite lorsqu'elle tenta de replacer sa jambe correctement...

Je maudis ces médecins sur sept générations c'est pas possible...

Izzy avait toujours été persuadée que ses médecins n'avaient jamais rien fait pour la guérir totalement, sans se rendre compte sûrement de la gravité de sa chute à l'époque et de sa blessure à présent...
Semblant accablée par une douleur qui pour le moment était trop forte pour la jeune mutante elle baissa les yeux avant de poser son front sur l'épaule d'Adam, en oubliant un instant les "convenances"...

Cela fait tellement mal...

Plus de deux ans qu'elle cachait sa douleur et à aucun moment elle n'avait "prévue" de tomber face à un mutant capable de lui faire prononcer ce qui jusque là restait des pensées...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 8 Aoû - 20:16

Un sourire amusé étira les lèvres d’Izzy suite à la plaisanterie d’Adam, et la jeune femme conclut qu’il avait raison, sans prendre la peine de préciser ce à quoi elle faisait allusion : Adam haussa un sourcil, soudainement tenté de faire usage de son pouvoir pour vérifier deux-trois petites choses, mais l’idée de rester dans le flou rendait la discussion encore plus attrayante qu’en sachant tout sur ce que pensait la jeune femme…
Son sourire s’agrandit à nouveau, et il ne pu s’empêcher de répondre…

Heureux que nous tombions d’accord… Votre boule de cristal devrait songer à se trouver un sponsor pour mettre ses compétences au service des gens dans le besoin ^^

Pas spécialement sérieux pour deux sous, mais étant donné que les gens avaient autant foi en la voyance et la cartomancie qu’en leur psys ou en Meetic, peutètre que cela serait efficace et attirerait du monde…
Adam parut encore plus amusé lorsqu’une fausse expression de mécontentement envahit les traits précédemment rieurs d’Izzy, qui n’avait pas l’air partante pour le frapper ne guise de remerciement, et cela même s’il avait quelques gestes malheureux…

Vous devriez vous méfier, demoiselle…

Adam la souleva finalement sans grande peine, maintenant la jambe blessée de la jeune femme pliée de manière à la laisser trouver le moment opportun pour reposer son pied à terre… Ses yeux noisette accrochèrent ceux d’Izzy, et quelques mots lui échappèrent…

Certains hommes n’hésiteraient pas à réclamer davantage en plus d’être inconvenant en vous relevant… Les compensations sont un dû pour certains individus ; mieux vaut passer pour une ingrate que finir avec une jolie boutonnière taillée au couteau à cran d’arrêt ou pire encore…

Ce genre de cas, Adam en avait étudiés des tas pour ses articles… des pseudo-superman aidaient des jeunes femmes à se sortir de situations dangereuses montées de toutes pièces avec l’aide de complices afin de leur extorquer de l’argent ou de parfois même leur faire bien pire dans une ruelle déserte…
Adam approcha ses lèvres de l’oreille d’Izzy, y glissant quelques mots avec politesse…

Je pense que votre boule de cristal pourrait vous protéger de ça aussi… intuition de journaliste…

Et quelle intuition ! Izzy se lança dans un tout autre discours, l’air totalement incapable de retenir les mots qui coulaient hors de ses lèvres. Elle avoua finalement savoir ce qu’Adam faisait et avoir lu quelques-uns de ses articles, avant de le remercier avec une sincérité gênante de ne pas l’avoir pourchassée peu après sa chute comme l’avaient fait d’autres journalistes… Adam ouvrit la bouche pour répliquer quelque chose dans un premier temps, mais ne prononça pas un mot jusqu’à finalement comprendre qu’il avait dû se montrer négligent avec son pouvoir pour obtenir une confession de ce style…

Izzy laissa échapper un léger cri de douleur peu après avoir tenté de déplier sa jambe, et elle la replaça finalement contre Adam, qui maintenait toujours sa cuisse de manière à garder le genou de la danseuse plié. De nouveaux mots franchirent ses lèvres, et les médecins furent maudits de ne pas l’avoir soignée correctement, juste avant qu’Izzy n’avoue souffrir bien plus que ce qu’elle avait laissé entrevoir jusqu’à présent… Ne souhaitant pas violer davantage l’intimité de ses opinions les plus refoulées, Adam ferma les yeux un instant, tâchant de faire abstraction de la proximité de la jeune femme, des bruits de la circulation, et de cette aura entêtante qui lui permettait d’identifier ceux qui avaient des choses à cacher… une aura violacée particulière qu’il parvenait à ne pas voir avec un peu de concentration…

Lâcher Izzy aurait été la meilleure solution, mais l’aurait condamnée à une chute pas spécialement agréable… Le mutant finit par maîtriser son pouvoir un tant soit peu, de manière à juste distinguer une vague ombre d’aura autour de l’ancienne ballerine… déjà un bon début ; au moins, elle ne lui livrerait pas le moindre de ses secrets…
Adam capta à nouveau le regard de la jeune femme, la maintenant contre lui en lui assurant un équilibre plus sûr qu’une simple station sur sa jambe valide…

Pour l’absence d’acharnement sur votre cas au moment où vous étiez au plus bas, je dirais simplement que je ne donne pas dans le sensationnel-torchon… Vous auriez fait un charmant sujet d’article, demoiselle, mais je crois que vous jeter des pierres sur des pages entières pour avoir chuté ne vous aurait ni rendu service, ni aidée à vous rétablir… sans parler de ma conscience…

Quelques mots assez neutres en fin de compte, même si ce remerciement le touchait… il aurait effectivement pu se plier à ce que souhaitait son rédac-chef à l’époque, mais n’en avait rien fait…
Son visage s’adoucit quelque peu, une fois la surprise provoquée par l’utilisation intempestive de son pouvoir dissipée…

Pour la douleur, je crois que je devrais peutètre vous aider à marcher en vous servant d’appui… vous pourrez sans doute marcher seule d’ici à quelques minutes, mais mieux vaudrait éviter de trop fatiguer votre autre jambe à mon sens…

La porter aurait été plus simple… mais mieux valait lui donner une nouvelle fois l’impression d’être diminuée…
Izzy appuya sa tête contre l’épaule d’Adam, qui resserra son bras autour de sa taille, la maintenant avec un peu plus d’efficacité…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 9 Aoû - 11:56

À la réponse légèrement énigmatique de la jeune danseuse, Adam arca un sourcil tandis qu'elle continuait d'afficher un sourire adorable. Finalement il ajouta qu'il était heureux qu'il partage le même avis, conseillant à Izzy de trouver un sponsor pour sa boule de cristal afin d'aider les gens qui pourrait en avoir besoin... La jeune femme ria de nouveau avant d'hocher la tête positivement...

Je vais y songer, en parler avec elle pour avoir son avis, pas sûre que cela marche à tous les coups vous savez ^^

Autant dire que cette histoire avait le don d'amuser Izzy qui n'hésitait pas à en rajouter légèrement...
Au refus de la mutante de le frapper en cas de gestes malheureux lors de sa remontée le journaliste souria un peu plus avant de lui dire de se méfier... À son tour la jeune femme arca un sourcil se demandant pourquoi il lui donnait ce genre de conseil. Adam l'entraîna alors et Izzy s'accrocha un peu mieux à ses épaules tentant de lui faciliter la chose et faisant de son mieux pour essayer de ne pas paraître trop assistée...
Adam plongea alors ses yeux dans ceux de la jeune danseuse lui expliquant alors la raison de sa recommandation. Izzy l'écouta alors gardant ses yeux dan les siens avant d'esquisser un faible sourire...

Vous avez raison mais à vous voir je dirai que vous êtes loin de ce genre de personne, je vous imagine mal traîner avec un cran d'arrêt entre votre calepin et votre stylo ^^ Mais je prend bonne note de votre conseil...

Adam approcha alors de l'oreille d'Izzy venant y murmurer le plus courtoisement du monde, la jeune femme ne lâcha pas le journaliste du regard et finalement il affirma que sa boule de cristal pourrait probablement la protéger de ce genre de situation, justifiant le tout par une "intuition de journaliste". Un léger sourire échappa à Izzy tandis qu'elle replaçait ses mains sur les épaules d'Adam, et le remerciait de ne pas avoir été comme tout ses journalistes-vautours qui l'avaient guêté à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit...

Face au cri de douleur de la jeune mutante Adam garda sa jambe repliée et finalement lorsqu'elle eu posé sa tête sr son épaule, elle le senti resserrer sa prise autour de sa taille avant de finalement répondre à l'aveu étrange d'Izzy...
Il expliqua alors que la descendre plus bas que terre n'aurait rien arrangé et ne l'aurait pas aidé à s'en sortir et que de toute façon même si elle aurait un "charmant sujet d'article" sa conscience le lui interdisait tout simplement...
Izzy releva alors la tête entrainant dans le sillage de son regard une douleur un peu hors-norme mais qui cette fois était redevenue sienne puisqu'Adam avait fini par faire cesser les effets de son pouvoir...

La jeune femme réappuya sa tête contre l'épaule d'Adam qui expliqua qu'il valait peut-être mieux qu'il lui serve d'appui le temps que la douleur passe. Toujours cette attitude qui permettait à la jeune femme de garder cette contenance qu'elle s'était forgée durant ses longs mois de rééducation...
Izzy hocha alors la tête se redressant à nouveau avant de murmurer...

D'accord, je veux bien oui...

Elle tenta à nouveau d'étirer sa jambe qui resta malgré tout légèrement pliée de sorte qu'elle était ainsi moins douloureuse... À nouveau un petit sourire se dessina sur les traits de la jeune mutante qui à nouveau pouvait dissimuler sa douleur...

Je crois qu'on va pouvoir y aller maintenant ^^ Ça devrait aller
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 15 Aoû - 17:03

Izzy envisagea de discuter avec sa boule de cristal d’un éventuel usage commercial de ses talents, et le sourire d’Adam s’agrandit légèrement… la plaisanterie était proche de la vérité à un point dont il n’avait même pas idée, principalement parce qu’il était rare qu’un mutant plaisante autant de son pouvoir de façon aussi explicite… enfin bon, il ne soupçonnait même pas qu’Izzy puisse être une mutante, donc pour lui, ça restait juste une plaisanterie…

Avec un peu de chance, elle ne réclamera pas un pourcentage trop important et vous ne finirez pas sans le sou… parce que même si c’est vous qui y lisez, c’est quand même elle qui fait tout le reste… vous devriez vous méfier, parce qu’elle prendra sans doute goût à l’argent un jour ou l’autre, et alors là…

Adam laissa sa phrase en suspend, mais son regard indiquait clairement qu’il était plus qu’amusé…
La mise en garde d’Adam ne sembla pas inquiéter la jeune femme outre mesure, parce qu’elle rétorqua avec humour qu’il ne faisait sans doute pas partie de ce genre de personnes qu’il lui conseillait d’éviter…

Effectivement non… ces énergumènes se remarquent par leur apparente nonchalance doublée de grossièreté…
Et je suis forcé d’admettre que les couteaux à cran d’arrêt manquent cruellement de classe, à moins de vouloir faire un travail de boucher…


Plusieurs enquêtes lui avaient valu de manier pas mal d’armes tranchantes, et le couteau à cran d’arrêt était de loin celle qu’il détestait… la victime ressortait d’une confrontation avec la tripaille à l’air, et l’assaillant avec du sang partout… Les dagues et autres couteaux à lames lisses étaient bien plus appropriés pour agir avec discrétion…
Peu après la réponse d’Adam concernant son manque cruel d’amour de la méchanceté gratuite, Izzy releva les yeux vers lui, et Adam eut tout le loisir de plonger dans ses prunelles charriant une douleur qu’il avait un peu de mal à qualifier… son genou avait l’air de la faire souffrir le martyre, mais pourtant, elle ne s’en plaignait pas… Elle se contentait d’agir comme elle l’aurait fait sans cette fichue douleur, sans jouer les pauvres filles malchanceuses comme le faisaient un tas de gratte-papier de la rubrique people du NY Times qui hurlaient à la mort à chaque fois qu’elles avaient leurs règles… bref, c’était dans des cas comme ça qu’on les trouvait carrément pathétiques… quand on se trouvait face à des gens ayant réellement souffert ou souffrant au présent… comme ce mutilé revenu du VietNam avec simplement un bras, et qui malgré son apparente jovialité avait un regard qui retournait les tripes tant on pouvait y lire sa douleur… Izzy n’avait perdu aucun membre, mais sa douleur ui rappelait celle de ce vieil homme qu’il avait interviewé…

Izzy ré-appuya sa tête contre l’épaule d’Adam, prenant quelques secondes sans doute pour rassembler son courage ou quelque chose dans ce goût-là, avant de le fixer de nouveau, murmurant qu’elle était d’accord pour s’appuyer sur lui… Adam vit la douleur quitter son regard, et elle retrouva cette jovialité communicative qui avait été sienne quelques minutes plus tôt… elle dissimulait très bien sa douleur, sans doute afin de ne pas mettre les autres mal à l’aise en les laissant dans l’expectative, entre l’aider, la chouchouter, ou au contraire la laisser se débrouiller seule…
Adam la laissa redescendre sa jambe, la maintenant avec efficacité au cas où elle perdrait l’équilibre, et bientôt, Izzy l’informa qu’ils pouvaient se mettre ne route… tout semblait être « rentré dans l’ordre »…

En route, demoiselle ^^

Adam se plaça près d’elle et passa un bras autour de la taille de la jeune femme, gardant son autre main dans la sienne de manière à pouvoir la guider au mieux dans la foule… Aucun mot supplémentaire ne franchit ses lèvres, mais son regard indiquait clairement qu’il était prêt à la porter si besoin était…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 15 Aoû - 18:20

Chose plutôt étonnante pour Izzy, pour une fois, on se prêtait à son jeu, pour une fois on prenait le temps de plaisanter avec elle, tout en laissant de côter ces sourires désolés de fins de phrases qu'elle avait l'habitude de voir se dessiner sur le visage de certains de ses proches et soit-disant amis...
Adam lança alors qu'elle devrait se méfier et que, plus que probablement, sa boule de cristal qui, elle faisant le plus gros du boulot, risquait de demander un pourcentage plus important ou de tourner dingue à cause de l'argent si jamais il prenait l'envie à la jeune danseuse de se lancer dans le commerce de son savoir...
Laissant sa phrase en suspend Izzy arca légèrement un sourcil, reprenant un air espiègle qu'elle pouvait avoir...

Vous voulez dire qu'elle serait capable de m'abandonner ? Alors que je la chouchoute que je la bichonne et l'astique tous les jours ? Vous croyez que c'est possible ?

Mouais alors là il fallait sérieusement qu'elle songe à se calmer deux minutes parce qu'elle partait dans un délire qui allait finir par devenir tellement énorme qu'elle finirait par faire une gaffe...

Je crois que je vais oublier alors ^^

Adam confirma finalement qu'en effet il n'était pas de ceux qui s'en prenait aux jeunes femmes sans défenses ajoutant que de toute manière un cran d'arrêt manqué de classe, concluant que de toute façon on faisait forcément un travail de boucher avec ce genre d'arme...

Avec votre travail vous avez dû en avoir la preuve par A+B malheureusement...

Le regard douloureux d'Izzy croisa un instant celui d'Adam et finalement elle avait reposé un instant sa tête sur son épaule, regroupant ce qui lui restait de force, de courage et peut-être d'inconscience pour parvenir à déplier sa jambe et pouvoir ainsi se remettre en marche. La main d'Adam lâcha ainsi la prise qu'il avait sur la cuisse de la jeune mutante et il resserra sa prise autour de la taille d'Izzy de sorte à ce qu'elle ne pouvait pas chuter en cas de problème...
Le journaliste se plaça alors aux côtés d'Izzy, maintenant toujours sa taille et prenant sa main dans la sienne comme pour lui servir de guide, Izzy esquissa un sourire en remerciement et lorsqu'il lui signifia qu'ils y allaient la jeune femme hocha simplement la tête...

Ainsi en boitillant elle parvint à descendre les quelques marches qui menait techniquement à l'opéra, avec une lenteur hors-norme, s'aggrippant au bras d'Adam comme pour ne pas flancher et serrant légèrement sa main peut-être pour ne pas hurler de douleur, elle tourna définitivement le dos à ces lieux qu'elle maudissait autant que son esprit le lui permettait...
Un instant elle délaissa les marches du regard relevant ses yeux vers Adam et percevant alors le regard qu'il avait à cet instant. Un sourire rassurant pris place sur le visage de la ballerine qui pourtant était à milles lieux de se le permettre mentalement... Mais bon tête de mûle comme pas deux, elle refusait de se poser en victime... Après tout elle savait, elle avait vu sa chute, donc si aujourd'hui elle souffrait et bien c'était tout simplement sa faute...

Mentalement les marches furent un véritable calvaire pour Izzy qui se demanda un instant quand ces cachets de malheur finirait par réellement faire effet...
Mieux valait tenter de se concentrer sur autre chose parce que là ça devenait un peu compliqué de faire bonne figure... Même son propre corps commençait à la trahir légèrement... Sa main dans celle d'Adam se resserra un peu plus et tremblait légèrement sous le poids de la douleur, tandis que la seconde qui aggrippait la veste du journaliste donnait l'impresion que si elle pouvait transpercer le tissu pour avoir une meilleure prise elle le ferait volontiers...

Dîtes... Vous êtes à New-York depuis longtemps mais vous n'êtes pas New-Yorkais pas vrai ?

À le voir, elle avait un peu l'impression d'être rentrée chez elle, "sur son île" loin de cette agitation et de cette ville un peu étrange...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 30 Aoû - 10:22

(trop mimi le nouveau kit ^^)

Izzy arqua un sourcil avec une certaine malice, demandant avec la plus grande innocence si malgré le fait qu’elle prenne un infini soin de sa « boule de cristal », elle aurait le culot de l’abandonner comme si elle avait été la dernière des inconnues… Adam acquiesça en silence, continuant de sourire et observant la jeune femme continuer à entrer dans ce jeu… une femme, une boule de cristal, et une bête histoire d’argent… voilà qui pouvait sans doute paraître complètement idiot, mais Adam semblait s’en amuser, et comme Izzy aussi, la boucle était bouclée ^^
Izzy conclut qu’elle ferait mieux d’oublier ça, et Adam acquiesça à nouveau, avant d’ajouter quelques précisions…

L’argent rend incontrôlable pas mal de gens… si même votre boule de cristal se laisse prendre au piège… disons qu’il vaudrait mieux pour elle que vous oubliiez l’idée d’une éventuelle commercialisation de votre savoir ^^

Izzy conclut qu’Adam avait dû voir pas mal d’horreurs dans le cadre de son travail de journaliste, et le mutant acquiesça… Il était plus ou moins forcé d’admettre que c’était le cas, même s’il n’avait jamais été trop gravement blessé à la suite d’une infiltration trop peu préparée…

C’est ce qui fait le charme du métier en quelque sorte… enfin sauf comme la plupart des mortels, vous considérez qu’aller recueillir les témoignages d’anciens vétérans du Viet-Nam est aussi risqué que de démanteler un trafic de drogue avec l’aide des autorités… après, ce n’est qu’une question de point de vue ^^
Mais pour ce qui est de la violence, je crois – hélas – que cela soit mon lot quotidien…


Il n’allait pas non plus se plaindre… les investigations les plus intéressantes étaient le plus souvent les plus dangereuses, alors bon…
Izzy prit sur elle pour ne pas laisser paraître trop clairement sa douleur, et elle parvint finalement à déplier sa jambe jusqu’à pouvoir poser son pied au sol. Adam la soutint avec fermeté tout le long de la manœuvre, la soulevant très légèrement pour la soulager lorsqu’elle boitilla afin de descendre les marches de l’immense escalier… Ne pas lui donner l’impression de l’assister, mais ne pas non plus la laisser se faire davantage mal ; un contraste plutôt complexe, mais qu’Adam s’efforçait de respecter au risque de la froisser…

A mi-chemin entre leur point de départ et le bas des marches, Izzy adressa un léger sourire à Adam, qui en déduisit qu’elle dissimulait sa douleur encore mieux que ce qu’il pensait, au risque même que personne ne la remarque… Adam la souleva un peu plus, et quelques minutes plus tard, ils gagnèrent le bitume du trottoir. Le mutant relâcha un peu la jeune femme, mais sentit plus nettement la prise qu’elle avait sur sa main gauche, ainsi que sa petite main qui empoignait sa veste poru se maintenir debout : Adam orienta son regard vers elle peu après qu’Izzy lui demande confirmation d’une chose qu’elle semblait déjà savoir… s’il était new-yorkais ? quelle idée…

Je viens d’un peu plus loin à l’est… d’Irlande pour être exact… Je ne me suis jamais réellement adapté à cette ville de gens perpétuellement pressés, alors je crois qu’on peut effectivement dire que je ne suis pas new-yorkais… mais bel et bien déraciné depuis trop longtemps…

Aucune amertume dans son discours bien au contraire… Adam avait vécu quelques moments agréables de ce côté-ci de l’atlantique, mais « sa » terre resterait et demeurerait l’Irlande…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 30 Aoû - 13:46

(mirci mirci ^^)

À sa question sur sa boule de cristal Adam confirma qu'il valait en effet mieux mettre de côté cette histoire de "vente de futur" sous peine de voir sa boule de cristal réellement lui tourner le dos sans autre forme de procès...
Un léger rire s'echappa d'Izzy et le journaliste enchaîna alors sur ce que son métier apporté, ce qui en faisait tout l'intérêt d'ailleur et concluant finalement que malheureusement la violence faisait partie de ce qu'il voyait à longueur de journée sous des formes bien diverses...

Izzy de son côté cherchait tant bien que mal à rester digne un minimum, jurant tout ce qu'elle pouvait intérieurement contre ses cachets qui apparement ne servaient plus à rien...
Pas vraiment la force de répondre à ce que venait de lui dire Adam tant qu'elle descendait les marches de l'opéra, son attention semblait presque accaparée par ces deux dernières marches devant elle...
Izzy sentit alors la main d'Adam sur sa hanche la retenir un peu se sentant un instant comme un plus légère...
Un simple geste de cet inconnu et étrangement elle avait l'impression d'allait un peu mieux, parce que contrairement aux autres il ne la concidérait pas comme une infirme totale, il l'aidait en y mettant suffisament de recule pour ne pas qu'elle se sente un fardeau à elle même et aux autres...

Arrivés sur le trottoir Adam la "reposa" sur le sol mais la jeune femme n'en relacha pas sa main ou sa veste pour autant, sentant que si elle le faisait elle finirait par s'écrouler à terre... Donc ce soutient, aussi contrôlé soit-il, ne pouvait que lui être favorable, et sincèrement accepté...
Le jeune homme posa alors son regard sur elle, semblant avoir senti ses prises à elle se resserrer, mais ne relevant pas sans doute par respect pour elle. Il lui expliqua qu'il était né en Irlande et un sourire radieux pris un instant place sur son visage qui pour le moment restait encore légèrement douloureux, ou peut-être neutre mais réellement de façade

Vous êtes Irlandais ? Vraiment ? C'est amusant... Mon père l'était et moi même je suis née en Irlande ^^... je n'y ai pas beaucoup vécu mais j'ai toujours voulu y aller un jour, juste pour voir où il avait vécu ...

Adam précisa alors qu'il ne s'était jamais fait à New-York et qu'il se sentait plus déraciné qu'autre chose.
Une sensation que la mutante connaissait bien, déraciné de sa famille, parce que loin de sa mère et élevé par sa nourrice, déracinée dès sa naissance, parce que née en Irlande elle avait grandi à Londres, et déracinée de chez elle parce que justement en devenant cette danseuse surdouée, elle avait dû partir très vite de sa City bien aimée grouillante de monde et pourtant tellement différente... Et ce dernier point était définitif parce qu'avec sa blessure elle ne pouvait plus s'éloigner de New-York pour des raisons stupides de suivi médical et autres médecins "super-expérimentés"... Alors le sourire de la jeune femme s'effaça bien vite...

J'ai un peu de mal à me dire que j'appartiens à un endroit précis, surtout avec le mélange qui est le mien et avec les voyages que j'ai fait... Pourtant il y a cette sensation de perpétuellement chercher mes racines... Alors au final je crois que je ne comprend que trop bien ce dont vous parlez...

Izzy baissa un instant les yeux, rgardant la rue devant eux, qui semblait immense avant de voir ce dessiner l'angle dont le jeune homme avait parlé et où ils devaient se rendre pour déguster un simple café...
La jeune femme lui fit un petit signe de tête montrant qu'elle voulait se mettre en route, et de nouveau sa main tenant sa veste se resserra un peu plus...

Et sans vouloir être indiscrète, pourquoi ne pas retourner chez vous si vous vous sentez à ce point étranger à cette ville ?

Un moyen comme un autre de continuer à penser à autre qu'à cette douleur qui parcourait son genou pour remonter à sa hanche et glissait doucement vers son dos...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 30 Aoû - 19:37

Izzy demeurait agrippée à Adam du mieux qu’elle pouvait, et sans doute parce que le relâcher était au-dessus de ses forces et provoquerait une déconvenue de plus ou moins grande ampleur… Adam la vit sourire peu après qu’il ait avoué être natif d’Irlande – le côté douloureux de ce sourire se voyait comme le nez au milieu de la figure, mais mieux valait ne pas le lui faire remarquer sous peine de la vexer – et le mutant haussa un sourcil, l’air profondément intrigué lorsqu’elle lui demanda confirmation sur sa nationalité…

Un Irlandais de pure souche, issu de la campagne la plus profonde qui puisse exister sur cette île ^^

Pas faux dans le fond… Adam n’était pas né avec une cuiller en argent dans la bouche, et il avait particulièrement dû s’accrocher pour ne pas se laisser entraîner et tomber dans la violence, ou ce genre de choses… Heureusement, des parents aimants l’avaient sortis de cet orphelinat sordide…
Izzy expliqua finalement qu’elle était irlandaise de par son père, qu’elle était née là-bas, mais qu’elle n’avait malheureusement pas pu y demeurer bien longtemps…

Peutètre pourrez-vous remédier à ça et renouer avec vos racines, qui sait… et puis il vous reste encore pas mal d’années à vivre, demoiselle ; ce n’es pas comme si vous aviez 85 ans et que vous étiez en fin de vie ^^

Izzy expliqua finalement qu’elle ne savait pas vraiment à quelle terre elle appartenait, mais qu’elle comprenait malgré tout la sensation d’Adam d’avoir été déraciné totalement, d’être bien trop loin de sa terre et de l’endroit où il aurait dû rester…
La jeune femme lui demanda finalement pourquoi il n’était pas rentré « chez lui » si New York ne lui plaisait pas à ce point, et le sourire du mutant devint plus amusé, tandis qu’il raffermissait sa prise autour de la taille de la jeune fille, pour l’empêcher de trop se fatiguer maintenant qu’ils avaient commencé à marcher sur le trottoir, après un petit signe de tête fort poli qu’elle lui avait adressé…

Disons qu’un paquet de choses intéressantes se produisent de ce côté-ci du globe en particulier… L’Afrique m’a plu à une certaine époque… le Japon et l’Australie, aussi, mais pas au point de m’inciter à poser mes valises et à me chercher un poste stable… Peutètre même que j’avais besoin de me déraciner volontairement, pour voir le monde…

Comprenant bien vite qu’elle cherchait à s’occuper l’esprit pour ne plus penser à sa douleur, Adam décida d’engager plus loin la conversation…

Si mon instinct ne me trompe pas, vous avez dû vous expatrier avec la troupe du ballet de Londres… Vous pourriez très bien vous installer tranquillement en Irlande, maintenant que vous ne pouvez plus…

Adam s’interrompit de lui-même, souhaitant pour le coup se donner un paquet de gifles pour s’être montré aussi grossier sur ce coup-là… Bien sûr qu’elle aurait pu rentrer chez elle maintenant qu’elle ne pouvait plus danser, mais sans doute y avait-il quelque chose d’autre… un détail qui lui échappait…

C’était déplacé… je me demande même comment je peux me montrer aussi lourdau quelques fois…

Adam s’arrêta, faisant stopper Izzy avec lui devant une petite boulangerie… Le Stabuck’s était encore à quelques dizaines de mètres, mais il était fort probable qu’elle ne souhaite pas rester plus longtemps avec lui après cette indélicatesse… Adam baissa les yeux, cherchant à croiser le regard de la jeune femme, l’air un peu penaud pour le coup parce qu’il n’avait pas cherché intentionnellement à la blesser, contrairement à un paquet d’autres jeunes femmes de la famille des glues…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 30 Aoû - 20:28

Adam confirma qu'il était bel et bien Irlandais, venant de la campagne la plus "profonde" disait il et Izzy lui souria de façon un peu plus chaleureuse, en comprenant que toutes ces belles manières qu'il avait devaient être le résultat d'un travail acharné de sa part et d'une éducation qui aurait pu en faire palir plus d'un...
Adam lui expliqua alors qu'elle pourrait toujours finir par retrouver ses racines, parce que disait il elle n'avait pas 85 ans et qu'elle avait la vie devant elle... Pas faux en théorie mais en pratique ce n'était pas vraiment réalisable...

Si je veux être honnête avec mes racines, elles me pousseraient ensuite jusqu'en Egypte pour me rapprocher de ma mère... Et je crois que ce ne sera jamais faisable...

Adam l'entraina alors sur le chemin du café, retenant un peu plus la jeune mutante pour la soulager le plus possible et finalement un sourire particulièrement amusé se dessina sur son visage lorsqu'il expliqua qu'en réalité il s'était plus que probablement déraciné volotairement...
Izzy acquiesça simplement comprenant peut-être mieux que quiconque ce besoin dont il parlait...
Puis à son tour il questionna la mutante, lui précisant qu'elle pourrait très bien rentrer en Irlande et sa phrase resta comme suspendu lorsqu'il se rendit compte de lui même de la conclusion de cette dernière...

Izzy sentit alors le jeune homme s'arrêter et elle observa un instant le décors autour d'elle ne comprenant pas vraiment pour le coup ce qu'il se passait, du moins jusqu'à ce que son regard s'attarde sur Adam et cet air, presque enfantin ou coupable qu'il avait à cet instant, il lui expliqua alors que sa question était déplacée se demandant comment il avait pu être ainsi...

Izzy l'observa en silence, comprenant qu'au final il lui laissait le choix de rester ou de l'abandonner là... La petite main fine et étrangement chaude de la mutante délaissa finalement celle d'Adam et elle lui releva doucement la tête pour pouvoir le regarder droit dans les yeux...

Votre question était naturelle, je ne la prend absolument pas mal, alors ne vous sentez pas ainsi confus, parce que je m'en voudrai terriblement...Vous savez je me suis faite à cette situation et je ne fond plus en larmes dès qu'on évoque le sujet alors...

Un sourire rassurant se dessina sur fond de frimousse adorable qui la caractérisait tant...

Que diriez vous d'un croissant pour accompagner le café ? On se rapprocherait ainsi du petit déjeuner amélioré ^^

Une façon comme une autre de prouver qu'elle ne lui en voulait pas outre mesure... Même si au final elle était loin de ne pas souffrir ou de ne pas pleurer à l'évocation de cet accident... Elle était ainsi, ne disait rien, ravalait tout comme un mauvais caché à faire passer et tentait d'oublier le tout le plus vite possible sous peine de ne pas être en état de se battre davantages...
En attendant qu'il décide de la suite de lui même Izzy se décida malgré tout de lui expliquer pourquoi elle était restée à New-York...

Ma chute a provoqué de graves lésions...

Sa voix se fit alors plus lointaine et sa main relacha le visage d'Adam, avant qu'à son tour elle ne baisse les yeux...

Pas seulement à mon genou mais aussi à ma colone vertébrale, chuter d'une scène en plein saut ce n'est pas ce qu'il ya de mieux ^^

Une ironie de façade parce que pour le coup elle devait réellement se retenir de hurler de douleur ou de s'effondrer contre le journaliste...

Quoiqu'il en soit, le plus grand spécialiste se trouve ici à New-York, et sans lui et ses précieux médicaments il paraît que je serai dans un état pire que celui dans lequel vous m'avez trouvé...
Voila pourquoi je ne partirai pas de New-York pour l'Irlande paternelle ou l'Egypte maternelle...


Izzy releva ses yeux vers lui continuant de sourire malgré tout avant de tirer légèrement sur son bras ccomme une enfant qui voudrait s'acheter un paquet de bonbons dans cette boulangerie...

En tout cas je suis condamnée à rester à New-York... Je ne pourrai même pas revoir ma Londres bien-aimée ^^

Sa main se reposa instinctivement dans celle d'Adam pour se soutenir à nouveau, attendant la suite, et la décision de ce dernier
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 0:00

Izzy adressa un sourire carrément plus chaleureux à Adam peu après qu'il ait révélé être originaire de la campagne profonde, et le mutant sourit à son tour, écoutant la jeune femme évoquer l'Egypte à propos de ses racines véritables...

Un pays magnifique, si on fait on fait abstraction du côté attrape-touriste des voyages organisés et des serpents dans les tentes ^^
La population ets véritablement très accueillante... du moins dans mes souvenirs c'était le cas...


Un bref voyage avec ses parents pour inaugurer la nouvelle aile du musée du Caire qi avait été ouverte en 1991. Adam avait été du voyage, et le pays lui avait énormément plu...
Izzy conclut qu'un tel voyage sur les traces des racines de sa mère ne serait jamais faisable, et Adam lui adressa un regard interrogateur, l'air intrigué par son soudain fatalisme...

Rien n'est impossible, demoiselle... juste parce que tout est plus ou moins faisable, à condition de s'en donner les moyens ^^

Dit avec un sourire aussi adorable, cette parcelle de pure morale paternelle devenait de suite plsu attrayante... Bon, dans sa jeunesse, Adam avait pas mal été barbé par cette devise entendue à chaque fois qu'il prétendait être tombé sur quelque chose d'impossible à réaliser, mais au final, il l'avait plutôt bien adoptée... en fait, c'était même l'histoire de sa vie, de surmonter les impossibilités...

La petite main d'Izzy releva le menton d'Adam quelques secondes après sa boulette, et elle lui assura ne plus fondre en larmes à chaque fois que quelqu'un lui remémorait la chose... pourtant, quelque chose indiquait à Adam qu'elle était loin d'être aussi forte que ce qu'elle laissait croire... son pouvoir, certainement...

Peutètre, mais c'était effroyablement grossier de ma part... Je crains que cette ville ne déteigne davantage sur moi que ce que je croyais...

Adam esquissa un léger sourire ne réponse au sourire adorable que lui adressait Izzy, te le mutant se fendit d'une courbette qui attira les regards des passants sur lui, avant de déposer un baiser sur le dos de la main de la jeune femme qu'il avait offensée...

Si un croissant vous tente, je me sens à présent obligé d'aller en quérir un...

Pas contraint pour deux sous, mais juste parce que cela lui faisait plaisir... mais aussi et surtout poru se faire pardonner de l'impolitesse de sa question...
Izzy lui expliqua finalement les raisons de son non-départ de New York, et Adam acquiesça, trouvant ses explications encore plus tristes que ce qui avait pu lui arriver suite à cet accident... rester ici, dans cette ville qu'elle n'appréciait pas particulièrement... loin de son chez elle ou de là où elle souhaiterait pourtant chercher des traces de ses origines maternelles...

Le trait d'ironie d'Izzy ne dupa pas Adam, qui était trop habitué à rencontrer des gens faux de A à Z dans le cadre de ses articles... Izzy n'était pas de ceux-là, elle tentait simplement de sissimuler sa douleur à un inconnu... Adam la sentit tirer sur son bras avec l'air de vouloir bouger de ce trottoir pour entrer dans la boulangerie, et le mutant se replaça à ses côtés, lui offrant de nouveau son bras avant de pousseer la porte de la boulangerie bondée de monde... bon, au moins ça indiquait que les patisseries étaient bonnes ^^

Adam se fraya un chemin entre les différentes personnes à la recherche de monnaie qui n'étaient pas encore en train de faire la queue, et mena Izzy jusque derrière une petite mamie accompagnée d'un petit garçon blond comme les blés... Adam baissa les yeux ne direction d'Izzy, qui était nettement plus petite que lui, et jeta ensuite un oeil à la vitrine à leur droite pour voir s'il restait encore des croissants. Un homme large d'épaule à l'allure de boxeur quitta la queue, l'air exaspéré par l'attente, et bouscula Izzy, s'éloignant sans s'excuser ou s'arrêter pour voir si elle allait bien. Adam la retint un peu plus fermement, ne souhaitant pas qu'elle tombe, et hella (mdrr, jkiffe ce verbe ^^) le malotru...

Force est de constater que là d'où vous venez, le niveau de galanterie est inversement proportionnel au nombre de citoyens pro-Démocrates du pays...

Qu'est-ce t'as l'intello? Tu cherches les embrouilles...?

Un QI d'australopithèque... alors là, ils étaient mal barrés...

Vous venez de bousculer une jeune femme, il me semble...

Me semble pas t'avoir bousculé(e) pourtant...

Un sourire un brin moqueur étira les lèvres d'Adam, qui orienta son regard vers Izzy, puis sur le type abruti...

Présenter des excuses serait sans doute plus rapide que de polémiquer jusqu'à demain matin...

Ouais bah si tu veux que je bouscule ta copine, tu me la déposes chez moi et jla bousculerais toute la nuit... et là jpeux tassurer qu'elle envisagera même pas que je présente des excuses tellement elle aura apprécié la chose... Hein poupée?

La petite mamie boucha les oreilles du petit garçon, l'air outrée par le discours de l'homme qui se tenait près d'elle... Le type paraissait carrément sûr de lui... en temps normal, Adam lui aurait fait sauter quelques dents, mais étant donné qu'il s'adressait à Izzy directement, mieux valait qu'elle le remette à sa place avant...
Pour le déchaussage de dents, Adam s'en occuperait après, c'était franchement pas un problème...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 0:57

Adam évoqua brievemet l'Egypte et rien qu'à la façon dont il en parlait Izzy pouvait sentir qu'il y avait été, qu'il ne sortait pas un discour lu dans un de ces magazines de voyage et une pointe d'envie pu se lire dans son regard, celle de pouvoir de nouveau voyager comme elle avait pu le faire avec sa compagnie, traversant l'Europe d'ouest en est, allant jusqu'en Russie... Certes cela ne l'avait pas ammené jusqu'en Egypte mais au moins elle ne restait pas dans un pays qui ne la touchait pas plus que ça...
Face aux regrets exprimés par la jeune femme le journaliste lui précisa que rien n'était impossible tant que l'on s'en donnait les moyens et le regard d'Izzy lâcha celui d'Adam pour se baisser sur son genou avant de relever le menton d'Adam suite à sa maladresse et il s'excusa à nouveau ajoutant que la ville commençait un peu trop à déteindre sur lui...

À trop vivre avec les autres il nous arrive parfois d'oublier qui nous sommes c'est une réaction humaine, rien de plus...

Finalement il s'inclina légèrement devant elle, baisant sa main après lui avoir dédié un petit sourire, et précisa que maintenant il lui était redevable d'un croissant en paiement de l'offense qu'elle avait subit et Izzy hocha la tête de façon très... aristocrate, mais gardant ce côté amusé malgré tout.
Ainsi il la fit entrer dans la boulangerie qui n'avait de cesse d'attirer la jeune femme et n'ajouta rien à ses explications, ce qu'interieurement elle remercia parce que son mensonge n'aurait pas tenu la route longtemps et elle aurait fini par pleurer comme une madeleine...

Une fois entrés et toujours suspendu au bras d'Adam, Izzy se laissa guider jusqu'à la file et observa avec un regard presqu'enfantin la vitrine tant convoitée.
Des traits qu'elle n'avait que rarement vu l'énergie que demandait le camouflage de sa douleur, mais au moins on pouvait largement dicerner le naturel qui passait par ses yeux noisettes...
Malheureusement pour la jeune femme ils ne restèrent pas sur son visage bien longtemps, bousculée par un espèce de boxeur primaire, Izzy n'eu que le temps de se retenir au bras d'Adam, pour éviter de faire partir son genou dans une position qui n'aurait pas été sans conséquence...
Elle sentit alors la prise du journaliste se reserrer sur elle et la ballerine se redressa cherchant à nouveau à masquer la douleur que ce simple mouvement avait provoqué...

Le jeune homme tenta de prendre sa défense et d'obtenir des excuses en bonne et dûe forme mais il n'eu pas l'effet escompté et Izzy observa un instant le boxeur sans un mot, jetant un coup d'oeil rapide à Adam et aucune expression ne défila sur son visage à la dernière reflexion de cet homme qui franchement dépassait le quota d'imbécilité toléré par la jeune femme...

Vous voulez me "bousculer ?" Vous plaisantez là n'est-ce pas ? À vous entendre votre cerveau ne doit pas dépasser la taille de celui d'une huitre, ce qui d'office vous retire de la liste des possibles et même si vous êtiez le dernier sur cette terre. Quant à votre capacité à me satisfaire permettez là encore que j'en doute, à force de se gaver de stéroïdes il parait que l'on en devient... impuissant...

Bizzarement rien ne se lisait sur ses traits, trop habitués aux façades, elle pouvait sortir ses phrases sans laisser entrevoir la moindre douleur, la moindre larme alors qu'à cet instant elle aurait donné tout ce qu'elle avait pour que quelqu'un lui apporte une chaise ou qu'on l'emmène loin d'ici pour aller boire cette tasse de café qui commençait sérieusement à lui faire envie....

Donc si j'en juge votre carrure, votre besoin de vous prendre pour Dieu tout puissant, et la façon dont vous espérer vous occupper de mon cas, je dirai que le votre en matière de satisfaction reléverait du niveau 0...

Seule signe de ce qu'elle ressentait, de cette douleur qui se réveillait au fur et à mesure et notament à cause de cette bousculade ? La main d'Izzy qui lentement se crispe sur le bras d'Adam, comme pour tenir debout face à ce porc, et lui prouvait qu'elle n'était pas une "poupée" sans défense...

Maintenant si vous espérez vous en resservir un jour je vous conseil de dégager avant que je reduise le tout en une petite noix que je vous ferai avaler...

Pas sûr que son état lui permette mais bon, ça commençait à être un calvaire cette ville et ces hommes qui se croyaient les maîtres du monde et en plus le faisaient sans aucune classe...
Le regard de la jeune femme ne lacha pas celui du boxeur, mais au fond elle espérait qu'il n'allait pas s'attarder sous peine de s'écrouler contre Adam de manière peu élégante et surtout incontrôlée... Alors comme un lien qui lui permettrait de rester encore un peu sur pieds sa main serra un peu plus le bras d'Adam, tandis que son regard se faisait de plus en plus assassin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 14:17

Izzy expliqua qu'à force de cotoyer une certaien catégorie de personnes - les mal-élevés entre autre - on finissait inévitablement par adopter certains de leurs travers... Bon, dans un sens c'était rassurant de voir qu'elle ne le prenait pas mal, mais Adam restait malgré tout un peu gêné de s'être montré commun aux newyorkais de pure souche, curieux, irrespectueux, et ignorant des règles de courtoisie enseignées par ses parents britanniques...

Ce n'est pas une raison malgré tout... j'espère en plus déraper de la sorte... C'était effroyablement grossier de ma part...

Son regard d'un noir un peu étrange restait accroché à celui d'Izzy, restant attentif aux variations de celui de la jeune femme, signifiant ainsi qu'un simple regard suffirait à le congédier et qu'il ne ferait pas d'histoires...

Izzy chancella de manière inquiétante à la suite de la bousculade, et Adam sut qu'il avait bien fait de la retenir... elle se serait sans doute retrouvée à terre dans le cas contraire et aurait eu bien plsu mal que ce qu'il parvenait à lire sur son visage... Peutètre son contact l'empêchait-elle de dissimuler parfaitement ce qu'elle ressentait à ce moment précis, et les paroles balancées avec le plus grand calme par la jeune fille arrachèrent un sourire amusé à Adam tandis que le gros costaud devenait rouge vénèr...
Le type se tourna vers Adam, l'air pas spécialement enchanté qu'il trouve ça drôle...

C'est toi qui apprends à ta meuf à être aussi grossière?

Du tout... si vraiment vous voulez une réponse riche en grossièreté, je pense pouvoir m'en charger seul... Pour le moment, il me sembla que la demoiselle s'est montrée polie et patiente à votre égard...

Ouais... jte conseille de lui apprendre à fermer sa gue*le, parsk'il pourrait lui arriver des bricoles, surtout si elle traine seule dans le quartier...

Le type orienta de nouveau son regard vers Izzy, tentant de ne pas se montrer trop affecté par la moquerie qu'elle lui avait adressée à propos de sa virilité...

... hein ma belle?

Sa grosse main se tendit, prenant la direction du postérieur d'Izzy... Adam vit la grosse brute amorcer sa manoeuvre, espérant de toutes ses forces qu'il s'arrêterait là, mais apparemment, ce n'était pas dans les cordes de cet abruti... Le type tripota gaiement Izzy, affichant un sourire digne d'un pervers en liberté, et Adam repoussa sa grosse main d'un mouvement de bras, se plaçant de manière à protéger Izzy d'un éventuel coup...

Il ne me semble pas qu'elle vous ait autorisé à exercer un contact aussi approfondi... Vous n'êtes pas dans une maison de passe...

Ah ouais? pourtant à la regarder, elle demande que ça...

Adam secoua la tête, levant les yeux vers le type légèrement plus grand que lui malgré son mètre 90...

Peutètre est-ce par pitié... à vous voir vous, il y a de quoi se demander si vous avez déjà pu toucher une femme un jour sans avoir à la payer pour qu'elle vous laisse faire...

Le type devint rouge brique, l'air sur le point de faire une connerie. Son poing se serra, et s'abatit avec une rapidité déconcertante sur Adam, lui infligeant une douleur suffisament importante pour l'inciter à reculer, entrainant Izzy un peu plus loin pour éviter qu'elle ne reste trop près de cette brute. Adam se massa douloureusement la machoire, essuyant le filet de sang qui s'échappait aux commissures de ses lèvres, et s'adressa de nouveau à la brute, tandis que la boulangère composait le 911...

Poursuivre dehors me paraît être plus judicieux... aussi bien pour vous que pour les propriétaires des lieux...

La grosse brute jeta un oeil à la boulangère, qui restait immobile, le regard fixé sur les deux clients potentiels et le téléphone à la main... La brute décida de sortir, et bouscula Adam au passage avant de grogner à son intention...

T'as pas intérêt de te tirer par l'arrière... parske là jte jure que jlui fais sa fête à ta p*te...

Adam acquiesça en silence, reportant son regard sur Izzy, qui paraissait toujours autant souffrir...

Je règle ça et je vous offre ce croissant que vous aurez décidément bien mérité...

Adam s'approcha davantage d'elle, la soulevant avec précautions pour finalement la percher sur le comptoir de manière à ce qu'elle ne chancelle pas, ou qu'elle ne tente pas de forcer sur sa jambe pour le rejoindre au-dehors...

... en attendant, vous m'attendez sagement ici...

Adam se débarassa de son manteau et le plaça sur les épaules de la jeune femme, restant vêtu de sa chemise noire et de son jean... mieux valait qu'elle ne fasse pas de malaise...
La petite mamie continuait d'observer Adam, se demandant s'il restait encore beaucoup d'hommes à ce point attachés à l'Honneur avec un grand H dans le monde... Adam la salua d'un mouvement de tête et quitta la boulangerie après s'être assuré qu'Izzy n'avait rien tenté pour se relever...

Le colosse attendait devant la boulangerie, frappant ses deux poings massifs l'un contre l'autre... Quelques badauds s'étaient rassemblés, et une foule de commentaires navrants accueillirent Adam lorsqu'il sortit... Il n'était pourtant pas du genre gringalet, mais les spectateurs ne le donnaient pas gagnant pour deux sous... Quelques-uns eurent l'idée de prendre les paris, un peu à la manière des gosses dans une cour de récré qui parieraient des billes, sauf que là, ils pariaient de l'argent...

Adam déboutonna les boutons des manches de sa chemis,e prenant son temps pour les relever de manière convenable... On ne rétablissait pas l'honneur d'une dame n'importe comment; son père le lui avait répété une bonne centaine de fois...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 19:25

À la remarque d'Izzy Adam conclua que même si cela pouvait expliquer certaines choses, le fait de cotoyer les autres ne justifiait pas son comportement et la jeune femme leva les yeux dans sa direction...

À vous voir je suis certaine que cela ne se reproduira pas, je vous fais confiance...

Les yeux d'Adam semblèrent plonger dans ceux d'Izzy, comme attendant un ordre quelconque et la jeune femme se contenta de lui sourire prouvant qu'elle ne voulait nullement qu'il la laissa là seule... Et tout deux entrèrent dans la boulangerie où la situation ne fit que s'empirer, Adam repris à nouveau sa défense quand le boxeur sembla particulièrement touché par l'attaque qu'avait clairemen lancé Izzy sur sa capacité à la satisfaire... Adam précisa qu'elle avait été on ne peut plus patiente avec lui et polie, ajoutant que si il avait envie de lui balancer une phrase emplit d'insultes il ne passerait pas par elle mais le ferait seul...

Doucement et de façon imperceptible pour ledît lourdau Izzy resserra sa prise sur le bras du journaliste, cherchant à se maintenir debout et digne encore un peu...
Son regard se fit encore plus assassin lorsque le boxeur lui conseilla d'apprendre à se taire sous peine de voir des "bricoles" lui arriver

Essayez pour voir il faudrait déjà que vous arriviez à me trouver...

Izzy vit alors la main de l'homme ammorcer un mouvement et soudain la senti se poser sur elle et à un endroit pas franchement...élégant... Prête à lui en décoller une pour avoir oser poser sa main sur elle, la jeune femme vit Adam se planter devant elle, l'empêchant ainsi de la toucher davantage et précisant qu'il n'avait nullement était invité à quoique ce soit et Izzy reposa sa main sur le bras d'Adam restant légèrement derrière lui et elle ne pu que reculer légèrement lorsque le jeune Irlandais se pris un poing en plein visage...

Le journaliste la fit reculer de quelques pas pour la mettre à l'abris de cet immonde personnage, passant sa main sur ses lèvres afin d'essuyer le sang qui s'échappait de la commissure...

Adam... laissez le ça n'apportera rien, et je ne veux pas que vous vous fassiez mal... Ce que vous faîtes est louable mais...

Ses doigts fins glissèrent près de ses lèvres l'aidant à balayer les traces du coup qu'il s'était pris un peu par sa faute et Adam précisa qu'il allait régler la chose avant de lui offrir le croissant qu'elle méritait...

Mais...

Pas le temps de répondre quoique ce soit qu'elle se trouvait assise sur le comptoir de la boulangerie, moyen probablement pour le journaliste de s'assurer qu'elle ne prendrait pas le rique de la suivre, et qu'il lui demandait de ne pas bouger en l'attendant sagement là...

Adam...

Le jeune homme posa son manteau sur ses petites épaules s'assurant ainsi sûrement qu'elle n'aurait pas froid ou quelque chose dans ce goût là... sortant au lieu qu'il avait indiqué à ce boxeur de malheur. Izzy baissa alors les yeux comprenant que le convaincre de ne pas y aller ne fonctionnerait pas et elle se contenta de retenir un instant son bras semblant soudainement pareil à une petite fille apeurée par la suite...

Faîtes attention à vous... Je ne suis pas en état de vous conduire aux urgences ou de vous ramasser à la petite cuillère...

À peine avait il avancé de quelques pas sous les yeux médusaient de la petite grand mère et de son petit fils qu'Izzy l'appela à nouveau, esquissant un sourire un peu gênée de voir que l'on pouvait agir de la sorte pour elle...

Adam... Merci...

Ouais parce qu'en plus de lui avoir ramené son sac, de lui offrir un café ET un croissant, de s'être pris un poing pour elle, il allait maintenant "rétablir son honneur" en se battant pour elle... Autant dire qu'il était unique dans son genre...
Une fois Adam hors de son champs de vision,Izzy commença à fulminer assise sur son comptoir dont elle se savait incappable de descendre...

La boulangère lui souria l'air de ne pas comprendre et Izzy haussa légèrement les épaules avant d'expliquer plus ou moins le pourquoi de la chose...

Blessée... Je peux pas descendre et il le sait PARFAITEMENT ><

Comme si Adam pouvait encore l'entendre alors qu'une foule l'entourait déjà et le petit garçon ria légèrement tandis Izzy baissa les yeux pour le voir...

Je veux bien t'aider moi si tu veux ^^

C'est adorable de ta part mais je crois que je risquerai de te faire mal, et ce serait franchement peu reconnaissant...

Vous voulez descendre malgré tout ?

Je ne vais pas le laisser faire et rester ainsi sans broncher >< Je ne suis pas d'accord ><

Attendez je vous aide...

Le boulanger était sorti de ses fours avec la ferme attention d'aller calmer ce remu ménage... Il fit donc le tour du comptoir et Izzy posa ses deux mains sur ses épaules se laissant glisser avant de se retenir sur la vitrine...

Merci

Une fois au sol Izzy se rendit avec plus de mal vers la porte d'entrée, se retenant pour éviter de tomber... Arrivée à mi-parcour de ce qui pourtant ne représentait pas un chemin gigantesque non-plus Izzy s'arrêta semblant ne pas aller très bien...

Ras le bol...

L'enfant revint alors à la charge et pris la main d'Izzy l'aidant à se diriger vers la porte, où quelques babdeaux continuaient de lui boucher la vue, parce que trop petite pour voir quoique ce soit... Et la mutante se retint à l'encadrement de la porte pour éviter de s'éffondrer... L'enfant retourna vers sa grand-mère semblant fier d'avoir eu un comportement exemplaire, laissant Izzy seule s'inquièter pour la suite et Adam...

Voila pourquoi je hais New-York
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 20:42

Izzy ne sembla nullement impressionnée par la menace du boxeur, et répliqua même avec une lueur certaine de provocation que pour lui faire sa fête, il faudrait déjà qu’il puisse la trouver… Impossible pour Adam de sourire davantage en observant l’air vénèr du malotru, parce qu’il venait de lui enfoncer son poing en pleine figure : Adam entraîna Izzy un peu plus loin, la sentant s’agripper davantage à lui. Une sensation étrange lui fit presque oublier la douleur… une main douce qui glissait sur ses lèvres, chassant le sang que le lourdaud avait fait couler… Izzy lui demanda finalement de laisser tomber l’affaire même si elle trouvait ce qu’il faisait complètement louable comme elle disait, mais essayer de dissuader Adam de faire quelque chose était un peu comme batailler contre un moulin à vent…

Demoiselle, il est absolument hors de question de laisser passer cet affront… peutètre perdrais-je une ou deux dents, mais ce malappris comprendra bien vite son erreur…

La tirade sur le croissant semblait avoir quelque peu troublé la jeune femme, et elle laissa à nouveau glisser ses doigts près de la mâchoire douloureuse d’Adam, chassant encore un peu de sang…
Peu après l’avoir déposée sur le comptoir, Adam coupa cours aux protestations d’Izzy en posant son index sur ses lèvres, lui imposant ainsi le silence pour mieux déposer son manteau sur ses épaules… si ça tournait au vinaigre… enfin non, ça ne tournerait pas au vinaigre, Adam était un grand garçon…

Izzy retint son bras quelques secondes avant que le mutante ne songe à s’éloigner, et Adam s’immobilisa. Elle lui demanda finalement de faire attention, l’air particulièrement apeurée tout à coup, expliquant qu’elle n’était pas en état de le ramasser à la petite cuiller ou de le conduire aux urgences… Un sourire amusé étira les lèvres du britannique, qui lui fit relâcher doucement son bras, ne la quittant pas du regard…

La petite cuiller ne sera pas nécessaires… mais pour les urgences, je pense que mon portable devrait vous permettre de leur donner suffisamment d’avance au cas où…

Ouais parske contre une armoire à glace, fallait quand même pas trop espérer qu’il ressorte sans heurts… au pire, appeler la police était peutètre une meilleure idée, et la boulangère s’en était déjà chargée…

En attendant, vous ne bougez pas…

Adam s’éloigna finalement, entendant Izzy le remercier peu avant qu’il ne franchisse la porte de la boulangerie… pas spécialement besoin de remerciements puisque pour lui son comportement était naturel, mais dans un sens, cela était plutôt agréable…

Le voyou commençait à s’impatienter tandis qu’Adam continuait de remonter ses manches avec le plus grand calme… l’idée de se prendre une raclée lui avait bien effleuré l’esprit, mais pour le moment ce n’était pas ce qui importait le plus… et puis des raclées, il s’en était pris un paquet, et ce ne serait pas pure que le passage à tabac de l’année d’avant… alors bon…

Ramène toi, maintenant… ya pu ta meuf pour servir de protection…

Il était clair que le boxeur se la jouait « gros dur », galvanisé par la foule qui l’encourageait… Adam ballada son regard sur les idiots massés dans le coin, et il constata avec une légère exaspération que ce n’étaient pas des jeunes en skate-boards qui souhaitaient assister à la scène, mais bien des hommes d’affaire sur le point de rejoindre leurs bureaux dans Manhattan…
Adam acquiesça en silence, relevant ses poings devant lui pour se mettre en garde… le premier assaut ne tarderait pas vu comme son adversaire s’excitait tout seul pour trois fois rien…

Le boxeur chargea finalement ne hurlant comme un dément, et Adam l’esquiva de justesse, parant un peu à l’arrache le coup de pied qui suivit : le britannique roula sur le côté et se redressa avec souplesse, remerciant intérieurement son père de lui avoir enseigné la plupart des trucs qui lui avaient permis de survivre… Le boxeur chargea à nouveau et Adam manqua de rapidité cette fois pour l’éviter, si bien qu’il se ramassa un poing en plein estomac. Le choc le secoua, parce que mine de rien, son adversaire était suffisamment musclé pour lui faire regretter d’être venu au monde. Le mutant chancela, tandis que son adversaire enchaînait avec un coup de pied toujours au même endroit, faisant chuter Adam en arrière… Pas un boxeur, mais peutètre bien un catcheur…

Adam avait le souffle coupé et tentait à présent de rassembler quelques forces pour se relever. Le boxeur/catcheur se laissa emporter, et tout fier d’avoir mis Adam à terre, se jeta royalement sur lui, tout à fait à la manière de Hulk Hogan lorsqu’il se trouvait sur un ring… Adam roula, l’esquivant de peu en quittant un peu brutalement le trottoir pour finir sur le bord de la chaussée, forçant quelques badauds à reculer. Le seul truc non prévu au programme était l’atterrissage du bourrin sur la bordure de trottoir, et un craquement sinistre retentit lorsqu’il heurta le sol… Adam profita de ce moment de répit pour se relever avec difficultés, une main posée à l’endroit où se formerait sans nul doute un hématome de la taille d’une entrecôte… Son adversaire était au sol à présent, et tentait de se relever malgré ce qu’il venait de se fissurer…
Adam tenta de reprendre son souffle, et se redressa lorsque le boxeur se releva et s’avança de nouveau vers lui, l’air encore plus vénèr qu’auparavant, mais une expression de profonde douleur peinte sur le visage…

J’te conseille de te tirer vite fait avant que je ne m’énerve…

Dernière tentative d’intimidation, ce qui indiquait que 1° il arrivait à cours d’attaques potables, 2° il arrivait à cours de phrases potables, ou 3° il était réellement blessé mais souhaitait que ce soit Adam qui se tire le premier, histoire de conserver sa réputation et ne pas passer pour une lavette…
Un sourire moqueur mais douloureux étira les lèvres d’Adam, et il se remit ne garde, faisant protester son abdomen endolori par les coups de l’autre abruti… Le colosse se jeta à nouveau sur Adam, mais de manière moins efficace cette fois, parce que l’une de ses jambes semblait lui poser problème. Adam se déplaçait continuellement de manière à le fatiguer le plus possible, et il repéra bien vite Izzy, adossée contre la porte de la boulangerie… têtue comme pas permis, elle avait trouvé le moyen de descendre du perchoir sensé assurer à Adam qu’elle ne risquerait rien en le suivant… Le programme allait légèrement changer maintenant qu’elle était là…

De longues minutes d’empoignades suivirent, et après s’être attaqué à de nombreuses reprises au genou de la jambe blessée du boxeur – en essuyant pas mal de coups au passage, autant le dire de suite – Adam finit par arracher un léger cri de douleur au colosse. La brute tituba longuement, et Adam se débrouilla pour le faire aller exactement là où il le voulait : l’homme fendit la foule avec difficulté après avoir été acculé dans un coin de l’arène humaine par Adam, et il se retrouva bientôt face à Izzy, le visage en sang, le genou dans le même état et la démarche incertaine. Adam joua des coudes et poussa un peu brutalement certains abrutis qui refusaient de perdre l’argent de leurs paris, et un dernier coup dans la jambe valide fut donné : le colosse chancela sur sa jambe blessée avant de s’effondrer devant Izzy dans un fracas pas possible. Il sse retourna sur le dos, et aperçut d’abord le visage de celle qu’il avait importunée, puis le pied d’Adam, qui se posa finalement sur sa gorge, compressant sa trachée de manière à le maintenir en respect…

Je crois que vous devez des excuses à la demoiselle…

Adam haletait toujours, franchement mal en point, mais quelque part heureux de voir que ses valeurs un peu vieillottes lui avaient permis de terrasser une brute épaisse…

Va te faire… fo*tre…

Le colosse haletait aussi, gêné dans sa respiration par le pied qu’Adam utilisait pour le maintenir au sol… Adam augmenta la pression de son pied, le gênant davantage, et se penchant un peu plus au-dessus de lui…

Je crains que votre réponse ne soit pas tout à fait celle escomptée…

Le type commença finalement à suffoquer, et sa lâcheté le poussa finalement à obéir, parce que mourir était indigne de quelqu’un comme lui…

J’mexcuse…

Grande première pour ce lourdeau apparemment, parce que la formulation n’était pas correcte… mais l’essentiel y était… Adam libéra la gorge du type et la foule commença à se disperser, pas spécialement satisfaite que le jeune premier ait terrassé la brute… mais bon…
Adam enjamba le corps du boxeur, le laissant se dém*rder seul pour se relever, et il s’inclina devant Izzy un peu à la manière d’un chevalier ayant accepté de risquer sa vie en tant que champion d’une dame dans un tournoi… Une sirène de police retentit finalement, achevant de disperser les badauds, et un homme énorme et super rougeaud jaillit hors de la voiture de patrouille, laissant un simple officier garer la voiture convenablement… L’homme s’avança jusqu’à Adam, l’air flippé de le voir ici…

Towers… me dit pas que c’est ENCORE toi qui a fait du grabuge…

Clifford… est-ce que tu crois que si un jour ta cache à bière sous ton bureau se fait cambrioler ça sera de ma faute parce que je serais en train de bavarder avec tes collègues ?

Un sourire un peu figé étirait les lèvres du mutant, parske mine de rien, il dérouillait, et quelque chose de pas triste ><

Donc le sang que tu as sur toi… ça t’a malencontreusement giclé dessus…

Le ton employé indiquait que le policier n’était pas dupe, mais alors pas du tout… Adam adressa un sourire amusé à Izzy, s’assurant par la même occasion qu’elle ne s’effondrerait pas sans prévenir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Lun 10 Sep - 22:52

Malgré l'insistance d'Izzy Adam ne sembla pas convaincu ni décidé à changer d'avis sur ce qu'il allait faire subir à ce porc mal élevé... Et lorsqu'elle tenta à nouveau de le convaincre de laisser tomber l'index du journaliste se posa sur ses lèvres lui imposant le silence par la même occasion... Et Izzy n'ajouta rien pendant un bref moment. Adam lui expliqua qu'il ne serait pas utile pour elle de le ramasser et qu'au pire il y aurait toujours son portable et la ballerine murmura comme une enfant...

Ce n'est pas drôle Adam...

Parce qu'à l'écouter elle avait l'impression qu'il s'essayait à un léger très d'humour pour la rassurer, à moins qu'il soit le plus sérieux du monde et là ça en devenait presque effrayant... Adam la laissa perché sur le comptoir après qu'elle l'ait remercié. Seul quelques éclats de voix lui parvinrent et le temps qu'elle arrive jusqu'à la foule le combat entre Adam et le balourd était déjà lancé...
Izzy s'appuya contre la porte demeurée ouverte et elle se laissa un instant glisser tant la douleur devenait forte et plutôt incontrôlable...

Puis au bout de quelques minutes son regard croisa à nouveau celui d'Adam, et la jeune femme se redressa voulant lui prouver qu'elle allait bien malgré tout...La foule laissa place au lourdaud qui se retrouva face à elle en quelques minutes alors que le journaliste le faisait tomber à terre... L'homme se retourna s'allongeant sur le dos tandis qu'Izzy s'était appuyé e sur la porte pour se redresser totalement lançant un regard indéchiffrable à cet homme étendu là...

Adam haletant plaça son pied sur sa gorge réclamant les excuses dûes à la ballerine et le boxeur l'envoya proprement et simplement ch*er... Adam appuya sur sa gorge et Izzy fronça les sourcils souhaitant au plus profond d'elle même qu'il souffre au plus haut point lorsqu'elle voyait l'état dans lequel était le britannique... Ce dernier insista un peu plus en appuyant sur sa trachée et les excuses se firent entendre... Adam passa outre le "corps" du boxeur , qui se releva avec difficultés et le journaliste s'inclina devant elle tandis qu'Izzy reposait doucement sa main sur son visage blessé

Ce que vous avez fait... Je crois que plus personne n'aurait agit de la sorte alors même je vous entend déjà me dire que c'est inutile... : Merci

À peine le temps de dire quoique ce soit qu'un homme s'approchait demandant en interpelant Adam si il était encore responsable de ça et le journaliste le renvoya dans ses 22 mètres en lui demandant si il n'allait pas l'accusé de tous les mots de la Terre en plus...Pas certaine de la façon dont elle devait interprêter la chose Izzy garda le silence, restant légèrement en retrait...
Un sourire amusé fut dédié à Izzy et la jeune femme avança d'un pas se plaçant plus en évidence et aux côtés d'Adam au prix d'un effort surhumain...

Je crains que ce ne soit ma faute monsieur...

Elle n'allait pas en plus le laisser porter le chapeau ça aurait été le pompon ><

Cet homme là-bas à cru que j'étais un terrain de jeu en libre service et Adam... Mr Towers a simplement pris ma défense... J'avoue ne pas avoir pensé que les choses iraient en empirant... Pardonnez ce qu'il vient de se passer...

Autant essayé de faire en sorte que cela finisse pour le mieux possible et le plus vite possible, afin qu'elle se charge de soigner au moins ses blessures et avant qu'elle ne s'écroule au sol, ce qui n'était pas loin de lui arriver....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mar 11 Sep - 12:41

La plaisanterie n'avait pas été au goût d'Izzy parce qu'elle avait objecté que ce dont Adam parlait avec autant de désinvolture n'était absolument pas drôle... lui trouvait ça plutôt pas mal, mais après tout, les goûts et les couleurs ne se discutaient pas...

Après avoir mis à terre le gros lourdeau, Adam l'enjamba et s'inclian devant Izzy. Il avait obtenu les excuses qu'elle avait parfaitement eu le droit de réclamer, et Adam sentit ses mains glisser sur son visage légèrement (doux euphémisme) tuméfié... Le mutant lui adressa un sourire radieux, sentant les msucles douloureux de sa machoire protester, et il se redressa finalement, peu après qu'Izzy l'ait remercié d'avoir agi de la sorte...

Une action tout ce qu'il y a de plus naturelle, demoiselle... et pour cette raison vous n'avez nullement besoin de me remercier...

Bon, à entendre Izzy, il était clair qu'elle y tenait particulièrement... Adam haussa douloureusement les épaules en sigen de capitulation, avant de porter sa main droite couverte du sang du boxeur à son abdomen trop douloureux pour qu'il puisse se permettre de tels mouvements...

Le flic dénommé Clifford approcha un peu plus, l'air pas spécialement dupe de ce que racontait Adam. Le policier alla même jusqu'à ironiser en prétendant que le sang avait giclé sur Adam sans qu'il n'ait fait quoi que ce soit pour provoquer ça... Adam acquiesça, et Izzy s'avança un peu plus vers l'agent et expliqua que tout ça était de sa faute, que le type qui baignait dans son sang sur le bord du trottoir l'avait crue "en libre service" et qu'Adam n'avait fait que le remettre à sa place... Un sourire amusé étira les lèvres du flic, et il retira sa casquette pour saluer la demoiselle, tandis qu'Adam la calait contre lui pour prévenir une éventuelle chute...

Donc en résumé, celui-là (il désigna le type au sol) a eu la grandiose idée de pelotter...

Le flic s'interrompit ne voyant le regard d'Adam suite à l'emploi de ce mot... Clifford soupira, et raya ce qu'il avait noté sur son carnet...

... toucher sans autorisation la demoiselle qui t'accompagnait... Et pour lui ne faire passer l'envie, tu lui as fait sauter trois dents dans la foulée?

Nan, tu extrapoles mon vieux... Les choses expliquées de façon claires m'ont valu un bon crochet du droit ne pleine machoire... n'importe qui aurait réglé les choses en plein air, et surtout, rétabli l'honneur de...

Nan justement... en dehors de toi et de cinq autres pékins, ya plsu personne qui se soucie de se genre de choses... Les hommes se contentent de - excusez-moi mademoiselle - péter la gueule de ceux qui touchent à leurs petites-amies, et après la vie reprend son cours...

Certes...

Ouais bon, file vite fait et évite de trop t'en prendre aux types qui toucheront à ta petite-amie sans autorisation... L'inspecteur Webber va pas apprécier d'entendre encore parler de toi, Towers...

Adam orienta son regard vers Izzy qu'il maintenait depuis quelques minutes contre lui pour éviter qu'elle ne tombe. Un sourire vaguement amusé flottait sur ses lèvres, te il reporta son regard sur Clifford, qui griffonait toujours sur son calepin...

Tu sais que pour avoir assimilé la demoiselle à ma petite amie elle pourrait demander réparation? ^^

Fous le camp avant que je ne change d'avis, Towers...

Le flic semblait amusé, et doutait franchement qu'une femme se sente un jour offensée d'être identifiée à la petite amie d'Adam...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mar 11 Sep - 13:11

Adam précisa une nouvelle fois que son action était tout ce qu'il y avait de naturelle et que pour cette raison il était inutile qu'elle le remercie, ce que fit malgré tout Izzy, pas prête à faire comme si cette situation était courante ou banale... Simplement parce que ça ne l'était pas... La jeune femme fronça légèrement les sourcils voyant que les mouvements que faisait Adam étaient on ne peut plus douloureux pour lui et un instant elle s'en voulu franchment de l'avoir ammené à se battre même si il aurait probablement fait ça pour une autre...

Lorsqu'elle avança pour justifier la situation à l'agent de police, ce dernier retira sa casquette pour la saluer et Izzy inclina légèrement la tête en retour, sentant la main d'Adam prendre une prise sur elle pour l'empêcher de s'écrouler... Izzy lui souria légèrement en remerciement et l'agent Clifford se chargea de résumer la situation, corrigé au niveau vocabulaire du par Adam, interrogeant le journaliste par la même occasion...
Izzy se contenta d'hocher la tête lorsqu'il s'excusa des termes qu'il allait employé et la ballerine lui fit signe qu'il était pardonné d'avance, posant un main sur son front sentant que si elle ne faisait pas quelque chose rapidement c'est elle qu'on ramasserait à la petite cuillère...

La mutante relacha son visage lorsqu'elle vit le visage d'Adam se tourner dans sa direction et lui sourire amusé de cette situation, la jeune femme lui répondit par un sourire un peu vague avant de rire légèrement en entendant la remarque qu'il lança alors à Clifford... Ce dernier lui ordonna de filer avant de l'emmener au poste et Izzy sembla particulièrement amusé l'espace d'un instant... Retrouvant cette frimousse particulière...

Votre petite amie hein ? ^^

Penser à autre chose avait toujours était le moyen le plus efficace pour Izzy de se sortir de sa douleur, et finalement elle regarda Adam l'air un peu mal à l'aise...

Écoutez voila ce que je vous propose, on trouve un taxi et ce café je vous l'offre chez moi, on soignera vos blessures et vous vous poserez deux minutes, je crois que vous devez avoir eu votre dose d'événements pour aujourd'hui... et que vous avez également largement payé votre dette...

Izzy se redressa légèrement cherchant à reprendre un peu de contenance, et de soulager un maximum le Britannique de son poids et tourna la tête, levant les yeux dans sa direction attendant de voir ce qu'il déciderait...

Bien sûr si vous préférez prendre un café à l'angle malgré tout, je ne peux pas vous refuser cela ^^...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mar 11 Sep - 20:28

Après quelques palabres, Clifford finit pas ranger son calepin, semblant avoir obtenu suffisamment d’informations sur cet incident en pleine rue. Izzy finit par laisser échapper un petit sourire adorable, adressant un regard bref à Adam, qui la maintenait toujours contre lui pour lui permettre de mettre au repos son genou blessé… Un léger rire lui échappa suite à la remarque d’Adam à propos d’une éventuelle réparation. Le mutant lui adressa un sourire radieux un brin amusé, tandis que Clifford levait les yeux au ciel, observant ensuite son collègue menotter le type étendu au sol, l’air un peu KO sur les bords…

Izzy demanda finalement confirmation de manière humoristique de ce que Clifford venait de sous-entendre, et Adam la cala un peu plus efficacement contre lui, avant de lui répondre…

Je n’ai rien dit, moi ^^
Voyez plutôt ça avec Clifford, demoiselle, parce qu’après tout, c’est lui qui imagine dans mes bras chaque femme que je cotoie à moins de deux mètres…


Le flic sentit clairement la raillerie et coinça son stylo derrière son oreille, avant de désigner Izzy puis Adam du bout de son index…

Parce que vous n’êtes pas… ?

Adam secoua la tête, lui indiquant que non, et Clifford laissa échapper un rire presque aussi gros que lui…

Je pensais que mademoiselle était cette magnifique top model qui était pendue à ton bras la semaine dernière d'après le magazine que lisait ma femme, et… comment elle s’appelait déjà…
Victoria ?


Adam leva à son tour les yeux au ciel, songeant qu’il aurait donné la moitié de sa fortune pour que Clifford se la ferme…

Mais si, la petite brune qui avait une incroyable paire de…

Le flic toussa, devenant soudain rouge brique… la honte sans doute… ou alors, le regard assassin d’Adam…

Enfin bon…

Adam le salua d’un mouvement de tête, laissant sa connaissance s’éloigner et mettre le boxeur dans le panier à salade. Lorsque la voiture fut loin, Izzy se tourna vers lui, l’air un peu gênée, lui proposant de trouver un taxi et de boire le café qu’il lui avait promis chez elle… Elle remit une nouvelle fois cette histoire de dette sur le tapis, et Adam posa son index sur ses lèvres, lui imposant à nouveau le silence…

Pas avant que je ne vous ai offert un croissant, demoiselle…

La jeune femme se redressa, reprenant sa droiture d’aristocrate, et Adam lui adressa un sourire encourageant, continuant de la soutenir au cas où…
Izzy lui laissa le choix quant au lieu où ils prendraient un café ensemble, insistant à nouveau pour s’occuper de ses blessures tranquillement chez elle…

Mon éducation m’interdit de refuser un invitation… mais quelques mauvaises langues pourraient répandre leur venin suite à ma venue chez vous…

Sa propre réputation lui était égale parce que de toute manière, il était réellement un homme à femmes… mais cela l’embêtait surtout pour Izzy, qui se ferait rabattre les oreilles de potins à la seconde où Adam quitterait son appartement…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mar 11 Sep - 21:03

Adam regarda Izzy suite à sa question "innoncente" et lui indiqua qu'il devait s'en remettre à Clifford pour avoir les explications, puisqu'à y regarder de plus près c'était bel et bien lui qui se faisait des films simplement parce qu'il avait posé une main sur elle pour la soutenir...
Le flic les désigna chacun leur tour demandant finalement si ils n'étaient pas ensemble et Izzy lui adressa un sourire amusé tandis qu'Adam lui faisait signe que non...
Clifford justifia alors qu'il avait pris la mutante pour une autre femme que les tabloïds avaient étalés la semaine précédente et la jeune femme reposa sa main sur son front vascillant entre le fou rire et la douleur que cette station debout, bien qu'allégée par le maintien que lui proccurait Adam, lui donnait...

Clifford remua un peu plus le couteau dans la plaie, demandant confirmation sur le nom dudît top modelavant de laissersa phrase en suspend lorsqu'il commença à s'aventurer sur un terrain plutôt glissant en présence des deux mutants, et finalement, il embarqua le porc boxeur quittant les lieux par la même occasion...

Izzy reporta son attention sur Adam lui proposant ainsi de venir boire le café promis chez elle et rapidement elle senti le doigt d'Adam se poser sur ses lèvres et la jeune femme plongea ses yeux noisettes dans ceux noirs d'Adam qui continuait de dire qu'il voulait lui offrir son croissant...

D'accord si vous y tenez...Je crois avoir compris qu'on ne peut pas vous empêcher d'aller jusqu'au bout de vos idées ^^

Un instant elle baissa les yeux avant de les relever et d'observer Adam ainsi que son air amoché avant de se redresser, sous le regard presque protecteur du britannique... Ce dernier expliqua que son éducation le laissait dans l'impossibilté de refuser la proposition d'Izzy mais que néanmoins il craignait pour sa réputation à elle ou quelque chose dans ce goût là...
Izzy s'approcha alors un peu plus d'Adam, repassant son bras autour du sien et ne démordant pas de son regard noir...

Je crois qu'elles ont assez parlé sur moi lorsque j'étais au plus mal et que du coup elles ne me touchent plus... Alors elles pourront dire ce qu'elles veulent, si je ne peux même pas vous aider à soulager vos plaies je trouverais ça franchement déplacé de ma part...

Doucement elle l'attira vers l'intérieur de la boulangerie, où le petit garçon trépignait légèrement sur place l'air ravi de voir Adam revenir entier... Izzy s'appuya à nouveau sur la vitrine, cherchant à soulager Adam, parce qu'il devait quand même pas mal souffrir, sans qu'elle ne sache non plus l'ampleur de ses blessures...

Et pour ces jeunes gens qu'est-ce que ce sera alors ^^?

Izzy adressa un sourire amusé et malgré tout inquièt au journaliste avant de s'approcher, se retenant à la vitrine du bout des doigts...

Vous voulez m'inviter ? Alors je vous laisse passer commande ^^

Il voulait faire ça bien ? Ce n'était pas Izzy qui allait l'en empêcher...^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 12 Sep - 10:13

Adam orienta son regard vers Izzy lorsqu'il la sentit légèrement vaciller, laissant Clifford se perdre dans ses référence à des talboïds douteux, et il soutint un peu mieux la jeune femme, l'observant porter une main à sa tempe, un sourcil froncé en signe d'inquiétude...

Clifford décida finalement de filer après s'être enfoncé tout seul, et Adam demeura seul avec Izzy sur le trottoir qui avait été le terrain de sa petite bagarre avec le boxeur... Izzy capitula pour le croisant qu'Adam lui avait promis, et elle conclut finalement qu'on ne pouvait que difficilement l'empêcher d'aller au bout de ses idées. Le mutant acquiesça, ne quittant pas le regard d'Izzy...

Effectivement... je suis un peu le Don Quichotte britannique ^^

Petit trait d'humour pour détendre l'atmosphère et surtout Izzy, qui était complètement crispée contre lui... Izzy reprit finalement son bras et s'approcha un peu plus de lui, comme si elle se trouvait sur le point de lui faire une confidence. Adam se pencha légèrement vers elle, lui facilitant la chose pour éviter qu'elle ne force sur son genou... La jeune femme lui expliqua qu'au niveau des commères, elle avait été plutôt bien servie à une époque, et qu'à présent elel n'y prétait plus attention... Elle conclut ensuite que si de simples rumeurs devaient l'empêcher de s'occuper des blessures d'Adam, cela serait déplacé...

Cette presse détestable ne manque jamais de trouver quelque chose à se mettre sous la dent...

Adam se laissa attirer à l'intérieur de la boulangerie par Izzy, la soutenant toujours de manière discrète pour qu'elle ne chute pas...

J'accepte à deux conditions, demoiselle...

Adam orienta son regard vers elle après avoir constaté qu'il restait deux personnes à servir devant eux...

La première d'abord... vous allez me faire le plaisir de terminer jusqu'à la dernière miette du croissant que je m'apprête à vous offrir... Et et pour la deuxième... tout dépend de ce que vous me répondrez ^^

La laisser dans l'attente, il pouvait lui proposer à peu près tout et n'importe quoi vu le sourire qui étirait ses lèvres... et c'était justement ça qui était drôle...
Le boulanger s'adressa finalement à eux peu après qu'Izzy se soit appuyée contre le comptoir pour soulager son genou, et Adam lui adressa un petit hochement de tête peu après qu'elle consente à le laisser passer la commande...

Je voudrais deux croissants bien chauds... les plus gros que vous ayez, parce que la demoiselle qui m'accompagne est affamée ^^

Adam adressa un petit sourire amusé à Izzy pendant que le boulanger cherchait deux gros croissants dans ceux posés derrière la vitrine...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 12 Sep - 18:12

Seul signe qu'Adam avait décelé son malaise ? Sa main qui resserra un peu plus sa prise afin d'empêcher Izzy de tomber mais cette fois la jeune femme ne pu délaisser sa tempe afin de lui adresser un sourire rassurant, tandis que Clifford s'envenimait avant de partir....

Adam confirma alors qu'il était un peu un "Don Quichotte" et Izzy lui adressa un sourire particulièremet amusé, commençant doucement à ravaler une nouvelle fois sa douleur, relachant quelque peu sa prise sur le journaliste et avança vers lui, qui se mit alors à sa porté pour l'entendre lui expliquer qu'elle ne se souciait pas de ce que les journalistes diront après avoir vu Adam sortir de chez elle... Il conclua alors que cette presse se délectait du moindre petit truc et Izzy acquiesça avant de répondre restant encore un instant près d'Adam comme si cette conversation relevait du top secret...

Qu'elles se fassent les dents sur ces ragots, nous nous saurons qu'il n'y avait que deux personnes partageant un croissant et un café non ? ^^

À force elle agissait ainsi et peut-être était-ce pareil pour Adam: continuer sa vie comme si de rien n'était peut importait alors les rumeurs...
Izzy entraina finalement Adam dans la boulangerie et en attendant leur tour le jeune homme apporta finalement sa réponse à l'ancienne ballerine...
Un sourire ravie prit place sur le visage de la jeune femme en entend qu'il acceptait sa proposition et il y posa malgré tout 2 conditions et la jeuen femme reporta son attention sur lui, continuant à se maintenir d'une main à lui et de la seconde au comptoir...

Sa première condition fit rire Izzy qui acquiesça avant de l'exprimer toujours en riant...

Pour être honnête je crois que ça ne sera pas très compliqué à faire ^^ Je suis une fan de croissant... Donc je ne vois aucun problème à votre requête...

Au moins il était clair qu'Izzy n'était pas de ces danseuses qui se laissaient mourir de faim juste pour avoir sa place en tant qu'étoile... Et le premier qui avait osé une remarque n'avait pas pu danser pendant trois jours...
La seconde condition resta en suspend et Izzy se maintena un peu plus au bras d'Adam pour avancer légèrement, écoutant la commande qu'il passait et continuant de paraître toujours aussi amusé en voyant l'air du journaliste à cet instant...

Je vais passer pour une ogresse avec ce genre de remarque ^^ Même si ça ne doit pas être totalement faux en fait ^^

La jeune femme profita que le boulanger cherche les deux croissants pour reporter son regard sur Adam, une curiosité adorable se peignant sur son visage...

Alors la deuxième ? ^^

Une chose à ne pas faire avec elle laisser sa phrase en suspend, parce qu'automatiquement la jeune femme devenait d'une curiosité pas possible...

Voila monsieur...

Izzy se redressa un peu plus ne voulant pas passer pour la pauvre petite, qu'il fallait à tout pris plaindre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 12 Sep - 21:43

Izzy sembla plutôt amusée par le trait d’humour d’Adam, et le mutant lui adressa un sourire énorme, avant de finalement reprendre son sérieux lorsque Izzy reprit la parole à mi-voix… Elle expliqua ne gros qu’elle se moquait plus ou moins de ce que pourraient dire les médias à son propos, et que de toute manière, eux deux sauraient de quoi il retournait exactement…

Très juste… mais je préférais vous mettre en garde contre le goût immodéré des médias pour les ragots me concernant… Les ragots produisent deux effets diamétralement opposés : où certaines personnes – des femmes surtout – se mettent à me côtoyer pour obtenir leur page de gloire, ou alors elles m’évitent comme si j’étais le plus virulent des pestiférés…
Il reste juste à faire avec, et si cela ne vous pose aucun problème, il en sera de même pour moi, demoiselle ^^


Bon, depuis ses débuts au NY Times, il avait appris à faire avec et s’en était même plutôt bien accommodé… Il ne parvenait plus à présent à compter le nombre de femmes qui lui avaient ouvertement fait des avances après que Vivica – une autre top model - ait affirmé qu’il était « le meilleur coup qu’elle ait côtoyé ces 6 derniers mois »… bon, c’était un peu réducteur, mais les charognards de l’Inquisitor ne s’intéressaient pas spécialement au QI des gens qu’ils photographiaient… leurs centres d’intérêts se situaient nettement plus bas…

Izzy finit par répondre qu’accepter la première condition ne lui poserait aucun problème tandis qu’elle laissait échapper un léger rire. Adam acquiesça lorsqu’elle expliqua être une fan de croissants, et le boulanger finit par mettre la main sur deux croissants de belle taille… sur ce point, il n’essayait pas de rouler Adam…
Izzy lui fit remarquer avec amusement qu’elle allait à présent passer pour une ogresse, et Adam lui adressa un petit sourire adorable, tendant quelques dollars pour payer leurs pâtisseries…

Sur ce plan-là, je crains d’être incapable de fournir mon avis… mais cela sera possible dès que vous aurez terminé tout ça ^^

Izzy questionna finalement Adam sur la deuxième condition qu’il mettait à sa venue chez elle, et le mutant croisa le regard de la jeune femme pétillant de curiosité… Adam esquissa un sourire amusé avant de prendre un air méditatif, comme s’il avait réellement oublié de quoi il s’agissait…

La deuxième condition… voyons voir…

Son sourire indiquait bien qu’il la taquinait pour la laisser mariner, et il finit par saluer le boulanger avant de se tourner complètement vers Izzy…

… quoi que je puisse proposer ou faire, vous devez me promettre de ne pas me frapper ou me mordre ou… ou n’importe quoi qui serait susceptible de m’abîmer encore un peu plus ^^

Le sourire d’Adam s’agrandit légèrement, et il attrapa le sachet contenant les croissants, attendant la réponse d’Izzy pour proposer la suite…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Mer 12 Sep - 22:27

(deg j'ai dû le refaire IE m'a planté juste quand j'avais fini *DEG DEG DEG*)

À nouveau Izzy entendit Adam lui expliquer qu'il ne souhaitait que la mettre en garde et la jeune femme acquiesça avant de répondre de façon plus précise...

Et je vous en remercie, mais vous savez concernant ces femmes dnt vous parlez, je crois qu'il risque de vous être difficile de me mettre dans l'une de ces deux catégories, la première raison étant qu'ayant eu moi-même affaire à ce genre de presse, je crois que j'ai eux "ma page de gloire" bien que je m'en serai largement abstenue... Et la seconde, parce que vous concidérer comme un pestiféré après ce que vous avez fait pour moi serait faire preuve d'un manque total de reconnaissance à votre égard et ce n'est pas ainsi que l'on m'a élevé...
Je crois donc que le sujet est clos, je suis prévenue des conséquences et je les assume... Vous avez été assez courtois pour me prévenir et de ce fait rien ne pourra vous être reproché et donc nous ferons tous les deux "avec" ^^


Le boulanger servit Adam et ce dernier le paya ajouta qu'il ne pouvait pas juger du côté "ogresse" d'Izzy et la ballerine lui souria amusée par sa remarque, retrouvant cette frimousse adorable qui la caractérisait plutôt bien...

Oh mais vos en jugerez et j'espère seulement que vous ne fuirez pas en courant si votre état vous le permet ^^

Bien sûr elle plaisantait mais bon c'était tellement tentant ^^
Le journaliste salua le boulanger avant de lui tourner le dos et Izzy leva légèremet la tête pour le regarder droit dans les yeux, l'observant faire mine de réfléchir et d'avoir oublié...
L'Irlandais la fit poireauter un peu plus et les traits de la ballerine prirent ceux d'une enfant à qui on promettait de donner un cadeau que l'on faisait inlassablement glisser sous son nez...

ADAM allez !! Promis je ne vous ferai rien de ce genre... croix de bois crois de fer ça vous va ?... Et pui de toute façon c'est ce qui risque e vous arriver si vous me faite encore poireater...

Izzy croisa ses mains dans le dos avant de sourire encore plus amusée mais se pinçant légèrement les lèvres...

Alors qu'est-ce que c'est !!

Curieuse ? Izzy ? Si peu....^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Adam Towers
Mutant de niveau 2
{ PNJ }


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 04/07/2007
Clan : réseau d'aide aux mutants
Age du personnage : 27 ans
Pouvoirs : sérum de vérité sur pattes... menteurs, commencez à trembler...
Profession : journaliste (ou 'fouille-m*rde', après ça dépend du point de vue ^^)
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 13 Sep - 10:03

Izzy acquiesça suite aux paroles d'Adam, expliquant ensuite qu'elle ne rentrerait dans aucune des catégories qu'Adam venait de citer, et le mutant lui adressa un léger sourire, qui s'agrandit légèrement lorsqu'elle conclut que le sujet était clos...

Faisons avec, donc ^^

Adam rangea son porte-monnaie dans l'une des poches de sa veste demeurant toujours sur les épaules d'Izzy. La jeune femme retrouva cet air adorable qui la rendait semblable à une enfant malicieuse, et elle finit par répondre avec humour qu'elle espéait bien que lorsqu'il saurait, Adam ne prendrait pas la fuite... enfin si ses blessures le lui permettaient... Le mutant pointa son index sur elle, l'agitant doucement avant de reprendre la parole...

Encore heureux que mon ego surdimmensionné ne prenne pas mal cette petite remarque, demoiselle... a charge pour moi de vous montrer que je peux encore vous surprendre du point de vue physique...

C'était prévu au programme, mais elle n'était pas sensée le savoir...
Izzy commença à réclamer plsu de précisions sur la deuxième conditions, et Adam agita à nouveau son index, secouant légèrement la tête, l'air décidé à la faire mariner... Une véritable gosse; le moins qu'on pouvait dire était que les surprises la mettaient dans un état pas possible, proche de celui dans lequel se mettait un enfant devant un sapin de noël...

J'hésite un peu ^^

Izzy promit de mettre en application la condition #1 et de lui taper dessus s'il ne lui expliquait pas de quoi il retournait, et Adam prit un faux air apeuré, avant de baisser les yeux pour l'observer prendre uen autre position pour réclamer davantage de précisions... Le mutant adressa un sourire amusé à la jeune femme, avant de remettre d'aplomb son menteau sur les petites épaules d'Izzy...

Puisque vous insistez, demoiselle... ^^

Adam lui cala le sachet de croissants dans les bras, et approcha un peu plus d'elle... pour finalement la soulever, la calant dans ses bras... elle avait promis de ne pas le frapper... La porter soulagerait sans doute son genou, de manière à ce qu'elle cesse de forcer dessus pour faire mine de ne pas souffrir du tout. Adam salua le boulanger te quitta la place, ressortant dans la rue pour reprendre la direction de sa voiture... Il jeta un oeil à Izzy, attendant de voir si elle ne souffrait pas davantage de cette position...
Adam fit abstraction de la douleur de son abdomen, songeant qu'à côté d'une douleur perpétuelle au genou, cela ne devait pas être grand chose. Quelques centaines de mètres après avoir quitté la boulangerie, Adam adressa un sourire taquin à Izzy...

Que disiez-vous à propos de mes forces, demoiselle? ^^

L'aroseuse arosée, en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Izzy Quayle


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/07/2007
Age du personnage : 24 ans
Pouvoirs : pyrokinésie+création de bouclier protecteur
Profession : Soldat d'Arme X, jouer experimental d'Eddison, loin très loin de la danseuse, ou de celle qui voulait tenir une galerie...
Points de rp : 0

MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   Jeu 13 Sep - 20:08

Adam parru plutôt ravi d'entendre qu'Izzy acceptait simplemet les conséquences de ce que cette invitation provoquerait concluant ainsi la discussion pour de bon sur ce point... Un sourire adorable se dessina alors sur le visage de la jeune femme et observa Adam ranger son portefeuille dans la poche de sa veste qu'elle avait gardé...

Vous voulez peut-être la réccupérer maintenant non ?^^

Adam lui expliqua finalement qu'il pourrait encore la suprendre du point de vue de "force physique" ajoutant qu'elle était plutôt chanceuse puisque son égo ne lui tenait pas rigueur de la remarque qu'elle venait de faire sur ce propos...

Et ce n'était nullement dit avec l'intention de vous blesser...

Adam décida de faire mariner encore un peu la mutante qui avec les minutes devenait de plus en plus proche d'une enfant face à une barbe à papa... Le journaliste précisa alors qu'il hésitait à lui révéler la seconde condition à son accord pour venir boire un café chez elle...
Et lorsqu'elle le menaça de le "mordre ou de la frapper si il ne disait rien le journaliste eu la réaction de celui qui craignait réellement cette menace et à nouveau une frimousse adorable se dessina sur son visage... Et elle baissa les yeux pour le voir remettre le manteau correctement sur elle... Izzy arca un sourcil l'air de ne pas comprendre en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, elle se retrouva croissant dans les mains et dans les bras d'Adam qui salua la boulangère qui riait joyeusement face à une situation aussi peu banale...

Le regard noir d'Adam se posa sur elle et Izzy posa une main devant ses yeux noisettes hésitant entre la gêne et le fou rire que provoquait cette situation... Le journaliste lui demanda ce qu'elle disait de ses forces et la jeune ballerien le regarda à nouveau les joues tendant légèrement vers le pivoine tandis qu'elle essayait de se faire la plus légère possible...

Adam vous allez vous faire mal... Ce n'est pas sérieux, vous venez de vous battre dois je vous le rappeler ?

Son regard prouvait largement que d'être ainsi porté lui faisait le plus grand bien, et que son genou n'attendait que ça, et pour preuve, là où d'autre se serait débattu Izzy ne bougeait pas d'un pouce comme si le moindre mouvement aurait pu provoquer une douleur qu'elle n'aurait pas pu dissimuler.
Un petit sourire toujours aussi gêné faisait réponse à celui d'Adam, et la mutante continuait de se faire aussi légère que possible...

Vous êtes vraiment unique dans votre genre on vous l'a déjà dit ? ^^

Le premier qui ne la concidérait pas purement et simplement comme une handicapée et qui de e fait ne s'était pas reçu une remarque singlante voir une bonne claque pour l'a porter ainsi alors qu'elle faisait tout pour ne rien laisser paraître...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Là où tout à commencé [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là où tout à commencé [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Extended :: NEW YORK CITY :: SoHo :: Centre culturel :: Opéra / Théâtre-